Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le Pape Jean Paul II béatifié, Saint homme ou agent de la CIA (...)

Le Pape Jean Paul II béatifié, Saint homme ou agent de la CIA ?

A la mémoire de Jean Paul 1er, qui fut sans doute trop « saint » pour la fonction...

 

Les actualités depuis le début du mois entre vraies Noces royales, pseudo-assassinat d’un pseudo terroriste et plus récemment frasques très médiatisées du directeur du FMI ont passablement éclipsé la proclamation en ce dimanche 1er mai 2011 de la béatification du pape Jean Paul II par la curie romaine, laquelle sait décidément se montrer plus qu’élogieuse envers ses anciens dignitaires, il faut préciser en ce qui concerne le précédent pape que cette distinction n’est qu’un juste retour des choses dans son cas, celui ayant durant son pontificat canonisé (déclarer saint) à lui seul plus de personnes que durant les 5 siècles précédents (près de 500 en tout) !

Jean Paul II (1920-2005) ex-cardinal Karol Josef Wojtyla, d’origine polonaise a été élu au huitième tour de scrutin, le 16 octobre 1978 pape de l’Église catholique romaine et l’est demeuré jusqu’à son décès survenu le 2 avril 2005, son pontificat de plus de 26 ans est un des plus longs de l’histoire de l’Eglise, en procédant au début de ce mois à sa béatification ce qui est déjà le 2eme échelon (après le stade de vénérable) devant mener à son éventuelle canonisation (3eme et ultime stade de reconnaissance religieuse), l’Eglise de Rome entend indiquer au monde entier que cet homme a non seulement mené une vie chrétienne exemplaire mais qu’il mériterait d’accéder à la sainteté en raison de ses exceptionnelles qualités religieuses et de ce qu’auraient été ses engagements moraux toujours exemplaires !

Vie exceptionnelle certes mais ses agissements méritent-ils réellement d’être réputés admirables en tous points ?

 

L’accession au pontificat suprême dans des circonstances troubles :

- mort suspecte de son prédécesseur Jean Paul 1er ?

Le 28 septembre 1978, le cardinal Albino Luciani, âgé de 65 ans et élu Pape depuis seulement 33 jours en remplacement de Paul VI, décédait à la stupeur générale, la version officielle attribue sa mort à un infarctus ou une crise d'urémie, le corps n’ayant jamais été autopsié le mystère demeure, aussi la précipitation de son embaumement et la disparition complète des documents et des archives du Saint Père juste après son décès ont de quoi surprendre, comme s’il fallait très vite procéder a un « nettoyage » complet…

- pacte secret avec les anciens responsables en échange des finances ?

Apres le long et plutôt ennuyeux pontificat de Paul VI, Jean Paul 1er avait décidé de faire le ménage au sein de la Curie romaine, trop d’affaires embarrassantes avaient été étouffées, trop de scandales non élucidés, face à cette atmosphère délétère qui n’en imposait pas vraiment sur le plan vertueux, le cardinal Luciani avait décidé de réagir vite, très vite, trop vite sans doute ?

Il était farouchement opposé au terrible Mgr Marcinkus (américain d’origine lituanienne) qui passait pour l’éminence noire des finances du Vatican, son nom était fréquemment cité dans l’affaire de la loge P2 et le scandale de la Banque Ambrosiano, or Jean Paul 1er était fermement résolu, Marcinkus devait quitter ses fonctions de même que le cardinal Villot, autre crocodile du marigot que le nouveau Pape avait également dans le collimateur .. mais .. le destin en a décidé autrement, tandis que leur chef présumé ira rejoindre son créateur peut être un peu avant l’heure (il n’avait que 65 ans et jouissait d’une parfaite santé) ces deux-là (et bien d’autres) resteront en poste et ne seront jamais inquiétés par la suite, sans doute ont-ils su se révéler être de précieux auxiliaires pour le successeur de Jean Paul 1er, certaines indulgences sont parfois nécessaires dans l’exercice du pouvoir…

- choix du nom de baptême, message subliminal « circulez y a rien à voir » ?

En choisissant de se dénommer Jean Paul II juste à la suite du trop rapide Jean Paul 1er, on peut dire qu’il entendait lui rendre hommage ainsi qu’à Paul VI et Jean XXIII (les 2 papes de Vatican 2) mais n’y avait-il pas la volonté d’écarter les soupçons sur une possible malédiction qui pourrait être attachée à ce nom de baptême si peu favorisé par le sort ? On ressent tout de même une bizarre impression comme lorsque quelqu’un se montre soudainement trop poli ou en fait un peu trop, on ne peut s’empêcher de penser qu’il aurait peut-être quelque chose à se faire pardonner ?

 

Le combat acharné du Pape polonais contre le communisme et pour la « liberté »

- « N’ayez pas peur » (de vous révolter)

Ces mots de Jean Paul II sont restés célèbres, ils ont été prononcés le 22 octobre 1978, lors de la messe inaugurale de son pontificat et resteront comme sa « marque de fabrique », parole adressée au monde mais plus encore aux Polonais auxquels il ira rendre visite dès l’année suivante en juin 1979, visite marquée par une liesse exceptionnelle, promesse d’évènements cruciaux et très prochains.

- Solidarnosc, 1er syndicat non gouvernemental, la liesse en Pologne

En effet les effets du voyage du Pape n’auront pas été longs à se manifester, dès l’été suivant en 1980 se constituera autour des chantiers navals de Gdansk le 1er syndicat ouvrier non gouvernemental intitulé Solidarnosc (solidarité en français) impossible de ne pas relever la concomitance des 2 évènements : l’élection puis la visite du Pape polonais et la constitution d’une organisation professionnelle qui vise à défier délibérément le pouvoir mis en place par Moscou depuis plusieurs décennies dans cette république dite populaire de l’autre côté du rideau de fer, une révolte ou une révolution ne s’improvisent pas contrairement à ce qu’on prétend, le mécontentement populaire est une chose (d’ailleurs très banale) mais pour provoquer un soulèvement, il faut des réseaux et de l’argent, beaucoup d’argent !

La lutte est désormais engagée, faire plier puis succomber le régime communiste sera le grand œuvre du pontificat de Jean Paul II, est-ce la raison majeure de sa béatification ?

- Puis survint l’état de siège et la répression (modérée) de Jaruzelski

Tout détenteur de pouvoir a généralement pour souci premier de le conserver sinon de le renforcer, il en va ainsi des régimes qui ont été imposés par la force, cela dit on observe parfois des évolutions historiques intéressantes qu’on pourrait qualifier de fatigue ou de ramollissement, dans les crises majeures qui ont secoué en moyenne tous les 12 ans les démocraties populaires (2 termes bien mal à propos), ce phénomène de recul progressif est très perceptible ; en 1956 l’armée rouge écrase la révolte hongroise, des milliers de morts, en 1968 elle « passe » par Prague, à peine qq. morts, en 1981 on l’attend toujours en Pologne car elle ne viendra pas, ne viendra plus, trop vieux, trop fatigués, les dirigeants du Kremlin ont désormais peur du peuple, peur que le sang coule, le régime ne se défend plus que mollement, il préfère faire « sous-traiter » localement pour ne pas avoir à se salir, ils sont devenus comme les Thermidoriens après la chute de Robespierre, des révolutionnaires en peau de lapin qui disent aux révoltés « démerdez vous pour vous administrer la trique, ce n’est plus notre job » !

La montée en puissance du syndicat Solidarnosc devait tôt ou tard provoquer un bras de fer avec le régime communiste puisque son objet principal (même dissimulé sous des ruses sémantiques) était bien de manifester une force d’opposition au gouvernement en place, la réponse lente longue hésitante finira par se produire à la veille de Noël 1981 (plus d’un an après) sous la forme de la proclamation de l’état de siège par le général polonais Jaruzelski chargé pour l’occasion du « sale boulot », que n’a-t-on proféré comme injustices sur ce pauvre commis du Kremlin ? Franchement qui aurait souhaité se trouver à sa place à devoir endosser l’impopularité, limiter la casse sociale et tâcher de dompter le bouillant syndicat ? Il ne s’en est pas trop mal tiré, très peu de victimes, qu’on pense donc que le principal leader du mouvement Lech Walesa n’a même pas été emprisonné ! Combien de régimes de par le monde l’auraient occis sans préavis ! Alors la Pologne communiste dictature peut-être, mais dictature molle, en phase déclinante ! Un dernier détail pour réhabiliter Jaruzelski dans la conscience collective, vous êtes-vous jamais demandé pourquoi il portait en permanence des verres fumés ? Parce qu’il a été déporté avec sa famille en Sibérie en 1941 et que la luminosité de la glace durant plusieurs hivers lui a endommagé la rétine de l’œil !

- Une stratégie payante au final, 1er ministre non communiste en Pologne en 1989

Alors le Pape dans tout ça ? Bah il est tout ou presque, songez un peu ; il a été l’initiateur du mouvement, son soutien moral et idéologique, ainsi ce sont les réseaux catholiques en Pologne qui ont servi de support au mouvement clandestin de révolte, avec en plus un considérable soutien financier venant de Rome, il conviendrait de se pencher sur les finances du Vatican à cette époque pour pouvoir observer des mouvements de fonds conséquents, comme quoi conserver certaines brebis galeuses (américaines de surcroit) du genre Marcinkus peut parfois se révéler utile…

Tout ou presque car au début des années 80 c’est l’époque Reagan de croisade anticommuniste, en raison de l’adage selon lequel « les ennemis de nos ennemis sont nos amis » la CIA se doit de soutenir Solidarnosc, le Pape n’est plus seul, il saura s’en souvenir à propos de l’Amérique latine, mais la priorité du moment c’est la chute du communisme dans sa patrie natale, objectif pour lequel le Saint siège et la CIA sauront faire montre d’une remarquable coopération (ou collaboration) car les résultats seront au rendez-vous ;

Le 19 août 1989 le président Jaruzelski est finalement contraint de désigner au poste de président du Conseil, le catholique (sic) Tadeusz Mazowiecki, membre de la direction de Solidarnosc et proche conseiller de Lech Wałęsa !

C’est ce qui s’appelle de la belle ouvrage quand le spirituel s’allie avec le temporel ! Et très vite dans la foulée, les autres pays du bloc de l’Est suivront, puis à l’intérieur de l’URSS elle-même avec la Lituanie, grande « victoire morale » saluée à l’époque par tout le monde dit « libre », 20 ans après on peut juger de l’état du monde, plus inquiet et plus pessimiste que jamais, seule une toute petite minorité d’individus a réellement profité de la chute du mur…

 

Une absence de véritable doctrine religieuse, louvoiement entre pragmatisme et opportunisme :

- Vatican 2 signifie adapter l’église au nouvel ordre mondial, véritable basculement vers l’apostasie

Le complot maçonnique de déchristianisation de l’église catholique, de perte de sa substance interne, mis en marche depuis plus d’un siècle, se trouve concrétisé lors du concile Vatican 2, dont les conclusions loufoques, qui ont jeté dans le désarroi des millions de catholiques sincères, ont été pleinement entérinées par le très long pontificat du Pape polonais, lequel n’a donc manifesté aucune volonté d’inflexion par rapport à la dérive de l’esprit religieux, il faut savoir que Vatican 2 n’est ni plus ni moins qu’un abandon du caractère sacramentel de l’église catholique en prétendant « placer l’homme au centre » et autres formules oiseuses inspirées du protestantisme (où le Pasteur durant l’office est d’abord tourné vers les fidèles), le protestantisme et ses différentes branches qui servent bien Mammon (dieu de l’argent), ce Pape aura en définitive été un bon petit soldat du système mondialiste !

- L’excommunication de Mgr Lefebvre et de la Fraternité St Pie X après l’échec de « négociations »

C’est la suite logique du problème précédent, la FSSPX est apparue à la suite de Vatican 2, Mgr Lefebvre, catholique fervent que beaucoup d’intellectuels religieux considèrent comme un Saint homme ayant permis de conserver le véritable esprit de l’église face aux dérives de Vatican 2, sera frappé d’une suspense par Paul VI en 1976 puis se verra définitivement excommunié en 1988 par ... Jean Paul II, qui persiste et signe !

- L’absence de soutien envers les prêtres progressistes d’Amérique latine soupçonnés d’être communistes

On peut aisément comprendre que Jean Paul II dans un souci de « retour d’ascenseur » n’ait pas manifesté d’enthousiasme excessif envers la théologie de la libération venant de prêtres passibles de sympathie envers le communisme, quelquefois cette froideur a tout de même été très choquante ainsi on peut déplorer son silence concernant l’assassinat de Oscar Romero, archevêque de San Salvador par les escadrons de la mort en mars 1980, on sait bien qui finance les escadrons de la mort…

Aussi ce refus par Rome d’une église plus simple et plus populaire dans ce continent pauvre et très catholique a constitué du pain bénit pour les sectes évangéliques qui y prospèrent de façon inquiétante en taillant des croupières à l’église de Rome, l’anticommunisme et le souci de ne pas contrarier les agissements parfois peu « catholiques » de la CIA ne doit peut-être pas aller jusqu’à se tirer une balle dans le pied ?

 

 

En résumé Jean Paul II aurait donc été un Saint homme, pouvant à juste titre prétendre à la canonisation ?

Si on jette un regard froid et désabusé sur ce qu’a été son « action » quelles impressions ressortent le plus :

- un pape areligieux et conformiste, manifestant des coups de gueule de façade, sans conviction profonde

- une inféodation au bloc occidental pro atlantiste, lourde de menace pour l’avenir spirituel du monde

- à part le refus de la guerre d’Irak, très peu d’actions réellement opposées à la puissance dominante

 

Nul ne peut servir deux maîtres … vous ne pouvez servir Dieu et Mammon (Matthieu 6/24)


Moyenne des avis sur cet article :  3.44/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Gonzague Gonzague 23 mai 2011 10:43

    « Il était farouchement opposé au terrible Mgr Marcinkus (américain d’origine lituanienne) qui passait pour l’éminence noire des finances du Vatican, son nom était fréquemment cité dans l’affaire de la loge P2 »

    Je soupconne l’auteur de cet « article » d’être un peu jaloux de n’avoir été accueilli que dans la loge P4.


    • Hieronymus Hieronymus 23 mai 2011 12:58

      jaloux ? non vraiment je ne comprends pas ou c’est du 2nd degre ?
      oui eminence noire, renseignez vous un peu, cliquez sur les liens (en rouge)
      un banquier (Roberto Calvi) retrouve pendu sous un pont de Londres ..


    • Gonzague Gonzague 24 mai 2011 09:51

      Ni l’un ni l’autre. C’était une allusion
      "P 4 attribué par le médecin spécialiste de psychiatrie indique, au cours du service actif, une inaptitude définitive à servir en raison de troubles importants de la personnalité et de l’adaptation"


    • ZEN ZEN 23 mai 2011 11:20

      Des broutilles, par rapport aux papes de la Renaissance...


      • Hieronymus Hieronymus 23 mai 2011 13:00

        la mort soudaine de Jean Paul Ier apres seulement 33 jours
        ce n’est pas exactement une broutille
        et puis l’excuse qu’il y a pire (ce qui est tjrs vrai) est une fausse excuse


      • tikhomir 23 mai 2011 11:34

        Bonjour,

        « - un pape areligieux et conformiste, manifestant des coups de gueule de façade, sans conviction profonde »

        Les mots sont peut-être mal choisis. « areligieux », selon le dictionnaire de l’académie « Qui est étranger à toute croyance, à toute pratique religieuse. ». C’est un peu fort de dire ça du Pape...

        Le Pape dont tout le monde s’accorde à dire qu’il a contribué à la chute du communisme, n’aurait donc que des coups de gueule de façade et pas de conviction profonde... ? Ça ne semble pas un peu contradictoire dit comme ça ?

        Pareil, la critique du concile Vatican II y est et Jean-Paul II est tout à fait « Vatican II » lit-on, concile accusé justement d’être « moderniste » et « progressiste » et on lit plus bas :

        « - L’absence de soutien envers les prêtres progressistes d’Amérique latine soupçonnés d’être communistes »

        Il soutient le progressisme ou pas au final ce Pape ?

        Vous oubliez à propos de Mgr Lefebvre, qu’il a été excommunié, non pas pour s’être opposé à Vatican II en tant que tel mais parce qu’il a ordonné lui-même quatre évêques sans l’accord du Pape. Il est donc devenu schismatique en faisant ça. C’est ça que vous appelez « conserver le véritable esprit d’Église » ? Les évêques ne sont depuis 2009 plus excommuniés et leur réintégration à la pleine communion avec l’Église est en cours de discussion. Cette excommunication a été levée parce que la FSSPX est partiellement revenue dans la communion avec l’Église. Cette excommunication de Mgr Lefebvre n’était donc pas idéologique ni parce qu’il était critique avec le concile.

        D’autres mouvements sont aussi critiques envers ledit concile, célèbrent selon le rite tridentin (prêtre dos aux fidèles, latin, etc) et ils restent dans la pleine communion avec l’Eglise. Vous avez l’Institut du Bon Pasteur (IBP) mais aussi la Fraternité sacerdotale Saint Pierre (FSSP). La FSSP a été créée et autorisée sous le pontificat de... Jean-Paul II !

        IBP : http://fr.wikipedia.org/wiki/IBP
        FSSP : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fraternit%C3%A9_Saint_Pierre

        Bon, je ne vais pas reprendre tout l’article, mais il semble tout de même bien louche...


        • Hieronymus Hieronymus 23 mai 2011 13:22

          merci de votre long commentaire qui va me permettre de preciser qq points
          oui j’avoue mon embarras vis a vis de ce pape car tout n’est pas negatif
          et je n’ai pas d’opinion definitivement arretee sur certains sujets
          simplement plutot que « louche » je dirais que la matiere est bien trouble ..

          ’areligieux’ le terme peut paraitre excessif mais JPII m’est apparu bien plus politique que religieux, or le religieux doit etre au 1er plan et le politique seulement la suite du 1er

          sur les pretres progressistes en Amerique latine, relisez moi, JPII est coherent en n’encourageant pas leur action (obsession anti-communiste chez lui) mais il a laisse un grave quipropos s’instaurer en ne protestant pas energiquement contre l’assassinat des pretres ’progressistes’ par les escadrons de la mort, cause d’un desamour des fideles ..
          JPII soutient l’anti-communisme qq qu’il soit, la doctrine chez lui c’est secondaire

          oui vous avez raison sur Mgr Lefebvre, il a desobei en ordonnant 4 eveques
          mais quels sont aujourd’hui les sentiments de la majorite des catholiques sinceres ?
          de coeur ils sont avec les integristes pour le retour de l’ancienne liturgie et de la tradition !
          et en meme temps ils ne souhaitent pas rompre avec le Saint siege et la hierarchie de l’eglise
          c’est ce qu’a tres bien percu Benoit XVI qui a eu l’habilete de rehabiliter l’ancienne liturgie en simplement la denommant ’rite extraordinaire’, a la difference de JP2 Benoit XVI est un veritable theologien conscient de la derive insensee (sous l’emprise de puissances maconniques) qu’a represente le concile Vatican2, il procede a un virage sur l’aile tres lent et patient, en verite c’est un peu de la litote car il revient sur ce qui a ete fait avec Vatican2 mais sans le condamner expressement, politique oblige ..


        • tikhomir 23 mai 2011 14:49

          Merci pour les précisions. Effectivement, il y a quelques exagérations, mais entre nos deux commentaires, je pense qu’on peut faire la balance.

          Je reviendrai sur le dernier paragraphe tout de même. Lorsque vous dites :
          « mais quels sont aujourd’hui les sentiments de la majorite des catholiques sinceres ?
          de coeur ils sont avec les integristes pour le retour de l’ancienne liturgie et de la tradition ! »

          Je vois ce que vous voulez dire ou ce que vous pressentez, mais cela ne me semble pas si simple. Disons qu’avant de développer, il serait juste de comprendre ce que vous entendez par « les intégristes » et par « les catholiques sincères ». De nos jours, on mets trop souvent n’importe quoi sous le terme « intégriste » et en ce qui concerne « la sincérité », disons que c’est une notion toute relative. D’où ma demande de précisions à ce sujet... Le plus intéressant à mes yeux, c’est d’ailleurs de voir ce que vous appelez un « catholique sincère ».


        • Hieronymus Hieronymus 23 mai 2011 17:34

          tikhomir
          qu’est ce que sincerite, qu’est ce que integriste ?
          la on risque de tomber ds une discussion purement semantique
          il faut prendre ces termes ds l’acceptation coutumiere qui en est faite
          la majorite des catholiques n’ont rien compris aux conclusions de Vatican2
          sorte de galimatias, jargon religieux absolument indigeste revenant en fait
          a ne plus croire au catholicisme tout en s’en reclamant, bref un flou total !
          oui il y a integriste et integriste, les plus connus sont ceux de la FSSPX
          et c’est a eux que je fais reference, Benoit XVI est conscient du ferment intellectuel
          precieux que representent ces integristes (effectivement rigides) pour l’eglise catholique
          d’ou ses efforts pour tacher de les reintegrer ds le coeur de l’eglise sans avoir de trop a se dejuger, exercice hautement delicat je vous l’accorde, mais pourvoir recuperer ’ses meilleures troupes’ meritent bien qq compromis, cela devrait aboutir en fin de compte ..


        • Laratapinhata 23 mai 2011 12:23

          Et le soutien via les évêques allemands, aux évêques croates ultra-nationalistes, et cette responsabilité les massacres des serbes de Krajina, et les massacres en retour des croates de Vukovar , dans les guerres de l’ex-yougoslavie, et toutes les boucheries d’Herzégovine et de Bosnie... ?

          J’espère que ce sale type, qui n’était pas un imbécile, s’en est souvenu jusque sur son lit de mort.... pas sûr qu’il aie réussi à s’absoudre lui-même...


          • Hieronymus Hieronymus 23 mai 2011 13:32

            ’sale type’ me parait excessif
            mais en tout cas ce n’etait pas un Saint !
            les relations de JP2 avec l’eglise orthodoxe etaient d’ailleurs execrables, plus mauvaises qu’avec aucune autre eglise ou religion, avec les Juifs ou les Musulmans les relations etaient incomparablement meilleures qu’avec les metropolites ou patriarches russes, serbes ou ukrainiens, et pour cause !


          • Furax Furax 23 mai 2011 12:44

            Désolé Hiéronymus, mais, pour une fois, je suis en total désaccord avec vous.
            Déçu surtout. Dans la pestilence nauséabonde d’aujourd’hui, je m’attendais à autre chose qu’un amas d’accusations étranges, de soupçons de complots (n’aurait-il pas, durant ses innombrables voyages agressé quelque soubrette ?) à propos à propos d’un des plus grands hommes de notre temps.
            Mon « corpus » idéologique se résume à : « Il n’existe rien d’autre que Dieu ». Il n’empêche que ma culture, mon histoire et mon éducation ont à voir avec l’ Eglise catholique. Je ne la place au dessus d’aucune autre mais c’est en elle que j’ai été élevée.
            Je ne fréquente l’église que pour les évènements exceptionnels (de plus en plus d’enterrements hélas !) mais ce Pape ne m’a pas laissé indifférent. A tel point que, dans ma tête, le jour de sa mort, j’étais avec tous les humbles qui scandaient sur la place Saint-Pierre « Subito Sancto ! ». Ce qui n’a rien à voir avec les règlements du Vatican.
            Jean-Paul II, pour moi, c’est un certain nombre d’images. L’entretien avec Ali Agça. La réception de Gorbatchev qui sort « transformé », d’après son entourage de cette rencontre.
            Deux millions de jeunes joyeux, pacifiques, aux journées mondiales de la jeunesse à Rome.
            Des adolescents, des jeunes filles, brisant les cordons de sécurité pour se jeter quelques instants dans les bras de ce vieillard quasi agonisant.
            J’ai vécu, j’en ai déjà parlé ici, sa visite au Tchad. La messe dans un stade comble et ensuite, sur le champ de courses qui jouxte le stade, un fantasia d’honneur de onze mille cavaliers et chameliers musulmans....
            Pour tout le monde, athées compris, l’ambiance dans la ville a changé et l’élan fraternel a duré bien après son départ.
            « Subito Sancto »
            La sainteté d’un homme s’évalue aux effets produits.
            Pour ne parler que de l’Amérique du Sud, bien sûr, il s’est opposé aux curés qui couraient derrière les communistes.
            Résultat : Castro s’est agenouillé devant lui et la quasi totalité des leaders progressistes en Amérique latine se revendiquent chrétiens. Daniel Ortega est devenu une vraie grenouille de bénitier... Si le séminariste Staline avait compris cela au lieu d’envoyer soixante millions de vos coreligionnaires au goulag, nous n’en serions pas où nous sommes aujourd’hui...
            Jaruzelski un gentil mou mou : http://www.beskid.com/popieluszko.html.
            Quant à la CIA...tout le monde y a droit !


            • Hieronymus Hieronymus 23 mai 2011 13:46

              cher Furax
              je comprends votre deception, je suis moi aussi partage
              j’ai sans doute force un peu le trait ds l’article pour faire pendant a tous les commentaires par trop dithyrambiques a mon gout sur ce pape disparu il y a qq 5 annees
              oui des zones d’ombre il y en a, un flou sur la doctrine, sorte de conservatisme conformiste sans veritable conviction et surtout le grand trouble sur toute la machinerie financiere vaticane qu’il a non seulement toleree mais dont il s’est largement servi !
              Karol Wojtila avait un charisme certain, il a commence sa vie comme acteur de theatre, il savait user de son corps et de sa voix pour manoeuvrer les foules mais cela n’en fait pas un homme religieux, a ce titre je prefere nettement son successeur, timide efface mais tres erudit et cultive, ayant une veritable dimension intellectuelle !


            • jullien 23 mai 2011 13:37

              Hieromynus, le seul agoravoxien à avoir osé écrire « Les chambres à gaz ont-elles existé ? Je ne sais pas », est de retour dans la catégorie « inepties utiles pour justifier mes opinions » .
              Le but de cet article est de salir la réputation de Jean-Paul II, pape peu apprécié par les schismatiques des XIX conciles dont Hieronymus ne fait peut-être pas partie institutionnellement mais dont il fait partie intellectuellement ( « Vatican 2 signifie adapter l’église au nouvel ordre mondial, véritable basculement vers l’apostasie »), en s’appuyant sur les préjugés anti-catholiques et anti-américains de beaucoup de Français.
              Pour cela, il vient à prendre la défense du dictateur militaire Jaruzelski, des communistes au pouvoir dans les démocraties populaires et des théologiens de la libération qu’il devait pourtant détester en leur temps. Ridicule d’autant plus qu’il affirme en titre que Jean-Paul II était un agent de la CIA pour attirer le chaland et ensuite ne plus en parler.


              • Laratapinhata 23 mai 2011 15:35

                Pas besoin d’être anti... quelque chose, libre-penseur suffit pour comprendre qu’une fois encore la secte de Rome a plombé notre présent et notre futur...
                En pays laïque, la liberté de culte et de conscience garantit à chacun le respect de sa religion, quand elle se cantonne à la vie privée, mais quand elle pollue la vie publique, la politique nationale et internationale, quand elle oeuvre contre la paix , par ambition hégémonique, y a plus de respect ni de tolérance qui tiennent... De toute façon la postérité fera l’Histoire, et Woytola sera jugé.


              • Hieronymus Hieronymus 23 mai 2011 17:03

                et vous, qu est ce que vous savez ?
                z-etes un specialiste de l’attaque personnelle en fait d’argument
                en tout cas vous allez rechercher loin tres loin !
                renseignez vous un peu, essayez d’aiguiser votre jugement
                au lieu d’annoner les formules toutes faites qu’on entend partout
                par exemple lisez un peu les commentaires de Courouve (et pas que les siens)
                http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/non-le-discours-de-jean-marie-le-53935
                cela vous permettra de vous instruire au lieu de reciter le bourrage de crane habituel ..


              • Hieronymus Hieronymus 23 mai 2011 17:11

                Jullien
                mon commentaire du dessous s’adressait a vous
                vous avez du lire en diagonale, sans voir aucun lien
                mon article n’est ni anti-catholique ni anti-americain
                il est anti-NWO et assurement anti-conformiste, ce qui vous trouble
                sur Jarulzelski, je cherche a faire la part des choses, j’explique mais vous ne lisez pas
                sur les relations entre JP2 et la CIA pareil j"explique, cliquez donc sur les liens !
                vous faites ds l’attaque ad hominem du courant ultra dominant, fastoche mais peu digne ..


              • Louise Louise 23 mai 2011 17:47

                « mort suspecte de son prédécesseur Jean Paul 1er ? »

                - Soupçonnez-vous que Jean-Paul II y soit pour quelque chose ???

                _____

                « « N’ayez pas peur » (de vous révolter)

                Ces mots de Jean Paul II sont restés célèbres, ils ont été prononcés le 22 octobre 1978, lors de la messe inaugurale de son pontificat et resteront comme sa « marque de fabrique », parole adressée au monde »

                - Tous les Chrétiens savent l’origine cette parole ! Elle est citée 365 fois dans la Bible !


                • Hieronymus Hieronymus 23 mai 2011 18:40

                  honnetement non !
                  mais je ne le crois pas si bete
                  pour qu’il n’ait pas fini par soupconner la verite
                  silence tacite donc de sa part, politique oblige ..


                • Louise Louise 23 mai 2011 19:50

                  J’admets volontiers que le Vatican n’est pas peuplé de saints hommes, mais de là à soupçonner que Jean-Paul Ier soit mort de manière non naturel, il y a un monde !

                  Pensez-vous sérieusement que quelqu’un au Vatican ait enfreint le commandement : « Tu ne tueras pas » !

                  Savez-vous que la plupart des papes ne sont pas vraiment heureux d’être élus ? La pièce où ils se « remettent » après le résultat est nommée « Salle des pleurs »... Jean-Paul Ier n’était pas tout jeune, quoi d’étonnant que l’émotion et la charge l’aient épuisé ?

                  Un pape sait qu’il est élu pour être serviteur, pas pour la gloire, qui est plutôt un poids.


                • Louise Louise 23 mai 2011 19:52

                  Pardon : naturelle !


                • Hieronymus Hieronymus 23 mai 2011 22:35

                  Louise
                  je comprends votre stupeur
                  pour moi aussi c’est diffcile a accepter
                  mais quand il est question de pouvoir et de puissance
                  le cynisme du genre humain n’a pas de borne, pensez a l’assassinat de JFK

                  cette mort de JP1er est tres suspecte, c’est helas un fait indubitable
                  je n’ai pas trop les moyens ici de rentrer dans les details, mais bcp de choses
                  ne collent pas ds la version officielle, pouvez rechercher sur Internet ou voir sur Agoravox.tv
                  une video qui est parue il y a en gros 1 mois et dont la photo de JP1er sur l’article est issue
                  JP 1er a sans doute peche par naivete, n’osant soupconner de quoi « ils » etaient capables
                  cordialement


                • Hieronymus Hieronymus 24 mai 2011 02:52

                  l’article d’Agoravox.tv (emission radio)
                  http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/nouvel-article-29863
                  il est aussi fait allusion a l’ouvrage du journaliste David Yallop


                • Hieronymus Hieronymus 23 mai 2011 18:53

                  oui vaste debat
                  cette phrase est pleinement veridique pour tous ceux qui vivaient a l’ouest du mur
                  pour ceux qui vivaient a l’est, c’est plus delicat, en gros 2 cas de figure
                  - les dits pays de l’est tels Pologne Tchequie Hongrie
                  une majorite d’habitants de ces pays s’est bien sur rejouit de la chute du mur
                  - les republiques de l’ex URSS la c’est l’inverse
                  une majorite d’habitants regrettent l’ancien systeme, si etonnant que cela paraisse
                  et expliquent qu’ils vivaient mieux ’avant’, que le seul plus de la chute du mur a ete la liberte de pouvoir voyager a l’ouest, encore faut il en avoir les moyens ..
                  le Mur en lui meme etait moralement indefendable, je suis bien d’accord
                  mais sa chute a surtout profite au systeme mondialiste, les riches sont plus riches, les pauvres sont plus pauvres, et comme il n’y a plus « d’ennemi » avec le bloc de l’est et bien l’oligarchie financiere anglo saxonne, alliee au complexe militaro industriel americain en inventent, une guerre sans fin contre l’ennemi invisible denomme terrorisme islamiste, c’est a une sorte de dictature rampante que nous sommes desormais confrontes et cela ira de mal en pis car il est impossible de vaincre le « terrorisme », on le voit deja ..


                • Pierre Régnier Pierre Régnier 24 mai 2011 00:38

                  @ louise`

                  Le commandement, si l’on en croit Jean-Paul II et son nouveau catéchisme (rédigé sous la direction du futur Benoît XVI) c’était aussi  :

                  Tu tueras abondamment !

                  http://www.centpapiers.com/contre-la-violence-religieuse-pourquoi-si-peu-dexigence/18143


                  • Ann O’Nymous 24 mai 2011 10:44

                    Assez d’accord, dans l’ensemble. L’anti-communisme d’une partie de l’église catholique l’a parfois incitée à se compromettre. Un livre semble faire le point sur l’IOR sous JPII :



                    The explanation, according to Nuzzi, whom I asked for a comment for this article, lies in the subject matter :
                    « We thought that Karol Wojtyla (Pope John Paul II), as he had promised, would have sorted out the Vatican finances after the scandal of Cardinal Marcinkus and the IOR (the pope’s bank).
                     »But during the 80s and 90s, the whole system of shady deals and bribes was inherited by Marcinkus’s successors and became increasingly dishonest and cynical. The pope knew about it, but did nothing to remove the heads of this power network.
                    « The book, Vaticano Spa, steps inside the sacred palaces and uncovers secrets thanks to the huge archive bequeathed by monsignor Renato Dardozzi, who was summoned to join the ’perestroika’ working on the Holy See’s finances. My inquiry, which has the merit of not being anti-clerical, was considered the best selling non-fiction title in Italy for 2009 by the American Nielsen ratings.
                     »But, owing to some form of self-censorship, the television networks have ignored it, possibly because the church still inspires unconditional obsequiousness and fearful reverence. A lost opportunity because this is the first time that the most reserved documents from the pope’s bank have been made available."


                    • Hieronymus Hieronymus 24 mai 2011 23:52

                      merci pour le lien, interessant
                      effectivement toute verite n’est pas bonne a dire
                      le combat contre le communisme et pour la « liberte »
                      aurait justifie de nombreuses « indulgences » chez JP2


                    • Arunah Arunah 24 mai 2011 11:57

                      @ l’auteur

                       

                      Bonjour Hiéronymus !

                      Merci pour cet article fort intéressant qui nous change un peu des troussages de soubrette en vogue actuellement... Certes, je ne peux adhérer à toutes les réserves de l’article au sujet de Jean-Paul II... Il a eu le grand mérite de hâter l’implosion du communisme, ce qui n’est pas rien... et puis, c’est quand même le Pape le plus sexy que nous ayons eu... 

                       

                       

                       


                      • Hieronymus Hieronymus 24 mai 2011 23:59

                        merci chere Arunah
                        de votre aimable commentaire
                        effectivement je n’en peux plus de DSK
                        c’est depuis une semaine 1 article sur 2
                        sexy ?
                        sans doute si on compare aux autres
                        il avait le menton en galoche et un aspect
                        un peu rude, enfin a vous de juger ..

                        si vous avez suivi les commentaires, vous avez pu constater
                        que je suis perso tres partage a son sujet, opinion delicate
                        j’ai peut etre un peu force le trait sur les critiques pour mettre un
                        bemol a tout ce climat d’ovation generale (et excessive) le concernant
                        bien a Vous


                      • Arunah Arunah 25 mai 2011 12:13

                        Cher Hiéro,

                        Oui, Jean-Paul II avait du charisme, de la présence... ce qui n’est pas le cas du Pape actuel.

                        Il a su rassembler la jeunesse autour de lui, a certes donné dans le spectaculaire... mais n’était-ce pas sa mission que de se conduire en Berger et de rassembler autour de lui ?

                        Quant à ses prises de position vis à vis des Églises d’Amérique Latine, il est clair que pour lui l’important était la lutte contre le communisme... d’où parfois certaines ambiguïtés... 

                         

                         


                      • Hieronymus Hieronymus 29 mai 2011 01:19

                        bonsoir a Tous
                        et un mot de conclusion et de remerciements
                        a tous ceux qui en ces temps d’hysterie DSK
                        ont daigne s’interroger sur autre chose comme
                        par exemple les liens entre le religieux et le politique ;
                        l’analyse du pontificat de JP2 etait un sujet a mille facettes
                        tres fertile en implications diverses, je me suis volontairement
                        limite ds cette etude, il y aurait bcp d’autres developpements a faire

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès