Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le « miracle chinois » : répression sanglante contre des sans (...)

Le « miracle chinois » : répression sanglante contre des sans terre

Mardi 6 décembre 2005, un millier d’habitants de Dongzhou, village situé à proximité de la ville de Shanwei, dans la province du Guangdong au sud de la Chine, ont manifesté pour réclamer des compensations pour leurs terres saisies par l’État dans le cadre de la construction d’une centrale électrique. L’unité anti-émeute de la terrible PAP (police armée du peuple) a alors été envoyée sur place pour rétablir l’ordre, et elle a rempli sa mission avec un zèle faisant froid dans le dos.

Pour empêcher les manifestants de pénétrer dans Dongzhou, la police paramilitaire aurait tiré sur la foule en colère. Samedi 10 décembre 2005, soit quatre jours après les évènements, on ne connaissait toujours pas le nombre exact de victimes de la répression policière, mais des villageois faisaient état d’une trentaine de morts. Si ce chiffre s’avère exact, il s’agit de la plus terrible répression de l’armée chinoise exercée à l’encontre de manifestants, depuis les évènements de la place Tienanmen en 1989, et il atteste une nouvelle fois le peu d’intérêt que porte l’État chinois aux droits de l’homme, au moment où les pays occidentaux et les institutions internationales continuent d’admirer le « miracle économique chinois ».

La situation semble avoir dégénéré après l’arrestation de trois représentants du village de Dongzhou sur le site de la future centrale électrique, alors qu’ils constataient une présence policière massive de plus d’une centaine d’individus. Ce week-end, des centaines de policiers continuaient de surveiller les lieux, tandis que les journalistes se voyaient interdire l’accès au village. Les autorités se refusaient toujours à tout commentaire, laissant la police rechercher les meneurs de la manifestation. Pékin fait montre une nouvelle fois du peu de considération qu’elle porte à bon nombre de ses concitoyens, sacrifiés sur l’autel du capitalisme chinois. Celui-ci réussit l’exploit de faire coexister les défauts d’une économie de marché dénuée de filet social pour les plus faibles, et un dirigisme étatique de type cryptocommuniste dictatorial, sans aucune pitié pour ses opposants.

Si la Chine connaît depuis les dernières années un développement économique phénoménal, basé sur une croissance à deux chiffres, celui-ci se fait au détriment d’une immense majorité de la population, vivant en majorité dans les campagnes abandonnées par le pouvoir central. Déjà ravagées par une épidémie de Sida niée par le régime, les populations rurales de l’Empire du milieu se voient également parfois privées de leurs terres, dont la propriété foncière revient à l’État central. Cela confère un immense pouvoir aux fonctionnaires locaux, facteur bien entendu de corruption.

D’après le journal Le Monde, en 2004, « 74 000 manifestations, dont certaines violentes, et mouvements de protestations ont eu lieu en Chine, soit 16 000 de plus que l’année précédente ». Ce malaise paysan s’explique en grande partie par la multiplication des expropriations de terres par les autorités locales, pour des projets industriels. Le pharaonique projet de barrage des Trois Gorges est le plus emblématique, imposant finalement de déplacer des millions d’individus. C’est sans aucun doute « nécessaire au développement ». Ce que deviennent ces paysans pauvres, peu de gens semblent s’en préoccuper réellement, sauf que lorsqu’ils se révolteront, les deux millions de soldats de l’armée chinoise ne seront pas de trop pour réprimer, à la « méthode Tienanmen », et maintenant « Dongzhou », les manifestations de personnes réclamant simplement « leur part du gâteau », de l’immense gâteau chinois. Mais que les Français ne s’inquiètent pas. Ce n’est pas ce genre d’évènement qui empêchera notre chère « patrie des droits de l’homme » d’aller vendre des Airbus à notre « ami chinois ».


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Emile Red (---.---.84.39) 14 décembre 2005 10:53

    Un petit commentaire à ajouter, tout de même.

    De quoi éclairer quelques paroles manquant de la plus basique objectivité :

    France Inter, Europe1 et d’autres médias ont précisé que « le responsable des brigades d’intervention a été arrété et incarcéré pour avoir outrepassé ses ordres, il devrait être jugé rapidement. »


    • Benjamin (---.---.173.42) 14 décembre 2005 14:30

      Merci pour les « quelques paroles manquant de la plus basique objectivité ». Il faut m’expliquer ce qu’est une « objectivité basique » lorsque l’on donne son avis sur un évènement. Ne travaillant pas à l’AFP, j’ai tout de même le droit de donner mon avis sur le développement chinois. Et je ne suis pas le seul à penser que les paysans chinois ne vont pas bien. Merci en tous cas pour votre information, mais vous pouvez tout de même rester aimable.


    • Denis LOUËT (---.---.237.220) 15 décembre 2005 10:01

      La France ne vend pas seulement des Airbus aux fascistes Chinois. En fait, pour éviter de payer son erreur stratégique A380, elle est prête à tout pour éviter d’annoncer des pertes massives chez EADS avant 2007. Ce qui fait qu’elle leur DONNE :

      1- Notre technologie gros porteurs que les fascistes Chinois ne possèdent pas encore et qu’ils vont bien entendu appliquer à la fabrication de leurs avions militaires (budget armes > 12% du PIB) 2- Notre savoir-faire en matière d’industrialisation aéronautique, ce qui à terme va faire de la Chine fasciste un concurrent ECRASANT.

      Mais tout cela, ce n’est pas important ! Ce qui compte, c’est de ne pas perdre la mairie de Toulouse, de ne pas perdre les marchés industriels Allemands en Chine et de faire croire à « ces cons de citoyens Européens » que AIRBUS va compenser les centaines de milliers d’emplois perdus « grâce à la globalisation de l’esclavage » !!


      • Proof OK (---.---.28.210) 15 décembre 2005 12:46

        Ce ne sont pas des Fascistes CHINOIS mais des COMMUNISTES chinois !

        Le Parti communiste = un parti progressiste tres apprécié en France !!


      • honnestman (---.---.185.175) 18 décembre 2005 09:03

        Monsieur,

        Un peu de décence vous aidera sans doute à mieux passer votre message et votre pensée dans un journal de citoyen.

        En quel doit vous vous permettez de juger un peuple entier comme fasciste ?

        Ça fait sourire à une personne avec une intelligence moyenne.


      • (---.---.139.100) 15 décembre 2005 12:31

        L’objectivité est de constater la complaisance de « nos » politiques, envers un gouvernement Chinois coupable de génocide Tibétain (plus de 1.200.000) + le génocide culturel + la cause de la mongolie du Sud + la cause du Turkestan oriental + les tortures, expérimentations humaines et humiliation, en tout genre + les arrestations massives et arbitraires + l’absence de jugement équitable + champion mondiale des éxécutions (loin devant les autres) + corruptions massives + Absences des Libertés d’expression , de la presse, contrôle d’internet, Absences des Libertés religieuses, Non respect des Droits de l’Homme mais aussi des Droits de l’Enfant ..etc..

        Un policier a été arrêté après la dernière répression sanglante ? OH ! hé, n’allait pas croire que c’est la démocratie qui s’installe : CE N’EST QUE POUDRE AUX YEUX destiné à faire croire à qui veut le croire (et notemment au peuple Chniois) que le gouvernement n’y est pour rien ! Le Parti communiste Chinois est prêt à tout pour rester au pouvoir !!! Ne l’oublions pas !

        Complaisance et MECONNAISSANCE de la mentalité Chinoise ! Aider le peuple Chinois OUI mais son gouvernement NON .. La crise sociale Chinoise ne pourra être contenu éternellement.
        - On entends que la démocratie en Chine se fera par l’élévation du niveau de vie (légitimant par la le business)
        - Les J.O. 2008 ont été attribués à la Chine en espérant pouvoir obtenir la démocratie (L’histoire est tétue : J.O. de Berlin 1936.. Moscou 1950.. coupe du monde de foot en Argentine = rien n’y a fait : voir reportes sans frontieres http://www.RSF.org) Il aurait été préférable au Comité International Olympique de faire blocage et pression comme il avait été fait pour l’Afrique du sud du temps de l’Apartheid. J.O. de Pékin 2008 une date clé !!!

        Question : Que fera l’occident quand le peuple se rebellera massivement ? Fermara-t-il encore les yeux , tout en proposant de levée l’embargo de la vente d’armes à la Chine, en disant que cet embargo était destiné à la Chine d’autrefois !!! MAIS CETTE REVOLTE (et celle qui nous sont cachés) MONTRE BIEN QU’IL S’AGIT TOUJOURS DE LA MEME CHINE !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès