Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le 14 juillet, jour de paix pour le monde

Le 14 juillet, jour de paix pour le monde

Les invités du 14 juillet ont une grande part de responsabilité dans l’instabilité du monde. En les réunissant, le président Sarkozy oeuvre pour une paix durable.

Le 14 juillet se retrouveront certainement sur les terres de la Gaule une palette de dirigeants et notamment Bachar El Assad, le puissant président syrien. Apres avoir pris langue avec le spectaculaire Mouammar Khaddafi dans une interminable visite sur les terres de Vercingétorix, le président Nicolas Sarkozy une fois de plus contre vents et marrées s’apprête á recevoir le maître absolu de Damas. « Pour avoir la paix il faut savoir dialoguer même avec le sourd-muet-aveugle car une guerre avec le sourd-muet-aveugle est toujours une désolation de plus », dit un proverbe Ouïgour.

Cette visite du leader syrien s’inscrit dans le cadre d’une pacification du Liban qui forcément passe par Damas et dont le président semble faire une affaire personnelle. En effet, c’est pisser dans un violon que de vouloir ignorer la Syrie pour mettre fin à l’instabilité du pays des Cèdres. La démarche du président de la république est la seule solution pour sortir le Liban du chaos ambiant entretenu par le Hizboullah. On ne peut point solutionner un conflit pacifiquement en ignorant les acteurs du conflit. Ignorer la Syrie pour pacifier la région est une utopie dont le prix sera un Hizboullah plus fort et même à long terme une du Iranisation du Liban avec la prise du pouvoir par les Chiitees et là l’existence d’Israël sera plus que jamais sur la sellette. Car face à un Iran hostile et un Hizboullah désormais au pouvoir que l’Etat hébreux n’a même pas pu défaire lors du dernier conflit, l’escalade est là. Critiquer la démarche Sarkozy relève de la mauvaise foi. C’est d’ailleurs ce qu’avaient compris les démocrates américains qui dés leur arrivée au Congres ont mandaté Nancy Pelosi, chef de la chambre des représentants à se rendre à Damas. Cela a permis de sortir la Syrie de l’isolement imposé par les télévangélistes de la Maison Blanche. L’effet immédiat de l’isolement est la radicalisation. La réalisation du projet méditerranéen du président passe par une paix durable au Liban.

La démarche du président de la république sera encore plus efficace si l’Iran est associé dans le règlement de la crise. Le poids de cet autre protagoniste du conflit mérite qu’une attention particulière lui soit accordé. Persister à faire de l’Iran la bête noire des occidentaux est une politique suicidaire à long terme, voulue par les néoconservateurs américains. Avec ou sans arme atomique, l’Iran est la première sinon la deuxième puissance de la région et son rôle ne peut être ignoré au motif qu’il menace Israël. Certes, Israël ne menace pas l’Iran, mais tout de même ces deux pays ont d’énormes part de responsabilité dans l’instabilité de la région. Le dialogue diplomatique qui a manqué au monde depuis que Bush est au pouvoir doit reprendre sa place comme cela se fait dans toute société civilisée.

J’ose espérer que la démarche de la diplomatie française en prenant contacte avec Kadhafi, Bachar et pourquoi pas demain Ahmadinejad efface de nos souvenir la stupidité des années Bush.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.76/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Marduk 21 juin 2008 16:08

    Diallo pouquoi mettre des superlatifs pour ces deux présdent ( puissant président syrien. Apres avoir pris langue avec le spectaculaire Mouammar Khaddafi ) . Aprés continuer en utilisant des référence de la gaule et de Vingetorix pour donner une petit touche patriotique en utilisant une histoire complétement réecrie pour donner un semblant de cohérent à la France de l’aprés révolution. Cette article ressemble plus a un communiqué de presse de notre gouvernement .

     

     


    • Hassan 21 juin 2008 20:52

      Je suis tout à fait d’accord avec Marduk. Ce M. Diallo qui cache son visage derrière une cagoule a raison de ne pas oser se dévoiler. Son apologie d’un régime internationalement connu comme un régime mafieux, tenant la Syrie sous sa coupe dictatoriale et rêvant de revenir exercer son hégémonie au Liban après avoir assassiné des politiciens qui ont osé le dénoncer n’est certainement pas très honorable. Et N. Sarkozy apparait de plus en plus comme un boy scout naif dont les responsables de certains pays arabes se moquent tellement il est maladroit et dangereux car il fournit à Assad une ouverture européenne qui lui permet de raffermir son pouvoir despotique.


      • aigle80 aigle80 21 juin 2008 20:57

        Eh oui apres le camouflet de Kadafi ,qui continue à nous narguer, voila Bassard el Assad, bravo à notre président !! Dommage que Pinochet ne soit plus là...et apres le trés respectable Ben Laden peut être ? Alors quoi le 14 Juillet ne représente plus rien ? Ce qui m’attriste le plus dans cette affaire c’est le manque de reaction des soit disant defenseurs des droits de l’Homme...il est vrai que d’emmerder les porteurs de la flamme olympique ça c’est un acte des plus glorieux !! Et dire qu’on va continuer à donner des leçons de démocratie à tout va ! On est bien mal barré messieurs et je dois dire que quelquefois j’ai quand même honte pour ceux qui sont censés représenter notre pays apparemment eux non !


        • Djanel 22 juin 2008 03:56

          Ce chat a été martyrisé. Il est devenu borgne.


        • Jean-Paul Doguet 22 juin 2008 16:23

          Le problème avec vous Calmos c’est que semblez incapable de produire autre chose que de la polémique partisane. Discuter en proposant des arguments rationnels est quelque chose à quoi vous semblez inapte. Laissez donc les "socialo" où ils sont, et examinons froidement et raisonnablement les tenants et les aboutissants de la décision d’inviter Bachir El assad à la revue du 14 juillet.

          Il est évident que le président Sarkozy répète avec Assad une erreur équivalente à celle qu’il a commise avec Khadafi, celle d’aller trop loin dans les honneurs qu’il prodigue à un dirigeant étranger. C’est en soi une bonne idée de l’accueillir à Paris, mais l’accueillir à l’Elysée est une chose et lui permettre d’assister au défilié du 14 Juillet en est une autre. Dans le premier cas on se contente de lui reconnaître la qualité de protagoniste d’un accord au Proche Orient, dans le second on lui fait l’honneur de le traiter comme un ami de la nation. Il ne mérite certainement pas cet honneur, car il n’a strictement rien fait pour le mériter, bien au contraire. 

          Le plus grave est aussi le Liban, et Chirac l’a bien compris. Dans l’article ridicule de Diallo on lit la chose suivante :"Cette visite du leader syrien s’inscrit dans le cadre d’une pacification du Liban qui forcément passe par Damas et dont le président semble faire une affaire personnelle. En effet, c’est pisser dans un violon que de vouloir ignorer la Syrie pour mettre fin à l’instabilité du pays"

          Ce genre de propos signifie qu’il s’agit de reconnaitre au régime de Damas un droit de regard dans les affaires du Liban. Or c’est exactement ce qu’il faut lui refuser et c’est précisément ce que jusqu’à présent la France, quels que soient ses dirigeants, s’est efforcée de faire. Il faudrait rappeler que l’armée syrienne a été obligée d’évacuer le pays il y a deux ans, et qu’il n’est pas question d’accepter de traiter le régime de Damas comme une puissance tutélaire légitime, ce que cette formulation suggère bel et bien. On comprendque les dirigeants du Liban soient très inquiets et voient cette visite et surtout cet honneur comme une trahison. Sarkozy ne connait pas bien le Liban et surtout ne donne pas l’impression de vraiment tenir à la restauration de sa pleine souveraineté et intégrité territoriale. C’est tout le problème.


        • JPL 22 juin 2008 01:08

          Et Calmos, fidèle au poste, 24h sur 24 sur agoravox, et toujours aussi con et intolérant, déverse sa bile et sa connerie

          Triste France...


          • aigle80 aigle80 22 juin 2008 10:49

            A l’attention de calmos

            Je ne suis pas socialo mais je trouve qu’il y a des limites à ne pas depasser inviter un personnage aussi peu recommandable que Bassar el Assad le jour de la fête nationale c’est pousser le bouchon un peu loin !

            cordialement


            • el bourrico 22 juin 2008 11:34

              Et oui, le fil est normal jusqu’a l’intervention sans queue ni tête de Calmos.

              Fanchement, tant que des types dans son genre ne seront pas sanctionnés pour des interventions comme celle qu’il viens de pondre, eh bien ce site restera ce qu’il est. Un truc digne d’un "chat irc".

              Allez calmos, nonos ? kss kss, attaque !!


              • chmoll chmoll 22 juin 2008 12:01

                j’me d’mande si l’armée française vas défiler à dos d’chameau,j’suis sur qui vas avoir un bidule du genre là

                faut s’attendre à tout avec l’gus


                • ombrageux ombrageux 22 juin 2008 16:33

                  Bonne ou mauvaise idée, l’avenir le dira, mais je crois que c’est une bonne chose d’essayer encore et toujours de réunir les gens et de les faire dialogué entre eux.

                  En invitant tous les protagonistes au défiler du 14 Juillet, la france dit deux chose : d’abords nous avons une grande et belle armée ne l’oubliez pas, l’autre est un signal fort que la France s’interesse et s’implique dans la paix au moyen orient et dans le projet méditéranéen.


                  • ouallonsnous 22 juin 2008 18:32

                    Réunir les gens pour les faire dialoguer est effectivement la premiére chose à faire !

                    Mais, pourquoi ce qui est tenté en politique étrangére, ne l’est pas en politique intérieure ?

                    Quand à notre grande, forte et belle armée, c’était "avant", n’êtes vous pas au courant de son état matériel de délabrement (cf. l’aventure ubuesque du "Ponant"), quant à son état "moral", il faudrait qu’elle soit encadrée par d’autres personnes que des gens sous influence anglo-américaine et sioniste.

                    Savez vous que les pilotes de notre aéronavale en sont réduits à s’entraîner sur des portes-avions américains de l’OTAN.

                    Nous avons effectivement eu recours dans la période 1940 à 1944 aux services de nos voisins britanniques, mais le territoire national était occupé, ce qui n’est plus le cas, ou n’est plus visible.

                    Alors, par qui sommes nous maintenant occupé, qui nous contraint à nous en remettre à autrui, pour simuler aux yeux du peuple, l’apparence de l’indépendance nationale ?


                  • la fee viviane 22 juin 2008 18:18

                    Ce cher Khadafi a été reçu sur notre terre (Depuis ce jour Danton sert de ventilateur) avec les honneurs d’un chef d’état, pour remercier sarko de ce cadeau il vient de refuser "catégoriquement" de participer à ce sommet des pays de la mediterranée voulu et organiser par sarko justement. rebelotte avec un autre dictateur ? Mr sarkozy croit-il donc que Mr El Assad réagisse autrement ? Peut-on pactiser avec des dictateurs ? Ils ne représentent pas leurs peuples, ni donc le désir de ces peuples. Ce qu’il faut faire, au niveau de l’europe, c’est déjà faire que nous ayons une constitutions correcte, un président élus par tous, et à ce moment là, nous pourrons dialoguer avec ces pays pour qu’ils instaurent des démocraties crédibles. les accords signés par des dictateurs ne sont valables que pour eux mêmes et les quelques familles riches qui sont autour d’eux. On oublie que les peuples de la mediterannée ont faim à ce jour des émeutes ont mis le feu au Maroc, en Tunisie, en Algérie, en Egypte... Cherchez l’erreur, avec la Lybie et le Tchad oû sont les démocraties dans les noms que j’ai cité..


                    • Mohammed MADJOUR Mohammed 23 juin 2008 16:13

                      Cet article reflète bien la politique de la Tribu franc-barbare de l’Elysée !

                      Ainsi vous ne voulez pas abandonner ce langage primitif :"

                      -Bachar El Assad, le puissant président syrien."

                       -"le spectaculaire Mouammar Khaddafi", 

                      -"le maître absolu de Damas",

                      -"chaos ambiant entretenu par le Hizboullah.",

                      -"un Hizboullah plus fort et même à long terme une du Iranisation du Liban avec la prise du pouvoir par les Chiitees et là l’existence d’Israël sera plus que jamais sur la sellette.

                      -Attention :" Critiquer la démarche Sarkozy relève de la mauvaise foi. "

                      -"un Iran hostile et un Hizboullah désormais au pouvoir "

                      -"l’Iran est la première sinon la deuxième puissance de la région et son rôle ne peut être ignoré au motif qu’il menace Israël."

                      -Mais d’après vous : "Israël ne menace pas l’Iran"

                      -"Le dialogue diplomatique qui a manqué au monde depuis que Bush est au pouvoir doit reprendre sa place comme cela se fait dans toute société civilisée." C’est dire au champ de Mars tout près de vous ;

                      -"J’ose espérer que la démarche de la diplomatie française en prenant contacte avec Kadhafi, Bachar et pourquoi pas demain Ahmadinejad efface de nos souvenir la stupidité des années Bush."

                      Vous êtes un vrai poison et la honte de ce site ! Je vous le dis haut et fort car je ne tolère pas la désinformation et la propagande ! D’un seul revers vous balayez les Etats Unis et le reste du Monde pour qu’il ne subsiste que la seule France "socièté civilisée où devrait reprendre le dialogue diplomatique" qui signifie, on le sait depuis longtemps, "Intérêts de la France"  !

                      N’osez pas espérer voir la sorcellerie de l’Elysée envelopper de son épais brouillard les populaces crédules et les dirigeants naïfs car la Vérité est dans l’air !

                      Le 14 juillet est un défilé dissuasif militairement, envoûtant diplomatiquement, hypocrite politiquement et bien entendu loin de tout projet véritable de paix et de prospérité en faveur des Etrangers invités !

                      Il est vraiment inutile de gesticuler tout azimut comme le fait Zarkozy depuis un an, la France devient de plus en plus ridicule et le reste du Monde de plus en plus averti !

                      MOHAMMED.

                       


                      • srouel 26 juin 2008 12:01

                        Votre comentaire ne vaut pas bien mieux que cet article ; vous n’êtes pas le monde !

                        L’équipe de France de footaball a autant d’influence que Sarkozy sur l’image de la France à l’étranger. Inutile de croire que celui-ci détruit notre image, autant que de croire qu’il l’améliore. Elle ne changera pas car il faut bien l’avouer, personne n’écoute Sarkozy en dehors de la France (comme personne n’écoute Merkel en dehors de l’Allemagne...).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Diallo


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès