Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le codéveloppement d’Hortefeux, de la poudre aux yeux (...)

Le codéveloppement d’Hortefeux, de la poudre aux yeux ?

Dans le Figaro de ce 1er Juin, en plus de se fixer comme objectif 25 000 retours à la frontière (ce qui est très coûteux pour les finances publiques), Brice Hortefeux, nouveau ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Codéveloppement, présente ce qu’il entend par "codéveloppement".

Selon lui, il s’agit de "donner aux États du Sud et à leurs ressortissants les moyens d’avoir confiance en eux-mêmes et de construire un avenir en dehors de l’émigration".

L’ambition est très honorable. Mais quels sont les moyens que le gouvernement et le ministre se donnent pour réaliser ces objectifs ?

On se serait attendu à ce que l’augmentation de l’aide publique au développement, même conditionnée à des accords migratoires, soit mentionnée en bonne place. Il n’en est rien. Alors que l’aide au développement de la France est loin d’atteindre les objectifs internationaux de 0,7 % du PIB (voir ici), elle ne fait pas partie, étonnamment, des moyens pour favoriser le codéveloppement. Le ministre n’évoque que deux idées, deux mesures :

  • Assurer une meilleure allocation des transferts de fonds des migrants en France vers leur pays d’origine  ; se basant sur le fait que 80 % de ces sommes sont consacrées aux consommations courantes, le ministre entend privilégier leur allocation vers des projets d’investissement économique. Oubliant sans doute que cette répartition n’est pas le fruit du hasard, et que les migrants sont peut-être assez grands pour choisir ce qu’ils entendent faire de leur épargne..., le ministre Brice Hortefeux entend donc suppléer les choix individuels par des dispositifs collectifs ! Cela paraît peu crédible, notamment parce que cette mesure ne joue pas sur le montant des transferts, seulement sur leur répartition.

  • Renforcer l’aide au retour volontaire. Giscard l’avait déjà fait en proposant 10 000 francs pour tout Algérien retournant an Algérie, ce qui avait inspiré au cinéaste Mahmoud Zemmouri son film Prends 10 000 balles et casse-toi. A l’époque, cette somme représentant pourtant une petite fortune, les demandeurs ne s’étaient déjà pas bousculés... A en croire les documents officiels, l’aide prévoit 4 000 euros pour la personne concernée + 3 000 euros pour son conjoint et 2 000 euros pour chacun des trois premiers enfants. Et à en croire le ministre, il y aurait eu seulement 1000 bénéficiaires en 2005 et à peine 2000 en 2006. Au final, pas de quoi plomber les finances de l’Etat et rien qui ne soit à la hauteur des enjeux de développement des pays du Sud.

Il ne nous reste sans doute plus qu’à espérer que les pays du Sud n’attendent pas le codéveloppement de Brice Hortefeux pour améliorer les conditions de vie de leurs habitants !


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Alexandre88 Alexandre Flet 4 juin 2007 18:14

    4 000 euros, c’est pas mal...

    Est-ce que cette bourse pour se casser de ce pays de vieux beaufs marche pour les français comme moi ?

    Je vais peut-etre y reflechir...


    • adam0509 adam0509 4 juin 2007 21:29

      Il ne faut pas donner de l’argent pour qu’ils achètent a manger, il faut donner de l’argent pour qu’ils se développent et puisse trouver le moyen de travailler pour manger.

      L’aide humanitaire de la droite est ridicule et cela ne m’étonne évidemment pas.

      Le fait est que la surpopulation de ce continent et son manque d’éducation (en terme de « bonnes manières ») a l’air d’en énerver plus d’un.


      • DD 4 juin 2007 22:55

        N’en déplaise aux droitdelhommistes plus ou moins sincères, nous ne sommes pas responsables de la misère du Tiers-Monde : nous ne l’avons ni encouragée, ni favorisée, ni voulue ; si nous aidons ces pays, ce n’est pas par devoir, c’est par générosité.


        • jltisserand 5 juin 2007 04:51

          @ l’auteur

          oui 25000 retours c’est très élevé pour le budget. Mais d’après vous vaut-il mieux garder dans le pays des gens qui n’y trouveront pas leur place ? qui viendront enrichir les marchands de sommeil dans les ghettos ou squats des grandes villes ? C’est dérisoire de se servir d’un sujet aussi grave pour critiquer une action gouvernementale. Vous savez bien que TOUTES LES POLITIQUES ONT ECHOUE. Quand aux aides dans les pays concernés, malheureusement, la répartition est plutot mal faite et profite ..... aux riches africains.


          • frédéric lyon 5 juin 2007 09:08

            Pourquoi diable les ressortissants de nos anciennes colonies, à qui nous avons accordé l’indépendance et la liberté, ont-ils la manie de venir s’installer chez leurs anciens bourreaux colonalistes, sans autorisation préalable, au lieu de profiter tranquillement chez eux de leur liberté si chèrement acquise ?

            Avons-nous accordé l’indépendance à l’Algérie et au Maroc pour que tous les algériens et tous les marocains viennent s’installer en France ?

            Il faut mettre ces gens à la porte, ce sont des escrocs qui ont fini de piller tout ce qu’il y avait à piller chez eux et qui viennent finir le boulot chez nous.


            • Monsieur K 5 juin 2007 20:40

              Je relève des erreurs assez grotesques et tellement pitoyables que je ne peux m’empêcher de réagir :

              - « nous avons accordé l’indépendance à l’Algérie » Dois-je rappeler à cet ignorant que la France après 128 ans de colonisation a perdu la « Guerre d’Algérie » (requalifiée ainsi par l’ensemble des Historiens a posteriori). Ce sont les algériens qui ont payé le prix fort pour leur indépendance...

              - « des escrocs » ? L’escroc dans l’Histoire c’est bien évdidemment la France et les autres puissances coloniales qui ont pillé l’Afrique pendant des siècles... Colonisation responsable du retard socio-économique (en partant ils laissaient moins de 1% d’autochtones diplômés) et des conflits qui sévissent aujourd’hui encore (tracés de frontière douteux, répartition des ressources naturelles déséquilibrée)

              Enfin, j’ajoute que la politique d’Immigration choisie par le nouveau Président est évidemment vouée à l’échec. Le nombre de travailleurs immigrés va augmenter ces prochaines années (cf rapports démographiques INSEE et autres), et le nombre de tâches qui ne trouveront pas preneurs dans la population de France avec.

              Reste, qu’un Codéveloppement sincère est la seule issue possible, car quand on sait que l’Aide Publique au Développement de la France au Mali s’élève à 11,6 Millions d’Euros, quand l’Aide des « Maliens de France » dépasse les 42 Milliards de FCFA, comment voulez-vous faire croire à ces derniers que l’émigration n’est pas utile ?


            • lidé 10 juin 2007 10:26

              Les racites sont toujours prèt à répondre.Mais savez-vous« amis » que la France vit sur le dos des africains pourquoi l’Afirque doit de l’argent à la France alors que depuis cinq siècles la France pille l’afrique.Aujourd’hui les français sans honte vivent en Afrique (certains sont sans papiers) et crachent sur les aficains.Ils pillent tous tel des charognards.Allez voir les méthodes de compatriotes en Afrique.Quelqu’un peut-il me dire pourquoi un francais en afrique est un expatrié et un africain en france un imigré ? A part la couleur juridiquement c’est la meme chose non ? Maintenant les petits ont meme droit aux pédophiles.« Amis » racistes osez nier , mais venant de vous « tout est possible ».


            • herve33 5 juin 2007 11:31

              frédéric Lyon a dit : Il faut mettre ces gens à la porte, ce sont des escrocs qui ont fini de piller tout ce qu’il y avait à piller chez eux et qui viennent finir le boulot chez nous.

              Vous dîtes que tous les Marocains et les algériens sont des escrocs , ce sont des propos hautement racistes .

              Reconduire 25000 personnes à la Frontière , est-ce vraiment utile , est-ce que cela va tarir les flux d’immigration de manière significative ?

              De toute manière , l’arrêt de l’immigration est un leurre , pour ces pays , nous sommes l’eldorado , et je pense qu’ une lutte europénne contre les filières d’immigration clandestine , avoir des accords avec les gouvernements pour empêcher l’émigration de leur population serait bien plus efficace .

              Supposons que nous arrivons à atteindre l’immigration zéro , sachez que nous aurions de sérieux problèmes car beaucoup d’emplois que les Français ne veulent pas occuper et cela va s’amplifier dans l’avenir avec le viellissement de la population .

              Ces déclarations d’Hortefeux de 25000 reconduites à la frontière ne sont faites qu’à des fins électoralistes .


              • Vincent 8 juin 2007 12:33

                Pas vraiment d’accord avec l’article. Vous dites qu’il faudrait augmenter le montant des aides, moi je pense qu’on ferait mieux de s’assurer que le peu qu’on envoie déjà soit investi utilement, pas pour enrichir les nantis locaux et museler la colère du peuple.

                Vous êtes contre l’idée d’inciter les immigrés à investir dans l’économie de leur pays d’origine, moi je trouve que c’est une bonne idée, on a bien droit à un crédit d’impôt quand on fait un don à une organisation caritative !! Tant qu’on ne les oblige pas... Elle est là l’augmentation du montant des aides ! Et au moins si ce sont directement les gens qui donnent de l’argent, il y a plus de chances qu’il soit investi correctement...

                Je trouve même qu’il faut aller plus loin : certains migrants paient des sommes folles au passeur (plusieurs milliers d’euros, qui proviennent souvent de la famille qui a déjà réussi à atteindre l’eldorado européen) au lieu de donner cet argent aux passeurs (ça finit dans les poches d’al qaida) aidons les à investir dans leur pays, à créer des emplois et de la richesse !! il paraît que les seniors peinent à trouver du boulot en france, ils ont de l’expérience, envoyons les là bas pour former et cadrer les populations locales, ça c’est de l’argent bien investi et on fait d’une pierre deux coups en réduisant le chômage !!

                Tout cela est bien utopique, car je suis d’accord avec vous sur le constat : la politique de codévelloppement française est de la poudre aux yeux. Mais c’est le cas depuis longtemps, hortefeux ne fait que suivre la même voie que les gouvernements précédents, à savoir : faire semblant d’aider les populations locales, en envoyant de l’argent qui sert en fait à maintenir les gens dans la pauvreté et l’ignorance, pour l’empêcher de se retourner contre leur gouvernement qui protègent nos intérêts sur place. Simple non ? Vous croyez vraiment que nos gouvernements d’occident vont donner de l’argent aux africains pour en faire de futurs concurrents ? C’est tout l’esprit de la politique de codéveloppement qu’il faut revoir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès