Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le Pakistan nouveau point chaud ou ancien protectorat ?

Le Pakistan nouveau point chaud ou ancien protectorat ?

Le Pakistan a besoin de 4 milliards en plus des sept accordés par le FMI pour remonter la pente. Pour relancer une économie textile (70%) des exportations et pour juguler une montée de l’intégrisme taliban. Tout cela semble nouveau pour les États-Unis et l’est peut-être pour certains d’entre vous, mais dès l’indépendance et la séparation avec l’Inde en 1947, le Pakistan est en dangereux équilibre entre le fondamentalisme des campagnes et de certaines villes et le relatif libéralisme des grandes villes.

Souvenons-nous de Benazir Bhutto promue première premier ministre du Pakistan par les villes puis assassinée. Depuis le début le Pakistan dut faire avec des particularités radicale, entre la vallée de l’Indus très peuplée avec beaucoup de réfugiés indiens de la partition et les montagnes du nord-est majoritairement tribales et chiites. Cette puissance fragile équipée très rapidement d’armes nucléaires a toujours été plus ou moins en conflit avec l’Inde pour le Cachemire. A la partition en 1947, cet état, comme les autres devait choisir son camp : Inde ou Pakistan. Le Cachemire majoritairement peuplé de musulmans avait pour maharaja un hindou, ne sachant que choisir il laissa les nouveaux états décider. Le Pakistan envoya une unité militaire pour « libérer » le Cachemire, se qui effraya le maharaja qui se rangea du coté indien…
 
Ainsi, le Pakistan instable est toujours une menace pour l’Inde en plus que de l’être pour lui même. Depuis, les États-Unis voulant contrôler la stabilité de la région pour éviter une poussée communiste, pris sous ses larges ailes ce pays.

mosquee_rouge_pakistan20070710g

Pour cela, des services officiels et officieux soutinrent le pouvoir en place. Les talibans instrumentalisés repoussèrent les russes (mémorable dans Rambo III) et les États-Unis crurent garder le contrôle et encouragèrent les régimes proches d’Afghanistan et du Pakistan. En 2001 lorsque les États-Unis attaquèrent l’Afghanistan, ils laissèrent de coté leur « ami » Pakistan, alors que beaucoup sinon la majorité des camps d’entrainement y étaient.

Ainsi, le Pakistan est devenu le refuge des talibans, les montagnes frontalières du nord-est sont maintenant très peuplées. Les territoires administrés par les tribus ont leurs propres lois, qui permettent entre autre de battre les femmes (comme la devenue célèbre video). Les intégristes ont donc beaucoup de pouvoir, et s’ils ne sont pas officiellement au pouvoir, leur influence pèse dans les décisions du pays, et leurs actions sont fortes, souvenez-vous de la mosquée rouge de Karachi (ce lien et celui-ci).

asif_ali_zardari4300px-gilani1

Le président Asif Ali Zardari demande donc de l’argent à la communauté internationale. Celui-même qui a fait plusieurs fois de la prison pour corruption devra redistribuer ces milliards. Je ne veux pas être pessimiste, mais je suis convaincu que peu d’argent aidera les communautés, à la rigueur peut-être quelques riches industriels du textile. Et ce n’est pas Youssouf Raza Gilani sont premier ministre (et ses emplois fictifs) qui fera le contraire. Donc nous donnons quelques milliards pour aider un pays corrompu, menace nucléaire pour l’Inde et asile pour fondamentalistes. Nous attendons-nous réellement à ce que le Pakistan aide l’OTAN en Afghanistan ?

PAKISTAN-MISSILES

 Article à retrouver ici


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • boddah boddah 23 avril 2009 15:06

    Comme pour me donner raison, aujourd’hui les talibans sont à 100 km d’Islamabad ! Après avoir accepté un cessez le feux avec le gouvernement en échange de la mise en place de “leur” loi islamique dans les régions contrôlées ; ils ont avancé jusqu’à Buner, petite ville dans le nord-ouest du pays. Aussitôt arrivés, les talibans ont défilé dans les rues et on placardé des interdictions : Interdit de se raser la barbe, interdit de sortir seule dans la rue si l’on est une femme, interdit à la justice civile de faire son travail. Ces hommes sont en mesure d’inquiéter la capitale, une prise en main du pays leur offrirai l’arme nucléaire, dont ils n’auraient aucun remord à ce servir. Les Etats-Unis s’inquiètent, il est temps ! Après avoir attaqué l’Afghanistan en évitant le Pakistan, les USA comprennent un peu tard leur erreur. Belle erreur qui pourrai provoquer une guerre nucléaire. Ce n’est pas de l’anticipation science fiction : ils n’hésiterons pas à attaquer l’Inde qui répliquera aussitôt. Mais le pire est qu’ils se focaliseront d’avantages sur leurs véritables cibles, le monde occidental et leurs intérêts. Rappelons nous que l’arsenal pakistanais est largement capable d’atteindre l’Europe…
    A suivre les journaux télé qui vont en faire leurs choux gras aujourd’hui comme si on aprennais cela à l’instant alors que le feu couve depuis 40 ans !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès