Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Ecrasement d’une secte anti-occidentale au Nigéria

Ecrasement d’une secte anti-occidentale au Nigéria

Je reviens un peu en retard -vacances obligent- sur les combats qui se sont déroulés ces derniers jours au Nigéria. L’armée nigériane a en effet écrasé les membres d’une secte, dite Boko Haram, dont le chef, Yusuf, a été capturé par les militaires1 durant l’assaut avant d’être remis à la police, qui jeudi dernier a annoncé sa mort pendant les combats en présentant son cadavre. Les autorités ont d’abord démenti, avant de reconnaître la mort du chef de la secte.

Revenons un peu sur les faits. Le 26 juillet dernier, le groupe Boko Haram lance une vaste offensive contre plusieurs villes du Nigéria au nord-est du pays : Bauchi, Maiduguri, Potiskum et Yudil. Les combats ont été très violents : le 26 juillet, rien qu’à Bauchi, pas moins de 50 personnes ont été tuées et plusieurs douzaines blessées lorsque 70 membres de Boko Haram armés de fusils et de grenades s’en sont pris aux policiers et à leurs locaux. A Maiduguri, ce sont plus de 100 cadavres qui seront relevés, certains étant des civils extraits de leurs véhicules et abattus sans sommation. Le 28 juillet, les soldats assaillent le complexe du chef de la secte, Yusuf, barricadé par ses partisans, et une mosquée avoisinante, utilisés par ceux-ci dans la ville de Maiduguri. Les militaires tuent pas moins de 100 membres de la secte lors d’intenses combats de rues le 30 juillet. 3 policiers nigérians sont également tués. Les soldats pilonnent alors le complexe ennemi au mortier. Ce même jour, Yusuf est capturé et aurait été exécuté sans autre forme de procès. Le 2 août, on retrouve encore dans Maiduguri une centaine de personnes enlevées par la secte Boko Haram et enfermées dans une maison. Les combats auraient fait au moins 700 victimes rien que dans cette ville. 5 policiers ont été tués et 60 blessés pendant les combats. En tout ce sont plus de 1 000 soldats nigérians qui ont été acheminés vers le nord pour écraser les Boko Haram.

Le mouvement Boko Haram (littéralement "L’éducation occidentale est un pêché") cherche à imposer la sharia, la loi islamique, à l’ensemble du Nigéria. Il a été fondé en 2002 par Ustaz Mohammed Yusuf à Maiduguri. En 2004, il s’installe dans la ville de Kannama, de l’Etat de Yobe, et crée une base dénommée "Afghanistan", menant des attaques sur les installations de police, tuant les officiers. Yusuf s’est déclaré contre la démocratie et l’éducation laïque. A Bauchi, le groupe refuse tout contact avec le reste de la population ; renforcé par des éléments venant du Tchad voisin, il emploie exclusivement l’arabe, langue du Coran. Yusuf se dresse surtout contre la culture occidentale et la science plus que contre l’éducation à proprement parler : il rejette l’idée d’une terre sphérique, le darwinisme et d’autres acquis scientifiques depuis le XIXème siècle. Il faut noter qu’il n’a reçu qu’une éducation rudimentaire.

Revenons maintenant un peu plus longement sur les événements en question.
 
- manifestement l’attaque était coordonnée : elle a été lancée simultanément dans 4 Etats du Nigéria, Borno, Bauchi, Kano et Yobe, entre les 24 et 28 juillet.
 
- les combats ont été particulièrement violents puisque l’on peut estimer le total des morts entre 1 000 et 1 400, dont de nombreux civils. Les affrontements ont également provoqué l’exode de milliers d’habitants dans les zones de combats.
 
- "l’incident déclencheur" serait l’explosion d’une bombe artisanale dans la maison d’un des fondamentalistes de Boko Haram, près du complexe principal de l’organisation, dans la ville de Maiduguri, qui s’étend sur pas moins de 4 km. Suite à l’explosion, les militants, armés de fusils de chasse bricolés, d’arcs et de flèches, de cimeterres, se sont lancés à l’attaque des postes de police, des églises, des mosquées, des prisons et des bâtiments gouvernementaux. A Maiduguri, les affrontements font rage jusqu’au 30 juillet face à la garnison commandée par le Major General Saleh Maina. Yusuf, le chef de l’organisation, aurait tenté de s’échapper vers le Tchad, mais il aurait été capturé puis sommairement exécuté lors d’une "tentative de fuite". Son adjoint a péri dans le bombardement du complexe par l’armée. Pas moins de 500 membres de Boko Haram auraient été tués dans la cité.

- à Bauchi1, 43 personnes ont péri dans les combats de rues, dont 1 policier et 1 soldat. L’attaque des Boko Haram est motivée ici par des disputes entre Yusuf, le chef de la secte, et des érudits islamiques locaux qui l’invitaient à débattre sur l’islam pour le ridiculiser. Yusuf, en colère, avait donc dressé une liste des personnes à éliminer dans la ville, parmi lesquelles se trouvaient certains des contradicteurs en question. La police a tendu une embuscade aux Boko Haram à partir de tranchées camouflées construites à Dutsen Tanchi, aux marges de la ville de Bauchi, où se trouve le complexe de la secte. 30 partisans de Yusuf échappent cependant à l’embuscade et attaquent le poste de police ; l’un d’entre eux est tué, un autre blessé, beaucoup d’autres sont capturés dont un enfant de 7 ans : son père a été tué par la police. En tout, 40 Boko Haram sont tués et 179 personnes arrêtées. Des listes de personnes à éliminer ont été saisies. Le gouverneur a ordonné la démolition des bâtiments de la secte, situés près d’un aérodrome. Les autorités pensent que les débats avec les érudits islamiques ont précipité l’attaque à Bauchi.

- il semble bien que Yusuf, le chef de la secte, n’ait pas été pris au sérieux par les autorités nigérianes ; les forces de police l’avaient arrêté au moins deux fois, et il avait toujours été relâché. Yusuf avait pourtant réussi à bâtir une organisation solide, largement constituée de jeunes en rupture de ban, en échec scolaire, ou bien alors non employés après un parcours universitaire des plus classiques. Yusuf les a endoctrinés en rejetant leur échec sur le pays, incapable selon lui de leur donner un avenir, en raison de l’influence de la culture occidentale et de la non-mise à leur disposition des ressources du Nigéria. Pour lui, la seule solution était de jeter à bas l’Etat et ses institutions par des attaques violentes menées avec des armes assez sophistiquées puisque le groupe disposait de fusils d’assaut AK-47 et même de lance-roquettes RPG-7. Manifestement, les membres de la secte avaient reçu un entraînement à la guérilla, certains avançant même l’hypothèse d’un soutien logistique d’Etats voisins. C’est ce degré d’organisation qui explique par exemple comment les disciples de Yusuf, croyant que leur mort les conduirait au paradis, ait pu tenir les policiers en échec à Bauchi au moyen de barrages érigés dans la ville ; il fallut le renfort des soldats pour écraser l’insurrection.

- à Wudil, autre ville attaquée par Boko Haram, l’offensive était planifiée : à un assaut contre le poste de police le 28 juillet ont succédé d’intenses combats urbains le lendemain où 50 Boko Haram ont trouvé la mort. Les forces de sécurité ont aussi arrêté une jeune fille de 14 ans qui combattait parmi les membres de la secte, qu’elle avait rejoint à l’invitation de son oncle. Le leader local dans l’Etat de Kano, Salisu Al-Amin Aljasawi, a réussi à s’enfuir pour rejoindre Yusuf à Maiduguri. Ici aussi l’attaque était très organisée : 300 membres de la secte s’étaient regroupés près du complexe de Boko Haram pour détruire le poste de police à 2 km de là, mais les policiers, prévenus, les ont repoussés. Ils ont récupéré les armes abandonnées par les assaillants : arcs et flèches, dagues, couteaux, fusils de fabrication artisanale et du matériel destiné à fabriquer des engins explosifs : nitrate de potassium, souffre et charbon de bois. 3 assaillants ont été tués et 2 blessés et capturés, avant de mourir pendant leur détention. 3 policiers ont été blessés par des tirs d’AK-47. Deux heures après la fin des combats, les policiers ont accompagné un bulldozer qui a rasé les bâtiments du complexe Boko Haram. Aljasawi s’était installé il y a 9 ans à Wudil, profitant du legs d’une terre par une riche donatrice de la cité. Son complexe servait de relais entre le Kano et le QG de Yusuf à Maiduguri. Comme souvent dans le cas des assauts de Boko Haram, l’attaque contre le poste de police était sans doute destinée à s’emparer d’armes et de munitions. Encore une fois, la capacité de nuisance d’Aljasawi paraît avoir été sous-estimée par les autorités locales, bien que la police soit parfaitement renseignée sur les desseins de la secte, ce qui explique la victoire assez rapide face à l’assaut. D’ailleurs le Service de Sécurité de l’Etat a été déployé dans les lieux des combats pour débusquer les derniers reliquats de la secte2 ; il est fort probable que l’excellence du renseignement de la police et de l’armée nigérianes viennent de là.

- d’autres attaques ont avorté, comme celle dans l’Etat de Katsina, à Danja, où les Boko Haram ont été mis en fuite en abandonnant de l’essence destinée à brûler le poste de police local. Dans l’Etat de Kaduna, le gouverneur lance préventivement l’opération Yaki après les combats dans Bauchi, et 21 personnes sont arrêtées. L’Etat de Sokoto procède lui aussi à l’arrestation de 5 personnes, dont un ancien professeur du département des études islamiques de l’université d’Etat.

- le gouverneur de l’Etat où se situe la ville de Bauchi a déclaré que le problème devait être résolu au niveau national. D’après lui, les Boko Haram prévoyaient de s’en prendre d’abord aux églises pour déchaîner un affrontement entre chrétiens et musulmans. C’est en sens qu’il qualifie l’attaque de terroriste. Par ailleurs, le gouvernement prétend que la secte aurait cherché à empoisonner certains points d’eau dans la ville de Bauchi.

- la destruction du groupe Boko Haram est le symbole, pour beaucoup de penseurs et d’hommes politiques nigérians, d’une "faillite de l’Etat"3. Certaines autorités politiques et religieuses s’en sont pris aux manquements du gouvernement fédéral, qui ne veille pas assez, selon eux, à l’éducation des jeunes. Certains représentants islamiques de l’Etat du Borno avaient mis en garde le gouvernement contre la secte Boko Haram. Beaucoup d’auteurs dénoncent aussi l’exécution du chef de la secte et de son financier, Alhaji Buji Foi, qui privent le pays d’explications plus approfondies sur les origines des violences religieuses dans le nord-est du Nigéria. Un analyste parle même de faillite des élites4, en sus de la pauvreté et de l’ignorance trop présentes au nord du Nigéria : le voyage du président nigérian au Brésil au coeur de la crise est particulièrement critiqué.

- enfin, il faut rappeler que les affrontements violents dans le nord du Nigéria se sont multipliés5 depuis le début du XXIème siècle. En 2000, des milliers de personnes avaient été tuées lorsque les non-musulmans s’étaient élevées contre l’introduction de la sharia dans l’Etat de Kaduna. En septembre 2001, à Jos, chrétiens et musulmans se battaient à coups d’incendies de mosquées ou d’églises, après des prêches violents prononcés par les imams. En mai 2004, des centaines de musulmans Fulanis avaient été exécutés par une milice. Le même mois, des combats urbains opposaient chrétiens et musulmans dans l’Etat du Kano. En février 2006, suite à l’affaire des caricatures danoises de Mahomet, 157 personnes avaient perdu la vie dans des émeutes à Maiduguri. En novembre 2008, des gangs chrétiens et musulmans dressés les uns contre les autres au sujet d’une élection locale provoquaient la mort de quelques 400 personnes à Jos. Le 22 février 2009, le gouverneur de l’Etat où se situe la ville de Bauchi avait dû imposer un couvre-feu, après la mort de 11 personnes. 28 personnes avaient été blessées, des maisons, des mosquées et des églises réduites en cendres.
 

Stéphane Mantoux, agrégé d’histoire de l’université de Bourgogne.

http://ifriqiya.hautetfort.com/archive/2009/08/03/les-combats-au-nigeria.html

3 août 2009.

3http://www.ngrguardiannews.com/news/article01//indexn3_html?pdate=030809&ptitle=’Sectarian%20crisis,%20symptom%20of%20failed%20state’&cpdate=030809


Moyenne des avis sur cet article :  4.45/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

68 réactions à cet article    


  • Shaytan666 Shaytan666 8 août 2009 13:45

    Je n’ai même pas pris la peine de lire l’article, plus tard peut-être, rien que le titre m’a fait gerber.


  • sheeldon 8 août 2009 13:53

    et sur l’article en particulier les faits énoncés vous avez quelque chose a dire ?

    car si ce qui est dit dans cet article est faux vous nous produirez bien sur vos sources pour pouvoir en discuter .

    cet article va etre trollé a mort et c’est bien dommage , car il est excellent .

    merci pour ce travail .


  • Shaytan666 Shaytan666 8 août 2009 13:59

    J’ai quand même lu l’article et pour un « agrégé » l’auteur aurait quand même pu mieux choisir son titre. Une suggestion « Les barbares intégristes musulmans sèment la terreur au Nigéria ».


  • khatini 8 août 2009 14:31

    Heureusement que la puissance nucléaire et les armes de destruction massive protègent George Hussein, le l’homonyme de Saddam Hussein dont le sourire ferait craquer... toute une civilisation sans défense), ou George Bush le civilisé, sinon le Chef Buko Haram aurait occupé la maison Blanche et Alkatraz serait devenu AbuGhrib. Effectivement quel barbare cet Islam qui hante les nuits des Georges occidentaux.

    Face à l’ignorance violente des islamistes, toute l’intelligence des vrais barbares dont l’arsenal militaire, fruits de l’amour et de la passion occidentale, sert à répandre la fraternité et l’amitié entre les peuples... et assure la protection des gentils-tyrans dans le monde entier, se déploit, pour l’heure, avec un humour qui trahit un amour explosif pour les musulmans et l’humanité entière. Un amour ardent et latent du genre 1ère et 2ème guerres mondiales aux scores très légèrs en termes de vies humaines.... et dont les musulmans sont bien sûr les coupables...
    Ah la haine quand tu nous attrape. Civilisée, bon chic bon genre , ignorante ou primitive des êtres humains, elle finit par provoquer un désastre humain. Elle ne paut être apaisée qu’avec un fleuve de sang...


  • Citizen N 9 août 2009 12:42

    Bonjour,
    Vous ne croyez pas si bien dire en parlant de « barbares occidentaux ».
    Il semble en effet que depuis 500 ans, l’Occident dans sa relation avec l’autre (non occidental) chez ce dernier de surcroit est d’une barbarie qu’il sera difficile d’égaler, me semble-t-il, tant dans son extraordinaire déchainement de violence que dans le nombre de ses victimes. Aux Amériques, aux Caraïbes, en Afrique comme en Asie, les récits de la rencontre avec l’occident sont quasiment partout pleins des cauchemars et des traumatismes des plus profonds.
    Les références en sont nombreuses comme le témoignage du témoin oculaire qu’a été Las Casas « Très brève relation à la destruction des Indes ». Pour l’Afrique « les fantômes du roi Léopold » d’Adam Hochschild par exemple. N’allons pas jusqu’à évoquer l’Afrique australe (les Hereros entre autres), on arrive si vite à des mécaniques de génocides quasi systématiques et leur corolaire que sont la surexploitation effrénée des ressources et la falsification de l’histoire que l’on se demande bien s’il est des endroits (en dehors de l’Occident bien entendu) qui ont échappé à cette logique de destruction.

    C’est si simple aujourd’hui en occident de pointer du doigt l’islam dans ses éléments à la dérive pour en faire des représentants de cette religion qui saurait être que radicale selon vos insinuations. Ce groupe Boko Haram n’est vraisemblablement pas représentatif de l’islam au Nigéria (et à fortiori de l’Islam tout court) vu qu’il a eu des contradicteurs musulmans prêts à croiser le fer avec lui et que le président Yar’Adua musulman de son état a décidé de lui mener la guerre.

    Un mérite de l’auteur de l’article (peut être le seul) est de ne pas s’être lancé dans une pseudo analyse à laquelle les commentateurs (et ils portent bien leur nom) occidentaux se laissent si facilement aller quand il s’agit de parler de l’Afrique dont ils ignorent (ou feignent d’ignorer en leur laissant le bénéfice du doute) TOUT.


  • realchange 9 août 2009 15:01

    C’est de la mauvaise langue. On ne peut regarder les faits exposés par l’auteur sous le prisme d’une opposition entre l’occident et l’islam. C’est assez court à mon avis.

    Je pense que nous sommes en présence de ce que l’ignorance, le manque d’instruction peut causer comme ravages dans une société.

