Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?

Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?

Gouvernement mondial occulte ou plutôt véritables décideurs de la marche du monde ?

Ces questions peuvent sembler relever du fantasme, ou de la théorie du complot ; pourtant, elles ne peuvent manquer de se poser, devant l’étonnant silence des médias entourant les réunions annuelles, depuis 1954, des quelques 120 à 150 milliardaires, banquiers, hommes politiques, industriels, universitaires, haut fonctionnaires, personnalités d’influence dans le monde du travail et de l’éducation et journalistes, pendant un week-end dans un hôtel. ou un centre de villégiature, quelque part en Amérique du Nord ou en Europe, afin de discuter en privé des affaires du monde.
 
Il faut dire que le lock-out est étonnament général !

La réunion de cette année s’est tenue, comme les autres, dans le plus grand silence médiatique, -le weekend du 6 au 9 juin- à l’hotel Westfields Marriott de Chantilly en Virginie, à une quinzaine de kilomètres de l’aéroport international de Washington Dulles.

Sujet de la réunion ? Secret absolu.
S’agissait-il de la désignation du Président et de la prochaine administration US ? On rappelle, à toutes fins utiles, que Bill Clinton en 1991, Tony Blair en 1993, John Edwards en 2004, participaient à ces cessions, de même que, avant eux, de nombreux membres de l’administration Kennedy (Dean Rusk, George W. Ball, George McGhee, Walter Rostow, Arthur Dean et Paul Nitze), ainsi que celle de Jimmy Carter.

Pour cette année, outre les habituels participants de ces réunions : Henry Kissinger, Ben S. Bernanke, David Rockefeller, Vin Weber, Robert B. Zoelick, Donald Graham, Verdon Jordan, Charlie Rose, on notait la présence des représentants de la "gauche" américaine, parmi lesquels le futur candidat démocrate et sa rivale malheureuse : Barack Obama et Hillary Clinton

Pour les français, on relevait la présence de : Jean-Pierre Jouyet (ministre des Affaires Européennes), Christine Ockrent (épouse de Bernard Kouchner), Manuel Valls (député membre du Parti Socialiste), Hubert Védrine (ancien ministre des Affaires Etrangères de Mitterrand) qui avaient fait le voyage..

On trouvera ici une liste d’une partie des autres personnalités conviées à cette cession 2008

Il faut savoir que des consignes très strictes sont données aux participants de ne pas divulguer les débats du weekend, affirmant dans un communiqué de presse cette année que "le caractère privé des réunions n’a pas d’autre motif que celui de permettre aux participants d’exprimer librement et ouvertement leur opinion".

Leur opinion sur quoi ? On a quand même un peu de mal à imaginer que ce "gratin" de la planète financière et politique, se réunisse, dans des circonstances aussi "protégées", aussi verrouillées, pour partager leurs opinions sur la vanité des choses de ce monde....

On rappellera, à ce sujet, un article de ALAN COWELL AND DAVID M. HALBFINGER paru en 2004, dans le New York Times, sous le titre : "Conspiracy Theorists Unite : A secret Conference Thought to Rule the World" (Une conférence secrète pour dominer le monde).

Récemment encore, dans le Washington Post, Anne-Marie Slaughter faisait référence aux membres de Bilderberg dans un nouvel ouvrage : "Superclass : The Global Power Elite and the World They Are Making" (la Superclasse, l’élite de la puissance mondiale et le monde qu’elle est en train de construire).

On trouvera ici, pour avoir une idée un peu plus précise, la liste complète des pays représentés dans le groupe, ainsi qu’une revue de presse très complète des différents articles parus dans la presse internationale sur le mystérieux cercle des puissants du monde libéral..

Rappelons que l’objectif initial, en 1954, de la réunion secrète de cet ensemble de peronnalités du monde industriel, financier, bancaire, politique, était, dans le contexte de la guerre froide, de renforcer la coopération entre les États-Unis et leurs partenaires européens, notamment via l’OTAN.

Bien du sang a coulé depuis ; la guerre froide s’est éloignée, mais le cercle de Bilderberg continue ses réunions, dans le silence le plus total : rappelons que tout micro, toute caméra, sont rigoureusement interdits.

On notera, et ce n’est pas un hasard, que les fondateurs du Bilderberg sont aussi les mêmes que ceux qui ont donné naissance à l’OCDE. De Jozef Luns à Lord Robertson, en passant par Lord Carrington ou Javier Solana, tous les secrétaires généraux de l’Otan ont été des membres de ce sélect conclave planétaire.

Pour les précédentes cessions, parmi les personnalités y ayant participé, on trouve : de Paul Wolfowitz, à Dominique de Villepin, ministre français des Affaires étrangères, en passant par Valéry Giscard d’Estaing, président de la Convention européenne) ; des patrons de multinationales (les PDG de Thales, Axa, Nokia, Daimler Chrysler, Novartis...) ; des gouverneurs de banques centrales (du Français Jean-Claude Trichet au Norvégien Svein Gjedrem) ; des journalistes acceptant la règle de l’omerta (Newsweek, The Financial Times, La Repubblica, The Economist, Nicolas Beytout pour Les Echos ou Alexandre Adler pour Le Figaro) ; des têtes couronnées (l’Espagnol Juan Carlos, la reine Béatrix des Pays-Bas) ; des Premiers ministres (le Danois Anders Fogh Rasmussen et le Portugais José Durao Barroso) ; des experts (le juge antiterroriste Bruguière, des membres de l’Ifri ­ Institut français des relations internationales ­ ou de la Brookings Institution, un centre de recherches de Washington) :rien que du trés beau linge...

Tout s’articule autour de trois cercles.
Le plus resserré : le comité d’organisation, assuré par un président (le poste est occupé depuis 2000 par Etienne Davignon, vice-président du conglomérat Société Générale de Belgique) et un secrétaire général, basé aux Pays-Bas. Puis l’inner circle, constitué de quatre personnes, dont David Rockfeller. Enfin, le comité de pilotage (steering committee), de quinze à dix-huit personnes, dont deux Français, Bertrand Collomb (PDG de Lafarge) et André Lévy-Lang (ex-PDG de Paribas).

On croit savoir que, pendant trois jours, tout ce beau linge discute postguerre en Irak, lutte contre le terrorisme, institutions internationales, Convention européenne, etc.

Rien ne s’y décide formellement, peut-être. Mais il s’y élabore du consensus parmi les élites politico-médiatico-économiques. Les participants ne se perdent pas en conjecture sur les vertus du libéralisme ou du libre-échange : elles vont de soi. Dans l’enceinte du club, on ne risque pas de s’étendre sur la fracture mondiale ou la montée en puissance des ONG.

D’autant que les VIP du Bilderberg s’avèrent aussi des VRP multicartes. Beaucoup se retrouvent dans d’autres cénacles. Autant de rencontres souvent fermées qui scelleraient, selon leurs détracteurs, l’évolution des politiques internationales ou les agendas des réunions du FMI, de la Banque mondiale, de l’OMC, voire du G8.

On notera que, du côté français, outre Giscard d’Estaing et de Villepin, Jospin, Strauss-Kahn, Fabius, ont déjà participé à certaines cessions, en totale discrétion.

Voilà.

Sans tomber dans la paranoïa ni dans la théorie du complot, il paraît quand même nécessaire et salutaire, au moment où la grande majorité des citoyens du monde subit de plein fouet les dégâts d’une économie totalement dérégulée, entièrement dominée par les puissances financières et sous la coupe réglée des vampires de la spéculation, de donner un vrai coup de projecteur, sur cette sorte de "société secrète" des puissants de l’ultra-libéralisme ; tant il est toujours utile de vérifier si, comme pour leur ancètre de Transsylvanie, la mise en lumière peut annihiler leur pouvoir de nuisance.

Allez, l’année prochaine, à vos appareils photos, caméras et magnetos, et.....tous à la réunion de Bilderberg !!

Encore quelques infos...

______________________________________________________


Et envoyez vos clichés à Jean-François Kahn, Yves Calvi, Nicole Bacharan, qui, malgré les articles du New York Times, du Washington Post, de la BBC, de Libération..., n’ont jamais entendu parler de Bilderberg et y voient même une invention de téléspectateur...

Documents joints à cet article

Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?

Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (127 votes)




Réagissez à l'article

177 réactions à cet article    


    • Avatar 21 juin 2008 11:06

       

      Bonjour Sisyphe,

      Bon topo sur le groupe Bilderberg, qui est en fait un club très fermé et secret, dont "l’objectif premier aurait été dans le contexte de la guerre froide, de renforcer la coopération entre les États-Unis et leurs partenaires européens, notamment via l’OTAN."

      Donc, à l’époque, rien d’extraordinaire en somme.

      Par contre, avec la chute de l’URSS, les objectifs seraient "l’orchestration de la mondialisation économique."

      Ce qui est inquiétant est que , contrairement au sommet de Davos ou autres, leurs réunions sont non-officielles et secrètes :

       

      Si on additionne ce que "pèse" tous les invités , on peut dire qu’il y a dans la même pièce la majorité des décideurs occidentaux de la terre...

      Et comme le public n’en sait pas plus, il est alors aisé de fantasmer sur les objectifs réels du groupe.

      Sans compter l’existence d’autres cercles du même type en France et en Europe, moins puissants mais tout aussi actifs.

      Et comme l’argent gouverne le monde et qu’il est , dit-on, le nerf de la guerre, une ptite visite du secrétaire à la défense Robert Gates et de Condoleezza Rice chez le groupe des Bilderberg le week-end dernier à Chantilly, ne mangent pas de pain

      http://www.alterinfo.net/L-Iran-est-menace-suite-a-la-visite-de-Robert-Gates-chez-les-Bilderberg_a20640.html

      Cordialement,

      Avatar.

      • "L’hôtel choisi est entièrement vidé de tout autre client ; la sécurité est en partie assurée par les forces de l’ordre du pays d’accueil.
      • Aucune conférence de presse n’a lieu.
      • Les discussions se tiennent à huis-clos.
      • Il est interdit aux Bilderbergers de prendre des notes ou de faire des déclarations à la presse.

      Les discussions menées au sein du groupe sont organisées de façon à obtenir un consensus parmi les membres, sans devoir recourir à un vote ni à l’adoption de résolutions quelconques. Le standing et l’influence détenue par les participants sont tels que si un consensus se forme autour d’un projet d’action, celui-ci pourra être réalisé plus facilement et plus rapidement...".

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Bilderberg

      Pas d’ordre du jour, juste des ptites discussions entre personnes de bonne compagnie, ou plutôt des grandes compagnies int. et des politiques.


    • sisyphe sisyphe 21 juin 2008 10:45

      Merci au comité de rédaction d’avoir ajouté un commentaire (bien venu) et la vidéo ! ..


      • ZEN ZEN 21 juin 2008 10:53

        La crème de l’élite mondiale , des connivences transversales, l’internationale capitaliste en quelque sorte...

        rien que du beau monde !

        jouent-ils seulement au bridge ?.

         

        pagesperso-orange.fr/combat/boyer.htm


        • ZEN ZEN 21 juin 2008 10:57

          L’excellent Céri nous avait déjà interpellé sur ce sujet :

          www.agoravox.fr/article.php3


          • ZEN ZEN 21 juin 2008 11:10

            L’avis de M.Jennar , ex-fonctionnaire européen, auteur de La trahison des élites :

             

             

            Les media bien pensants parlent beaucoup des élections. Ils parlent beaucoup moins de ceux qui tirent les ficelles de ces marionnettes que sont devenus les principaux acteurs politiques. Et pourtant, ces « maîtres du monde », comme ils se qualifient eux-mêmes, se réunissent dans des groupes dont l’accès est certes limité, mais où les grands médias sont toujours présents. Il en va ainsi du groupe de Bilderberg, du nom de l’hôtel où les fondateurs de ce groupe se sont réunis pour la première fois en 1954, aux Pays-Bas. Parmi les « sponsors », Unilever, la multinationale néerlandaise. Mais l’initiative revient à David Rocfeller D qui déclarait en 1999 : " Quelque chose doit remplacer les gouvernements, et le pouvoir privé me semble l’entité adéquate pour le faire "

            Ce groupe vient de tenir sa réunion annuelle sous la présidence du vicomte belge Etienne Davignon, ancien vice-président de la Commission européenne, vice président d’Accor, Arbed, Tractebel, Fortis Belgique et membre du conseil de surveillance de Anglo American Mining, Gilead, ICI, Pechiney, Foamex, Kissinger Associates, Fiat, Suez, BASF, Solvay, Sofina, Recticel, CMB.

            Il n’est pas inintéressant de savoir que c’est au sein de ce groupe que fut pensé le traité de Rome fondateur de l’Union européenne. Comme il n’est pas inutile d’apprendre que c’est également en son sein que fut choisi l’actuel président de la Commission européenne : José Manuel Barroso.

            Même si la lecture en est un peu fastidieuse, il n’est pas inutile de connaître la liste de quelques-uns des participants aux réunions de ce qui apparaît nettement comme un véritable directoire mondiall. Etaient notamment présents à Istambul (à l’époque) : Edward Balls , secrétaire britannique au Trésor, José Manuel Barroso, président de la Commission Européenne, la reine Beatrix des Pays-Bas et son époux, le prince Bernhard, co-fondateur du Groupe de Bilderberg, Franco Bernabé, vice-président de Rothschild Europe, Nicolas Beytout, rédacteur en chef du journal Le Figaro, Carl Bildt, ex premier ministre suédois, Philippe Camus PDG de EADS, Henri de Castries PDG d’AXA, Juan Luis Cebrian, PDG du groupe PRISA media group (Espagne), Kenneth Clark, député de Grande- Bretagne, Bertrand Collomb, PDG de Lafarge, George A. David, PDG de Coca-Cola, Etienne Davignon déjà cité, Anders Eldrup, président de DONG A/S (Danemark), John Elkann, vice-président de Fiat, Martin S. Feldstein, président du National Bureau of Economic Research (USA), Timothy F. Geithner, président de la FED (banque centrale américaine), Paul A. Gigot, éditorialiste au Wall Street Journal, Dermot Gleeson, PDG de AIB Group, Donald E. Graham, PDG du Washington Post, Victor Halberstadt, professeur d’économie à l’université de Leiden (Pays-Bas) et ex secrétaire général des réunions du Groupe de Bilderberg, Jean-Pierre Hansen, PDG de Suez-Tractebel, Richard N. Haass, président du Council on Foreign Relations (USA), Richard C. Holbrooke, vice-président de Perseus LLC et ancien ambassadeur des États-Unis à l’ONU et ancien sous-secrétaire d’État aux affaires européennes et canadiennes sous l’administration Clinton, Jaap G. Hoop de Scheffer, secrétaire Général de l’OTAN, Allan B. Hubbard, conseiller de Bush pour la politique économique et directeur du National Economic Council, Josef Joffe, rédacteur en chef du journal allemand Die Zeit ,Vernon E. Jordan Jr. directeur de la banque Lazard Frères, Anatole Kaletsky, éditorialiste du journal The Times, John Kerr of Kinlochard, président de Royal Dutch Shell, Henry Kissinger Président de Kissinger Associates, Bernard Kouchner, ministre français des Affaires étrangères, Neelie Kroes, commissaire européenne au marché intérieur et à la concurrence, Ed Kronenburg, directeur du Private Office au quartier général de l’OTAN, William J. Luti, conseiller spécial de Bush pour la politique de défense, et stratège au National Security Council, Frank McKenna, administrateur du Carlyle Group, Thierry de Montbrial, président de l’Institut français des relations Internationales (IFRI), Dennis B. Ross, directeur du Washington Institute for Near East Policy , Richard N. Perle, un des idéologues du néoconservatisme américain, Jean-Claude Trichet, gouverneur de la Banque Centrale Européenne, John Vinocur, journaliste à l’International Herald Tribune, Martin H. Wolf, journaliste économique au Financial Times, Robert B. Zoellick , nouveau directeur général de la Banque Mondiale et Adrian D. Wooldridge, journaliste à l’hebdomadaire The Economist.

            Des banquiers, des PDG, des militaires, des décideurs politiques et des journalistes réunis en grand secret. Une collusion qui montre à quel point la démocratie est en danger...."


          • Crazy Horse Crazy Horse 21 juin 2008 11:58

            La démocratie n’est pas en danger, elle n’existe plus...

            Ces gens se réunissent à huis clos depuis au moins les années cinquantes. Et le groupe bilderberg n’est pas le seul club privé de discussion. Le CFR américain, la Comission trilatérale, le Bohemian club, les rottary et lion’s club, etc. Sans parler des loges maçonniques, de l’opus dei, des Mormons, du B’nai B’rith, et de toutes ces organisations plus ou moins secrètes qui regroupent bon nombre des personnages les plus important des sphères politiques, économiques et intellectuelles du globe.

            J’espère de tout coeur que les rumeurs sur l’existence d’une "Loge blanche" qui oeuvrerait pour le bien de l’humanité contre ce rassemblement de vampires ne sont pas que des rumeurs...

            Malheureusement, on trouve à peu près aussi peu d’informations sur l’existence d’une telle organisation que sur le B’nai B’rith ou sur le contenu réel des discussions tenues dans les clubs privés susmentionnés.


          • sisyphe sisyphe 21 juin 2008 15:15

            @ Zen

            Merci pour ton soutien, et pour tes liens, toujours aussi pertinents ! ..


          • Adama Adama 21 juin 2008 17:35

            Crazy antisémite,

            Le bnai brith sacrifie des enfants chrétiens sur leurs autels ensuite ils boivent leurs sang !

            Chut, shah sthil, c’est un secret que cela reste entre nous.

            Adama , responsable d’une loge maçonnique du bnai brith.


          • Avatar 21 juin 2008 18:35

             

            A Zen,

            et voici la liste de la section franco-française de 1982 à 2000 :

            http://www.bilderberg.org/g/Bild-France.html

            Instructif...

             


          • millesime 21 juin 2008 19:37

            @Zen

            les Rockfeller sont très créatifs, après le C.F.R. crée en 1921, ou tous les secrétaires d’état américains sont passés ; il y a eu création de la "Commission trilatérale" en 1973, et bien sûr le Bilderberg en 1954.

            voir mon blog sur le sujet...


          • millesime 21 juin 2008 19:53

            "Le monde est gouverné par tout autres personnages que ne se l’imaginent ceux dont l’oeil ne plonge pas dans les coulisses.." Disraëli (1804/1881) ministre des finances britannique de la Reine Victoria ;

            c’est ainis que le site Bilderberg se présente..

            un lien interessant à visiter : www.syti.net/

            j’ai écri plusieurs article relatifs à la "Commission trilatérale" (voir mon blog)

             


          • Crazy Horse Crazy Horse 21 juin 2008 20:35

            @ Adama

            Antisémite ? Etymologiquement ça n’a aucun sens d’employer ce terme pour désigner les racistes contre les juifs. Ce serait supposé que la majorité des juifs est d’origine sémite, ce qui est absolumment faux et ne fait qu’entretenir la confusion à ce sujet. La France est peuplée d’antisémites : c’est l’autre nom pour anti-arabes...

            D’autre part, ce n’est pas parce que je n’adhère pas du tout aux activités subversives menées par certains club privés et sociétés secrètes que j’ai une dent contre les juifs. Je connais suffisamment l’histoire pour savoir qu’ils en ont pris plein la gueule, et pas seulement au XXème siècle.

            Evitez ce genre d’allégations douteuses je vous prie, c’est un raccourci qui fait beaucoup de mal à la liberté d’expression par les temps qui courent.

            Il est facile d’accuser quelqu’un d’être anti-juif simplement parce qu’il dénonce les mauvais agissements d’une personne qui se trouve être juive, mais cela n’a aucun rapport ! C’est comme si en s’attaquant à Sarkozy, on devenait raciste contre les hongrois ou ce genre de conneries.

            Que je sache, les dix commandements sont les fondements du judaïsme. Les personnes incriminées pour crimes diverses et variés ne sont donc pas dignes de se revendiquer juifs, puisqu’ils transgressent à tour de bras les commandements élémentaires de Dieu.

            Pardonnez-moi pour le coup de gueule, mais je ne supporte plus cette muselière qu’on voudrait nous mettre à chaque fois qu’on s’attaque à une personne qui se dit de confession juive.

            Au passage : j’ai des amis juifs, et même un bon collègue qui a émigré de Jérusalem.

             


          • Adama Adama 22 juin 2008 06:45

            Crazy antisémite,

            un aveu, les juifs sont des martiens.

            PS

            arabe est un terme générique qui regroupe des populations divers parlant un idiome commun dérivé de l’hébreu et que l’on nomme Arabe.


          • Crazy Horse Crazy Horse 22 juin 2008 14:20

            Adama diffame

            PS : sémite est un terme générique désignant les peuples de langue sémitique (arabe, hébreu, guèze, entre autres). Il désigne les assyrien, les araméens, les babyloniens, les cananéens, les phéniciens, les israëlites, les arabes (descendants des tribus nomades d’Arabie), etc.

            La guerre qui déchire l’ancien pays de canaan, que Dieu lui-même (rien que ça !) aurait désigné comme terre promise pour les descendant de Noé (lesquels ? sémites chrétiens, musulmans ou juifs ?), est une guerre fratricide...

             


          • Adama Adama 22 juin 2008 14:37

            Lisez la bible c’est instructif et voyez qui est Sem

             !http://fr.wikipedia.org/wiki/Sem_(Bible)

            Autre chose, Ishmael était un hébreu.

            Ne confondez pas un peuple qui parle une langue dite sémitique comme les Arabes mais n’étant pas descendant de Sem ni d’Ismael (comme on veut nous le faire croire) et peuple sémitique descendant direct des hébreux ,les Juifs.

             


          • Crazy Horse Crazy Horse 22 juin 2008 19:02

            @ Adama le créationiste

            Ah pardon !

            Moi je vous parlais d’histoire, je ne parlais pas d’un mythe.

            Le plagiat biblique n’est plus à démontrer. De nombreuses études ont révélée que les emprunts fait par la bible aux religions "païennes" sont légions.

            Combien de massacres ont été perpétrés pour garder ce secret ? Combiens de documents ont été détruits, cachés, ou perdus ?

            On a jamais retrouvé la prétendue "Arche de Noé" malgré les nombreuses expéditions. On peut supposer que le personnage de Noé désigne un groupe ayant survécu à un cataclysme effroyable. Il y a fort à parier dans ce cas qu’ils ne furent pas les uniques survivants...

            D’ailleurs, le mythe des "initiateurs", gardiens de la sagesse et de la connaissance de la civilisation "pré-apocalyptique", est rapportée aussi bien aux Amériques, qu’en Europe, au Moyen Orient, en Asie et même en Australie.

            Pour citer quelques exemples, on a :

            * Le déluge décrit dans le Catapattha-Brâhmana, probablement le texte le plus ancien, qui met en scène Manou, fuyant le Déluge à bord d’un bateau, prévenu et guidé par une divinité s’adressant à lui sous la forme d’un poisson et qui arrivère du Nord pour créer la nouvelle civilisation de l’Inde antique, au pied de l’Himalaya.

            * dans le Chou-king, attribué à confucius, il est fait mention d’un déluge. C’est Chun qui parvient à "sauver le monde", grâce à 4 embarcations dans lesquelles il embarque un maximum de personnes et de vivres. La différence dans ce récit c’est qu’il n’y a pas d’intervention divine.

            * Le déluge mésopotamien qui met en scène Atra Hasîs, toujours à bord d’un bateau, avec sa famille cette fois et toute sortes d’animaux. Il est provoqué par Enlil, le chef des Annunaku (dieux) pour détruire les hommes qui se sont trop multipliés et qui les dérangent par leur tapage. Enki, l’Annunaku qui a créé les hommes s’y oppose et c’est lui qui prévient Atra Hasîs 7 jours avant le cataclysme pour qu’il s’y prépare.

            * En Iran, le déluge résulte de la fonte des neiges accumulées pendant l’hiver de Malkus. Ahura Mazdâ conseille à Yima, le premier homme, qui est aussi le premier roi, de se retirer dans une forteresse. Yima prend avec lui les meilleurs parmi les hommes et les différentes espèces d’animaux et de plantes.

            * Dans la Grèce antique, le déluge met fin à l’âge d’or. Prométhée prévient son fils Deucalion que Zeus a décidé de détruire l’humanité des "hommes de bronze", et elle l’enjoint de se sauver à bord d’une arche avec sa femme Pyrrha.

            * Chez certains aborigènes d’Australie, on raconte qu’une grenouille géante avait absorbé toutes les eaux. Les animaux, qui avaient soif, s’employèrent à faire rire la grenouille afin qu’elle recrache son eau. La grenouille géante éclata de rire en voyant l’anguille se tordre, et l’eau s’écoula à flot de sa bouche, recouvrant la terre entière.

            * Chez les Aztèques, le mythe raconte comment Coxcoli et sa femme échappent à la catastrophe en construisant une barque qui s’échoue ensuite sur le mont Colhuacan où il fondent une nouvelle civilisation.

            La pasteur Franck Keller rapportait dans la revue Experience qu’il avait relevé 59 versions du déluge en Amérique du Nord, 46 en Amérique du Sud, 31 en Europe, 17 au Moyen-Orient et 23 en Asie...


          • Crazy Horse Crazy Horse 23 juin 2008 11:59

            Pardonnez-moi constant,

            Je n’avais pas la prétention de démontrer que la Bible était un plagiat d’autres traditions antérieures (ce qui n’enlève rien à la profondeur du message de l’Oint), mais simplement que le personnage de Noé n’était probablement qu’un personnage mythique rendant compte d’un évènement historique dont les détails ont été oubliés. Pour démontrer le plagiat, il faut décortiquer les archétypes et les rituels.

            Mais puisque vous en parlez, je tâcherai de réaliser un article là-dessus, lorsque j’aurai terminé la synthèse de mes lectures sur le sujet.

            Pour le moment je suis dans Blavatsky. C’est très documenté et cela renvoit à de nombreuses sources pas toujours facile à retrouver.

            Concernant les traces scientifiques du déluge, on les a bien sûr cherchées. S’agissant des évènements relatés par les sumériens, les babyloniens, les arméniens puis plus tard par les juifs et enfin les musulmans, une théorie "scientifique" a récemment vu le jour (1993). Je n’ai pas pris le temps d’examiner cela en détail mais si ça vous intéresse, une petite bibliographie se trouve ici.

            Ailleurs dans le monde, on trouve des trace de "déluges", d’ampleur plus ou moins importante. Les déluges cimbriques sur la péninsule danoise sont bien documentés par exemple, ou bien le déluge raconté dans l’épopée de Gilmanesh (couches d’argile de 2 m trouvées sur le site d’Ours, l’antique cité sumérienne).


          • miwari miwari 21 juin 2008 11:07

            Ca fait peur  mais bon je suis rassuré quand je vois que ce sont tous des représentants de "démocratie", ils veulent sûrement le bien de l’humanité


            • Avatar 21 juin 2008 11:17

               

              Ils veulent surtout toujours plus de dollars pour leurs oeuvres...

              c’est pas pareil


            • Avatar 21 juin 2008 11:20

               

              C’est le principe de tout lobby...


            • Le péripate Le péripate 21 juin 2008 11:21

              Il faut saluer le courage de notre meilleur enqueteur, qui n’a pas hésité à prendre tous les risques pour dénoncer le gouvernement mondial des vampires.

              Car l’heure est grave. Non contents de se retrouver au Fouquet’s, les suceurs du sang du Peuple se réunissent en secret, interdisant presse et photos, ce qui est bien la preuve qu’il se trame dans ces réunions des choses inavouables.

              Des témoins dignes de foi, des camarades d’Attac et de la LCR qui se trouvaient dans le port de Bildenberg par un pur hasard un 11 septembre, ont vu débarquer d’un sous marin allemand de la deuxième guerre mondiale DSK vétu d’un slip léopard et d’un casquette de la SS, accompagné par un vieillard avec une moustache bizarre et un barbu saoudien. Malheureusement, les photos de l’évènement ont disparu suite au survol de la ville d’un engin non identifié en forme de soucoupe.

              Mais j’en ai déjà trop dit.


              • Avatar 21 juin 2008 11:37

                 

                Au Péripate,

                Il ne serait pas étonnant de voir fleurir sur ce fil le même type de commentaire que le votre.

                Et comme le club Bilderberg cultive le secret sur leurs objectifs réels, les conspirationnistes et anticonspirationnistes vont s’en donner à coeur joie.

                Petit erreur de votre part, Bilderberg n’a pas de port ; car ce n’est pas une ville, mais un hôtel d’Oosterbeek en plein centre des Pays-Bas ou la première réunion du groupe se serait tenue en mai 1954...


              • sisyphe sisyphe 21 juin 2008 11:39

                Et on remercie bien fort le Peripatate, pour ses interventions et sa contribution essentielle au sujet !

                Le ricanement, c’est le dépit de ceux qui ne savent plus rire......


              • ZEN ZEN 21 juin 2008 11:42

                Péripate

                Rockefeller, Barroso, Kouchener (oui, il va aussi au club !), etc... te remercient pour ton soutien !


              • Le péripate Le péripate 21 juin 2008 12:22

                Je crois qu’il y a un port, car sinon comment un sous-marin pourrait-il accoster ? Pour les généreux donateurs mon numéro de compte est le 01298 000 1586 14584513543341, banque basée au Licheinstein.

                Cher et génial Sisyphe, je ne comprends pas votre réaction. Je suis pourtant dans la ligne définie dans les réunions ultra publiques et transparentes de Reopen. Même un traître révisionniste dans la lignée des Berstein et autres Kausky devaient pouvoir revenir en grâce auprès du Parti, après procès publique bien entendu.


              • ZEN ZEN 21 juin 2008 12:28

                Péripate

                 ????????????????????

                Voyons ! Je vous avais déjà suggéré de vous reposer

                A Soulac, par exemple, où il fait bon aujourd’hui

                Revenez-nous en meilleure forme, car là, c’est la cata...


              • Le péripate Le péripate 21 juin 2008 12:46

                Un grand merci à au psychiâtre Zen, formé dans les meilleures écoles du Parti, qui a su détecter dans ma déviance un trouble psychologique. J’irai bien me reposer, mais la Russie n’est plus ce qu’elle était, et la Corée du Nord est un peu trop loin, et donc trop chère. Que me conseillez vous ?


              • Avatar 21 juin 2008 12:50

                 

                De tout ceux qui n’ont rien à dire, les plus intéressants sont ceux qui se taisent...


              • Le péripate Le péripate 21 juin 2008 12:57

                Attention, Avatar, à ne pas critiquer trop ouvertement le camarade Sisyphe, ou Zen pourrait vous prescrire à vous aussi quelque repos.


              • Le péripate Le péripate 21 juin 2008 12:58

                Proffessor Zen, pardon.


              • george 23 juin 2008 11:10

                de te mettre un doigt dans le c ;; ; et d’essayer de dormir !!!


              • Olga Olga 21 juin 2008 11:24

                 

                @Sisyphe

                Vampire est un nom tout à fait approprié pour ces membres du Cercle Bilderberg. Le sang frais est une nourriture qu’ils adorent. Ce sont des gourmets, parfois très gourmands. Ils dégustent des sangs différents, au gré des leurs méfaits. Le 11 Septembre 2001 a été un grand festin cosmopolite pour ces vampires au délicat palais. Depuis ils se contentent de sang irakien et de soldats américains sacrifiés. Ils se lassent un peu ces derniers temps et voudraient bien goûter le voisin iranien. Que leur volonté soit faite...

                Si ça vous intéresse, j’ai quelques pieux en chêne, qui ne demandent qu’à perforer des coeurs insensibles. Ensuite il faut juste leur couper la tête pour finir le travail. Ne reste plus qu’à trouver leur cercueil de vampire blafard...


                • Gasty Gasty 21 juin 2008 12:32

                  Moi j’ai une guillotine, un peu vermoulu mais à l’occasion je peux la remettre en état.


                • Olga Olga 21 juin 2008 13:56

                   

                  @Gatsy

                  C’est un peu encombrant pour opérer dans un tombeau étroit...


                • sisyphe sisyphe 21 juin 2008 14:00

                  @Constant danslayreur

                  Merci pour ce très bel extrait de Farinelli...


                • Olga Olga 21 juin 2008 14:14

                   

                  Bonjour Constant

                  Je m’incline devant la touchante beauté de cet extrait de Farinelli (malgré le manque flagrant de galanterie de Sisyphe, qui se permet de vous remercier avant moi...).

                  Je n’ai pas compris l’allusion à propos de tonton Mouloud le myope.

                  Petite précision. Parmi mes cibles se cachent quelques femmes (des vamps à ce qu’il paraît...), dont une reine...


                • Ocazou 21 juin 2008 11:32

                  Toujours aussi interessants tes articles Sisyphe ! Merci


                  • fonzibrain fonzibrain 21 juin 2008 11:34

                    c’st tout de même flippant de voir que des gens décident pour nous tous sans rendre de compte

                     

                    en tout merci sysiphe

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès