Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le ciel, la Suisse et les minarets

Le ciel, la Suisse et les minarets

Le 29 novembre prochain, le peuple suisse est appelé à se prononcer sur l’initiative « anti-minarets », lancée conjointement par l’UDF et l’UDC. Outre les tensions insurmontables avec les traités de droit humain que la Suisse a ratifiés, l’initiative se démarque par son inutilité. 

Ce n’est pas le lieu pour répéter les excellents arguments qui s’opposent à l’initiative anti-minarets. Le débat ne peut d’ailleurs se faire autour de simples constructions à caractère religieux, qu’on ne saurait affubler d’une prétendue volonté d’expansion violente. De manière logique et d’ailleurs si peu cachée, ce sont les Musulmans eux-mêmes qui sont visés par les initiants, qui peinent à dissimuler les relents islamophobes de leur entreprise. « Pour vivre heureux, vivez cachés » semble penser l’inénarrable Oskar.
 
Ce n’est pas non plus le lieu pour répéter que la Suisse n’a pas de problèmes avec ses habitants musulmans, dont plusieurs milliers possèdent d’ailleurs le passeport à croix blanche. De quoi grincer des dents lorsqu’on entend à longueur d’arguments opposer nationalité suisse et religion musulmane.
 
Le point le plus important de cette initiative nauséabonde pourrait bien être son inutilité complète. Car même si l’on venait à supposer qu’il y a un problème musulman en Suisse, qu’une islamisation rampante est à l’œuvre et que le communautarisme le plus crasse a d’ores et déjà ruiné notre Etat de droit – ce que je conteste avec véhémence – accepter l’initiative anti-minarets ne résoudrait rien. Nada.
 
Interdire les minarets ne peut d’aucune manière aider à stopper les prétendus terroristes barbus à l’œuvre dans les mosquées. Il y a même fort à parier que les extrémistes de tout poil sortiraient renforcés d’une telle initiative. A l’inverse d’une interdiction contreproductive, la ligne de conduite à adopter se résume à deux axes : faire respecter nos lois et encourager un dialogue ouvert et transparent avec les autres cultures. Les initiants n’ont-ils pas compris qu’une présence visible est indissociable d’une meilleure intégration et d’un devoir accru de transparence ?
 
Pas question de nier que des débats de fond doivent être menés, notamment sur les difficiles questions de port du voile ou d’intégration des Musulmans fondamentalistes. Mais cette initiative produit l’exact effet inverse : elle empêche la tenue d’un débat correct, porteur de solutions à long terme. Elle discrimine, stigmatise et blesse l’immense majorité d’une communauté qui ne demande rien de mieux que de vivre dans une paix confessionnelle. Quant aux autres éléments – les apprentis Bin Laden soi-disant présents sur notre sol – il faut les surveiller de près et agir le moment opportun. La preuve par l’acte : en 2003, le Valais a renvoyé un imam jugé potentiellement dangereux pour la paix confessionnelle. Puisse le peuple suisse faire le bon choix le 29 novembre.
 
Johan Rochel
  

Moyenne des avis sur cet article :  1.95/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • manusan 11 novembre 2009 10:44

    Regardez ce qui se passe chez vos voisins. Comparez, c’est très instructif.


    • abdelkader17 11 novembre 2009 11:09

      @Manusan
      que se passe il chez les voisins,c’est la guerre civile ?


    • manusan 11 novembre 2009 12:52

      ca dépend, lesquelles ?

      en Allemagne et en Autriche ça semble plutôt calme. Pas de problème d’identité nationale. Pas besoin de débat.


    • fouadraiden fouadraiden 11 novembre 2009 10:51

      bah rien de grave tant que vs ne vs mettez à voter pour ou contre le retour des musulmans . contre des minarets pas grave faudrait juste innover et doter les mosqués de minarets mobiles , un peu comme dans Goldorak , ça s’ouvre , ça sort et ça rentre sous terre.

      ha ha ha Professeur Professeur , repondez l’ennemi est visible sur le radar


      • Avenger 11 novembre 2009 10:54

        Bonjour

        Je crois comprendre que vous ètes Suisse et donc très concerné par ce que vous décrivez dans votre article.

        Simple question, est ce qu’un Minaret va etre construit près de chez vous ?

        Si c’est le cas comment supporterez vous les appels à la prière ?


        A toujours vouloir etre du coté des bien pensant, on en arrive à des situations Ubuesques.


        Ne pensez pas forcement que ne pas vouloir de Minaret,soit forcement un signe d’Islamophobie.


        Effectivement en Suisse comme dans d’autre pay européen, ce sont les partis extrèmes qui soulève ces questions, mais parce que les partis dit démocratiques n’ont pas le courage de se positionner.

        Je suis pour que les musulmans vivent sereinement leur religion en Europe, mais comme les autres, sans signes ostentatoires.

        Il faut des mosquées bien sur.

        On verra comment se vote va se conclure.

        A suivre...











        • Nho 11 novembre 2009 13:32

          @ Avenger

          Aucune demande de construction de minarets n’a été faite en Suisse. Selon certaines sources, il existe 4 minarets en Suisse, dont le premier fur construit au 19ème siècle par un bon suisse bien de chez nous qui appréciait l’esthétique de l’architecture ottomane (tsr, tj de cette semaine).

          Tout ces minarets sont silencieux, je pense même que le droit suisse interdirait à ses usagers d’y installer un quelconque système d’appel à la prière. Il n’y a eu, de plus aucune demande en ce sens de la part de la communauté musulmane.

          L’UDC avance toutes sortes d’arguments pour étayer son initiative. Comme par exemple qu’il s’agit d’un combat pour la liberté des femmes musulmanes dans le monde, forcées à porter le voile (Infrarouge, tsr, il y a quelques semaines). Souvenons nous que l’UDC veut que la femme (suisse) reste à la maison et s’occupe des enfants. Mais ils veut libérerles femmes musulmanes dans le monde. Drôle de concept...

          L’UDC, en toute hypocrisie - a moins que ce ne soit que de la bêtise et de l’ignorance - tente de créer la peur de l’autre (le musulman, mais aussi le français frontalier qui vient nous voler notre travail) avant tout dans le but de renforcer sa place dans le gouvernement.

          L’UDC n’hésite pas non plus à renier les valeurs suisses pour arriver à ses fins. Évidement, une grande partie de la population s’en rend compte.

          Ne croyez pas que nous avons ici les mêmes problèmes que vous (je suppose que vous êtes français) avec les musulmans, qu’ils soient sémites ou non. Première différence (de taille !) nous n’avons jamais colonisé de pays musulmans, ni aucun pays d’ailleurs. Cette question de l’initiative anti-minaret de l’UDC ne peut-être traitée sans connaître le paysage social, culturel et politique en Suisse.

          Bien à vous


        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 11 novembre 2009 11:23

          « Discrimination », « stigmatisation »... sur un sujet d’architecture. Vous y allez fort, non ?

          En outre, l’argument selon lequel refuser les minarets serait combattre le terrorisme est ridicule. Ce n’est pas cette question qui est en jeu : les imâms prêchent ce qu’ils veulent, minarets ou pas, mosquée visible ou non. Et les prêches les plus dangereux s’écoutent sur Youtube ou avec les antennes paraboliques...

          C’est plutôt la question symbolique de l’appel à la prière qui est soulevée, à mon avis, en termes pragmatiques : le minaret existe pour que le muezzin rassemble les fidèles cinq fois par jour.

          Et toujours au plan symbolique, mais celui des idées, l’affirmation architecturale de l’islam entre en contradiction avec les sociétés européennes largement déchristianisées.

          Les « musulmans » ont peut-être, pour s’intégrer, besoin d’autre chose que de minarets.


          • Jean-Paul Doguet 11 novembre 2009 11:24

            @Avenger
            Les minarets sont une chose, les appels à la prière dans l’espace public en sont une autre. De même qu’aujourd’hui existent de très nombreux clochers dont les cloches ne sonnent jamais ou qui n’en ont même pas. La confusion du minaret et de l’appel à laquelle vous vous livrez est ici démagogique. C’est devenu un fait architectural séparé de sa fonction cultuelle première, comme le clocher. 


            • Ali 11 novembre 2009 11:30

              bonjour
              si jétais suisse je voterai non au minaret

              mais pour ce qui est des « difficiles question du voile » pas d’ambigüité les croyantes portent le hijab vêtement islamiste conseillé tant par le Coran que par de nombreux hadiths

              mais ce n’est pas le sujet principal ici donc je ne fais qu’une remarque


              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 11 novembre 2009 12:14

                Le hijab et ses dérivés ne sont « conseillés » que par les fondamentalistes.


              • fouadraiden fouadraiden 11 novembre 2009 12:54

                arrête Comsik d’emmerder tt le monde avec tes histoires de hijab et autres jarretelles ,

                tiens , Ali a une jolie petite voiture rouge tte neuve , propose-lui qu’il te promène ailleurs..


              • Png persona-nongrata 11 novembre 2009 13:00

                 Faux le hijab n’est conseillé par personne il reléve du choix et de la liberté individuelle , madame « jme crois libre » .

              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 12 novembre 2009 14:45

                Fouad me propose d’aller voir ailleurs en petite voiture rouge lorsque je précise que le voile islamique procède de la même démarche que l’intégrisme religieux dont il est l’étendard et le signe.

                Je sais bien, Fouad, que tu voudrais voiler les femmes et en épouser quatre, et voir des mosquées partout.

                Mais tu n’es pas seul à penser, mon cher compatriote. Et un musulman comme Soheib Bencheickh, par exemple, a soutenu la loi de 2004. Il n’est pas le seul.

                Les radicaux tels que toi pourrissent notre société, et dégoûtent les musulmans libres.


              • benoit benoit 11 novembre 2009 12:31

                bonjour,

                on ne peut pas empêcher des citoyens paisibles de pratiquer leur religion, mais il faut être vigilant quant à leur capacité et leur volonté de modifier l’ordre démocratique et républicain.

                Aujourd’hui les Musulmans semblent respecter la règle mais demain ?

                Quand je vois l’action du psy de Fort Hood, j’ai tendance à dire qu’il faut renforcer la vigilance : le souci c’est que les Musulmans sont de plus en plus nombreux en Europe...


                • Avenger 11 novembre 2009 12:55

                  Bonjour Benoit

                  Attendons d’en savoir plus sur cette histoire au States avant de voir la main du terrorisme Islamiste...

                  Les américains nous ont habitués à beaucoup maqiller la vérité, mème si aujourd’hui il ont élu Obama


                • abdelkader17 11 novembre 2009 15:15

                  @Benoit
                  Il faut aller vérifier de vous même ce que vos semblables font en terre d’islam,ils ont anénanti l’Irak en renvoyant ce pays à l’âge des ténèbres,se tournant désormais vers l’axe Afghano Pakistanais pour commettre de nouvelles forfaitures,vous avez imposé le cancer sioniste à des individus qui ne vous avez rien demandé, en compensation de vos crimes antisémites.
                  Vous avez user et abuser de la torture en Algérie,en Irak sur la base de guantanamo,vous avez enfreint les règles et toutes le lois de la guerre ,le droit si cher a vos yeux quand il s’agit de vos propres concitoyens en autorisant les vols secrets de la cia pour le transport de prisonniers détenus dans l’arbitraire le plus total.
                  Mais alors qui menace qui ?
                  Qui devrait se sentir menacer ?
                  Ferez vous votre examen de conscience un jour ?
                  est il possible pour vous de quitter le masque de l’arrogance et du mensonge permanent ?

                  La démocratie occidentale c’est les bonbons le matin et le napalm l’après midi.


                • Nho 11 novembre 2009 15:41

                  @ Abdel

                  Le plus étonnant, c’est que vous soyez obligé de nous rappeler tout cela, non ? Le plus étonnant, c’est que nous nous voyons en victimes assaillies par des hordes de musulmans barbares, alors que dans les faits les invasions barbares, nous en sommes les auteurs, et c’est comme cela, grosso modo, depuis le siège raté de Vienne.


                • unpassant 11 novembre 2009 17:53

                  ABDEL
                  Tout a fait d’ accord, comment réagirait les occidentaux si on tuait leurs enfants ou leurs parents a coup de bombe a fragmentation au nom de je ne sais quoi (dollar)
                  Cela devient très difficile de se mettre a la place des autres surtout sur son petit sofa bien chaud au 20h


                • fouadraiden fouadraiden 11 novembre 2009 12:51

                  demain Benoit ils te boufferont tt cru

                  ha ha h ha


                  • Charles Martel Charles Martel 11 novembre 2009 13:00

                    C’est beaule discours d’un mouton tout offert au loup et qui lui trouve des excuses... :)


                    • frédéric lyon 11 novembre 2009 16:30

                      Un débat sur l’identité nationale inutile. Un referendum sur les minarets inutile (et nauséabond !). Il y en a des choses inutiles qui vont pourtant se produire. 


                      Et ce n’est pas fini. 

                      • Shaytan666 Shaytan666 11 novembre 2009 16:31

                        Ce n’est pas non plus le lieu pour répéter que la Suisse n’a pas de problèmes avec ses habitants musulmans, dont plusieurs milliers possèdent d’ailleurs le passeport à croix blanche.

                        Méfiez vous quand même, bientôt ils vont vous réclamer un passeport à croissant blanc, avec comme excuse que la vue d’une croix offusque leur yeux pieux de musulmans.  smiley


                        • abdelkader17 11 novembre 2009 17:09

                          @Shaytan

                          Le symbolisme de la croix René Guénon
                          Guy Tredaniel Editeur - René Guénon
                          voir recto  La croix, symbole commun aux traditions de tous les temps et de tous les pays présente des significations multiples mais toutes dérivées d’un même sens supérieur et métaphysique.

                          Elle est la figure de l’Homme Universel et représente la réalisation totale de l’être, dans toutes les possibilités qu’il porte, en soi-même et qui, hiérarchisées conformément à leur nature, constituent l’indéfinie multiplicité de ses états, en correspondance avec tous les mondes ou degrés de l’Existence universelle.

                          Ce livre montre, une fois de plus, l’unité essentielle qui se dissimule sous l’apparente diversité des formes traditionnelles

                        • Shaytan666 Shaytan666 11 novembre 2009 17:18

                          D’accord mais explique moi pourquoi alors les pays musulmans ont adopté le croissant au lieu de la croix pour le symbole de la croix rouge (qui n’avait absolument rien de religieux).


                        • frédéric lyon 11 novembre 2009 17:31

                          La Croix est le symbole chrétien par excellence.


                          La croix blanche sur fond rouge du drapeau Suisse est aussi le drapeau de la Maison de Savoie, et fut aussi le drapeau du Saint Empire Romain Germanique au treizième siècle. C’est donc la croix traditionnelle des peuples Alpins.

                          La croix de Saint George aux couleurs inversées, rouge sur fond blanc, a été également utilisée dans de nombreuses armoiries, c’est le « drapeau de dieu » arboré pendant les croisades et on la retrouve sur les drapeaux de La République de Gènes, sur les drapeaux de l’Angleterre et sur les armoiries de nombreuses villes et Etats, depuis le haut Moyen-Age.

                          Ces deux croix, aux couleurs rouge et blanche, font partie des symboles chrétiens les plus anciennement utilisés en Europe ! 

                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 11 novembre 2009 16:55

                          J ’suis d’ accord que l’ on mette tous les minarets en Suisse , là-bas ils sont neutres ne prennent pas partie entre les belligérants .

                          En plus ils sont un peu lentements .... smiley


                          • Kookaburra Kookaburra 11 novembre 2009 17:27

                            Le problème est double : d’une part, il faut admettre que l’islam n’est pas une religion comme les autres parce que l’on ne peut pas construire d’églises dans les pays musulmans, juste retaper celles qui existent, et avec beaucoup de difficultés, même dans un Etat dit « laïc » comme la Turquie, St Sophie est dans un état déplorable...

                            L’Arabie Saoudite interdit toute construction sur son sol. D’autre part, en effet, on ne peut pas dire que tous les musulmans en France partagent cette intransigeance : mais observons qu’ils ne font pas pression sur leurs pays d’origine pour que la réciprocité existe...

                            Il est en fait trop facile de voir en le musulman-demandeur-d’une-mosquée la victime du méchant blanc raciste alors que toutes ces questions, celles de la réciprocité, ou le droit de construire une Eglise à Médine (il y a bien une mosquée à Rome), comme celles du respect des valeurs universelles, ou la possibilité donnée à une femme de danser, de dîner avec des hommes, de prier, ne sont pas mises sur la table comme étant des questions essentielles, des questions « citoyennes » comme l’on dit aujourd’hui avec tant d’emphase sans souvent se demander ce qui se cache dans les détails...
                            Si quelque chose est « nauséabonde » sur ce fil ce serait l’article lui-même.


                            • Shaytan666 Shaytan666 11 novembre 2009 17:33

                              En Arabie Saoudite il est même interdit d’introduire n’importe quel livre religieux autre que le coran.


                            • Nho 12 novembre 2009 06:49

                              St Sophie - Ayasofia - a été transformée en mosquée il y a 600 ans. Aujourd’hui ce n’est plus un lieu de culte, mais un musée.

                              Des valeurs universelles ? Sortez des chez vous ! Votre morale judéo-chrétienne, c’est cela que vous appelez des valeurs universelles ? Décidement les polémiques anti-musulmans sont animées par tous les ignorants nombrilistes !

                              Et si vous réclamez réciprocité, rejetez la démocratie, les droits de l’homme, l’égalité, et devenez un régime « christianiste », mais n’exportez pas vos problèmes en Suisse. Et encore une fois, sortez de chez vous, rendez-vous compte que même dans un pays voisin au votre, la Suisse, la vie, les valeurs y sont radicalement différents.


                            • frédéric lyon 11 novembre 2009 17:42

                              Pour notre ami Suisse, j’ai une petite histoire qui s’est déroulée sous mes yeux à Arosa, station de ski du Canton des Grisons, il a vingt ans. 


                              A l’époque j’allais faire du ski là-bas et je logeais touours dans la même pension de famille et je suis devenu copain avec la fille des tôliers qui avait à peu près mon age et qui étais très amoureuse d’un jeune immigrant Turc.

                              Celui-ci lui a proposer de l’épouser et elle a accepté avec joie !

                              Six mois après le mariage, il s’est barré et elle ne l’a plus jamais revu. Il avait obtenu ce qu’il cherchait, c’est à dire un titre de séjour en règle ! 

                              • bek 11 novembre 2009 20:32

                                « Six mois après le mariage, il s’est barré et elle ne l’a plus jamais revu. Il avait obtenu ce qu’il cherchait, c’est à dire un titre de séjour en règle ! »

                                Mensonges,

                                Il faut que le mariage tient 5 ans en suisse pour toucher son permis de séjour permanent.

                                Moi aussi j’etais le 11 novembre à Berlin et Madame Balkany peut le prouver.




                              • bek 11 novembre 2009 17:47

                                Bonjour,

                                Je défi tout les connards islamophobes en suisse d’apporter la moindre preuve que des soi-disant musulmans, exigent la construction des minarets sur le sol hélvètique.

                                Comment quémander la construction des minaret, alors que les pratiquant prient dans des caves insalubres à l’habitat et dangereux en cas d’incendie.

                                Rien qu’un peu de diversion pour occuper la popu , et fausser la compréhension des gens , à fin d’empêcher de démasquer les vrais coupables atlantistes et blocheristes de la misère qui commence à s’installer en Suisse.




                                • frédéric lyon 11 novembre 2009 17:51

                                  « la misère qui commence à s’installer en Suisse »


                                  ....................

                                  La misère, c’est ce que tu as fuit en quittant le pays de tes ancêtres pour venir te réfugier en Europe !!

                                  • bek 11 novembre 2009 20:24

                                    toujours à tous les sauces ces Frédérics... 


                                  • dom y loulou dom 12 novembre 2009 02:20



                                    enfin note que moi mes ancêtres sont fiers de moi


                                    peu un porte nos rez sultats, c’est l’intense sion qui conte


                                    putain ...

                                    mais c’est carrément dans l’air !!!


                                  • benoit benoit 11 novembre 2009 17:55

                                    Bonsoir,

                                    il faut règler les problèmes un par un sinon on les complique.
                                    A mon sens il n’y a aucun intérêt pour les différentes parties de lier les problèmes de terrorisme mondial et d’islam d’europe.

                                    Les citoyens Musulmans Européens ne sont pas des terroristes islamistes loin de là.
                                    Bien au contraire ils sont pour une partie d’entre eux facteur de modernisation dans l’Islam.
                                    De hauts responsables Musulmans le disent haut et fort.

                                    Nous citoyens européens non-Musulmans avons le devoir de vigilance un point c’est tout : et cela n’a rien avoir avec le rascisme et l’arrogance, croyez moi.


                                    • anty 11 novembre 2009 21:34

                                      Réaliste

                                      Chaque année plus de 40000 français de souche embrasse l’islam (femmes en majorité)

                                      Plus d’un million de français depuis trente ans.

                                      L’islam est la religion la plus dynamique de toutes les religions monothéistes.(1200 millions d’adeptes dans le monde)

                                      A cette allure près d’un tier de la population française sera islamisé d’ici l’an 2025.

                                      A l’heure actuelle nous n’avons pas le temps de palabrer si c’est bon ou pas

                                      Nous pouvons juste nous demander comment l’accueillir chez nous sans trop de dégâts.


                                      • frédéric lyon 12 novembre 2009 07:07

                                        Tous les pronostics s’accordent pour dire que le « Non » va l’emporter, je serais curieux de savoir ce que l’auteur en pense.


                                        Mais compte tenu des efforts qui sont fait pour faire capoter cette initiative, si le « Oui » l’emportait ce serait un coup de tonnerre dans un ciel clair !

                                        Le referendum d’initiative populaire retire à la classe politique la maîtrise de l’agenda politique et il fait que des questions gènantes sont parfois posées, et que des problèmes qu’on aurait préféré voir repoussés sous le tapis apparaissent tout à coup en pleine lumière !

                                        La question d’une immigration incontrolée de populations musulmanes incapables de se plier aux lois et aux moeurs de leurs pays d’accueil est une question qu’on ne peut plus étouffer. 

                                        Peu importe finalement le résultat de la consultation en cours, l’affaire est trop grave et ressortira désormais au moindre incident, qui ne manquera pas de se produire.

                                        Comme chacun sait ! 

                                        • Nho 12 novembre 2009 09:10

                                          Immigration incontrôlées ? En Suisse ? Une population musulmane incapable de se plier aux lois, aux moeurs ? En Suisse ?

                                          D’après les statistiques de la police vaudoise, les délits des étrangers dans le canton de Vaud est d’abord le fait des Portugais, des Français, et aussi des italiens, je crois. Quant aux délis des citoyens suisses, ils ne sont pas répertoriés selon la confession, ne vous en déplaise.


                                        • Gazi BORAT 12 novembre 2009 08:59

                                          Et c’est reparti sur le referendum suisse..

                                          L’objet de la votation ?

                                          TROIS minarets !!!

                                          gAZi bORAt

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

jrochel


Voir ses articles







Palmarès