Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le New York Times soutient Hillary

Le New York Times soutient Hillary

Le NYT a publié ses préférences pour les primaires américaines : John McCain côté républicain et Hillary Clinton pour les démocrates.

Il ne devrait effectivement pas y avoir de photo pour McCain qui s’est élevé contre Bush, contre la torture et en faveur de la démocratie. Et Romney a effectivement perdu toute crédibilité en disant oui à toutes les demandes de preuves de conservatisme pour glaner quelques voix de plus (il a ainsi rejoint sans scrupule le club des candidats en faveur de l’annulation de Roe vs Wade par la Cour suprême).

Mais dans sa quête d’absolu, John McCain s’est un peu dispersé ces derniers temps, et même affiché aux côtés de son ancien ennemi Bush. Il a surtout vendu son âme au Discovery Institute, se déclarant même en faveur de l’enseignement des thèses de l’Intelligent Design à l’école.

A moins d’un coup de théâtre de dernière minute (Bloomberg ?), les Etats-Unis semblent donc condamnés à élire un démocrate pour en finir avec leurs années noires.

Clinton et Obama feraient tout autant l’affaire l’un que l’autre, mais le New York Times a décidé de parier sur la plus conservatrice, Hillary. Relativement tôt dans la campagne, mais à un moment-clé et à la veille des primaires les plus importantes... Un coup de pouce potentiellement décisif pour la base des électeurs démocrates, et pas seulement dans le quart Nord-Est du pays.

Que Bill Keller, l’Executive Editor du NYT, apprécie le jugement d’Hillary ne me surprend guère : non seulement il a pondu un édito favorable à la guerre en Irak en 2003, mais il a laissé faire les campagnes de désinformation de Judith Miller et ouvertement soutenu le faucon Paul Wolfowitz au détriment de la "colombe" Colin Powell.

A propos : Wolfie est de retour à la Maison-Blanche pour conseiller W. dans ses derniers mois au pouvoir. Dubya a sans doute besoin de son jugement hors pair pour faire avancer quelques projets lui tenant à coeur.

Bill Keller aurait-il l’intention de pondre un édito en faveur de la guerre en Iran ?

---

Article original : sur blogules.


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Gandalf Tzecoatl 25 janvier 2008 21:06

    Y’a pire, comme cheval (en l’occurence jument) sur lequel miser.


    • stefwords 26 janvier 2008 00:30

      Il n’est pas interdit de penser, qu’à l’instar des medias français qui ont forcé la main au PS pour désigner Ségolène Royal à la candidature présidentielle, alors que d’autres, plus compétents et sérieux auraient mieux fait l’affaire, (DSK, par ex.) les républicains américains ne soient en train de rejouer la même pièce, en soutenant par voie de presse à leur botte, deux candidats qui n’ont pas beaucoup de chances d’être élus : un noir et une femme...les électeurs US sont-ils prèts à envoyer l’un ou l’autre à la maison blanche ? Permettez-moi d’en douter, ce qui est tout bénéfice pour le représentant républicain...Et puis, on ne change pas de monture au milieu d’un gué, et l’affaire iranienne pourrait bien être ce torrent là...


      • stephanemot stephanemot 26 janvier 2008 08:31

        Et sur quel cheval les media français misaient-ils en assurant la promotion de Ségo ? Le "frère" d’Arnaud, l’ami de Martin et de Serge... Le NYT est supposé "de gauche" mais son comportement ne cesse de surprendre ces dernières années.

        Les Républicains savent qu’ils ont une chance si Hillary passe. Obama est bien plus dangereux puisqu’il brasse un auditoire beaucoup plus large et moins partisan, en particulier auprès des indépendants.

        Les Américains sont prêts à élire une femme ou un Afro-américain à leur tête. Un conflit de dernière heure ferait clairement le jeu des Reps, mais sortirait Obama de la course.


      • Ricky972 1er février 2008 20:17

        C’est vraiment stupide de dire que les Américains vont élire un démocrate à leur tête en 2008... L’Amérique n’est pas la France et c’est très franco-français de vouloir voir un démocrate à la Maison-Blanche.

        La réalité est loin d’être aussi simple et un démocrate est encore loin de la Maison-Blanche. D’abord, l’Amérique profonde, qu’on le veuille ou pas, n’est sans doute pas prête d’élire un Président métissé dont le grand père est musulman... De plus, les républicains seront des plus mobilisés si c’est Hilary qui se présente du côté des démocrates car ils haïssent terriblement cette femme. Ensuite, l’économie américaine ralentit mais la récéssion s’éloigne car on a la stagnation (les derniers indicateurs à l’appui). Le chômage a baissé et il est probable que le plan Bush participe à créer quelques milliers d’emplois et à relancer l’économie. Du moment qu’on reste à 5% maximum et que madame Clinton est la candidate démocrate (ce qui est probable), il sera très difficile pour les démocrates de gagner la Maison-Blanche.

        Rien n’est impossible mais ce sera très difficile car McCain aura plusieurs avantages : son expérience du Vietnam donc il pourra parler de l’Irak, son clan mobilisé à fond derrière lui pour battre Clinton, des résultats économiques honorables, des gouverneurs populaires derrière lui... Bref, il sera possible mais difficile à battre.

        Alors cessez cette vision risible de l’Amérique. Attendez de voir ce qui se passe simplement et là vous serez sages !


        • stephanemot stephanemot 2 février 2008 10:36

          Vous me dites : "C’est vraiment stupide de dire que les Américains vont élire un démocrate à leur tête en 2008".

          J’écris : "les Etats-Unis semblent donc condamnés à élire un démocrate pour en finir avec leurs années noires", ce qui ne veut pas dire que les USA vont élire un démocrate mais que c’est leur seul moyen d’inverser la tendance.

          Dans l’absolu, que le futur président soit Républicain ou Démocrate me semble secondaire. Je souhaite avant tout un(e) président(e) qui défende la république et la démocratie, pas les fondamentalismes.

          Romney a tout promis à tout le monde, je suis incapable de savoir ce qu’il pense réellement. McCain et Huck soutiennent ouvertement les créationnistes.

          J’ai la faiblesse de croire que tous les Américains ne sont pas stupides au point de croire à ces karlroveries sur Barack Hussein Obama-Osama.

           


        • Ricky972 2 février 2008 14:40

          Stephanemot, qui êtes vus pur dire que élire un démcrate est le seul moyen pour les Etats-Unis d’inverser la tendance ? De quelle tendance parlez vous ?

          Moi, je suis un chrétien convaincu. Et cela me fait amplement plaisir de voir que pratiquement tous les Etats de ce grand pays interdisent le mariage homosexuel et l’adoption par des homosexuels. 34 Etats ont même inscrits cela dans leur Constitution. L’Amérique est un modèle à ce titre.

          Alors certes, la peine de mort est toujours en vigueur mais elle recule chaque jour un peu plus. Cela prendra encore quelques années avant son abolition mais laissons leur le temps.

          Je suis d’autant plus pro-Américain que le créationisme doit prévaloir. La recherche contre les maladies sur les cellules souches doivent être autorisées compte tenu des derniers progrès réalisés dans ce domaine qui permettent de respecter la vie. Pourquoi enseigner les dinosaures aux enfants ? C’est bien de savoir que cela existe mais la Bible ne me dit pas que j’ai été un singe avant d’être un Homme...

          Bref, de quel tendance parlez vous ? Qui êtes vous pour vouloir juger les Américains et leur donner des conseils. Leurs affaires ne vous regarde pas. Ils éliront un républicain ou un démocrate, c’est leur affaire.

           

           

          Les Américains, on peut le déplorer, ne sont pas du tout prêt à élire un Président noir, métissé et dont le grand-père était musulman. Ce dernier point est une pure réalité. Peu importe la religion d’Obama, le fait qu’il soit noir ou métissé est un obstacle actuellement insurmontable.

          Pour Clinton, l’union totale des Républicains contre elle car ces derniers la détestent à un point de non retour rend son élection difficile. Avec une économie qui devrait éviter la récession, un chômage stabilisé voire même diminué grâce à la relance économique qui entrera bientôt en vigueur, voir un démocrate à la Maison-Blanche s’éloigne. Enfin, l’expérience de McCain, au Vietnam en particulier, lui fait être à l’aise sur ce genre de sujet mais son expérience en général lui donne un certain avantage.

          Alors je ne dis pas qu’un démocrate ne sera pas élu en novembre prochain aux Etats-Unis. Je vous dis juste que ce sera difficile. Alors on verra ce qu’il adviendra mais cessez votre vision antiaméricaine très chiraquienne ou plutôt gaulliste voire simplement française des Etats-Unis car parler comme vous le faites dénote une méconnaissance totale des Américains.

           

          Vous dites que vous souhaitez que le futur président américain ne soient pas un fondamentaliste. Très bien, mais les Américains ne considèrent pas comme fondamentalistes l’opposition au mariage homosexuel, l’avortement, à l’adoption par des homosexuels et le soutien au créationisme. Alors revoyez votre définition du fondamentalisme car elle n’est pas la même aux Etats-Unis que ailleurs.

          McCain et Huck soutient ouvertement les créationnistes et il a bien raison. C’est le créationnisme qui prévaut dans l’Amérique profonde.

          Vous dites avoir la faiblesse de croire que tous les Américains ne sont pas stupides au point de croire à ces karlroveries sur Barack Hussein Obama-Osama. Pourtant, c’est le cas. Je ne parle pas de stupidité car si les Américains étaient stupides, ils n’auraient pas élu Clinton, Reagan, Roosevelt, ils n’auraient pas créé un si bon système politique, ils ne feraient pas de si bons films, de belles séries télévisées... Soyons donc sérieux.


        • Ricky972 2 février 2008 14:53

          J’ajouterai Stephanemot que, face à l’union sacrée des républicains contre elle, tant ces derniers la détestent ; face à un chômage qui devrait rester stable à 5% au plus ; face à une économie qui devrait éviter la récession, notamment grâce au plan Bush qui devrait représenter de la croissance et des emplois en plus ; face à l’expérience dans tous les domaines de McCain, Clinton a finalement peu de chance de gagner la Maison-Blanche.

          Car quand le quand républicain est très mobilisé, comme ce sera sans doute le cas face à Clinton car les républicains la haïssent, le candidat républicain est très difficile à battre : 1981, 1984, 2004 en j’en passe.

          La preuve en est que si les élections de novembre 2006 ont tourné à ce point au cauchemar pour les républicains, c’est que le camp républicain ne s’est pas mobilisé...

          Alors je ne dis pas qu’un démocrate n’arrivera pas à la Maison-Blanche. Cela peut tout à fait arriver. Je dis juste que ce sera très difficile, possible mais peu probable.

          Alors cessez votre vision chiraquienne ou gaulliste ou française des Etats-Unis car ce pays n’est pas comme la France.


        • stephanemot stephanemot 3 février 2008 14:59

          @Ricky972

          Tout s’explique : nous aimons tous les deux les Etats Unis mais nous ne défendons pas les mêmes valeurs.

          Vous soutenez le créationisme et les fondamentalistes, je préfère la démocratie.


        • Ricky972 5 février 2008 00:16

          Stephanemot, je vous pose cette question : Républicain veut-il dire pour vous antidémocratique ? Si c’est le cas, c’est justement que nous n’avons pas les mêmes valeurs.

          Quand on se permet d’avoir un président bling bling (Sarkozy...), on s’abtient de critiquer les Etats-Unis. Sarkozy est-il fichu de présenter un vrai bulletin de santé comme les Présidents amérciains ? Non !

          Reagan était-il un président anti-démocratique ? Bush père ? Clinton ? Roosevelt ? Carter ? Eisenhower ? Pourtant, si on prend Reagan, il a été élu puis réélu de manière exceptionnelle à plus d’un titre ? Les Américains ont-ils été stupides au point d’élire un Président antidémocratique ? Certes, parfois, l’Amérique a fait de mauvais choix... Mais peut-on dire que Chirac a été un bon choix ? Vu son incompétence qui se révèle, Sarkozy a-t-il été un bon choix ? Mitterand l’a-t-il été ? On peut en discuter...

          Alors pas la peine de dire que vous préférez la démocratie car cela n’a aucun sens. De toute manière, à titre personnel, si la démocratie permet de marier des PD, je préfère la dictature. Je suis désolé. Chaque peuple a sa culture, chaque peuple a ses convictions, ses défauts... Mais personne ne peut accuser McCain, Romney, Bush, Reagan d’être antidémocratiques.


        • stephanemot stephanemot 7 février 2008 12:22

          Vous n’avez pas saisi : je respecte ceux qui respectent la démocratie et la république, qu’ils soient Démocrates ou Républicains.

          Il y a toujours eu des minorités radicales dans les deux camps, mais le GOP est au bord de la scission depuis que les theocons ont mis la main sur la Maison Blanche. Ces fous furieux sont des ennemis de la Démocratie et sont (heureusement) loin de faire l’unanimité dans leur propre parti.

          Mais ils conservent un pouvoir de nuisance colossal et fixent toujours l’agenda idéologique des primaires.

          C’est tout l’enjeu de ces élections côté GOP : gagner en poursuivant la destruction des valeurs du parti ou perdre et faire le ménage en interne.

          J’avais déjà prévenu les Reps il y a 4 ans : si Bush gagne en 2004, le GOP perd son âme.


        • Ricky972 7 février 2008 14:40

          Stephamot, là vous exagérez.

          Qui dit que McCain perdra en faisant le ménage ? Les sondages nationaux donnent un duel serré alors McCain peut gagner.

          De plus, le candidat démocrate ne sera probablement pas désigné avant Aout... Car avec le système complexe de répartition des délégués, personne ne peut dire qui l’emportera. Si les démocrates devront attendre leur Convention pour avoir leur candidat, les Républicains savent déjà que McCain sera, sauf possible mais peu probable accident, leur candidat.

          Alors vous parlez des néoconservateurs. Très bien. Sauf que les néoconservateurs ont beau détesté McCain, ils haïssent Clinton et Obama. Les candidats démocrates sont très clivants et mobilisateurs pour les républicains. Huckabee a déjà dit qu’il soutiendra McCain...

          Alors oui McCain fera le ménage mai la défaite est loin d’être acquise pour les républicains. Car pendant que les démocrates s’affronteront pour savoir qui de Clinton ou Obama sera leur candidat, McCain peut commencer à unifier le parti...

          Pour autant, vous voyez McCain être favorable au mariage homosexuel et à l’adoption homosexuel ? Absolument pas. Alors je suis d’accord avec vous pour dire que le comportement des néocons doit être révisé mais l’idéologie conservatrice sur le plan social ne le sera sans doute pas car McCain sait une chose : il peut perdre sans les conservateurs mais il ne peut gagner sans eux...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès