Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le Ministre des Forces Armées Cubaines est mort

Le Ministre des Forces Armées Cubaines est mort

Le général Julio Casas Regueiro était un des pères fondateurs de la réforme économique en cours

Julio Casas Regueiro, général de corps d'armée, vice président du Conseil d'Etat, ministre des Forces Armées depuis 2008, est décédé.

Il était l'un des artisans du nouveau processus" des orientations économiques et sociales du 6° congrès du parti", autrement dit à la base de la nouvelle gestion de l"économie cubaine.

Né en 1936 en Oriente près de Guantanamo et d'origine populaire il a fait ses études dans l'école professionnelle de commerce de Santiago de Cuba.

UN PROCHE DE RAUL CASTRO

Dès le 10 mars 1952 et le coup d'état de Fulgencio Battista il s'engage en politique.

En juin 1957 il est obligé d'abandonner son travail de comptable à la banque de Santiago.

Il rejoint le Mouvement du 26 juillet créé par Fidel Castro Ruz.

En mars 1958 lorsque les guérilleros ouvrent un front en Oriente contre le régime il est sous les ordres de Raul Castro Ruz. Il fait partie de la colonne 6 qui prend aux autorités battistiennes Guantanamo le 1° janvier 1959.

Après la prise du pouvoir par les castristes, il devient chef de la police nationale révolutionnaire dont l'action sera vilipendée dans les pays occidentaux.

Il combat lors de l'invasion américaine dans la Baie des Cochons, ce qui lui vaudra le titre de héros de la République de Cuba, lors du 40° anniversaire de cette victoire en 2001.

Il sera un des fondateurs du Parti Communiste Cubain.

Dès 1961 il occupe des postes logistiques au sein des forces armées. Il a suivi l'enseignement de l'Académie de l'état major général de l'URSS.

En 1969 il est vice ministre et chef des troupes de la défense anti-aérienne et aérienne.

En 1978 dans le cas de l'intervention de Cuba en Ethiopie, il dirige la mission militaire.

En 2008 Fidel Castro le présente à l'Assemblée Nationale comme ministre des forces armées et vice-président du Conseil d'Etat.

L'ARMEE ET L'ECONOMIE

Le rôle de l'armée cubaine dans la gestion économique du pays n'est plus à démontrer et ce général a toujours été impliqué dans la marche de l'économie et son organisation.

Toujours sur le terrain en inspection, il a été un des premiers à pointer les dysfonctionnements du système et ses aberrations.

On raconte que lors d'une réunion décentralisée sur le problème de la commercialisation des produits agricoles, alors qu'un dirigeant provincial débitait un texte attendu masquant la réalité, il lui aurait demandé combien de fois il était allé sur le terrain, l'accusant de rester dans son bureau et de ne pas voir que les agriculteurs étaient escroqués. Le dirigeant avait été révoqué.

Cet homme aux allures d'acteur américain a toujours vécu dans une grande austérité.Son père lui enseignait : "c'est centime après centime qu'on fait des pesos et peso après peso qu'on fait des millions". "Il faut savoir accepter les critiques pour s'améliorer".

Julio Casas Regueiro était donc un élément indispensable dans le dispositif mis en place par Raul Castro pour réformer une économie mal en point, à cause certes de l'embargo américain qui perdure malgré l'élection de Barack Obama, mais aussi et largement par les erreurs de gestion reconnues par Raul Castro lui même.

 POUR INFORMATION SUR LES MESURES ECONOMIQUES PRISES RECEMMENT LIRE SUR AGORAVOX MON ARTICLE "PERESTROIKA ET GLASNOST A LA CUBAINE" paru le 28 avril2011


Moyenne des avis sur cet article :  2.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • asterix asterix 12 septembre 2011 12:27

    Un militaire spécialiste des réformes économiques ?
    N’en jetez plus, on a déjà compris.


    • kitamissa kitamissa 12 septembre 2011 14:17

      tous les matins ..


      alignement des boites de petits pois et lentilles en conserve et revue de détail !

      • LE CHAT LE CHAT 12 septembre 2011 21:28

        ça commence à ressembler à un hospice , comme l’URSS vers la fin , encore quelques années et Cuba pourra entrer dans l ’ère moderne quand ils seront tous clamsés

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès