Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le congrès du Fatah

Le congrès du Fatah

Les quatre problèmes sans solution.

Ce qui ressort du congrès du Fatah c’est le retour aux fondamentaux : « Jérusalem, Réfugiés, Colonies, Frontières »... les quatre problèmes sans solution. Rajoutons que la déclaration de Mahmoud Abbas : « l’Etat israélien ne saurait être reconnu comme Etat juif » ne va pas dans le sens du dialogue ; il est dans la logique du mythe de la reconquête, et pourrait même donner satisfaction aux durs du Hamas pour lesquels les Juifs n’ont aucun de droit sur cette terre arabe.
 
En soutenant la création d’un Etat palestinien le Président des Etats-Unis a-t-il visé juste ? La réponse de Netannyahou à Obama comportait de tels attendus que l’Etat qui résulterait des contraintes israéliennes (territoire, défense, libre circulation des personnes et des biens, contrôle de l’espace aérien, etc.) n’aurait pas, de fait, la souveraineté que tout Etat se doit d’avoir pour exister. Ce serait une sorte de Bantoustan bricolé pour satisfaire la Communauté internationale et les extrémistes religieux israéliens. Avigdor Lieberman a rejeté sur le Fatah la responsabilité d’"enterrer toute chance de parvenir à une paix avec les Palestiniens dans les prochaines années", ce qui est en quelques mots le compte-rendu que fait la droite israélienne (et sans doute au-delà) de ce congrès, qui arrive il est vrai bien tard pour tourner définitivement la page des années Arafat.
 
Il n’y a donc, tant du point de vue palestinien qu’israélien, rien de très nouveau : tout le monde connaît ces positions de principe, ces préalables insurmontables, mais on fait : « comme si » en déclarant qu’on va reprendre des négociations tout en sachant très bien que le seul but est, comme jadis et naguère, de négocier. Pour Israël, pendant qu’on négocie, la colonisation se poursuit et il sera d’autant plus difficile de revenir en arrière que l’ex Cisjordanie - la Galilée - aura été mitée par plus de cent implantations israéliennes ; pour les Palestiniens, pendant qu’on négocie on ne lâche rien, ce qui est l’essentiel, le temps jouant en leur faveur, semble-t-il croire, ne serait-ce que d’un point de vu démographique. Tout se passe « comme si » aucune des deux parties n’avait intérêt à ce que la situation se débloque : c’est ainsi depuis cinquante ans et comme jusqu’à présent il n’y a ni vainqueur ni vaincu, tous les espoirs sont donc permis... et les discours possibles. Ce qu’il y a de vraiment nouveau, c’est le mur qui enferme les Palestiniens comme dans un camp.
 
La question qu’on devrait poser est celle-ci : « pourquoi un Etat palestinien... de plus ? » La Jordanie étant majoritairement peuplée de Palestiniens, est-il raisonnable de créer, sur un territoire qui s’appela jusqu’en 67 la Cisjordanie, et qui était partie intégrante – avec Jérusalem Est – du Royaume hachémite, un Etat palestinien ? En supposant que l’on revienne – avec quelques adaptations – aux frontières de 67, en quoi ce nouvel Etat palestinien se distinguerait-il de ce qu’était la Cisjordanie ? Une république islamique au lieu d’un royaume c’est probable. Mais cet aspect institutionnel doit-il être pris en compte, alors que la continuité territoriale avec la Jordanie, l’histoire – y compris et surtout dans sa longue période -, les hommes, la religion et la culture, font de ces deux entités (Jordanie et Cisjordanie) un ensemble homogène ?
 
Ce n’est pas en créant un Etat palestinien que l’on va aborder avec plus de chances de succès les « quatre problèmes ». Ainsi des colonies israéliennes et de leur repli de l’autre côté d’une frontière dont la fixation exigera des compromis douloureux pour les deux parties. Bien au contraire : le Royaume hachémite n’apportera-t-il pas dans cette difficile et longue négociation des garanties plus solides et une hauteur de vue que n’aura certainement pas un futur Etat en voie de création ? Bien évidemment oui. Il est souverain, il dispose d’une armée, et il n’aura donc pas à se plier à des exigences israéliennes comme devra le faire – contre nature – un Etat palestinien en création, qui ne sera pendant longtemps que le prolongement de l’Autorité palestinienne avec un autre nom. On peut dire la même chose du problème des « Réfugiés », et du « Statut de Jérusalem » – d’autant que la capitale du Royaume est à Hamann, ce qui peut contribuer à lever une hypothèque en faisant par exemple de Jérusalem une « ville franche » (ou quelque chose de ce genre).
 
Affirmer que : « Colonies, Réfugiés, Frontières, Jérusalem », ne trouveront pas de solutions dans le processus de création d’un Etat palestinien, mais dans la cadre d’un retour à la situation d’avant 67 qui redonnera au Royaume hachémite l’entière souveraineté sur la Cisjordanie – et Jérusalem Est (suivant des modalités particulières), n’est donc pas une simple formule ; c’est une hypothèse qui mérite l’attention des diplomates, d’autant qu’elle n’est pas en contradiction avec la position exprimée à Beyrouth par le Roi d’Arabie, bien au contraire.
 
Et Gaza ? Avant 67 Gaza, avant de devenir la « Bande de Gaza », était sous administration égyptienne. Qu’elle y retourne ne serait pas une insulte à l’histoire et aux hommes. C’est, en toutes hypothèses, un problème distinct de celui de la Cisjordanie. On fait certes litière des projets d’union avec elle ; mais cette union n’apporterait pas à l’hypothétique Etat palestinien un changement de dimension tel, ni géographique, ni humain, qu’il en devienne plus crédible.
 
Si l’Etat israélien est un Etat comme un autre, il ne peut imposer à ses voisins ce que lui-même ne supporterait pas. La situation est pourrie, mais n’est-ce pas de son fait ? Avec sa position dominante – économiquement et militairement – il ne peut attendre de la partie adverse des propositions qui lui seraient particulièrement favorable... Revenir à la situation d’avant 67 est aussi pour lui une sorite possible, quitte à tordre le bras aux extrémistes religieux qui rêvent de conquérir la Galilée.

Moyenne des avis sur cet article :  1.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • abdelkader17 15 août 2009 09:02

    Encore une fois on met dos à dos un occupant spoliateur surarmé et un peuple qui ne fait que lutter pour obtenir le droit à l’autodétermination.
    israheil est une création illégitime,fruit des manipulations occidentales,une société raciste et un entité fondée sur les décombres de la société palestinienne.
    Il est très difficile de comprendre certaines positions idéologiques de l’occidental moyen,cet acharnement à défendre une laïcité intransigeante, position confinant à l’intégrisme laïcard, le rejet des mouvements religieux,en particulier la visibilité de l’islam en terre« chrétienne » et dans le même temps cette souplesse intellectuelle qui permet de légitimer un « état »religieux ou l’appartenance communautaire ne peut exister que sur le caractère juif des individus.
    En bref un état raciste,une démocratie communautaire présentée comme seul état de droit dans cette région,le seul droit que reconnait l’entité coloniale sioniste à ses voisins c’est celui de l’agression permanente ,des meurtres et des massacres de masse depuis 1948.
    Enfin, notre ami devrait comprendre comme beaucoup d’observateurs de circonstance que le peuple palestinien ne se résoudra jamais à la capitulation,n’abandonnera jamais sa terre, ni ses revendications.Les quelques collabos du fatah désormais supplétifs de la violence coloniale sioniste ne représentent que leur propres intérêts, ils ont bradé leur honneur et leur dignité contre le plat de lentille occidental et leur confort immédiat.
    Les palestiniens n’ont à accepter les exigences occidentales qui n’ont fait que les déposséder un peu plus de leur patrie historique, ces simulacres de négociation qui ne font qu’entériner le colonialisme sioniste, la terre des palestiniens ne se trouvent ni en Jordanie ni je ne sais où, mais en Palestine occupée ou des colons racistes et fanatiques disposant de la « légitimé internationale » peuvent continuer à commettre leurs forfaits avec le soutien, des chancelleries occidentales.
    Soumoud un impératif qui maintien l’identité palestinienne vivante, notion de synthèse faite d’endurance,d’enracinement à la terre et de résistivité devant l’occupation sioniste,un état d’esprit que devraient méditer tous les insatisfaits de la société d’abondance.


    • GéraldCursoux AnnO’Nyme 15 août 2009 10:08

      Il faut tenir compte de la situation actuelle : les Juifs ne peuvent être « jetés à la mer » comme cela était dit du temps de Choukieri. Ils sont là, c’est un fait. La solution doit prendre en compte ce fait.
      Soit on fait un seul Eta en mêlant Juifs et Palestiniens - ce qui paraît aujourd’hui utopique -, soit deux Etats - Israel + Eta palestinien en Cisjordanie et Gaza -, soit on revient à la situation d’avant 67 en recréant une grande Jordanie - Jordanie + Cisjordanie - et en faisant de Gaza une province égyptienne. Il faut sortir de l’utopie !
      Bien à vous.


    • abdelkader17 15 août 2009 11:20

      @l’auteur
      Ce qui est utopique c’est la croyance en la bonne volonté des dirigeants sionistes pour arriver à un accord de paix juste et équitable,tous les dirigeants sionistes ne poursuivent qu’un seul but, la dépossession totale du peuple palestinien,la réalisation du grand israel et la gestion des territoires palestiniens sur le modèle des bantoustans de l’Afrique du sud de l’apartheid.
      Comment un « état » qui viole constamment les résolutions internationale", pratique le terrorisme,s’acharne sur des civils sans armes n’ayant aucun moyen de fuir peut il être présenté comme le phare de la démocratie ?
      l’entité sioniste coloniale ne sera acceptée dans cette région,l’histoire du génocide des juifs d’Europe ne concerne en rien les arabes Palestiniens victimes du transfert d’hostilité des gangsters sionistes.
      La supériorité sioniste ne sera pas éternelle,tous les empires passent, la force et l’arrogance comme seule légitimité se relève de bien peu d’efficacité face à détermination d’un peuple.


    • GéraldCursoux AnnO’Nyme 15 août 2009 11:38

      Mais revnir à la situation de 67 sera plus difficile pour les Jufs que pour les Arabes. Cela ne se fera pas sans conflit. Mais c’est la seule solution réaliste pour permettre aux habiatnts de Cisjordanie et Gaza de retrouver une vie normale dans des Etats reconnus. L’évolution de la région se fera ensuite selon les intérêts de chaque peuple et surtout de leur croissance démographique. L’utopie aujourd’hui c’est pour les Arabes de penser qu’ils peuvent supprimer Israel, et pour Israel de considérer qu’ils auront un jour la Galilée, en oubliant leurs problèmes démographiques internes (croissanxce de la pompulation arabe).
      Le Royaume hachémite peut devenir une République islamique palestinienne puisque les Palestiniens sont majoritaires en Jordanie, et plus encore avec la Cisjordanie.


    • frédéric lyon 15 août 2009 10:22

      Après les récents combats à Gaza entre le Hamas et un groupe « salafiste » qui se réclame d’al Qaeda, nous voici potentiellement avec trois « Palestine » pour le prix d’une :


      Une à Gaza dirigée par le Fatah

      Et deux à Gaza.

      Si nous attendons encore un peu, la « Palestine » de Gaza devrait elle-même donner naissance à deux ou trois rejetons.

      Autant dire qu’il n’y aura jamais d’Etat Arabe en Palestine, dont on se demande d’aileurs quelle pourrait bien être la légitimité.

      Pourquoi pas un Etat Breton, ou un Etat Lapon, qui seraient beaucoup plus justifiées sur le plan historique ?

      En réalité le Moyen-Orient est déjà entré dans un processus de désintégration qui s’accélèrera dès que la rente pétrolière sera épuisée et on s’apercevra que ces Etats Arabes ne sont pour la plupart que des conglomérats de tribus et de clans, qui sont tous des petites principalités en gestation.

      Le seul Etat Arabe de la région qui ait eu une existence prolongée dans le temps historique est l’Egypte, qui a été fondée au 19ème siècle par un mercenaire Albanais avec le soutien des occidentaux qui voulaient construire le canal de Panama, mais dans une certaine stabilité politique qu’il convenait de fabriquer de toutes pièces, comme la tranchée du canal.

      • GéraldCursoux AnnO’Nyme 15 août 2009 10:39

        Votre analyse renforce donc la proposition de revenir à la situation d’avant 67 : une grande Jordanie, et Gaza sous « protectorat » égyptien. Un problème nouveau risque cependat d’apparaître : le royaume Hachémite ne vout pas de la Cisjordanie et de sa population ; l’Egypte ne veut pas de Gaza. De la même façon que les Etats arabes ne veulent pas d’un nouvel Etat palestinien.
        La situation actuelle pourrait donc durer encore mille ans...


      • katalizeur 15 août 2009 12:15

        @ l’auteur

        les choses bougent a grande vitesse dans la regions......la seule solution viable pour toutes les parties c’est un seul etat....

        il va y avoir de plus en plus de site de resistance a travers le monde...les americano- sionistes dans les prochains mois seront aux aboyes , il vont lacher un morceau pour commencer ;..le morceau sera le regime assassin sioniste, bellisiste,et spoliateur...

        la crise dans les semaines et mois avenir va effondrer l’arc protecteur de se regime, cet arc va de la jordanie , jusqu’au maroc.....sans les regimes corrompus le sionisme serait deja balayer......


      • Céphale Céphale 15 août 2009 12:08

        @Auteur

        Vous écrivez : « Si l’Etat israélien est un Etat comme un autre... »

        Non, justement, ce n’est pas un Etat comme un autre. Il n’existerait pas sans le soutien des Etats-Unis. C’est un Etat artificiel. En outre c’est un Etat fondé sur l’apartheid, les non-juifs y étant traités comme des citoyens de second ordre.


        • katalizeur 15 août 2009 12:29

          AFP | 14.08.2009 | 22:28

          « Nous ne pensons pas qu’il y aura une nouvelle guerre contre le Liban dans un avenir proche », a dit le chef du mouvement islamiste chiite libanais.

          Il s’adressait à plusieurs milliers de partisans réunis dans la banlieue sud de Beyrouth pour célébrer le troisième anniversaire de la fin de la guerre de l’été 2006 entre Israël et le Hezbollah.

          « Aujourd’hui nous nous trouvons dans une situation meilleure que celle d’il y a trois ans », a-t-il dit faisant référence à la Syrie, l’Iran, le Hezbollah et le mouvement islamiste palestinien Hamas.

          « Nous ne voulons pas la guerre, mais nous ne la craignons pas et nous vous disons : Si vous bombardez Beyrouth ou sa banlieue, nous bombarderons Tel-Aviv », a dit Hassan Nasrallah, soulignant que son parti avait à présent la capacité d’attaquer n’importe quelle région en Israël.

          le regime sioniste a un besoin vital de «  » bouger«  » pour survivre....les cales sont entrain de se mettre en place.....si pas de guerre le regime implose.....si guerrre ce sera la derniere ;;


          • GéraldCursoux AnnO’Nyme 15 août 2009 12:42

            Peut importe la légitimité des uns et des autres à être là : Ils sont là, et c’est un point de départ incontournable. Attendre l’effondrement de l’Etat juif sur lui-même, c’est en effet une solution... comme d’autres attendent l’arrivée d’un Sauveur, des petits hommes verts etc. Pourquoi pas se réfugier dans le mythe ? ça évite de voir la réalité.
            Si les Etas arabes voulaient d’un Etat palestinien, ils n’ont qu’a le reconnaître dans ce qui est aujourd’hui l’Autorité palestinienne.
            La déclaration du Roi d’Arabie de rconnaître Israel sur les frontière de 67 est une des façons de dire : on revient à la situation de 67 avec la Jordanie qui reprend la Cisjordanie et l’Egypte Gaza.
            Evidemment on peut toujours rêver de revenir à l’Empire ottoman... pour faire plus simple.


            • katalizeur 15 août 2009 13:29

              @ l’ hauteur

              les etats zarbis dont tu parles sont les supporter de l’etat sionisto americain..ils font beaucoup de vent pour endormir leurs peuples, malheureusement pour eux et heureusement pour les peuples ,le voile commence a se dechirer est la verité commence a transparaitre....corrompus et a genoux devant le grand satan americono-sioniste...

              quand aux mythes, je crois que c’est toi qui t’accroche au mythe de la toute puissance de l’oxident...chaque jour qui passe nous demontre que le roi est nu....

              la region sera dominer par l’iran dans les années futurs quelque soit X.......
              je ne crois meme pas a la fable de l’intervention americaine en iran et encore moins a celui du nain israelien.....toutes les pieces sont sur l’echiquier....les connaisseurs savent que quelque soit la piece que les tozzz uniens ou l’ireelle bougeront il y aura echec et mat

              donc pour eviter de voir la realité, j’ai l’impression que c’est toi qui te refugies dans le fameux mythe....


            • Le péripate Le péripate 15 août 2009 13:33

              Tiens Kata, la dernière blague juive qui circule sur le net. Rien que pour toi.

              À Tel-Aviv, au café Bereshit, Moshé avise son copain Shlomo lisant un journal arabe.
              -Comment, Shlomo, tu lis la presse arabe maintenant ?
              -Moshé mon vieux, quand je lis les journaux israéliens, ce n’est qu’attentats, meurtres de juifs, la haine antisémite partout dans le monde, on fait tout faux…ça me déprime affreusement. Quand je lis un journal arabe, nous sommes la race supérieure, tout nous réussit, nous sommes les banquiers de l’univers et les maîtres du monde… ça me regonfle !


            • GéraldCursoux AnnO’Nyme 15 août 2009 13:38

              Le vainqueur c’est toujours celui qui possède la tecnologie.
              L’Iran ne peut même plus produire son essence ! Eliminé de la course. Etat totalitaire en voie de dissolution..


            • katalizeur 15 août 2009 13:49

              «  »« Le vainqueur c’est toujours celui qui possède la technologie »"

              lol

              comme en irak et en afghanistan, comme tu le sais cela se passe tres , tres bien pour la coalition otaniste...

              .comme d’hab par respect pour les familles des soldats français, tous les jours les communiqués se suivent et ils se ressemblent, les pertes s’accumulent, ne pouvant cacher la situation , le commandant en chef avoue l’echec...

              je pourrai te faire le meme topo sur la somalie et ailleur.....le roi est nu ,il ne lui reste que sa feuille de vigne merdiatique...et dont tu es un des porte voix....


            • katalizeur 15 août 2009 14:00

              @ peripate

              salam cousin

              je crois que ton ami a bien besoin de se remonter le moral comme il peut, car la situation en israel est catastrophique, le nombre de personne sous le seuil de pauvreté est de plus en plus important......surtout les personnes agées

              au dernier recensement plus de 750 000 pers onT quittés l’israel , et ce n’est pas le discours de sayed Hassen Nasrallah hier qui va faire inverser la tendance....

              il a promis des frappes sur tel aviv en cas de bombing sur beyrouth...des frappes qui toucheront toutes les regions de l’etat sioniste....meme votre ministre moffaz le reconnait

              donc pour les plus riches l’exode....pour les pauvres il ne restera que la paix et a renouer les liens rompus depuis 60 ans avec leurs cousins palestiniens qu’ils soient muslims ou chretiens....seule solution UN SEUL ETAT.....


            • Le péripate Le péripate 15 août 2009 14:05

              Lol. J’aime le « cousin ». Mais je ne suis pas juif.... Enfin, si ça te fait plaisir.

              Heu, au fait, l’Etat qui comprend des juifs et des arabes existe déjà : Israël.


            • Sophronius 15 août 2009 13:46

              Alors elle est où cette nation palestinienne ? On se dispute entre Hamas et Fatah, le fatah est explosé par des querelles internes entre sa direction et des délégués réclamant des rapports sur la gestion du mouvement.
                
              Le Fatah ne trouve rien d’autre à faire que d’élire M. Barghouthi, un repris de justice qui purge cinq peines de prison à perpétuité.

              Terrorisme, détournements de fonds, bordel total et incurie d’une pseudo nation qui ne vit que des subsides internationaux, voilà le bilan risible des revendications palestiniennes. Mais de toute façon comme dans l’intégralité du monde arabo-musulman, la déchéance trouve bien vite un bouc émissaire très pratique : Ies juifs et les occidentaux !

              A part des actions terroristes du Hamas et du Hesbollah, qui seront vite réprimées avec la vigueur adéquate, Israël règne en maitre absolu de la région, n’en déplaise aux loosers islamistes toujours prêts à chialer dès que leurs agressions reçoivent la riposte méritée.

              Après quelques solides corrections, les vélléités agressive des islamistes sont condamnées même par la population palestinienne, lassée de ce que de lâches planqués qui se gavent des aides internationales, provoquent des guerres dont elle est la principale victime.

              Finie la nation Palestinienne, si bien que l’on peine à trouver quelques nations arabes pour récupérer sa carcasse fumante. 


              • baska 15 août 2009 14:38

                « l’erreur est de croire qu’ils sont des hommes » ah voilà un qui fait sienne ouvertement les délires talmudiques :
                 - « les juifs ont droit à être appelés ’hommes’, pas les non-juifs » talmud, iebhammoth 61a
                - « les juifs sont des humains, non les non-juifs, ce sont des animaux » talmud, kerithuth 6b
                - « pour l’interprétation d’un spaume un rabbin dit :’le psalmiste compare les non-juifs à des bêtes impures » talmud kethuboth 110b
                - « les non-juifs et les animaux sont utilisés de manière équivalente dans une comparaison » talmud orach chaiim 225, 10
                - « tous les enfants des goyims sont des animaux » talmud yibamoth 98e,
                - etc.................
                Messieurs les modérateurs, vous publiez le post d’un tel illuminé qui sous-entend que les musulmans sont des sous-hommes ou des animaux. Si vous maintenez son article, ça veut dire que vous approuvez les propos abjects de ce gus. Prenez vos responsabilités ! 


                • GéraldCursoux AnnO’Nyme 15 août 2009 15:43

                  Evidemment je retire cette dernière phrase. Mais ces cultures archaïques ne produisent que de la violence, d’abord contre leurs membres. Les zones tribales d’Afghanistan, qu’a-t-on a en connaître ?


                • King Bounty 15 août 2009 19:44

                  bah , laissons ces barbares se massacrer entre eux , c est toujours ca de prit !!
                   l islam sera eternellement perdant , son livre de science fiction lui interdisant tout essor scientifique !!
                  pendant que les ricains et les « sionistes » depensent sans compter pour la science , les attardés musulmans , depensent sns compter pour acheter des corans et ouvrir des madrassas , les civilisés ne risquent STRICTEMENT RIEN de ces loosers s ils les maintiennent dans leurs frontieres et leur ferment la porte de l occident !!


                  • abdelkader17 15 août 2009 21:32

                    @kING Bounty
                    espèce de pauvre type,tu ne te seras même pas rendu compte que les « attardés musulmans »sont en train de mettre une correction sévère à tes amis américains,et leurs sbires européens en Afghanistan,toute la science et la technologie ne sont rien sans la foi.
                    Les occidentaux qui vont vers la religion vont vers l’islam,regarder un peu comment vos églises sont vides et les mosquées pleines.
                    Les loosers sont les pauvres mecs dans ton genre racistes et islamophobes qui ne comprennent décidément rien à la vie, continue à t’instruire devant TF1,les mulets de ton calibre
                    ne sont pas capable d’intégrer autre chose dans leur cerveau de demeuré.
                    King bounty vraiment le roi des cons


                    • abdelkader17 16 août 2009 10:47

                      @Georges
                      l’islam est la première religion au monde malgré les dénégations des statisticiens à la solde du mensonge, ses adeptes et son influence sont croissante.

                      « MDR abdel, tant d’insultes pour cacher votre incapacité à vous civiliser, à viser la paix et l’harmonie entre les peuples. »
                      vous n’avez rejoindre le cercle des sionistes progressistes pour l’amitié entre les peuples et les pâquerettes ça donnera matière à votre bêtise abyssale.
                      Votre manière de civiliser les individus repose sur l’abandon de leur statut personnel (culturelle et religieux)comme moyen d’accès au mirage de la citoyenneté.
                      L’Europe n’est pas le centre du monde seulement son centre économique dont le déclin semble relativement avancé, vous et vos amis serez bientôt supplantés par les Chinois et autre indigènes que vous avez longtemps méprisé.
                      Votre paix n’est que l’imposition du diktat international dont les chefs de fil sont les anglo saxons et les sionistes,les sbires européens se contentant d’exécuter les basses œuvres.
                      Allez donc raconter vos conneries ailleurs nous ne sommes pas dans une cours de récréation.


                    • Sophronius 16 août 2009 14:54

                      « l’islam est la première religion au monde »

                      Toujours le même argument de la quantité alors qu’elle est l’inverse de la qualité.

                      Les imbéciles sont beaucoup plus nombreux que les surdoués, mais chacun choisit de défendre les siens.


                    • Mr Pigeon Mr Pigeon 16 août 2009 09:02

                      Ci-joint le lien vers un reportage très court, qui devrait mettre de bonne humeur les pros et les anti-israéliens.

                      http://www.dailymotion.com/user/Mr_Pigeon/video/xa6f0q_un-autre-pointdevue-sur-le-conflit_news


                      • vinvin 20 août 2009 00:35

                        Vous savez quoi ?


                        JE M’ EN FOUT !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès