Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le Maroc à la lumière d’un siècle mouvementé

Le Maroc à la lumière d’un siècle mouvementé

La présentation du Maroc à la lumière du siècle dernier, par un Marocain réputé pour sa rigueur intellectuelle, est le principal intérêt d’un livre posthume publié à Casablanca. Son auteur est un ancien ambassadeur du Maroc, Aissa Benchakroun.
 
Il appartenait à cette génération de Marocains trentenaires qui ont participé aux initiatives et aux actions qui ont contribué de 1930 à 1955 à faire restituer par son colonisateur, l’indépendance perdue en 1912, comme conséquence de l’impéritie d’un souverain inexpérimenté et frivole, tombé sous la coupe des puissances impériales rivales européennes après voir mis en faillite son royaume à la fin du 19eme siècle.

Ce livre est le témoignage et le testament politique d’un honnête homme , dont j’ai eu le privilège d’être le contemporain et l’ami, dès les débuts de nos carrières.

Ce jeune homme sorti des Lycées que nous avons fréquentés, a fait parti des « hommes de Mohammed V », qui ont contribué non seulement à rétablir, l’indépendance du royaume mais ont su empêcher que la fin du système colonial ne provoque les rancoeurs dramatiques et les haines survenues dans d’autres pays dans des circonstances semblables.

Quel qu’ait été le passé historique, les avantages octroyés à un adolescent de bonne famille, les humiliations quotidiennes subies dans son enfance scolaire par ce « petit Marocain » ne furent jamais compensées par l’utile formation dispensée par des fonctionnaires « laïques » dévoués mais dépendant de l’autorité toute puissante du Protectorat colonial… Il restait l’amertume.
 
Ce livre réalisé par sa fille qui a réuni les analyses et les articles écrits de 1988 à sa mort en 2006, par Aissa Benchakroun, libéré de son devoir de réserve, après avoir pris sa retraite, va permettre à ses lecteurs européens et, notamment français, de connaître les sentiments politiques intimes d’un citoyen marocain « fidèle à Dieu, à son pays et à son Roi » à l’égard .
 
« Cette rétrospective, à la lumière du siècle mouvementé qui vient de s’achever, est le fruit d’un questionnement permanent. Son ton, sa franchise et son ardeur tranchent singulièrement avec la retenue et la langue de bois qui prévalent dans les pratiques du personnel de la Carrière. » m’a expliqué sa fille Mme Zeinab Benchakroun
 
Le Maroc, en dépit de l’empathie et de l’intérêt qu’il suscite en Europe et dans le monde, est encore, mal connu, souvent, mal compris et réduit à un rôle de paradis touristique.
 
Après avoir été soumis pendant trente ans d’indépendance sans beaucoup de liberté, à une gouvernance impitoyable mais quelquefois efficace, le Maroc paraît être entré depuis 10 ans après l’avènement d’un nouveau souverain, Mohammed VI, dans une ère de modernité plus démocratique.
 
Ce livre posthume d’Aissa Benchakroun aide à comprendre ce que fut, au cours des dernières cinquante années, le chemin parcouru au XX° siècle par la monarchie millénaire nord africaine la plus proche de l’Europe.
 
Dans des analyses approfondies il traite des grandes questions qui se posent au monde et notamment, « le Nouvel Ordre Mondial » , le « désordre mondial conséquence de la politique étrangère américaine », « les conflits entre Arabes, Juifs, Palestiniens et Israéliens » , « l’Occident et l’Islam , et la géopolitique régionale nord Africaine .
 
L’auteur fait également preuve de courage intellectuel et de probité quand il tente, dans une longue dissertation et en toute objectivité, de faire un bilan du règne du défunt roi, Hassan II, en remettant ses actions dans le contexte de l’époque.
 
« Ses écrits permettront de rajeunir et de retrouver Aissa des années cinquante avec sa franchise cinglante que la diplomatie a adoucie mais pas éteinte. Un merci d’avoir si bien résisté à l’aliénation culturelle et au mercenariat politique » a souligné le Professeur Mehdi Elmandjra, économiste et sociologue marocain.
 

« A la lumière d’un siècle » Posthume.
Aissa Benchakroun
© Editions Porte d’Anfa,2010, Casablanca, Maroc
 
 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès