Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le Haramistan ou l’état islamique de Boko haram ... une réalité (...)

Le Haramistan ou l’état islamique de Boko haram ... une réalité bientôt ?

Sur les rives du Lac-Tchad, Boko haram aspire à créer son état islamique, le Haramistan, dans lequel l’extrémisme dogmatique, la folie meurtrière, l’islam faussé et un certain Abubakar Shekau - un dément habité par un démon et leader de Boko haram - reconnaitront leurs exigences.

Ça se passe là sous nos nez et dans l’indifférence totale. Pas tout à fait. Les victimes de Boko Haram avaient quand même eu droit à un slogan : « bring back our girls ». 

Combattre les terroristes avec des émotions à profusion, des slogans, l’hypocrisie politicienne et quelques bavards se prenant pour des psychologues en devoir d’assistance aux personnes affectées, est une comédie mortifiante.

Surtout que des innocents meurent et que des millions d’autres se sentent violés dans l’exercice de leur Liberté et Droit naturels.

Le terrorisme est un phénomène qui s’émancipe des émotions, des slogans, de la morale, des lois de l’humanité, des formules soient-elles populaires et des bavardages des cercles interprétatifs.

Les terroristes tuent avec détermination et sans regret. Nous devons les confronter et les neutraliser froidement, avec détermination et sans regret.

Ce n’est pas leur ressembler parce que nous n’avons pas les mêmes valeurs et nous ne sommes pas tenus par les mêmes aspirations. Ce n’est pas leur ressembler parce que nous autres, nous nous subordonnons volontairement aux lois de l’humanité. Eux non.

Nous devons penser et poser des actes et des actions tangibles sur le terrain et de nature à neutraliser physiquement les terroristes. Des actions létales pour ceux qui tuent. Voilà ce qu’il faut exiger et réclamer plutôt que de rechercher l’adhésion à un slogan, faire des affaires après des attaques terroristes ou vendre des objets portant des slogans. Cet opportunisme, même s’il n’a été souhaité par personne, n’est pas un remède au terrorisme.

L’émotion (au sens d’appel à la compassion ou de réaction de peur) peut soulager momentanément mais elle est sans effet contre ceux qui se dirigent vers nous avec intention de nous liquider au nom de leurs interprétations des textes sacrés. Émouvons-nous et nous mourrons. Agissons et nous les vaincrons.

Plutôt que l’adhésion à des formules qui donnent le sentiment de puissance aux personnes qui les balancent, inefficaces mais tout de même populaires, je préfère le calme et l’action réaliste. C’est à dire considérer le terrorisme tel qu’il est et répondre comme il se doit, calmement et efficacement. Sans amalgame entre terrorisme et islam.

La barbarie de Boko Haram est une agression contre la liberté et ceux qui la défendent. Plusieurs centaines de personnes tuées, rien qu’en cette année 2015. Des chiffres de 2000 personnes massacrées ont été avancés par Human Rights Watch. La barbarie qui a frappé Charlie Hebdo est une agression contre la liberté et ceux qui la défendent.

Le pire est que les terroristes ambitionnent de se doter des états islamiques partout pour mieux massacrer et dominer le monde libre. Les efforts quotidiens vont dans ce sens. C’est pourquoi, le monde libre doit passer à l’offensive avant que nous nous retrouvions avec un nouvel état islamique quelque part dans le monde devenu si petit et instable. Avant que des califats nous envahissent et nous voilent de force. 

Je finis en précisant que je ne relève que l’inefficacité des slogans dans la guerre contre les terroristes. Pas de confusion entre victimes et agresseurs, quelles que soient les réactions émotives. Pas de confusion entre terrorisme et islam.

Vive la liberté d’expression ! A bas le terrorisme.

M. Joe Al Kongarena


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • armand 16 janvier 2015 18:11

    Je suis totalement consterné qu’il n’y ait aucunes réactions, il faut stopper cette horreur et bien sûr prévoir la suite pas comme en Lybie.


    • armand 16 janvier 2015 18:11

      J’oubliais merci de votre article


      • Jean nemare roiubu77 16 janvier 2015 18:24

        Poutine avait une formule : « On va les buter jusque dans les chiottes ! » Voilà, le sort qu’il faut leur réserver : aucune pitié ! Ils sont que de la vermine, ils doivent pourrir et désecher comme de la vermine au soleil ! 


        • cathy30 cathy30 16 janvier 2015 19:54

          Pas de confusion entre terrorisme et islam.

          je vois que nous avons les même problèmes !

          • Le Corbeau Magnifique Le Corbeau Magnifique 16 janvier 2015 20:07

            Ici c’est le Hollandistan.

            Une sorte de république laïco-demeuré !


            • velosolex velosolex 17 janvier 2015 00:39

              Bravo pour cet article et ce cri d’indignation. Difficile de ne pas faire les liens avec ce qui se passe ailleurs....


              • tinga 17 janvier 2015 01:26

                On ne peut aborder la question du terrorisme sans se poser la question des commanditaires, et là, les choses se compliquent sérieusement, le terrorisme est une arme peu coûteuse qui permet d’obtenir sur le plan géostratégique des résultats stupéfiants, pour peu que l’on dispose d’un puissant système médiatique.


                • devphil30 devphil30 17 janvier 2015 07:50

                  Cessons l’angélisme pourquoi des groupuscules se développent ?
                  Soif de pouvoir , d’argent , d’emprise idéologique ou religieuse

                  En quoi cela différe de l’action des occidentaux depuis l’empire Anglais ?
                  Aujourd’jui , le semblant de démocratie dans les pays d’Afrique , du moyen orient , Amérique du sud , nécessite des actions en sous main de déstabilisation principalement par les américains via des officines de la CIA.

                  Pourquoi certains pays subissent ce regain de religieux violent ou subissent des révolutions colorées au parfum faussement démocratique ?

                  Le regain religieux permet de faire faire à des fous de dieux des actions des destruction , déstabilisation dans des pays à fort potentiel pétrolier pour ensuite permettre l’intervention sous couvert de l’ONU ou sans afin de mettre la main par des compagnies internationales des ressources pétrolières , mettre en place un gouvernement fantoche bien inféodé aux occidentaux.

                  Les révolutions colorées permettent des changements de régime pour remplacer par un semblant de démocratie plus en vogue actuellement des dictateurs précédemment mis en place par les mêmes occidentaux.
                  La Libye fût un exemple flagrant de l’ingérence occidental pour contrer un dictateur pourtant accueilli à l’Élisée en 2007 mais génant pour Sarkozy en terme de financement et surtout génant pour les Américains pour la continuité de leur domination par les pétro dollars.
                  Kadafi voulait s’affranchir des dollars dans les transactions de pétrole.

                  La Chine et la Russie et les Brics sont entrain de mettre à bas la domination Américaine sur les pétro dollars , d’où ce regain de tension.

                  Pour revenir au sujet , une fois le « sale boulot » fait par ce boko haram , les usa interviendront comme ils l’ont fait en Irak pour le pétrole, il suffit de regarder ou interviennent les usa pour chercher quelle ressource existe dans le sous sol , la plupart du temps il s’agit de pétrole ou de possibilité de passage de gazoduc comme en Syrie pour l’accès à la mer.

                  http://www.lemonde.fr/international/article/2014/05/13/qui-se-cache-derriere-boko-haram_4414480_3210.html
                  "

                  Les moyens de financement de Boko Haram sont assez flous. Les analystes émettent plusieurs hypothèses, sans résultats probants. «  Le groupe a été utilisé dans les batailles politiques de l’Etat du Borno, dans le nord du pays, et Ali Modu Sheriff, le gouverneur du Borno [de 2003 à 2011], aurait été lié au financement de Boko Haram », explique Gilles Yabi. D’autres hypothèses locales et politiques sont à prendre en compte : « Les grands commerçants et les hommes d’affaires du Nord auraient également finacné le groupe dans un contexte de compétition locale pour le pouvoir. Les braquages de banque sont également un moyen pour obtenir des ressources », poursuit le chercheur.« 

                  http://www.afrik.com/boko-haram-2e-partie
                   »Qui dit OTAN dit Etats-Unis. Le Nigeria est le pays le plus peuplé d’Afrique et le 6e exportateur de pétrole au monde. Il est clair que l’hyperpuissance américaine ne peut s’en désintéresser. Washington ne peut laisser un pays aussi important au cœur de l’Afrique sombrer dans la confusion et devenir un sanctuaire djihadiste, ni tomber par réaction entre les mains d’un pouvoir militaire fort qui pourrait avoir la tentation d’une politique nationaliste sur le modèle iranien ou venezuélien en s’affranchissant des règles de l’OPEP et de l’acceptation du paiement de son pétrole en dollars."

                  C’est pas joli et cela existe depuis plus d’un siècle , le pétrole a contribué à tuer des millions de personnes depuis sa découverte et sera la cause de l’embrassement de la planète soit par les armes soit par le réchauffement induit

                  Philippe


                  • agent ananas agent ananas 17 janvier 2015 09:22

                    Les atrocités commises par Boko Haram est un prétexte pour justifier une intervention militaire occidentale en Afrique pour contrer l’influence grandissante de la Chine sur ce continent et non pour lutter contre « l’haramisme ».
                    Eliminez les soutients financiers et idéologiques des pétro-monarchies du Golfe et le problème djihadiste sera quasi résolu.


                    • velosolex velosolex 17 janvier 2015 13:16

                      agent a nanas


                      Je doute que ça soit si simple que ça.

                       Les talibans ont été la créature hideuse que les américains ont crée et qui leur est revenu dans la gueule en boomerang.

                      L’irak a été la deuxième cause de déstabilisation des deux continents. On en paye nous les pots cassés. C’est tout de même incroyable d’entendre Obama maintenant plastronner dire que les musulmans ne posent pas de problème sur le sol américain. Un mélange de cynisme et de bétise qui font froid dans le dos.

                       Ces sectes qui ne sont pas sans rappeler celle du vieux de la montagne, au treizième siècle, sont un mélange d’opportunisme qui développe son endoctrinement sur des âmes faibles, au bénéfice de soudards qui ont le sait, n’en ont rien à foutre du prophète, juste un prétexte, comme le communisme l’a pu l’être à une autre époque.

                    • velosolex velosolex 17 janvier 2015 13:19

                      A propos allez tous voir ce formidable film qu’est « Timbuktu », et que certaines salles ont déprogrammés, suite à des menaces à la bombe


                      Pas surprenant : Ce film pointe là où ca fait mal. 



                      La bande annonce donne un aperçu.....

                    • agent ananas agent ananas 17 janvier 2015 15:49

                      Velosolex

                      Ok, je simplifie pour faire court, mais grosso modo le fondamentalisme islamiste n’aurait pas connu une telle expansion sans le soutient idéologique et financier des pétro-monarchies du Golfe.
                      Il est vrai aussi que les US ont leur part de responsabilité dans la création de ce monstre, quoique je crois difficilement au « blowback ». Z’avez jamais entendu parlé du pompier pyromane ? A votre avis que fait l’imam Fetullah Gulen près de Langley ?

                      agent à nanas ? Charmante faute de frappe... smiley


                    • vachefolle vachefolle 17 janvier 2015 14:21

                      Oui bien sur vous avez raison, mais pour ce qui est de l’armée française il faudra repasser.
                      Entre les 10000 pingoins pour lutter contre les terroristes, et les interventions dans une bonne dizaine de pays, les crédits sont épuisés


                      • MUSAVULI MUSAVULI 17 janvier 2015 14:45

                        Joe Al Kongarena,

                        Avant de penser que « nous » pouvons vaincre militairement Boko Haram, il faut avoir une idée précise des personnes et des Etats qui se cachent derrière cette organisation. Je vous recommande ces deux articles dont les auteurs voient derrière les actions de Boko Haram une opération américaine sous faux drapeau dont le but ultime est d’affaiblir le Nigéria, principal rival des puissances occidentales en Afrique de l’Ouest. L’auteur, Mikaela HONUNG, affirme sans détour que « Boko Haram est un sous-marin de la CIA ». Il s’inspire d’un article plus détaillé en anglais : « Boko Haram is a cia covert operation – wikileaks », rédigé, comme vous le voyez, à partir des révélations de Wikileaks. Les auteurs posent cette question, « comment un rassemblement haillonneux d’hommes essentiellement sans formation ni expérience a-t-il pu se transformer presque d’un jour à l’autre en une organisation capable de concevoir, fabriquer et poser des bombes valant des millions de nairas et de commettre des attentats dans plusieurs endroits du pays à la fois ? ». Et d’ajouter : « Être capable d’opérations aussi sophistiquées implique de disposer d’un système de commandement et de contrôle qui, malgré tous les efforts pour le garder caché, ne le restera pas toujours. Mais comment Boko Haram a-t-il pu anéantir tous les efforts conjugués des forces de sécurité pour découvrir et empêcher ses activités ? ». Je ne crois pas un seul instant qu’un Etat aussi puissant que le Nigéria (dont l’armée a écrasé des insurgés au Libéria et en Sierra Léone) puisse se révéler tout d’un coup incapable face à une bande de racailles comme Boko Haram. Si le Nigéria n’y arrive pas, c’est que derrière Boko Haram opèrent des gens et des Etats beaucoup plus puissants que l’Etat nigérian. Par conséquent, aller au combat face à Boko Haram en ignorant les manoeuvres de la CIA reviendrait à essayer de remplir le tonneau des Danaïdes.


                        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 19 janvier 2015 18:23

                          complotistes de tous les pays ENGAGEZ VOUS CHEZ DAESH BOKO HARAM AQMI ou al quaida

                          DES ACTES PAS DES PAROLES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

                          nous sommes en GUERRE L’ ANGELISME C’ EST FINI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès