Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le nucléaire, des solutions ?

Le nucléaire, des solutions ?

Voilà, c’est fait, la Corée du Nord a fait son troisième essai nucléaire en 6 ans, malgré les condamnations de l’ONU. Ils avaient menacé de faire ces tests il y a de ça quelques semaines. Au lendemain de cette action, les dirigeants de plusieurs pays, dont le Canada, les États-Unis, son voisin sud-coréen et même la Chine, ont condamné ce geste. De plus, le conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni d’urgence mardi en raison de cet essai.

Il ne faut pas se concentrer seulement sur cet essai, mais bien sur l’ensemble du nucléaire. L’humanité a entre ces mains la capacité de s’autodétruire. Cette arme aux dommages exponentiels est dispersée à travers le monde entier et non simplement par les Nord-Coréens. Le dossier du nucléaire est souvent dirigé secrètement par les pays. Fonçons-nous directement vers la troisième guerre mondiale ou même l’extinction de la race humaine ? Les dirigeants de tous les pays doivent se réunir et clore une fois pour toutes le dossier des armes nucléaires. Comme je l’ai dit plus haut, il ne faut pas seulement pointer du doigt l’hermétique Corée du Nord, les États-Unis, qui ont utilisé des munitions à l’uranium appauvri lors des récents conflits, sont une des nations qui doit jouer un rôle important dans la dénucléarisation des armes. L’ONU et son conseil de sécurité pourront jouer aussi un rôle important dans ce dossier avec des décisions concrètes. Il faut en venir à un accord mondial et pour cela il faut arrêter d’avoir peur les uns des autres, car la peur ne fait qu’augmenter la haine et ainsi les pays se protègent secrètement avec des armes nucléaires.

Au lieu de crier tout haut que nous condamnons cet essai, nous devons poser des actions qui favoriseront l’habitation de la terre. Nous devons reprendre les négociations à six sur le nucléaire qui sont présentement dans une impasse. Pour favoriser les dialogues, nous devons former des liens nous unissant avec la Corée du Nord. Que ce soit par l’entremise de partenariat avec le peuple ou en aidant cette société avec leur problème. Par exemple, leur envoyer plus de denrées alimentaires pour régler le problème alimentaire du pays. De plus, selon Amnistie internationale, le système de santé est en ruine. Ils ont terriblement besoin d’aide afin de régler leur problème, malgré ce qu’ils peuvent dire.

Donc, je crois que nous devons fortement régler ce problème au plus vite. Les pays du monde entier doivent s’unir pour la dénucléarisation des armes. En formant des liens étroits avec la Corée du Nord, nous pourrons en venir à un accord.

http://www.radio-canada.ca/audio-video/pop.shtml#idMedia=undefined&lang=fr&pl=0of1&posMedia=0&startPosition=1.753&urlMedia=http://www.radio-canada.ca/Medianet/2013/CBFT/2013-02-12_11_30_00_tjmidi_2531_09_500.asx

http://amnistie.ca/site/index.php?option=com_content&view=article&id=14765:cordu-nord-le-syst-de-sant-lagonie-a-un-besoin-urgent-daide&catid=21:communiquinternationaux&Itemid=72


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Deneb Deneb 16 février 2013 11:18

    Ce dont ce pays aurait le plus besoin, c’est la vérité. Casser l’endoctrinement forcé que le régime pratique sur la population. Ca commence à se faire, d’ailleurs, avec la télé du sud que certains nord-coréens captent. Ils bavent devant les télénovelas du sud, quand ils voient que les frigos sont remplis. Mais s’il se font prendre à regarder les chaines du sud, c’est le camp d’extermination pour toute la famille. Un nord-coréen moyen n’a droit ni au téléphone, ni aux journaux étrangers, les postes de télévision et les radios, rares d’ailleurs, sont bloqués sur le canal officiel et contrôlés régulièrement, pour pas que l’on les bricole. Internet pour eux, c’est de la science-fiction. Je recommande la lecture d’une excellente BD de Guy Delisle : Pyongyang.


    • ecolittoral ecolittoral 16 février 2013 12:14

      La Corée du Nord, c’est : des tirs de missiles ET des zones franches à main d’oeuvre presque gratuite. Nouvel eldorado pour les entreprises européennes, américaines et chinoises.

      Ne pas confondre :
      - Protestations officielles et affaires.
      - Désaccords et chèques.
      - Condamnable prolifération nucléaire et commerce des technologies et matières fissibles.

      Les Coréens du nord sont comme nous. Le monde des affaires ne les regarde pas.
      Il y a la télé, les discours et les résolutions (sic). Ça devrait leur (nous) suffire.


      • Deneb Deneb 16 février 2013 12:29

        Main d’oeuvre (presque) gratuite : on appelle ça « l’esclavage » en langage courant.
        Pour pouvoir faire du bussiness en Corée du Nord, il faut être un haut gradé de l’armée. Et le bussiness le plus rentable équivaut à la traite des blanches.


      • joletaxi 16 février 2013 12:26

        Les Coréens du nord sont comme nous.

        ah bon ?

        si vous parlez des décroissants dans la joie, je veux bien vous croire.
        si vous parlez de la clique qui rêve de s’immiscer dans tous les aspects de notre vie pour des concepts fumeux et abscons,genre ampoules éco et autres idioties, j’en suis d’accord.
        Si vous voulez parler de cette secte qui rêve de nous interdire tous les objets issus du progrès pour nous faciliter la vie,qui veut nous interdire de manger de la viande, de nous chauffer à + de 18 ° et j’en passe, il n’y a aucun doute.

        Perso, je ne vois rien de commun entre ces pauvres gens et moi.


        • Ruut Ruut 19 février 2013 09:53

          Nos Présidents font pourtant tout leur possible pour que vos conditions de vies ressemblent a leurs conditions de vie actuelles.

          Courage vous le verrez bientôt.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès