Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le différend entre les Etats-Unis et Israël : prélude à une action (...)

Le différend entre les Etats-Unis et Israël : prélude à une action américaine en Iran ?

« Ou bien la récente brouille entre les Etats-Unis et Israël marque le prélude à une action musclée des Etats-Unis en Iran, ou bien cette brouille risque de se retourner en 2012 contre l’actuel président des Etats-Unis. »

Le volet militaire du programme nucléaire iranien a de quoi inquiéter la communauté internationale dans son ensemble. Cela pour trois raisons majeures. Primo : l’Iran est le seul pays ayant appelé à rayer de la carte un Etat – Israël – membre à part entière du concert des nations ; aussi, si l’Iran parvenait à posséder la bombe atomique, il serait en mesure de mettre son appel à exécution. Secundo : l’Iran étant signataire du traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), l’acquisition de la bombe atomique par ce pays rendrait caduc le TNP, ouvrant les portes à un monde aux risques inédits. Tertio : d’autres Etats de la région, qui pour des raisons diverses éprouvent de la méfiance envers l’Iran (la Turquie, l’Egypte, l’Arabie saoudite, par exemple), s’empresseraient à leur tour de se procurer cette arme, amplifiant ainsi d’une manière considérable le spectre d’un embrasement généralisé dans une région du monde – le Moyen-Orient – qui a déjà assez de conflits explosifs à résoudre ou à gérer.
 
De par l’importance du dossier iranien, il n’est pas exagéré d’affirmer que cette question s’invitera aux débats de la campagne présidentielle américaine de 2012. Si, malgré l’offre de dialogue faite à l’Iran par l’actuel locataire de la Maison Blanche et les pressions coordonnées de membres éminents de la communauté internationale, l’Iran persiste dans son intention à peine voilée d’obtenir l’arme atomique, alors le président Obama pourrait voir compromises ses chances de remporter les élections. En effet, les Américains lui reprocheraient alors de n’avoir pas su lever l’hypothèque représentée par un Iran sur le point de devenir puissance nucléaire.
 
 D’où les démarches incessantes de l’administration américaine pour faire adopter à l’ONU un renforcement des sanctions à l’adresse du régime iranien, et ce dans le but d’amener celui-ci à respecter ses engagements en matière de non-prolifération.
 
Il ne faut pas toutefois trop miser sur l’efficacité de telles sanctions. Car on peut faire confiance à la Chine, peut-être même à la Russie aussi, pour édulcorer les nouvelles sanctions jusqu’à les rendre inopérantes ou, le cas échéant, pour aider l’Iran à les contourner.Trop d’intérêts – géostratégiques, commerciaux et autres – poussent ces deux membres permanents du Conseil de sécurité à ne pas s’aliéner la sympathie du régime de Téhéran.
 
Par ailleurs, l’on parle déjà de l’existence d’un plan russe destiné à fournir de l’essence à l’Iran, via l’Azerbaïdjan et le Turkménistan, en cas de renforcement des sanctions.[1]
 
Pour les Etats-Unis, il restera in fine la voie militaire. Un passage du discours du président Obama lors de la remise du prix Nobel de la Paix, en décembre 2009 à Oslo, laisse entrevoir qu’il n’exclut pas d’emprunter un tel chemin. En voici le passage : « Des moments viendront où des nations – agissant individuellement ou en concertation – trouveront l’usage de la force non seulement nécessaire mais aussi moralement justifié. » A quoi d’autre le président Obama pouvait-il songer, en prononçant cette phrase, si ce n’est au contentieux avec l’Iran ?
 
Certes, le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, avait précédemment déclaré qu’une attaque contre les sites nucléaires iraniens ne ferait que repousser la date à laquelle l’Iran pourrait développer la bombe atomique – les sites se trouvant trop cachés et trop éparpillés pour être entièrement atteignables par des raids aériens.
 
Or, la destruction de ces sites n’est pas la seule option militaire à la disposition de l’état-major américain ; les Etats-Unis pourraient plutôt être tentés de cibler la moelle épinière du régime, c’est-à-dire les principales installations des Gardiens de la Révolution, afin d’induire le régime iranien à obtempérer aux injonctions de la communauté internationale[2]. A l’instar, si l’on veut, de ce que fit avec succès le président Reagan en 1986 en lançant des raids aériens sur les centres du pouvoir libyen dans le but d’obliger Mouammar Kadhafi à cesser son soutien au terrorisme.
 
C’est dans le cadre d’une éventuelle action militaire contre l’Iran qu’il conviendrait de placer, pour mieux l’analyser, le différend qui oppose l’administration Obama au gouvernement israélien à propos des implantations juives en Cisjordanie et des permis de construire à Jérusalem-Est.
 
A ce sujet, l’administration Obama n’avait pas besoin de choisir la voie publique pour exercer des pressions sur Israël dans ce domaine. Elle aurait pu agir plus discrètement auprès des dirigeants israéliens – comme elle le fait, d’ailleurs, quand elles traitent avec les dirigeants palestiniens. Il faut donc chercher les raisons qui ont conduit les Etats-Unis à préférer la confrontation au grand jour avec l’Etat hébreu.
 
C’est là que pourrait entrer en ligne de compte le dossier iranien. En effet, si l’administration Obama envisage d’utiliser l’option militaire face à l’Iran – comme pourrait bien être le cas selon l’argumentation développée dans cet article –, alors elle a intérêt à s’assurer la collaboration la plus large possible, y compris en matière logistique, des Etats arabes de la région. Aussi n’est-il pas invraisemblable que les Etats-Unis aient sciemment fait connaître leur actuelle mésentente avec Israël dans le but de se rapprocher du monde arabo-musulman avant le déclenchement d’une opération militaire en Iran.
 
Et même, à supposer que la querelle avec Israël ne fut pas délibérément ébruitée par les Etats-Unis dans l’objectif susmentionné, le fait que cette querelle ait eu lieu, et surtout qu’elle soit arrivée à la connaissance du public, obligera le président Obama à se montrer dorénavant plus ferme à l’égard de l’Iran. Comment, en effet, pourra-t-il justifier, aux yeux des électeurs américains, ses pressions publiques sur Israël si, en même temps, il fait preuve de mollesse vis-à-vis des ambitions nucléaires iraniennes ?
 
Un tel deux poids, deux mesures au détriment d’Israël – et au bénéfice de l’Iran – ne peut que nuire au président Obama auprès de l’électorat américain. Pour mémoire : un récent sondage Gallup montre que le soutien des Américains à Israël n’avait jamais été aussi fort, au cours de la dernière décennie, qu’il ne l’est aujourd’hui ; 63 pourcent des Américains déclarent sympathiser avec Israël dans le conflit qui oppose l’Etat juif à la partie arabo-palestinienne. Il serait difficile pour le président Obama d’ignorer l’état de l’opinion américaine en ce domaine sans mettre en péril sa réélection.
 
La question iranienne et le contentieux israélo-arabe se trouvent ainsi liés inextricablement. D’un côté, les Etats-Unis ne pourront guère rallier le soutien effectif des nations arabes à une action en Iran s’il n’y a pas simultanément reprise du dialogue israélo-arabe. Mais, de l’autre côté, les électeurs américains ne sauront comprendre, et encore moins approuver, que le président Obama s’en prenne à un allié comme Israël sans faire preuve de fermeté à l’égard d’un adversaire comme l’Iran.
 
Conclusion : ou bien la brouille entre les Etats-Unis et Israël marque le prélude à une action musclée des Etats-Unis en Iran, ou bien cette brouille risque de se retourner en 2012 contre l’actuel président des Etats-Unis.


· Ecrivain et ancien fonctionnaire international. Son dernier ouvrage, Ternes Eclats – Dans les coulisses de la Genève internationale (L’Harmattan), présente une critique de la diplomatie multilatérale.
[1] Voir article d’Alain Barluet sur le nucléaire iranien dans Le Figaro du 1er octobre 2009, p.5.
[2] Voir l’article de cet auteur « Face aux desseins nucléaires de l’Iran, il existe plus d’une option militaire », Jérusalem Post Edition Française, 13.01.10.
 

Moyenne des avis sur cet article :  1.43/5   (75 votes)




Réagissez à l'article

114 réactions à cet article    


  • leypanou 13 avril 2010 12:08

    « Primo : l’Iran est le seul pays ayant appelé à rayer de la carte un Etat – Israël — membre à part entière du concert des nations » : il a dit quoi exactement l’Iran à moins que vous ne faites que répéter ce que vous avez entendu ailleurs. En outre, est-il plus grave de dire qu’on va rayer un pays de la carte, -ce qui reste à prouver-, que de s’être accaparé les 3/4 de ce qui était à l’origine prévu pour les palestiniens. Prenez une carte de la région de 1948 et prenez une carte de la région maintenant et comparez et dites ce qui s’est agrandi et ce qui s’est rétréci ! Certainement que vous trouvez normal que pour entrer ou sortir, les habitants de la cisjordanie ont besoin d’autorisation, et je ne parle même pas de la prison à ciel ouvert pour 1,5million d’habitants de la bande de gaza  !


    • Ouallonsnous ? 13 avril 2010 22:18

      Fabio Rafael Fiallo vous émargez certainement au budget de propagande des occupants de la Pamestine pour oser ces grossiéretés, « Israêl, membre à part entiére du concert des nations ».
      Depuis quand une entité militariste, colonialiste, raciste pratiquant l’apartheid et le génocide s’étant proclamée illégitement, sous la protection de la force armée anglo-américaine commanditée par le sionisme international peut elle participer au concert des nations dont elle bafoue constamment les principes qui les régentent ?


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 avril 2010 04:00

      @ Leypanou :


      Il faut soutenir la participation a ce site de taupes de l’américanisme inconditionnel, comme l’auteur de cet article - que j’ai lu sévir déjà, je crois, avec deux autres comparses, dans le cadre d’un article sur Cuba - car c’est en apprivoisant ce poison, édulcoré par sa dilution à l’ignorance et à la sottise, qu’on s’aguerrit contre ceux qui en distillent des potions plus pernicieuses.


    • Ouallonsnous ? 14 avril 2010 16:03

      Et que faut il faire pour s’exprimer sur Avox malgré le contrôle des sionistes et de leurs représentants à l’intérieur du comité de rédaction et de « pseudo » modération, PJC ALLARD ? 


    • morice morice 13 avril 2010 12:11

      n’importe quoi : votre prose, par ces mots « 63 pourcent des Américains déclarent sympathiser avec Israël dans le conflit qui oppose l’Etat juif à la partie arabo-palestinienne » démontre que c’est bien là œuvre de propagande.


      ça en est une pour une raison simple :« Economiste diplômé de l’université Johns Hopkins » dites vous. C’est quoi, là Johns Hopkins University ? Le plus beau centre d’élevage de neocons ayant jamais existé...


      Le MEMRI n’est pas loin avec vous...

      • Mat Mat 13 avril 2010 12:15

        Selon Wikipedia :


        « En 2006, les relations entre les deux pays se tendirent beaucoup d’abord en raison de l’élection surprise d’un inconnu, Mahmoud Ahmadinejad, à la tête du pays. Il exprima à plusieurs reprises son souhait que, selon les traductions publiées par les médias en Occident, l’État d’Israël, « ce régime occupant Al-Qods (Jérusalem) qui doit être rayé de la carte », cesse d’exister. Néanmoins ne furent prononcés, à la lettre, ni le mot »carte« , ni le mot »rayé«  ; en effet, la citation originale traduite du persan avec plus de précision signifierait plutôt « ce régime occupant Al-Qods (Jérusalem) qui doit disparaître de la page du temps. » »

        Renseignez-vous avant de faire tourner une rumeur déjà relayée par tout les néo-con et autres sionistes malhonnêtes, ou faites dans l’originalité !

        • Sébastien Sébastien 13 avril 2010 15:40

          Disparaitre de la page du temps c’est beaucoup mieux en effet. Ca ne sous-entend pas de violence car Israel disparaitrait par un tour de magie, comme le lapin dans le chapeau...


        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 13 avril 2010 15:50

          Armand qui, contrairement aux excités habituels, maîtrise le farsi, a répondu ceci récemment :

          "Pour finir, ne ressortez pas pour la énième fois l’affaire de la phrase d’Ahmedinejad - je connais assez le Farsi pour savoir que le mot « rejhim » (régime) dans le discours officiel actuel, ne désigne pas seulement le « gouvernement » mais le pays tout entier. A titre d’exemple, le « rejhim-e-Islami » dans le parler gouvernemental, est interchangeable avec le nom « Iran ». Qu’Ahrimanejad n’ait pas les moyens de mettre en oeuvre ses diatribes, soit, mais c’est un millénariste excité qui prétend recevoir ses instructions en personne de l’Imam Caché."


        • Sébastien Sébastien 13 avril 2010 15:52

          Merci Cosmic Dancer pour ce complement d’info !


        • Mat Mat 13 avril 2010 15:54

          Vous pouvez jouer la carte de la bêtise, c’est votre droit. 

          Mais vouloir faire disparaitre un état criminelle de l’histoire (comme pour indiquer qu’il ne s’agit que d’un mauvais chapitre, de manipulation, de mensonge et d’agression dans le grand livre du temps) n’a rien à voir avec le fait de vouloir le rayer de la carte.

          Si « disparaitre » s’est transformé en « rayé » et « page du temps » en « carte », ce n’est pas pour rien mon ami. Continuez de jouer le jeux de vos maîtres à penser, mais aillez au moins l’honnêteté intellectuelle de vous demandez pourquoi les médias ont relayé durant de longs mois des propos qui n’avait clairement et simplement PAS été tenus !

          Je vois se profiler votre réponse et j’y répond déjà, je ne suis pas manipulé par le président Iranien ni par quiconque, je constate uniquement que la désinformation vient souvent du même bord et qu’elle sert les intérêts de ce même bord. Point

        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 13 avril 2010 15:57

          My pleasure, Sébastien. Le monsieur au-dessus ne semble pas vouloir lire, pourtant, qui se plaint d’être mal informé.


        • samir 13 avril 2010 16:02

          ok cosmic freuduleur et pour la partie « des pages du temps » en « de la carte » par quel miracle a t on eu droit a cette traduction

          PS : ils sont forts ces sionistes ils ont reponse a tout !!!


        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 13 avril 2010 16:05

          Armand te répondrait par le farsi. Quant à moi, je te dirai que les traductions littérales ne sont jamais les meilleures, et qu’en français l’expression « rayer de la carte » signifie « éradiquer ». Ce que le millénariste Ahmadinejad exprime quant à lui dans les termes correspondant à sa vision eschatologique.


        • samir 13 avril 2010 16:16

          attend millenariste Ahmadinjad ?

          ben et Israel et les sionistes ne sont pas messianiques ? n’ont ils pas pour but le grand Israel ?

          dans ce cas la ils vont se comprendre entre illuminés...


        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 13 avril 2010 16:21

          Renseigne-toi, Samir.
          Les Juifs messianiques sont les ultra-othodoxes antisionistes.
          En revanche, les chrétiens « sionistes » sont messianiques : ils rêvent d’Apocalypse également, en vue de convertir les Juifs.
          Le sionisme n’est pas millénariste.


        • Mat Mat 13 avril 2010 16:23

          Le Monsieur qui ne veut pas lire aimerait bien avoir une réponse cohérente à sa question et pas une pirouette rhétoriques (les traductions sont exactes quand il s’agit de défendre Israël mais se révèlent difficilement traduisible quand il s’agit de donner raison à l’Iran.)


          Petite réflexion à vous messieurs les sionistes, qui des 2 puissances a le plus de chance de rayer une nation de la carte.

          Indices :
          Israël : Prêt de 200 têtes nucléaires
          Iran : "Développerai un programme nucléaire (civile, militaire, ??)

          Par ailleurs, l’Irak n’a-elle pas été envahi par le même procédé, dénoncé par Bush lui même comme mensonger ?! Mangez du poisson ! C’est bon pour la mémoire et ça évite d’être un va-t-en-guerre irraisonné.

        • samir 13 avril 2010 17:17

          me renseigner ?

          mais je le suis justement je connais l’influence sournoise de sabbatai tesvi et de jacob frank


        • samir 14 avril 2010 10:12

          Ah bon le but du sionisme n’est il pas de reconstruire un jour le temple de Salomon ?


        • dom y loulou dom 15 avril 2010 22:11

          c’est vrais cosmic... comment pourrions-nous l’oublier... le sionisme est l’art du camouflage et du mensonge.


        • Pyrathome pyralene 13 avril 2010 12:19

          AAAH un néo-con !! il a une busherie à vendre ! vous faites la charcuterie aussi  ?


          • katalizeur 13 avril 2010 12:44

            @ l’hauteur

            avant de lire l’article j’ai lu comme a mon habitude votre CV...fonctionnaire international ? lol

            economiste ? re lol.....

            j’ai quand meme commencé a lire ....une phrase...re lol

            «  »Le volet militaire du programme nucléaire iranien a de quoi inquiéter la communauté internationale dans son ensemble. Cela pour trois raisons majeures. Primo : l’Iran est le seul pays ayant appelé à rayer de la carte un Etat – Israël –

            les 200 ou 300 tetes nucleaires d’israel ne vous inquiete pas ? non il est vrai que c’est une armé morale...

            tellement morale que des salopes de chez t’salopes on jetés un jeune palestinien du 4° etage
            d’un immenble...juste pour rire ;..

            lol lol lol... rien de serieux ....bof


            • Sébastien Sébastien 13 avril 2010 15:42

              Et toi Katalizeur ? Tu fais quoi dans la vie ? T’as un CV qu’on rigole ?

              Et puis se moquer des gens a partir de leur profile demontre l’inexistence de ta pensee.


            • katalizeur 13 avril 2010 20:15

              @ sebastien

              je fais parti des gens de peu.....je suis muslim et batisseur en batiment....

              voila mon CV.......comme tu peux le voir du beton du beton rien que du beton...enfin avec quelques bon morceaux de ferraille dedans.....

              et toi ton CV c’est quoi...... ?????????????????????????


            • fonzibrain fonzibrain 13 avril 2010 12:49

              compte la dessus et bois de l’eau !!!


              tiens regarde ça 

              Brezinski Calls for Obama to Shoot Down Israeli Jets ; « A Liberty in Reverse »BY MICHAEL GOLDFARB
              September 19, 2009 3:38 PM

              In a little noticed interview with the Daily Beast (presumably little noticed because serious people don’t read the Daily Beast), Zbigniew Brzezinski suggests that Barack Obama do more than just refuse to support an Israeli strike on Iran’s nuclear sites — the American president must give the order to shoot down Israeli aircraft as they cross Iraqi airspace :

              http://www.weeklystandard.com/weblo...



              alors , que va t il se passer ?


              la modération pourquoi vous supprimez mes posts ?





              http://fonzibrain.wordpress.com/


              • Ouallonsnous ? 13 avril 2010 22:40

                A @fonzibrain, Pourquoi ceux que tu nommes la modération supprimment tes posts, mais tout simplement parce que ce sont des censeurs et non des modérateurs, qui eux laisseraient tout le monde s’exprimer, un peu comme le font les sionistes sur ce site !

                Ils ne sont pas censurés eux, Avox n’est plus ce qu’il était !


              • dom y loulou dom 15 avril 2010 23:04

                exact et c’est l’ensembe d’internet qui est atteint par la gangrène il me semble


              • pissefroid pissefroid 13 avril 2010 12:53

                Je me suis arrêté là
                l’Iran est le seul pays ayant appelé à rayer de la carte un Etat – Israël
                ce n’était pas la peine d’aller plus loin.

                la déclaration était : L’Imam a dit que ce régime occupant Jérusalem doit disparaître de la page du temps.
                http://www.geostrategie.com/cogit_content/analyses/LaRumeurduSicleRayerIsra ld.shtml

                Je pense que les étatsuniens préparent l’occident à une guerre avec l’iran

                L’état d’israël n’est que le porte avions des états unis au proche orient.


                • Sébastien Sébastien 13 avril 2010 15:43

                  Donc tu commentes un article que tu n’as pas lu. Quelle ouverture d’esprit, ca doit etre formidable de discuter avec des gens comme toi.


                • DESPERADO 13 avril 2010 21:54

                  Pissefroid 

                  J’ai réagi comme toi
                  Les officines qui n’existent inondent le web de ce genre d’article débile.
                  Un slogan aurait été suffisant.
                  Minable.

                • curieux curieux 13 avril 2010 22:25

                  Moi également. Quand on lit une connerie pareille qui est seulement de la propagande, inutile d’aller plus loin et de perdre son temps. Il vaut mieux écouter Tarpley.


                • simplesanstete 13 avril 2010 22:46

                  @pisse froid ++++++++

                  Je me suis arrêté au même endroit, quelle coïncidence, décidément tous les gros enculeurs démocrachiques ne se sentent plus pisser , c’est vrai qu’ils n’ont aucune notion de temps à part celui de l’argent et de la finance divine, leur seul devise est « si je t’attrape je t’encule »


                • dom y loulou dom 15 avril 2010 23:23

                  « ca doit etre formidable de discuter avec des gens comme toi »

                  la preuve que tu ne le tentes même pas

                  et « les gens comme toi » est une pure abstraction qui n’existe pas


                • katalizeur 13 avril 2010 13:00

                  @ l’auteur...

                  vous auriez pu eviter de vous ridiculiser, j’ai fini de lire votre prose ??? resultat du grand n’importe quoi.....

                  je suis entrain d’ecrire un petit cahier « la geostrategie pour les nuls » il pourra vous etre utile dans votre carriere de fonctionnaire internazional....

                  j’espere pour les neo-cons qu’ils ont dans leur fatras des fonctionnaires un peu plus qualibré...l’oxydant a du mourron a se faire...


                  • fonzibrain fonzibrain 13 avril 2010 13:05

                    obama joue un jeu dangereux, j’ai l’impression qu’il y a un conflit entre le secrétariat d’été et la presidence sur israél ?


                    obama sait qui a fait le 11/09, d’ailleurs toute l’armée le sait .


                    en parlant du 11/09, regardez cet article du 13 septembre 2001, on y apprend que les terrorites avaient les codes secrets de communication présidentiel !!!!!!

                    dites moi l’auteur, comment ça se fait que les terroristes avaient ces codes ultra secret


                    The most worrisome aspect of these revelations has to do with the credibility of the ’’Air Force One is next’’ message. It is described clearly as a threat, not a friendly warning — but if so, why would the terrorists send the message ? More to the point, how did they get the code-word information and transponder know-how that established their mala fides ?

                    That knowledge of code words and presidential whereabouts and possession of secret procedures indicates that the terrorists may have a mole in the White House — that, or informants in the Secret Service, F.B.I., F.A.A. or C.I.A. If so, the first thing our war on terror needs is an Angleton-type counterspy.


                    http://www.nytimes.com/2001/09/13/opinion/essay-inside-the-bunker.html?scp=1&sq=inside+the+bunker&st=nyt



                    le plus dinge étant que si aujourd’hui, on pose la même question que le NYT du 13 septembre, on est qualifié de conspirationniste !!!!!


                    http://fonzibrain.wordpress.com/


                    • Pyrathome pyralene 13 avril 2010 14:15

                      obama sait qui a fait le 11/09, d’ailleurs toute l’armée le sait ....

                      Tous les gvt du monde et de navarre savent , ils savent aussi quelles seraient les conséquences de « l’officialisation » de cette ordurerie.....l’implosion totale de l’occident , un secret de polichinelle sur une bombe à retardement , pour sûr qu’ils font tout pour reculer l’échéance , mais le navire prend l’eau irrémédiablement , il va couler....


                    • morice morice 14 avril 2010 10:55

                      obama sait qui a fait le 11/09, d’ailleurs toute l’armée le sait ....


                      ça c’est une EVIDENCE.

                    • JL JL 14 avril 2010 11:14

                      « obama sait qui a fait le 11/09, d’ailleurs toute l’armée le sait .... » (Fonzibran)

                      "ça c’est une EVIDENCE.’ (morice)

                      Dialogue de sourds ! et d’extrémistes : l’un et l’autre ne laissent aucune place au doute, et de toute évidence les deux ont tort !

                    • dom y loulou dom 16 avril 2010 00:44

                      et JL la science infuse...

                      mais apparemment pas de logique basique

                      si la version officielle est une aberration qui contredit les lois basiques de physique élémentaire et la commission d’enquête disant qu’elle n’a pas pu faire son travail, ayant été censurée et empêchée d’investiguer certains dossiers,

                      c’est bien PARCE QUE le gvt americain sait PRECISEMENT qui a tiré les ficelles et qu’il couvre les commanditaires.

                      Il faut apparemment le préciser...

                      Know thyself

                      pourrait-on dire aux occidentaux aujourd’hui plus que jamais...


                      Je pense que nous peinons à voir à quel point on nous a tous collé un numéro de matricule sur le dos à la naissance et ce qu’il signifie réellement ou ce qu’il devient dans une société marchande... ou dite telle.

                      Qui a décidé de nous numéroter dans le but de nous asservir ? De nous obliger à signer une déclaration de marchandises au moment où notre tête sortait du ventre de notre mère, comme un bâteau arrivant dans un port nationalisé ? A confondre aide pratique et sauvegarde avec folie du contrôle ? Peut-être allions-nous devenir un terroriste ?

                      Le recensement ultra-précis ne date que de N. Bonaparte. Les serfs alors reçurent des noms de famille.

                      Exaltant n’est-ce pas...

                      quand nos numéros d’AVS ont été transformés en valeur marchande !!



                      Fa Tall y thé, Deiss thym ? Vaud long T de dom miner ? :I


                    • Erika Six-Potiche 13 avril 2010 13:49

                      Excellent article.

                      Je me permets de recommander aux lecteurs d’Agoravox un autre de vos articles :

                      Face aux desseins nucléaires de l’Iran, il existe plus d’une option militaire


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès