Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le Dalaï Lama, l’Union Européenne et un Festival à Paris autour de (...)

Le Dalaï Lama, l’Union Européenne et un Festival à Paris autour de l’impasse tibétaine

Encore récemment, deux Tibétains se sont immolés au Tibet, portant à 40 le nombre d'immolations depuis 2011. Interrogé alors qu'il est en visite à Londres, le Dalaï Lama a déclaré qu'il considère que les discussions avec les dirigeants chinois sur l'avenir du Tibet sont devenues inutiles tant que les autorités chinoises n'adoptent pas une approche réaliste sur la question tibétaine. De son côté, l’Europe souhaite promouvoir les droits de l’homme et propose la nomination d’un rapporteur spécial pour le Tibet. Ce week-end, à Paris, à la Pagode de Vincennes, se tient un festival sur le Tibet.

Du côté de l’Europe, Catherine Ashton, représentante de l'union européenne (UE) pour les affaires étrangères et vice présidente de la commission européenne a prononcé un discours important sur la détérioration de la situation au Tibet et a demandé la nomination d’un rapporteur spécial de l’UE pour le Tibet.

Elle expliqué que dans le cadre de la promotion des droits de l'homme dans le monde, l'UE suit attentivement la situation au Tibet. L'UE est concernée par la dégradation notable de la situation au Tibet qu’indique les cas d’immolations à répétition, les affrontements violents entre la police et la population, et le nombre important d'arrestations et d'emprisonnements dans la région autonome du Tibet après des immolations à Lhassa, et la fermeture de la région aux étrangers.

Environ 40 immolations de Tibétains se sont produites en Chine, depuis 2011. La plupart dans le Kham et l’Amdo, mais également dans d'autres régions à population tibétaine, où un accroissement considérable de restrictions appliquées aux pratiques religieuses a généré un sentiment de frustration et provoqué des manifestations. Depuis les manifestations de 2008 durement réprimées, nombre d'intellectuels tibétains ont été arrêtés ou emprisonnés. Des mesures restrictives systématiques frappent l'expression de l'identité tibétaine et à la liberté d'expression au Tibet.

Ainsi, l’UE est préoccupée par l'impact de la politique de sédentarisation des nomades tibétains. Tout en prenant note de l'implication des autorités chinoises affirmant que le but de cette sédentarisation est avant tout, pour préserver les vastes terres tibétaines, l' UE s'interroge quand à savoir si la protection environnementale n'a pas d'autres moyens que l'éradication des coutumes ancestrales des Tibétains. L'UE est soucieuse de l'impact considérable de la politique désignant le chinois, comme première langue de l'enseignement dans les écoles tibétaines. Des centaines d'étudiants ont manifesté pour s'opposer à cette réforme dans l’Amdo. L'UE est préoccupée par l'aggravation des restrictions religieuses au Tibet, y compris dans le contrôle important du quota des moines et des nonnes autorisés à résider dans les monastères ainsi que la limitation de leurs déplacements d'une région à une autre.

Espérons que la demande de nomination d’un rapporteur spécial de l’UE pour le Tibet soit soutenue par les pays européens, et notamment la France. Le 12ième Festival culturel du Tibet et des peuples de l’Himalaya qui se tient le 23 et 24 juin à la Pagode de Vincennes, à la Porte Doré devrait se faire l’écho de cette actualité.


Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 23 juin 2012 11:31

    Le Tibet des moines était une dictature moyenâgeuse, que seules la passion et l’attirance des occidentaux pour ces philosophies soi-disant tolérantes, continuent de défendre. La doctrine religieuse imposait la supériorité du riche seigneur sur le paysan misérable, sur l’esclave et la femme. Cette idéologie justifiait un ordre de classe féodal. Tout était prétexte à de lourdes taxes, et les dettes passaient du père au fils et au petit-fils, et si on ne payait pas, on était réduit en esclavage. Les punitions favorites étaient entre autres d’arracher la langue, l’œil, ou de sectionner le tendon du genou, le seigneur avait droit de vie et de mort sur ses serfs....
    De toute façon, quand la religion prends le pas sur la raison...

    http://2ccr.unblog.fr/2012/01/20/tibet-paradis-des-moines/


    • Blartex 23 juin 2012 13:49

      Sur votre lien Gil, je lis ceci :

      « Mais en 1959, Pékin décide de profondes réformes, les tortures et le servage sont supprimés »

      C’est l’hôpital qui se fout de la charité...


    • Robert GIL ROBERT GIL 23 juin 2012 14:05

      l’otan n’interviens pas car il ne veut pas se mesurer a la Chine, l’otan preferes frapper des plus petits que lui...par contre il n’intervient pas contre Israel pour faire cesser les massacres a Gaza et en Palestine. Bizzare, non ?


    • Pharmafox 25 juin 2012 15:35

      Autant vous avez raison sur le fonds, Robert Gil, autant je trouve votre commentaire pour le moins hors sujet. Pour une fois, et c’est rare même sur AV, que l’article ne faisait pas l’apologie d’un Tibet idéalisé et fantasmé, c’est dommage.

      Les tibétains n’auraient’ils pas le droit à l’autodétermination sous prétexte qu’ils s’étaient (plus ou moins) choisis des dirigeants aussi condamnables que ceux qu’on leur impose ?


    • Lou Lou 23 juin 2012 15:14

      Le Dalaï Lama cet « asset » de la CIA ...

      rappel historique ( désolé en anglais )

      http://dissidentvoice.org/2012/06/dalai-lama-cult-postmodern-neo-feudalism-and-the-decline-of-the-west/


      • CHIMERE 23 juin 2012 22:37

        @ l’Auteur,


        L’OTAN tue quotidiennement des civils,enfants,femmes et hommes,avec ses drones en Afghanistan,et au Pakistan.

        L’OTAN a détruit la Libye afin d’y semer le chaos,pour pouvoir piller son pétrole plus facilement...

        L’armée états-unienne a détruit l’Irak pour les mêmes raisons...

        Et là,cela ne déclenche de votre part aucune protestation....

        Le Tibet est une province Chinoise depuis le XVIIIe siècle.

        L’Irak,l’Afghanistan,le Pakistan,l’Irak,la Libye,ne sont pas ,pourtant,provinces OTANIENNES à ma connaissance... !!


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès