Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le débat sur le 11 septembre s’envenime

Le débat sur le 11 septembre s’envenime

Le texte qui suit est la traduction en français d’un article écrit par Daniele Ganser [1], historien de l’Université de Zurich. Il y aborde de manière sereine certaines questions posées à propos du 11 septembre, en particulier celles afférant à la tour 7 du World Trade Center. Il rapporte des témoignages d’experts plus que troublants. L’auteur m’a explicitement autorisé à publier cette traduction sur AgoraVox.

Aux États-Unis, mais aussi en Suisse, des questions fondamentales sont sans cesse reposées à propos des attaques du 11 septembre 2001, et des conflits provoqués, de ce fait, tant en Afghanistan qu’en Irak.

Fadel Gheit, ancien manager de la compagnie pétrolière ExxonMobil, en est convaincu : la guerre en Irak n’a rien à voir avec le terrorisme, mais est principalement motivée par la volonté de contrôler des ressources globalement déclinantes en pétrole comme en gaz naturel. Le mode de vie américain nécessite la consommation quotidienne de 20 millions de barils de pétrole [2] dont la moitié doit être importée. D’après Gheit, les États-Unis s’apparentent à un patient sous dialyse de pétrole. "Dans ce cas, il s’agit d’un problème de vie ou de mort."

Contrairement aux allégations du vice-président Dick Cheney, Saddam Hussein, le dictateur irakien déchu, ne porte pas de responsabilité dans les attentats du 11 septembre, et ne cherchait pas à acquérir l’arme nucléaire, proteste Scott Ritter, ancien inspecteur de l’ONU en Irak. On nous a largement menti, et les médias ont aveuglément suivi et répété ces mensonges. L’administration Bush a manipulé les données pour justifier l’invasion de l’Irak.

D’après Michael Ruppert, ancien officier du Los Angeles Police Departement, l’Afghanistan servirait de trait d’union aux pipe-lines pétroliers et gaziers de la Mer caspienne à l’Océan indien et de base militaire permettant le contrôle du Moyen-Orient au prétexte de la lutte contre le terrorisme.

Trois théories

La thèse de la grande bataille géostratégique des superpuissances (USA, Russie et Chine) pour le contrôle des réserves pétrolières et gazières en déclin est a priori plausible et largement acceptée en Europe, notamment du fait de l’augmentation du prix du pétrole. Cette théorie pose tout de même un problème. Elle induit la question fondamentale de savoir si l’administration américaine traque les terroristes ou bien le pétrole.

Il n’est donc pas surprenant qu’aux USA, ce débat exacerbé ne se soit pas limité aux guerres en cours en Irak et en Afghanistan, mais se soit élargi au 11 septembre, l’attaque terroriste la plus meurtrière de l’histoire, avec 2973 morts. Ces cinq dernières années, divers films, sites Internet et livres portant sur le 11 septembre ont fait leur apparition. Aujourd’hui, ils forment une masse presque ingérable d’arguments et de contre-arguments.

Trois théories contradictoires s’opposent à propos du 11 septembre. Toutes trois sont des théories de la conspiration, bien que leurs promoteurs aient tendance à le nier. Ceci veut dire qu’elles présupposent toutes des accords à la fois secrets et antérieurs au 11 septembre, entre deux ou plusieurs protagonistes.

La première théorie, appelée théorie de la surprise, a été proposée par le gouvernement américain et est corroborée par l’enquête officielle américaine dans le rapport "9/11 Commission Report" de Thomas Kean, sorti durant l’été 2004. C’est l’histoire officielle du 11 septembre : Osama Ben Laden aurait d’abord planifié les attaques avec Khalid Sheikh Mohammed en Afghanistan, puis un groupe de dix-neuf musulmans dirigé par Mohammed Atta aurait perpétré ces attaques aux USA en détournant quatre avions de ligne. Ben Laden et son réseau seraient coupables de cet acte criminel.

La seconde théorie, appelée Let it happen on purpose ("sciemment laissez faire," Lihop) soutient que Ben Laden et le réseau Al Qaida auraient planifié et fait exécuter l’attaque. Certains membres du gouvernement US auraient eu vent de l’attaque avant son exécution, mais, malgré cela, auraient délibérément laissé cette attaque se dérouler, et sacrifié trois mille personnes pour légitimer une série de guerres, dont celles d’Afghanistan et d’Irak ne seraient que les deux premières. Dans ce cas, les coupables de l’attaque seraient aussi bien Ben Laden que certains membres du gouvernement US.

Enfin, la troisième théorie appelée Make it happen on purpose ("je m’arrange pour que ça arrive," Mihop) soutient que les attaques auraient été menées par le Pentagone et/ou les agences de renseignement US, et que les vidéos de Ben Laden seraient falsifiées. Près de trois mille personnes auraient été sacrifiées de sang-froid, les citoyens américains et le monde entier auraient été trompés dans le but de justifier une série de guerres. Une partie du gouvernement US serait coupable de cet acte criminel.

Kevin Barrett, chargé d’un séminaire sur l’islam à l’Université du Wisconsin- Madison, est un défenseur de la théorie Mihop, comme il l’a expliqué en juin 2006. D’autres Américains en ont eu le souffle coupé. Barrett serait "une honte pour l’université et les citoyens du Wisconsin," a estimé le représentant républicain pour l’Etat de Wisconsin, Steve Nass, qui, avec d’autres républicains,a appelé l’université à démettre immédiatement Barrett de ses fonctions.

Le doyen de l’Université, Patrick Farrell, s’y est opposé, insistant sur la liberté dans l’enseignement et la recherche. "Nous ne pouvons pas tolérer que des pressions politiques exercées par des personnes qui critiquent les idées impopulaires entravent la liberté d’opinion", a expliqué Farrell. "Cela ouvrirait la porte à des restrictions plus fortes et plus larges encore." Les étudiants seraient tous en mesure d’analyser les théories déviantes et de se forger leur propre opinion. "Le savoir grandit quand on débat des opinions", affirme Farrell.

James Fetzer, professeur émérite de philosophie à l’Université du Minnesota, considère lui aussi que la théorie de la surprise est absurde. Il pense que Lihop ou Mihop décrivent bien mieux la vérité. Pour cela, il a été mis en cause à plusieurs reprises. Ceci ne l’inquiète pas pour autant, ni lui, ni d’autres Américains ."Nous allons poursuivre", dit Fetzer, interviewé sur CNN. "Notre rôle est de découvrir ce qui s’est vraiment passé le 11 septembre."

Le débat en Suisse

"Je ne suis pas surpris qu’après les difficultés en Irak et en Afghanistan, le 11 septembre fasse maintenant l’objet de débats," affirme Kurt Spillman, professeur émérite en politique de sécurité à l’Institut ETH de Zurich. "Mais il faut être prudent, car les théories Lihop et Mihop seraient des bombes d’une puissance politique inimaginable."

Laquelle de ces théories a la faveur de la population suisse, cela reste un mystère. "En Suisse, à ma connaissance, aucun débat public à grande échelle n’a été mené sur ces trois théories. Mais elles ressurgissent constamment ici ou là," d’après le professeur Karl Haltiner, directeur de la Conférence annuelle sur la sécurité de l’Académie militaire de l’ETH.

Le journaliste Hanspeter Born, du journal Weltwoche, considère comme une "suspicion monstrueuse" l’idée que les services de renseignement américains aient pu tremper dans le 11 septembre, comme il l’écrit dans un article sur l’anti-américanisme, réaction qui est aussi largement répandue en Suisse. "Si tel devait être le cas, alors l’Amérique serait un pays à la fois corrompu et malade jusqu’au plus profond de lui-même."

Philippe Sarasin, professeur d’histoire de l’Université de Zurich, a écrit un livre sur les attaques à l’anthrax qui ont suivi le 11 septembre, dans lequel il analyse en profondeur la politique de la peur et avance la thèse que ces attaques aux lettres empoisonnées ont pu être fomentées de l’intérieur. Le 11 septembre resterait un mystère, affirme Sarasin : "Les historiens doivent encore travailler pour déterminer laquelle de ces trois théories est valide. Mais on peut déjà affirmer aujourd’hui que la version officielle - nous n’aurions jamais imaginé être attaqués avec des avions civils - est fausse sur un point au moins : de telles attaques avaient été envisagées comme possibles depuis des années. En novembre 2000, une attaque sur le Pentagone par un avion civil fut même simulée à grande échelle."

Les faits afférant au bâtiment 7 du World Trade Center (WTC 7) font partie des nombreux points obscurs à propos desquels les trois théories s’opposent. Il est peu connu que le jour du 11 septembre à New York, non seulement deux gratte-ciel se sont effondrés - WTC 1 et WTC 2, aussi appelés Twin Towers - mais également un troisième, le WTC 7, mesurant 170 mètres de haut (voir illustrations). Il s’est effondré en sept secondes, à 5 h 20 minutes de l’après-midi.

Suspicion à cause du WTC 7

En mai 2006, un sondage Zogby révéla que 43% des Américains n’auraient jamais entendu parler du WTC 7. On peut largement l’attribuer au fait que seules les tours jumelles ont été montrées en boucle à la télévision. Déconcertés, 42% des Américains déclarent que le gouvernement et l’enquête officielle sur le 11 septembre cacheraient quelque chose.

D’après le professeur Albert Stahel, de l’Université de Zurich, "les Américains ont été informés de manière partiale et imprécise à propos du 11 septembre. Dans un premier temps c’est la théorie de la surprise qui a été répandue par tous les médias. Aujourd’hui, les grands médias en payent le prix. Les médias alternatifs ont lancé une contre-offensive en diffusant les théories Lihop et Mihop. Seul l’avenir nous dira qui a raison. Le manque de confiance dans le gouvernement est très répandu."

"Il y a un problème avec le WTC 7," nous explique l’acteur Charlie Sheen, connu pour ses rôles dans les films Platoon et Wall Street. "Et s’il existe un problème avec le WTC 7, c’est que toute l’histoire officielle du 11 septembre pose problème," a confié Sheen à la radio en mars 2006. WTC 7 n’a pas pu s’effondrer à cause de l’impact d’un avion, car aucun avion ne l’a jamais percuté. Il n’a pas non plus pu s’effondrer à cause d’un tremblement de terre, ou à cause de la chute des tours jumelles, car près de sept heures se sont écoulées entre la chute des tours jumelles et celle de WTC 7. Les causes envisageables ne seraient que le feu, ou le dynamitage.

Il y avait en fait un feu de petite ampleur dans le WTC 7. Mais Sheen ne pense pas que ce feu ait pu causer l’effondrement du WTC 7. D’après Sheen, celui qui croit en une telle version aurait besoin d’une "psychothérapie." Un dynamitage aurait nécessité plusieurs jours de préparation. Il est inimaginable qu’Oussama Ben Laden et ses agents aient pu en être les auteurs, d’autant plus qu’ils n’en ont jamais été accusés. Ainsi, il ne resterait que Mihop.

Les affirmations de Sheen ont provoqué de féroces débats. "Comment une personne sensée peut-elle imaginer que notre gouvernement ait pu attaquer ses propres citoyens ?", se demandait un auditeur de CNN dans un courrier électronique. Un autre lui opposa : "C’est une question très importante qui doit être largement débattue et en toute transparence. C’est notre devoir de patriotes que de découvrir pourquoi et comment le 11 septembre a pu se produire."

Sheen, soutenu par la star hollywoodienne Sharon Stone, maintient son questionnement : "Je suis simplement un honnête citoyen américain qui paye ses impôts, qui aime son pays, et qui s’oppose à la diffusion de telles absurdités face à d’évidentes vérités."

Qui recherche dans le rapport Kean [3] de 566 pages la cause de l’effondrement du WTC 7 sera déçu. Pas un mot n’évoque le WTC 7 dans le rapport officiel sur le 11 septembre. Le professeur de théologie David Ray Griffin a sévèrement critiqué les "omissions et distorsions", et publié un livre très remarqué sur les nombreux manquements du rapport Kean. Il y écrit : "La commission sur le 11 septembre élude un autre problème épineux - comment le WTC 7 a-t-il pratiquement pu s’effondrer de lui-même ? - en ne mentionnant tout bonnement pas l’effondrement du bâtiment."

"Si l’enquête officielle et finale sur le 11 septembre ne traite que de l’effondrement de deux gratte-ciel, alors qu’en réalité trois gratte-ciel se sont effondrés à Manhattan, il est difficile de considérer que le rapport Kean soit une source historique fiable pour l’événement hors normes du 11 septembre", affirme le professeur d’histoire Georg Kreis de l’Université de Bâle. "Seul un petit nombre de personnes connaissent ces détails, mais ils sont plus qu’alarmants."

Le feu ou la dynamitage ?

Peter Forster, président de la Commission consultative helvétique pour la sécurité intérieure, souligne qu’il est très important pour la Suisse de savoir si la "guerre contre la terreur" n’est pas un subterfuge visant à masquer l’appropriation des ressources énergétiques. "Il est indispensable de suivre le débat sur le WTC 7. Mais les théories Lihop et Mihop sont explosives, ce serait monstrueux."

Aux États-Unis, la FEMA [4] a produit un rapport intermédiaire en mai 2002 expliquant que le WTC 7 aurait été un immeuble très particulier. Le Pentagone, la CIA et les services secrets américains auraient loué des parties du bâtiment. De puissants générateurs diesel destinés à prendre le relais en cas de coupure de courant étaient entreposés dans le sous-sol. D’après les conclusions du rapport de la FEMA, "la façon dont le feu aurait pu causer l’effondrement de l’immeuble resterait toujours inexpliquée." Selon le commentaire du New York Times, le WTC 7 resterait le "grand secret" des attaques, parce que jusqu’à ce jour, aux Etats-Unis, aucun bâtiment en béton à structure d’acier ne s’est jamais effondré à cause du feu.

"Nous ne savons tout simplement pas ce qui est exactement arrivé au WTC 7," a dit Mario Fontana, professeur en poste de construction et d’analyse structurelle à l’ETH de Zurich. Lors des conférences d’experts en analyse des structures, on n’a découvert que peu d’informations sur l’effondrement du WTC 7. Au moins est-il envisageable qu’un long incendie ininterrompu ait pu entraîner l’effondrement du bâtiment.

La FEMA a transmis le dossier du WTC 7 au l’Institut gouvernemental NIST [5]. Ce sur quoi des Américains et des journalistes troublés ont contacté le NIST pour connaître la raison de l’effondrement du WTC 7. "Je ne comprends pas cette fascination des gens pour le WTC 7", surenchérit le porte-parole du NIST, Michael Newman, en mars 2006.

"Mon opinion est qu’à une très forte probabilité, le WTC 7 a été démoli par des professionnels", affirme Hugo Bachmann, professeur émérite d’analyse structurelle et de construction de l’ETH de Zurich. De même, un autre professeur émérite d’analyse structurelle et de construction de l’ETH de Zurich, Jörg Schneider, interprète les quelques enregistrements vidéo disponibles comme des preuves que "le bâtiment WTC 7 aurait très vraisemblablement été dynamité".

Le propriétaire de WTC 1, WTC 2 et WTC 7, Larry Silverstein, a été interviewé sur l’effondrement du WTC 7 à la télévision US, un an après les attaques, en septembre 2002. Les pompiers l’auraient informé d’un feu dans le bâtiment. Après cela, Silverstein s’est souvenu de ses propres mots : "Peut-être la meilleure solution est-elle de le dynamiter" ("to pull it.") "Et ainsi ont-ils décidé de dynamiter le bâtiment, et nous avons assisté à son effondrement." Plus tard, Larry Silverstein s’est défendu en expliquant qu’en disant "pull it" il voulait parler de l’évacuation des pompiers présents dans le WTC 7 [6]. Ce à quoi des critiques de la version officielle du 11 septembre, comme le millionnaire Jimmy Walter, rétorquent que cette interprétation n’a pas de sens, le mot "it" devant porter sur un objet.

Les poutres en acier expédiées en Asie

Afin de déterminer si c’est le feu ou une démolition contrôlée qui a causé l’effondrement du WTC 7, il eût été nécessaire d’examiner les poutres en acier. Mais elles ont disparu. "Près de 80% de l’acier du WTC a déjà été vendu, en grande partie, sinon en totalité, avant que les scientifiques et les enquêteurs de la police criminelle aient pu l’examiner", protestait Anthony Weiner, un député US de l’Etat de New York, au Congrès en 2002. L’acier a été recyclé en Asie. Le professeur Frederick Mowrer, du département d’ingénierie et de protection contre les incendies de l’Université du Maryriland, qui, avec d’autres experts, a eu à enquêter sur l’effondrement des bâtiments du WTC, a violemment critiqué ce recyclage : "Je trouve alarmante la vitesse à laquelle certaines preuves importantes ont été soustraites à l’enquête et recyclées."

----
Daniele Ganser [1], document original en langue allemande
Traduction : Dominique Larchey-Wendling
Version imprimable en PDF

[1] Daniele Ganser est un historien de l’université de Zurich. Son livre NATO’s Secret Armies (Ndt : les armées secrètes de l’OTAN) étudie le terrorisme d’Etat durant la Guerre froide. Il a écrit l’un des chapitres du nouvel ouvrage de David Ray Griffin 9/11 and American Empire : Academics speak out (Ndt : 11 septembre et l’empire américain : des universitaires parlent.)

[2] Ndt : un quart de la consommation mondiale.

[3] Ndt : rapport officiel sur les évènements du 11 septembre.

[4] Ndt : Agence fédérale de gestion des crises.

[5] Ndt : Institut national de la technologie et des standards.

[6] Ndt : le rapport de la FEMA, paragraphe 5.6.1, indique cependant qu’aucun pompier ne luttait contre le feu dans le WTC 7.

Documents joints à cet article

Le débat sur le 11 septembre s'envenime Le débat sur le 11 septembre s'envenime

Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (816 votes)




Réagissez à l'article

476 réactions à cet article    


  • Gasty Gasty 9 novembre 2006 11:28

    Deux avions de ligne percutent les WTC 1 et 2 .

    Un spectacle en boucle.La majorité des spectateurs comme pour un tour de magie focalisent sur les avions et sont aveuglés par le grandiose.Ils ignorent les invraisemblances,le spectacle est réussi, ça plait !

    WTC 7 ??? hein ? jamais vu ? Ah oui le ...l’autre...bof !

    Merci pour l’article.


    • (---.---.95.145) 9 novembre 2006 17:52

      La question de la tour 7 est centrale à mon avis, car elle relègue le rapport officiel au rang de théories<, comme LIHOP et MIHOP et non comme une vérité absolue. Puisque que l’explication officielle ne parle pas donc n’explique pas pourquoi la ltour 7 s’est effondrée, comment peut-elle être vrai puisqu’elle ne prend pas en compte tout les éléments de ce triste évenement. et une vérité partielle n’est pas une vérité, donc l’explication officielle est tout aussi théorique que les autres th&ories...


    • (---.---.95.145) 9 novembre 2006 17:52

      La question de la tour 7 est centrale à mon avis, car elle relègue le rapport officiel au rang de théories, comme LIHOP et MIHOP et non comme une vérité absolue. Puisque que l’explication officielle ne parle pas donc n’explique pas pourquoi la ltour 7 s’est effondrée, comment peut-elle être vrai puisqu’elle ne prend pas en compte tout les éléments de ce triste évenement. et une vérité partielle n’est pas une vérité, donc l’explication officielle est tout aussi théorique que les autres th&ories...


    • slaf 9 novembre 2006 18:55

      Bonsoir

      Le WTC7 a été dynamité c’est déjà reconnu. Sauf erreur de ma part une partie de cette article est obsolète. Il n’y a pas débat sur ce point.

      « Larry Silverstein Admits that WTC 7 was taken down intentionally » -> le propriétaire

      http://video.google.fr/videoplay?docid=-6905631612206278007


    • Paldeolien (---.---.113.52) 9 novembre 2006 22:48

      Un très bon site remplis de bons commentaires. De bons films, de bonnes infos.

      http://reopen911.online.fr/


    • domdi (---.---.203.31) 10 novembre 2006 20:30

       smiley smiley smiley smiley smiley


    • David le sudiste (---.---.58.164) 11 novembre 2006 17:29

      La question centrale est le WTC 7 ? Quelle étrange approche. Le sympathique Larry l’a dit lui même : « so we decided to pull it ». Donc ils l’ont « pull it » ! Quelle performance d’ailleurs quand il faut placer des explosifs à des centaines d’endroits différents, calculer le déclenchement des charges... En quelques heures ? Quel talent. Quant à prétendre qu’il était encore question d’évacuer les gens des immeubles à 17h heure locale, on prend les ricains pour des abrutis mais tout de même... S’il y a non pas une question centrale mais une « mauvaise » preuve de la théorie officielle, c’est bien le pentagone avec cet avion magique qui replie ses ailes pour s’engouffrer dans un trou de 4 ou 5 mètres de diamètre et se volatiliser. C’est fabuleux. Explications de l’administration américaine et surtout largement relayée par nos journalistes déontologues de la presse libre de nos pays libres... Alors pour toi qui a le droit de vote et qui est français, je te souffle un secret puisque tu as ton mot à dire sur notre avenir : va voter pour Sarkozy ou Ségolène... ce sont les mêmes qui te les vendent, c’est vrai ils sont bien ces deux là, les idées sont simples, tout est clair, on comprend tout. C’est pour toi, tant pis pour nous...


    • ahmed (---.---.89.182) 24 novembre 2006 19:07

    • Panama (---.---.198.59) 9 novembre 2006 11:30

      Eternelle question du « Let It Happen on Purpose ». On en a déjà beaucoup parlé pour Pearl Harbor. Déjà on accusait le gouvernement fédéral (j’ai bien dit fédéral, pas américain).

      Toutefois, GWB passant pour un semi crétin dans la grande blogosphère française, vous reconnaitrez avec moi que ça doit être alors un sacré acteur.

      Parce que la tête qu’il a fait quand il a appris pour le WTC, ça, c’était un grand moment de télévision.

      Mais peut-être que la CIA n’avait pas mis au courant GWB ? Dans ce cas, il serait un crétin manipulé...

      Finalement, je crois qu’il faut bien pour nous accepter le fait qu’une dizaine de bédoins fanatisés ont réussi l’attentat du siècle au nez de la nation la plus puissante du monde.


      • Dominique Larchey-Wendling 9 novembre 2006 11:55

        L’article ne se prononce pas sur la « complicité » de GWB. Moi-même, je ne me prononcerais pas définitivement sur ce point. Je pense qu’il a été mis à l’écart de cette opération. Je pense que tout pointe au contraire vers Dick Cheney, d’autant plus que c’est lui qui a tiré le plus de pouvoir et de prestige de cet évènement. C’est aussi l’opinion de M. Ruppert, de W. Tarpley et de Robert Steele, un ancien de la CIA qu’on peut voir dans « le monde selon Bush » ou les reportages sur la CIA qui sont passé sur Arte. Lire ses commentaires sur Amazon.

        SyntheticTerror

        CrossingTheRubicon


      • panama (---.---.198.59) 9 novembre 2006 12:07

        Mais Dick Cheney vient de se faire « remercier », preuve évidente qu’il ne contrôle pas tout, ou qu’il ne contrôle plus tout.

        Je ne suis pas contre ces théories. Ca ne serait pas la première fois que ce genre d’événement soit provoqué : cf aux Philippines, la prise de pouvoir de Marcos avec des attentats qu’il avait lui-même organisé.

        Mais où sont les preuves ? Au stade actuel, nous en sommes aux suppositions. Organiser une affaire comme ça laisse forcément beaucoup de traces.

        Montrez-moi les preuves et je vous croirai. En attendant, je pense toujours que cette attaque fut une surprise totale pour le gouvernement américain.


      • Petit 9 novembre 2006 12:11

        Les plus crétins de tous sont ceux qui pensent que le président US est un crétin.


      • Dominique Larchey-Wendling 9 novembre 2006 12:18

        Je crois que vous confondez D. Cheney et D. Rumsfeld.


      • yoda yoda 9 novembre 2006 12:24

        @ panama

        Tu confonds avec Donald Rumsfeld, il me semble...


      • panama (---.---.198.59) 9 novembre 2006 12:30

        exact désolé je ne suis pas bien réveillé aujourd’hui !

        Je retire ma phrase. Mais pas mon opinion sur le 11/11.


      • yoda yoda 9 novembre 2006 12:37

        Le MIHOP, c’est trop gros et risqué, tu ne peux pas empecher les fuites a 100% et le scandale serait trop énorme... Mais il est evident que le LIHOP est difficilement démontrable et assez probable vu le cynisme et la voracité de ces quelques hommes de pouvoirs.

        Par ailleurs, j’ai du mal a voir le lien entre le WT7 et le LIHOP ou MIHOP, si ce n’est le fait que l’on cherche a cacher certaines choses ??


      • Stef (---.---.20.126) 9 novembre 2006 14:06

        @Panama,

        « Je retire ma phrase. Mais pas mon opinion sur le 11/11. »

        11/11 ?!? Y avait quoi le 11/11 ? smiley


      • Panama (---.---.198.59) 9 novembre 2006 14:28

        C’était pour voir si vous suiviez !!! smiley


      • iXav (---.---.92.46) 9 novembre 2006 15:57

        @Yoda « Le MIHOP, c’est trop gros et risqué, tu ne peux pas empecher les fuites a 100% et le scandale serait trop énorme... »

        C’est clair, le crime parfait n’existe pas ! On ne peut pas empêcher les fuites.

        Seulement regarde, tous ceux qui contestent la version officielle, tous ceux qui posaient des questions au lendemain du 11/9/2001 ont été traité par les grands médias et par le gouvernement fédéral de manque flagrant de patriotisme ! Limite d’anti-américains !

        Ceux qui l’ouvraient trop étaient menacés de perdre leur poste !!!

        Je pense en effet que c’est un vérité qui en dérange certains. Ils ne peuvent pas contre-dire les thèses MIHOP et LIHOP car ils n’ont pas de preuves solides, leur meilleur moyen de réussir est de les décrédibiliser en tant que patriotes.

        Il y a quand même un manque de preuves entre les thèses MIHOP et LIHOP, mais elles ne sont pas officielles, elles peuvent ne poser que des questions et être pertinentes ! Elles se basent sur les carences évidentes de la version officielle.

        Il est évident que le gouvernement fédéral a repris l’attaque à son compte, qu’il soit LIHOP, MIHOP ou surpris...


      • Jade Jade 9 novembre 2006 16:59

        @ yoda : « Par ailleurs, j’ai du mal a voir le lien entre le WT7 et le LIHOP ou MIHOP, si ce n’est le fait que l’on cherche a cacher certaines choses ? »
        je pense que le rapport c’est qu’ils avaient quelque chose a cacher. dans l’article tu pourras noter ce passage
        « la FEMA [4] a produit un rapport intermédiaire en mai 2002 expliquant que le WTC 7 aurait été un immeuble très particulier. Le Pentagone, la CIA et les services secrets américains auraient loué des parties du bâtiment. »

        Personnellement par contre j’avais deja entendu parler de l’effondrement du WTC 7 le jour des attentats.. J’avais branché la radio et les journalistes disaient en live que ca venait de l’onde de choc de l’effondrement des deux tours. D’après eux l’onde de choc avait destabilisé le socle commun des deux sites pour provoquer la chute de cet immeuble mais avec le recul cette explication me semble bizarre.. pourquoi les autres immeubles autour sont restés debout ?

        Et puis il y a pas mal d’éléments gênants comme bush qui glandait dans son ranch les 10 premiers mois de son mandat jusqu’a cet attentat.. Par contre je ne pense pas a la théorie du MIHOP.. ca me semble trop improbable et difficile à dissimuler que les attentats n’aient été fait que par les américains.

        Concernant celle du LIHOP (mais qui reste encore a démontrer) elle me semble probable ce qui est vraiment la plus abjecte des trahisons de la part d’un gouvernement !
        Ca me semble d’autant plus probable avec les deux conséquences qui en ont découlées avec guerre et occupation de l’afghanistan puis guerre en Irak. En Aghanistan j’avais entendu parler de cette histoire de pipe-line qui permettait de faire passer pétrole et gaz. Ca fait quand meme pas mal de hasard qui ont arrangé les affaires de bush et ses potes smiley
        Quant à l’Irak personne ne se leurrre sur les vraies causes qui sont l’évidence même..

        Sinon il y avait aussi certains éléments bizarres par rapport au crash sur le pentagone mais ils prêtent encore à polémique, notamment l’article que j’avais lu du réseau voltaire et que je trouvais etre exagéré sur certains points.
        Enfin on ne me dira pas aussi que c’est plutôt bizarre que la structure d’acier ait été envoyée en Chine. Ils ont surement un besoin énorme en métaux mais pourquoi les américains n’ont pas pu le recycler à l’intérieur de leur pays ?


      • Le péripate Le péripate 9 novembre 2006 21:23

        Il est absolument insupportable que le com de panama soit « masqué ». Pourquoi ? Les censeurs, exprimez vous !!!!


      • St GWB (---.---.96.202) 10 novembre 2006 08:40

        oui GWB est reellent un crétin , mais il est tres utile à une caste de prédateurs qui eux sont loin d’être idiots. Ce sont des être dépouvus de la moindre compassion , du moindre scrupule. Alors continuez à douter que le 9/11 est un crime perpétré en grande partie par l’élite du pouvoir et de la finance. fermez les yeux et lisez vos ’canards’ habituels . regardez le 20 heures et rêvez bonnes gens . une mauvaise époque s’annonce pour vous les naifs


      • La queue pensante (---.---.188.74) 10 novembre 2006 09:25

        Et St GWB c’est un con sacré !


      • olivier (---.---.229.136) 10 novembre 2006 13:20

        On comprend rien a l’enchainement des commentaires : les commentaires de panama sont tous cachés simplement parce qu’il ne dit pas comme la majorité ... L’objectif des votes sur les commentaires n’etait pas de systematiquement voter contre les commentaires avec lesquel on est pas d’accord ...

        bienvenu dans le monde ou 15 personnes qui en sont pas d’accord avec peuvent de faire taire. Moi je suis jamais d’accord, donc je me tais ca me gagnera du temps.


      • (---.---.241.109) 10 novembre 2006 14:39

        C’est RUMSFELD qui a été remercié, pas CHENEY


      • domdi (---.---.203.31) 10 novembre 2006 20:54

        @panama

        « Parce que la tête qu’il a fait quand il a appris pour le WTC, ça, c’était un grand moment de télévision... »

        en effet, absence totale de réaction... cecci peut être interprêté de multes manières, ma lecture fut toute autre, pourqoi allait-il réagir alors qu’il savait ce qui se déroulait à New-York ? Il ne laisse rien transpirer et c’est ça ce « grand moment » de télévision, à ce moment-là c’est la peur qui se lit sur son visage et pour cause, il sait que dès lors les jeux sont faits, il risque la chaise électrique pour avoir suivi les conseils macabres de ses conseillers et fervents amis de Bush senior. En tous les cas moi ça me faisait plutôt cette impression. L’avenir nous dira et tous les témoignages exclus de la commission d’enquête officielle hein.

        Ce dont on est sûr c’est que la version officielle est impossible, alors bien sûr qu’il y en a d’autres qui heureusement, ou malheureusement, prennent du poids. Silverstein a finalement accepté l’idée que SA tour avait été dynamitée ? Après cinq ans ? Sacré propriétaire va ! Je savais qu’il avait acheté les tours jumelles en sachant qu’elles étaient bonnes pour la casse et en s’empressant de se doter d’une assurance contre les attaques terroristes, mais la troisième aussi ? Tienstiens... et comment donc un bâtiment de la CIA pouvait être acheté par un affairiste hein ? Et puis il a touché le jackpot aussi pour la troisième tour alors ?

        Trop trop trop de magouiles qui vont leur coûter trop trop cher. Mais suffit que ce soit toute la planète qui paye pour leurs mensonges éhontés. smiley


      • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 11 novembre 2006 18:03

        Preuve que cette histoire de vote oui non est une ânerie invraisemblable, pour des gens qui se réclame de la citoyenneté. Elle transforme le site en foire du trône dans laquelle tous les coups bas et les cabales sont non seulement permis, mais encouragés. Le débat est sacrifié en tir à vue contre tous les avis qui déplaisent ; ce qui rend la lecture des commentaires fantaisistes puisque des commentaires en clairs répondent à des commentaires cachés.

        La plaisanterie a assez duré.

        Si ce commentaire est replié, ma position est validée. Je n’attends que cela pour en reparler à Carlo ... si l’envie m’en prend et si je n’ai rien d’autre à faire. En attendant chaque fois que l’absurdité et l’infantilité de cette décision apparaît je me fais un point d’honneur citoyen de la pointer.


      • Demian West (---.---.224.205) 11 novembre 2006 18:18

        Oui, AgoraVox est devenu un site de tir-à-vue comme à la foire. C’est un scandale invraisemblable contre les formes les plus élémentaires de la citoyenneté, et des civilités.

        Demian West


      • Paldeolien (---.---.113.52) 11 novembre 2006 22:07

        Qui est-ce qui s’est plaind du libellé ?

        Moi ça m’interesse quand je poste un commen taire de me rendre contre si je suis pertinent ou pas. Et cela n’a rien a voir avec autre chose. Le libéllé « commentaire pertinent » et les pouces ont disparus, et ctait très bien.

        Lorsqu’un commentaire est bien défendu, il est bien « Jugé »

        C’est tout ce que je vois. Et c’est normal que sur ce sujet qu’est l’arnaque du 11/09 les pro-version officielle se fassent descendre car ils defendent l’indéfendable, en clair, ils mentent, et cela se traduit par des sanctions sans appels.

        Je tiens à signaler que dpuis le début du système de vote des commentaires, pas un seul de mes commentaires à été caché... Et j’apprecie beaucoup de voir à quel point je suis jugé pertinent par mes concitoyens, ne vous en déplaise, et cela me renforce dans mes convictions !!!


      • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 14 novembre 2006 11:02

        Il suffit de cliquer sur « afficher tous les commentaires » !


      • ahmed (---.---.89.182) 24 novembre 2006 19:09

        lol la vérité sera encore plus affligeante que ça........ !


      • (---.---.109.154) 12 mars 2007 17:29

        Ce n’est pas les preuves qu’il faut regarder, c’est les absences, les omissions, les passés sous silence... Il n’y a rien de plus difficile que de voir ce qui « n’est pas là ». Mais « ce qui n’est pas là » n’est qu’un « lead » qui doit conduire à d’autres questions et des réponses... Or, les tenants de la version officielle ne daignent même pas se pencher sur ces interrogations. Larry Silverstein ne dit rien. la FEMA est aux abonnés absents.

        Tant que le débat n’arrivera pas dans les grand médias, il ne se passera rien.

        Il n’est pas question de « croire » ou pas. En fait, il y a trop de zones d’ombres pour qu’on n’exige pas de réponses. Là est le noeud central de l’affaire... Tant de bizarreries, tant de choses qui n’ont pas de sens, tant d’illogismes...

        Sans compter les mensonges subséquents à propos de l’Irak pour justifier la guerre.


      • Jimmy (---.---.178.30) 9 novembre 2006 11:31

        Bravo pour cet article bien documenté et difficilement réfutable. La question de la tour qui tombe pour rien est décidemment une épine dans le pied de ceux qui veulent défendre la position officielle. En effet il faudra bien qu’un jour on fasse une enquête sérieuse pour savoir ce qui s’est vraiment passé.


        • David Adel 9 novembre 2006 11:33

          @ Dominique,

          Eh, bé ! Comme on dit...

          Merci pour cet article.

          Bien à toi

          David Adel


          • Dominique Larchey-Wendling 9 novembre 2006 11:37

            Je précise pour les mercis qui précèdent ... je ne suis qu’un traducteur bénévole qui a fait de son mieux pour rester fidèle au texte original de Daniele Ganser. C’est lui qu’il faut d’abord remercier.

            Cependant, je pense être suffisament bien informé pour commenter cet article et surtout les réactions qu’il peut inspirer.


          • Depi Depi 9 novembre 2006 11:46

            Long et assez bien documenté, mais il n’en reste pas moins que ce problème est posé depuis longtemps. On sait depuis presque le début que c’était surtout un bâtiment destiné à l’intelligence économique de la CIA créée sous Clinton si je ne m’abuse.

            Mais bon les théories de la conspiration ont toujours et marcheront toujours, on a très peu de chance d’avoir le fin mot de l’histoire.


          • Petit 9 novembre 2006 12:18

            Il peut d’ailleurs avoir deux histoires, voir trois histoires, dans une seule histoire.


          • Marsio Pilami (---.---.96.240) 9 novembre 2006 18:16

            Merci pour avoir mis cette traduction sur Agoravox, ça va faire enrager plus d’un. Mon petit doigt me dit que cet article va generer 600 posts, au moins.

            Bon courage car les détracteurs ne vont pas se priver de crier à l’« anti-américanisme primaire » ! Ils n’aiment pas qu’on dérange leurs acquis figés.

            Marsio


          • noireb (---.---.149.75) 11 novembre 2006 16:21

            @Marsio Pilami

            Ca peut faire enrager qui ?

            C’est le genre de questions que tout le monde se pose depuis 5 ans, rien de bien nouveau.

            Une bonne synthese, cependant.


          • Marsupilami (---.---.93.189) 9 novembre 2006 11:43

            Excellent résumé des thèses qui s’affrontent. Il est évident que la version officielle n’est pas crédible. Les néocons ont joué avec le feu islamiste...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès