Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Le Francop

Depuis plusieurs années les forces armées israéliennes livrent une lutte sans merci, et parfois secrète contre l’approvisionnement en armes des groupes armées tels que le Hamas ou le Hezbollah. La dernière interception du navire FRANCOP montre de part la quantité d’armes et de part leur nature que le groupe auquel était destiné la cargaison ne peut plus être défini comme une milice « armée de vieille pétoire ».

L’interception

Dans la nuit du 2 au 3 novembre 2009, une vedette lance-missile israélienne ainsi que deux bateaux transportant des commandos de marine (Shayetet 13) ont intercepté le MV FRANCOP alors qu’il quittait le port de Damiat (Egypte) pour rejoindre le port de Limassol (Chypre). Après s’être assuré la coopération du commandant polonais et de l’équipage du bateau, les commandos ont effectué une fouille rapide qui a permis de découvrir des armements cachés dans certains containers. Le Francop a alors été invité à changer de cap, pour le port d’Ashdod afin qu’un examen plus minutieux de la cargaison soit effectué.

 

La cargaison

A Ashdod, l’armée israélienne a déchargé 93 containers afin d’examiner leur cargaison. Après vérification par un scanner géant, 36 containers ont été séquestré parce qu’ils contenaient des armements. Dissimulée derrière des sacs de boulettes de polyéthylène et séparée par des plaques de polystyrène, la cargaison d’armes comprenait :

-   - 2000 roquettes de 107 mm, d’une portée de 8,3 km fabriqués en 2007

-   - 700 roquettes de 122 mm, d’une portée de 20 km fabriquées en 1988

-   - 700 détonateurs pour roquettes 122mm neufs

   - 5700 obus de mortiers de 60 mm, d’une portée de 3,1 km neufs et fabriqués en Iran

-   - 2300 obus de mortier de 81 mm d’une portée de 4,7 km neufs et fabriqués en Iran

-   - 780 obus de mortier de 120 mm d’une portée de 6,5 km neufs et fabriqués en Iran

-   - 3000 obus antichar de 106 mm d’une portée de 1,6km en tir direct et de 4,4 km en tir indirect, dans des caisses étiquetées en espagnol.

-   - 20000 grenades à fragmentation fabriquées en 2007.

-   - 570 000 munitions d’armes légères pour AK 47, sniper et mitrailleuses fabriquées en Chine.

Le parcours de la cargaison

Selon le manifeste du bateau, la cargaison dans lequel étaient caché les armes a quitté le port de Bandar Abbas, en Iran, le 22 octobre 2009. Après avoir été chargé par un bateau de la compagnie maritime nationale iranienne (IRISL), la cargaison a été déchargé dans le port égyptien de Damiat où le MV Francop l’a embarqué à son bord. Toujours selon le manifeste la cargaison devait être déchargée dans le port Syrien de Latakieh, après que le bateau ait fait escale à Limassol et à Beyrouth. Même s’il y a peu de doute sur la destination finale des armes, il est impossible de savoir si les armes devaient être déchargées à Beyrouth au cours d’une escale ou en Syrie et après être acheminée par camions au Hezbollah.

Les éléments qui incriminent l’Iran

Hormis la nature de certaines armes fabriquées en Iran, plusieurs documents prouvent que la cargaison fût acheminée d’Iran.

Le manifeste du MV Francop établit clairement que la cargaison a été chargé par la société iranienne IRISL.

La cargaison d’armes était cachée dans des containers dont le manifeste décrit une cargaison de 24 224 sacs de polyéthylène. Or ces sacs utilisés comme camouflage portent des inscriptions en anglais et en farsi, dont notamment le nom de la société fabricante : Société Pétrochimique Nationale d’Iran et son numéro de téléphone 9821-8788987 (98 étant l’indicatif de l’Iran).

La cargaison a été acheminée au port de Bandar Abbas par une société de transport dénommée Espahan Shob Sanat, basée à Ispahan en Iran.

Enfin, sur certains containers le sceau SEPAH a été retrouvé. Or qu’est ce que SEPAH ? Le SEPAH est l’acronyme iranien des Gardiens de la Révolution  : les pasdaran.

Une guerre sans fin 

Cette interception vient grossir à une liste déjà longue de tentatives iraniennes de transférer des armes en contrebande aux organisations islamistes.

-   -En Décembre 2001, les forces navales israéliennes avaient intercepté le Karin-A, chargé d’armes iraniennes destinées au Hamas (50 tonnes).

-   -En Janvier 2004, les Pasdarans ont utilisé les vols retours d’aides humanitaire (tremblement de terre de Bam) pour transférer des armes au hezbollah via la Syrie.

-   -En Mai, un train iranien transportant des armes légères, des lanceurs de roquettes, des obus de mortier et des munitions destinés au Hezbollah a été découvert par l’armée turque.

-   -En Janvier 2009, un bateau (le Monchegorsk) loué par l’IRISL a été séquestré par les autorités chypriotes car elles ont découvert une cargaison de roquettes, d’artillerie, d’armes antichars et de matériels servant à la fabrication de roquettes (poudre).

-   -Toujours en janvier 2009, l’aviation israélienne a détruit un convoi de 20 camions au Soudan qui contenait des missiles Fajr. Cette cargaison était destinée au Hamas.

-   -En Octobre 2009, Le navire Hansa India qui transportait une cargaison iranienne à destination du Hezbollah a été détourné vers Malte où des munitions et du matériel de fabrication d’armes ont été retrouvé.

Cette liste non exhaustive car d’autres interceptions n’ont pas été dévoilé montre clairement que l’Iran continue de soutenir les activités subversives de groupes radicaux sous son égide.


Moyenne des avis sur cet article :  2.3/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • morice morice 13 novembre 2009 17:32

    c’est signé Jacob.... l’homme de « l’illumination juive »... qui vient sous un nouvel a avatar, pour la énième fois tenter de faire diversion avec ces pavés... vous n’avez pas HONTE de troller autant ce site avec votre soupe de propagande ?


  • Alpo47 Alpo47 12 novembre 2009 15:28

    Tiens, les sionistes sortent de leur trou... pour soutenir cette manipulation foireuse du Mossad.
    Plus personne n’accroche à vos mensonges et le monde regarde, effaré, votre pays s’enfoncer dans le fascisme et le délire paranoiaque.


    • Alpo47 Alpo47 12 novembre 2009 15:31


      Voilà pourquoi ils sont là et pourquoi cet article :

      Israël déploie une équipe de cybernautes pour diffuser de la désinformation positive

      Le ministère des Affaires étrangères israélien aurait mis sur pied une équipe clandestine spéciale de travailleurs rémunérés dont le travail consistera à surfer sur l’Internet 24 heures sur 24 pour propager des informations positives sur Israël.♦

      Le soutien passionné à Israël qui s’exprime dans les sections interactives des sites Internet, forums, chats, blogs, Twitters et Facebook, n’est peut-être pas ce dont il a l’air à première vue.

      Le ministère des Affaires étrangères israélien aurait mis sur pied une équipe clandestine spéciale de travailleurs rémunérés dont le travail consistera à surfer sur l’Internet 24 heures sur 24 pour propager des informations positives sur Israël.

      De jeunes Israéliens férus de l’Internet, surtout des soldats fraîchement diplômés et démobilisés dotés de compétences linguistiques, sont recrutés pour jouer le rôle de surfeurs ordinaires, tout en propageant la ligne gouvernementale sur le conflit du Moyen-Orient.

      « Pratiquement, l’Internet est un théâtre d’opérations dans le conflit israélo-palestinien, et nous devons être actifs dans ce théâtre, sans quoi nous allons perdre », dit Ilan Shturman, le responsable de ce projet.

      L’existence d’une « équipe Internet de combat » est apparue au grand jour depuis qu’elle a été inscrite dans le budget du ministère des Affaires étrangères cette année. Près de 105 000 € (?) ont été réservés à une première phase de développement, et un financement supérieur est prévu pour l’an prochain.

      [….....]

      « Nos gens ne diront pas : "hello, je suis du département hasbara du ministère des Affaires étrangères israélien et je voudrais vous dire ceci". Et ils ne s’identifieront pas non plus nécessairement comme Israéliens, dit-il ; ils parleront comme des surfeurs et des citoyens, et écriront des réponses qui auront l’air personnelles mais seront basées sur une liste préparée de messages développés par le ministère ».

      Rona Kuperboim, chroniqueuse pour Ynet, le site d’information israélien le plus populaire, a dénoncé cette initiative, disant qu’elle indique qu’Israël est devenu « un Etat doté d’une police de la pensée ».

      Elle a ajouté que « de bonnes RP ne peuvent pas rendre plus agréables la réalité dans les territoires occupés. Des enfants y sont tués, des maison bombardées, des familles meurent de faim ».

      Elle a été contactée par de nombreux intervenants demandant comment postuler à un job dans l’équipe du ministère des Affaires étrangères.

      Le projet formalise des pratiques de relations publiques que le ministère a développées spécifiquement pour l’attaque israélienne contre Gaza en décembre et janvier dernier.

      « Pendant l’opération Plomb Durci, nous avons fait appel aux communautés juives à l’étranger et avec leur aide nous avons recruté quelques milliers de volontaires qui se sont joints aux volontaires israéliens » a dit M. Shturman.

      « Nous leur avons fourni du matériel de contexte et de propagande et nous les avons envoyés pour représenter le point de vue israélien sur les sites web et les enquêtes d’opinion sur l’Internet ».

      L’armée israélienne avait aussi un des sites les plus populaires sur le site de partage de vidéos YouTube, où elle chargeait régulièrement des clips, bien que cela fasse l’objet de critiques de la part de groupes pour les droits de l’homme en raison des fausses informations induites à propos de ce qui était montré dans ses films.

      […...]

      La nouvelle équipe est censée augmenter la coordination étroite du ministère avec un groupe de défense privé, giyus.org (Give Israel Your United Support). Quelque 50 000 activistes auraient téléchargé un programme intitulé Megaphone qui envoie une alerte à leurs ordinateurs chaque fois qu’un article critiquant Israël est publié. Ils sont alors censés bombarder le site de commentaires de soutien à Israël.

      Nasser Rego de « I’lam », une ONG basée à Nazareth qui observe les médias israéliens, dit que des organisations arabes en Israël faisaient partie des cibles régulières des groupes hasbara pour des « assassinats de réputations ». Il s’inquiétait de savoir si la nouvelle équipe tenterait de présenter un travail plus professionnel et convaincant.

      « Si ces gens donnent une fausse représentation de ce qu’ils sont, on peut se dire que cela ne les dérangera pas trop de donner une fausse représentation des groupes et des individus sur lesquels ils écrivent. Leur objectif, c’est clair, sera de discréditer ceux qui défendent les droits humains et la justice pour les Palestiniens ».

      Quand le quotidien The National a appelé le ministère des Affaires étrangères, Yigal Palmor, un porte-parole, a nié l’existence de l’équipe Internet, tout en admettant que des responsables officiels étaient en train de durcir l’exploitation de nouveaux médias.

      […...]

      M. Shturman a dit que son équipe chercherait à utiliser des sites web pour améliorer « l’image d’Israël en tant qu’Etat développé qui apporte sa contribution à la qualité de l’environnement et à l’humanité ».

      David Saranga, chef des relations publiques au Consulat général d’Israël à New York, et qui a dirigé la pression en faveur d’un accroissement des messages positifs sur Israël, arguait la semaine dernière qu’Israël était désavantagé par rapport à la défense des pro-palestiniens.

      « Contrairement au monde musulman qui a des centaines de millions de partisans ayant adopté la version palestinienne afin de battre Israël, le monde juif ne compte que 13 millions de partisans » écrivait-il dans Ynet.

      Israël se préoccupe particulièrement du fait que les soutiens lui font de plus en plus défaut parmi les jeunes générations d’Europe et des Etats-Unis.

      En 2007 il est apparu que le ministère des Affaires étrangères était derrière une photo publiée dans Maxim, magazine étatsunien pour hommes très populaire, dans lequel des soldates israéliennes posaient en maillot de bain.

      Jonathan Cook est écrivain et journaliste basé à♦s derniers livres sont : Israel and the Clash of Civilisations : Iraq, Iran and the Plan to Remake the Middle East (Pluto Press) et Disappearing Palestine : Israel’s Experiments in Human Despair (Zed Books).

      Son site : http://www.jkcook.net/



      • Jojo 13 novembre 2009 11:02

        Alpo47 Bonjour,
        Sur les faits que vous évoquez évidents depuis un moment pour qui se donne la peine d’ouvrir les yeux, je me souviens de trois faits notables durant les évènements de Gaza :

        Le premier était du fait d’un avoxien tout ce qu’il y a de plus neutre et de plus objectif passionné d’économie de son état et qui pour lisser l’effet Goliath contre David et essayer d’empêcher toute velléité de solidarité avec le petit, postait sans discontinuer des vidéos de l’armée israélienne (rien de moins), prouvant par A+B que l’armement du dit petit, était loin des roquettes dites « saintes » faisant le plus souvent Pschitt qu’on pouvait s’imaginer. Evidemment que la suite a prouvé que c’était des faux mais qui se soucie de la suite franchement…

        Le deuxième était la révélation d’un talent insoupçonné d’un médecin rempart de la laïcité franco-française et qui s’est révélé docteur es charte du Hamas. Il n’a pas manqué de poster ce qu’il a présenté comme des extraits de la dite charte, comme un leitmotiv à chaque fois que des civils tombaient, histoire que toute l’horreur d’une guerre contre eux trouve justification du fait du CV affreu-sissime d’un ennemi (unique cible au départ ouh là) et qui n’avait rien de civil lui.

        Et enfin, le clou si je puis dire. Après le massacre des civils de l’école et après le phosphore, s’est naturellement imposée la question de la poursuite des dirigeants israéliens devant des cours internationales, une mère de famille tapant la discute sur la toile pour passer le temps… avait développé un … argumentaire voulant notamment que dans ce cas là, les dirigeants du camp inverse aussi tomberaient parce que vilains pas beaux, parce que les boucliers humains mais aussi parce que ci- et parce que ça (en beaucoup plus élaboré évidemment, n’est pas pro qui veut). 

        Le souci, oui il y en a un, c’est qu’une partie du dit argumentaire des plus élaborés n’a été diffusée en tant que position officielle que plus tard… Alors de deux choses l’une. Où la mère de famille en question, est une avant-gardiste comme on n’en fait plus smiley, où elle a simplement eu l’exclu d’une position officielle…

        Après, vous aurez tout un tas d’amnésiques qui crieront au scandale dès que vous oublierez de dire bonjour à un de ces trois là. Ah oui au fait, le « médecin » est ailleurs mais les deux autres sont comme prévu, sur ce fil. Bonjour alors gentils gaulois épris de valeurs républicaines et qui tapent la discute sur Internet.

        Le reste, c.à.d. les « je suis insignifiant mais je l’ignore », ben ils continuent à faire ce qui est à leur portée : noyer, diluer, sortir du sujet, poster des kilomètres de copier-coller, meubler, écœurer.
        Mais bon motus hein ! Propagande et Hamassis de conneries que tout ça. Les français ne sont pas dupes, il n’y a qu’à voir les solidarités qui se tissent autour de nos champions !


      • K K 13 novembre 2009 11:42

        Le ministère des Affaires étrangères israélien aurait mis sur pied une équipe clandestine spéciale de travailleurs rémunérés dont le travail consistera à surfer sur l’Internet 24 heures sur 24 pour propager des informations positives sur Israël.♦



        Ce commentaire serait rédigé par un terroriste ayant massacré 345 familles du sud de la France qui se seraient trouvé en Ouganda.
        Rassurez-vous, je ne vous accuse pas, je vous montre juste que l’emploi du conditionnel permet de dire tout et n’importe quoi sans avoir à le prouver. Cordialement

      • Jojo 13 novembre 2009 12:23

        Bonjour K,
        Pas faux, mais et d’un, prouver qu’un ministre de … l’information (de quelque pays que ce soit du reste pour peu que le dit pays ait pour une raison ou pour une autre à convaincre l’opinion), utilise pour cela des faiseurs de la dite opinion, n’est pas du domaine du possible.
        Mais est-ce bien là le fond du problème ?

        Les débatteurs sincères qui se posent des questions, défendent un point de vue, argumentent, enrichissent et s’enrichissent, n’essaieront jamais de fausser un débat (ou pire de l’empêcher), quel que soit le côté dérangeant du sujet.

        Ce qui est loin d’être le cas, de personnes payées pour avoir des convictions et qui n’ont aucun intérêt à ce que des sujets qui dérangent leurs employeurs soient débattus sereinement.

        Vous dites que ce n’est pas prouvé, c’est vrai. Qu’ils laissent les gens s’exprimer librement et personne n’aura l’idée saugrenue d’envisager (et à plus forte raison d’essayer de prouver), quoi que ce soit. Cordialement.


      • Alpo47 Alpo47 13 novembre 2009 12:48

         "Le Projet d’Israël », groupe de lobby médiatique US, vient de produire une version révisée du manuel de formation pour aider le mouvement sioniste mondial à gagner la guerre de la propagande, garder leurs biens territoriaux mal acquis et convaincre l’auditoire international d’accepter que leurs actes sont nécessaires et conformes aux « valeurs partagées  » par Israël et l’Occident « civilisé ».


        Le manuel : « The Israel project’s 2009 – Global Language Dictionnary  » enseigne comment justifier le massacre, le nettoyage ethnique, la confiscation de terres, la cruauté et le mépris flagrant du droit international et des résolutions de l’ONU, et en donne un parfum plus doux, avec une giclée libérale de l’aérosol du langage persuasif. Il est destiné à nous tromper, nous ignorants et crédules, en nous faisant croire que nous partageons réellement les valeurs du régime raciste d’Israël et que son comportement abominable est donc digne de notre soutien.

        Israël espère faire un massacre de relations publiques.

        La priorité des priorités : diaboliser le Hamas

        « Différencier clairement le peuple palestinien du Hamas. Il y a une distinction immédiate et claire entre l’empathie que ressentent les Américains pour les Palestiniens et le mépris qu’ils éprouvent pour la direction palestinienne. Le Hamas est une organisation terroriste – les Américains l’ont déjà compris. Mais si cela sonne comme une attaque des Palestiniens (même s’ils ont élu le Hamas) plutôt que de leur direction, vous perdrez le soutien du public. A l’heure actuelle, de nombreux Américains ont de la sympathie avec les souffrances des Palestiniens, et cette sympathie ne fera qu’augmenter si vous ne parvenez pas à différencier le peuple de ses dirigeants.  »

        (…...)

        « Si… si… si… Alors. » Faites porter le fardeau au Hamas pour qu’il fasse le premier pas pour la paix en utilisant des “si” (et n’oubliez pas de terminer par un “alors” fort pour montrer qu’Israël est un véritable partenaire de paix.) « Si le Hamas réforme… Si le Hamas reconnaît notre droit à exister… Si le Hamas renonce au terrorisme… Si le Hamas soutient les accords de paix internationaux… alors nous sommes prêts à faire la paix aujourd’hui. »

        Les mots qui marchent

        «  Nous savons que les Palestiniens méritent des dirigeants qui se soucient du bien-être de leur peuple, et qui ne se contentent pas de prendre les centaines de millions de dollars d’aide américaine ou européenne pour les mettre sur des comptes bancaires suisses et s’en servir pour soutenir le terrorisme au lieu de la paix.  »

        « On ne peut faire la paix qu’avec des adversaires qui veulent faire la paix avec vous. Des organisations terroristes comme le Hezbollah soutenu par l’Iran, le Hamas et le Jihad Islamique sont, par définition, opposés à une coexistence pacifique et déterminés à empêcher la réconciliation. Je vous le demande, comment voulez-vous négocier avec ceux qui veulent votre mort ? »
        (…..)
        « Il ne peut y avoir aucune justification au massacre délibéré d’innocents, jamais… c’est un principe fondamental sur lequel tous les peuples, dans le monde entier, sont d’accord : les gens civilisés ne ciblent pas et ne tuent pas des femmes et des enfants innocents. »

        Soutien de l’Iran ou soutien des USA – faites votre choix

        «  Soyez humbles. ‘Je sais qu’en essayant de protéger ses enfants et ses citoyens contre les terroristes, Israël a accidentellement blessé des gens innocents. Je le sais, et j’en suis désolé. Mais que peut faire Israël pour se défendre ? Si l’Amérique avait abandonné des terres pour la paix – et que ces terres aient servi au lancement de roquettes sur l’Amérique, que ferait l’Amérique ? Israël a été attaqué par des milliers de roquettes tirées par les terroristes palestiniens soutenus par l’Iran à Gaza. Qu’aurait dû faire Israël pour protéger ses enfants ? »

        (…..)


        voici le raisonnement derrière…

        « Les Américains croient fondamentalement que la démocratie à le droit de protéger sa population et ses frontières. Et tandis que les Américains ne veulent pas augmenter l’aide étrangère en des temps de déficits budgétaires et de réductions douloureuses des dépenses, il n’y a qu’un argument qui marchera pour Israël (en quatre étapes faciles) :

        1) En tant que démocratie, Israël a le droit et la responsabilité de défendre ses frontières et de protéger sa population.
        2) Des groupes terroristes, dont le Hezbollah et le Hamas soutenus par l’Iran, continuent de poser une menace directe à la sécurité israélienne et ont maintes fois pris des vies israéliennes innocentes.
        3) Israël est le seul véritable allié de l’Amérique dans la région. En ces temps particulièrement instables et dangereux, Israël ne devrait pas être contraint à faire cavalier seul.
        4) Avec l’aide financière de l’Amérique, Israël peut défendre ses frontières, protéger sa population, et fournir une aide précieuse à l’effort américain dans sa guerre contre le terrorisme. »
        (…..)

        « Rappelez aux gens –encore et encore- qu’Israël veut la paix. Première raison : si les Américains ne voient aucun espoir de paix – s’ils ne voient que la poursuite d’un épisode de ‘querelle familiale’ vieille de 2.000 ans – ils ne voudront pas que leur gouvernement gaspille les dollars des contribuables ou l’influence de leur Président à aider Israël. Deuxième raison : celui qui sera perçu comme parlant le plus fort pour la PAIX gagnera le débat. Chaque fois que quelqu’un plaide pour la paix, la réaction est positive. Si vous voulez reprendre l’avantage des relations publiques, la paix doit être au cœur de tout message que vous désirez transmettre.  »

        Gaza dans un étau

        « Israël a fait des sacrifices douloureux et pris des risques pour donner une chance à la paix. Ils ont volontairement retiré plus de 9.000 colons de Gaza et de parties de la Cisjordanie, abandonnant maisons, écoles, commerces et lieux de culte dans l’espoir de relancer le processus de paix. Malgré cette ouverture pour la paix en se retirant de Gaza, Israël continue de faire face aux attaques terroristes, y compris des attaques à la roquette et des fusillades d’Israéliens innocents. Israël sait que pour une paix durable, ils doivent être à l’abri du terrorisme et vivre dans des frontières défendables.  »

        (…...)

        Injectez des « valeurs fondamentales » et répétez-les encore et encore ...

        « Le langage d’Israël est le langage de l’Amérique : ‘démocratie’, ‘liberté’, ‘sécurité’ et ‘paix’. Ces quatre mots sont au cœur des systèmes politique, économique, social et culturel américains, et ils doivent être répétés aussi souvent que possible parce qu’ils résonnent dans pratiquement chaque Américain.  »

        « Une règle de base simple est que lorsque vous en êtes à répéter le même message tellement et tellement de fois que vous pensez vous rendre malade, c’est juste le moment où le public va se réveiller et dire : ‘Eh, cette personne est en train de dire quelque chose qui m’intéresse !’ Mais ne confondez pas les messages avec les faits… »

        (…..)

        « Pourquoi le monde est-il tellement silencieux sur les objectifs écrits, dits et affirmés du Hamas ?  »

        « Une communication réussie n’est pas le fait d’être capable de réciter chaque date de la longue histoire du conflit israélo-arabe. C’est le fait de souligner un petit nombre de principes fondamentaux de valeurs partagées – comme la démocratie et la liberté – et de les répéter encore et encore… Vous devez commencer par montrer de l’empathie pour les deux côtés, rappeler à votre auditoire qu’Israël veut la paix, puis répéter les messages de démocratie, liberté et paix encore et encore… Il faut répéter le message dix fois en moyenne pour être efficace.  »

        « La situation au Moyen-Orient est peut-être compliquée, mais toutes les parties devraient adopter une approche simple : la paix d’abord, les frontières politiques ensuite.  »

        Les roquettes, les bombes et les atrocités : le langage de la paix

        « Résultat final : Qu’arrivera-t-il si nous n’arrivons pas à obtenir du monde qu’il se soucie du fait que les parents israéliens du sud d’Israël aient besoin d’esquiver littéralement les roquettes lorsqu’ils accompagnent leurs enfants à l’école maternelle le matin ? Que se passera-t-il si le monde permet à l’Iran, le plus grand commanditaire du terrorisme d’Etat au monde, de se doter des armes nucléaires ? Que va faire Israël si une mauvaise presse pousse les citoyens américains à demander à leur gouvernement de tourner le dos à Israël ? Pourquoi suis-je si préoccupé par le succès de votre travail de communication ? Je m’en soucie parce que je ne veux pas que nos enfants aient à vivre et la vôtre ont vécu pendant l’Holocauste. »

        (…...)

        « ‘Diplomatie économique’ : c’est un terme beaucoup plus consensuel et populaire que le vocable actuel de « sanctions ». Il parle à tout le spectre politique : l’approche économique dure parle aux Républicains, et le composant diplomatique satisfait les Démocrates.  »

        « ‘Prospérité économique’ : chaque fois qu’Israël parle de la ‘prospérité économique’ des Palestiniens, il met Israël en lumière de la façon la plus positive possible. Après tout, qui peut être en désaccord ?  »

        « D’humain à humain : nous savons que le Palestinien moyen et l’Israélien moyen veulent se réunir et faire la paix. Ils veulent vivre en paix. Par le passé, les dirigeants israéliens se sont réunis avec les dirigeants arabes pour faire la paix. Mais comment voulez-vous faire la paix avec le Hamas et le Hezbollah ?  »

        « Humanisez les roquettes : peignez de façon vivante ce qu’est la vie dans les communautés israéliennes vulnérables aux attaques. Oui, citez le nombre d’attaques à la roquette qui ont eu lieu. Mais immédiatement après, continuez avec la description de ce que ça représente de partir la nuit dans un abri. »

        Encore quelques conseils…

        «  ’Vivre ensemble, côte à côte’. C’est la meilleure façon de décrire la vision ultime de la solution de deux Etats, sans le dire. »

        « Lorsque vous parlez d’un partenaire palestinien, il est essentiel de faire la distinction entre le Hamas et les autres. Seul les Américains les plus anti-israéliens et pro-palestiniens attendent d’Israël qu’il négocie avec le Hamas, vous devez donc dire clairement que vous recherchez un ‘partenaire palestinien modéré’.  »

        «  Le combat est sur l’idéologie, pas sur la terre ; sur le terrorisme, pas sur le territoire. Vous devez donc éviter d’utiliser les revendications religieuses d’Israël sur la terre comme justification au fait qu’Israël ne veut pas abandonner la terre. De telles revendications ne font que dépeindre Israël comme extrémiste à des gens qui ne sont pas des chrétiens ou des juifs religieux. »

        « Pensez pro-palestinien. Alors que j’ai parlé des victimes israéliennes, je veux reconnaître les Palestiniens qui ont été tués ou blessés, parce qu’ils souffrent eux aussi. Je veux en particulier tendre la main aux mères palestiniennes qui ont perdu leurs enfants. Aucun parent ne devrait avoir à enterrer ses enfants. »

        (…..)
        « Je veux voir un avenir où les Palestiniens se gouvernent eux-mêmes. Israël ne veut pas gouverner un seul Palestinien. Pas un seul. Nous voulons qu’ils puissent se gouverner. Nous voulons qu’ils aient une auto-détermination totale. »

        « L’approche globale est la suivante : vous devez isoler le Hamas en tant que :
        - cause essentielle du retard dans la réalisation de la solution de Deux Etats
        - la plus grande source de préjudice au peuple palestinien, et
        - la raison pour laquelle Israël doit défendre son peuple contre le terrorisme.

        (….)

        Les perles de sagesse de Regev – comment la région peut-elle être en sécurité sous la menace des armes nucléaires d’Israël ?

        «  Ce n’est pas seulement Israël qui refuse de parler au Hamas. C’est toute la communauté internationale… La plupart des pays démocratiques refusent d’avoir une relation avec le Hamas parce que le Hamas a refusé de répondre aux critères les plus élémentaires du comportement international.  » Mark Regev

        « Voici les quatre points de référence que le secrétaire général de l’ONU, Kofi Anan, a mis sur la table. Et il a dit, parlant pour la communauté internationale… Si le Hamas se réformait… Si le Hamas reconnaissait le droit de mon pays à vivre libre… Si le Hamas renonçait au terrorisme contre des civils innocents… Si le Hamas soutenait les accords internationaux signés et acceptés au sujet du processus de paix… alors la porte serait ouverte. Mais malheureusement – tragiquement – le Hamas n’a respecté aucun de ces quatre points de référence. Et c’est la raison pour laquelle le Hamas est aujourd’hui internationalement isolé. Même les Nations Unies refusent de parler au Hamas. » Mark Regev

        « Israël est très préoccupé par le programme nucléaire iranien. Et pour cause. Le président iranien a parlé publiquement d’effacer Israël de la carte. Nous les voyons accélérer l’enrichissement nucléaire pour pouvoir avoir les matières fissiles qui leur permettront de fabriquer une bombe. Nous les voyons travailler sur leurs missiles balistiques. Nous les avons vu, la semaine dernière, lancer une fusée pour mettre un soi-disant satellite en orbite, et ainsi de suite. Le programme nucléaire iranien est une menace, pas seulement pour mon pays, mais la région toute entière. Et il nous incombe à tous de faire ce qui doit être fait pour l’empêcher de proliférer. » Mark Regev

        La saisie de la Ville Sainte n’est pas à l’ordre du jour

        « Le problème de communication le plus dur est la résolution finale sur Jérusalem. Une écrasante majorité d’Américains veut qu’Israël ait la responsabilité des lieux saints et ont franchement peur des conséquences qu’aurait la cession du contrôle aux Palestiniens. Rendez-vous compte :

        (….....)

        Prenez le droit de nommer les choses par leur nom

        « Beaucoup à gauche voient une crise ‘Israël c/ Palestiniens’ où Israël est Goliath et les Palestiniens sont David. Il est essentiel qu’ils comprennent que c’est une crise arabo-israélienne et que la force qui sape la paix est l’Iran et ses alliés le Hezbollah, le Hamas et le Jihad Islamique. Vous ne devez pas appeler le Hamas simplement le Hamas. Nommez-les par ce qu’ils sont : le Hamas soutenu par l’Iran. En effet, quand ils sauront que l’Iran est derrière le Hamas et le Hezbollah, ils seront beaucoup plus favorables à Israël.  »

        Notre devoir de respecter et de promouvoir les droits de l’homme

        « L’Assemblée Générale proclame la présente Déclaration universelle des droits de l’homme comme l’idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations afin que tous les individus et tous les organes de la société, ayant cette Déclaration constamment à l’esprit, s’efforcent, par l’enseignement et l’éducation, de développer le respect de ces droits et libertés et d’en assurer, par des mesures progressives d’ordre national et international, la reconnaissance et l’application universelles et effectives, tant parmi les populations des Etats Membres eux-mêmes que parmi celles des territoires placés sous leur juridiction.  » (Préambule de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, 10 décembre 1948).


      • Jojo 13 novembre 2009 14:35

        Eloquent Alpo47 merci. Je serais ravi que certains viennent commenter votre post, parler de paranoïa, de collusion avec le Hamas ou mieux d’antisémitisme.

        Cela dit, je pense qu’on est loin du compte. Pas assez technique, il y manque par exemple la partie théorique de ce que vous pouvez lire au quotidien : L’art de discréditer un communicant sérieux, celui cent fois renouvelé du botter en touche qui ne se verrait pas trop, mille et une façons de ramener la discussion sur l’Islam y compris lorsque ça parle de tartes aux fraises… etc etc ! 


      • King Al Batar Albatar 12 novembre 2009 15:47

        Il faut se mefier de ce genre d’information, du style l’armée Israelienne a saisi une importante cargaison appartenant à untel....

        C’est quand meme bizarre que ni le vendeur d’armes, ni ’lacheteur ne réclame rien , ne gueule pas.....

        Ca pourrait très bien etre du materiel Israelien.....


        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 12 novembre 2009 15:54

          Il est certain que les trafiquants d’arme ont pour habitude, en de telles circonstances, de porter plainte auprès des instances concernées pour concurrence déloyale sur un marché juteux.

          Il est certain aussi que dans de tels cas, les commanditaires, ou clients, ou receveurs si vous préférez, envoient des requêtes publiques au service livraison VPC pour se plaindre d’une interception frauduleuse...


        • King Al Batar Albatar 12 novembre 2009 16:48

          Alors si c’est bien des armes vendues Illégalement pourquoi la communauté internatiionale ne condamne t elle pas les deux pays, et pourquoi personne ne salue d’un coup de chapeau le magnifique geste pour l’humanité qu’a fait Israel.

          Tout le Monde s’en fout, les américains, les francais, meme le monde arabo musulman sembe n’en avoir rien à foutre.

          Ca me parait etre un gros coup monté, après je peux me tromper....

          Il y eu un article il y a deux jours de Morice, ou il avait effectué des enquetes sur le bateau en question. Pas mal, je vous conseille de le lire. Je ne crois aps spécialement au théorie que pourrait me demontrer un particulier, car un particulier reste bien peu de chose dans ce monde....

          Pour ce coup la je me fit simplement à mon intuition. Laissé donc s’exprimer le peu de femeinité que j’ai en moi Cosmic et donc mon intuition.... smiley

          D’ailleurs au passage, je trouve l’expression « intuition féminine » extrémement reductrice pour les femmes, comme si le pouvoir supérieur des femmes était l’intuition... Ce qui sous entendrait par opposition, que les hommes ne sont pas intuitifs mais raisonnés. Puisque à l’opposé de l’intuition se trouve la raison. En croyant à des compliments, parfois on rabaisse plus qu’on élève.


        • morice morice 13 novembre 2009 17:33

          Ca pourrait très bien etre du materiel Israelien.....


          ça l’est.

        • Leila Leila 12 novembre 2009 15:59

          Les journalistes français ont compris que cette histoire a été montée de toutes pièces par le gouvernement israélien pour faire diversion pendant que l’assemblée générale des Nations Unies discutait du rapport Goldstone. La supercherie a été démasquée la semaine dernière par Morice sur Agoravox. Si Zelote avait été en France, il aurait constaté que les journaux, les radios et les télévisions n’en ont pas parlé, sauf Le Figaro qui s’est fait avoir par surprise le premier jour. Bravo au service de propagande de l’armée israélienne : sa video c’est du grand art.


          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 12 novembre 2009 16:07

            Morice n’a rien démasqué du tout, Leïla. Je lui ai fourni toutes les informations réduisant à néant sa nouvelle théorie du complot.
            Je conçois cependant très bien que ces informations ne vous intéressent pas. Elles proviennent de sites de la marine marchande internationale, pas d’ISM... ni de momo...

            Quant à la presse, elle en a abondamment parlé. Ne lisez-vous pas les journaux ? Ce qu’elle s’est gardée de faire, c’est en tirer des conclusions.

            Tout l’inverse de vous, en quelque sorte.


          • le-Joker le-joker 13 novembre 2009 12:47

            Morice assis le cul sur sa chaise expert CIA MOSSAD crédible............


            Heureusement c’est bientôt Noël on a le droit de croire même qu’il se déplace sur un traineau habillé en rouge avec une barbe.

            Quoi que sur la barbe on vous l’accorde :D

          • morice morice 13 novembre 2009 17:36

            apprenez d’abord à lire les textes et non les posts, et cliquez au moins sur les liens qui vous donnaient tous les CALLSIGN des bateaux... après vous « discuterez ». Vous n’avez rien suivi de cette histoire, avez nié les liens que j’indiquais, pourtant, liant deux navires au port de Limassol.


          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 13 novembre 2009 17:42

            Ce n’est pas vous qui allez m’apprendre à lire, momo. Je les ai vérifiés vos callsigns et vous avez tout faux, mais alors à point qui culmine dans le parfait ridicule.
            La différence entre vous et moi, c’est que je recoupe des sources d’origines variées tandis que vous cherchez seulement à accréditer vos délires conspirationnistes.
            Et l’autre différence, c’est que vous avez le temps, chaque jour depuis trois ans, de décérébraliser les lecteurs en les noyant sous des flots invraisemblables de liens et sans aucune rigueur ni aucune logique.
            Vous le fait-on remarquer que vous commencez en hurlant à prétendre l’inverse de l’argument que vous avez balancé cinq minutes plus tôt comme une vérité ultime, embrouillant tant et plus qu’à la fin on ne peut plus penser.
            Alors, vous prévaloir de m’apprendre à penser, mon pauvre trublion, c’est à mourir de rire.
            Vous avez tort, vous ne l’admettez pas. C’est votre problème.


          • morice morice 13 novembre 2009 18:35

            Je les ai vérifiés vos callsigns et vous avez tout faux,


            on ne dirait pas !! les trois indiqués étaient bien les BONS.

          • armand 12 novembre 2009 17:17

            Tout à fait Jacob
            « tout le monde sait qu’ISRAEL a l’habitude de bombarder le désert... »
            est une bouttade, ils préfèrent bombarder des écoles ou des hopitaux en effet.


          • morice morice 13 novembre 2009 18:39

            euh franchement .. vous gobez tout...


            Les Israéliens ont donc bombardé, il y a sept mois, quelque chose, certes, mais qui n’était pas ce que décrit le rapport de la CIA : tout au plus une centrale ou un centre de recherche, car, pour l’instant, on n’en est qu’aux suppositions tant les preuves ne proviennent que d’un seul côté. Et, en fait, on pense de plus en plus que ce n’était pas l’objectif qui importait : ce qui était visé, dans la manœuvre, c’est le tracé de la route d’attaque vers l’Iran, future cible potentielle, en cherchant surtout à affoler les nouveaux missiles russes disposés le long du trajet pour les « faire parler »

            En les détectant et en les brouillant, les Israéliens, guidés par leur tout nouveau satellite, se sont en fait préparés à attaquer l’Iran, si Washington leur en avait laissé le feu vert. Ce qu’il a dû faire aussi pour l’attaque syrienne, tant on imagine mal les Awacs de la région ne pas être au courant du moindre décollage d’avions possédant des nacelles Lantirn de guidage laser pour bombardement précis. Dans ce cas, les Etats-Unis faisaient l’économie des tests d’anti-missile russes qui n’ont pas bronché, alors que ce sont les mêmes dont venait juste de s’équiper l’Iran.

            Maintenant ne reste qu’une seule question en fait : c’est bien joli tout ça, mais pourquoi ne le dire que sept mois après seulement ? Et, là, on tombe sur la vraie explication de tout ce remue-ménage à partir de photos-montages. Comme pour l’Irak, les fausses photos servent à un seul but, et c’est ici à contrecarrer les avancées diplomatiques de ces derniers mois en Corée du Nord : le meilleur moyen de torpiller les discussions en cours était bien de charger à mort la dictature coréenne, en l’accusant de faire proliférer la menace nucléaire. Beaucoup voient dans cette posture la main de Dick Cheney, faucon d’entre les faucons, toujours tenté par une confrontation militaire ici ou ailleurs. Comme si ça ne suffisait pas encore, on apprend ce week-end par la bande que le régime de Corée du Nord creuse quelque part un tunnel de 6 km de long pour y cacher ses avions de chasse. L’explication donnée par les informateurs de la CIA étant bien entendu « le renforcement décidé après le raid israélien en Syrie » ! La nouvelle couche de diabolisation coréenne est bien sur les rails. La nouvelle arrive en supplément d’un réacteur d’occase vendu en pièces détachées. Demain, on accusera Kim Jong-II de vouloir annexer la Lune, logiquement à ce rythme. 

          • Zelote Zelote 13 novembre 2009 21:07

            Morice


            Merci de nous démontrer une fois encore votre grande connaissance, votre « science infuse », ou science diffuse plutôt ...

          • Alpo47 Alpo47 12 novembre 2009 19:47

            Et puis... peu importe. Après tout, ce sont des « sous-hommes », non ?
            N’est ce pas le grand rabbin d’israel qui déclarait « Une vie juive vaut 1000 vies arabes » ?
            Alors, lorsqu’on a la chance d’appartenir au « peuple élu », on peut massacrer tout le monde... civils... femmes... enfants..impunément.
            C’est ça le fond de « la pensée sioniste » ?


          • le-Joker le-joker 13 novembre 2009 12:51

            Pour tout dire on s’en fout un peu des cinglés du Hamas et du reste d’ailleurs qui les soutiennent et les mettent au pouvoir.....


          • morice morice 13 novembre 2009 18:44

            des écoles ET des hopitaux dans lesquels se cachent le hamas et qui servent de planque pour les armes...comme les mosquées d’ailleurs ! ce ne sont pas des écoles mais des madrasas.



            les écoles bombardées étaient celles répertoriées par l’ONU comme sanctuaires : l’un des crimes de guerre est ce bombardement.

            maitenant, le coup de l’école piégé par trois batons de bois peints et deux morceaux de scotch « découverts par Tsahal »... à d’autres, Jacob, à d’autres. 

          • benoit benoit 12 novembre 2009 19:57

            Bonjour,

            cessons de rabaisser le débat à des querelles idéologiques d’enfants gâtés !

            Zélote a au moins raison de donner une version que l’on entend pas souvent içi.

            Que l’Iran se livre à des livraisons d’armes au profit de groupes populistes n’est pas un secret : l’Iran le reconnaît officiellement.

            Les dénégations de certains ne sont pas sérieuses.

            La question du moment est l’opportunité d’une éventuelle attaque contre le programme Iranien et ses conséquences.


            • Zelote Zelote 12 novembre 2009 20:21

              Bonsoir à tous


              Je m’excuse auprès de vous parce que les photos qui illustraient mon propos ne sont pas passées. Quelqu’un peut m’expliquer comment les insérer dans une réaction car elles valent le coup d’oeil ?

              Pour ceux qui affirment que c’est un coup monté, comme Morice, les sceaux des Pasdaran trouvé sur des caisses, le manifeste du navire qui prouve que l’expédition a été réalisé par la société nationale de transport d’Iran, les armes de fabrication iranienne, les sacs qui ont servis à camoufler les armes avec le nom d’une société iranienne, jusqu’à l’emballage des munitions avec du papier iranien démontrent que l’Iran est bien l’expéditrice de ce chargement.

              Aussi, ces preuves déjà montrées à des ambassadeurs et à des conseillers militaires de différent pays tendent à prouver que l’Iran à violé un embargo et plusieurs résolutions de l’ONU ( 1701, 1746...) Je me rappelle d’Ahmadinejad à Genève se drapant du voile de la vertu accusant Israël de ne pas respecter les résolutions de l’ONU !

              Mais encore, alors que le gouvernement libanais est en phase de constitution avec deux futurs ministres issus du Hezbollah, je suis impatient de connaître la position de Harriri sur l’armement massif d’une composante de son gouvernement, surtout en cas d’attaque d’Israël ou en cas de mini putsch comme en 2008...

              Enfin, à ceux comme Leïla qui affirment que cette affaire à fait un « flop », je réponds qu’il faut attendre les développements futurs au Conseil de Sécurité et ne pas confondre la couverture de la presse française avec les conséquences de cette affaire au niveau stratégique, politique et diplomatique.

              • morice morice 13 novembre 2009 17:42

                 les sceaux des Pasdaran trouvé sur des caisses, le manifeste du navire qui prouve que l’expédition a été réalisé par la société nationale de transport d’Iran, les armes de fabrication iranienne, les sacs qui ont servis à camoufler les armes avec le nom d’une société iranienne, jusqu’à l’emballage des munitions avec du papier iranien démontrent que l’Iran est bien l’expéditrice de ce chargement.


                ça tombe bien comme exemple : tout est faux, et les sacs de polyéthylène iranien tout le monde en a... 

                faudra que vous fassiez quelques textes avec votre photocopieuse....

                RIEN à ce jour ne DEMONTRE que ce qui a été saisi est bien iranien : pire, vous allez tomber de haut quand on va vous apprendre que les services secrets israéliens ne sont plus ce qu’ils sont : dans plusieurs vidéos, il y a la PREUVE flagrante de leur forfaiture. Pour tout vous avouez, ils s’en sont déjà rendus compte. Je suis gentil, je vais vous donner un indice : au Jerusalem Post, ils sont plus intelligents. Ils n’ont pas diffusé un élément fort compromettant... mais cherchez donc, ça nous fera la paix, puisque vous ne cherchez que la guerre...

              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 13 novembre 2009 17:47

                Quelle présomption, quelle agressivité, quelle fatuité...


              • Dzan 12 novembre 2009 21:21

                Si j’ai bien compris.

                D’un côté, les uns ont le droit de tirer sur tout ce qui bouge, y compris avec des armes « interdites » ( bombes au phosphore ) et de l’autre côté les autres qui n’auraient droit qu’à des armes de poing ou des frondes.


                • Zelote Zelote 12 novembre 2009 21:40

                  D’une part les bombes au phosphore ne sont interdites, ensuite elles ont été utilisées pour faire des écrans de fumée et non pour bombarder des civils.


                  D’autre part, sauf à considérer que tout groupe terroriste à le droit de s’armer de missiles et d’obus alors je ne comprend pas pourquoi l’Espagne et la France font la chasse aux terroristes de ETA et saisissent dès que possibles les armement de ce groupe.

                • morice morice 13 novembre 2009 10:43

                  D’une part les bombes au phosphore ne sont interdites, ensuite elles ont été utilisées pour faire des écrans de fumée et non pour bombarder des civils.


                  « pour faire des écrans de fumée » : ok,on retient l’idée : c’est donc pou cacher l’arriver des chars alors.. OK ? 

                  et quand ça tombe dans une école, localisée par l’ONU (Tsahal avait le plan !) c’est pour faire arriver quoi dans l’école ?

                  des schtroumpfs ?

                  vous êtes GROTESQUE.

                  tout le monde sait que ce sont des obus INCENDIAIRES... demandez aux habitants de DRESDE ou de TOKYO...

                • Zelote Zelote 13 novembre 2009 13:34

                  Sacré Morice !


                  Selon l’expert Joseph Henrotin,

                  « On a affaire à un paradoxe. Les Israéliens veulent combattre de nuit pour permettre de surprendre les combattants du Hamas et de les avoir aussi à la fatigue. Le problème, dans le cas de Gaza, est qu’il faut éclairer des petites rues. Les Israéliens vont effectuer des largages de leurs munitions à basse altitude avec pour but d’éclairer et de faciliter la désignation de cibles. Il s’agit de viser mieux pour éviter les civils. Le grand paradoxe est que, dans ce cas-là, vous vous retrouvez avec des débris d’armes et de phosphore en combustion qui effectivement atteignent des civils et/ou des combattants. Cela cause des brûlures assez graves. Mais c’est un dommage collatéral qui résulte assez paradoxalement de la nécessité de disposer de plus d’éclairage pour éviter les bavures.« 

                  Vous avez dit »grotesque" ? Je trouve que cela vous caractérise parfaitement !

                • caramico 12 novembre 2009 21:51

                  Zelote, es tu fier de ce que les Israéliens ont fait à Gaza ?


                  • Zelote Zelote 12 novembre 2009 22:12

                    Qui peut être fier de faire la guerre ? Les israéliens dont je fais parti ne vont pas de gaité de coeur à la guerre mais quel pays au monde peut accepté qu’un million de ses habitants soient sous le feu continuel de missiles ?


                    A mon tour de te poser une question : est tu fiers de ce que fait le Hamas à Gaza ?

                  • abdelkader17 12 novembre 2009 22:24

                    @Zélote
                    Arrêtez donc vos pitoyables simagrées,les rockets Kassam ne sont pas des missiles,tout juste des pétards mouillés,votre structure fasciste à usurpé 90 % du territoire arabe de Palestine ,pratique la politique du fait accompli,colonise sans cesse des terres ,vide Jérusalem de sa composante arabe,torture les prisonniers politiques,ratonne comme l’an dernier femmes et enfants sans disctinction et vous voulez nous la jouer moral et honnête,vous êtes des voyous, des gangsters et chaque arbe qui se respecte se doit de vous combattre sans relache jusqu’à ce que vous rendiez ce que vous avez pris par la force et la complicité de vos larbins occidentaux.
                    Vous me donnez envie de vomir avec votre hypocrisie sans borne.


                  • morice morice 13 novembre 2009 10:47

                    Qui peut être fier de faire la guerre ? Les israéliens dont je fais parti ne vont pas de gaité de coeur à la guerre mais quel pays au monde peut accepté qu’un million de ses habitants soient sous le feu continuel de missiles ?


                    dont vous faites partie ???

                    ah ah ah ... et vous venez nous dire que le Francop ne VOUS APPARTIENT PAS ?

                    ah ah ah ... bientôt, vous serez triplement ridicule. VOTRE PROPAGANDE est éhontée, ici. Ehontée : vous êtes la photocopieuse de Tsahal ici !

                  • le-Joker le-joker 13 novembre 2009 12:49

                    Moi c’est l’Islam qui me donne envie de vomir !


                  • le-Joker le-joker 13 novembre 2009 12:53

                    h ah ah ... bientôt, vous serez triplement ridicule. VOTRE PROPAGANDE est éhontée, ici. Ehontée : vous êtes la photocopieuse de Tsahal ici !


                    Morice c’est toujours mieux que d’être le pisse-copie de Google :D

                  • Zelote Zelote 13 novembre 2009 13:44

                    Mais oui Morice, le Francop nous appartient, comme le VISEA ! Je vais vous faire une confidence la Société Nationale Pétrochimique d’Iran, c’est aussi nous. Et puis comme vous m’êtes fort sympathique, je vais vous avouer que les Pasdarans sont en fait des agents israéliens déguisés mais chut, ne le répétez pas sinon on risque de vous croire.


                    Ah j’oubliai, pour que le tableau soit complet, regardez bien Ahmadinejad ! Il ne vous fait pas penser à ces caricatures de juifs faites par les nazis ? Et bien en fait, il est juif : c’est une taupe de Mossad.

                  • morice morice 13 novembre 2009 17:44

                    vos propos sont incohérents et sont comme vous : grotesque. Vous n’avez pas l’ombre d’une preuve valable. Les fameux documents sont des FAUX grossiers.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès