Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le Mali n’est qu’un hors d’œuvre

Le Mali n’est qu’un hors d’œuvre

Pendant que la France joue son rôle au Mali, que François Hollande récite béatement son texte et que les médias peinent à trouver un contenu à leur couverture de cette « guerre », des choses beaucoup plus importantes se passent en coulisse. En coulisse mais au vu et au su de tout le monde, car il n’est plus besoin de se cacher. Tant que les grands médias n’en parlent pas, ça n’existe pas. Et ils n’en parleront pas.

On a vu, dans un précédent article comment des forces spéciales américaines étaient en train de se déployer dans la région de Kourémalé, ville frontière entre la Guinée et le Mali. Parallèlement à ce déploiement, on a vu une forte activité sécuritaire de la part des autorités guinéennes pour contrer d’éventuelles infiltrations des djihadistes maliens non seulement dans leur pays, mais aussi dans les pays voisins. Etant donné l’invraisemblance de cette narrative, nous avions soupçonné d’autres objectifs derrière ce déploiement. Il semble que nous avions vu les choses à minima.

Là où tout le monde parlait d’Areva, de reconquête d’une ancienne colonie, de Françafrique et autres facteurs géopolitico-économiques n’intéressant que la France seule, on constate qu’il y avait bien plus que cela. Certes, ces facteurs ont pu jouer ; mais comme outils ou catalyseurs. Ils ont pu aussi avoir été utilisés comme moyen pour détourner les regards pendant que les choses sérieuses se développent progressivement, étape par étape, dans les coulisses. La France, avec sa « légitimité » africaine, n’aurait joué qu’un rôle d’enfumage avec la complicité de chefs d’états africains mis en place par le système.

Pendant que l’Opération Serval suit son cours, se modifiant de jour en jour pour s’adapter à la nouvelle donne, les américains préparent déjà les épisodes suivants. Partant des évènements du Mali, devenu comme un épicentre, ils s’intéressent à tous les pays alentour. D’abord, on a vu la prise d’otage sanglante de In Amenas qui ne doit rien au hasard. Ensuite on a constaté que la Guinée était sur les dents, prête à combattre les terroristes qu’on annonce déjà sur son territoire. A l’Est, au Niger, on apprend qu’une base de drones Predator vient de voir le jour. Le président nigérien Mahamadou Issoufou justifie cette présence par la nécessité de protéger ses frontières des infiltrations de groupes djihadistes. A l’Ouest du Mali c’est la Mauritanie. La frontière entre les deux pays s’étend de l’Algérie au Sénégal. La Mauritanie est concernée dans ce conflit au plus haut point, même si on en parle peu. De fait, des choses s’y passent. Outre les conseillers habituels, américains ou français, en matière de lutte contre le terrorisme, c’est une véritable petite force armée qui s’y est déjà constituée, armée et entrainée par les américains. Cette force, que l’on peut qualifier d’internationale est basée à Néma, à l’extrême sud-est de la Mauritanie, non loin de la frontière malienne. Comme pour montrer l’importance que les Etats-Unis accordent à ce dispositif, le général Carter Ham, Haut-commandant des forces armées américaines en Afrique (Africom), est venu saluer mercredi les soldats engagés dans des exercices militaires avec des opérations aéroportées et au sol. Le plus curieux c’est que ces exercices militaires, connus sous le nom de « Flintlock 2013″ avaient été programmés depuis…2011.

Le dispositif est donc bien en place. Je ne parle pas des forces françaises à la poursuite de fantômes dans les sables du Mali et qui semblent disparaitre dans la nature avant même que les chefs militaires n’aient terminé la mise au point de leurs attaques. Le vrai dispositif semble avoir été bien mûri, et de longue date, non pas à l’Elysée, mais à Washington. Hollande, en est-il le jouet ou le complice ? Ou les deux ? Quelle que soit la réponse, elle nous ramène à un Hollande plus normal, loin de cette image d’un petit bonhomme mal à l’aise dans son armure de César ou d’Alexandre à la reconquête de l’Afrique. Hollande serait donc celui que nous avons toujours connu, poussé à la présidence après avoir été « WeightWatcher isé », relooké, briefé, et après plusieurs séances de répétitions devant sa glace pour s’approprier les postures mitterrandiennes.

En revenant sur certains fondamentaux, à défaut de comprendre ce qui se passe réellement, on peut, du moins, éliminer certaines assertions souvent tentantes. Un de ces fondamentaux est que la France a perdu son indépendance en matière de politique étrangère et n’a plus aucune marge de manœuvre à cet égard. Pour toute décision dans ce domaine, elle doit consulter ses partenaires et les Etats-Unis en particulier, y compris pour l’Afrique où les appétits de l’oncle Sam sont montés en flèche depuis que les chinois sont dans la place. Comment alors croire que Hollande peut, comme ça, du jour au lendemain, décider de déclencher une action militaire, au nom de la grandeur passée de la France dans cette région ? Et cela dans une zone où les Etats-Unis disposent de pions solides – un président de CEDEAO ancien du FMI, un Premier ministre ancien chercheur de la NASA, un putschiste déclencheur de tout ce chaos, formé dans les écoles militaires américaines ? On avance souvent les intérêts d’Areva au Niger. Là aussi les fondamentaux montrent que Areva n’est pas seule dans ce pays. Entre autres, on y trouve, pour l’extraction de l’uranium, l’Australie, le Canada et la Chine. Donc Areva n’est pas le seul maître à bord, comme on l’entend souvent. Pourquoi les Canadiens ou les Australiens, qui ont pourtant autant sinon plus d’intérêts à défendre, n’envoient-ils pas leurs soldats au Niger ? Du coup la France apparait comme un simple pion sur un échiquier, ne maîtrisant rien sinon sa propre mission.

Pendant ce temps, le « djihadisme » avance en Afrique. C’est du moins ce que l’on prépare les esprits à accepter. Comme on l’a vu dans un autre article, les djihadistes, armés de leur charia et de leurs bombes artisanales, précèdent toujours les interventions militaires. L’Afrique n’échappera pas à la règle. On parle déjà d’obscurs projets d’islamisation du continent. On peut parier que dans les mois à venir, divers experts vont palabrer sur le sujet. Des plus sceptiques jusqu’aux plus alarmistes, tous contribueront à en faire un sujet d’actualité brulant. La première bombe qui explosera quelque part mettra tout le monde d’accord. Ce sera reparti pour un tour.

Avic

Réseau International


Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • TSS 4 mars 2013 10:21

    Malheureusement ! on nous prepare par petites touches à un embrasement mondial ! c’est

    la seule solution que les financiers ont trouvé pour sauver leur activité en perdition !!


    • bernard29 bernard29 4 mars 2013 10:52

      y aurait ’il un complot ??? 

      je le subodorre, quoique « en revenant sur certains fondamentaux, à défaut de comprendre ce qui se passe réellement.. », car c’est justement lorsque l’on ne comprend pas, qu’il y a « anguille sous roche ». C’est la base de toute investigation sérieuse ; on ne sait jamais....
       


      • RBEYEUR 4 mars 2013 11:34

        L’auteur semble avoir les oreilles réceptrices des chuchotis confidentiels des plus hauts responsables des services spéciaux américains….chuchotis reportés façon  Geneviève TABOUIS, journaliste des années 1950 qui entrelardait ses chroniques par la sempiternelle formule « …attendez-vous à ce que… ».

        Et c’est « déchargé » sans l’ombre de la moindre source…


        • morice morice 4 mars 2013 13:42

          « Et c’est « déchargé » sans l’ombre de la moindre source »… c’est plutôt ça le problème, ça fait café du commerce, en effet.

        • cedricx cedricx 4 mars 2013 15:27

          Pas besoin de chuchotis, oui ou non les américains ont installé une base de drones dans le nord du Niger avec officiellement une centaine de militaires américains. Une région où pourtant, à ma connaissance, ils étaient absents depuis toujours. 


          Le djihadisme en Afrique comme ailleurs, a besoin de sponsors et de beaucoup d’argent, sans quoi il ne peut pas se développer. L’argent européen des rançons  et surtout celui des riches pays du golf doit être tari si nous cherchons vraiment à le combattre. 

        • TSS 4 mars 2013 11:51

          la sempiternelle formule « …attendez-vous à ce que… ».

          Genevieve Tabouis c’etait  « Attendez vous à savoir... »


          • mario mario 4 mars 2013 13:35

            l’objectif c’est l’algerie avec les conséquenses catastrophiques pour la france .

            l’objectif, c’est de priver les ressources et les matieres premieres de la chine.

            l’objectif c’est d’encercler et d’empecher la russie de redevenir une puissance militaire pouvant rivaliser avec les states .

            le résultat de ces objectifs c’est une troisieme guerre mondiale , pas moins .

             


            • morice morice 4 mars 2013 13:41

              l’objectif, c’est de priver les ressources et les matieres premieres de la chine.


              ah ah ah elle est bonne. Il n’y a pas de chinois au Mali.

              Dans cette attitude, elle tombe en général d’accord avec la Russie, elle aussi membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU. Or à propos du Mali, il n’en va pas ainsi. La Russie a clairement fait savoir que la question malienne devait être réglée par les Maliens, par les Africains, et non par la France, ou un quelconque autre Etat occidental. Et sans doute la Chine insiste-t-elle sur le rôle de la CEDEAO et des pays africains voisins dans la résolution de la crise malienne. Mais elle salue à sa façon la décision du président Hollande. Et comme souvent en Chine, la presse exprime ce que pensent les autorités sans toujours oser le dire.

            • kalon 4 mars 2013 15:36

              Les Chinois ne sont peut étre pas au Mali mais les 2/3 de l’uranium Malien non extrait a déjà été vendu ( ou plutôt, donné) aux Chinois par AREVA en échange de la commande de deux centrales nucléaires.

              Areva aurait vendu la peau de l’ours avant de l’avoir tué, le probléme étant que les Américains ne veulent pas qu’Areva vende la peau de l’ours aux Chinois.

              Rien n’était simple mais, là, tout se complique !


            • mais les chinois sont en masse dans beaucoup de pays d’afrique et arrosent les

              dictateurs.........ainsi ils obtiennent de TRES GROS CHANTIERS



            • et s ils sèment la guerre nos chinois. n’envoyent pas un soldat ...ils ne prennent pas partie

              renseignez vous sur le nombre d’hectares récupérés par ces chinois en AFRIQUE


            • morice morice 4 mars 2013 13:37

              Le vrai dispositif semble avoir été bien mûri, et de longue date, non pas à l’Elysée, mais à Washington. Hollande, en est-il le jouet ou le complice ?


              je crois que vous n’avez pas bien compris le problème, et n’êtes pas assez informé sur ce qui s’y passe réellement là-bas...

              votre propos en dit long sur votre méconnaissance qui juge sur des aspects extérieurs seuls :
              Quelle que soit la réponse, elle nous ramène à un Hollande plus normal, loin de cette image d’un petit bonhomme mal à l’aise dans son armure de César ou d’Alexandre à la reconquête de l’Afrique. 

              pour écrire ça, il faut être en effet léger, très léger.

              • Traroth Traroth 4 mars 2013 14:30

                Puisque vous en savez si long, on attend votre version.


              • morice morice 4 mars 2013 13:39

                Pendant ce temps, le « djihadisme » avance en Afrique. 


                ce n’est en rien un problème de jihad. C’est un problème de narcos-états.

                • morice morice 4 mars 2013 13:53

                  ah, vite fait on rappelle qui est « avic »... un mec avec deux MENTORS :


                  Aujourd’hui nous assistons, à travers le monde, à une émancipation des masses vis à vis de l’information produite par les médias dits « mainstream », et surtout vis à vis de la communication officielle, l’une et l’autre se confondant le plus souvent. Bien sûr, c’est Internet qui a permis cette émancipation. Mais pas seulement. S’il n’y avait pas eu un certain 11 Septembre, s’il n’y avait pas eu toutes ces guerres qui ont découlé de cet évènement, les choses auraient pu être bien différentes. Quelques jours après le 11 Septembre 2001, Marc-Edouard Nabe avait écrit un livre intitulé : « Une lueur d’espoir ». J’avais aimé ce titre. Il s’agissait bien d’une lueur, comme l’aube d’un jour nouveau. La lumière, progressivement, inexorablement se répandait sur la terre. Peu à peu, l’humanité sort des ténèbres. Nous n’en sommes encore qu’au début, mais cette dynamique semble irréversible. Le monde ne remerciera jamais assez Monsieur Thierry Meyssan pour avoir été à l’origine de la prise de conscience mondiale de la manipulation de l’information sur cet évènement que fut le 11 Septembre. Bien sûr, si ce n’était lui, quelqu’un d’autre l’aurait fait tôt ou tard. Mais l’Histoire est ainsi faite : la rencontre d’un homme et d’un évènement.

                  Nab, Meyssan : y’a pas, on est encore bien tombé là avec le gus... je parie qu’Israël va être responsable de tout chez lui...`
                  ou Hollande, tiens, au hasard dans ce site désinformateur 

                  toujours les mêmes, avec des casquettes différentes....

                  • Traroth Traroth 4 mars 2013 14:32

                    Votre manière d’attaquer des gens qui ne vous ont rien fait commence à devenir assez nauséabonde, morice.


                  • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 4 mars 2013 15:29

                    @traroth
                    Cessez d’ attaquer Morice qui ne se laisse pas rouler dans la farine.
                    J’ ai posé une question très simple à Avic à laquelle il n’ a pas répondu.Je la reformule aujourd’ hui :
                    Monsieur Avic avez-vous des sympathies pour les mouvements intégristes qui veulent établir des républiques islamiques un peu partout dans le monde ????
                    Je lui ai dit l’ autre jour de ne pas avoir peur de répondre à cette simple question.Ça aura au moins le mérite de la clarté, au lieu de nous pondre des articles qui n’ arrêtent pas de touner autour du pot sans jamais oser dire le fond de sa pensée.
                    Avic n’ ose pas dire qui il est et ce qu’ il aime....et ce qu’ il désire...mais ceux qui savent lire l’ ont bien compris car ses ficelles sont justes un peu trop grosses.


                  • morice morice 4 mars 2013 16:10

                    Votre manière d’attaquer des gens qui ne vous ont rien fait commence à devenir assez nauséabonde,


                    meyssan, nabe vous vont ? Nabe, l’antisémite déclaré cité comme référence ?

                    moi pas.

                  • leypanou 4 mars 2013 16:11

                    @morice :

                    Vous avez raison, si en Février T Meyssan dit qu’il fait froid dehors , sortez avec un simple tee-shirt car c’est T Meyssan qui parle.


                  • morice morice 4 mars 2013 16:13

                    Avic n’ ose pas dire qui il est et ce qu’ il aime....et ce qu’ il désire...mais ceux qui savent lire l’ ont bien compris car ses ficelles sont justes un peu trop grosses.


                    oh, ce n’est pas ça qu’il veut...
                    enfin qu’ils veulent, car si vous regardez comment fonctionne le site, vous vous apercevez que c’est une reprise de textes extérieurs, sélectionnés par un clone de Meyssan.

                  • morice morice 4 mars 2013 16:17

                    Comme je l’ai déjà signalé, morice viens polluer le fil des articles des autres auteurs chaque fois qu’un de ses propres articles ne « marche pas ».


                    vous avez dit ça pour l’article sur Ayers qui a fini premier des lectures = révisez vos attaques, l’étenel réinscrit du concombre même pas masqué, et comptez le nombre de fois où vous avez été viré d’ici pour diffamations, plutôt....


                    l’article du jour a fort à faire avec votre espèce, et des diffamations supplémentaires ont été effacées.

                  • Serpico Serpico 4 mars 2013 18:40

                    morice :«  vite fait on rappelle qui est « avic ». »


                    ****************

                    Méthode sioniste.

                  • curieux curieux 4 mars 2013 18:49

                    Tiens, les sbires du CRIF sont arrivés ! Oui, quand son article ne marche pas, comme d’habitude, il vient polluer les autres articles.


                  • leypanou 4 mars 2013 15:26

                    « les djihadistes, armés de leur charia et de leurs bombes artisanales, précèdent toujours les interventions militaires » : les djihadistes et autres partisans de régime obscurantiste, on les laisse faire tant qu’ils ne dérangent pas l’empire et ses laquais. Le jour où ils risquent d’être dérangeants, ceux-ci trouveront toujours un moyen ou un autre pour les déstabiliser, ou pire, il va leur arriver ce qui est arrivé à Ben Ali, H Moubarak ou Mokhtar Benmokhtar.

                    N’oubliez jamais : l’empire est tout le temps aux aguets. Un Kagame que la France voulait juger par l’intermédiaire d’un juge célèbre, a été reçu comme un chef d’état en France et vous savez par qui. L’empire repère toujours ses futurs valets et le vivier ne risque pas de tarir, via des bourses et autres échanges ou encore via son cheval de Troie.

                    Lisez Le Monde Diplomatique de mars 2013 concernant la politique étrangère de la France : tout y est dit ou presque sur sa prétendue indépendance.


                    • Herlock Sholmes Herlock Sholmes 4 mars 2013 16:01

                      Comme d’habitude, les odeurs de brut attirent les prédateurs du pétrole ...


                      La France, ou plutôt notre pétrolier national, défend sa chasse gardée africaine face aux islamistes, qui on le sait, sont toujours manipulés par les mêmes « services étrangers » , travaillant pour leurs propres groupes pétroliers...

                      La manière timide dont nos faux-amis de l’Otan, vrais faux-jetons et spécialistes du double-jeu, nous aident , démontre bien qu’ils sont là pour donner le change...



                      • morice morice 4 mars 2013 16:11

                        La France, ou plutôt notre pétrolier national, défend sa chasse gardée africaine face aux islamistes,


                        à part qu’au Mali y’a pas de pétrole, Sherlock...

                        • mortelune mortelune 4 mars 2013 17:24

                          Sur cet article le Troll Morice s’en donne à coeur joie pour polluer les coms. Il n’y a plus que lui sur le fil et cela va tourner au monologue dans moins de pas longtemps. 

                          Il est évident que ce qu’il se passe en Afrique n’est pas le fruit du hasard et que l’intervention au Mali n’a rien à voir avec une lutte anti Islamistes. On le sait depuis le 11 sept que la piste Djiad est un leurre pour justifier toutes sortes d’interventions militaire. Le but évident est une répartition des richesses du sous sol avec en prime une recolonisation du continent Africain. Morice et sa clique le savent très bien mais leur Job est d’écrire des articles qui ne servent à rien (genre le énième article sur Merah) et de troller les articles qui peuvent induire une prise de conscience. 
                          Morice est sur le Net ce que Fourrest est à la télé. Des manipulateurs au service de l’oligarchie dont le but est de pourrir l’information non officielle. 

                          Merci Avic pour votre article. Il va m’aider à faire des recherches sur l’objectif non avoué des occidentaux dans l’affaire Africaine. En tout cas c’est clair que si les armées Otanesques quittent le sol Afghan c’est bien pour jouer des pions ailleurs. 

                          • Gérard Luçon Gérard Luçon 4 mars 2013 17:28

                            sur le probleme du Mali il faut remonter aux articles de Morice avec comme titre « coke en stock », pour bien mesurer les filiere de narco-trafic et les beneficiaires (y compris les amis du commissaire Neyret et de Dede la Saumure), et bien comprendre l’etendue de la gangrene .

                            sur celui de la Mauritanie il faut garder a l’esprit que ce pays est avant tout un assemblage de tribus et qu’on peut passer de Mauritanie au Mali et se promener dans l’un ou l’autre de ces deux pays un bon bout de temps avant de tomber sur un poste de controle

                            sur les USA, ils sont gangrenes par les lobbies des armes et ceux de la drogue, donc par leur propre mafia ; grace a eux et aux troupes suppletives fournies par les Etats satellites de l’OTAN, l’Afghanistan est devenu le 1er producteur mondial d’opium et de cannabis, donc que nous les trouvions presents sur la filiere aficaine est tout a fait normal ....

                            sur l’article en general il est dommage qu’aucun lien ne vienne etayer les affirmations et les suspicions enoncees, cela manque un peu notamment quand la Chine est mentionnee, pour moi qui pretend bien connaitre le Senegal, le Mali et la Mauritanie, j’y ai vu bien peu de chinois ....

                            et pour repondre a Morice, il y a du petrole dans le nord du Mali, voir mon dernier article sur ce sujet faisant reference a un projet dans lequel etait present l’Algerie et qui a echoue si je me souviens bien en 2009 (voir mon dernier article sur le Mali, que vous avez commente, donc que vous avez lu !)

                             


                              • morice morice 4 mars 2013 17:53

                                sur le probleme du Mali il faut remonter aux articles de Morice avec comme titre « coke en stock », pour bien mesurer les filiere de narco-trafic et les beneficiaires (y compris les amis du commissaire Neyret et de Dede la Saumure), et bien comprendre l’etendue de la gangrene .


                                celui du jour vous voulez dire ?

                                et pour repondre a Morice, il y a du petrole dans le nord du Mali, 

                                pas assez pour en faire un plat, Luçon.

                                • Gérard Luçon Gérard Luçon 4 mars 2013 19:07

                                  @Morice celui du jour je ne l’ai pas « encore » lu, je parle de ceux autour de Saly (je crois qu’ils etaient dans les numeros entre 40 et 60), comme ils son fait sous votre pseudo (Morice) on peut supposer que vous les connaissez, non ?


                                • mortelune mortelune 5 mars 2013 07:21

                                  Bonjour Gérard,


                                  N’attendez pas que Morice réponde à votre lien autrement que par : « pas assez pour en faire un plat, Luçon »
                                  Morice n’est pas ici pour alimenter le débat. Son objectif est de faire de la provocation ou de dénigrer les intervenants. Du reste dans la réponse qu’il vous donne il montre sa capacité à se fiche de la tête des gens qui lui réponde avec des arguments. 

                                • Gérard Luçon Gérard Luçon 5 mars 2013 07:51

                                  @Mortelune, je sais, mais est-ce une raison pour laisser dire n’importe quoi ? Meme une activite d’une extreme intensite sur Agoravox ne donne pas ce droit, a ma connaissance.

                                   

                                   


                                • Herlock Sholmes Herlock Sholmes 4 mars 2013 17:59

                                  A Morice, un gisement gigantesque du pétrole « on shore » a été découvert par nos pétroliers :



                                  « ... (le) bassin de Taoudéni dans le nord du pays ,...c’est à la fois une cuvette dont le dépôt centre atteint plus de 5000 m d’épaisseur et une superficie d’environ 1.500.000 km², soit le plus vaste bassin sédimentaire on-shore d’Afrique occidentale, qui s’étend hors du Mali au Niger, en Mauritanie, au Burkina Faso et en Algérie...  »

                                  Il n’y a pas que des cailloux et du sable au Sahara, le sous-sol regorge de pétrole et de gaz...

                                  Donc, Mali = ressources minières importantes (or, uranium...) + pétrole...

                                  La drogue c’est un complément de revenus....



                                  • Mwana Mikombo 4 mars 2013 18:36

                                    @l’auteur

                                    « un putschiste déclencheur de tout ce chaos »

                                    Vous racontez n’importe quoi ! Ou alors vous ne maîtrisez pas votre sujet ! ce n’est certainement pas le Capitaine Sanogo, à qui vous faites allusion, qui a déclenché le chao au Mali ! Vous voulez sans doute révéler vos attaches avec les « djihadistes » magrébo-occitano-touaregs, guerriers d’Allah et maîtres du Sahel. C’est noté.

                                    « On parle déjà d’obscurs projets d’islamisation du continent »

                                    Déjà seulement ? L’islamisation du continent Noir ne serait donc qu’un obscur projet ? Décidément, vous pratiquez la désinformation et vous confirmez vos affinités avec les fous d’Allah ! A vrai dire, l’Islam et le christianisme sont les deux fléaux multiséculaires qui font du Continent Noir le défouloir du reste de l’humanité. Ainsi, n’importe quel gueux peut partir de n’importe où pour aller soulager ses fantasmes en Afrique. L’Afrique Noire ne pourra s’émanciper qu’en se débarrassant de ces deux fléaux.


                                    • Gérard Luçon Gérard Luçon 4 mars 2013 19:10

                                      Sanogo fait partie du « groupe de Kati ».... partie ouest du Mali, et qui semble representer une forme d’Etat dans l’Etat


                                    • Mwana Mikombo 4 mars 2013 20:57

                                      Gérard Luçon

                                      Ne détournez pas la question. Le Chao au Mali, c’est la guerre. Cette guerre a commencé avec l’invasion du Mali par l’armada d’Allah, les « jihadistes » maghrébo-occitano-touaregs. Vous aurez du mal pour démontrer que c’est Sanogo, tout membre du « groupe kati-Etat dans l’Etat » qu’il est, qui a entraîné, armé, financé et conduit la katiba d’Allah Wouakhbar à envahir le Mali pour y instaurer la charia, couper les mains et les oreilles aux maliens et ce uniquement aux noirs. Ne jouez pas le numéro des agresseurs de Touareg-AQMI-MUJAO-AZAWAD-ANSAR_DINE-Touareg. On le connaît suffisamment.



                                    • Gérard Luçon Gérard Luçon 5 mars 2013 05:08

                                      @Mwana Mikombo, c’est bien de me repondre ainsi, je suppose que vous avez lu, avant de me repondre que je detourne le sujet, les 6 articles que j’ai mis sur Agoravox et qui parlent du Mali. Non ? dommage !

                                      pour le reste, vous demontrez une vision extremement partiale de la situation du Mali, comme si ce pays n’avait pas eu d’histoire avant l’arrivee des « fous de dieu » ...


                                    • Mwana Mikombo 5 mars 2013 13:11

                                      @gérard luçon

                                      « …les 6 aticles que j’ai mis sur Agoravox et qui parlent du Mali… ». Vos 6 articles sont de la merde !

                                      « pour le reste vous démontrez une vision extrêmement partiale de la situation du Mali ». La votre de vision est tellement impartiale que vous préférez doigter les résistants patriotes maliens pour couvrir les envahisseurs berbéro-maghrébo-arabo-pétromonarcho-allahwouakhbaristes vos associés.

                                      « comme si ce pays n’avait pas eu d’histoire avant l’arrivée des « fous de dieu »… ». L’Histoire du Mali, comme celle du sahel ou du Maghreb, n’a rien à voir avec vos élucubrations.

                                      « avant l’arrivée des « fous de dieu »… ». Vous confondez ALLAH avec dieu ou Dieu. Allah, alias Yahvé, c’est l’antithèse même de Dieu.


                                    • Mwana Mikombo 5 mars 2013 13:18

                                      ERRATUM


                                      Dernier paragraphe, lire

                                      « avant l’arrivée des « fous de dieu »... ». Vous confondez ALLAH avec dieu ou Dieu. Allah, alias Yahvé, c’est l’antithèse même de Dieu.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès