Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le Maroc en chantiers

Le Maroc en chantiers

Des quatre coins du pays, le Maroc vit une situation nouvelle : ça bouge ! Et non seulement ça bouge, mais ça a l’air d’aller vite et surtout d’être irréversible. Pour la première fois de son histoire, le PIB marocain a augmenté de 8,1 % en 2006 et 2007 ne sera pas mauvaise avec ses 5,5 % de prévision de croissance, malgré une année de sécheresse.

Pendant de longues années, plus de 30 ans, le Maroc somnolait. Souvent on entendait des ministres s’exprimer en privé : « Ce putain de pays ne veut pas décoller ! » Et pour cause, rien n’est fait pour.

Or, depuis 3 ans, le mouvement est sensible aussi bien aux autochtones qu’aux visiteurs étrangers : des chantiers aux quatre coins du pays. Plus que de simples chantiers, de véritables projets, grandioses par leurs enveloppes et par leurs effets d’entraînement sur l’ensemble de l’économie.
Le port de Tanger Med, agrandi avant même d’être achevé est une véritable ouverture du Maroc sur le commerce méditerranéen. Ce sera le plus grand port du Sud méditerranéen et d’Afrique/Moyen-Orient. De nouvelles zones franches s’y installent et accueillent de gros investissements, le dernier en date, celui de Renault d’un montant d’un milliard d’euros comprendra sa propre ligne de chemin de fer reliée directement au nouveau port.
Le réseau autoroutier, avec ses 1 500 km d’autoroutes reliant des villes autrefois presque enclavées. L’immobilier avec ses 200 000 logements annuels : un ancien rêve de Hassan II jugé « utopiste » à son époque par son propre ministre de l’Habitat, l’istiqlalien Saad El Fassi, et réalisé par son héritier au trône, le roi Mohammed VI et, ironie de l’histoire, c’est un autre istiqlalien, le dynamique Toufik Hjira, qui coiffe le ministère de l’Habitat. Pressenti pour être à la tête du futur gouvernement au cas où le parti de l’Istiqlal serait à la tête d’une coalition lors des élections du 7 septembre prochain.
Le paysage urbain est en plaine ébullition : des enveloppes colossales ont été affectées aux principales villes du royaume : corniches de Rabat et Casa, aménagements urbains à Agadir, Marrakech, Meknés, Fes, Ouda et Tanger. Même des villes autrefois bannies comme Nador et Alhoceima, ont reçu leurs lots de milliards de dirhams. Des villes nouvelles de 250 000 habitants chacune sont en cours de construction : Tamesma dans la périphérie de Rabat et Tamensourt aux portes sud de Marrakech.
Le tourisme y gagne. Marrakech affiche des taux d’occupation jamais égalés et l’objectif des 10 millions de touristes à l’horizon 2010 n’est plus un rêve, mais devient une possibilité réelle puisque durant l’année 2007, 7 millions de touristes auront visité le royaume boosté par un ciel ouvert et des tarifs au rabais.
Les investissements étrangers ont explosé : 25 milliards de dirhams (2,3 milliards d’euros) en 2006, et le pays affiche un attrait qui semble être continu et irréversible. De nouveaux métiers se créent : l’off shoring explose notamment dans la téléphonie et les métiers liés à l’informatique. La bourse affiche des résultats exceptionnels : 72 % de capitalisation boursière en 2006 et déjà près de 30 % de janvier à ce jour.
Les chantiers de construction démocratique ne sont pas en reste : refonte des institutions, y compris la modernisation de l’institution monarchique depuis l’accession de M6 (Mohammed VI pour les intimes) au trône, nouveau code de la famille, la « Moudawana  » jugée « révolutionnaire » à son époque, code du travail, assurance maladie obligatoire, réconciliation avec un passé récent avec l’indemnisation de plus de 1 500 familles des victimes des années de plomb.

Alors, les partis politiques, au nombre de 33, avec des programmes souvent ambitieux auxquels la surenchère les a poussés malgré eux et pour la première fois de leur histoire, font figure de marionnettes tant le roi détient toutes les ficelles. Dans ces conditions à quoi sert le vote du 7 septembre ? Peut-être à être une énième transition démocratique et peut-être à consolider l’ensemble des institutions du pays. Mais le pays sait que rien de nouveau ne sortira des urnes. Tout ce qui se fait dans ce pays, c’est le roi qui le décide et le véritable gouvernement est un gouvernement de technocrates partisans qui exécutent et plus vite que par le passé les orientations royales. Quant aux islamistes, ils sont plus modérés que modérés pour ne pas dire plus royalistes que le roi. Pour quelques miettes ministérielles, ils sont prêts à se raser la barbe. Ce qui n’est pas pour déplaire, ni aux Américains, ni aux Français encore frileux il y a quelques mois à l’idée de leur possible victoire écrasante. Paradoxalement, plus on les diabolise et plus ils se modernisent et donc ils s’embourgeoisent et se banalisent. Le Maroc n’en finit pas d’être appelé le pays des contrastes. Des zones sombres demeurent présentes, malgré un réel effort pour les éclairer : pauvreté endémique, niveau de corruption en hausse constante, relative dépendance de la justice, analphabétisme et déperdition scolaire, habitat insalubre et spéculation immobiliaire, routes criminelles.

Mais pour la première fois depuis 52 ans d’indépendance, une réelle lueur d’espoir est née : le pays est en train, enfin, de décoller !


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • fouadraiden fouadraiden 6 septembre 2007 13:17

    je vous invite ,cher auteur, à discuter franchement et sans amabages avec les Marocains bien que cette discussion risque malheureusment pour vous de n’aboutir à pas grand chose et ce du fait sans doute du complexe que tout débat asymétrrique entraîne inéluctablement avec le tiers monde.

    je suis marocain,enfin de par mes parents, et quand j’observe le Maroc et les marocains absoluement rien de significatif ne semble avoir changer depuis la terreur hasanniènne et ses années de plomb.

    le pays reste misérable et incapable de résoudre efficacement le moindre problème que pose pour lui la modernité occidentale.ce pays est sorti du moyen age,avec un Makzen en guise de pouvoir,au debut du xx siècle.

    les chiffres internationaux classent ce bled à la 127 eme place mondiale en matière de développement, sur 167 pays.

    le régime politique reste ,malgré ici ou la quelques aménagements de facade, une monarchie absoule(constitutionnelle ??). le Roi noyaute tous les circuits économiques du marché marocain qui condame ce capitalisme cherifien à n’etre qu’un rente personnel pour le roi et sa cour.

    la jeunesse marocaine n’espère plus qu’une seule chose.émigrer vers l’Europe ,qui se touve à 15 km.

    la presse marocaine , pourtant encouragente de promesses, vient de subir un coup de vis drastique de la part du Makzen.

    les chiffres de croissance ne représentent absolument rien.les chiffres du chômage sont dissimul^és par les autorités sous un 11 % officiel. ^ et pour qui connaît le Maroc ,ce chiffre est aussi stupide qu’iréel.les Marocains sont analphabètes 1 sur deux, 40% demuere encore ruraux. aucune infrastrucutures serieuses dans le pays, la santé pubklique n’existe pas. les casablancais attendent une ligne de metro depuis 20 ans.

    suite 2


    • fouadraiden fouadraiden 6 septembre 2007 13:59

      un des problemes auxquels nous confronte la situation marocaine est de s’interroger sil est historiquement logique de voulir à tout peix s’acheter une transparence democratique alors que le bilan social marocaine le condamne à voisiner avec ses amis d’afrique noir ?

      peut-on raisnnablement resté pauvre tout ens e dotant d’institution democratique ? à cela les marocains reponden qu’eeux pour lurgence veulent vant tout des routes, des hopitaux(de vrais) , des administration qui fonctionnent,un pouvoir d’achat au-delà de 2,5 euros par jour, de veritables sanctions contre les corompus souvent protégés,des allocations familliales qui devraient cesser d’être ridicules( 15 euros par enfants et 7,5 euros à partir de quatrième), bref un véritable horizon que les marocians attendent depuis l’accession de M6 au trône.

      le parti islamsite marocain(des arabes comme de autres ) est le symptômes le plus sigificatif de l’échec marocain en maritère de bilan social et indique bien que le maroco parage avec le monde arabe la meme carence ideologique.incapable depuis 40 ans a moderniser les pays ,malgré l’opportunité des decolonisation, les arabes risquent la guerre ideologique et civil que tous debats sur l’islmaisté des cosncience comporte.

      les Arabes ayant échoué à nous proposer quelque chose de valable ils radotent sur leur héritage islamique ,avec les risques que l’on devine, à cause du voisin algérie et du contexte international. aussi paradoxal que cela puise paraître l’islam politique fait courrir une menace encore plus grande que les dictateurs-pequentos de l’avant veille surles sociétés musulmanes(arabes).

      nos parents ,dans les années 60, avaient fui leur pays misérable .40 ans plus tard, presque chaque marocain continue de penser ,en son for intérieur, que son intérêt vital reste dans l’exil occidental,dans un ailleurs ,certes plus prometteur matériellement mais avec toutes les humiliations et déclassement que les arabes qui vivent parmi les Occidentaux connaissent.

      les Arabes depuis 1 siècle se cherchent en vain.la société arabe,marocaine , algérienne ou égytptienne, ne livre aucun espoir à sa jeunesse.

      les Arabes restent dans une impasse.idéologique, matérielle et philosophique qu’aucune avenir proche semble pouvoir favorablement dénouer.

      et nous qui sommes containts de vivre ailleurs n’en sommes-nous pas la preuve la plus éclatante.la crise du voile, les débats autour de l’islam ,les violences des banlieues(chroniques depusi les années 80) doivent nécessairement entrer en résonnance avec l’état misérable des pays d’origine.fallait-on s’attendre à ce que les français, ex-pays colonisateur du Magrheb ,trouve quelque considération à donner vis à vis d’une jeunesse maghrebine autant débousolée qu’ illettrée par les écoles françaises ?

      pour finir,

      l’autre jour j’ai regardé le discours du Roi, dissertant ennuyeusement dans un lague arabe épurée que la majorité des marocains ne saisissent pas encore,au sujet des éléctions, qui auront lieu le 7 septembre ,à la télé marocaine.

      et j’y ai vu un esbroufe aussi insignifiant que féodal bombant un torse destiné à impressionner le miséreux marocain.


      • robocup555 6 septembre 2007 16:33

        Dire que tout va bien au Maroc est faux. Comme dire que tout va bien en France ou aux Etats-Unis. Mais dire que tout va mal est tout aussi faux. Je ne fais pas un débat idéologique ou historique sur les arabes ou les sociétés arabo-musulmanes, mais moi qui vis au Maroc, constate dans mon pays une situation nouvelle. L’esprit d’entreprise a conquis les marocains. Des commerces ouvrent dans les quartiers les plus reculés. Jamais on n’a vu au Maroc des travaux publics se réaliser de jour et de nuit 24 h sur 24 et 7 jours sur 7. Depuis 2 ou 3 c’est devenu chose courante. Jamais on n’a vu au Maroc se réaliser quotidiennement de gros investissements touchant tous les secteurs ( un investissement de 1 milliard de $us ne nous étonne plus). C’est cette situation que j’ai voulu décrire. Bien sûr la pauvreté persite. Mais parler du torse du Roi ou de la taille de Sarkosy est hors sujet et ne correspond pas à mon propos qui est de transmettre l’idée selon laquelle le Maroc connait un boom économique porteur d’espoir. Et que malgré les élections législative de vendredi 7/09 et la victoire attendue du PJD, parti islamiste modéré,le pays est véritablement en train de décoller.


        • fouadraiden fouadraiden 6 septembre 2007 20:44

          Tanger connaît un boum économique,il paraît.

          il faudrait ,pour départager les optimistes des autres, une date à partir de laquelle on pourrait définitivement juger des travaux en cours ou de leurs effets sur la population.

          les Casaouis attendent depuis 20 ans un métro qui tarde à venir et chaque jour la date du débuts des travaux est reculé.

          le Makzen a fait un choix assez « judicieux »,celui de l’infrastructure touristique. jamais les Marocains ne sont concernés par les travaux qui impressionnent le visiteurs.

          combien faudra t îl que les Marocains attendent ?

          le Maroc est un pays à la traîne.


        • robocup555 6 septembre 2007 17:27

          Alors continuons à montrer et démontrer qu’ils sont moyenâgeux, rétrogrades.. jusque là oui mais ni Jésus ni le Prôphète Mohammed n’ont rien à voir là dedans. Des milliers d’islamistes ne portent pas la barbe. Plusieurs candidates femmes du parti islamique PJD marocain aux élections ne sont pas voilées. Leur programme est défini par des technocrates et non par des idéologues. Les élections au Maroc... une montagne va accoucher d’une souris. Il n’y a que la France qui, à tort, s’en inquiète.


          • Dr Rached Trimèche Dr Rached Trimèche 6 septembre 2007 18:46

            le vrai problème du Maroc @ mon humble est l’éducation ! Hélas, un taux d’analphabètes reste inégalable dans ce monde sud et proche !

            Tel était le fait et bon vouloir du Roi...ancien !


            • robocup555 6 septembre 2007 19:54

              Le vrai probleme du Maroc était il y a quelques années encore le taux de natalité, reduit fortement ces dernières années. La population a triplé depuis 1960. De l’ordre de 12 millions, elle est passé à 33 millions. Cela revient à dire que chaque année il y avait 400 à 500.000 personnes de plus à nourrir, soigner, éduquer, loger, transporter etc, et avec cela un exode rural trés fort. Cela relevait du miracle. Le défi est immense, le Maroc n’est pas un pays pétrolier. Aujourd’hui la population semble se stabiliser à 2.1/000, ce qui est jugé prometteur pour qu’enfin, les indices et les taux s’améliorent. Mais parler d’analphabétisme c’est aussi oublier que la culture arabo-bèrbère est de tradition fortement orale.


              • Dr Rached Trimèche Dr Rached Trimèche 7 septembre 2007 13:11

                le second problème du Maroc est je pense :

                L’intégrisme qui grimpe et grimpe, disons l’islamisme, disons les mécontents, disons les oubliés pour compte, dions les « oubliés tout court » et...ils sont le gros de la population !

                Deux solutions possibles :

                - alphabétiser à grande echelle (@ l’instar de Bourguiba en 1956 en Tunisie)
                - Equilibrer les richesses à l’instar des pays Nord Méditerranée

                Bref couper l’herbe sous les pieds des pseudo-intégistes

                NB Le Maroc pourtant est un des plus beaux et riches pays @ visiter !!


              • fouadraiden fouadraiden 7 septembre 2007 13:33

                attention !

                les Saoudiens sont riches(et non analphabètes) et ça grouille partout d’islamistes prêts à en découdre avec le veau d’or occidental.

                l’islamisme marocain n’est que l’envers du décor qu’Hassan 2 a toujours pris soin d’ignorer.il aurait dit avant de mourir que son royaume connaîtra la tranquillité durant au moins dix ans.

                il reste 4 ans à son esbroude de fils avant que le Maroc n’éclate tellement la population vit dans la misère et le désepoir.

                sinon ,voire notre imbécile d’ami algérien qui vient d’être sauver par la baraka d’un attentat.

                l’exemple tunisine mériterait qu’on regarde de plus près bien que le régime condamne les Tunisens et à la misère et à l’incurie ,comme tous le reste des socités arabes.circulez y à rien à voir !

                l’avantage du Maroc sur la Tunise c’est que le marocain est peut-etre un analphabète mais qui a cessé d’avoir peur alors que son frère tunisien parlesans doute très bien le français mais avec toujours la peur de disparaître au coin d’une rue. que choisir ?

                fondamentalment les Arabes deviennent ridicules.ils en sont venus à ce que l’islam en personne,leur invention pourtant, les menace de guerre civile.

                les Arabes, au XXI siècle, dans le chaos par l’islam.qui l’eut cru !

                nous vivons un cauchemar !


              • tal 7 septembre 2007 09:43

                @ Robocup555 IPxxx.x49.21.452

                Parler du Maroc post Hassan ?! J’espère que vous ne vous êtes pas embarqué sans biscuit ! smiley

                Avec Fouad en première ligne le débat va devenir « tripal » pour ne pas dire tribal.

                Belles empoignades en perspectives ! smiley


                • fouadraiden fouadraiden 7 septembre 2007 12:03

                  oui . mais tu devrais savoir toi le grand voyageur devant l’éternel que les miens ne disposent plus d’aucune statuettes pour se foutre dessus.

                  les Africians(pas tes Egyptiens) garde un réel avantage sur ma tribu !


                • tal 9 septembre 2007 10:46

                  Entre nous mon cher Fouadraiden, je ne suis pas certain que les moyens(attentats à la voiture piégée, Kamikases) que vous Arabo-Maghrébins utililez pour vous foutre sur la gueule, et que d’aucuns trouvent très lâches,soient plus « civilisés » que ceux de ces noirs-négroïdes à qui tu sembles parfois vouloir donné des leçons. De par mes origines (père Breton et mère Savoyarde ), j’ai le regard qui porte vers le large, ou les hauteurs...

                  * * *

                  @fouadraiden : les Africians(pas tes Egyptiens) garde un réel avantage sur ma tribu ! MES Egyptiens ? *** De quoi parles-tu ? ah ! tu en es toujours là ?!... Alors reste-y !

                  Ne t’en déplaise les Egyptiens n’étaient ni moi (européen) , ni toi (arabe) .Alors documente toi, et cherches l’érreur... Du reste les maures c’est bien connu avaient la peau blanche, les yeux bleus, les cheveux blonds ou roux, et aucune trace « négroïde », n’est-ce pas ? Hmm ?!

                  Pour en revenir au sujet , je ne fais que m’instruire de tes commentaires, moi le « petit voyageur curieux et impénitent »

                  Sur le Maroc, je ne met pas trop mon grain de sel, pourtant je pourrai, oh ! oui...


                • fouadraiden fouadraiden 7 septembre 2007 17:12

                  c’est bien Jacob mon compatriote, tu commences à comprendre la conditions des autres quand elle est pénibles poue eux à vovre.

                  oui, les Arabes de partout(même ceux que je croise ici sont en train de devenir fous) sont condamnés à se terroriser n’ayant aucun moyens de dissuader l’Occident d’amplifier chez eux la zizanie.

                  ils se rabbatent par dépit sur leurs chefs locaux.

                  Bouteflika a failli y passer ,et il serait injuste qu’il soit le seul esbroufe autoritaire arabe à connaître ce genre de frayeur.


                • fouadraiden fouadraiden 7 septembre 2007 17:55

                  ils ne vous croient plus depuis votre entreprise coloniale , et l’islam reste pour eux ce qui les a debarrasé de la façon que vous avez eue d’exercer votre liberté au détriment de la leur.

                  nous faisons ce que nous pouvons car il n’y a de liberté qu’en situation.

                  depuis nos fers et nos geôles arabes(ou occidentales) nous patientons et expérimentons une certaine fraicheur de cette liberté perdue.

                  malheureusment pour vous l’islam reste encore ce qui les a propulsé hors de leur désert.laissez-les au moins rêver !

                  le désert n’est-il pas propice aux mirages ?


                • fouadraiden fouadraiden 7 septembre 2007 17:59

                  Avis à l’auteur.

                  je cherche un appartement à Rabat et comme je viens de constater que vous y vivié(je comprends mieux à présent votre plaidoyer) pourriez-vous me guider et me renseigner sur les loyers ?

                  je pars pour tanger bientôt et je viens d’apprendre que l’appartement normalement disponible à cet effet ne le sera plus .

                  et je souhaite aller à Rabat pour un mois.

                  merci de me répondre si vous relisez votre fil de commentaires.


                • fouadraiden fouadraiden 7 septembre 2007 21:00

                  Jacob, ton véritable problème c’est quoi ?


                • tanger2012 7 septembre 2007 22:07

                  On arabe on dit : kshalek el hadra... ce qui signifie il ta baffé avec ses répliques.

                  Ce type ne cherche pas à discuter avec toi, à moins que tu le caresses dans le sens du poil et lui dise : « oui l’islam c’est la pire merde de ce siècle ».

                  Tu as été simplement trop poli smiley

                  Je crois qu’il a oublier le sens du mot démocratie, il doit confondre avec démagogie ou démographie, selon.

                  Ma3a el salama.


                • Briseur d’idoles 8 septembre 2007 00:10

                  Oh Jacob, t’es pas avec les tiens ce soir ?

                  Vos seuls « arguments » consistent à nazifier ou a « antisémitiser » tous ceux ceux qui s’opposent ou refusent de se soumettre à vos vos idoles !


                • Briseur d’idoles 8 septembre 2007 00:14

                  Heureusment que ton idéologie est une idéologie de « bonté » et de « respect » du prochain ! smiley


                • robocup555 7 septembre 2007 23:45

                  @Jacob : Le débat concerne le nouveau Maroc et ses chantiers et non le Hamas ou le Hezbollah pour lesquels il y a d’autres forums où vous pouvez intervenir

                  @Fouad : pour ton appart contact robocup555@yahoo.fr

                  Cordialement

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès