Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le naufrage de Gbagbo

Le naufrage de Gbagbo

On le disait insubmersible, et lui-même le croyait. Il avait les moyens financiers d’armer autant de mercenaires qu’il le voulait, et il se voyait déjà Président à vie.

Mais Ado est arrivé !…

Il faut dire qu’Alassane Ouattara, Ado pour les intimes, n’est pas n’importe qui.

Il avait déjà été appelé au chevet de la Côte d’Ivoire, malade de la corruption, par Houphouët Boigny, en 1990, et avait réussi en quelques mois, avec un régime de cheval, à redresser le pays, et à remplir à nouveau les caisses.

En 1980, la Côte d’Ivoire avait subi de plein fouet la chute des cours mondiaux du cacao, mais elle restait confiante, au vu des richesses accumulées jusque là.

La Richesse principale de la Côte d’Ivoire, c’est le cacao, dont le pays est le premier producteur mondial. lien

Suivent le café, la noix de cajou, pour lequel le pays est le 2ème mondial.

Ce qui correspond à 40% des recettes d’exportation, soit 20% du PIB.

Mais il y a aussi le pétrole ivoirien, dont la BCEAO (Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest) déclare : « le développement de l’extraction pétrolière constitue une opportunité pour le pays  ».

Il semble en effet qu’un important gisement pétrolier ait été repéré au large des côtes ivoiro-ghanéennes. lien

Mais revenons au cacao.

L’argent du cacao se trouvait en principe dans un organisme appelé « caisse de stabilisation », et les ivoiriens qui croyaient la caisse bien remplie, vu les bénéfices engrangés par le marché du cacao ont eu la désagréable surprise de découvrir qu’elle avait été vidée. lien

D’où la crise qui s’en est suivie.

Avant d’accepter la mission proposée par l’ex-président Boigny, Alassane Ouattara avait posé ses conditions : avoir les mains libres, sinon il restait bien au chaud aux USA, où il occupait le poste de directeur de la Banque Afrique, et de conseiller du directeur du FMI. lien

Houphouët Boigny accepta donc les conditions, et Ouattara, œuvrât  de 1990 à 1993 à remettre le pays sur les rails d’une économie plus saine.

« Les banques ne prêtaient plus et on ne pouvait même pas retirer plus de 50 000 FR CFA (l’équivalent de 500 FR français de l’époque) (…) mais en 6 mois, nous avons ouvert les robinets (…) pour mobiliser les fonds je sais le faire, c’est mon métier de banquier » avait déclaré Alassane. lien

Une fois en place, il a divisé par 2 le salaire des ministres, et celui de nombreux fonctionnaires.

Il a supprimé les véhicules de fonction, limitant comme seul remboursement, les frais de déplacements.

De l’autre coté, c’était Gbagbo, éternel opposant à Houphouët Boigny, obtenant le pardon du Président, lequel avait déclaré à l’époque, « l’arbre ne se fâche pas contre l’oiseau ».

A la mort de Boigny, Henri Konan Bédié, président de l’assemblée nationale prend la place du défunt, suivant les règles ivoiriennes.

Le général Robert Guéi renverse le président Bédié le 24 décembre 1999, et Gbagbo ayant fait éliminer par la cour suprême la candidature d’Ouattara et celle de Bédié, va se retrouver enfin président en 2000, dans une élection très controversée, ce qui va provoquer un coup d’état en 2002 qui n’arrivera pas à le chasser du pouvoir, mais qui va séparer le pays en 2 : le Sud pour Gbagbo, et le Nord pour les « rebelles ».

Avec 17 000 hommes à sa botte, appuyés par 1500 paramilitaires, Gbagbo semblait avoir les armes en main pour rester indéfiniment au pouvoir.

A la fin de son mandat en 2005, il reste au pouvoir, reportant inlassablement l’élection jusqu’au premier tour de 2010, lequel donne la victoire à Ouattara, victoire validée par la commission électorale indépendante.

Le programme d’Ouattara était séduisant : services publics de qualité, assurance maladie pour les défavorisés, 500 000 logements sociaux par an, gratuité de l’école jusqu’à 15 ans, création d’un million d’emplois, réduction des taxes sur le cacao au profit des producteurs, chasse à la corruption... lien

Le scrutin donnant Ouattara vainqueur est évidemment contesté par Gbagbo, mais confirmé par la communauté internationale.

Pour mettre fin à la crise, l’Union Européenne met donc en place des sanctions financières afin de priver l’ex-président de moyens et le conseil de sécurité de l’ONU gèle ses avoirs.

Alors Gbagbo s’est enfermé dans sa logique, cherchant d’abord à discréditer Ouattara, s’appuyant sur un conseil constitutionnel qu’il a lui-même nommé, et qu’il manipule à sa guise.

Ouattara quant à lui s’est réfugié dans un hôtel, sous protection onusienne, attendant que Gbagbo veuille bien s’en aller.

La suite on la connait. lien

Gbagbo va se faire aider dans un premier temps par son voisin angolais, (et par d’autres) qui lui envoie des mercenaires dès le début novembre 2010, (lien)

Il fait le siège de l’Hôtel ou se trouve Ouattara, mais hésite à s’en prendre aux forces Onusiennes, sachant que celles-ci auraient à ce moment le droit de riposter.

La situation s’enlise.

Puis le vent tourne, les mercenaires ne sont plus payés, et ils vont finalement le quitter vers le 20 mars. lien

Gbagbo, voyant sa défaite probable, va alors lever une armée de « rébellion » aux pieds nus, en allant chercher les jeunes les plus pauvres et désespérés de la population ivoirienne, l’armée régulière ayant rallié le président élu Ouattara. lien

Ces candidats à la mort, à qui Gbagbo a fait miroiter la richesse, et l’engagement dans sa future armée, seront sacrifiés sur l’autel de l’orgueil de l’ex-président, avec l’entrée en lice des forces internationales, provoquant enfin la chute de celui-ci.

Aujourd’hui, enfermé dans son bunker et dans sa logique jusqu’au-boutiste, tous ses chars d’assauts détruits, avec moins d’un millier d’hommes pour le défendre, il est maintenant piégé, entouré par les militaires ivoiriens qui lui empêchent toute sortie, alors qu’Ouattara prêche pour une réconciliation nationale. lien

Gbagbo reconnait avoir perdu la partie, mais reste dans le déni, affirmant avoir gagné les élections, demandant pathétiquement à en discuter avec Ouattara, alors que la plupart des  mercenaires qu’il avait engagé, ont repris leurs habits civils. lien

Quant à la position de la France, dont Sarközi avait affirmé « il faut en finir avec la France-Afrique  », il semble bien que cette promesse ne sera pas tenue, si l’on considère la part importante que notre pays a pris ces derniers jours dans l’offensive militaire. lien

Tout ce que l’on peut espérer, c’est qu’une fois Gbagbo réduit au silence, Ouattara fasse comme il avait fait en 1990, redressant le pays, pour en finir avec la corruption, et assurant l’indépendance du pays, ce qui n’est pas gagné, car comme dit mon vieil ami africain :

« Ne te mêle pas d’aider l’éléphant à porter ses défenses ».

L’image illustrant l’article provient de « jedessine.com »

Articles plus anciens :

Les ivoiriens vont-ils y voir clair

Quand les ivoiriens voient clair


Moyenne des avis sur cet article :  2.7/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

146 réactions à cet article    


  • Nho 8 avril 2011 10:40

    Étrange article de votre part Olivier, bien loin de ce à quoi vous nous avez habitué. De bien grosses omissions, juste aux bons endroits, pour faire passer la pilule.

    Ce n’est pas digne de vous. Votre vieil ami africain, un ouattariste ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2011 10:44

      Nho,
      je ne suis pas parfait, et si j’ai pu faire des erreurs, ou des omissions, ce serait sympa de votre part de le signaler, parce que là...vous mettez un doute, sans en apporter la preuve, ce qui n’enrichit pas vraiment le débat.
      je compte sur vous ?


    • Nho 8 avril 2011 11:09

      Oui bien sur. Ce sera rapide - je n’ai pas beaucoup de temps.

      Gbagbo dès les années 70 se bat pour instaurer démocratie et multipartisme. Il sera emprisonné plusieurs fois par le dictateur au pouvoir ainsi que par Ouattara au service de ce même dictateur. Ce dernier aurait même fait signer une loi au dictateur pour pouvoir emprisonner Gbagbo (selon wikipedia)

      2002, ces fameux rebelles « disposant d’un armement de qualité dont le financement reste d’origine inconnue, et venant du Burkina Faso voisin » (wikipedia). Coup d’état suite à une élection controversée ? Non, ingérence de pays tiers (déjà).

      Reconnaissance de la victoire de Ouattara par la Commission électorale indépendante, reconnaissance de la victoire de Gbagbo par le Conseil Constitutionnel. http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/outtara-est-il-president-de-la-91920

      Recomptage des voix demandé par Gbagbo, refusé par Ouattara.

      Enfin voilà quelques points qui devraient semer le doute dans la tête de n’importe quel partisan de la méthode Licorne.


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2011 11:29

      Nho
      je veux bien croire tout ce que vous écrivez, mais ne vous fachez pas si je vous demande de justifier vos écrits par des preuves : des liens.
      vous aurez remarqué que tout ce que j’ai proposé dans mon article peut être vérifié et que les différentes sources se recoupent.
      par contre ce que vous écrivez n’est pas justifié.
      à part un article un peu brouillon publié sur agoravox...
      article dans lequel est opposé la commission indépendante, et le conseil constitutionnel,
      or vous savez que ce conseil a été nommé par Gbagbo lui même, ce qui met un doute sérieux sur sa crédibilité, ou du moins sur son indépendance.
      au contraire la commission indépendante a validé bel et bien l’élection d’Ouattara.
      donc j’attends de vous, si vous en avez le temps, que vous donniez les liens qui prouvent ce que vous affirmez.
      ok ?
       smiley


    • L'enfoiré L’enfoiré 8 avril 2011 11:49

      Plus grave, Lien.
      C’est qu’on ne change pas dans la technique. Lien.
      La technique et l’expérience, c’est probablement pour les autres. Lien
       smiley


    • Nho 8 avril 2011 11:56

      Nho
      je veux bien croire tout ce que vous écrivez, mais ne vous fachez pas si je vous demande de justifier vos écrits par des preuves : des liens.
      vous aurez remarqué que tout ce que j’ai proposé dans mon article peut être vérifié et que les différentes sources se recoupent.

      Tout à fait d’accord. En tout cas avec le deuxième point : les sources se recoupent. Mais votre article est partisan, c’est donc assez logique. Quant à dire que tout ce que vous avancez est documenté, c’est faux. Revoyez votre texte, il est juste au dessus ;)

      par contre ce que vous écrivez n’est pas justifié.
      à part un article un peu brouillon publié sur agoravox...
      article dans lequel est opposé la commission indépendante, et le conseil constitutionnel,
      or vous savez que ce conseil a été nommé par Gbagbo lui même, ce qui met un doute sérieux sur sa crédibilité, ou du moins sur son indépendance.
      au contraire la commission indépendante a validé bel et bien l’élection d’Ouattara.

      Cet article un peu brouillon rapporte un fait : La commission indépendant ne peut se prononcer QUE sur les résultats provisoires. Article d’ailleurs documenté. Votre article présente un point de vue, en ressortant certain faits et en ignorant d’autres. Vous mettez en doute le Conseil Constitutionnel (sans citer de source) mais accepter sans réflexion la légitimité de la Commission Indépendante (cette dernière remarque est sur votre commentaire... Je le devais bien, vous vous contredisez)

      donc j’attends de vous, si vous en avez le temps, que vous donniez les liens qui prouvent ce que vous affirmez.
      ok ?

      Je le ferais volontiers Olivier, mais je n’ai pas le temps de vous répondre point par point en documentant chacun de mes arguments. Il faudra vous contenter de ces quelques lignes.


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2011 13:11

      Nho
      vous bottez en touche...
      vous n’avez pas le temps.
      vous avez juste le temps de jeter un discrédit, sans pour autant apporter les preuves de vos affirmations.
      je vais donc faire comme vous.
      je n’ai pas le temps de vous répondre,
      j’attends vos preuves.
      en espérant pour vous que vous aurez le temps.
       smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2011 13:33

      guy
      c’est à quel sujet ?
      lien
       smiley


    • Madoff Madoff 8 avril 2011 14:35

      Ahaha ... Mr CABANEL j’ai beaucoup aimé votre billet humoristique ...

      Enfin j’espère qu’il l’est ...


    • Madoff Madoff 8 avril 2011 14:36

      Allé pour Mr CABANEL : qui était le témoin de Mr OUATTARA lors de son mariage à Neuilly ??

      Amicalement ,


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2011 17:27

      tonimarus
      bien sur, vous avez raison, en temps normal, c’est ce qui aurait du se passer.
      mais la situation était loin d’être normale.
      en 2005, Gbagbo n’était plus élu, il devait provoquer une nouvelle élection.
      il a fait trainer en longueur (pendant 5 longues années) avant de se résoudre à lancer les élections.
      il était normal que les autorités internationales mettent en place une commission indépendante pour vérifier la légalité du scrutin, puisque le conseil constitutionnel était à la botte de Gbagbo.
      d’ailleurs il faudra m’expliquer pourquoi ce « socialiste » vient d’être viré par l’internationale socialiste ?
      pourquoi il avait comme ami d’étranges « démocrates » comme Ben Ali ou Moubarak...
      pourquoi Marine le pen essaye de le joindre pour géner sarkozy ?
      pourquoi il a tout fait pour empecher Ouattara de se présenter aux élections ?
      çà ne vous parait pas étrange ?
       smiley


    • Emmanuel Aguéra LeManu 8 avril 2011 18:48

      Olivier bonjour.
      Sorry cette fois je l’ai trouvée trop courte, incomplete et partiale (rare de votre part).
      exemple avec la question Jaune de M. LeManu, de Nice :
      « A votre avis, de Gbagbo ou de Ouattara, lequel a dans le passé fait de l’autre un prisonnier politique ? »
      ding, ding, ding, ding, ding... dong ding dang ! perdu.
      Aucune considération géopolitique non plus concernant les « états du nord » (Burkina y compris), la main-mise sur le cacao et l’ouverture vers la mer. Rien sur les Chinois. Rien sur rien...
      Désolé, Olivier, il y avait mieux et plus objectif à écrire. Avez-vous lu l’article de Verdi il y a qq jours ?
      Cordialement,
      LaManu


    • Emmanuel Aguéra LeManu 8 avril 2011 18:54

      Et dans cet article, c’est pas pour dire, mais mon commentaire... je le persiste et le persigne, si vous avez 1 mn à lui consacrer...


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2011 18:59

      lemanu
      oui, je l’avais lu, et j’ai même voté pour lui, même si je n’ai pas partagé toutes ces affirmations...
      tu as le droit de ne pas me trouver objectif, mais en tout cas, j’ai essayé de l’être.
      rien n’est jamais tout blanc ou tout noir, comme disait lapalisse.
       smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2011 11:10

      orion
      il y a un rapprochement que j’aurais pu faire avec ben ali, car derrière chacun de ses hommes il y a leur épouse, et que ces dernières ont une grosse part de responsabilité dans ce fiasco : la corruption, les cadeaux faits aux amis, la mise en place d’un réseau...beaucoup de rapprochements seraient à faire.
      quant à Gbagbo, qui rappelons le, se disait socialiste (!) Ouattara lui a pourtant tendu la main à plusieurs reprises...alors il n’a qu’a s’en prendre à lui même. non ?
      merci de ton commentaire.


    • Madoff Madoff 8 avril 2011 16:41

      Je vous renvoie donc à l’épouse de Mr OUATTARA ...

      Mr CABANEL expliquez nous les relations de Mme OUATTARA avec Ex Mme Sarkozy ( Cecilia ), s’il vous plaît .


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2011 17:34

      Madoff
      allons, soyons sérieux...
      laissons parler les ivoiriens.
      comme Venance Konan, journaliste et écrivain ivoirien qui évoque dans son livre les tendances mégalomanes de Gbagbo, affirmant qu’il a utilisé la religion pour abrutir les gens.
      il évoque tous les crimes qu’il a commis et la corruption dont il s’est rendu coupable, et affirme que c’est pour ces raisons qu’il ne veut pas abandonner, sachant que si c’est le cas, il sera jugé devant un tribunal international.
      je vous signale au passage que l’internationale socialiste vient de le rayer de ses membres.
      vous devriez lire cet article passionnant :
      http://www.20minutes.fr/article/702863/monde-cote-ivoire-pour-gbagbo-religion-artifice-maintenir-pouvoir


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2011 11:12

      baron,
      ne m’entraînez pas sur le terrain des jeux de mots ! je me laisserais facilement tenter.
       smiley


    • Emmanuel Aguéra LeManu 8 avril 2011 18:57

      Ouais, car vu ce que coute une guerre et la merde que ça fout, ça va faire monter le cours du caca haut.


    • LE CHAT LE CHAT 8 avril 2011 11:30

      Ouattara aura la même légitimité qu’un Karzaï , pantin de la « communauté internationale » , truqueur d’élection aussi et corrompu .
      alors qu’il est bien loin d’être un démocrate , en ses moments ses milices et ses mercenaires massacrent des milliers d’opposants et la « communauté internationale » se tait .

      quand il y a deux crocodiles dans un marigot , il y en a un de trop ....


      • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2011 11:34

        au Chat
        si tu pouvais étayer tes affirmations de massacres, tels que tu les décris, avec des liens, çà m’arrangerait, parce que là, franchement, j’ai beaucoup de peine à le croire.
        je trouve grave d’affirmer pareille chose, sans en apporter la moindre preuve, non ?
        il y a sur place des forces de l’ONU, des représentants de la communauté internationale, et je serais surpris qu’ils ne réagissent pas si de telles actions étaient faites.
        je compte sur toi ?


      • LE CHAT LE CHAT 8 avril 2011 12:03

        à Duékoué les massacres se poursuivent  , à San Pedro

        pas facile de savoir combien de victimes dans ces réglements de compte , je doute qu’on connaitra jamais le vrai chiffre ....


      • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2011 13:15

        au Chat
        tu n’as manifestement pas lu le contenu de ton lien, puisque Ouattara lui même reproche aux militaires qui sont censées défendre la cause ivoirienne d’avoir perpétré ces massacres.
        alors ?


      • Madoff Madoff 8 avril 2011 14:41

        Oui Mr CABANEL, il va reprocher aux milices venus de l’exterieur qu’il a engagé et armé avec l’aide de notre cher « communauté internationale » pour reprendre le pays ?
        Imaginez la même situation en France
        On fait venir des milices albanaise pour virer un gouvernement et mettre en place un président naturalisé francais à la dernière minute et financé et entretenu par des soutiens extérieurs au pays et ce pour des interets extérieurs également à ce même pays ...
        je suis sûr que votre discours serait différent ...


      • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2011 16:10

        Madoff
        vous avez la mémoire courte.
        dans les années 40 du siècle dernier, j’ai bien peur que la situation que vous évoquez ne se soit aussi déroulée chez nous.
        bien sur vous aurez raison en me disant que la situation n’était pas la même, puisque nous avions été envahis, mais je ne crois pas qu’ils soient nombreux ceux regrettent ces forces alliées qui sont venues nous sortir des griffes de l’occupant.
        pour la situation albanaise que vous évoquez, je pense qu’il serait souhaitable de confirmer vos affirmations par quelques liens ?
        merci d’avance : ça donnerait de la crédibilité à vos dires.


      • Madoff Madoff 8 avril 2011 16:18

        Mr CABANEL ,

        je n’ai cité les albanais que pour exemple . Mais si vous insistez je vous renvoies à leur rôle durant la guerre au Kosovo ca situe pas mal mon propos ...

        Cordialement ,


      • Madoff Madoff 8 avril 2011 16:21

        Quand aux années 40 il ne semble pas que l’on puisse appliquer la même situation pour un certain nombre de raisons évidentes et qui n’ont pas besoin d’être développées ici ...


      • Madoff Madoff 8 avril 2011 16:24

        Pour rappel , bien que je pense que vous le savez déjà les américains que vous décrivez dans votre remarque comme libérateur de la France n’avez pas pour objectif premier de libérer cette dernière mais uniquement de stopper l’avancée soviétique sur l’Europe occidentale ...
        Je n’ai pas de lien à vous envoyer mais je pense que vous savez exactement de quoi je veux parler...
        Cordialement ,


      • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2011 17:37

        Madoff
        d’accord avec vos deux dernières interventions concernant les américains.
        n’en parlons plus.
        j’en profite pour vous proposer un lien qui émane d’un journaliste écrivain ivoirien.
        il évoque les crimes et la corruption dont Gbagbo s’est rendu coupable, et il pense que s’il refuse de rendre les armes, c’est qu’il craint d’être jugé par un tribunal international.
        http://www.20minutes.fr/article/702863/monde-cote-ivoire-pour-gbagbo-religion-artifice-maintenir-pouvoir


      • Jean-Fred 8 avril 2011 11:47

        @ Olivier :

        J’apprécie d’habitude vos articles pour la justesse de vos propos mais là je dois bien avouer que vous êtes particulièrement de mauvaise foi.

        Gbagbo ne pouvait pas organiser d’élection libre, le cessez le feu n’a jamais été respecté par les rebelles, ils n’ont aussi jamais été désarmés alors que l’accord le prévoyait pour organiser des élections libres.

        Ouattara ment comme Sarkozy, son objectif est bien de libéraliser le pays et de le vendre aux multinationales, c’est pourquoi il a le soutient la communauté internationale

        Vous devriez voir cette vidéo particulièrement intéressante :
        5 raisons de ne pas marcher à la victoire de Ouattara.

        Comment La France (La Licorne) peut elle participer à cette guerre qui oppose les deux candidats. Notre démocratie est encore une fois souillée, tôt au tard nous aurons à rendre des comptes au peuple ivoirien.

        J’ai bien peur que de nombreux français en côte d’ivoire aient à souffrir de cette politique étrangère d’ingérence dans un pays souverain.


        • LE CHAT LE CHAT 8 avril 2011 13:03

          Merci pour la video du grigri international , elle explique clairement le complot !


        • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2011 13:18

          jean fred
          le lien que vous proposez est particulièrement nauséabond
          vous parliez d’informations partisanes,
          relisez bien le court extrait que vous nous proposez.
          il n’est basé sur rien.
          seulement des affirmations, sans la moindre preuve.
          on ne peut pas faire du journalisme comme çà.
          désolé.
           smiley


        • Jean-Fred 8 avril 2011 14:18

          Encore une fois, vous faites preuve de mauvaise foi, cette vidéo est très bien documentée et vous refusez de l’admettre.

          Cette vidéo a le mérite de situer le contexte et fais un rappel historique de la situation avant les élections que vous occultez volontairement.

          Votre contact est probablement un Pro Ouattara, votre perception s’en trouve diminuée, j’en suis navré pour vous.


        • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2011 16:13

          Jean Fred,
          ce n’est pas un contact, mais plusieurs.
          si vous avez lu l’article jusqu’au bout, vous aurez découvert deux autres articles.
          je les avais fait suivre en Côte d’Ivoire, et le débat qui a suivit était passionnant.
          il a permis de confirmer ce que j’avais écris.
          ceci dit, avec le temps, nous verrons si la situation s’arrange ou pas en Côte d’Ivoire.


        • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2011 17:18

          écoutez Jean Fred,
          je ne suis heureusement pas infaillible, mais le lien que vous m’avez proposé n’est pas convaincant.
          pour ma part, je me suis toujours étonné que le « socialiste » Gbagbo ait comme amis Moubarak et Ben Ali, ces grands démocrates...
          http://revolisationactu.blogspot.com/2011/02/ouattara-putschiste-onuci-gbagbo-ami-de.html
          saviez vous que marine lepen essaye de se rapprocher de Gbagbo pour emmerder sarkozy.
          http://www.ivoirediaspo.net/?p=4343
          pourquoi Gbagbo a-t-il tout fait pour empecher Ouattara de se présenter, en allant jusqu’à promulguer une loi qui préconise que si vos arrières grands parents ne sont pas tous nés en cote d’ivoire, vous n’etes pas considéré comme ivoirien ?
          donnez moi des infos incontestables prouvant que c’est Ouattara qui est un voyou, et que Gbagbo est un saint, et je les accepterais sans problème.
          mais pour l’instant, ne m’en veuillez pas si je penche de l’autre coté.


        • Emmanuel Aguéra LeManu 8 avril 2011 19:00

          Olivier,
          Sorry, encore moi... mais je vous aime bien...
          Merci d’écouter ceci à tête reposée.
          Comme quoi il reste des journalistes qui font leur boulot.


        • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2011 19:30

          lemanu
          j’ai écouté attentivement la vidéo que vous avez proposé :
          d’abord, la personnalité de cet Evanno, militant engagé de droite, n’a pas réussi à me convaincre.
          il connait bien le sujet, c’est un fait, et pourtant il énonce des contre-vérités, comme par exemple lorsqu’il dit qu’Ouattara n’a pas contesté le résultat des élections, (12’30’’ sur le lien)
          alors que j’ai donné dans un commentaire la preuve du contraire.
          il affirme aussi que la corruption vient du clan Ouattara, ce qui est un peu fort de café, vous l’admettrez.
          de plus cette vidéo date un peu, puisqu’elle a été enregistrée au moment ou Ouattara était encore prisonnier dans son hotel.
          par contre il a raison quand il évoque la personnalité douteuse de guillaume soro, dont on peut s’étonner qu’Ouattara se soit allié avec lui.
          il a raison aussi quand il dit que l’internationale socialiste a éjecté de ses membres Gbagbo, et je l’ai écris dans un commentaire.
          quant au jeu américain, c’est évident, sauf que la situation qu’il évoque c’est avant l’arrivée d’Obama...
          le plus pitoyable c’est la caricature que fait le journaliste qui interviewe Evanno, lorsqu’il résume les propos de celui ci.
          qui avait la main mise sur les médias en cote d’ivoire ?
          en tout cas pas Ouattara, mais bien Gbagbo, lequel a continué à déverser ses vérités, en occupant le batiment de la télévision nationale.


        • agent orange agent orange 8 avril 2011 19:45

          Olivier

          Vous êtes de mauvaise foi.
          Vous demandez des liens à vos contradicteurs pour qu’ils étayent leurs opinions. Lorsqu’ils le font, vous jugez leur(s) lien(s) nauséabond(s), donc non valable(s).
          Et vos liens à vous, sont ils valables ? J’ai pu constater que vous vous sourcez beaucoup auprès d’une presse française (RFI, l’Express, NouvelObs, Figaro, etc...) dont l’indépendance est douteuse et questionnable (pour rester poli) : et le reste de vos liens étant clairement pro-Ouattara et donc partisans.
          Je suis bien d’accord avec vous : ON NE PEUT PAS FAIRE DU JOURNALISME COMME CA.


        • olivier cabanel olivier cabanel 8 avril 2011 20:01

          agent orange,
          ce n’est pas vrai.
          il y a de nombreux liens qui ne viennent pas de France, ni des médias traditionnels
          et il y a surtout les interventions de NICOPOL, bien mieux documenté que moi, qui rentre dans le détail, et que je vous conseille d’aller lire.
          il se rend régulièrement en Côte d’Ivoire, et j’ai beaucoup apprécié son analyse.
          elle est d’une grande qualité.
          j’en profite pour le remercier encore une fois.
          vous avez aussi le droit de ne pas avoir apprécié mon article, je n’ai pas d’égo la dessus.
           smiley


        • agent orange agent orange 8 avril 2011 20:24

          Restons factuel.
          Sur les 11 liens que vous proposez, 5 sont franco-français, le reste d’origine africaine pro-Ouattara sans (aucun ?) doute.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès