Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le ciel s’assombrit encore en Ukraine

Le ciel s’assombrit encore en Ukraine

Mercredi dernier 16 décembre, à Kiev, le tribunal administratif de district de la capitale ukrainienne a confirmé la décision de la ministre de la Justice d'interdire le Parti Communiste d'Ukraine KPU, de fonctionner officiellement et de participer à des élections. Amnesty International affirme que cette interdiction porte « coup décisif à la liberté d'expression dans le pays.  »

"L'interdiction du Parti communiste en Ukraine établit un précédent très dangereux", a déclaré John Dalhuis directeur d'Amnesty pour l’Europe et l’Asie centrale. "Ce mouvement ramène l'Ukraine en arrière et non pas en avant sur la voie de la réforme et un meilleur respect des droits humains », a-t-il ajouté. Amnesty a déploré une violation flagrante de la liberté d'expression et d'association et demandé l’annulation immédiate de cette mesure.

En application de quatre nouvelles lois adoptées en mai 2015, connues comme lois de « décommunisation », l’affichage de symboles communistes ou nazis entraine des poursuites pénales et une peine d'emprisonnement de 10 ans.L'utilisation du terme « communiste » est explicitement illégale. Or, le KPU a refusé de modifier son nom, son logo et ses statuts ; ses dirigeants ont accusé le régime de chercher à interdire le parti qui représente la seule opposition politique : "Le Parti communiste s’oppose à la gestion et la transformation de l'Ukraine de l’extérieur du pays comme une colonie. Il s’oppose à la politique sociale du génocide imposé par le FMI. Il est contre le gel des salaires et des pensions, contre l'augmentation des tarifs publics, contre les spoliations et la corruption qui ont considérablement augmenté depuis que les sbires du Département d'Etat américain sont arrivés au pouvoir."

Les autorités ukrainiennes ont voulu interdire la KPU l'an dernier en l'accusant de financer les mouvements "antifascistes" dans l'est de l'Ukraine. Le Département de la Sécurité a affirmé avoir fourni des preuves au ministère de la Justice, qui a déposé une motion visant à interdire le parti en Juillet 2014.

 Aucune procédure n’a jamais été entamée, car le juge nommé, Valery Kuzmenko, a été retiré de l'affaire début 2015 : des forces de l'Etat avaient perquisitionné son bureau et confisqué des fichiers sur cette affaire.


Moyenne des avis sur cet article :  4.97/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 18 décembre 2015 13:10

    Pourtant, Porochenko est « Charlie » :



    • troletbuse troletbuse 18 décembre 2015 13:45

      Mais attendez, Hollandouille va probablement réagir et sûrement approuver


      • V_Parlier V_Parlier 18 décembre 2015 18:43

        @troletbuse
        Plus simple : Il va tout nier en bloc et proposer l’ajout d’une sanction anti-russe. Si le bon gouvernement de Kiev met en place de nouvelles lois répressives, c’est sûrement parce-que les vilains pro-russes ont quelque chose à se reprocher. Comme dit le proverbe, si Hollande ne sait pas quoi, eux savent... smiley


      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 18 décembre 2015 13:56

        Et en attendant, les ukrainiens vont encore en prendre plein la tronche.


        •  C BARRATIER C BARRATIER 18 décembre 2015 15:36

          Rien d’extraordinaire, ce qu’on appelle en France la droite réactionnaire existe sous d’autres noms dans le monde entier. Le pouvoir ukrainien est opposé à la liberté de conscience, persuadé qu’il y a des gens qui ont des droits héréditaires que les autres n’ont pas. Le concept d’égalité leur est totalement étranger. Il y a les bons (nous) et les méchants(les autres)...N’est ce pas la culture véhiculée par tout ce qui fait l’éducation des enfants ?
          La France est en marche vers cet ordre réactionnaire qu’ils appelleront nouveau.
          Voir en table des news :

          République : ses ennemis réactionnaires contre l’égalité

          http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=271


          • troletbuse troletbuse 18 décembre 2015 18:32

            @C BARRATIER
            En France, la droite réactionnaire ne s’appellerait-elle pas « Parti Socialiste » ?


          • Montdragon Montdragon 18 décembre 2015 18:53

            Qu’en pense le fils Glucksmann, héraut de la liberté, époux d’une ministre pravisektor-compatible ?


            • elpepe elpepe 18 décembre 2015 21:13

              mauvaises augures pfffff
              et nos deux cretins finis, mou du gland et SS lover, ils ne pourraient pas l’ouvrir pour une a bonne escient et forcer le bras de Poroshenko pour le remettre ds la ligne, (du parti)


              • RICAURET 18 décembre 2015 22:46

                CELA RESEMBLE AU NAZISME DE 39, ACCUSATION, INTERDICTION, REPRESSION ET ELIMINATION  SOUS LES YEUX DE L’EUROPE .


                • wesson wesson 19 décembre 2015 01:30

                  Comme si le communisme en Ukraine constituait le problème principal.


                  En réalité le but est parfaitement clair : supprimer toute alternative au gouvernement actuel de l’Ukraine, de manière à piéger toute l’Europe dans un discours « nous ou le chaos ».

                  Dans quelques années, nous prendrons la mesure de ce que l’affaire Ukrainienne va nous coûter en réalité. Mais pour l’instant, et malgré l’évident échec de cette aventure, l’UE n’as toujours pas compris le danger. Preuve : La commission Européenne va recommander la suppression du régime de visas pour les séjours de courte durée pour 3 « pays » : la Géorgie, le Kosovo et l’Ukraine. 

                  Si cette recommandation se trouve transposée dans la loi, on a pas fini d’en chier avec les « réfugiés ». Ceux là seront (pour la plupart) blanc, mais beaucoup plus nocifs que les Syriens.

                  • Spartacus Spartacus 19 décembre 2015 10:40

                    Le communisme a juste dans les années 50 créé en Ukraine la plus grande épuration volontaire de tous les temps. 


                    10% des 100 millions de morts du communisme.

                    Famine imposée. Massacres de masse. Déportation. 10 Millions de morts Ukrainien


                    Le communisme est la pire idéologie criminogène ayant existé sur Terre.
                    C’est « vachement drôle » que les Ukrainiens ne veulent plus jamais voir des communistes.

                    Vraiment quelle surprise !
                    Que c’est incroyable. 




                    • Gasty Gasty 19 décembre 2015 11:28

                      @Spartacus

                      Stalinisme ou communisme ?

                      Pour la démocratie vu par les USA ou l’ultra libéralisme vous diriez quoi ?


                    • Gasty Gasty 19 décembre 2015 11:32

                      Le socialisme ? C’est Hollande, Fabius etc... Personnellement, je trouve ça plutôt réducteur.


                    • wesson wesson 19 décembre 2015 20:56

                      @Spartacus
                      Ahhh Spartacus, le nombre de mort du communisme, toujours un grand moment lorsque les libertariens font ces comptes là, et surtout concernant l’Ukraine. Vu ce qu’ils font des chiffres, moi je leur confierai pas mes économies. 


                      Allez, voyons voir cela pour l’Ukraine (source S.I. Pirozkhov, Académie des Sciences d’Ukraine, un de ceux qui prétendent qu’il y a bien eu un Holomodor spécifiquement Ukrainien )

                      recensement de 1939 : 30.046.000 (calculée 36 millions)
                      recensement de 1959 : 41.869.000 (calculée 51.6 millions)

                      Donc, malgré le « petit truc » qui s’est passé entre 39 et 45, plus vos « 10 millions de morts Ukrainiens dans les années 50 », la population a quand même cru de 15 millions, en 20 ans. Pour que cela soit possible, le taux de fécondité aurait du être de 3 à 4 fois plus élevé que celui des périodes avant, et même de la période après.

                      Ou alors, le plus probable - vous avez juste recraché la bête propagande du « Livre noir du communisme » dont on connait parfaitement les chiffres fantaisistes, volontairement grossis pour en arriver au compte de 100 millions.



                    • antyreac 19 décembre 2015 21:21

                      @wesson
                      100 millions est la fourchette basse de cette l’estimation.....


                    • antyreac 19 décembre 2015 11:07

                      Le communisme constitue un de pire moment de l’histoire de ce pays.


                      • Parrhesia Parrhesia 19 décembre 2015 12:21

                        Évidemment, si nous continuons à baser notre politique sur l’époque du "petit père des peuples« Joseph Vissarionovitch Djougachvili …

                        D’ailleurs, reconnaissons bien humblement qu’à l’époque du pont aérien de Berlin, les « boys » de Géorgie (celle des U.S.A., pas celle de Staline) ont bien contribué pour la seconde fois après Adolf à nous sortir du sacré « mer… » qui nous menaçait alors.

                        Mais aujourd’hui ce n’est plus le communisme stalinien qui nous menace… Alors méfions-nous de mesures comme la suppression du P.C. en Ukraine, ou comme nos « mesures d’urgence bidon » en France, qui ne peuvent que donner de mauvaises idées à notre Manuel Valls et à ses amis…


                        • antyreac 19 décembre 2015 12:48

                          @Parrhesia
                          Le communisme a toujours été une menace pour les peuples qui le subissaient que ce soit sous staline ou autres dirigents....


                        • Parrhesia Parrhesia 19 décembre 2015 16:24

                          @antyreac
                          Bonjour antyreac,

                          Certes, certes !!! Je n’en disconviens pas !

                          Mais il n’en reste pas moins, que pour le moment, ce ne sont pas les communistes qui me piétinent le métabolisme, mais bien Valls, Hollande, Sarkozy et consorts !!!

                          Mais.... Bonne journée à vous !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès