Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le 9 mai, l’Europe se devait d’être à Moscou

Le 9 mai, l’Europe se devait d’être à Moscou

Samedi, la Russie a organisé une grande cérémonie pour fêter le 70ème anniversaire de la rédition de l’Allemagne nazie sur le front est. Si les dirigeants de la Chine et de l’Inde sont venus à Moscou, cela n’a pas été le cas de la plupart des dirigeants européens. Une absence inexcusable.

 
Une insulte à l’histoire
 
La cérémonie de samedi était l’hommage à la contribution décisive de la Russie à la victoire contre Hitler. Comme le montre Olivier Berruyer sur son blog, chose oubliée aujourd’hui, la Russie est, de loin, le pays qui a le plus contribué à la défaite du nazisme. D’abord, c’est le premier pays par la contribution du sang, avec plus de 20 millions de victimes, 30% des morts de la Seconde Guerre Mondiale. Quand les Etats-Unis ont perdu 400 000 soldats, l’URSS en a perdu entre 8,7 et 13,9 millions ! En 1945, pour 57% des Français, l’URSS était le premier contributeur à la défaite de l’Allemagne, les Etats-Unis pour 20%. L’histoire a été réécrite avec le temps puisque 54% citent Washington et 23% Moscou.
 
Quel que soit ce que l’on pense du régime de Poutine, l’histoire imposait à la France et sans doute aussi aux autres dirigeants européens de se rassembler samedi, dans un message de rassemblement pour défendre la liberté contre l’oppression du totalitarisme le plus barbare. C’était le moins que l’on pouvait faire pour honorer la mémoire des 80 millions de morts provoqués par le conflit, mais aussi la liberté dont nous avons profité par la suite. Il est difficile de ne pas comprendre, en se rappelant ce qu’a été cette guerre, qu’il était indispensable pour les principaux dirigeants européens d’être présents à Moscou samedi pour honorer cette alliance qui a fait tomber Hitler, comme l’a noté Jacques Sapir.
 
Deux poids, deux mesures
 
Bien sûr, certains se boucheront le nez en évoquant la Russie de Poutine. Sa pratique de la démocratie n’est pas conforme à ce que nous pouvons attendre, mais après tout, nous raisonnons aussi avec notre histoire et nos valeurs. Ensuite, les évènements ukrainiens sont plus complexes que la façon dont ils sont trop souvent présentés. Et de toutes les façons, même si la Russie était une dictature, fallait-il ignorer cette cérémonie historique majeure, les 70 ans de la fin de la Seconde Guerre Mondiale ? Et cela est d’autant plus vrai que nos dirigeants ne sont aussi regardants avec des dirigeants au pédigré bien plus contestable que la Russie, que ce soit la Chine, l’Arabie-Saoudite ou le Qatar.
 
En effet, les dirigeants absents samedi reçoivent en grande pompe le premier ministre Chinois, alors que les Chinois n’ont pas leur mot à dire sur qui les dirige. La mort du roi d’Arabie Saoudite a vu déflier bien des dirigeants de la planète, dont Barack Obama et François Hollande. Il n’est quand même pas difficile de comprendre que la place des présidents des Etats-Unis et de la France était plus à Moscou samedi dernier pour honorer ce combat commun contre la barbarie plutôt qu’à Riyad pour honorer la mort de l’autocrate d’un pays qui ne partage pas beaucoup de valeurs avec nous… Et que dire du voyage de Hollande dans le Golfe, à des régimes largement aussi critiquable que la Russie.
 

L’effarante décision diplomatique de ne pas aller à la cérémonie des 70 ans de la rédition de l’Allemagne à Moscou révèle la russophobie sans nuance ni recul de nos dirigeants. Et mis en rapport avec les honneurs donnés à certains régimes, elle révèle une totale absence de valeurs.


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 13 mai 2015 10:07

    Bonjour, Laurent.

    D’accord avec vous : il est scandaleux que les Européens n’aient pas été présents aux cérémonies du 9 mai à Moscou, ne serait-ce que pour rendre un hommage mérité aux 25 millions de morts russes.

    Quant aux résultats des sondages que vous mettez en évidence, ils sont parfaitement représentatifs de la manipulation des esprits engendrée, puis entretenue depuis des décennies, par un récit de l’histoire à sens unique et très largement pro-Etats-Unis dans le cadre d’une vision atlantiste parfaitement orchestrée par les gouvernements successifs.

    Il est urgent que tout cela change. Par chance, des voix de plus en plus nombreuses s’élèvent dans ce sens qui montrent à un nombre croissant de nos concitoyens qu’ils ont été bernés dans leur regard sur le monde qui les entoure. 


    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 14 mai 2015 02:25

      Bonsoir Fergus,

      Le graphique est effectivement aussi intéressant que l’article est pertinent.

      Si l’on explique assez facilement l’inversion de l’opinion entre le moment où l’on vit les faits et leur vision après 40 ans de guerre froide, si l’on explique aussi facilement le bond en avant de la « popularité » américaine au début des années 2000, pour les raisons que l’on sait, l’intéressant est ailleurs : cette popularité est en baisse depuis.

      On peut aussi aisément comprendre les éléments ayant amené au renversement de cette tendance à l’idéalisation de l’oncle Sam... Mais en plus de ces évènements proprement-dits dont on sait que c’est hors des frontières américaines qu’on les trouvera, s’ajoute l’explosion des réseaux sociaux et de la diffusion incontrôlable de flux d’informations jusqu’alors très limités et « bien maîtrisés », pour utiliser un euphémisme.

      Et je crois que non seulement c’est un facteur prépondérant quant à la « désaméricanisation » des esprits, mais aussi que les états ont parfaitement compris la force des réseaux d’influences parallèles, si l’on en juge par la priorité accordée à la surveillance maintenant systématisée des communications de toutes sortes et à la floraison prolifique de sites de propagandes sous faux drapeaux.


    • mmbbb 15 mai 2015 07:49

      @Fergus Un bémol j’appartiens a une generation ou la gauche tres influente ne se gênait pas pour dicter sa vision de l’histoire et du monde J’avais meme un professeur d’ histoire geo qui nous emmenait voir des films sur le collectivisme a la Chinoise Lorsque le PCRF pousse des cris d’ orfraie dans ce media il oublie de dire qu’ a la belle epoque il avait la maitrise sur beaucoup d esprits et il ne fallait pas critiquer l URSS sous peine d etre traite de chien comme le disait Sarte C est certes un retour de balancier mais j’ai mon libre arbitre la soupe ideologique rouge j’en ai trop bouffee Staline avait peu de respect pour la vie d ou l’hécatombe russe S il n’avait pas tant envoye de scientifiques au goulag la guerre aurait ete certainement ecourtee Eisenhower etait dans une autre sphere mentale .


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 15 mai 2015 16:08

      @Fergus


      Ouvrons les yeux.

      The USA has the nuclear capability to destroy the whole world, but do not have either the potential nor the moral fortitude to wage a real war on a real battlefiels against a determined foe. They have turned into the Paper Tiger derided by Mao Zhedong.... History has shown the constant demise of those who rely on mercenaries... and to rely on drones is even more ludicrous

      The only thing that can save the world, now, is a successful uprisins of the American people against the criminals and lunatics who now control its destiny



      PJCA

      • Laurent 47 13 mai 2015 18:25

        Je me suis marré franchement, en entendant les commentaires de nos médias, qui ont « couvert » la cérémonie du 70ème anniversaire de la fin de la 2ème guerre mondiale. Je cite :
        « Il n’y avait que 20 pays qui assistaient à la parade sur la place Rouge à Moscou ».
        « Les pays occidentaux ont refusé de participer à cette mascarade ».
        Alors, je me suis amusé à faire un petit calcul :
        L’ensemble des pays occidentaux ( comprenez : les Etats-Unis, et ceux qui sont aux ordres de Washington, soit au total 18 pays ), ne représentent que 12,3 % de la population mondiale.
        Les 20 malheureux pays présents à Moscou représentent...42,2 % de la population mondiale !
        C’est dire s’ils sont isolés !
        Mais je pense que Poutine n’a pas dû être très fâché, en constatant l’absence des représentants de pays qui, sans aucune exception, ont soutenu depuis le début, et continuent de soutenir les nazis ukrainiens, et crachent sur la Russie, oubliant qu’elle a payé de 27.000.000 de morts l’anéantissement de la Wehrmacht et de la Waffen SS, et la reddition de Berlin.
        Je rappelle que les américains n’ont eu que 180.000 morts durant ce conflit, les G.I.s préférant que ce soit le matériel qui se fasse tuer, plutôt que les hommes !
        Comme je reçoit Russia Today ( version espagnole ) par le satellite Astra ( 19,2 ° Est ), j’ai regardé toute la cérémonie, et je me suis régalé en voyant toute la panoplie de missiles que la Russie peut livrer par les airs aux Etats-Unis, si ceux-ci continuent à lui chercher des poux sur la tête !
        J’ai bien dit : si ! Car jamais la Russie n’a commencé une guerre, bien qu’elle sache très bien la terminer.
        Le seul résultat de la connerie américaine et européenne, c’est que la Russie s’est dotée d’armes redoutables, qui se moquent du bouclier anti-missiles Patriot, et que les européens ont perdus des parts de marché énormes, suite à l’embargo russe ( réponse du berger à la bergère ). Et le programme de réarmement qui a été lancé est énorme, dans tous les domaines ! ( les spécialistes savent parfaitement ce qu’il en est ).
        Pour la France : tout les marchés agricoles, les 2 Mistral ( qu’il va falloir rembourser ), les 126 Rafale à l’Inde ( alliée de la Russie ) qui ne sont plus que 34, le TGV Moscou-Pékin ( perdu par Alsthom au bénéfice de la Chine ), et comme il y a 650 entreprises françaises installées en Russie, ce n’est peut-être pas fini, car il reste encore le gaz qui intéresse beaucoup la Chine !
        Et le plus marrant dans tout ça, c’est qu’il n’y a pas un seul homme politique français qui soit foutu de nous dire pour quelles raisons précises la Russie est notre ennemie !
        C’est vous dire comme ça vole bas !


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mai 2015 19:02

          Il y a au moins la délégation de l’ UPR qui a sauvé l’ honneur !
          Elle a été invitée par la ville de Sébastopol en Crimée, qui fêtait aussi les 70 ans de la victoire contre les nazis.
          L’ UPR reconnaît le referendum en Crimée et  Asselineau a été reçu par la TV de Sébastopol.


          • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 mai 2015 18:39

            Bonjour,

            voire également cette vidéo avec traduction ...

            Reportage de la télévision russe ИКС à propos de la délégation UPR à Sébastopol
            http://www.upr.fr/emissions-radio-tv/reportage-de-la-television-russe-%D0%B8%D0%BA%D1%81-a-propos-de-la-delegation-upr-a-sebastopol


          • antyreac 13 mai 2015 21:09

            L’urss a renversé la vapeur aux environs de la bataille de Stalingrad et la bataille de Koursk surtout grâce à l’énorme aide des alliés occidentaux ce qui a permis à lurss de continuer la guerre dans des bonnes conditions

            Ses énormes pertes sont surtout du a l’incurie du commandement communiste.... 

            • Laurent 47 14 mai 2015 00:34

              @antyreac
              « L’incurie » du commandement soviétique a préparé la riposte en fabriquant 6000 chars T34, des orgues de Staline, des avions en pagaille, dans les coins les plus reculés de Sibérie, loin du front.
              Pendant ce temps, les bataillons russes se faisaient massacrer sur place plutôt que de reculer ( un peu comme nos vaillants soldats français à Dunkerque, quoi ! ).
              A Koursk, lors de la plus grande bataille de chars ( Tigre, Panther, et T 34 ), il n’y avait pas de chars américains, ni surtout de soldats yankees.
              Mais surtout, l’incurie du commandement allemand n’avait pas prévu qu’il fallait envoyer en hiver en Russie, des soldats équipés pour supporter le climat, ce qui n’a pas été le cas des russes !
              L’aide énorme des alliés ? du matériel, et seulement du matériel ! A part les pilotes français de l’escadrille Normandie-Niemen.
              Résultat : morts américains : 400.000 ( volontaires pour aller faire la guerre ailleurs que chez eux )          morts russes : 27.000.000 ( aucun volontaire, mais tous patriotes )
              Mais la Russie a retenu la leçon , et plus jamais elle ne se laissera embobiner avec de belles paroles comme celles de « gueule d’ange » John Kerry, ou de celles du prix Nobel de la guerre !
              D’abord, ils ont beaucoup d’amis ( Chine, Inde, Amérique Latine, Afrique du Sud ), soit 42 % de la population mondiale
              Mais ils ont aussi toute une panoplie de missiles de croisière, d’intercepteurs de 5ème génération dont certains sont capables de neutraliser tout les systèmes électroniques des navires de la flotte américaine ( ils en ont fait la démonstration sur un destroyer en mer Noire ), ou de sous-marins dernier cri type Boreï ( 16 silos verticaux de stockage de missiles équipés chacun de 10 têtes nucléaires à trajectoire personnalisée, soit 160 cibles ).
              Maist surtout, les Etats-Unis ont une faiblesse : la ceinture de feu Pacifique.
              Une bombe sur la faille de San Andréa, et l’autre sur la caldera du parc Yosemite, et les Etats-Unis n’existent plus, alors qu’Il est impossible de faire la même chose en Russie !
              Je tiens à préciser que je ne suis pas du tout communiste, ni même socialiste, mais que quand je vois notre gouvernement encourager le nazisme ukrainien et cracher sur la Russie, où travaillent 650 entreprises françaises, et appliquer les sanctions de l’oncle Sam en se tirant une balle dans le pied, je sais immédiatement de quel côté sont les cons !
              Pas vous ?


            • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 14 mai 2015 12:06

              @Laurent 47
              Tout cela est vrai.
              Mais l’héroïsme soviétique, quand il était défaillant était ranimé par les commissaires politiques et ceux qui étaient prêts à leur tirer dans le dos s’ils reculaient (comme nos gendarmes en 14-18). Par ailleurs, le commandement soviétique était moins avares de la vie des ses hommes que celui des« démocraties » (On a, dans un récent film historique , le témoignage d’Eisenhower rapportant les propos d’un « collègue » soviétique expliquant que devant un champ de mines, il était plus « économique » d’envoyer des fantassins le traverser pour les faire sauter que d’utiliser des méthodes plus conventionnelles...)


            • franc 14 mai 2015 13:24

              @antyreac

              les alliés avaient refusé d’ouvrir un front à l’Ouest à la demande insistante de Staline et ont laissé les soviétiques se battre seul contre les immenses armées allemandes .Celles-ci ne font pas de quartier lors de l’invasion de l’URSS et commis d’innombrables massacres ,des milliers d’Ouradour sur Glane ,un véritable génocide des slaves ,ce qui explique le nombre effarant de morts soviétiques 


            • Laulau Laulau 14 mai 2015 14:20

              @antyreac
              Faux et archi-faux ! Le tournant de la guerre c’était un an plus tôt devant Moscou en décembre 1941, quelques jours avant Pearl Harbor. Je sais, c’est un peu gênant pour la propagande US, les USA n’étaient pas encore en gerre. Quant au matériel de guerre livré par les occidentaux, cela n’a vraiment commencé qu’à la mi-1942. L’incurie du commandement communiste ? Joukov était communiste depuis la première heure de la révolution et nous aurions bien aimé avoir un général du même calibre en France, à la place des Gamelin, Weygand, Pétain et autres badernes.


            • roman_garev 15 mai 2015 11:00

              @Jean J. MOUROT

              ceux qui étaient prêts à leur tirer dans le dos s’ils reculaient (comme nos gendarmes en 14-18)
              ...et tout comme les bataillons nazis ukrainiens égalent en 14, mais 2014 cette fois-ci. Mais allez nous raconter plutôt comment aurait-on pu « tirer dans le dos » des tanks lors de la bataille principale de cette guerre, celle de Koursk !

              Par ailleurs, le commandement soviétique était moins avares de la vie des ses hommes que celui des« démocraties »

              Des « démocraties » peut-être, mais ce n’était point le cas des troupes hitlériennes qui jouaient le même rôle du chair à canon que les Russes.
              Est-ce que les Russes étaient en guerre avec les « démocraties » que vous citez ? Un argument de plus de votre part d’être parfaitement incongru.

            • sandre08 15 mai 2015 11:52

              @Fifi Brind_acier
              Effectivement ,au décés de Roland De la Poye absence du secrétaire d’Etat aux anciens combattants alors qu’une délégation russe était présente .
              Dernièrement à Reims pour la commémoration de la reddition Allemande , le nouveau secrétaire aux anciens combattants a écourté sa présence pour ne pas louper son TGV , laissant l’ambassadrice Américaine se rendre seule à la salle de reddition .
              Il y a des commémorations plus dignes que d’autres pour nos politiques actuels .


            • Onecinikiou 13 mai 2015 23:04

              Herblay persiste à penser que la Russie serait une dictature. Pas plus une dictature que la France ne l’était du temps ou elle était effectivement gouvernée, patriote, indépendante et souveraine, sous de Gaulle précisément. 


              Cela notre faux gaulliste ne pourra définitivement le comprendre, intoxiqué qu’il est pas la doxa dominante dont il lui est impossible de s’émanciper, terrorisé à l’idée de devoir affronter la marée de la diabolisation.

              • roman_garev 15 mai 2015 11:18

                @Onecinikiou

                Exact. L’auteur semble confondre les notions de la dictature et de l’autoritarisme (appuyé cependant par la majorité écrasante du peuple russe, surtout devant les indices de l’approche d’une 3ème guerre mondiale éventuelle imposée par la « démocratie » réputée des États-Unis), tout comme celles de de la soit-disant « démocratie européenne » et du pouvoir absolu et illimité du business global (qui a lieu à présent surtout à l’Occident).

              • psynom 14 mai 2015 01:56

                nos dirigeants européens se sont encore fait roulés par les USA.
                Ils boycottent le ’’’70ème anniversaire’’, contre leurs intérêts, pour satisfaire les USA...
                et Kerry d’aller seul rencontrer Poutinesmiley smiley


                • Prisma Prisma 14 mai 2015 08:06

                  Merci pour ce graphique dont je n’avais pas connaissance, et qui en dit long sur le matraquage que la propagande peut exercer sur les cerveaux. 

                  Article « très intéressant », simple, clair et concis, auquel je m’associe parfaitement sans éprouver la nécessité de rajouter ou enlever quoi que ce soit


                  • colza 14 mai 2015 09:30

                    « L’effarante décision diplomatique de ne pas aller à la cérémonie des 70 ans de la rédition de l’Allemagne à Moscou révèle la russophobie sans nuance ni recul de nos dirigeants »

                    Non, juste la russophobie des Américains et l’inféodation sans nuance ni recul de nos dirigeants à l’oncle Sam.
                    Hollande en est l’exemple le plus caricatural.

                    • QAmonBra AmonBraQ 14 mai 2015 13:35

                      Merci @ l’auteur pour le partage

                      Effectivement le graphique est édifiant et démontre l’efficacité de la propagande et du révisionnisme historique accompli depuis des décennies en occident.

                      Après le soutien aux néo-nazis ukrainiens et autres terroristes, puis le refus ou l’abstention de condamner toute apologie du nazisme en AG de l’ONU, voila à présent, comme une cerise sur le gateau, cette absence des dirigeants occidentaux à la célébration du 70ème anniversaire de la victoire sur la terreur nazie, dont les russes ont été les principaux artisans et victimes.

                      Outre l’injure faite au Peuple russe et ses conséquences, ce qui n’est pas une mince affaire, tout cela indique clairement un retour à leurs vieux démons des nations occidentales.

                      Quid de l’avenir du Peuple français et de sa remarquable ripoublique, fille ainée des lumières ?

                      Un néo-pétainisme avec l’agité de Neuilly comme idole adulée et dont flamby et son P$ auront préparé le trône ?

                      Si c’est ce que nous prépare notre vieille et « schoahnesque démoctature », laissez moi deviner quels sont nos actuels boucs émissaires, nos futurs déportés, bref, nos nouveaux juifs . . .


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 mai 2015 19:33

                        Allez, pour clore cet anniversaire honteusement boycotté par nos Mamamouchis, et rendre hommage aux millions de victimes, civiles et militaires :
                        le chant des Partisans russes.


                        • eric 17 mai 2015 18:00

                          Tous cela n’est pas très grave....
                          Voila ce qu’en pensent les russes...Je
                          https://www.youtube.com/watch?v=0y6xUxaqNa4
                          Partage cette opinion...
                          SI il y des gens qui ne comprennent pas certains détails, je peux éventuellement aider...


                          • eric 17 mai 2015 18:06

                            Ça, c’est à destination de l’extérieur
                            En ce qui concerne la façon dont le peuple russe considère ce que ses dirigeants font aujourd’hui de ces cérémonies sacrées pour la plus part....
                            https://www.youtube.com/watch?v=6TdPwG83H60


                            • lloreen 18 mai 2015 09:45

                              Il est primordial aussi de relever le signe de la croix du ministre russe de la défense lors des festivités du 9 Mai à Moscou.
                              je mets donc ici l’ article en lien.

                              http://reseauinternational.net/il-sest-passe-quelque-chose-de-vraiment-incroyable-lors-de-la-parade-du-jour-de-la-victoire/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès