Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le moyen-orient et son pétrole (résumé)

Le moyen-orient et son pétrole (résumé)

Comme il se passe toujours quelque chose sur ce thème, des spectateurs peuvent prendre l’Histoire en cours. Voici donc un résumé des épisodes précédents. C’est une simple compilation d’informations largement diffusées sur internet. Il est bien sûr possible qu’une erreur y soit glissée, et je présente d’avance dans ce cas mes excuses aux lecteurs.

Les principales nations pétrolières au Moyen-Orient sont l’Arabie Saoudite, l’Iran et l’Irak, et cet article se contentera de résumer très sommairement un siècle d’histoire de ces trois régions.

En 1900,
l’Iran est une monarchie sous tutelle anglo-russe,
l’Irak fait partie de l’empire ottoman,
l’Arabie Saoudite est divisée entre plusieurs familles.

1905
Mouvements populaires en Iran et monarchie constitutionnelle.

1911
La Russie occupe la capitale iranienne et dépose le gouvernement.

1918
Suite à l’effondrement de l’empire ottoman et aux accords franco-anglais Sykes-Picot, l’Angleterre occupe entre autres l’Irak actuel. Le pétrole irakien sera exploité par l’Angleterre, les Etats-Unis, la France et la Hollande.
L’Angleterre étend son influence en Iran.

1920
Mouvements populaires en Irak réprimés par l’Angleterre.

1921
Coup d’état en Iran soutenu par l’Angleterre, et fondation en 1925 de la dynastie Pahlavi. Le pétrole sera exploité par l’Angleterre.

1932
Création de l’Etat irakien, monarchie sous tutelle anglaise.
Création de l’Arabie Saoudite, monarchie dirigée par la famille Al-Saoud, qui règne toujours. Les Etats-Unis l’ont aidée à la conquête de la péninsule arabique et se voient en 1933 et jusqu’à aujourd’hui concéder l’exploitation du pétrole saoudien.
En Iran, Reza Khan Pahlavi menace de nationaliser le pétrole, mais renonce devant les menaces anglaises après avoir obtenu une petite partie des revenus pétroliers.

1941
L’Angleterre et la Russie occupent l’Iran, pays neutre, qu’elles quitteront en 1946.

1951
Mossadegh est nommé Premier ministre d’Iran et nationalise le pétrole. L’Angleterre bloque les ports iraniens pour empêcher l’exportation de pétrole.

1953
Les Etats-Unis appuient un renversement du gouvernement Mossadegh en Iran ("opération Ajax"). La monarchie Pahlavi reprend plus directement le pouvoir. Le pétrole reste nationalisé mais sera exploité par l’Angleterre, les Etats-Unis, la France et la Hollande.

1958
Un mouvement populaire renverse la monarchie irakienne. Le général Kassem prend le pouvoir.

1961
Création par l’Angleterre de l’Etat koweïtien, sur un territoire revendiqué par l’Irak.

1963
Le général Kassem nationalise le pétrole irakien. Il est assassiné lors d’un putsch et remplacé par le colonel Aref qui annule la nationalisation.

1966
Le colonel Aref meurt dans un accident. Il est remplacé par son frère. Celui-ci, en 1967, cherche à se rapprocher de la Russie.

1968
Le parti Baas dirigé par Al-Bakr prend le pouvoir en Irak, à la suite d’un coup d’état soutenu par les Etats-Unis.

1969
La monarchie iranienne conteste les frontières avec l’Irak.

1971
Pic de la production pétrolière aux Etats-Unis.
L’Iran s’empare d’une île irakienne sans réaction américaine. Le Baas se tourne vers la Russie.

1972
Le Baas nationalise le pétrole irakien. Pendant quelque temps, seule la France continuera à acheter du pétrole à l’Irak en échange d’armements, et vendra même en 1976 à l’Irak une centrale nucléaire.

1979
S. Hussein prend la tête du parti Baas et de l’Irak.
En Iran, la monarchie Pahlavi est renversée par un mouvement populaire. Un gouvernement théocratique "non aligné" (ie. sans soutien américain ou russe), dirigé par A. Khomeiny reprend l’exploitation des concessions pétrolières nationalisées, à faible allure, les Etats-Unis n’achetant plus de pétrole iranien.

1980
L’Irak attaque l’Iran, fortement armé par les Etats-Unis, la France et la Russie, sur le thème du conflit de frontière de 1971. Les Etats-Unis arment aussi l’Iran ("Irangate"). La guerre durera jusqu’en 1988, fera au moins un million de morts, et se conclura sur un statu quo ante. Les deux pays sont détruits. L’Irak cherche un soutien financier supplémentaire auprès des voisins pétroliers : Arabie Saoudite, Koweit. Il ne l’obtiendra pas.

1990
L’Irak envahit le Koweït sur lequel il revendique la souveraineté.

1991
Une coalition internationale dirigée par les Etats-Unis chasse l’armée irakienne du Koweït (nombre de morts non publié mais certainement supérieur à 100 000). L’armée américaine restera ensuite stationnée en Arabie Saoudite. Un embargo sera appliqué à l’Irak, et la production pétrolière contingentée.

1994
Oussama Ben Laden est déchu de la nationalité saoudienne. Ancien agent américano-saoudien en Afghanistan, il avait critiqué la monarchie Al-Saoud à cause de la présence en Arabie de troupes américaines.

1995
Embargo total des Etats-Unis sur l’Iran.

2001
Attentat aux Etats-Unis organisé par Oussama Ben Laden.

2003
Les Etats-Unis attaquent l’Irak (nombre de morts non publié), l’occupent, et exploitent directement le pétrole irakien.


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (82 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • visiteur Indigène (---.---.180.214) 7 août 2006 13:39

    L’histoire se répète, c’est toujours le même triumvirat, israel ayant remplaçé la France, qui s’arroge le droit de disposer des richesses des autres au nom de la « démocratie » bien sûr. Il y a comme un os dans la campagne militaire actuelle et c’est au-dessus d’un quelconque nationalisme, c’est une Foi faites d’indépendance et d’abnégation qui bataille contre l’envahisseur prédateur. A remarquer que la famille royale d’arabie séoudite se distingue encore une fois par son alliance, à se demander quel sang coule dans leurs veines et s’ils méritent le titre de gardiens des lieux saints Musulmans. Gardien de coffre-fort à voir les allégeances qu’ils distillent piteusement.


    • Bulgroz (---.---.251.217) 7 août 2006 13:44

      Comme le dit Visiteur Indigène, dommage que la France, l’Uk,les USA ne soient pas des républiques islamistes, les choses seraient quand même plus simple.


    • fredericKH (---.---.102.41) 7 août 2006 17:46

      Je dirais plutôt que c’est dommage que tous ces gisements de pétrole ne soient pas en sou-sols espagnole, français, italien, belge, suisse...En Europe quoi ! Je n’ose pas immaginer dans quelle merde on se trouvera enlissé !

       smiley


    • Jaimz (---.---.101.8) 7 août 2006 18:12

      Si le pétrole avait été en Europe... intéressant ça, je pense que l’on aurait déjà tout consommé, comme pour le charbon ! Ou alors les soviétiques nous auraient envahit... Ou même mieux, à la libération les Américains ne seraient pas repartis et on aurait des bases américaines partout comme un protectorat.


    • Rage Rage 7 août 2006 14:40

      L’histoire parle d’elle même...

      Israel n’étant qu’une tête de pont pour fragiliser le tout. Cela fait des siècles que les « arabes » s’entre-tuent alors qu’ils sont pillés toujours par les mêmes...

      Allez savoir pourquoi des avions tombent un jour sur le « Centre d’échange mondial = World trade center »...

      Ils sont fous ces terroristes ! ...


      • fredericKH (---.---.102.41) 7 août 2006 17:40

        « Cela fait des siècles que les »arabes« s’entre-tuent alors qu’ils sont pillés toujours par les mêmes... »

        Voilà la question à laquelle je n’ai jamais pu trouvé une réponse valable ! Cela frise la mascarade !

        Pourquoi les gouvernements arabes, qui se succedent et se ressemblent, ne retiennent rien de l’histoire et de leurs déboires passés et présents ? (Tout au moins ceux qui sont assis sur ce damné pétrole !)

        Pourquoi se laissent-ils encore et encore manipuler par les mêmes et pire encore, avec les mêmes scénarios ?

         smiley


      • Jaimz (---.---.101.8) 7 août 2006 18:09

        Moi perso si j’étais arabes je m’alierai avec les états-unis même si je me faisais exploité... Car la seule chose que l’histoire démontre c’est qu’ils ne feront jamais le poids face aux occidentaux ! Ils sont soumis.


      • citadelle (---.---.135.216) 7 août 2006 18:23

        « Cela fait des siècles que les »arabes« s’entre-tuent alors qu’ils sont pillés toujours par les mêmes... »

        Je crois que les choses commencent a changé, on peut dire que c’est une époque revolue, l’Irak de Sadam avait eté soutenu , armé ,avant et pendant la guerre contre l’Iran, il a voulu se dote de la bombe , ce qui n’a pas vraiment plus aux Americains qui craignaient pour les hebreux ! les USA ont demandé au Koweit d’augmenter de vingt pour cent leur production de petrole ce qui n’a pas plut a Sadam qui sortait d’une longue guerre et qui revendiquez le Koweit comme étant une province de l’Irak.


      • citadelle (---.---.135.216) 7 août 2006 18:33

        On en revient toujours à la palestine donc, pour moi ce n’est pas faute d’avoir essayé de se doter de la bombe, il y aurait peut-etre un équilibre aujourd’hui et les palestiniens leur Etat !

        Les hebreux menacent les autochtomes avec 250 bombes nuclèraires, ça peut sembler normal pour certain, mais pas pour tout le monde.


      • Internaute Internaute 8 août 2006 09:46

        Rappel trés instructif. C’est amusant (s’il n’y avait pas tant de morts) de voir que les USA sont derrière le parti Baas, derrière Saddam Hussein, derrière les ayatollah et derrière Bin Laden.

        fredericKH (IP:xxx.x3.102.41) dit le 7 août 2006 à 17H40 « Cela fait des siècles que les »arabes« s’entre-tuent alors qu’ils sont pillés toujours par les mêmes... »

        Grave erreur il me semble. Les arabes ne sont absolument pas pillés, bien au contraire. Les occidentaux ont transformé des bergers normades en milliardaires. Allez demander au roi Fadh où à l’émir du Quatar s’ils se sentent pillés par ses salopards d’occidentaux.

        C’est justement là que les occientaux ont joué sur du velour et continuent à le faire. La mentalité orientale est beaucoup plus tournée vers les plaisirs des milles et une nuits que vers le dur travail du forage pétrolier sous un soleil ardent. Souvenez-vous de Sardanapale immortalisé par Delacroix. Entre le douillet lit du Hilton et la crasse d’un gourbi de la bande de Gaza, les chefs arabes ont vite fait leur choix.


      • Michel (---.---.196.145) 7 août 2006 17:38

        Il y a 300 miliards de barils prouvés en Alberta au Canada, et exploités tout récemment càd plus que les 270 milliards découverts il y a un demi siècle en Arabie Saoudite, sans parler des forages « Hibernia » au large de Terre-neuve et autres productions pourtant : PERSONNE N’ATTAQUE PERSONNE dans ce pays...

        http://www.radio-canada.ca/actualite/decouverte/dossiers/62_sable_bitum/

        Idem pour le Vénézuéla, le Mexique...

        À toutes fins utiles, ces pays membres de l’OPEP que vous citez ne produisent « même pas » 40% de la production mondiale...

        Assurément, cherchez ailleurs les causes...

        Ici peut-être :

        http://www.lexpress.fr/info/quotidien/actu.asp?id=5120

        ou ici :

        http://www.lexpress.fr/info/quotidien/actu.asp?id=5114


        • fredericKH (---.---.102.41) 7 août 2006 17:53

          Michel (IP:xxx.x03.196.145) le 7 août 2006 à 17H38,

          Et alors ! ?

          LA PEUR EST-ELLE ENTRAIN DE CHANGER DE CAMP ?


        • Michel (---.---.196.145) 7 août 2006 17:58

          Foutaises. Article écrit par nasrallah ?


        • (---.---.108.35) 7 août 2006 18:02

          @fred « LA PEUR EST-ELLE ENTRAIN DE CHANGER DE CAMP ? »

          l’espoir fait vivre ;-D


        • minijack minijack 7 janvier 2007 19:36

          C’est parfaitement exact, mais il y a une toute petite précision que vous oubliez d’apporter, ou que peut-être vous ignorez...

          Le brut d’Alaska, tout comme celui découvert au Vénézuela récemment, est du pétrole lourd, presque du bitume, dont le coût de raffinage est très important et n’est économiquement viable qu’à la seule condition que le prix du brut léger (le « Brent » qui sert de base à la cotation) soit très haut. Il faut donc absolument déstabiliser le Moyen-Orient pour que le prix du pétrole RESTE HAUT ...

          CQFD


        • (---.---.101.8) 7 août 2006 18:06

          Bonne chronologie et je n’ai pas constaté d’incohérences. Néanmoins ils manquent des acteurs, Jordanie et Syrie, anciennement Ottomanes puis sous mandat britanique et enfin « officialisées » en même temps qu’Israël.

          Il en ressort que notre besoin en pétrôle est si important que cela fait plus d’un siècle que les occidentaux pratiquent l’ingérence dans cette région au mépris des cultures et des aspirations de ces habitants.

          De même c’est en prenant conscience de l’ensemble des faits que l’on peux se demander qui est un terroriste alors qu’il cherche seulement à résister à des puissances extérieurs qui veulent imposer leur domination ?

          La vérité c’est que chaque fois qu’un de ces gouvernement a cherché à nationaliser ses ressources naturelles (son Brut) afin d’en faire profiter au pire son élite au mieux sa population il s’est vu aussitôt renversé par de faux révolutionnaires bien financés par les occidentaux.

          La preuve en est la perte de crédibilité de l’ONU qui depuis le début n’a jamais pris la défense des populations locales et ne le fera jamais tant que ce seront les mêmes qui seront au Conseil de Sécurité.

          Une fois que tout ce bel Or Noir sera épuisé, les Américains, Anglais, Russes et Français bien sur, laisseront toutes ces peuplades dans la misère à se lamenter sur le sable...

          On en déduit que le colonialisme à laissé la place à l’impérialisme et dans le fond rien n’a changé.


          • allah (---.---.92.102) 7 août 2006 19:54

            De toute façon, on est en train de tout faire pour ne plus avoir besoin du pétrole. Ce n’est pas encore pour demain, mais cela approche. La situation au moyen orient ne fait qu’accelerer les choses.


            • Philgri (---.---.142.76) 7 août 2006 20:53

              article trop réducteur.

              Au lieu de fixer le Moyen et Proche Orient, regarder les alliés des différents antagonistes de ce conflit. Vite.

              Philgri.


              • Paldeolien (---.---.113.141) 8 août 2006 02:24

                N’importe quoi !

                Il est excellent cet article, il remet de l’ordre dans les cervelles obscures, ça dépoussière un peu, ça fait grand bien. Vous devriez profitez du nettoyage, ça aère l’esprit d’emboiter les bons éléments dans le bon ordre.


                • Philgri (---.---.139.231) 8 août 2006 08:17

                  Obscure ! Cervelle !

                  Comme si les pétrodollars ne concerner que le proche Orient.

                  Plus de 100 dollars le baril pour septembre n’est plus un mythe.

                  Dès que L’Iran, La Russie, Le Venezuela(...) auront fermé le robinet, nous reparlerons de cervelle obscure Paldeolien.

                  Philgri.


                  • Paldeolien (---.---.113.141) 9 août 2006 09:33

                    Nous en reparlerons en effet, on verra bien si tout ces gens ont encore la possibilité de réguler par eux-même les robinets. En ce qui me concerne, j’en ai rien à faire, le robinet à pedales fonctionnera encore... Et tant que les salades pousseront dans le jardins... Votre réponse est cinglante d’obscurantisme, c’est vous qui avez peur de plus avoir de pétrole, pas moi. Lequel de nous deux à donc des pensées obscures ? Celui qui compte sur le pétrole pour assurer son avenir ? ou celui qui se rend compte que sans, il pourra de toutes façons survivre ?


                  • philgri (---.---.236.84) 9 août 2006 21:47

                    Je pense effectivement que nous nous trompons sur le fond du problème.

                    Ton robinet à pédale, comme tu le nommes si bien, fonctionnera que si tu arrives à monter dessus. Vision égocentrique de ta petite condition.

                    Ta salade risque de ne pas te suffire cet hiver, surtout si tu n’as que ça à te mettre sous la dent.

                    Je suis d’autre part, persuader que ce manque de pétrole ne peut-être que bénéfique, pour l’humanité. Mais si ce manque devient brutal, il entraînera des conséquences mondiales incalculables.

                    De plus, et c’est avant tout l’objectif de mes commentaires, Ouvrir les yeux pour regarder plus loin que son bout du nez !

                    1)Le résumé simpliste de cet article ne peut refléter la situation géopolitique du Moyen-Orient. Encore moins celui du pétrole (son titre).

                    2)Le conflit actuel est suffisamment lourd et grave, pour comprendre notre dépendance à cette situation.

                    3) La Guerre sera toujours un aveu d’échec.

                    4)Les leçons que les États-Unis nous imposent ne se sont pas montrées d’une efficacité à toutes épreuves. Loin de là.

                    5)L’Europe encore moins.

                    6)L’Iran dans le collimateur. OK. Mais ce n’est plus le même jambon.

                    7)Il y a plus d’une dizaine de conflits sanglants impliquant des pays musulmans. Et comme par hasards, les combats s’amplifient de jour en jour.

                    8) Les autorités arabes désunis. Pour combien de temps ? surtout avec cette pression du peuple arabe.

                    9)Réduire ce conflit a un conflit régional se montre d’un obscurantisme total effectivement.

                    10)Toute marche arrière inconcevable sans résolutions efficaces au moyen long terme. Gagner du temps, tout le monde, connaît la chanson. Le provisoire qui dure risque fort de ne pas fonctionner cette fois ci.

                    11)Nos démocraties à bout de souffle, font la part belle à leurs détracteurs. À qui la faute ?

                    12)La mondialisation sans contrôle et sans contre-pouvoir se transforme en une Tyrannie financière ou l’argent détruit plus qu’il construit. Comment adhérer et surtout faire adhérer les pays concernés dans une telle basse-cour ?

                    13)L’ONU pas beaucoup de sens si les lobbys ont plus de pouvoir que lui.

                    Il y aurait tellement à dire... Stop suffirait. Alors, allons nous occuper de nos salades... La paix attendra.

                    philgri.


                    • Moloch (---.---.166.224) 26 août 2006 11:00

                      « exploitent directement le pétrole irakien » : malheureusement non.

                      Si les revenus du pétrole partaient au USA, cela arrangerait pas mal de problèmes :
                      - populations sous contrôle alimentaire et financier US
                      - pas de combats ou risque de guerre civile pour le contrôle des ressources pétrolières
                      - remboursement des frais financiers de la guerre.
                      - etc.

                      Forest Ent, tu as de très bonnes idées.


                      • Forest Ent Forest Ent 27 août 2006 14:02

                        Lol. Ils n’ont pas eu besoin de moi pour avoir cette idée. Simplement, les choses ont pris un peu de temps.

                        Comme aux époques précédentes, il leur fallait un « gouvernement officiel » pour leur donner « officiellement » le pétrole. C’est cela qui a pris le plus de temps.

                        A l’heure actuelle, le « gouvernement » irakien négocie des « production sharing agreements » avec des compagnies pétrolières. Ces accords laisseront la nue propriété à l’Irak et l’usufruit aux compagnies.

                        Veux-tu parier avec moi quelles compagnies auront un agrément ? ..... :)))))


                        • bella bartok (---.---.213.151) 20 septembre 2006 19:12

                          Notre pays,la france,a une politique « pro-arabe »:Elle a aidé à la sanctuarisation de l’etat hebreu en l’aidant,il y a une trentaine d’année,à avoir la bombe atomique !c’est à dire qu’elle a définitivement frustré les arabes en les rendants militairement impuissant face à israel...En loccurence,la france aujourd’hui joue les bons samaritains avec ces mèmes pays arabes en ce mèttant souvent,diplomatiquement,de leur coté ;et ces mèmes pays arabes souvent la remèrcient....(pour le liban,par éxemple)...à croire que ces mèmes pays arabes ne se souviennent mème pas que,justement,c’est à cause de cette mème france,qu’ils sont craintifs et impuissant face à israel...(hi !hi !hi !)...En revanche quand un pays de cette règion,en loccurence l’iran,veut de la tèchnologie nucléaire(civile,ils le hurlent depuis plusieurs mois ;contrairement aux arabes,eux savent qu’un jours ils n’auront plus de pètrole...mais on veut pas les croire !),là la france ce range avec israel,et condamne,fustige,menace,les iraniens.En gros cette stratègie moyen-orientale à la française,est simple:Quand c’est pas sèrieux,par éxemple si le juif d’a coté à volé le poulailler de son voisin arabe,la france défendrat l’arabe(pour raison economique ?) ;mais si c’est trés sèrieux,par éxemple un iranien,moins con que les autres,décide de se doter de deux option énèrgétiques(pètrole+nucléaire,comme le font les russes ou les amèricains)là la france réagira autrement...un bon arabe c’est un arabe qui achete une « pijo » à la france,et ferme sa gueule,et qui surtout vas pas chèrcher à savoir comment se fabrique ces « pijo » ;en loccurence,pour votre culture,les iraniens ont leur propre industrie automobiles,ils éxportent vers l’asie du sud-est !!Vous donner pas le bon éxemples messieurs les iraniens...faut vous éliminer... nb:pour les mauvaises langues:Je suis pas arabe,et je suis athé en plus.je bois de la bière,et j’aime le boudin blanc ;je suis un mec bien quoi(un vrai « goye »comme certain dise).


                          • Christophe Garnier (---.---.203.85) 14 octobre 2006 10:56

                            Que pensez vous du raisonnement de M. Krassimir Petrov cf : http://www.energybulletin.net/12125.html et de M. William Clark cf : http://www.energybulletin.net/7707.html récemment (10/10/06) réactivés sur le site d’Iran Daily ? l’IOB ne serait-elle pas la véritable AMD (Arme de déstruction massive) dont parlait Bush pour justifier l’invasion de l’Irak et celle dont disposerait maintenant l’Iran, ce qui le fait ipso facto plaçé sur l’axe du mal des « rogue states » ?


                            • Forest Ent Forest Ent 14 octobre 2006 12:12

                              Je ne connaissais pas ce site. Merci beaucoup du lien, car ces articles sont passionnants.

                              Il me semble que l’histoire montre clairement que ces états ont été « punis » chaque fois qu’ils voulaient disposer eux-mêmes de leurs ressources naturelles. Ca me semble le point central. La devise dans laquelle ils réalisent leurs ventes en est une conséquence, certes importante.


                            • minijack minijack 7 janvier 2007 20:02

                              Erreur Forest !

                              La devise n’est pas seulement une « conséquence »... Elle est le point « central » de l’affaire.

                              C’est l’utilisation du US$ — monnaie nationale servant de monnaie de réserve internationale, à la fois le juge et le coupable — qui permet précisément d’asservir les peuples qui l’utilisent. C’est trrrrrès fort. De Gaulle avait bien vu le danger, dès en 1960 il regrettait le décrochage du US$ de l’étalon or. Le monde entier paie depuis quarante ans l’inflation de la monnaie américaine. Et c’est la disparition de cet outil fantastique que redoutent les copains de Bush et le monde financier planétaire.

                              Si demain le pétrole était coté en Euros au lieu de l’être en US dollars, la monnaie américaine s’effondre et toute son économie avec. Ce serait le plus grand clash boursier ET économique de l’histoire... Un seisme d’intensité 10x ou 100x le jeudi noir de 1929.

                              Or, Saddam avait commencé à facturer en euros, l’Iran visiblement veut lui aussi remettre les pendules à l’heure, mais il n’en a pas les moyens militaires sauf s’il dispose lui aussi de l’arme atomique.

                              Tout ça est très clair. On n’évitera pas que Bush aille en Iran. OU par Israël interposé, ce qui revient au même. Il n’a pas le choix ! Et du même coup, nous non plus...

                              .


                            • Forest Ent Forest Ent 8 janvier 2007 12:28

                              Je comprends ton point de vue, Jack, mais il ne me semble pas en opposition avec le mien : le $ est le symbole et l’outil de la puissance, mais la source de la puissance est militaire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès