Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le « changement » selon saint George

Le « changement » selon saint George

George W. Bush a parlé à la Convention nationale républicaine.

Pas le président ni le républicain, mais le leader fondamentaliste.

Son message est clair : le ticket McCain - Palin doit impérativement lui succéder pour poursuivre son œuvre et parachever sa transformation du pays amorcée, il y a huit ans.

Ce "changement" n’a pas grand-chose à voir avec celui que propose Obama.

Ce "changement" va bien au-delà de détails comme l’économie ou la guerre en Irak : il est ni plus ni moins question de faire basculer les Etats-Unis d’Amérique dans le camp des théocraties.

Ce "changement" est vraiment à portée de main, à un battement de cœur. Pas celui du président, mais celui des membres de la Cour suprême : les récentes décisions l’ont prouvé, cela se joue désormais à une voix*, et même les juges progressistes font des faux pas.

Le discours de Dubya fourmille de références religieuses et insiste sur un point : comme il l’a prouvé sur l’Irak, McCain exécute désormais ses ordres et on peut lui faire confiance**.

La question ne se pose même pas pour Sarah Palin, une born again Christian aussi illuminée que W himself : cette ayatollette ne se contente pas de soutenir l’Intelligent Design**, elle a essayé de virer un bibliothécaire qui refusait de censurer des livres ne correspondant pas avec sa vision du monde. Au passage : je ne vois pas comment une personne refusant l’évolution peut symboliser le changement.

Même s’ils ne sont pas convaincus de l’"intégrité/intégrisme" de John et Sarah, et même s’ils doivent chaque jour avaler de nouvelles couleuvres concernant le passé de Palin, les theocons sont obligés de monter au créneau pour les défendre becs et ongles. Une fois de plus, c’est de l’avenir du pays et du monde qu’il est question et si les fondamentalistes loupent ce coche, une aussi belle occasion ne risque pas de se représenter de sitôt.

Il y a quatre ans, le choix était le même : pas républicains contre démocrates, mais défenseurs de la République et de la démocratie d’un côté, théocrates de l’autre. Ce qui a changé, c’est la composition de la Cour suprême : les conservateurs John Roberts et Samuel Alito ont remplacé William Rehnquist (pas vraiment une perte) et surtout Sandra Day O’Connor, une modérée plutôt pro-choice.

Espérons que, cette fois-ci, les électeurs américains ne se laisseront plus prendre à un piège aussi grossier. Espérons que, cette fois-ci, l’Amérique déclare enfin son indépendance contre le fondamentalisme****.

* ex "5-4. Still standing" (20080613)
** pour vanter l’indépendance d’esprit du candidat McCain dans son discours à la Convention, Dubya n’a pas trouvé de meilleur exemple que sa montée au créneau pour défendre la loi qu’il avait ordonné. Une nouvelle humiliation pour l’ex-Maverick, désormais réduit à picorer dans la main de celui qu’il haïssait, et à embaucher "The Bullet", le bras droit de Karl Rove qui l’avait humilié en 1999-2000.
*** quelques rappels à propos de cette imposture : "En finir avec l’Intelligent Design"
**** "Universal Declaration of Independence from Fundamentalism"

---
initialement publié sur blogules.


Moyenne des avis sur cet article :  4.41/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • stephanemot stephanemot 5 septembre 2008 10:36

    Mac a parle, et delivre le message attendu par les fondamentalistes.

    Meme si sa facon d’evoquer Roe vs Wade etait plutot capilotractee (en insistant lourdement sur le mot "life" avec un petit clin d’oeil au passage).


    • n’a rien à dire 5 septembre 2008 13:20

      Artur Mage
      .
      .
       Relisez donc votre charabia :
      J’ajoute que je souhaite pour ma part que ce soit Obama qui remporte cette élection pour moins avoir à faire, pendant un temps car cette manie de procès aux sorcières dont sont victimes ici les Etats-Unis ne va pas disparaître comme par enchantement, pour moins avoir à faire donc, à toute cette désespérante, parce qu’inutile et contre productive, diabolisation.

      Décomposions de votre phrase. Pourquoi n’avez vous pas écrit simplement : « je souhaite qu’Obama l’emporte. » Il n’était pas nécessaire d’ajouter « ajouter » pour ajouter que vous vouliez ajouter quelque chose à quelque chose que vous eussiez probablement dite sans en avoir l’air. Votre style c’est du charabia.

      Votre métaphore sur le procès en sorcellerie que nous mènerions contre les USA n’est qu’un amalgame voire une confusion mentale. Critiquer Bush ce n’est pas critiquer les USA. Vous raisonner comme ce pasteur de cul béni qui prêche en disant que critiquer Bush ou Palin ou les USA conduit inexorablement en enfer. L’expression procès en sorcellerie désigne le plus souvent les accusations que les autorités portent contre les individus lorsqu’ils ne respectent plus les dogmes. Pensez donc à l’inquisition et au discours que soutient Palin.

      Pourquoi avez-vous séparé le mot « diabolisation » de son adjectif avec une virgule ? Seriez-vous obsédé comme Tall par les phallus en repos ( la virgule « , ») car en érection, ils sont normalement droits comme un « I » majuscule. C’est plus classe !

      Vous finissez votre phrase en apothéose de conneries. Bref, votre texte est mal écrit parce que vous pensez tout de travers.

      Pauvre Nullité. Au plaisir de vous avoir rabaissé le caquet. smiley

       


    • stephanemot stephanemot 5 septembre 2008 13:34

      "John is a leader who knows that human life is fragile … that human life is precious … that human life must be defended"

      Si ce n’est pas un message appuye de Bush a sa base pour confirmer qu’il a une totale en McCain pour faire tomber Roe vs Wade, je ne sais pas ce qu’il vous faut.

      Pour les discours officiels, autant aller directement sur celui de la RNC ’08 (le discours de Dubya apparait en video et non en texte - http://www.gopconvention2008.com/schedule/tuesday.aspx , mais le transcript se trouve facilement ailleurs).

      PS : le New York Times, bien que proche des Democrates, a en partie soutenu la guerre en Irak. Il fait partie des sources que je consulte chaque jour pour ces Presidentielles comme pour les precedentes.




    • Odal GOLD Odal GOLD 5 septembre 2008 20:27

       « Un fait doit être familier à tous ceux qui ont quelque expérience de la nature humaine : un homme sincèrement religieux est souvent un homme excessivement mauvais. »

       

       Winwood READE (1872)



      >> USA - L’océan de bondieuseries et les hommes mauvais


    • saint_sebastien saint_sebastien 5 septembre 2008 13:06

      R.A.S sur l’article.

      Sinon, j’en suis persuadé , jamais les américains ne voterons en masse pour un noir, comme les français rechignent à élir des élus de couleur , c’est clair , simple et net. quand bien même l’autre camps serait encore pire que BUSH. Plus que jamais les américains tentent la fuite en avant, et si ça veut dire faire sauter la moitié de la planète, je peux vous assurer qu’ils n’hésiterons pas. Ils se croient la nation élue de Dieu pour gouverner le monde, et doivent donc partir en croisade contre le mal ...

      Très tragiquement, les américains(la plupart , pas les yuppies New Yorkais) se contrefichent des conséquences de l’hégémonie américaine, ils se contrefichent des conséquences de la politique extérieur de leur administration tant qu’il n’y pas trop de GI morts (comme nous nous contrefichons que des enfants esclaves dans le tiers monde fabriquent nos nikes ou nos adidas , que nos mobiles sont construient avec des matériaux extraits dans des pays en plein conflits armés sanglant, qu’on achète certaines matières premières à des prix imposés qui laissent les producteurs dans la misère , c’est la même chose pour illustrer la chose). Peu d’entre eux savent ou est l’Irak ou l’Afghanistan . Par contre les thèmes comme la moral, l’avortement , le mariage gay sont primordiaux pour eux dans une campagne ! . Mais qu’on utilise leur argent pour engraisser les intérêts privés , et qu’on les volent , ils ont l’air de s’en foutre.

      Comment on a put vouloir l’impeachment de Clinton , alors que Bush et son équipe ont menti à tire la rigot, comment en son temps Reagan et Oliver North ont put s’en tirer alors qu’ils avaient techniquement commis une haute trahison ? C’est ça l’Amérique et ses valeurs morales. Pas assez de sang n’a coulé pourqu’ils se calment , il faut encore un peu plus de mort dans des guerres stupides.

      Bref avec Palin, qui est loin d’être conne , mais pire que Cheney dans l’extremisme aux commandes ( McCain ne va pas gouverner longtemps... ), c’est l’apocalypse.


      • stephanemot stephanemot 5 septembre 2008 13:39

        Palin, c’est un peu l’assurance "pro-life" des theocons.

        McCain a obtenu ce dont il revait mais il sait que s’il ne tient pas ses engagements aupres de ses nouveaux amis et essaye de revenir a ses instincts de Maverick, ils se feront un plaisir de le remplacer en chemin par quelqu’un de plus jeune et fiable.


      • dante haguel 5 septembre 2008 14:43

        Waoooh ! bas completement con comme remarque mais en gros :

        Venez tous jouez, pariez sur la mort du prochain president US : Mc Cain, 1-2-3-4 an(s) ? Vous pouvez tous jouez, en mise, l’avenir de l’humanité ! ca fait froid dans le dos !

        Cela dit je suis d’accord avec vous ! Mc Cain s’il devient trop genant se verra remplacer par une Vice president plus docile !


        No Futur ?


      • dante haguel 5 septembre 2008 14:45

        oups, bas completment con, voulait dire mes 2 penser : ’bah completement con’ et ’pas completement con’... certes point de vue opposé, mais realiste ! bref je suis contre, mais ca risque bien d’arriver, ca serait logique !


        • Thierry LEITZ 6 septembre 2008 04:39

          Jésus a dit : "mon royaume ne fait pas partie de ce monde" (Jean 18:36) et au sujet de ses disciples : "ils ne font pas partie du monde comme je ne fais pas partie du monde (Jean 17:14, 15:19). Quand on voulu le faire roi, il se retira dans la montagne. Il énonça une règle simple, dont laïcité doit s’inspirer "rendez les choses de César à César, mais les choses de Dieu à Dieu (Matthieu 22:19-21) L’Apôtre Paul invite les chrétiens non à "rendre le mal pour le mal, mais à vaincre le mal par le bien" (Romains 12:17-21)

          Bref, tout à l’opposé du spectacle affligeant donné par les néoconservateurs US qui jurent sur la Bible à chaque occasion...

          La neutralité, la tolérance, le respect d’autrui, la paix voilà l’exemple laissé par Jésus himself, à l’opposé de ce que fait GWB.

          Quand la religion se mêle de politique, et vice versa, il n’en sort rien de bon. Toute l’histoire nous le rappelle. Mais çà n’est pas assez pour des tas d’ignorants dont les oreilles égoïstes se tendent vers les discours nationalistes, xénophobes et dollarocrates.

          Merci StéphaneMot pour cet appel à la lucidité et la tolérance. 


          • stephanemot stephanemot 6 septembre 2008 06:40

            merci Thierry

            et merci pour ces citations sans equivoque

            la masse des fondamentalistes US apprend par coeur la Bible sans vraiment la connaitre. De recents sondages ont mis en evidence leur connaissance crasse des Ecritures dont ils se contentent de reciter des extraits selectionnes et interpretes par de sacres (pardon "fameux") manipulateurs.

            l’imposture des theocrates US, c’est de projeter les plus credules de leurs fideles apres le Jugement Dernier, et de leur vendre des aujourd’hui le Jesus regnant sur terre (en detournant au passage l’image du "Royaume" a des fins politiques). Les plus frappes d’entre eux cherchent a precipiter son retour (cf Iran : qui veut la guerre et pourquoi ).

            la tolerance Etasunienne pour les sectes remonte au Mayflower, et si vous reprenez les discours de Bush, vous constatez qu’il insiste beaucoup plus precisement sur la liberte de culte que sur la democratie, qu’il se garde de critiquer le fondamentalisme islamiste sur le fond. Nous devons plus que jamais rester tres vigilants a ce que son ami Nicolas n’ouvre pas les vannes en France (cf N’ayez pas peur ).

            une fois de plus, le principe de laicite respecte et protege la religion autant que la democratie.


          • Céphale Céphale 6 septembre 2008 08:45

            La société des Etats-Unis s’est construite sur une mentalité collective faite d’aventure (conquête de l’Ouest), de violence (massacre des Indiens), de religiosité et de naïveté. Cette mentalité est toujours présente dans les campagnes et les petites villes. Rien à voir avec les images de New-York et de Chicago. Les gens ne connaissent pas la géographie. Seulement 10% ont un passeport.

            Celui qui n’est jamais allé aux Etats-Unis peut s’en faire une idée assez juste en lisant simplement les albums Lucky Luke.

            Les Républicains jouent à fond sur cet esprit archaïque qu’ils encouragent par une habile propagande. C’est pourquoi Mac Cain a de fortes chances d’être élu. Et même si c’est Obama, les Etats-Unis continueront longtemps de s’enfoncer à cause de cette mentalité.


            • stephanemot stephanemot 6 septembre 2008 10:48

              A mes yeux, l’Amerique subit deux changements essentiels sur l’axe demographique. Deux changements sur lesquels les ultra conservateurs ont parfaitement su capitaliser en 2004.


              - le poids des cotes diminue au profit des Etats centraux, les grandes villes au profit des comtes ruraux


              - les "blancs" deviennent minoritaires, les latinos prennent plus de poids, les nouveaux immigrants n’apportent plus la meme diversite d’opinions

              Le pays marque un retour vers le conservatisme retro, mais risque d’aller beaucoup plus loin que pendant les annees mccarthy, et de facon beaucoup plus durable.

              http://e-blogules.blogspot.com/2007/04/white-red-and-pink-blogules-to-world-in.html


              — -


            • pyralene 6 septembre 2008 15:03

              le vrai changement sera celui-ci....http://membres.lycos.fr/wotraceafg/bushpendu.jpg


            • Christoff_M Christoff_M 8 septembre 2008 23:58

               la dernière fois personne ne pensait voir Bush repasser...

              il y en a beaucoup ici qui raisonnent comme si l’electeur américain habitait le centre de Paris et avit un niveau trés éclairé....

              je crois que vous confondez la population de quelques grandes villes avec la moyenne des américains....

              gros défaut français : imaginer avec un raisonnement français et ne pas essayer de penser comme un américain concerné par ces elections !!

              Georges Clooney Brad Pitt , Obama ne sont pas les représentants de l’Amérique profonde, Mac Cain est beaucoup plus proche d’eux n’en déplaise à beaucoup ici !!


              • stephanemot stephanemot 9 septembre 2008 02:15

                La derniere fois, Kerry n’avait aucune chance. Rove, Mehlman & co avaient des 2001 travaille au corps chaque comte et les Democrates ne se sont reveilles qu’a quelques mois des elections.

                Pour 2008, ils ont refait une partie de leur handicap avec une approche grassroot moins "virtuelle" et plus "terrain". Mais les idees ultraconservatrices ont fait leur chemin et le pays est beaucoup plus conservateur qu’avant.

                Obama peut gagner malgre tout, mais pour cela il lui faudra exposer l’imposture McCain aupres des Independants et des Republicains.

                Ca va etre dur : Mac est desormais 5 points devant dans les sondages, et Obama est moins bon debatteur que Kerry.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès