Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le cadavre de trop dans le placard de W.Bush (1)

Le cadavre de trop dans le placard de W.Bush (1)

Il est comme ça, W.Bush, l’air pas trop malin, mais une certaine gouaille quand même, on lui donnerait le bon dieu sans confession, à cet homme. Ses mimiques et ses frasques lui ont permis pendant huit ans de cacher le côté sombre qui l’anime, un côté génétique, dirions-nous, car dans la famille Bush, bien des ombres subsistent, la première étant l’allégeance ostentatoire du grand père Prescott aux idées nazies déjà bien ancrées chez lui, et son acoquinage démontré avec la famille Thyssen, la principale bénéficiaire financièrement des camps de concentration. Seulement voilà, sous des aspects bonhomme, la carrière météoritique de notre clown médiatique esquiveur de chaussures (taille 44) est jonchée de cadavres, comme celle de son propre père, et celui qui vient de s’ajouter à la longue liste qu’il traînait derrière lui risque de faire plus de bruit que les autres, s’il existe encore des journalistes dignes de ce nom aux Etats-Unis. L’homme qui vient de mourir s’appellait Mike Connell, et c’était un des hommes-clé des victoires électorales de W.Bush. Celui qui savait tout des manigances et des tripatouillages informatiques, et qui venait quelques jours avant son accident d’avion survenu vendredi dernier (19 décembre) de poser une étrange question à un de ses amis : "sais-tu, toi, comment effacer complètement des disques durs ?".... cette question, il l’avait posée juste avant de comparaître devant un juge, la veille même de l’élection de Barrack Obama. Connell, cerné depuis quatre années par la justice, était alors disposé semble-t-il à tout déballer. Le symbole est fort : c’était l’homme qui pouvait envoyer W.Bush en prison pour le restant de sa vie, et sa mort accidentelle ne fait que relancer la suspicion sur les pratiques douteuses d’un régime sur la défensive et devenu hors contrôle. Comme il s’agît d’un fait très grave, je vais essayer d’être plus exhaustif sur la question. Ce sera donc à nouveau une longue enquête. Pour la débuter, je vous propose ces images exceptionnelles prises quelques minutes à peine après le crash de l’avion de Connell. Selon la version officielle, l’avion s’est écrasé les réservoirs vides. On se demande alors pourquoi il brûle aussi longtemps, pourquoi les pompiers arrivés sur place le laissent brûler (équipés de jet d’eau et non de mousse carbonique il est vrai), et aussi pourquoi les riverains parlent d’ une "explosion" et non d’un simple crash...

L’homme décédé dans les débris de l’avion en flammes était surnommé le "It Guru", à savoir le gourou de l’internet, une sorte de Loïc le Meur outre-atlantique, en quelque sorte. En aussi frimeur, en beaucoup plus croyant et en beaucoup plus efficace politiquement parlant. Le "monsieur Internet" de W.Bush détenait de lourds secrets, c’est évident, et venait juste d’être l’objet d’une enquête serrée qui était circonscrite à l’état de l’Ohio, l’état qui avait fait basculer la soirée électorale de 2004 dans de bien étranges circonstances. Comme je n’ai eu de cesse de vous le dire, dans cet Etat, les malversations ont été nombreuses, et Kenneth Blackwell, le responsable républicain des bureaux de vote de l’époque avait alors donné plus qu’un coup de pouce à son président : au point de faire supprimer la majeure partie des archives existantes à propos du vote dans cet état, une fois la victoire (trompeuse) de W.Bush acquise. Une chose découverte et condamnée par son successeur, Jennifer Brunner, comme je vous l’avais expliqué ici-même en août 2007 déjà. Brunner restera dans l’histoire désormais comme celle ayant mis le doigt où il ne fallait pas, en démontrant par l’exemple que l’Ohio avait certes basculé, mais de façon extrêmement douteuse, et en osant surtout l’exprimer aux médias, preuves à l’appui. Puis en déposant des recours en suspicion sur les pratiques de Kenneth Blackwell, pratiques qui remontaient directement à la tête du parti républicain (the GOP). Si un jour Bush est condamné, nous pourrons songer à envoyer des fleurs à celle qui a effectué un travail remarquable pour faire constater toutes les malversations commises dans son état, avec ténacité et constance.

Depuis deux ans maintenant Jennifer Brunner a réalisé un travail de fourmi en tentant de retrouver les comptes disparus des bureaux de vote de 2004 et en interrogeant les disques durs des machines à voter. Cette femme plutôt discrète, on pourra un jour lui élever une statue, car c’est elle qui fera tomber le système de détournement électoral mis en place par l’équipe présidentielle, malgré les pressions et les menaces qu’elle a reçues. W. Bush n’avait pas été élu à la régulière, et Jennifer Brunner était la première à le dire avec autant de détails et de preuves flagrantes. Il est évident que la brusque disparition de Connell est liée à ces diverses manipulations. S’ajoute à cela les menaces récentes proférées à l’encontre du disparu du jour par un homme redoutable, dont on sait qu’il est capable de terribles colères et d’irrémédiables décisions : Karl Rove, l’homme damné de l’équipe Bush, celui qui avait enterré McCain par une campagne de publicité ignominieuse en 2000 déjà en Caroline du Sud, aidé par son ami Charlie Condon. Les deux mêmes qui s’étaient empressés d’aider McCain en 2008 dans le même Etat. Ce Machiavel du pauvre a été dans tous les coups fourrés Bushiens : avec lui, il est inutile de parler éthique : ce mot est banni de son vocabulaire depuis très longtemps, au temps où il faisait ses premières armes auprès de "Tricky Dicky", autrement dit... Richard Nixon, affublé du Rove de l’époque, Henry A. Kissinger.

Outré, par ces menaces proférées devant témoin, un avocat de l’Ohio, Cliff Arnebeck, qui n’est pas un inconnu, venait juste d’écrire au procureur général Mukasey (malheureusement lui aussi dans la poche de l’équipe Bush,  impliqué ailleurs également  et pas vraiment en forme actuellement) pour demander la protection de Connell et de sa famille, craignant des représailles de celui qui est considéré comme l’homme politique le plus dangereux de ces trente dernières années. Trop tard. Le maître d’œuvre de la victoire informatique de W. Bush en Ohio est mort vendredi dernier dans l’accident de son petit avion personnel monomoteur, un Piper Saratoga. Un accident comme il s’en est produit en fait pas mal sur le parcours de la famille Bush et de ses amis neo-cons : on songe obligatoirement et automatiquement à celui qui aurait permis le 16 octobre 2000 à John Ashcroft de se débarrasser de son grand rival démocrate Mel Carnahan. En 2002, l’enquête avait rendu responsable un indicateur de pression d’altitude défectueux, ce que personne n’avait réussi à croire. Le dernier message audio de Carnahan, pilote expérimenté du Cessna 335 immatriculé N8354N, après la traversée de turbulences et de zones de vents agités et glacés, avait déclaré au micro de bord "we’ve got our hands full right now," démontrant qu’il était bien maître des commandes de l’appareil. La conclusion de l’enquête officielle disait tout l’inverse : "the National Transportation Safety Board determines that the probable cause of this accident was the pilot’s failure to control the airplane while maneuvering because of spatial disorientation". La faute aussi paraît-il a un horizon artificiel défectueux.... et un indicateur d’altitude dont la pompe n’avait pas été purgée, comme essaie de le démontrer sans vraiment y parvenir ce rapport officiel. Au final, il faut savoir que le 8 novembre 2000 Aschcroft avait été finalement ... battu par un mort, et surtout par sa femme, qui s’était présentée au dernier moment, les électeurs ayant sanctionné semble-t-il le parti qu’ils rendaient donc responsable de l’éviction définitive de Carnahan, alors qu’Ascroft avait quelques longueurs d’avance à trois semaines de l’élection (et le jour du crash !). Jean fut ensuite battue en 2002 par le républicain James Talent. Ceci pour le premier squelette dans le placard.

A signaler que les républicains étaient allés, peu de temps après, jusqu’à utiliser l’indicatif de l’avion pour créer un site internet ouvertement pro-républicain (www.n8354n.blogspot.com) et pro-Christopher "Kit" Bond, le sénateur du Missouri ancien adversaire de Carnahan. "This is about personal decency. This is not political dialogue. This was meant to hurt people who are still grieving from that plane crash" en avait dit un proche, effondré par tant de bêtise. Chez les républicains, il y a bien longtemps que le sens de l’honneur a disparu semble-t-il, et W. Bush est donc bien leur représentant. Bond avait quand même limogé Ernie Blazar, l’auteur du site... mais également son responsable de communication de campagne...

En 2002, c’était le cas d’un autre candidat démocrate, Paul Wellstone, à bord lui d’un Beechcraft King Air A100. Un avion extrêmement sûr, qui n’avait connu que deux accidents avec décès dans les 6 ans qui avaient précédé le crash. Cette fois, on avait incriminé l’indicateur de vitesse. Juste avant sa disparition, Wellstone avait croisé Dick Cheney, qui lui avait dit ceci devant témoins  : "if you vote against the war in Iraq, the Bush administration will do whatever is necessary to get you. There will be severe ramifications for you and the state of Minnesota." Ce n’était pas Ashcroft, cette fois, mais Dick Cheney en personne qui était l’auteur de menaces. L’enquête sur l’accident avait été conduite de façon fort étrange, la CIA intervenant en premier sur les lieux du drame, comme l’avait remarqué le journaliste local Jim Fetzer, du Duluth News Tribune qui avait noté cette chose étrange : arrivés en voiture quelques minutes seulement après le crash, les hommes de la CIA avaient donc dû partir bien avant le décollage... et savaient donc où l’avion allait tomber ou avaient suivi au sol durant tout le vol sa trajectoire !

Selon l’enquête, l’avion immatriculé N41BE de Wellstone était tombé faute de voler assez vite : il volait à 85 nœuds (un peu plus de 150 km/h) seulement selon le tableau de bord du crash ! Une hypothèse réfutée par les collègues des deux pilotes, qui avaient plus de 5 000 heures au compteur  : "It is hard to believe that two experienced pilots would fail to monitor airspeed," avait dit l’un d’entre eux lors de la commission d’enquête. Wellstone avait échappé peu de temps avant à un autre étrange phénomène : en visite en Colombie pour vérifier la lutte contre la drogue, il avait reçu la dose complète d’épandage sur la tête, provenant d’un avion agricole utilisé sur place. A haute dose ou ingurgité, le produit tout droit sorti de Monsanto peut s’avérer mortel ou gravement intoxiquer l’individu. Il était fermement opposé à l’intervention US en Colombie, et quelqu’un lui avait rappelé à sa façon que ça ne se passait pas comme ça... là-bas. Le journaliste curieux du Duluth News s’était alors renseigné sur les statistiques des crashs d’avions. Elles étaient inquiétantes, révélant qu’un avion emportant un démocrate avait presque deux fois plus de chances de tomber que le même emportant un républicain !  "In fact, of 22 air crashes involving state and federal officials, including one ambassador and one cabinet official, From the Wilderness found that 14 - 64 percent - were Democrats and 8 - 36 percent - were Republicans." Wellstone, surnommé avec mépris "Pablo" par l’équipe de Bush pour avoir soutenu une Amérique du Sud plus libre, était cordialement haï par trois personnes : Georges W.Bush, Karl Rove,et Dick Cheney. "There are people in the White House who wake up in the morning thinking about how they will defeat Paul Wellstone," a avoué un jour un sénateur républicain au journal The Nation. "This one is political and personal for them." Wellstone, en fait, été haï pour une raison simple : il avait découvert un joli pot aux roses. Le gouvernement fédéral et surtout le parti républicain local s’était sucré sur le dos des indiens depuis des années. Un scandale énorme. En 2001, il avait voté contre toute l’orientation de la politique bushienne en dénonçant au passage le détournement de fonds : "Wellstone voted against the Homeland Security Act and many of Bush’s judicial nominees. He pushed for stronger environmental programs, for genuine measures to counter corporate fraud, and for investigations into Sept. 11 and $350 million that was missing from the Bureau of Indian Affairs". Le lendemain de sa mort, on trouvait des voitures appartenant à des républicains tendance dure arborant fièrement des auto-collants "He’s dead, get over it." Le syndrome Carnahan, sans doute. Chez la famille Bush et les républicains les plus durs, le comportement n’a jamais été vers la compassion. Wellstone est bien le second squelette du placard Bushien.

Car ces deux disparitions successives d’élus qui étaient donnés largement vainqueurs ont joué un rôle crucial dans le paysage politique américain : de 2002 à 2004 le Sénat US était composé de 51 Républicains, de 48 Démocrates et d’un seul indépendant : il va sans dire qu’avec deux démocrates de plus, le cours de l’histoire eût été inversé. Jean Carnahan élue, mais battue dès 2002 ne permettait pas d’inverser le sens de l’histoire. Déjà, à l’époque on avait cité Karl Rove comme possible commanditaire des deux "accidents". Wellstone, en particulier, était annoncé haut la main, briguant alors un troisième mandat avec deux précédents forts réussis. Son rival heureux, Norm Coleman, avait osé en appeler au choix de Dieu pour son élection gagnée faute de combattant : "hey, I mourn the loss, but I am here and I am going to do what I think is the right thing to do and thank God I have a chance to be here." Toute l’hypocrisie des partisans de W. Bush, versés religiosité selon les besoins. Coleman était un ancien démocrate passé républicain, pour la seule et unique raison d’hériter ainsi d’un siège sénatorial. Une histoire qui rappelle d’autres traîtrises françaises, au moment où un sous-ministre est attendu dans le parti pour lequel il trahi sa famille d’origine en échange du maroquin tant convoité.

Bref, un banal accident d’avion peu très bien cacher un assassinat politique, on le sait, et si c’est le cas pour Connell, et si la justice le découvre, ça en est fini de W. Bush et de Karl Rove. Enfin, pourrait-on dire. Connell est à coup sûr le troisième squelette important du placard, pour ne parler aujourd’hui que de ceux-là. Car à partir des malversations de l’Ohio on remontera plus haut, c’est une évidence, et c’est bien pourquoi la disparition subite de Connell est de la dynamite, qui risque fort d’exploser à la face d’un homme qui a dirigé pendant huit années le pays le plus puissant du monde avec les méthodes d’Al Capone. La famille Bush est plus proche du gang que de l’organisation politique, le père aussi à un lourd passé dans ce sens, et c’est pourquoi la disparition de "l’homme informatique" de l’ère W.Bush est un événement extrêmement important. L’histoire, on l’espère, jugera un jour cet homme et sa famille pour leurs méfaits. On a pendu rapidement Saddam Hussein pour des tas de raisons, on verra bien quel sort attendra dans les jours futurs celui qui aura mené son pays à sa perte, sinon le monde entier, à ne penser qu’à son enrichissement personnel et non à ses concitoyens. La mort de Connell, retournant le soir du 19 décembre dans sa bonne cité de Hartville, Ohio, annonce peut être bien le réflexe de trop d’une équipe de mafieux ayant à leur tête Dick Cheney et se sachant découverts. C’est aujourd’hui une évidence : Connell, à peine refroidi, le "forrest gump" du parti républicain, surnommé ainsi tant il avait été présent partout ces dernières années est à partir de maintenant bel et bien le cadavre le plus encombrant de l’ère Bush. On savait qu’un jour ses placards pleins parleraient. Même si l’homme a du mal à se souvenir de ce qu’il y a dedans, et ne souhaite être jugé "qu’après sa mort" (ben tiens !). On ne savait pas que c’était le dernier occupant qui serait le meilleur révélateur des méthodes bushiennes.

La disparition de Connell, c’est le cadavre de trop, tout simplement. Je vous propose donc dans les épisodes suivants de revenir sur les hauts faits d’armes de Connell, qui, vous le verrez, expliquent aussi pourquoi l’équipe de W.Bush a pu être aussi tentée de s’en débarrasser. Pour eux, l’étau était en train de sérieusement se resserrer.

Documents joints à cet article

Le cadavre de trop dans le placard de W.Bush (1) Le cadavre de trop dans le placard de W.Bush (1) Le cadavre de trop dans le placard de W.Bush (1) Le cadavre de trop dans le placard de W.Bush (1) Le cadavre de trop dans le placard de W.Bush (1) Le cadavre de trop dans le placard de W.Bush (1) Le cadavre de trop dans le placard de W.Bush (1)

Moyenne des avis sur cet article :  3.88/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

87 réactions à cet article    


  • viking 30 décembre 2008 12:13


    Avec un titre pareil, youpi, il va y avoir de la castagne.

     


    • morice morice 30 décembre 2008 15:55

       même pas, c’est dire à quel point Bush fait l’unanimité.... on entend plus ses soutiens ces dernières semaines.. un hasard ??? ou les résistants de 46 fuient le navire ???


    • non666 non666 30 décembre 2008 13:26

      On saura dès la fin du premier mois de Barack Obama, s’il est vraiment la révolution main propre attendue, ou s’il etait juste un leurre destiné a faire tomber la pression sur les innombrables manipulations de l’opinion piblique de l’administration Bush.

      Qu’ils tuent un des leurs n’est pas surprenant.
      Quand on est pret a tuer 3000 innocents pour s’emparer d’un pays pétrolier, imposer un oleoduc a un autre, je crois qu’on est aussi capabme de se debarasser de ceux qui pourraient parler.

      On oublie trop souvent que le patriot act n’a pas comme unique effet de limiter les droits des citoyens.
      Il est aussi le pacte d’acier de tous les comploteurs car il ne peut y avoir d’amnistie, de remise de peine sur les actes terroristes du 11-09.
      Si Un seul parle, tous plongent....
      Il va y avoir d’autres morts dans les mois qui viennent....si Obama creuse un peu le sujet.

      Sinon, il sera prouvé qu’il n’etait que le leurre denoncé.


      • furio furio 30 décembre 2008 22:12

        3000 innocents ? C’est quand même pas les snipers et autres massacreurs étatsuniens que vous déclarez innocents" Les innocents exterminés en Irak sont au nombre d’1 MILLION. Et ils sont tous irakiens !


      • Gül, le Retour II 30 décembre 2008 14:18

        Heu...Dites-moi, Morice, vous n’avez pas l’intention de prendre l’avion prochainement ????

        Ce n’est pas surprenant ces assassinats maquillés, il y a trop en jeu ! Bon j’attends la suite et les détails sur ce monsieur dernièrement disparu....

        Je trouve juste que le fait de dire "c’est une évidence", comme vous le faites, (et même si c’en est une), pose le problème de l’absence de preuves...Donc, c’est ce que vous pensez, pas forcément la vérité (même si c’est probable !).
        Utilisez le conditionnel, ça devrait couper l’herbe sous le pied de certains... smiley


        • morice morice 30 décembre 2008 14:31

           pour les preuves, si vous le voulez bien on va attendre les épisodes suivants.. Regardez attentivement le film du crash pour l’instant. la version officielle est "panne d’essence"... quand aux autres décés, il n’y a pas e de "preuves" tellement il restait peu de choses à voir... que voulez-vous, Gül, au FBI il y a aussi des gens très forts... mais un gars qui pouvait faire tomber Rove et qui meurt, voyez-vous....


        • morice morice 30 décembre 2008 14:32

           je n’ai pas envie de LEUR couper l’herbe sous le pied : j’en ai marre de faire le boulot à leur place....


        • Emmanuel Aguéra LeManu 31 décembre 2008 05:04

          Cher Maurice, vous vous emportez !... Ne confondons pas "film de l’épave en feu" avec "film du crash" svp. Quant à la bande son, il dit 3 ou 4 trucs différents ; Il ne sait plus où il est le caméraman en herbe (dans l’herbe !).

          Ceci-dit, EXCELLENT ARTICLE, bravo. Documenté et tout et tout, pas un mot de trop. Moi qui me targue habituellement d’être informé "comme il faut", moi qui suis un "enculeur de mouches" notoire (j’aime bien être sur, voyez-vous, timidité maladive), j’ai appris bien des choses sous votre pertinente plume. J’ai notamment apprécié ce long crescendo jusqu’à " l’étau " final, implacable et inéluctable (pas pour tous, vu le commentaire réthorique ci-dessus, mais j’y viens...). CQFD : j’adhère. Re bravo, donc, et merci.

          Chère Gulle,

          Oui on sentirait bien que Maurice aurait des opinions si on le lirait et ça serait non seulement son droit mais en l’occurence son devoir comme il serait du devoir de tout être normalement constitué de déduire fort logiquement ce que notre Maurice en aurait lui-même déduit. Ne faudrait-il en effet pas être le dernier (ou la dernière, pas de sexisme) des imbéciles pour n’avoir point la même opinion que Maurice sur le cas qui nous intéresserait, et ce à la simple lecture des faits ?
          Dis, ça serait bon là, pour les conditionnels ?

          Ceci-dit, je peux (sorry again : je pourrais) me planter, mais il semblerait qu’il aurait intéret à mourir vite, le Boucher de Washington, s’il voudrait être jugé (et condamné, j’espèrerais) par contumace (tiens, je n’y ausrais pas pensé : le con-tue-(en)-masse...).

          Allez, @+ (je vous autorise à me "moinser" pour ce commentaire complêtement stérile, je l’admets... mais que voulez-vous, on a ses humeurs, ses faiblesses...)


          • non666 non666 30 décembre 2008 15:00

            Oui c’est a se demander ce qui va sortir dans les jours qu’ils viennent pour nous resservir ce vieux scandale qui devrait occuper la une pendant quelques jours.

            Meme mort politiquement Chirac leur est quand meme utile on dirait.

            Nous chercherons dans les secondes et troisieme pages les informations stratégiques qu’est sensé occulter les magouilles de ce pauvre chirac.


          • morice morice 30 décembre 2008 14:58

             vous ne saviez rien de cette affaire avant que je n’en parle un peu de décence svp...


          • morice morice 30 décembre 2008 15:29

             comme d’habitude : vous épousez la version officielle.... rien de surprenant chez vous, le prêt à gober...


          • morice morice 30 décembre 2008 15:49

            trouvez-le donc vous même ! sans rien connaître de l’affaire au départ et sans rien chercher ni expliquer : vous vous moquez du monde, là, c’est une évidence et votre position et celle du fainéant type. Mossieu vient gloser, mais ne savait rien avant de venir... un peu facile comme position, comme tout ce que vous faites ici... ras le bol des poseurs donneurs de leçon dans votre genre.


          • morice morice 30 décembre 2008 16:24

             non aucun rapport, ne commencez pas votre crique habituel... svp !


          • Alex 30 décembre 2008 16:38

            Tu parles à moi morice ?


          • Alex 30 décembre 2008 17:12

            Là le sous-entendu de notre ami Friedrich est très clair : les Juifs sont ensembles et ils complotent, ils sont à l’origine des attentats etc.
            Et on peut très bien ne pas croire à toutes les salades des néocons (ADM en Irak) sans pour autant tomber dans les travers extrèmes des complotistes (le 11 sep. est un complot des judéo-anglo-saxons blablabla...).


          • Alex 30 décembre 2008 17:33

            Shawford, si vous ne voyez rien d’antisémite dans les propos de Friedrich, franchement je ne peux rien pour vous...


          • Philou017 Philou017 30 décembre 2008 17:47

            Quand on tue 3000 personnes de sang-froid, on peut bien supprimer un témoin génant. En effet, cette mort est suspecte. Une de plus...
            http://www.reopen911.info/

            Les faits montrent que le 11 septembre est un complot intérieur. Les faits rien que les faits. Sans aucun doute.
            Réveillez-vous.


          • morice morice 30 décembre 2008 17:56

             les preuves vous les verrez demain et elles sont chez Mukasey. 


          • morice morice 30 décembre 2008 17:59

             il ne dit pas ça, il dit ce qui est de notoriété publique : des gens ont été prévenus avant et d’autres ont été arrêtés puis relâchés. A partir de là, libre à vous d’interpréter. Mais il y des faits. Comme pour mon bonhomme, et ça vous le saurez demain.


          • morice morice 30 décembre 2008 18:03

             s’il a menti pour les WMD, sur le lien Ben Laden- Saddam qui était inexistant, s’il a trafiqué ses DEUX élections, à votre avis jusqu’où pouvait-il aller ? Jusqu"au WTC. S’il avait été MOINS menteur, on ne relierait pas AUTANT les deux phénomènes !! vous avez des nouvelles des 8 boîtes noires ? Statistiquement, c’est impossible que 4 avions, le même jour voient leurs 2 boîtes noires disparaître...


          • morice morice 30 décembre 2008 18:22

            ne traînez pas tout les cas à votre réduction habituelle. Ces propos sont outranciers, certes, mais il part de faits avérés et ça vous ne pouvez les nier. Cesser de monter sur des grands chevaux : il y a a aussi à s’occuper d’abord des négationnistes, après vous verrez. Cessez ce jeu habituel chez vous de l’effarouché dès qu’on site le nom. Essayez de faire la part des choses. Il a voulu dire autre chose que ce que vous concluez arbitrairement. Je relirais tout à l’heure son propos pour vous confirmer ou non, je n’ai pas le TEMPS de vous lire et de le relire !!!


          • non666 non666 30 décembre 2008 19:07

            Tiens histoire de rassurer le camps des gentils....

            Je ne crois pas que le Peuple juif, dans son entier est responsable du 11/09
            Je ne crois pas que les protestants anglo-saxons dans leur somme soient tous responsables du 11/09
            Mais je crois encore moins à l’ennemi "generique" insaisissable musulman comme seul responsable du 11/09.

            Par contre je constate que si la "vérité officielle " est contestée, cela ne peut aboutir qu’a une conclusion qui est une invertion du camps des victimes et des bourreaux.
            Je ne peux que constater des faits troublants, des indices clairs qu’un certains nombres de personnes savaient et qu’ils n’ont jamais été inquiétés.
            Quand on instruit une affaire, on l’instruit a charge et a decharge, ce qui n’a pas du tout eté le cas.

            Si on ose me publier la dessus, je ferais la victimologie de cette affaire.
            Complete , hein pas limitée aux victimes mises en valeur pour les besoins de Bush et consort....

            Alors non, TOUS les juifs du monde ne savaient pas qu’on allait descendre les 3 tours du WTC, c’est sur.
            Ni tous les protestants anglo-saxons d’ailleurs.
            Mais au sommet de ces Etats, dans les services secrets de ces pays, tout indique qu’au mieux on a profité de l’affaire et qu’au pire on l’a organisée.

            ceci dit , messieurs du lobby, quand et ou avez vous une seule fois repondu et fournit un argumentaire ?
            Diabolisation, diabilisation, diabolisation.

            "Avec nous ou contre nous", etre du coté de la vérité "officielle, celle qui est compatible avec les interets d’israel et des etats unis ou etre "antisémite", "anti-americaniste" , voila votre seule ligne de defense.

            A partir de la, je ris de vos crachats de vos sous-entendus, parce que de toute façon, vous ne pouvez rien faire d’autre. Les gens ouvrent les yeux.
            Bush va partir en laissant une situation qui sera bien pire pour les votres qu’avant.
            Et quand Sarkozy sera eliminé, vous n’entrerez jamais en Europe....

            Hi, hi, hi










          • Alex 30 décembre 2008 21:03

            Je vois que quelqu’un t’a déjà trouvé un surnom Friedrich ; totenkopf, ma fois je dois dire que ça te va à ravir smiley


          • Alex 30 décembre 2008 21:10

            Les gens ouvrent les yeux... Ah ?
            Ils les ouvrent comment ? Comme ça ?
            Malgré la pluie, plus de 400 personnes venues de toute l’Europe participent à la seconde manifestation United for Truth demandant une enquête indépendante sur les attaques du 11-Septembre 2001.

             smiley smiley smiley


          • Alex 30 décembre 2008 21:18

            Friedrich, t’a bien raison de ne pas te réclamer de la pensée hitlérienne, ce mec a tellement mauvaise presse que tu te ferais allumer en deux deux ici.

            Par contre, c’est dingue mais c’est exactement la même rhétorique que les nazis : complot judéo-blabla-blabla (ça c’est pour la haine du juif) haine de l’étranger (colons maghrébins, remarque ça remplace avantageusement les tsiganes) européen authentique (ah bon ?) il ne manque plus que la hiérarchisation des races et t’es au complet.

            Figure toi que moi aussi je croyais à ses histoires de complot, mais bon un moment faut arrêter les conneries et redescendre sur Terre.


          • Alex 30 décembre 2008 21:41

            C’est toi qui m’a moinssé ?


          • Alex 30 décembre 2008 21:50

            Friedrich, t’a vu ton premier post à disparu, à ton avis pourquoi ?
             smiley


          • morice morice 31 décembre 2008 00:59

             c’est ça c’est comme l’économie : laisser faire, laisser aller !! ridicule ! il faut des moyens techniques pour faire sauter deux tours, pas des avions !


          • Alex 31 décembre 2008 01:45

            Toi aussi morice tu as remarqué la collusion des extrêmes quand il s’agit de taper sur un ennemi commun ?
            De subtils différences néanmoins dans la rhétorique :

            Pour un gars d’extrême droite comme Friedrich Totenkopf il aura tendance à accuser le lobby juif.
            Pour un con d’extrême gauche dans ton genre il aura tendance à accuser les américains, les néo-cons et le capitalisme.

            Et à ce que je sache morice tu n’es pas physicien ni architecte (ou bien ?) donc ce n’est pas à toi de disserter sur la présence d’explosifs dans les tours du World Trade Center.

            Tiens va t’instruire.


          • Alex 31 décembre 2008 02:13

            Qu’est-ce que j’en sais moi, c’est toi le spécialiste du sujet non ?
            Tu dois bien avoir ta petite idée sur la question je me trompe ?
            Vas-y sort moi une histoire de complot et selon tes préférences politiques tu accuseras les juifs, les américains ou les extraterrestres.

            J’ai bon ?


          • Alex 31 décembre 2008 03:04

            Dis-donc t’es pas du genre à lâcher le morceau.
            C’est vrai on s’en fout de ta petite idée, tout ce qui compte c’est la recherche de la vérité smiley mais sérieusement est-ce le désir de vérité qui t’anime ou bien il y a une raison cachée ? Est-ce que tu te préoccupes réellement de ces 3000 américains morts dans ces attentats ?

            Déjà l’idée que le gouvernement a sacrifié 3000 de ses compatriotes est malsaine, sans compter les milliers de personnes qui doivent être au courant pour pouvoir mettre en place ce complot, tous les spécialistes en explosif, étrange qu’il n’y a jamais eu de fuite.
            Et puis ça prouve quoi qu’une employée du pentagone porte plainte contre Dick C. ? Rien.

            Perso j’ai tout vu dans ces histoires de complot, même une vidéo racontant le fait que les avions sont des hologrammes et qu’en réalité ce sont des missiles qui ont percutés le WTC.
            Mais s’il y a des choses cachées dans cette affaire tôt ou tard elles seront révèlés au public comme ce fût le cas de l’opération Northwood entre autres, je ne me fais pas d’inquiétude à ce sujet.


          • morice morice 30 décembre 2008 14:51

             très bien vu Gül !!!! 


            • morice morice 30 décembre 2008 16:23

               qu’il nous fasse rire avec le milieu politique dont il se réclame déjà, non666.. Un milieu qui a ses amuseurs publics... je crois qu’il y a confusion chez notre homme entre "juste miliieu" et "extrémité" en effet...


              • Alex 30 décembre 2008 16:37

                Plutôt sympathique tes hoax antisémites Friedrich (tu permets que je te donne un surnom ? Parce que non666 ça le fait pas trop) je parie que t’a trouvé tout ça sur le net, je me trompe ?

                morice une réaction ?


                • Alex 30 décembre 2008 16:58

                  morice, ton silence est assourdissant,
                  j’en conclue donc que tu approuves tout ce que dit Friedrich aka non666 (tu sais le mec qui parle de complot judéo-anglo-saxon, celui qui voit des sionistes derrière sa porte, celui qui parle de colons maghrébins en France, celui-là même qui parle "d’européen authentique", ça ne te rappelle rien ce genre de rhétorique ? Non ?).

                  Si là tu vois pas morice je peux plus rien pour toi...


                • morice morice 30 décembre 2008 18:06

                   je bosse et n’ai pas le temps de lire en détail, toto ! et je ne suis pas à votre botte bon sang ! quand à ce que vous insinuez à nouveau, passez votre chemin j’ai déjà assez donné avec vous sur ce thème ! ras le bol !


                • Alex 30 décembre 2008 21:30

                  morice, ça te fait quoi d’être de l’autre côté du miroir ? C’est vexant hein quand on t’accuse de travailler pour les Juifs.

                  Ça s’appelle se faire botter en touche, ou alors se faire diaboliser (arh toi t’es un zionizt ).

                  Bizzare bizzare..


                • Alex 30 décembre 2008 21:40

                  morice, quand je parle d’être de l’autre côté du miroir, faut voir et ici et (le nazillon Jack Nico qui met des liens nazis sur le forum) et là.


                • morice morice 31 décembre 2008 00:54

                   vos propos sont idiots.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès