• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?

Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?

Gouvernement mondial occulte ou plutôt véritables décideurs de la marche du monde ?

Ces questions peuvent sembler relever du fantasme, ou de la théorie du complot ; pourtant, elles ne peuvent manquer de se poser, devant l’étonnant silence des médias entourant les réunions annuelles, depuis 1954, des quelques 120 à 150 milliardaires, banquiers, hommes politiques, industriels, universitaires, haut fonctionnaires, personnalités d’influence dans le monde du travail et de l’éducation et journalistes, pendant un week-end dans un hôtel. ou un centre de villégiature, quelque part en Amérique du Nord ou en Europe, afin de discuter en privé des affaires du monde.
 
Il faut dire que le lock-out est étonnament général !

La réunion de cette année s’est tenue, comme les autres, dans le plus grand silence médiatique, -le weekend du 6 au 9 juin- à l’hotel Westfields Marriott de Chantilly en Virginie, à une quinzaine de kilomètres de l’aéroport international de Washington Dulles.

Sujet de la réunion ? Secret absolu.
S’agissait-il de la désignation du Président et de la prochaine administration US ? On rappelle, à toutes fins utiles, que Bill Clinton en 1991, Tony Blair en 1993, John Edwards en 2004, participaient à ces cessions, de même que, avant eux, de nombreux membres de l’administration Kennedy (Dean Rusk, George W. Ball, George McGhee, Walter Rostow, Arthur Dean et Paul Nitze), ainsi que celle de Jimmy Carter.

Pour cette année, outre les habituels participants de ces réunions : Henry Kissinger, Ben S. Bernanke, David Rockefeller, Vin Weber, Robert B. Zoelick, Donald Graham, Verdon Jordan, Charlie Rose, on notait la présence des représentants de la "gauche" américaine, parmi lesquels le futur candidat démocrate et sa rivale malheureuse : Barack Obama et Hillary Clinton

Pour les français, on relevait la présence de : Jean-Pierre Jouyet (ministre des Affaires Européennes), Christine Ockrent (épouse de Bernard Kouchner), Manuel Valls (député membre du Parti Socialiste), Hubert Védrine (ancien ministre des Affaires Etrangères de Mitterrand) qui avaient fait le voyage..

On trouvera ici une liste d’une partie des autres personnalités conviées à cette cession 2008

Il faut savoir que des consignes très strictes sont données aux participants de ne pas divulguer les débats du weekend, affirmant dans un communiqué de presse cette année que "le caractère privé des réunions n’a pas d’autre motif que celui de permettre aux participants d’exprimer librement et ouvertement leur opinion".

Leur opinion sur quoi ? On a quand même un peu de mal à imaginer que ce "gratin" de la planète financière et politique, se réunisse, dans des circonstances aussi "protégées", aussi verrouillées, pour partager leurs opinions sur la vanité des choses de ce monde....

On rappellera, à ce sujet, un article de ALAN COWELL AND DAVID M. HALBFINGER paru en 2004, dans le New York Times, sous le titre : "Conspiracy Theorists Unite : A secret Conference Thought to Rule the World" (Une conférence secrète pour dominer le monde).

Récemment encore, dans le Washington Post, Anne-Marie Slaughter faisait référence aux membres de Bilderberg dans un nouvel ouvrage : "Superclass : The Global Power Elite and the World They Are Making" (la Superclasse, l’élite de la puissance mondiale et le monde qu’elle est en train de construire).

On trouvera ici, pour avoir une idée un peu plus précise, la liste complète des pays représentés dans le groupe, ainsi qu’une revue de presse très complète des différents articles parus dans la presse internationale sur le mystérieux cercle des puissants du monde libéral..

Rappelons que l’objectif initial, en 1954, de la réunion secrète de cet ensemble de peronnalités du monde industriel, financier, bancaire, politique, était, dans le contexte de la guerre froide, de renforcer la coopération entre les États-Unis et leurs partenaires européens, notamment via l’OTAN.

Bien du sang a coulé depuis ; la guerre froide s’est éloignée, mais le cercle de Bilderberg continue ses réunions, dans le silence le plus total : rappelons que tout micro, toute caméra, sont rigoureusement interdits.

On notera, et ce n’est pas un hasard, que les fondateurs du Bilderberg sont aussi les mêmes que ceux qui ont donné naissance à l’OCDE. De Jozef Luns à Lord Robertson, en passant par Lord Carrington ou Javier Solana, tous les secrétaires généraux de l’Otan ont été des membres de ce sélect conclave planétaire.

Pour les précédentes cessions, parmi les personnalités y ayant participé, on trouve : de Paul Wolfowitz, à Dominique de Villepin, ministre français des Affaires étrangères, en passant par Valéry Giscard d’Estaing, président de la Convention européenne) ; des patrons de multinationales (les PDG de Thales, Axa, Nokia, Daimler Chrysler, Novartis...) ; des gouverneurs de banques centrales (du Français Jean-Claude Trichet au Norvégien Svein Gjedrem) ; des journalistes acceptant la règle de l’omerta (Newsweek, The Financial Times, La Repubblica, The Economist, Nicolas Beytout pour Les Echos ou Alexandre Adler pour Le Figaro) ; des têtes couronnées (l’Espagnol Juan Carlos, la reine Béatrix des Pays-Bas) ; des Premiers ministres (le Danois Anders Fogh Rasmussen et le Portugais José Durao Barroso) ; des experts (le juge antiterroriste Bruguière, des membres de l’Ifri ­ Institut français des relations internationales ­ ou de la Brookings Institution, un centre de recherches de Washington) :rien que du trés beau linge...

Tout s’articule autour de trois cercles.
Le plus resserré : le comité d’organisation, assuré par un président (le poste est occupé depuis 2000 par Etienne Davignon, vice-président du conglomérat Société Générale de Belgique) et un secrétaire général, basé aux Pays-Bas. Puis l’inner circle, constitué de quatre personnes, dont David Rockfeller. Enfin, le comité de pilotage (steering committee), de quinze à dix-huit personnes, dont deux Français, Bertrand Collomb (PDG de Lafarge) et André Lévy-Lang (ex-PDG de Paribas).

On croit savoir que, pendant trois jours, tout ce beau linge discute postguerre en Irak, lutte contre le terrorisme, institutions internationales, Convention européenne, etc.

Rien ne s’y décide formellement, peut-être. Mais il s’y élabore du consensus parmi les élites politico-médiatico-économiques. Les participants ne se perdent pas en conjecture sur les vertus du libéralisme ou du libre-échange : elles vont de soi. Dans l’enceinte du club, on ne risque pas de s’étendre sur la fracture mondiale ou la montée en puissance des ONG.

D’autant que les VIP du Bilderberg s’avèrent aussi des VRP multicartes. Beaucoup se retrouvent dans d’autres cénacles. Autant de rencontres souvent fermées qui scelleraient, selon leurs détracteurs, l’évolution des politiques internationales ou les agendas des réunions du FMI, de la Banque mondiale, de l’OMC, voire du G8.

On notera que, du côté français, outre Giscard d’Estaing et de Villepin, Jospin, Strauss-Kahn, Fabius, ont déjà participé à certaines cessions, en totale discrétion.

Voilà.

Sans tomber dans la paranoïa ni dans la théorie du complot, il paraît quand même nécessaire et salutaire, au moment où la grande majorité des citoyens du monde subit de plein fouet les dégâts d’une économie totalement dérégulée, entièrement dominée par les puissances financières et sous la coupe réglée des vampires de la spéculation, de donner un vrai coup de projecteur, sur cette sorte de "société secrète" des puissants de l’ultra-libéralisme ; tant il est toujours utile de vérifier si, comme pour leur ancètre de Transsylvanie, la mise en lumière peut annihiler leur pouvoir de nuisance.

Allez, l’année prochaine, à vos appareils photos, caméras et magnetos, et.....tous à la réunion de Bilderberg !!

Encore quelques infos...

______________________________________________________


Et envoyez vos clichés à Jean-François Kahn, Yves Calvi, Nicole Bacharan, qui, malgré les articles du New York Times, du Washington Post, de la BBC, de Libération..., n’ont jamais entendu parler de Bilderberg et y voient même une invention de téléspectateur...

Documents joints à cet article

Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?

Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (127 votes)




Réagissez à l'article

177 réactions à cet article    



    • Avatar 21 juin 2008 11:06

       

      Bonjour Sisyphe,

      Bon topo sur le groupe Bilderberg, qui est en fait un club très fermé et secret, dont "l’objectif premier aurait été dans le contexte de la guerre froide, de renforcer la coopération entre les États-Unis et leurs partenaires européens, notamment via l’OTAN."

      Donc, à l’époque, rien d’extraordinaire en somme.

      Par contre, avec la chute de l’URSS, les objectifs seraient "l’orchestration de la mondialisation économique."

      Ce qui est inquiétant est que , contrairement au sommet de Davos ou autres, leurs réunions sont non-officielles et secrètes :

       

      Si on additionne ce que "pèse" tous les invités , on peut dire qu’il y a dans la même pièce la majorité des décideurs occidentaux de la terre...

      Et comme le public n’en sait pas plus, il est alors aisé de fantasmer sur les objectifs réels du groupe.

      Sans compter l’existence d’autres cercles du même type en France et en Europe, moins puissants mais tout aussi actifs.

      Et comme l’argent gouverne le monde et qu’il est , dit-on, le nerf de la guerre, une ptite visite du secrétaire à la défense Robert Gates et de Condoleezza Rice chez le groupe des Bilderberg le week-end dernier à Chantilly, ne mangent pas de pain

      http://www.alterinfo.net/L-Iran-est-menace-suite-a-la-visite-de-Robert-Gates-chez-les-Bilderberg_a20640.html

      Cordialement,

      Avatar.

      • "L’hôtel choisi est entièrement vidé de tout autre client ; la sécurité est en partie assurée par les forces de l’ordre du pays d’accueil.
      • Aucune conférence de presse n’a lieu.
      • Les discussions se tiennent à huis-clos.
      • Il est interdit aux Bilderbergers de prendre des notes ou de faire des déclarations à la presse.

      Les discussions menées au sein du groupe sont organisées de façon à obtenir un consensus parmi les membres, sans devoir recourir à un vote ni à l’adoption de résolutions quelconques. Le standing et l’influence détenue par les participants sont tels que si un consensus se forme autour d’un projet d’action, celui-ci pourra être réalisé plus facilement et plus rapidement...".

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Bilderberg

      Pas d’ordre du jour, juste des ptites discussions entre personnes de bonne compagnie, ou plutôt des grandes compagnies int. et des politiques.


    • sisyphe sisyphe 21 juin 2008 10:45

      Merci au comité de rédaction d’avoir ajouté un commentaire (bien venu) et la vidéo ! ..


      • ZEN ZEN 21 juin 2008 10:53

        La crème de l’élite mondiale , des connivences transversales, l’internationale capitaliste en quelque sorte...

        rien que du beau monde !

        jouent-ils seulement au bridge ?.

         

        pagesperso-orange.fr/combat/boyer.htm


        • ZEN ZEN 21 juin 2008 10:57

          L’excellent Céri nous avait déjà interpellé sur ce sujet :

          www.agoravox.fr/article.php3


          • ZEN ZEN 21 juin 2008 11:10

            L’avis de M.Jennar , ex-fonctionnaire européen, auteur de La trahison des élites :

             

             

            Les media bien pensants parlent beaucoup des élections. Ils parlent beaucoup moins de ceux qui tirent les ficelles de ces marionnettes que sont devenus les principaux acteurs politiques. Et pourtant, ces « maîtres du monde », comme ils se qualifient eux-mêmes, se réunissent dans des groupes dont l’accès est certes limité, mais où les grands médias sont toujours présents. Il en va ainsi du groupe de Bilderberg, du nom de l’hôtel où les fondateurs de ce groupe se sont réunis pour la première fois en 1954, aux Pays-Bas. Parmi les « sponsors », Unilever, la multinationale néerlandaise. Mais l’initiative revient à David Rocfeller D qui déclarait en 1999 : " Quelque chose doit remplacer les gouvernements, et le pouvoir privé me semble l’entité adéquate pour le faire "

            Ce groupe vient de tenir sa réunion annuelle sous la présidence du vicomte belge Etienne Davignon, ancien vice-président de la Commission européenne, vice président d’Accor, Arbed, Tractebel, Fortis Belgique et membre du conseil de surveillance de Anglo American Mining, Gilead, ICI, Pechiney, Foamex, Kissinger Associates, Fiat, Suez, BASF, Solvay, Sofina, Recticel, CMB.

            Il n’est pas inintéressant de savoir que c’est au sein de ce groupe que fut pensé le traité de Rome fondateur de l’Union européenne. Comme il n’est pas inutile d’apprendre que c’est également en son sein que fut choisi l’actuel président de la Commission européenne : José Manuel Barroso.

            Même si la lecture en est un peu fastidieuse, il n’est pas inutile de connaître la liste de quelques-uns des participants aux réunions de ce qui apparaît nettement comme un véritable directoire mondiall. Etaient notamment présents à Istambul (à l’époque) : Edward Balls , secrétaire britannique au Trésor, José Manuel Barroso, président de la Commission Européenne, la reine Beatrix des Pays-Bas et son époux, le prince Bernhard, co-fondateur du Groupe de Bilderberg, Franco Bernabé, vice-président de Rothschild Europe, Nicolas Beytout, rédacteur en chef du journal Le Figaro, Carl Bildt, ex premier ministre suédois, Philippe Camus PDG de EADS, Henri de Castries PDG d’AXA, Juan Luis Cebrian, PDG du groupe PRISA media group (Espagne), Kenneth Clark, député de Grande- Bretagne, Bertrand Collomb, PDG de Lafarge, George A. David, PDG de Coca-Cola, Etienne Davignon déjà cité, Anders Eldrup, président de DONG A/S (Danemark), John Elkann, vice-président de Fiat, Martin S. Feldstein, président du National Bureau of Economic Research (USA), Timothy F. Geithner, président de la FED (banque centrale américaine), Paul A. Gigot, éditorialiste au Wall Street Journal, Dermot Gleeson, PDG de AIB Group, Donald E. Graham, PDG du Washington Post, Victor Halberstadt, professeur d’économie à l’université de Leiden (Pays-Bas) et ex secrétaire général des réunions du Groupe de Bilderberg, Jean-Pierre Hansen, PDG de Suez-Tractebel, Richard N. Haass, président du Council on Foreign Relations (USA), Richard C. Holbrooke, vice-président de Perseus LLC et ancien ambassadeur des États-Unis à l’ONU et ancien sous-secrétaire d’État aux affaires européennes et canadiennes sous l’administration Clinton, Jaap G. Hoop de Scheffer, secrétaire Général de l’OTAN, Allan B. Hubbard, conseiller de Bush pour la politique économique et directeur du National Economic Council, Josef Joffe, rédacteur en chef du journal allemand Die Zeit ,Vernon E. Jordan Jr. directeur de la banque Lazard Frères, Anatole Kaletsky, éditorialiste du journal The Times, John Kerr of Kinlochard, président de Royal Dutch Shell, Henry Kissinger Président de Kissinger Associates, Bernard Kouchner, ministre français des Affaires étrangères, Neelie Kroes, commissaire européenne au marché intérieur et à la concurrence, Ed Kronenburg, directeur du Private Office au quartier général de l’OTAN, William J. Luti, conseiller spécial de Bush pour la politique de défense, et stratège au National Security Council, Frank McKenna, administrateur du Carlyle Group, Thierry de Montbrial, président de l’Institut français des relations Internationales (IFRI), Dennis B. Ross, directeur du Washington Institute for Near East Policy , Richard N. Perle, un des idéologues du néoconservatisme américain, Jean-Claude Trichet, gouverneur de la Banque Centrale Européenne, John Vinocur, journaliste à l’International Herald Tribune, Martin H. Wolf, journaliste économique au Financial Times, Robert B. Zoellick , nouveau directeur général de la Banque Mondiale et Adrian D. Wooldridge, journaliste à l’hebdomadaire The Economist.

            Des banquiers, des PDG, des militaires, des décideurs politiques et des journalistes réunis en grand secret. Une collusion qui montre à quel point la démocratie est en danger...."


          • Fabien 09 Crazy Horse 21 juin 2008 11:58

            La démocratie n’est pas en danger, elle n’existe plus...

            Ces gens se réunissent à huis clos depuis au moins les années cinquantes. Et le groupe bilderberg n’est pas le seul club privé de discussion. Le CFR américain, la Comission trilatérale, le Bohemian club, les rottary et lion’s club, etc. Sans parler des loges maçonniques, de l’opus dei, des Mormons, du B’nai B’rith, et de toutes ces organisations plus ou moins secrètes qui regroupent bon nombre des personnages les plus important des sphères politiques, économiques et intellectuelles du globe.

            J’espère de tout coeur que les rumeurs sur l’existence d’une "Loge blanche" qui oeuvrerait pour le bien de l’humanité contre ce rassemblement de vampires ne sont pas que des rumeurs...

            Malheureusement, on trouve à peu près aussi peu d’informations sur l’existence d’une telle organisation que sur le B’nai B’rith ou sur le contenu réel des discussions tenues dans les clubs privés susmentionnés.


          • sisyphe sisyphe 21 juin 2008 15:15

            @ Zen

            Merci pour ton soutien, et pour tes liens, toujours aussi pertinents ! ..


          • Adama Adama 21 juin 2008 17:35

            Crazy antisémite,

            Le bnai brith sacrifie des enfants chrétiens sur leurs autels ensuite ils boivent leurs sang !

            Chut, shah sthil, c’est un secret que cela reste entre nous.

            Adama , responsable d’une loge maçonnique du bnai brith.


          • Avatar 21 juin 2008 18:35

             

            A Zen,

            et voici la liste de la section franco-française de 1982 à 2000 :

            http://www.bilderberg.org/g/Bild-France.html

            Instructif...

             


          • millesime 21 juin 2008 19:37

            @Zen

            les Rockfeller sont très créatifs, après le C.F.R. crée en 1921, ou tous les secrétaires d’état américains sont passés ; il y a eu création de la "Commission trilatérale" en 1973, et bien sûr le Bilderberg en 1954.

            voir mon blog sur le sujet...


          • millesime 21 juin 2008 19:53

            "Le monde est gouverné par tout autres personnages que ne se l’imaginent ceux dont l’oeil ne plonge pas dans les coulisses.." Disraëli (1804/1881) ministre des finances britannique de la Reine Victoria ;

            c’est ainis que le site Bilderberg se présente..

            un lien interessant à visiter : www.syti.net/

            j’ai écri plusieurs article relatifs à la "Commission trilatérale" (voir mon blog)

             


          • Fabien 09 Crazy Horse 21 juin 2008 20:35

            @ Adama

            Antisémite ? Etymologiquement ça n’a aucun sens d’employer ce terme pour désigner les racistes contre les juifs. Ce serait supposé que la majorité des juifs est d’origine sémite, ce qui est absolumment faux et ne fait qu’entretenir la confusion à ce sujet. La France est peuplée d’antisémites : c’est l’autre nom pour anti-arabes...

            D’autre part, ce n’est pas parce que je n’adhère pas du tout aux activités subversives menées par certains club privés et sociétés secrètes que j’ai une dent contre les juifs. Je connais suffisamment l’histoire pour savoir qu’ils en ont pris plein la gueule, et pas seulement au XXème siècle.

            Evitez ce genre d’allégations douteuses je vous prie, c’est un raccourci qui fait beaucoup de mal à la liberté d’expression par les temps qui courent.

            Il est facile d’accuser quelqu’un d’être anti-juif simplement parce qu’il dénonce les mauvais agissements d’une personne qui se trouve être juive, mais cela n’a aucun rapport ! C’est comme si en s’attaquant à Sarkozy, on devenait raciste contre les hongrois ou ce genre de conneries.

            Que je sache, les dix commandements sont les fondements du judaïsme. Les personnes incriminées pour crimes diverses et variés ne sont donc pas dignes de se revendiquer juifs, puisqu’ils transgressent à tour de bras les commandements élémentaires de Dieu.

            Pardonnez-moi pour le coup de gueule, mais je ne supporte plus cette muselière qu’on voudrait nous mettre à chaque fois qu’on s’attaque à une personne qui se dit de confession juive.

            Au passage : j’ai des amis juifs, et même un bon collègue qui a émigré de Jérusalem.

             


          • Adama Adama 22 juin 2008 06:45

            Crazy antisémite,

            un aveu, les juifs sont des martiens.

            PS

            arabe est un terme générique qui regroupe des populations divers parlant un idiome commun dérivé de l’hébreu et que l’on nomme Arabe.


          • Fabien 09 Crazy Horse 22 juin 2008 14:20

            Adama diffame

            PS : sémite est un terme générique désignant les peuples de langue sémitique (arabe, hébreu, guèze, entre autres). Il désigne les assyrien, les araméens, les babyloniens, les cananéens, les phéniciens, les israëlites, les arabes (descendants des tribus nomades d’Arabie), etc.

            La guerre qui déchire l’ancien pays de canaan, que Dieu lui-même (rien que ça !) aurait désigné comme terre promise pour les descendant de Noé (lesquels ? sémites chrétiens, musulmans ou juifs ?), est une guerre fratricide...

             


          • Adama Adama 22 juin 2008 14:37

            Lisez la bible c’est instructif et voyez qui est Sem

             !http://fr.wikipedia.org/wiki/Sem_(Bible)

            Autre chose, Ishmael était un hébreu.

            Ne confondez pas un peuple qui parle une langue dite sémitique comme les Arabes mais n’étant pas descendant de Sem ni d’Ismael (comme on veut nous le faire croire) et peuple sémitique descendant direct des hébreux ,les Juifs.

             


          • Fabien 09 Crazy Horse 22 juin 2008 19:02

            @ Adama le créationiste

            Ah pardon !

            Moi je vous parlais d’histoire, je ne parlais pas d’un mythe.

            Le plagiat biblique n’est plus à démontrer. De nombreuses études ont révélée que les emprunts fait par la bible aux religions "païennes" sont légions.

            Combien de massacres ont été perpétrés pour garder ce secret ? Combiens de documents ont été détruits, cachés, ou perdus ?

            On a jamais retrouvé la prétendue "Arche de Noé" malgré les nombreuses expéditions. On peut supposer que le personnage de Noé désigne un groupe ayant survécu à un cataclysme effroyable. Il y a fort à parier dans ce cas qu’ils ne furent pas les uniques survivants...

            D’ailleurs, le mythe des "initiateurs", gardiens de la sagesse et de la connaissance de la civilisation "pré-apocalyptique", est rapportée aussi bien aux Amériques, qu’en Europe, au Moyen Orient, en Asie et même en Australie.

            Pour citer quelques exemples, on a :

            * Le déluge décrit dans le Catapattha-Brâhmana, probablement le texte le plus ancien, qui met en scène Manou, fuyant le Déluge à bord d’un bateau, prévenu et guidé par une divinité s’adressant à lui sous la forme d’un poisson et qui arrivère du Nord pour créer la nouvelle civilisation de l’Inde antique, au pied de l’Himalaya.

            * dans le Chou-king, attribué à confucius, il est fait mention d’un déluge. C’est Chun qui parvient à "sauver le monde", grâce à 4 embarcations dans lesquelles il embarque un maximum de personnes et de vivres. La différence dans ce récit c’est qu’il n’y a pas d’intervention divine.

            * Le déluge mésopotamien qui met en scène Atra Hasîs, toujours à bord d’un bateau, avec sa famille cette fois et toute sortes d’animaux. Il est provoqué par Enlil, le chef des Annunaku (dieux) pour détruire les hommes qui se sont trop multipliés et qui les dérangent par leur tapage. Enki, l’Annunaku qui a créé les hommes s’y oppose et c’est lui qui prévient Atra Hasîs 7 jours avant le cataclysme pour qu’il s’y prépare.

            * En Iran, le déluge résulte de la fonte des neiges accumulées pendant l’hiver de Malkus. Ahura Mazdâ conseille à Yima, le premier homme, qui est aussi le premier roi, de se retirer dans une forteresse. Yima prend avec lui les meilleurs parmi les hommes et les différentes espèces d’animaux et de plantes.

            * Dans la Grèce antique, le déluge met fin à l’âge d’or. Prométhée prévient son fils Deucalion que Zeus a décidé de détruire l’humanité des "hommes de bronze", et elle l’enjoint de se sauver à bord d’une arche avec sa femme Pyrrha.

            * Chez certains aborigènes d’Australie, on raconte qu’une grenouille géante avait absorbé toutes les eaux. Les animaux, qui avaient soif, s’employèrent à faire rire la grenouille afin qu’elle recrache son eau. La grenouille géante éclata de rire en voyant l’anguille se tordre, et l’eau s’écoula à flot de sa bouche, recouvrant la terre entière.

            * Chez les Aztèques, le mythe raconte comment Coxcoli et sa femme échappent à la catastrophe en construisant une barque qui s’échoue ensuite sur le mont Colhuacan où il fondent une nouvelle civilisation.

            La pasteur Franck Keller rapportait dans la revue Experience qu’il avait relevé 59 versions du déluge en Amérique du Nord, 46 en Amérique du Sud, 31 en Europe, 17 au Moyen-Orient et 23 en Asie...


          • Fabien 09 Crazy Horse 23 juin 2008 11:59

            Pardonnez-moi constant,

            Je n’avais pas la prétention de démontrer que la Bible était un plagiat d’autres traditions antérieures (ce qui n’enlève rien à la profondeur du message de l’Oint), mais simplement que le personnage de Noé n’était probablement qu’un personnage mythique rendant compte d’un évènement historique dont les détails ont été oubliés. Pour démontrer le plagiat, il faut décortiquer les archétypes et les rituels.

            Mais puisque vous en parlez, je tâcherai de réaliser un article là-dessus, lorsque j’aurai terminé la synthèse de mes lectures sur le sujet.

            Pour le moment je suis dans Blavatsky. C’est très documenté et cela renvoit à de nombreuses sources pas toujours facile à retrouver.

            Concernant les traces scientifiques du déluge, on les a bien sûr cherchées. S’agissant des évènements relatés par les sumériens, les babyloniens, les arméniens puis plus tard par les juifs et enfin les musulmans, une théorie "scientifique" a récemment vu le jour (1993). Je n’ai pas pris le temps d’examiner cela en détail mais si ça vous intéresse, une petite bibliographie se trouve ici.

            Ailleurs dans le monde, on trouve des trace de "déluges", d’ampleur plus ou moins importante. Les déluges cimbriques sur la péninsule danoise sont bien documentés par exemple, ou bien le déluge raconté dans l’épopée de Gilmanesh (couches d’argile de 2 m trouvées sur le site d’Ours, l’antique cité sumérienne).


          • miwari miwari 21 juin 2008 11:07

            Ca fait peur  mais bon je suis rassuré quand je vois que ce sont tous des représentants de "démocratie", ils veulent sûrement le bien de l’humanité


            • Avatar 21 juin 2008 11:17

               

              Ils veulent surtout toujours plus de dollars pour leurs oeuvres...

              c’est pas pareil


            • Avatar 21 juin 2008 11:20

               

              C’est le principe de tout lobby...


            • Le péripate Le péripate 21 juin 2008 11:21

              Il faut saluer le courage de notre meilleur enqueteur, qui n’a pas hésité à prendre tous les risques pour dénoncer le gouvernement mondial des vampires.

              Car l’heure est grave. Non contents de se retrouver au Fouquet’s, les suceurs du sang du Peuple se réunissent en secret, interdisant presse et photos, ce qui est bien la preuve qu’il se trame dans ces réunions des choses inavouables.

              Des témoins dignes de foi, des camarades d’Attac et de la LCR qui se trouvaient dans le port de Bildenberg par un pur hasard un 11 septembre, ont vu débarquer d’un sous marin allemand de la deuxième guerre mondiale DSK vétu d’un slip léopard et d’un casquette de la SS, accompagné par un vieillard avec une moustache bizarre et un barbu saoudien. Malheureusement, les photos de l’évènement ont disparu suite au survol de la ville d’un engin non identifié en forme de soucoupe.

              Mais j’en ai déjà trop dit.


              • Avatar 21 juin 2008 11:37

                 

                Au Péripate,

                Il ne serait pas étonnant de voir fleurir sur ce fil le même type de commentaire que le votre.

                Et comme le club Bilderberg cultive le secret sur leurs objectifs réels, les conspirationnistes et anticonspirationnistes vont s’en donner à coeur joie.

                Petit erreur de votre part, Bilderberg n’a pas de port ; car ce n’est pas une ville, mais un hôtel d’Oosterbeek en plein centre des Pays-Bas ou la première réunion du groupe se serait tenue en mai 1954...


              • sisyphe sisyphe 21 juin 2008 11:39

                Et on remercie bien fort le Peripatate, pour ses interventions et sa contribution essentielle au sujet !

                Le ricanement, c’est le dépit de ceux qui ne savent plus rire......


              • ZEN ZEN 21 juin 2008 11:42

                Péripate

                Rockefeller, Barroso, Kouchener (oui, il va aussi au club !), etc... te remercient pour ton soutien !


              • Le péripate Le péripate 21 juin 2008 12:22

                Je crois qu’il y a un port, car sinon comment un sous-marin pourrait-il accoster ? Pour les généreux donateurs mon numéro de compte est le 01298 000 1586 14584513543341, banque basée au Licheinstein.

                Cher et génial Sisyphe, je ne comprends pas votre réaction. Je suis pourtant dans la ligne définie dans les réunions ultra publiques et transparentes de Reopen. Même un traître révisionniste dans la lignée des Berstein et autres Kausky devaient pouvoir revenir en grâce auprès du Parti, après procès publique bien entendu.


              • ZEN ZEN 21 juin 2008 12:28

                Péripate

                 ????????????????????

                Voyons ! Je vous avais déjà suggéré de vous reposer

                A Soulac, par exemple, où il fait bon aujourd’hui

                Revenez-nous en meilleure forme, car là, c’est la cata...


              • Le péripate Le péripate 21 juin 2008 12:46

                Un grand merci à au psychiâtre Zen, formé dans les meilleures écoles du Parti, qui a su détecter dans ma déviance un trouble psychologique. J’irai bien me reposer, mais la Russie n’est plus ce qu’elle était, et la Corée du Nord est un peu trop loin, et donc trop chère. Que me conseillez vous ?


              • Avatar 21 juin 2008 12:50

                 

                De tout ceux qui n’ont rien à dire, les plus intéressants sont ceux qui se taisent...


              • Le péripate Le péripate 21 juin 2008 12:57

                Attention, Avatar, à ne pas critiquer trop ouvertement le camarade Sisyphe, ou Zen pourrait vous prescrire à vous aussi quelque repos.


              • Le péripate Le péripate 21 juin 2008 12:58

                Proffessor Zen, pardon.


              • george 23 juin 2008 11:10

                de te mettre un doigt dans le c ;; ; et d’essayer de dormir !!!


              • Olga Olga 21 juin 2008 11:24

                 

                @Sisyphe

                Vampire est un nom tout à fait approprié pour ces membres du Cercle Bilderberg. Le sang frais est une nourriture qu’ils adorent. Ce sont des gourmets, parfois très gourmands. Ils dégustent des sangs différents, au gré des leurs méfaits. Le 11 Septembre 2001 a été un grand festin cosmopolite pour ces vampires au délicat palais. Depuis ils se contentent de sang irakien et de soldats américains sacrifiés. Ils se lassent un peu ces derniers temps et voudraient bien goûter le voisin iranien. Que leur volonté soit faite...

                Si ça vous intéresse, j’ai quelques pieux en chêne, qui ne demandent qu’à perforer des coeurs insensibles. Ensuite il faut juste leur couper la tête pour finir le travail. Ne reste plus qu’à trouver leur cercueil de vampire blafard...


                • Gasty Gasty 21 juin 2008 12:32

                  Moi j’ai une guillotine, un peu vermoulu mais à l’occasion je peux la remettre en état.


                • Olga Olga 21 juin 2008 13:56

                   

                  @Gatsy

                  C’est un peu encombrant pour opérer dans un tombeau étroit...


                • sisyphe sisyphe 21 juin 2008 14:00

                  @Constant danslayreur

                  Merci pour ce très bel extrait de Farinelli...



                • Olga Olga 21 juin 2008 14:14

                   

                  Bonjour Constant

                  Je m’incline devant la touchante beauté de cet extrait de Farinelli (malgré le manque flagrant de galanterie de Sisyphe, qui se permet de vous remercier avant moi...).

                  Je n’ai pas compris l’allusion à propos de tonton Mouloud le myope.

                  Petite précision. Parmi mes cibles se cachent quelques femmes (des vamps à ce qu’il paraît...), dont une reine...


                • Ocazou 21 juin 2008 11:32

                  Toujours aussi interessants tes articles Sisyphe ! Merci


                  • W.Best fonzibrain 21 juin 2008 11:34

                    c’st tout de même flippant de voir que des gens décident pour nous tous sans rendre de compte

                     

                    en tout merci sysiphe


                    • Avatar 21 juin 2008 12:01

                       

                      Pour Y. Calvi et ses invités,

                      Afin de ne plus être ignorant sur le groupe Bilderberg ; voici un reportage sur le sujet :

                      http://fr.youtube.com/watch?v=JXqj9epGEas 

                      (ou l’on comprend le pourquoi du black-out médiatique)

                       

                       

                       


                      • sisyphe sisyphe 21 juin 2008 13:57

                        @ Avatar

                         

                        Merci pour ce lien ! ..


                      • Philippe D Philippe D 22 juin 2008 12:04

                        Très cher Sisyphe,

                        Puis-je gentiment vous faire remarquer que vous êtes un peu Faux-Cul tout de même.

                        Vous me répondez plus bas ne pas soutenir les thèses conspirationistes et vous remerciez Avatar pour ce lien, ouvertement conspirationiste. Alors Faut Choisir. Avancer masqué, comme vous le faites, n’est pas correct.

                        Sisyphe : Conspirancy or not ?


                      • Olga Olga 22 juin 2008 12:27

                         

                        @Philippe

                        Quelle est la définition d’un conspirationniste pour vous ?

                        Si conspirationniste =  Quelqu’un qui n’ingurgite pas niaisement toute la soupe servie par les médias aux ordres. Et qui s’interroge sur les faits de ce monde qui ne sont pas (ou très peu) évoqués dans les médias aux ordres, alors Sisyphe l’est et je le suis également. Et vous ?


                      • Philippe D Philippe D 22 juin 2008 12:38

                        Olga,

                        Vous noyez habilement le poisson !

                        Où est le rapport entre votre pseudo définition et l’une ou l’autre des théories du complot ?

                        Vous répondez à la place de Sisyphe, vous faites les définitions pour moi. Vous pouvez faire Avox à vous seule

                         

                         


                      • Avatar 22 juin 2008 12:43

                         

                        Très cher Philippe D. ,

                        Il est vrai que le lien que je donne concerne un reportage de The History Channel.

                        Chaine qui a la réputation mondiale d’être une TV conspirationniste ....

                        Vous avez du confondre avec un lien vers le site syti ou autres...

                         


                      • Philippe D Philippe D 22 juin 2008 12:59

                        @ Très cher Avatar,

                        Devrais-je vous ranger vous aussi parmi les faux-culs, moi qui vous prenais pour un conspirationniste déclaré ?

                        Dans votre lien, à 2,08, David Icke dit " In the next 5 to 10 years we are all going to live in a global version of Nazi Germany

                        Je vous renvoie à la présentation de David Icke sur Wikipedia : David Icke (prononcer "Aïk") est né le 29 avril 1952 à Leicester. Ancien joueur de football professionnel, journaliste sportif à la BBC et ancien membre du parti vert britannique, il est depuis 1990, selon ses propres dires, un « enquêteur à plein temps sur qui contrôle vraiment le monde ». C’est un auteur de la théorie du complot.

                         


                      • Avatar 22 juin 2008 13:06

                         

                        Mea Maxima Culpa Philippe D,

                        Vous avez en effet parfaitement raison.

                        Ca m’apprendra à poster trop vite sans vérifier.

                        Au temps pour moi.

                        Cordialement.


                      • Olga Olga 22 juin 2008 13:18

                         

                        Philippe

                        Si vous ne souhaitez pas que quelqu’un réponde à vos commentaires, ne les publiez pas sur Agoravox. Je n’ai pas l’intention d’attendre qu’un commentateur me permette de répondre à tel ou tel commentaire, pour poster une réponse. Même si le commentaire auquel je réponds ne m’est pas directement destiné (je viens à l’instant de noyer un premier poisson ; au suivant...).
                        Vous décrétez que tel lien est ouvertement conspirationniste. La définition du terme est tellement subjective, que je voulais juste savoir ce que vous sous-entendiez par, ouvertement conspirationniste (deuxième poisson noyé).
                        Je peux effectivement faire Avox à moi seule, mais c’est travail digne du mythique Sisyphe. Ça n’en finit jamais... (troisième poisson noyé).
                        Je me permets de répondre à la place de Sisyphe, car il s’est permis, hier, d’en faire de même à mon égard, à propos d’un autre article (voilà le quatrième poisson noyé).
                        Philippe, je vais faire griller quelques poissons pour ce soir. Ça vous dit ?


                      • Philippe D Philippe D 22 juin 2008 14:32

                        @ Avatar

                        Merci beaucoup pour votre fair-play.

                        @ Olga

                        J’ai, moi aussi, une certaine pratique d’Avox, et même si nous n’avions pas encore eu le plaisir de discuter directement je sais comment ça marche. Mais je vous remercie quand même de votre petit cours fort instructif. Comme vous le voyez à la réponse d’Avatar, ma question n’était pas si bête que cela. Pour les poissons grillés c’est vraiment quand vous voulez.

                        @ Sisyphe

                        Voilà ce que je voulais vous démontrer plus bas. Je suppose que vous non plus vous n’aviez pas vu que le lien d’Avatar était conspirationniste ? Vous vous attaquez à des sujets brûlants. Vous aurez beau prendre toutes les précautions oratoires vous vous ferez toujours pièger par les conspirationistes qui avancent masqués. (Suite à sa réponse je ne vise pas Avatar mais d’autres)

                        Donc votre sujet sur Bilderberg, outre qu’il n’apprend rien, ne peut qu’être perçu comme une tentative supplémentaire des conspirationnistes pour avancer leurs pions.

                        So Sisyphe, I repeat my question : Conspirancy or not for you ?


                      • sisyphe sisyphe 22 juin 2008 20:10

                        par Philippe D (IP:xxx.x4.89.130) le 22 juin 2008 à 12H04

                         
                        Très cher Sisyphe,

                        Puis-je gentiment vous faire remarquer que vous êtes un peu Faux-Cul tout de même.

                        Vous me répondez plus bas ne pas soutenir les thèses conspirationistes et vous remerciez Avatar pour ce lien, ouvertement conspirationiste. Alors Faut Choisir. Avancer masqué, comme vous le faites, n’est pas correct.

                        Sisyphe : Conspirancy or not ?

                         

                        Cher Philippe D,

                        Puisque vous insistez lourdement, en me traitant, qui plus est, de faux-cul, je vais vous faire une réponse définitive.

                        Et d’une, je remercie tous les liens postés sur ce sujet qui peuvent avoir trait au Cercle Bilderberg : tout ce qui peut contribuer à apporter des infos à leur sujet est le bienvenu : à chacun, ensuite, de faire son choix, pour se faire une idée.

                        Et de deux : la meilleure façon de ne pas apporter de poids aux thèses conspirationnistes, c’est tout simple ;, ça s’appelle la transparence (glasnost en russe) : les choses qui se font au su et au vu de tous, ne suscitent jamais de thèse conspirationniste. Il est donc tout à fait, logique et SAIN de s’interroger sur des réunions tenues secrètes, dans le silence des medias, et d’essayer de voir de quoi il retourne, en apportant le maximum d’informations possibles.

                        Et de trois, conspirationnisme ou non, il est de fait que s’exercent , dans l’ombre de réunions tenues secrètes (je ne les citerai pas toutes, il y en a trop, mais les Loges maçonniques, la Commission Trilaterale, le CFR, etc, etc...) des échanges dont nous ne savons pas l’influence qu’ils exercent sur les différentes instances internationales, mais dont nul ne peut nier que, malgré le secret bien entretenu, ils en exercent une, tant différents personnages de tous les pouvoirs s’y retrouvent ; certainement pas pour des parties de tarot.

                        Et de quatre, votre insistance à attirer l’attention sur le côté conspirationniste masque mal votre répugnance à parler du sujet lui-même : à savoir ces réunions de "l’élite" financière, politique du monde occidental, qui se tiennent dans le plus grand secret (exigé de tous les participants), et leurs objectifs.

                        Y aurait-il là quelque chose qui vous gène ? , Tenez vous tant à discréditer ceux qui tentent d’y apporter un éclairage pour des raisons personnelles, politiques, claniques, ou autres ??

                        En terme de "faux-cul", si vous n’essayiez pas tant de cacher le votre, en faisant diversion sur celui des autres, on pourrait mieux savoir ce qu’il cache....

                        A moins que vous ne soyez un obsessionnel classiquement retors, qui entreteniez une obsession conspirationniste vis-à-vis de ceux que vous accusez de conspirationnisme.....

                        Je vais vous donner quand même une indication qui pourra, à l’avenir, vous être utile : la peur n’évite pas le danger, et la clarté est encore ce qui existe de plus efficace pour éviter ; et le conspirationnisme, et également les manoeuvres obscures.

                        A bon entendeur.......

                         


                      • sisyphe sisyphe 22 juin 2008 20:19

                        @ Philippe D

                        P.S. : Oui, je préfère m’interesser à des sujets brulants, qu’aux chiens écrasés ; ça me semble plus important, d’autant que ça concerne la marche du monde.

                        Libre à vous de préférer l’eau tiède des banalités.

                        Avec ou sans citron, le thé ? ...


                      • Philippe D Philippe D 22 juin 2008 20:46

                        Très cher Sisyphe, Grand Phare de la Pensée,

                        Vous avez toujours le même moyen de vous défendre, botter en touche et retourner l’argument.

                        Je vous dis Faux-cul et vous me dites c’est cui qui dit qui est. Je vous dis conspirationniste et vous me dites non c’est pas moi c’est toi.

                        Avez-vous seulement pris la peine de suivre le lien indiqué par Avatar et que vous avez approuvé, dois-je vous le rappeler ? Si Oui qu’en pensez-vous, puique nous sommes tout à fait dans le sujet Bilderberg, sur un lien informatif que vous semblez cautionner.

                        Votre article et la conduite du fil est un merveilleux exemple des dérives potentielles du journalisme citoyen :

                        1 type (Vous) qui se croit futé, "aware" fait un article en compilant quelques infos glanées ici et là. Il y rajoute quelques insinuations, des supputations, quelques interrogations auxquelles personne n’est en mesure de répondre. Il suggère sans le dire la conclusion à tirer de tout ça, et, Hop emballez le tour est joué, Y a plus qu’à mettre ça sur Avox, le journalisme citoyen !

                        Devant quelques questions légitimes le type (toujours Vous) botte en touche en prenant grand soin de ne pas répondre à la question qu’on lui pose.

                        Sisyphe, ça vous écorcherait la gueule de reconnaître que vous vous êtes fait avoir sur ce coup ?

                        Sisyphe, ça vous écorcherait la gueule de jouer un peu moins donneur de leçon quand vous venez de prendre une branlée en direct ?

                        Sisyphe, vous ne comprenez pas bien ce que veut dire rigueur et honnêteté intellectuelle. Sinon, à part ça je n’ai rien contre vous mon cher.

                         


                      • sisyphe sisyphe 22 juin 2008 21:07

                        Mon brave,

                        vous continuez d’ être à côté du sujet et de la plaque.

                        On attend toujours vos subtiles réflexions SUR LE SUJET.
                        vos diverses digressions, accusations, circonlocutions continuent à essayer (vainement) de masquer votre refus de parler du sujet.

                        Pour vos élucubrations, allez vous défouler sur un autre fil, mon vieux ; ici ; vous n’apportez rien.


                      • Le péripate Le péripate 22 juin 2008 21:10

                        Philippe D. Le marxisme pensait que toute la réalité s’expliquait par un système rationnel unique : le matéralisme historique. L’évolution de cette école n’a pas été de renoncer après les echecs retentissants d’hier, mais d’adopter un mode de pensée dont "les protocoles des sages de Sion" sont le prototype quasi parfait : le capitalisme est vu comme un système féodal, dans lequel le riche, le capitaliste, joue le rôle autrefois dévolu au Juif. Une sorte de recyclage idéologique, dans lequel les plus malins sont assez mal à l’aise, à cause de la parenté troublante avec des idéologies aujourd’hui unaniment réprouvées. D’où l’intérêt de suggérer sans le dire, d’insinuer en sussurant... Position inconfortable qui nécessite de solides oeilleres idéologiques pour être tenable, d’où les contorsions.

                        Je dois avouer que j’ai assez de plaisir à les voir ainsi se tordre...


                      • Philippe D Philippe D 22 juin 2008 21:50

                        @ Le Péripate,

                        C’est un vrai plaisir de gourmet !


                      • sisyphe sisyphe 22 juin 2008 22:54

                        Les couples se forment ! ...

                        (et quel couple ! )..


                      • sisyphe sisyphe 22 juin 2008 23:01

                        > Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?
                        par Philippe D (IP:xxx.x4.157.30) le 22 juin 2008 à 20H46

                         

                        Sisyphe, ça vous écorcherait la gueule de jouer un peu moins donneur de leçon quand vous venez de prendre une branlée en direct ?

                         

                        Ah !

                        Celle-là m’avait échappé !

                        C’eut été dommage : elle vaut son pesant de ridicule !

                        Outre que nous nous trouvons ici en présence d’un nouveau bricedenice ("prendre une branlée ! ), il est pour le moins cocasse de se faire remettre à sa place régulièrement, par tous les participants du fil, de continuer à ne pas vouloir répondre aux questions que pose le sujet, d’essayer, depuis le début de noyer le poisson en adressant des attaques personnelles qui tombent à plat, et de venir rouler les mécaniques, toute honte bue !

                        Philippe D, vous êtes un sacré comique ; je suis sûr que vous devez faire florès dans les fins de banquet des réunions secrètes  ! ..


                      • Philippe D Philippe D 22 juin 2008 23:07

                        très cher Grand Phare de la pensée,

                        Vous voyez vous n’arrivez même pas à lire en une fois un post de 20 lignes, il vous faut une seconde puis une troisième lecture.

                        Moi qui avais choisi mes mots spécialement pour vous, je ne ferai pas autant d’efforts la prochaine fois.

                        Bonne nuit Sisyphe, attention aux rêves de vampires vous regardez trop de films d’horreur ces temps-ci.


                      • Philippe D Philippe D 22 juin 2008 23:14

                        Grand Phare,

                        Si vous lisez une quatrième fois vous verrez que j’ai aussi parlé de Rigueur, et d’Honnêteté Intellectuelle.

                        Je sais c’est trop pour vous ce soir, Demain peut-être ?

                        Bonne nuit.


                      • sisyphe sisyphe 22 juin 2008 23:19

                        par Philippe D (IP:xxx.x0.39.241) le 22 juin 2008 à 23H14

                         


                         j’ai aussi parlé de Rigueur, et d’Honnêteté Intellectuelle.

                         

                        Oui.
                        Parolé, parolé, parolé...

                        Parlez-en moins et essayez d’en faire preuve un minimum : ça vous changera la vie !


                      • W.Best fonzibrain 21 juin 2008 12:11

                        je regardais l’emmision ce jpour la

                        lorqu’il ont dit qu’ils ne connaisaient pas bildeberg,j’ai fulminé

                        je me suis dit,en disant cela à la tv,ils esperent etre invité à un rassemblement bildeberg

                        honteux,surtout de la part de la franco américaine buchanan,qui si elle ne connait les bildeberg,moi je suis le pape


                        • ZEN ZEN 21 juin 2008 12:14

                          La naïveté (?) de Yves Calvi , l’esquive de JFK...= une non-émission...

                           

                           Y. Calvi : Que savez-vous de l’organisation mondiale Bilder ... beurk, je vais y arriver... Bilderberg, moi j’en avais jamais entendu parler, qui réunit chaque année les personnages les plus influents du monde ? vous connaissez ça vous ?
                           Réponse unanime des invités : NON
                           Y. Calvi : Ben voilà, c’est un bide en direct
                           J-F Khan : Je connais la Tricontinentale , je connais Davos, mais je connais pas Bilderberg ...
                           N. Bacharan : Je ne connais pas du tout cette organisation donc je n’en dirais rien
                           Y. Calvi : c’est peut-être une invention d’un téléspectateur qui a de l’humour, qui nous teste ?
                           N. Bacharan : peut-être qu’il voulait vérifier...
                           G. Chaliand : Je me méfie beaucoup de ces organisations mondiales qui dans l’ombre se réunissent et distribuent en quelque sorte les dividendes et les rôles. C’est une longue histoire.
                           Y. Calvi : Vous êtes peut-être en train de répondre très habilement à une fausse question, ce qui est très rare, et ce qui pour le coup est d’une grande intelligence, enfin moi, ça m’arrange !

                          La suite de l’émission importe peu. Les téléspectateurs auront retenu que le Bilderberg n’existe pas puisque cinq journalistes et spécialistes de géopolitique n’en ont tout simplement jamais entendu parler.

                          A la décharge de nos brillants “experts” il faut reconnaître que le Groupe de Bilderberg n’existe QUE depuis 54 ans, et que ce club ultra huppé ne reçoit QUE des têtes couronnées, des ministres,des secrétaires généraux de l’OTAN, des PDG, des patrons de presse. On le voit, il n’y a là rien qui puisse éveiller la curiosité des invités d’Yves Calvi. Pourtant...




                          • Cug Cug 21 juin 2008 12:20

                             Merci pour cet article ... Il est temps qu’au moins ceux qui le souhaitent sachent que le hazard n’éxiste pas, seulement un manque d’informations.

                             


                            • Martin sur AgoraVox Martin sur AgoraVox 21 juin 2008 12:20

                               

                              Il faut distinguer plusieurs aspects.

                               

                               

                              Il n’y a aucun problème si des groupes se réunissent, pour discuter entre eux, en public ou en secret.

                               

                               

                              Le problème c’est quand les décisions sont prises (les lois, les accords internationaux , les fondation des unions d’États etc.) en imposant les orientations qui sont prises lors de ces réunions au lieu d’imposer la volonté démocratique de la majorité des citoyens qui se sentent concernés par chaque décision. C’est cela qui est condamnable. Du moins si on est en faveur de la démocratie véritable.

                               

                               

                              C’est ce problème qui semble d’actualité aussi en ce qui concerne la construction européenne. On impose certaines décisions qui sont contraires à la volonté de la majorité des citoyens qui se sentent concernés par ces décisions.

                               

                               

                              Il me semble utile de rappeler sans cesse ce qu’est la démocratie. Car les règles de la démocratie ont été oubliées par la plupart des politiques qui alternent au pouvoir et qui prétendent pourtant être des démocrates. La démocratie est dans le contrôle du pouvoir par les citoyens, puisqu’en démocratie le pouvoir doit en permanence, dans ses actions, refléter la volonté de la majorité des citoyens.

                               

                               

                              Il ne faut pas, comme c’est très souvent le cas, confondre la démocratie avec le fait de pouvoir élire les représentants. Être représentés par des députés, élus selon la règle de la majorité des citoyens s’exprimant dans le secret, ne signifie pas qu’on est en démocratie.

                               

                               

                              Définition complète du concept de démocratie a été donnée par Aristote (384 à 322 avant JC) dans La Politique :

                               

                              « Le principe de base de la constitution démocratique c’est la liberté (c’est, en effet, ce qu’on a coutume de dire parce que c’est seulement dans une telle constitution que les citoyens ont la liberté en partage ; c’est à cela, en effet, que tend, dit-on, toute démocratie). Et l’une des formes de la liberté, c’est d’être tour à tour gouverné et gouvernant. En effet, le juste selon la conception démocratique, c’est que chacun ait une part égale numériquement et non selon son mérite, et avec une telle conception du juste il est nécessaire que la masse soit souveraine, et ce qui semble bon à la majorité sera quelque chose d’indépassable [...] De sorte que dans les démocraties, il se trouve que les gens modestes ont la souveraineté sur les gens aisés ; ils sont en effet plus nombreux, et c’est l’opinion de la majorité qui est souveraine. [...] »

                               

                               

                              Voici donc ce que disait cet Athénien il y a plus de 2000 ans, bien avant la Révolution française, laquelle quoi qu’on en dise n’a pas mis en place la démocratie véritable.

                               

                               

                               

                              Les deux conditions de la démocratie véritable ont été définies par Aristote et en des termes modernes ces conditions sont exprimées ainsi :

                               

                              •  * La liberté d’opinion doit être garantie : cela signifie que les citoyens sont libres d’exprimer et de propager toutes les opinions quelles qu’elles soient, sans censure, sans interdit .
                              •  * Chaque décision politique doit être conforme aux désirs de la majorité des citoyens qui désirent prendre part à la décision. Cela signifie que lorsqu’il y a un doute toute décision politique doit pouvoir être soumise à la validation par la majorité des voix des citoyens qui désirent s’exprimer, donc le référendum d’initiative citoyenne doit être garanti sans restriction.

                               

                               

                              Il est certain qu’aucune des deux conditions n’est respectée ni en France, ni dans les autres États membres de l’Union européenne, ni dans les institutions de l’Union européenne.

                               

                               

                              En France et dans l’Union européenne nous vivons dans un système oligarchique qui est au mieux une « pseudo-démocratie » de façade, qui utilise le vocabulaire de démocratie mais qui dans les faits est une oligarchie technocratique.

                               

                               

                              Pour revenir au groupes qui imposer leur idéologie à la société en dehors des circuits démocratiques : ne peut-on mentionner d’autres groupes qui fonctionnent aussi dans le secret ou pas, et s’organisent pour accaparer le pouvoir réel, pour organiser la société selon l’idéologie à laquelle adhère le groupe, pour agir donc au dépens de la démocratie véritable.

                               

                               

                              Par exemple qu’en est-il des Fracs Maçons ? La franc-maçonnerie n’est en fait qu’un réseau social construit dans l’intérêt de ses membres ?

                               

                               

                              Et puis par exemple qu’en est-il de certains partis politiques, qui ne décident certes pas dans le secret, mais qui une fois au pouvoir n’hésitent pas à imposer certaines décisions contre la volonté de la majorité des citoyens qui souhaiteraient voter concernant cette décision ? Même si ces partis politiques n’agissent pas dans le secret ne bafouent-ils pas les règles fondamentales de la démocratie ?

                               

                               

                               

                              La démocratie véritable, qui est donc dans la pratique basée sur la démocratie directe – avec la possibilité donnée aux citoyens de déclencher les référendums – n’élimine pas les éléments de « démocratie représentative » ni les éléments de « démocratie participative ». La démocratie directe laisse aux uns et aux autres la possibilité de faire des propositions et laisse aux politiques la responsabilité de gérer les affaires de la communauté au quotidien. Mais elle exerce sur les politiques et sur les lobbies (c’est à dire sur les groupes de pression) le contrôle permanent du respect de la règle démocratique : « pour chaque question qui touche la communauté c’est la volonté de la majorité des citoyens qui décide ».

                               

                               

                              La démocratie véritable, la démocratie directe, cela ne signifie pas une société qui est gérée uniquement par référendums. Le droit aux référendums d’initiative citoyenne est le droit donné aux citoyens d’intervenir lorsqu’ils estiment que la règle fondamentale de la démocratie n’est pas respectée, la règle qui est la suivante : « pour toutes les questions qui touchent la communauté c’est la volonté de la majorité des citoyens qui décide ». Lorsqu’il y a un doute, toute décision politique doit POUVOIR être soumise à la validation. Mais cela NE signifie PAS que toutes les lois sont OBLIGATOIREMENT rédigées d’après les référendums. Il suffit d’observer le système politique suisse, ou la démocratie directe est généralisée, pour comprendre les mécanismes de prise de décision : les politiques professionnels (exécutif/législatif, gouvernement/ parlement) et leurs décisions y ont leur place et les votes directs (« référendums ») d’initiative citoyenne n’interviennent que lorsque les citoyens ont un doute et veulent vérifier concernant certaines décisions politiques quelle est la volonté démocratique de la majorité des citoyens.

                               


                              • Gonzague gonzague 21 juin 2008 12:39

                                Ce que j’en dis, c’est que, pour une réunion secrète, vous en savez quand même pas mal, Monsieur Sisyphe... Liste des participants notamment, qui se rassemblent pourtant "en toute discrétion". De là à penser que vous faites vous-même partie du groupe, il n’y a qu’un pas que je n’oserais franchir mais que certains effectueront probablement allégrement. 


                                • Avatar 21 juin 2008 12:47

                                   

                                  Chuuut, faut pas le dire que Sisyphe c’est en fait sa majesté la reine Beatrix des Pays-Bas



                                • Le vénérable du sommet Le vénérable du sommet 21 juin 2008 12:55

                                  M’ouais !!

                                  Je remarque quand même que ces réunions ne rassemblent que des puissants du bloc de l’ouest. Je remarque aussi qu’un certain nombre des invités ne brillent pas non plus par leur intelligence, ça limite déjà beaucoup l’intérêt que l’on peut porter à ces réunions. Pis le côté secret, ça me donne plus l’impression que c’est pour se donner de l’importance !!!

                                  Franchement, si ces gens se réunissent depuis 1954 pour avoir comme résultat la situation actuelle, ben pour moi Bilderberg c’est juste une réunion de guignols.

                                   


                                  • ninou ninou 21 juin 2008 15:13

                                    Vénérable,

                                    Les hypers-puissants ont sans doute l’intelligence nécessaire pour sauvegarder leurs intérêts (mais j’apellerais plus volontiers cela de la ruse, de la dissimulation, du secret, du délit d’initié, de l’entente illégale, de la corruption... que de l’intelligence)

                                    Mais tout puissants qu’ils soient, seuls, ils ne peuvent rien. Ils ont besoin de leur armée de petits soldats.Et, comme dans toute armée, on n’a pas besoin que chaque petit soldat soit intelligent !

                                    Le QI des participants ne présage en rien l’inocuité de l’organisation !


                                  • Olga Olga 21 juin 2008 15:26

                                     

                                    @Le vénérable descendu du sommet

                                    "Franchement, si ces gens se réunissent depuis 1954 pour avoir comme résultat la situation actuelle, ben pour moi Bilderberg c’est juste une réunion de guignols."

                                    Croyez-vous qu’ils se réunissent pour améliorer le sort des déshérités de ce monde ?

                                     


                                  • Le vénérable du sommet Le vénérable du sommet 22 juin 2008 09:12

                                    "Croyez-vous qu’ils se réunissent pour améliorer le sort des déshérités de ce monde ?"

                                    Non c’est sûr !! Mais croire que la situation actuelle ne les touchera pas est une erreur qu’ils sont tous en train de faire. Ceux qui croient que les problèmes à venir ne toucheront que les déshérités se cachent derrière leur petit doigt. C’est aussi pour cette raison que je trouve certain des participants comme peu intelligent car ils mobilisent leur force, leur pouvoir et leur argent à se couper les jambes.


                                  • Olga Olga 22 juin 2008 11:48

                                    @Le vénérable qui tente de remonter au sommet

                                    "je trouve certain des participants comme peu intelligent car ils mobilisent leur force, leur pouvoir et leur argent à se couper les jambes."

                                    J’ai un gros doute sur la capacité de ces élites à mobiliser leur force, leur pouvoir et leur argent pour faire des choses utiles voire salvatrices. Effectivement ils sont peut-être stupides ou alors très cyniques...

                                    A quoi sont utilisés les milliards qu’ils brassent :

                                    Construire des gigantesques projets touristiques (Dubaï)

                                    Claquer des centaines de milliards dans des guerres sans fin (Irak)

                                    Qui va construire la plus grande tour du monde (Russie, Chine, Dubaï...)

                                    Qui va dépenser le plus en armement pour intimider son/ses voisin(s) : (Chine, Taïwan, Japon, Arabie Saoudite...)

                                    Qui va investir le plus pour syphonner les derniers barils de pétrole disponibles (USA, Chine, Russie, Norvège...)

                                    Qui va détruire les dernières forêts encore debout

                                    ....

                                     


                                  • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 21 juin 2008 13:18

                                    Ce cercle Bilderberg me font penser à la BD Tintin et les Cigares du Pharaon, les encagoulés conspirateurs qui se croient les maîiiiitres du monde, non quelle rigolade !!!...

                                    Je ne cherche pas à minimiser, ces gens là se prennent certainement très au sérieux, leur influence est certaine mais je doute quand même qu’elle soit décisive dans le gros bordel mondial que constitue les affaires de notre planète.

                                    Quand à JF Kahn je ne crois pas une seconde qu’il ne connaisse pas ces hurluberlus, c’est sa boutique, il doit simplement être vexé de ne pas être invité à la réunion...


                                    • W.Best fonzibrain 21 juin 2008 13:26

                                      tenez voila un truc dans le m^me genre

                                       

                                      encore plus flippant

                                       

                                      USA - L’ordre du jour de la session secrète de la Chambre des représentants du 13 mars 2008
                                       

                                      Je crois que vous pourriez être intéressé d’apprendre ce que nos « seigneurs et maîtres » sont en train de nous concocter...

                                      Publié sur Godlike Productions
                                       



                                       

                                      Le 13 mars 2008, une rare session « à huis clos » s’est tenue à la Chambre des représentants des États-Unis. C’était seulement la quatrième fois [NDT : En réalité il s’agissait plutôt de la sixième fois] dans toute l’histoire des États-Unis que la Chambre des représentants fermait ses portes pour se réunir dans à un secret absolu. Autrement dit, ceux qui ont été élus pour représenter le peuple des États-Unis n’autorisaient pas le grand public à connaître les raisons pour lesquels ils s’étaient réunis. Par ailleurs, l’article 9 du règlement XVII de la Chambre, interdit aux représentants de révéler l’objet des discussions. La peine encourue pour la fuite de telles informations comprend la perte de l’ancienneté, des amendes, la réprimande, le blâme, voire l’expulsion ! Que s’est-il passé derrière les portes closes où chaque membre a prêté serment de garder le secret absolu, de ne jamais rien dire et de ne jamais rien révéler ? Nous savons que le seul motif à ce secret est de cacher le mal. Les médias n’ont pratiquement rien dit concernant ce conclave secret. Il a seulement été mentionné que l’un des points qui a été discuté concernait les nouvelles techniques de surveillance qui vont être utilisées par le gouvernement des États-Unis afin de surveiller tous ses citoyens.

                                      À la suite d’une recherche minutieuse et afin d’en apprendre davantage, j’ai finalement trouvé ce que je cherchais dans un journal australien. L’histoire apparaît sur le site Web de « Australia.TO » de Brisbane en Australie. L’article nous apprend que ABC News, diffusée sur la chaîne régionale WCPO [Ville de Cincinnati dans l’état de l’Ohio, USA], a confirmé qu’il est interdit aux membres du Congrès de parler de ce qui s’est passé au cours de cette réunion secrète. Toutefois, plusieurs représentants étaient si furieux et préoccupés par l’avenir du pays qu’ils ont commencé à laisser couler des informations. Voici quelques-unes des choses que l’on aurait laissé filtrer au sujet de cette réunion secrète :

                                      . La discussion autour d’un effondrement imminent de l’économie américaine à l’automne 2008 ;

                                      . La faillite du gouvernement fédéral américain en Février 2009 ;

                                      . La possibilité d’une guerre civile aux États-Unis comme conséquence des deux évènements précités :

                                      . La mise en détention préventive des « citoyens rebelles » suspectés de vouloir s’opposer au gouvernement fédéral ;

                                      . La détention des citoyens arrêtés dans des camps REX 84, répartis sur tout le territoire des États-Unis :

                                      . La possibilité de mesures de rétorsion directes contre les membres du Congrès du fait de l’effondrement des autorités fédérales ;

                                      . La mise en place de zones de sécurité pour les membres du Congrès et leurs familles ;

                                      . La fusion des États-Unis, du Canada et du Mexique [NDT : Autrement dit l’Union Nord-américaine] ;

                                      . Le lancement d’une nouvelle devise, l’Améro, en lieu et place du Dollar US, du Dollar canadien et du Peso mexicain.

                                      Évidemment, il n’existe pas de preuve documentaire de ce qui précède puisque les réunions étaient secrètes. Cependant, ces informations correspondent bien à ce qui se passe autour de nous. […]

                                      Traduction de Dany Quirion pour Alter Info

                                      Source : http://www.godlikeproductions.com/forum1/message544027/pg1

                                      Note du traducteur :

                                      Je fais la traduction de cet article d’abord parce que ces informations ont circulé sur certains sites anglophones et surtout parce qu’aujourd’hui, des gens « très sérieux que je ne nommerai pas – mais voici un indice - qu’il est possible de lire seulement en payant 200 euros annuellement » font référence à ces commérages dans leur dernier ouvrage. À leur décharge, je vous dirai que ces « gens sérieux » et « français » s’y réfèrent non pas parce qu’ils y croient, mais simplement pour démontrer le peu de confiance qu’une certaine partie de l’opinion publique états-unienne a envers ses institutions, ses politiciens et l’avenir de leur pays.

                                      À vous de juger mais personnellement je ne crois absolument pas ce qui est écrit au-delà du deuxième paragraphe c’est-à-dire que je ne crois pas que l’on ait discuté de tous ces sujets lors de cette réunion à huis clos. Pourquoi ? Parce que si jamais ces événements devaient se réaliser, ils suivront leurs cours sans qu’il n’ait pour autant été nécessaire d’en discuter préalablement au Congrès des États-Unis.

                                      Par ailleurs, il y a une chose vraie dans cet article. Tel qu’il est dit dans le deuxième paragraphe de cet article, il est vrai que de « nouvelles techniques de surveillance vont être utilisées par le gouvernement des États-Unis afin de surveiller tous ses citoyens. » Pour ce faire, il fallait une loi. Et cette loi, est désormais une réalité. La directive présidentielle NSPD 59 intitulée « La biométrie pour l’identification et le dépistage afin d’améliorer la sécurité nationale » a été adoptée sans débat public et sans débat au Congrès (sauf peut-être secrètement le 13 mars dernier) et elle fut aussi passée sous silence par les médias. Le professeur Michel Chossudovsky a récemment publié un article sur le sujet. La traduction française de l’article de Chossudovsky s’en vient…
                                       
                                       


                                       

                                      Lundi 16 Juin 2008
                                      danyquirion@videotron.ca


                                       

                                      et cet article est à mettre en paralelle avec celui la,les prévision du geab 2020,un groupe de prospectiviste européen,tres serieux,ils avaient prévu la crise des subprimes,en revanche le site est payant 200 euro par an,mais ca les vaut largement

                                      A l’occasion de ce numéro 26 - Spécial Eté 2008 - du Global Europe Anticipation Bulletin, l’équipe de LEAP/E2020 a décidé de lancer une alerte sur la période Juillet-Décembre 2008. En effet, notre équipe est désormais convaincue que cette période sera caractérisée par un plongeon de l’ensemble de la planète au coeur de la phase d’impact de la crise systémique globale. Les six mois qui viennent vont donc constituer le vrai noyau de la crise en cours. Les turbulences des douze derniers mois n’en ont été qu’une faible prémisse.
                                       



                                       

                                       
                                      Indice d’Anticipation du consommateur américain (1978-05/2008) – Source : Briefing.com / Conference Board
                                       
                                       


                                       

                                      C’est en effet au cours du semestre à venir que toutes les composantes de la crise (financière, monétaire, économique, stratégique, sociale, politique...) vont converger avec un maximum d’intensité (1). Sans pour autant revenir en détail sur les différentes séquences déjà anticipées dans les précédents numéros du GEAB, nos chercheurs ont choisi de présenter les évolutions des différentes grandes régions de la planète pour les six mois à venir ; et, pour ce faire, de développer huit phénomènes majeurs qui vont marquer les six mois à venir de manière décisive et orienter durablement les année 2009 et 2010, à savoir :

                                      1. Le Dollar en perdition (1 Euro = 1,75 USD fin 2008) : Une peur panique de l’effondrement de la devise et de l’économie US ronge la psyché collective américaine

                                      2. Système financier mondial : La rupture à cause de l’impossible mise sous tutelle de Washington

                                      3. Septembre 2008 : Confirmation du processus d’effondrement de l’économie réelle US

                                      4. Union européenne : La périphérie sombre dans la récession alors que le noyau de la zone Euro ne fait que ralentir

                                      5. Asie : Le double « coup de bambou » inflation/effondrement des exports

                                      6. Amérique latine : Des difficultés en hausse mais une croissance maintenue pour une grande partie de la région, avec le Mexique et l’Argentine en crise

                                      7. Monde arabe : Les régimes pro-occidentaux à la dérive / 60% de risques d’explosion politico-sociale sur l’axe Egypte-Maroc

                                      8. Iran : Confirmation de 70% de probabilité d’une attaque d’ici Octobre

                                      9. Banques/Bulles spéculatives : La collision des bulles

                                      Parallèlement, l’équipe de LEAP/E2020 présente dans ce GEAB N°26 cinq conseils stratégiques à destination des banques centrales, gouvernements et institutions de contrôle qu’elle a élaborés ces derniers mois et dont l’objectif est de limiter et canaliser les graves conséquences de la phase d’impact de la crise.

                                       
                                       
                                       
                                      nous avons donc les mêmes donnés et leurs conséquences véritablement catastrophique

                                      • W.Best fonzibrain 21 juin 2008 13:36

                                        si on rajoute cela

                                         

                                        Ambrose Evans-Pritchard, 18 juin 2008

                                         

                                         


                                         

                                        La Royal Bank of Scotland a averti ses clients de se préparer à un krach majeur des bourses mondiales et des marchés du crédit dans les trois prochains mois, au moment où l’inflation paralyse les possibilités d’action des grandes banques centrales.

                                        « Une période très dangereuse se rapproche rapidement - soyez prêts », met en garde Bob Janjuah, l’analyste stratégique de la banque écossaise.

                                        Un rapport rédigé par une équipe de la banque estime que l’indice boursier de Wall Street S&P 500 est susceptible de perdre plus de 300 points, pour atteindre environ 1050 en septembre, lorsque se solderont les excès de l’envolée des prix sur les marchés mondiaux, entraînant une contagion dans toute l’Europe et les marchés émergents.

                                        Une telle chute des bourses mondiales bourses créerait l’un des pires de marché baissier depuis un siècle.

                                        RBS déclare que l’indice iTraxx qui mesure la qualité du crédit des entreprises bien notées pourrait grimper à 130/150 points de base tandis que l’indice « Crossover » qui reflète le risque associé aux obligations spéculatives pourrait atteindre 650/700 pb en un nouvel épisode de panique sur les marchés des obligations.

                                        « Je ne crois pas que je puisse être beaucoup clair : si vous devez être engagés sur les marchés du crédit, mettez l’accent sur la qualité, les durées courtes, les investissements défensifs et non-cycliques. »

                                        « Le cash constitue la principale protection. Il s’agit de ne pas perdre votre argent, de ne pas perdre le résultat de votre travail », observe M. Janjuah, qui est devenu une star de la City après que ses sombres prévisions de l’année dernière sur la crise du crédit se soient avérées on ne peut plus justes.

                                        La RBS s’attend à ce que Wall Street monte encore un peu au début juillet avant que l’élan de courte durée donné par les crédits d’impôts aux USA ne s’évanouisse, et que l’effet retard de la flambée des cours du pétrole ne provoque des dégâts.

                                        « La mondialisation a toujours fait courir le risque que les banquiers du G7 se retrouvent pris dans une situation dangereuse à un moment donné. Nous y sommes. », juge-t-il.

                                        La Réserve Fédérale américaine et la Banque Centrale européenne n’auront plus le choix lorsque les salariés commenceront à perdre leur emploi et que les prêteurs fermeront les robinets du crédit.

                                        Les autorités ne pourront pas répondre par un assouplissement de la politique monétaire car le coût de l’énergie et de l’alimentation continuera à pousser l’inflation à des niveaux qui déstabilisent les marchés. « Le piège, c’est que nous pourrions avoir besoin d’une croissance mondiale plus faible pour provoquer une baisse de l’inflation », note-t-il.

                                        « La Fed est en mode panique. La perte massive de crédibilité que la Fed et peut-être même la BCE subiront lorsqu’elles ne pourront pas remonter les taux dans ce contexte inflationniste se conjugueront et déclencheront une vente massive des actifs à risque », déclare-t-il.

                                        Kit Jukes, responsable des marchés du crédit à la RBS, déclare que l’Europe ne sera pas immunisée. « Le ralentissement économique se propage et les données les plus récentes sur la demande des consommateurs et la confiance sont catastrophiques. La BCE est fermement décidée à relever ses taux.

                                        « Les conséquences au plan politique pourraient être importantes lorsque les ministres des Finances des économies les plus faibles s’en prendront à la BCE. Un élargissement des différences de rendements entre les Bons du Trésor Allemands et ceux des marchés périphériques semble assuré », affirme-t-il.

                                        En fin de compte, la banque prévoit que la flambée des prix du pétrole devrait diminuer d’intensité lorsque le puissant mécanisme de la déflation du crédit se fera sentir durant l’année prochaine.


                                        Publication originale The Telegraph, traduction Contre Info
                                         

                                         


                                         

                                        Jeudi 19 Juin 2008

                                         

                                         

                                        hé bien ,je me demande si il ne faut pas sortir son argent de la banque,les clients de ubs,la premiere banque suisse ont retiré 21 milliards de franc suisse.

                                        "Dans sa structure actuelle, UBS est condamnée à disparaître. Sur le seul marché suisse, le géant bancaire a connu en moins d’une année des sorties nettes de 21 milliards de francs. Saignée à blanc par la crise des “subprimes”, la première banque helvétique quémande misérablement de l’argent frais à droite et à gauche dans l’urgence et la précipitation. Inquiets, des clients de tous bords, de toutes fortunes et de tous horizons, placent leurs économies ailleurs."

                                        http://signature.rsr.ch/?p=509

                                         

                                         


                                      • sisyphe sisyphe 21 juin 2008 13:42

                                        Merci pour ces infos : à suivre....


                                      • jaja jaja 21 juin 2008 13:56

                                        Les tenants de l’impérialisme occidental ont sans doute besoin de faire le point, en toute discrétion. Ils sont tous unis sur le bien fondé du système capitaliste mais ont aussi à résoudre beaucoup de contradictions qui les opposent les uns aux autres.

                                        Que peut dire, en toute franchise et hors de la présence des journalistes, un De Villepin, par exemple, aux représentants de l’impérialisme US combattus à l’ONU avant l’intervention en Irak... ? Quelles promesses, quels marchandages entre ces Messieurs ?

                                        -Je te laisse faire ici mais tu me donnes ça là bas. Tu te couches en Irak et on te fout la paix en Afrique etc.

                                        Bilderberg est sans doute la structure permettant aux différentes fractions de l’impérialisme occidental de se parler en toute franchise en abandonnant la langue de bois qu’il faut respecter publiquement lorsque l’on se targue de démocratie...

                                        Mais les résultats de ces tractations seront perceptibles dans toutes les structures réellement décisionnaires à l’échelle du monde : ONU, FMI, OMC, Banque mondiale, OTAN, OCDE etc...

                                        Ils peuvent aussi décider à Bilderberg des grandes lignes de la propagande médiatique à servir aux populations manipulées...Comme la laïcité et la question du voile, par exemple, revenues sur le devant de la scène au bon moment des interventions militaires afghane puis irakienne...


                                        • Tristan Valmour 21 juin 2008 14:01

                                           

                                          Bonsoir Sisyphe

                                           

                                          Bilderberg et d’autres groupes de pression existent, c’est un fait. Mais le caractère secret ou discret ne doit pas faire fantasmer, comme ont fait fantasmer avant eux les églises lorsque les portes étaient fermées, ou les templiers.

                                           

                                          Bilderberg et autres groupes de pression ne sont que des associations qui réunissent des gens de même statut pour réaliser un objectif commun, rien que de très banal. En l’occurrence, faire passer le monde de l’économie de marché à la société de marché. Une société de marché est une société où tous les biens et les services sont marchands, soit la privatisation de tout ce que l’on peut concevoir.

                                           

                                          On comprendra aisément qu’une société de marché se passe volontiers du citoyen, que la notion de citoyenneté doit être ornementale. C’est le concept même de démocratie qui est en danger. D’ailleurs, vous l’avez implicitement formulé. Il faut donc affaiblir et discréditer les Etats, diviser les gens, les précariser (mais pas trop pour éviter des rébellions), offrir des opportunités à certains leaders charismatiques. C’est toujours ainsi que l’on conquiert le pouvoir. Parce que la finalité de ces groupes est l’appropriation du pouvoir, le rétablissement d’un système féodal. A chacun de voir s’il veut être un esclave.

                                           

                                          Il faut donc lutter pacifiquement, tranquillement, sereinement. Pas demain, mais aujourd’hui. Demain ce sera trop tard, nous n’aurons ni les moyens ni l’envie, et les actes de résistance ou de rébellion prendront une forme violente. Je ne souhaite pas assister à cela. Comment résister ? C’est simple.

                                           

                                          Il faut faire taire les divergences de forme pour s’accorder sur des points essentiels : la devise de notre République ; liberté, égalité, fraternité. Etre de gauche ou de droite n’a aucun sens face au danger qui nous guette.

                                           

                                          Il faut redécouvrir la solidarité, le goût des autres par delà leurs différences. Ne pas être indifférent face aux problèmes des autres. Cette solidarité entre individus est déjà une mise en échec de la société que les bilderbergers veulent construire. Donc, on aime et on aide son prochain. Pas par des associations humanitaires, mais directement !

                                           

                                          Ensuite, agir, ce qui passe par une stratégie en 9 points.

                                           

                                          Point 1 : identifier les gens qui composent leurs réseaux. Créer une cellule de renseignement.

                                          Point 2 : identifier tous les objets dont on n’a pas besoin, tous les achats inutiles, qui nous coupent les uns des autres, et préférer la chair à la matière. Se libérer de la matière est déjà une grande victoire.

                                          Point 3 : ne plus travailler pour les gens qui appartiennent à leurs réseaux. La solidarité permettra de pallier les difficultés financières passagères, et se libérer de la matière amoindrira considérablement l’impact.

                                          Point 4 : boycotter les biens et services produits par les gens qui appartiennent à ces réseaux, et consommer ceux produits par des scop, associations, amap, etc. Bref, consommer alternativement. Accessoirement, le boycott fera chuter les cours des actions, et permettra si nécessaire de les racheter pour s’assurer la maîtrise de ces entreprises.

                                          Point 5 : créer des entreprises ou associations pour produire des biens et des services, selon des normes strictes :

                                          - respect de l’environnement

                                          - le salaire le plus élevé ne peut dépasser 5 fois le salaire le plus bas

                                          - respect des consommateurs (honnêteté dans les publicités, contrats clairs et lisibles, pas de harcèlement téléphonique ou par mail…)

                                          - production de biens et services de qualité

                                           

                                           

                                          - interdiction de licencier un salarié qui travaille bien sauf si la survie de l’entreprise est en jeu

                                          - respect des partenaires en B2B

                                          Point 6 : assurer à tout être humain des conditions de vie décentes. Tout le reste doit être subordonné à ce postulat.

                                          Point 7 : agir sur le plan politique en créant un parti de citoyens qui garantira transparence, diversité et rotation. Cela signifie qu’il sera interdit de cumuler des mandats : on en fait un et on s’en va.

                                          Point 8 : plafonner les revenus individuels. Tout ce qui dépasse le plafond (assez élevé) est redistribué à la communauté. Il faut qu’il y ait des inégalités (une société progresse par des individus correctement récompensés), il ne faut pas qu’elles soient trop fortes (un individu progresse grâce à une communauté soudée et homogène).

                                          Point 9 : libéraliser au maximum l’activité économique. Le plafond des revenus évitera de trop grandes inégalités, interdira à des individus non élus de disposer d’un pouvoir trop important. L’Etat sera réduit à ses fonctions régaliennes.

                                           

                                          Il est donc inutile de fantasmer sur Bilderberg, mais il faut plutôt créer, s’investir, aller vers l’autre.

                                           

                                          Simple non ? Bon Week-End à tous.

                                           

                                           


                                          • sisyphe sisyphe 21 juin 2008 14:14

                                            @ Tristan Valmour

                                            D’accord avec vous : pas de sensationnalisme, de parano, de théorie du complot : ces vampires n’ont que le pouvoir que l’obscurité de leurs transactions et le laisser-faire des citoyens leur permettent : ce ne sont que des vampires d’operette pour peu que les citoyens prennent en mains leur propre destin.

                                            Merci de vos propositions, merci de votre positivisme.


                                          • Gül 21 juin 2008 18:02

                                            Tristan....Président !!!


                                          • Proudhon Proudhon 21 juin 2008 18:54

                                            "et consommer ceux produits par des scop"

                                            http://www.mcc.es/fra/index.asp


                                          • Proudhon Proudhon 21 juin 2008 19:00

                                            Il faut croire que la SCOP devient dangereuse aux yeux des crapules du soi-disant marché libre car des plaintes sont actuellement instruites au niveau européen contre des coopératives au motif de prétendues aides d’État et pratiques anticoncurrentielles. Voir le lien et signer la pétition :

                                            http://www.scop.coop/p1099_FR.htm


                                          • sisyphe sisyphe 21 juin 2008 19:35

                                            Oui ; merci Proudhon, pour les scops, et pour le lien : j’ai signé la pétition.

                                            (Il y avait d’ailleurs un article sur ces scops : il a disparu de la première : sous qul titre peut-on encore le trouver ? Merci.)


                                          • Emile Red Emile Red 23 juin 2008 20:07

                                            Point 9 : libéraliser au maximum l’activité économique....

                                            Hummm ! Ne serait-ce pas combattre le mal par le mal ?


                                          • ZEN ZEN 21 juin 2008 14:12

                                            @ Tristan, bonjour

                                            Fantasmes ?

                                            Non si on regarde de près les relations tranversales avérées entre Bilderberg, Trilatérale, OMC..et le choix de Barroso au sein de cette sélecte institution où l’on ne se réunit pas pour jouer au bridge.....On retrouve la même logique et les mêmes orientations. D’ailleurs tu le suggères toi-même :

                                            "...rien que de très banal. En l’occurrence, faire passer le monde de l’économie de marché à la société de marché. Une société de marché est une société où tous les biens et les services sont marchands, soit la privatisation de tout ce que l’on peut concevoir...."

                                            On est bien d’accord

                                            Cordialement

                                             


                                            • W.Best fonzibrain 21 juin 2008 15:21

                                              concretement si l’economie se casse vaiment la gueule que faire

                                               

                                              si ca se passe comme à l’argentine,la foire que ca va etre

                                              achetons de l’or du riz et des livres !!!!


                                              • Forest Ent Forest Ent 21 juin 2008 15:52

                                                Il est normal que les classes dirigeantes de pays alliés se rencontrent informellement pour faire le point. En soi, ce ne serait pas un sujet. Le vrai sujet, c’est le contexte. Ne tirez pas, je m’explique.

                                                Si nous avions tous confiance dans le fait que nos classes dirigeantes représenteront l’intérêt de notre nation, non seulement nous nous féliciterions de ces rencontres, sed etiam nous en attendrions beaucoup. Mais j’ai bien l’impression que ce n’est globalement pas le cas. Et ceci n’est pas lié à l’existence de ces rencontres, mais à un problème beaucoup plus grave et plus profond : le discrédit complet de ces classes dirigeantes dans les populations.

                                                Pourquoi n’avons-nous pas confiance ? Parce que nous pensons qu’elles représentent plus leur intérêt que le nôtre, selon leur manière de gérer les affaires internationales et économiques. Il est normal dans le contexte que le repli sur les nations apparaisse comme la moins pire solution face à un "ordre mondial" prédateur, et que les structures de pouvoir multinationales apparaissent nocives.

                                                Le sujet, c’est que le "nouvel ordre mondial" est un échec, parce que son idéologie de base de capitalisme mondial dérégulé était foireuse. Quelle était la part d’erreur d’analyse ou bien de petits intérêts privés, ça n’a plus d’importance.


                                                • Olga Olga 21 juin 2008 16:51

                                                   

                                                  @Forest

                                                  "Le sujet, c’est que le "nouvel ordre mondial" est un échec, parce que son idéologie de base de capitalisme mondial dérégulé était foireuse"

                                                  Pourquoi l’idéologie de base (capitalisme mondial déregulé) serait-elle foireuse ?

                                                  Est-ce, d’ailleurs, l’idéologie de base du Nouvel Ordre Mondial, ou un simple moyen d’aboutir à la réalisation de la véritable idéologie sous-jacente ?

                                                  Quelle-est cette idéologie sous-jacente ( qui se rapproche certainement d’un projet de type "Global enslavement") ?

                                                  Vous avez jusqu’à demain 11h00, pour rendre vos copies. Bon courage.

                                                   

                                                  Olga, docteur en conspirationnisme, maître de conférence à l’université libre de Freetown.


                                                • Forest Ent Forest Ent 21 juin 2008 17:44

                                                  Pourquoi l’idéologie de base (capitalisme mondial déregulé) serait-elle foireuse ?

                                                  Parce qu’elle n’a pas fonctionné. Je sais que ce n’est pas encore complètement prouvé, mais je ne pense pas que ça tarde beaucoup. Sa seule justification était de "permettre le décollage des pays émergents". Nous allons bientôt voir comment ceux-ci surmontent la crise.


                                                • Olga Olga 21 juin 2008 18:21

                                                   

                                                  @Forest

                                                  Vous pensez que le "Nouvel Ordre Mondial" aurait pour idéologie de base le "capitalisme mondial dérégulé" dont la justification serait de "permettre le décollage des pays émergents".


                                                  Soit le "Nouvel Ordre Mondial" est un projet humaniste, qui veut apporter la prospérité à tous par le "capitalisme mondial dérégulé" : le résultat risque rapidement de devenir "foireux" pour tout le monde (crises, guerres, émeutes, épidémies, pollution, réchauffement climatique...).

                                                  Soit c’est un projet qui veut apporter la prospérité à une petite minorité, qui contrôlerait le reste du monde à sa guise : Et là, cette petite minorité doit sûrement s’en foutre royalement du "décollage des pays émergents". Si des crises surviennent, ça risque même de l’aider à mettre en place son "Nouvel Ordre Mondial". Donc pour eux le résultat n’est pas forcément "foireux".


                                                • Forest Ent Forest Ent 21 juin 2008 20:53

                                                  Soit le "Nouvel Ordre Mondial" est un projet humaniste, qui veut apporter la prospérité à tous. Soit c’est un projet qui veut apporter la prospérité à une petite minorité.

                                                  Nous avons tendance à emballer nos intérêts dans des bonnes intentions. Tout le monde veut "la prospérité pour tous". Il me semble que l’on accepte d’autant mieux une idéologie qu’elle nous arrange personnellement. Je ne crois pas qu’il existe des gens qui se disent "je vais esclavagiser et ruiner les autres et devenir très riche et ça va être très fun...". Il me semble plutôt que nous assistons à un nouvel épisode de "lutte des classes" à une grande échelle. La "lutte des classes" ne présuppose pas d’organisation : c’est un phénomène d’émergence, souvent tout à fait inconscient.


                                                • Olga Olga 21 juin 2008 21:25

                                                   

                                                  @Forest

                                                  La "lutte des classes" ne présuppose pas d’organisation : c’est un phénomène d’émergence, souvent tout à fait inconscient.

                                                   La "lutte des classes" présuppose l’organisation des classes. Par exemple : Il faut une classe "prolétarienne" organisée (syndicats, partis politiques, presse...) pour que s’engage une lutte contre la classe "bourgeoise/patronale", elle aussi organisée. Le phénomène inconscient, c’est quand il n’y a pas de luttes des classes : Les classes (ou la classe) dominées ne s’organisent pas, ne luttent pas, car elles sont "exploitées inconsciemment".


                                                • Forest Ent Forest Ent 21 juin 2008 21:40

                                                  Vous avez tout à fait raison, mais je ferais une distinction entre "organisation planifiée" et "organisation spontanée". Certaines choses arrivent parce qu’elles doivent arriver plus que parce que quelqu’un les a mises en oeuvre. Ainsi nous avons eu dans notre histoire moult jacqueries bien avant que l’on ne parle de syndicats ou de partis.


                                                • Olga Olga 21 juin 2008 21:52

                                                   

                                                  Mais vous ne pensez pas qu’une organisation "secrète", du genre Bilderberg, pourrait essayer de planifier l’évolution du monde dans un sens qui lui convienne, plutôt que de subir une évolution "spontanée" ?

                                                  ZEN rappelle une phrase de David Rockfeller un peu plus bas :

                                                  "La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers est préférable au principe d’autodétermination des peuples”...

                                                   


                                                • Forest Ent Forest Ent 21 juin 2008 23:19

                                                  Mais vous ne pensez pas qu’une organisation "secrète", du genre Bilderberg, pourrait essayer de planifier l’évolution du monde dans un sens qui lui convienne, plutôt que de subir une évolution "spontanée" ?

                                                  Si, bien sûr. D’ailleurs, secrète ou pas. Yalta a bien influencé le monde sans secret. Les accords Sykes-Picot aussi. Essayer n’est pas réussir. Pour réussir, il ne suffit pas de quelques initiés qui discutent entre eux. Il faut beaucoup de fidèles. Trop pour garder vraiment un secret. Cela implique d’avoir une idéologie publique. Ca a pu être la "pax romana". Ici, ça a été la "croissance pour tous".

                                                  Pour l’empire romain, les empereurs ne cachaient pas leur volonté de pouvoir et richesse, mais l’avaient glorieusement habillée de "civilisation mondiale". Seule une minorité des habitants d’Italie profitaient vraiment du système. Les autres étaient soit esclaves, soit "assistés" (les plébéiens, panem et circenses, tout ça, aujourd’hui on dirait "prolétaires" et "TF1"). Tant que les plébéiens avaient à manger, ils fermaient leur gueule. Quant aux patriciens, j’ignore s’ils étaient dupes ou pas, mais ils mangeaient bien de toutes façons, ce qui fait que le système leur allait. Et ils étaient prêts à renverser l’empereur si celui-ci déviait : c’est pour cela que je parle d’émergence, de système, et d’auto-organisation.

                                                  Je reviens au sujet : tout pouvoir s’exerce en secret, et ne donne à connaître que sa propagande. C’est dans l’ordre des choses. Ca fonctionne ou pas. Le groupe cité dans l’article réunit les classes dirigeantes d’Occident. L’Occident, France incluse, est un empire commandé à Washington, et ces gens sont des légats, gouverneurs, vassaux et tribuns, qui viennent prendre des nouvelles de César, et lui apporter des nouvelles de Gaule. Aux dernières nouvelles, ça râle un peu dans les nouvelles provinces chinoises, les Parthes nous emmerdent à Bagdad et les Scythes à Kaboul.

                                                  Je le reformule une autre et dernière fois : il n’y a de secret que dans la mesure où vous souhaitez ne pas savoir et vous contentez de la propagande officielle. Si c’est le cas, vous êtes un plébéien ou un patricien naïf, il y en a. Mais ce qui se dit dans ces cénacles n’est sinon pas difficile à deviner, c’est comment mettre en oeuvre le célèbre "consensus de Washington", qui guide toute la macro-économie occidentale depuis si longtemps, et qui consiste au fond à donner l’ensemble du pouvoir économique aux entreprises, et à travers elles aux établissements financiers qui les contrôlent, et à travers eux aux gens qui possèdent ou fabriquent ces capitaux ? Il n’y a aucun secret là-dedans, c’est parfaitement officiel, c’est la doctrine de l’Empire.


                                                • sisyphe sisyphe 21 juin 2008 23:29

                                                  Je suis d’accord avec ça.

                                                  Ca n’empêche pas de le rapeller et d’en profiter pour signaler les faits qui le confirment.

                                                  Que le doute soit dissipé, et que la propagande ne se dévoile que pour ce qu’elle est : plus de gens en seront informés et conscients, moins les choses pourront se faire en douce, au détriment de la très grande majorité.

                                                   

                                                   


                                                • Forest Ent Forest Ent 22 juin 2008 00:20

                                                  Et c’est pour cela que j’approuve bien évidemment cet article.

                                                  Contrairement à d’autres sur le sujet, il a l’avantage de ne pas prêter à cette réunion plus de pouvoir qu’elle n’en détient.


                                                • ZEN ZEN 22 juin 2008 08:17

                                                  @ Forest

                                                  Pleinement en accord avec toi

                                                  Il y a une osmose entre Bilderberg et le "Consensus de Washington"..

                                                  .Il est vraisemblable que c’est dans ce cénacle fermé que se sont élaborés les principes de cette nouvelle gouvernance des grandes forces économiques et financières, comme c’est là aussi que Barroso a été adoubé. Un laboratoire d’idées , qui s’est emparée de la pensée de Hayek , revue par Milton Friedman, livre de chevet de Reagan, Maggie et Pinochet...

                                                  Bilderberg est à la fois l’effet d’un nouveau système cherchant un consensus , des principes directeurs et une sorte de légitimation des élites et la cause du renforcement de ce système au niveau mondial...

                                                  Un virage s’annonce cependant : la BM commence à faire savoir que ces principes a des limites et que l’intervention de l’Etat peur être vertueuse...Bon signe ?...Effet de la crise financière et alimentaire ?

                                                  contreinfo.info/article.php3




                                                • ninou ninou 21 juin 2008 16:05

                                                  Lien vers un texte éclairant. Une lecture saine pour le week-end à recommander aux sceptiques.

                                                   http://www.dieguez-philosophe.com/mariali

                                                   

                                                   


                                                  • sisyphe sisyphe 21 juin 2008 17:18

                                                    Site original et singulier : merci du lien.


                                                  • Aleth Aleth 21 juin 2008 17:03

                                                    Salut

                                                    Savoir l’existence ou le rôle approximatif du Groupe Bilderberg est une chose bénéfique (beaucoup n’en sachant rien ou très peu il y a quelques années, ou avant l’internet), mais quel est le pouvoir des citoyens pour annihiler ce genre de réunion à huis clos, illégale et anti-démocratique ? Car ce n’est pas seulement le prix du baril de pétrole qui y est décidé, mais tout ce qui touche ou presque à notre quotidien ou celui des opprimés à travers le Monde... Quelles sont nos armes afin d’empêcher le viol systématique de la Démocratie ?


                                                    • ZEN ZEN 21 juin 2008 17:09

                                                      @ ninou

                                                      lien inopérant


                                                      • Bleu Montréal 21 juin 2008 17:22

                                                        Ridicule ce cercle de merde et son opacité. Ah, c’est tellement bien, je pense que les invités se sentent très importants et ça, ça fait tellement du bien à leurs égo respectifs. Les citoyens du monde devraient trouver les moyens de les foutre tous à terre pour que ces citoyens du monde reprennent leur pouvoir légitime.




                                                            • sisyphe sisyphe 21 juin 2008 18:59

                                                              Edifiant ... et terrifiant.......


                                                            • Proudhon Proudhon 21 juin 2008 18:48

                                                              Eh oui, les maîtres du monde se réunissent en secret pour nous baiser un peu plus profondément.

                                                              Sinon, continuer à faire des gosses, leurs futurs esclaves lobotomisés et surtout n’oubliez pas de hurler de joie ou de klaxonner à qui mieux mieux lors des résultats favorables à votre nation originelle, regain communautariste, lors de l’Euro 2008.

                                                              Le Sport opium du peuple, qui a dit ça ?


                                                              • Philippe D Philippe D 21 juin 2008 19:30

                                                                @ Sisyphe,

                                                                D’ordinaire les gens qui écrivent des phrases telles que : " Sans tomber dans la paranoïa ni dans la théorie du complot, il paraît quand même nécessaire et salutaire ..." sont déjà en pleine crise aigüe de paranoïa et de conspirationnite.

                                                                Peut-être vous pas encore, pas tout à fait ?

                                                                J’en doute un peu à voir la mine réjouie que vous prenez devant tous les jolis liens qui vous sont proposés sur Bildelberg, et dont, les liens directement associés renvoient tous aux belles théories conspirationnistes, loufoques et variées, comme sait si bien en produire internet aujourd’hui. Je cite en vrac : les Illuminatis, le Nouvel Ordre Mondial, le 9/11, Zeigeist, Trilatérale etc...

                                                                Etes-vous déjà tombé dans la crédulité ou êtes-vous encore en équilibre incertain ? Il est sûr que si vous faisiez un petit pas supplémentaire vous vous feriez plein de nouveaux zamis charmants bien qu’un peu dérangés. Et vous trouveriez là matière à vous occuper pour le restant de vos jours.

                                                                Alors 1 petit pas de plus pour vous et un grand pas pour la Cause ??


                                                                • sisyphe sisyphe 21 juin 2008 19:46


                                                                  Cher Philippe D,

                                                                  si vous avez lu l’ensemble de mes interventions, vous conviendrez aisément que je ne fais pas du tout dans le conspirationnisme, ni dans la théorie du complot. D’ailleurs, vous n’avez mentionné qu’une partie de ma phrase dont la suite est qu’il est salutaire de donner un coup de projecteur sur ce type de réunions, qui se plait à s’entourer de secret : l’information étant le meilleur moyen d’y voir clair, et de déjouer des manoeuvres obscures.

                                                                  En bref, votre post tend à discréditer ceux qui ne font que porter au grand jour des informations auxquelles tout le monde devrait avoir accès si, effectivement, elles font état de réunions qui n’ont rien à cacher.

                                                                  Donc, au lieu d’accuser ceux-là de "conspirationnisme", vous feriez mieux de vous en tenir au sujet, et de vous demander pourquoi ce type de réunions s’entoure d’un tel secret : là est la question, pas ailleurs.

                                                                  On ne vous a pas lu vous prononcer là-dessus : je suis certain que votre apparente vigilance, doublée de votre absence de crédulité, y apporterait un éclairage plus interessant, que vos allusions foireuses, cyniques, et hors de propos.

                                                                  Merci. ..


                                                                • TSS 21 juin 2008 19:32

                                                                  il serait bon que M.Valls "un petit jeune du parti socialiste qui n’en veut" explique sa presence dans ce marigot


                                                                  • sisyphe sisyphe 21 juin 2008 19:48

                                                                    Oui.

                                                                    Le bien propret monsieur Valls à mi-temps socialiste, à qui il ne manque que la carte de l’UMP pour être tout à fait raccord avec sa mise et ses idées.


                                                                  • ZEN ZEN 21 juin 2008 19:44

                                                                    D.Rockefeller est vraiment un réservoir à idées :

                                                                    A graver en lettres d’or cette merveille de Rockfeller :

                                                                    "La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers est préférable au principe d’autodétermination des peuples”...



                                                                    • E-fred E-fred 21 juin 2008 21:26

                                                                      Alors Sysiphe

                                                                      Tu peut aussi dire merci à M. Revelli d’avoir enlevé ces grosses lettres vertes en plein milieu de l’article !

                                                                      Et pouf lien vers un autre article sur Bilderberg ...


                                                                      • sisyphe sisyphe 21 juin 2008 21:36

                                                                        C’est gentil de me rappeler à mes obligations, mais le titre, c’est moi qui l’ai ramené à ses justes proportions : s’il était en gros, c’est que c’était un c/c d’un lien, et qu’il se serait, de toutes façons, réduit à la publication.

                                                                        Mais merci de ton attention. ..


                                                                      • sisyphe sisyphe 21 juin 2008 21:37

                                                                        Et ton lien, Zen l’avait déjà mis.

                                                                        Faut suivre.....


                                                                      • E-fred E-fred 22 juin 2008 20:23

                                                                        C’est vrai que sur ce coup là, je suis à la traîne, mais bon, on ne peut pas être partout...


                                                                      • W.Best fonzibrain 21 juin 2008 21:29

                                                                        pensez vous que pendant des periodes noirs comme dans les années 30-40,ou des pires moments de la guerre froide :

                                                                        la population avaient -elle acces à autant d’information,comme nous aujourd’hui ?

                                                                         

                                                                        il y a 50,seul la radio la tv et quelques journaux et qui étaient tous par définition étatique,diffusaient l’information autorisée de létat,apres guerre tout cela c’est un peu démocratisé mais il a fallu par exemple attendre les début de 1984 pour que les radio soient libre.

                                                                         

                                                                        aujourd’hui avec la privatisation des médias l’emergeance d’internet et surtout la rapidité folle de la circulation d’une information,permet ,me semble t-il d’avoir un panel de source d’information si diverses et variés qu’il serait assez difficile de faire une liste de tout les médias disponibles

                                                                         

                                                                        bref,nous sommes perdu dans ce maelstrom informatif,quand je vois des articles comme la haut sur l’état de l’économie et ses repercussions,je prend peur,pourtant ,on le sais mais rien ne se passe,c’est dingue,

                                                                        comme si l’acces à tant d’information,au lieu de nous faire prendre conscience et agir,avait l’effet inverse,on prend acte,en tant que continuité des choses deja dingue que l’on a appris avant,et c’est tout,.

                                                                         

                                                                        le fait d’apprendrela vérité sur des faits graves,mais de constater rien ne se passe

                                                                        pousse à ce que chaque fois que l’on va apprendre des choses graves,sur des projets malsain mondiaux,des scandales écologiques,toute décisions ou parole inconsidéré de nos dirigeants

                                                                        est vecu par nous autre comme la continuité du scandale,avec lequel nous n’avons pas de prise


                                                                        • ZEN ZEN 22 juin 2008 08:36

                                                                          @ Constant, bonjour

                                                                          ça fait un moment que ça "coince" avec le Péripate, et pas seulement avec moi...Il faudrait se demander pourquoi...Pour mon cas, c’est assez récent, car pendant plus d’un an , le Péripate que je rencontrais m’apparaissait assez sypathique , gentiment libertaire, mais souvent pertinent. Je l’avais même qualifié une fois , d’"excellent" , car il apportait souvent une note de fraîcheur contestataire qui me plaisait bien...

                                                                          Mais depuis quelques mois, je ne le reconnais plus. De libertaire , il est devenu(?)libertarien , contestant toujours et sur tout le rôle potentiellement régulateur de l’Etat, parfois jusqu’à l’absurde... Nous avons eu de vifs et intéressants échanges sur la pensée de Hayek , notamment , qui semble bien être son maître à penser

                                                                          .C’est à partie de là que tout a dérapé . Sa pensée s’est durcie dogmatiquement sur ces points jusqu’à la caricature et le ton a changé, devenant de plus en plus sarcastique, cynique, parfois abscons et inutilement agressif...les réponses, pas seulement les miennes, ont suivi sur ce registre...

                                                                          Il s’agit donc d’un problème de fond surtout , de débat d’idées...et de la tournure aussi qu’il a pris...

                                                                          Pas bien grave, mais je m’interroge sur les changements péripatéticiens...

                                                                          Pardon à Sisyphe pour la digression, mais il a peut-être là-dessus aussi son mot à dire...

                                                                           


                                                                        • Le péripate Le péripate 22 juin 2008 12:29

                                                                          Bon dimanche à tous !

                                                                          Constant, je vous remercie de me prêter quelques qualités humaines, ça fait toujours plaisir, même si je ne suis pas sûr d’être un parangon de vertu, loin de là !

                                                                          Il ne faut pas trop faire attention aux scores, les opinions sont routinières et moutonnières. Cependant, il est vrai que dans l’histoire politique de la gauche, les Berstein, Kausky, Rosa Luxembourg, Trosky, ont été les plus attaqués par l’orthodoxie. Jusqu’à Jaurès qui dut avaler son chapeau, vaincu par la ligne. Rien que de très normal.

                                                                          Pour revenir sur la questions des scores, il est normal que Adama fasse moins mal que moi, car il peut compter sur le soutien de la droite conservatrice et de la droite xénophobe, et je suis content de ne pas bénéficier d’un tel « avantage » !

                                                                          Adopter le point de vue libéral est certainement le meilleur moyen de devenir le plus impopulaire possible, la religion de l’immérité étant la plus partagée sur Avox... C’est d’ailleurs ce qui rend à mes yeux ce site intéressant, un vaste réservoir de plaintes contradictoires et incompatibles, chacun cherchant à adhérer à un groupe pour y soigner une estime de soi défaillante.

                                                                          Alors, c’est vrai que parfois je laisse tomber l’argumentation pour me livrer à quelques parodies facétieuses, particulièrement à l’intention des plus dogmatiques.

                                                                          Il y a eu un moment où j’ai été très attaqué ad hominem, cette époque est close, ce qui montre que le respect est possible, et j’en suis ravi.

                                                                          Note à Zen : J’ai été très impressionné par Hayek et « l »école autrichienne« , c’est vrai, c’est vrai aussi que je ne refuse pas l’étiquette »libertarien« , mais je préfairerais »libéral minarchiste". Mais, c’est un point de détail.

                                                                          .......................


                                                                        • Le péripate Le péripate 22 juin 2008 20:13

                                                                          préferais... pardon...


                                                                        • sisyphe sisyphe 22 juin 2008 20:35

                                                                          par Le péripate (IP:xxx.x54.175.197) le 22 juin 2008 à 12H29

                                                                          . C’est d’ailleurs ce qui rend à mes yeux ce site intéressant, un vaste réservoir de plaintes contradictoires et incompatibles, chacun cherchant à adhérer à un groupe pour y soigner une estime de soi défaillante.

                                                                          Diagnostic qui tient tout à fait lieu d’aveu sur la volonté de se poser en s’opposant à tout groupe identifiable, de n’exister (à ses propres yeux) qu’en adoptant une posture de valorisation à travers un refus.

                                                                          Attitude d’ailleurs tout à fait illusoire, puisque ladite position rejoint toutes celles du même tonneau libéral, largement identifiables.

                                                                          Caramba, encore raté !


                                                                        • Le péripate Le péripate 22 juin 2008 20:47

                                                                          Ni diagnostic, ni aveu. Quant à vos procès en sorcellerie, je n’en ai cure, il y a dans la vraie vie beaucoup de gens intelligents et sensibles avec qui je suis parfaitement en harmonie. Cherchez autre chose, cette sophistique est parfaitement foireuse.


                                                                        • Le péripate Le péripate 22 juin 2008 22:31

                                                                          « La menace est plus forte que l’exécution », Tartakover, un redoutable joueur d’échecs. Aussi, je ne laisserais pas cette menace à l’état de latence, et vais vous obliger à dévoiler vos plans.

                                                                          Oui, le culte de l’immérité ; j’aime bien cette trouvaille. Elle permet d’un seul trait de comprendre le point commun de tous les collectivismes, du racisme au communisme (ou néocommunisme), en passant par les nationalismes, les supporters de foot, etc...

                                                                          Tiens, prenons juste le supporter : fanatique de son équipe, il endosse magiquement toutes les qualités de ses idoles. Le raciste, lui, arguera que les qualités qui ont permis Bach sont aussi les siennes. Le neocommuniste ( c’est vous Leon), par l’acte magique d’un cannibalisme moral fera du capitaliste la source de tous les maux.

                                                                          Dans tous les cas, ces adeptes endossent des qualités, du pouvoir sur les autres, exercent violence et brutalités au nom d’une pseudo -transcendance (race, nation, équipe, humanité, etc...), volent, pillent ceux qui produisent.

                                                                          Libre à vous de considérer ceci comme des insultes. C’est assez insultant, en effet, et il faudrait singulièremnt manquer de courage pour ne pas relever le défi.....


                                                                        • Le péripate Le péripate 22 juin 2008 22:36

                                                                          Note. Je dois cette idée à Ayn Rand, née en Russie, qui fuit la révolution bolchevique et se réfugia au USA. Ceci afin de vous donner quelques cartouches, car vous aimez bien le dénigrement, vous trouverez surement quelque chose de désagréable à dire sur elle... une visite à Pinochet peut-être... Je vous laisse chercher.


                                                                        • Le péripate Le péripate 22 juin 2008 22:41

                                                                          Mais vous avez le temps, Leon. Je ne suis ni retraité, ni chômeur indemnisé, et demain le reveil sonnera dans la nuit noire... Bonsoir.


                                                                        • sisyphe sisyphe 22 juin 2008 22:47

                                                                          par Le péripate (IP:xxx.x54.175.197) le 22 juin 2008 à 22H31

                                                                          Libre à vous de considérer ceci comme des insultes. C’est assez insultant, en effet, et il faudrait singulièremnt manquer de courage pour ne pas relever le défi.....

                                                                          Ah !

                                                                          Après celui de Simon du désert,

                                                                          Il y a longtemps qu’il ne nous avait pas ressorti le costume de Bricedenice, le peripate !


                                                                        • sisyphe sisyphe 22 juin 2008 22:51

                                                                          par Le péripate (IP:xxx.x54.175.197) le 22 juin 2008 à 20H47

                                                                           
                                                                          Ni diagnostic, ni aveu.
                                                                           
                                                                          Mais si, mais si !
                                                                          Le diagnostic vous avez essayé de le poser ; quant à l’aveu, pour être involontaire, il n’en est pas moins clair, mon gars !

                                                                        • Olga Olga 22 juin 2008 23:26

                                                                           

                                                                          Merci Léon. Vous méritez que je vous souhaite une bonne nuit.


                                                                        • Le péripate Le péripate 23 juin 2008 05:30

                                                                          Mais, Leon, vous n’avez rien compris (ce qui chez vous devient une manie). Le mérite, c’est votre problème de collectiviste, débrouillez vous avec, faites en des théories ou des confettis. Relisez donc mon poste calmement, en prenant une respiration entre chaque phrase si nécessaire. Et sortez moi quelque chose d’un peu plus méchant, parce que là, vous êtes pathétique.

                                                                          Bonne journée !


                                                                        • Emile Red Emile Red 23 juin 2008 13:35

                                                                          Après les jehovah, il y a un fort développement évangéliste et scientologue dans le Libournais, mais je ne savais pas la pensée "Hayekenne" disponible à l’hyper Carrefour...

                                                                          En guise d’école Autrichienne, on aurait plutôt tendance à manquer de profs germanistes


                                                                        • Le péripate Le péripate 23 juin 2008 16:35

                                                                          Leon, on ne t’as jamais dit que tu était un sale con ? Quand j’ai expliqué que je travaillais dans la vigne, c’était pour répondre à une première vague d’attaque personnelle venant de ta part, enfoiré, où tu m’accusais de vivre des assedics et tu insinuais que je vivais aussi sur le dos des femmes !

                                                                          Tu ne recules donc devant rien ?

                                                                           


                                                                        • Le péripate Le péripate 23 juin 2008 20:50

                                                                          Pas un mot de regret sur les insinuations malveillantes.

                                                                          Mais je m’en moque. C’est une tache sur ton honneur, pas sur le mien. Tant pis pour toi.


                                                                        • Le péripate Le péripate 24 juin 2008 06:19

                                                                          Ah bon ? Passionnant comme théorie.


                                                                        • garibaldi15 22 juin 2008 04:51

                                                                          Bravo FONZIBRAIN, vous venez de découvrir la différence entre savoir et pouvoir ! Bonne chance pour la suite.


                                                                          • OmegaDG OmegaDG 22 juin 2008 05:00

                                                                            Ce petit club de marionettes qu’est Bilderberg, ces pantins ne sont que les émissaires des vrais possesseurs de fortunes.
                                                                            Ils exécutent les ordres des principaux actionnaires qui eux sont restés dans l’ombre depuis les 2 grandes révolutions sociales.
                                                                            Vous interpeller les Rockefeller, ils doivent bien rigoler. À qui appartient Framatome, Dassault, Lagardère ?
                                                                            Commençer donc par regarder dans votre propre cours chers cousins français.

                                                                            Et vos grandes familles (j’oublie les fameux 200)
                                                                            Famille Rothschild
                                                                            Famille Louis Dreyfus
                                                                            Guillaume Klossa

                                                                            Pourquoi ces trois liens ? Rothschild-Dreyfus-Klossa ?

                                                                            C’est un exemple banal démontrant que ce que nous savons, ils l’ont déjà décidés.

                                                                            Ils aiment bien voir les philosophes politico-sociaux se déchirer la chemise au nom de la démocratie, pendant ce temps ils opèrent.

                                                                            ’’Si la religion est l’opium du peuple, la démocratie est certainement celui des esclaves.’’ Dreyfus
                                                                             

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

sisyphe

sisyphe

auteur, biographe, rédacteur, écrivain public. Auteur de : biographies bandes dessinées chansons contes pour enfants etc....


Voir ses articles

Inscrivez-vous pour participer à AgoraVox

Derniers articles de l'auteur

Tous les articles de cet auteur


A lire dans la même rubrique

International
Voir tous les articles de la rubrique


Les thématiques de l'article


Palmarès

3 derniers jours

Articles les plus lus

  1. Covid-19, Fabrique de la panique : morts sous protection sanitaire
  2. France : un budget 2023 d’ores et déjà en trompe l’oeil
  3. Une farce énergétique
  4. Fake news de guerre 20
  5. Les vents de la guerre régionale soufflent
  6. L’effondrement de la démocratie grecque
  7. Afghanistan, un an après la chute de Kaboul : Le douloureux prix de la barbarie des Talibans
  8. Sempé, poète joyeux d’une France éternelle
  9. Les leçons tirées des coopérations internationales (en aéronautique) (3/4)
  10. L’Amoureuse Olivia Newton-John

Derniers commentaires