    Si l’Etat n’existe pas, si l’Etat ne peut offrir que le dogme religieux comme outil d’émancipation et de culture, si l’Etat ne peut assurer l’éducation des populations, il ne faut pas s’étonner de vivre ce qui s’est passé au Nigeria.

    Revenons donc à un peu plus de responsabilité dans l’analyse des situations qui nous sont soumises...Sortons un peu des caricatures...

    Merci

    Realchange


  • Citizen N 9 août 2009 15:17

    @realchange.

    J’ignore si votre message m’était destiné. Si tel était le cas, permettez-moi de préciser que l’intention de mon propos n’était d’axer le débat sur une opposition entre Occident et Islam dans le cadre de cette affaire. Il s’agit de répondre à l’intervention à l’ironie déplacée (de mon point de vue) de Georges Hussein « Oui vraiment ces occidentaux, quels barbares. Heureusement que l’Islam va sauver l’humanité, ou irait-on sinon ? ».

    Toutes mes excuses si j’ai pu vous laisser croire que je réduisais la situation décrite à une opposition Occident vs Islam


  • Le péripate Le péripate 8 août 2009 14:00

    Est-ce notre futur ici même en Europe ? C’est hélas à craindre. L’article est très bien documenté, très factuel et c’est sans doute son défaut : il y manque un point de vue, une analyse, et ce titre, ambigu....


    • saint_sebastien saint_sebastien 8 août 2009 15:28

      décidément...
      Je ne pense pas que cela soit le future de l’Europe, la propagande anti mulsumane y étant très bien orchestrée.

      cependant la religion musulmane n’est pas compatible avec la plupart des civilisations européennes. Ce que l’on appelle islam modéré n’existe pas. encore

      Le christianisme a plutôt renoncé à sa dimension politique , et nos lois et nos modes de vie ont plus à voir avec la grèce ou la rome antique que les préceptes chrétiens. D’ailleurs la plupart de nos lois sont directement issues des travaux des philosophes grecques. c’est pour cela que la plupart des européens tolèrent par exemple des choses comme l’homosexualité , chose qui existe dans les pays musulmans aussi mais qui est totalement intolérable et puni de mort.

      L’islam d’ aujourd’hui est politique. Ce n’est pas juste une religion. L’islam et ces textes périphériques ( la charia par exemple ) sont un ensemble de lois , non pas issues de la réflexion philosophique mais de l’arbitraire du divin.

      Le christianisme en sont temps a tenté de faire ce que l’islam fait aujourd’hui. c’est à dire effacer l’histoire des peuples et les soumettre au dieu unique. Mais en utilisant le grec et le latin comme langue officielle et internantional, le christianisme a dans un même temps répandu son ennemi , la philosophie.

      Je me plait à accusé le christianisme d’avoir retardé l’évolution scientifique et « sociologique » de « l’europe » , avec son lot d’interdits grotesques.

      Pour en revenir au sujet , c’est la même chose qui se passe aujourd’hui en afrique. L’afrique est devenu une sorte de terrain de jeu des cultes , aussi bien chrétiens que musulmans.

      Alors que l’europe post coloniale manifeste aujourd’hui un désinteret total pour l’afrique, 2 forces se font face  : l’évangélisme d’origine américaine et l’islam le plus extrème.

      Il faut donc s’attendre à une escalade dans la violence , non plus inter éthnique mais religieuse. car c’est autant de fidèles potentiels dans les armés de dieu qui pourront être recrutés de part et d’autre.


    • Le péripate Le péripate 8 août 2009 22:21

      Oui, Saint Sébastien s’est laissé emporté par une vision réductrice du fait religieux. On peut lire l’excellentissime « Aristote au Mont Saint Michel » pour avoir un aperçu de l’invention du profane par le christianisme.


    • saint_sebastien saint_sebastien 9 août 2009 00:51

      la philosophie est pour moi le fait de penser par soit même ,et va donc à l’encontre du dogmatisme religieux. Aristote ou Platon sont des gens qui ont utilisés leur cerveaux plutot que de prendre pour argent comptant les divinités grecques...


    • saint_sebastien saint_sebastien 9 août 2009 00:52

      se dire philosophe et croyant est pour moi aussi ridicule que de se dire musulman et modéré...


    • idyllique 9 août 2009 10:26

      En effet, la philosophie et la science font naître l’interrogation et le libre-arbitre et transmettent les connaissances sont bien les ennemies de toutes ces sectes dont certaines ont réussi plus que d’autres (catholiscisme, protestantisme, Islam) transformées en armes de guerre et politique pour soumettre toujours plus les individus en les lobotomisant et surtout ceux de sexe féminin transformer en machine à pondre et esclaves à vie sur tous les continents.


      Les 3 religions monothéismes continuent de retarder l’évolution moderniste du monde par leurs croyances archaïques et liberticides ! 
      Certains courants plongent dans l’extrêmisme barbare, regardez un peu ce que l’extrêmisme de l’islam qui cherche sa voix « rétrograde et sexiste » à imposer en France arrive tout de même à faire auprès de certaines femmes nées en France pour la plupart et qui croient être « libre » en se voilant la face pour se cacher du monde et ce par idéologie ou provocation identitaire elles s’enferment dans un linceul noir les transformant en fantôme effrayant, appeurant les enfants et les petites filles (ce dont j’ai été témoin dans un parc) et se piègent toute seule en s’excluant ainsi de la société !!! 
      Epouvantable et Effrayant de voir cela en France !!!! 
      Réveillons-nous ! 
      Un pays comme le nôtre se doit de défendre ardemment ses valeurs et sa culture ! Il reste tant à faire sur l’égalité des droits hommes/femmes... nous régressons depuis les années 90 ! Les féministes ont disparu et comme par hasard les vieux démons et croyances sexistes resurgissent (politique nataliste a été renforcée à partir des années 90 et en parallèle disparition des plannings familiaux)
      Des femmes voilées ? Femmes témoins d’un retour au sexisme peu glorieuse du statut de la femme inscrits dans ces religions archaïques et que la République n’ose attaquer. 

    • Bois-Guisbert 9 août 2009 11:07

      Il reste tant à faire sur l’égalité des droits hommes/femmes...

      C’est sûr que tant que les hommes n’auront pas obtenu le droit de vie et de mort sur leurs enfants à naître, l’iniquité restera à son comble !


    • Arculfe 9 août 2009 13:28

      @peripate : « Est-ce notre futur ici meme en Europe ? »

      Notre futur ? Plutot notre present ! Il ne faut pas se bercer d’illusions, les assassinats inter-religieux ont commence, il serait naif de croire que les premices ont eu lieu sans que la suite ne vienne.

      Contrairement a la theorie de Saint_Sebastien, qui situe l’affrontement seulement entre les extremistes des deux camps, l’islamisme et l’evangelisme, les faits sont tetus et montrent bien un conflit de civilisation, avec d’un cote l’islam et de l’autre le judeo-christianisme. La preuve en est qu’en Europe, le nombre des extremistes chretiens est insignifiant, ce qui n’empeche pas les affrontements d’une culture contre une autre.

      A noter que Saint_Sebastien se contredit lui meme en arguant que ces affrontements n’auront pas lieu parce que la propagande contre l’islam y serait virulente, ce qui est ambigu puisqu’il parle d’islam et non d’islamisme, et aussi aux antipodes de la realite puisque les affrontements ont lieu malgre une propagande virulente pour l’islam religion d’amour de paix et de tolerance.

      Notons aussi que cette propagande faite par un etat laique en faveur d’une secte et une seule, prouve a quel point les dirigeants sont hypocrites, connaissant parfaitement la cause essentielle du conflit de culture et tachant par tous les moyens d’en designer d’autres. Ainsi voit-on nos dirigeants s’engager dans une guerre lointaine contre les talibans et oubliant de traiter les problemes internes d’extremisme religieux.

      Cette hypocrisie ira a coup sur jusqu’a la guerre civile puisque des secessions du territoire republicains sont deja implicitement acceptees par les autorites, le royaume uni acceptant meme l’introduction de la sharia dans certains secteurs juridiques.


    • Citizen N 9 août 2009 14:03

       @Saint Sébastien qui cite Aristote et semble suggérer que la raison serait une sorte de Panacée. La raison Aristotélicienne a semble-t-il dominer longtemps la philosophie en Europe, notamment ses analyses du fait esclavagiste pour lequel il déclare dans Politique I, 5, « Il est évident qu’il y a par nature, des gens qui sont libres,d’autres qui sont esclaves et que pour ces derniers, demeurer dans l’esclavage est la fois bienfaisant et juste »


    • saint_sebastien saint_sebastien 9 août 2009 16:47

      il a au moins aboutit à cette conclusion tout seul , c’est toujours mieux que la lire comme vérité toute faite dans un mauvais bouquin sacré...
      La bible n’a jamais empêché le commerce triangulaire ou l’esclavage que je sache , ni le nazisme ni l’apartheid , de quoi accuse t on aristote , d’être en accord avec les idées de son temps ?
      à la renaissance pour le clergé romain , les noirs n’avaient pas d’âme ne l’oublions pas...
      pourquoi auraient ils raison maintenant et pas il y a 600 ans ?


    • saint_sebastien saint_sebastien 9 août 2009 17:09

      au sujet des soit disant modérés , soit on applique son bouquin à la lettre soit on est pas vraiment croyant , point ...
      un musulman ne peut prendre ce qu’il veut dans le coran pour se faire sa croyance custom , ou alors ce n’est pas un vrai musulman , c’est un hypocrite...
      Une race d’ailleurs bien répandue chez les chrétiens... soit vous êtes croyant et vous respectez à lettre votre bouquin, soit vous n’êtes pas réellement croyant...
      Sinon, qu’est ce que croire en Allah ou Jehova , parler à son ami imaginaire avant de dormir ? aller à l’église 1 fois par semaine ? et le reste du temps etre « laique » ?
      Bref tout ceci est bien ridicule...


    • Citizen N 9 août 2009 17:51

      @saint_sebastien.

      N’y a-t-il pas quelque part des contradictions à être en accord avec les idées de son temps et « parvenir à [des] conclusions tout seul » ? Si Aristote (comme d’autres philosophes, scientifiques, penseurs à d’autres époques notamment les lumières) n’a finalement sur cette question de l’esclavage fait que suivre les idées (ou préjugés) de son temps ou n’a fait que les théoriser en les développant  alors c’est une limite terrible à l’exercice de la raison qui devrait nous appeler à considérer celle-ci avec une certaine humilité. Car alors quelle est l’influence de l’Opinion générale ou plutôt de la pensée dominante sur la pensée individuelle ? Que cette opinion soit fondée sur « un mauvais bouquin sacré » ou sur une situation de domination ou sur un sentiment partagé de supériorité de sa raison. Quel degré de liberté a-t-on, philosophe ou pas, face à l’opinion générale ?

      L’itinéraire historique de la « raison » toujours si fière d’elle me semble jonché de nombreux errements et de plus encore de cadavres.

      Peut-être faut-il sortir d’une recherche de vision uniquement dichotomique pour mieux saisir certaines réalités.

      PS : Je ne suis ni chrétien ni musulman.


    • saint_sebastien saint_sebastien 10 août 2009 09:50

      la différence entre la philo et la religion , la raison et la croyance est que la raison peut être critiquée puisque qu’elle vient d’un raisonnement critique dont on peut critiquer le raisonnement lui même. La philosophie ne donne aucune vérité toute faite, ce qui importe est le raisonnement qui pousse à telle ou telle conclusion , cela s’appelle penser par soit même.

      La religion arrive avec des vérités toutes faites... du genre « aime ton prochain comme toi même » sans expliquer le pourquoi du comment... et on demande juste au croyant d’interpréter ( dans le meilleurs des cas ) cette parole dite divine.
      Aristote , Platon , et même Kant (lol) ne sont pas des dieux , ils sont imparfaits comme vous et moi , mais s’efforcent de justifier leurs opinions par un raisonnement , parfois mauvais , et pas juste se dire au commencement ya dieu pour justifier leurs actes ...

      Dieu ne sert que de justificatif , de mot d’excuse à tout et n’importe quoi , je vais violer ou tuer quelqu’un je peux tout à fait dire j’ai accompli la volonté de dieu , comment pouvez vous me démontrer le contraire , comment savez vous mieux que moi ce qu’est dieu ? Puisque dieu me donne la possibilité de tuer , je peux donc le faire, sinon dieu m’empècherait de commettre un meurtre...

      Avec la philosophie , l’exercice de la raison , on peut toujours venir me dire mon raisonnement est ératique. Et vous n’êtes pas le premier à critiquer Artistote ou Platon , heureusement.
      D’ailleurs dans l’absolut , Artistote n’a pas tord... si on est riche en occident , c’est que certains travaillent pour rien , et on peut assimiler ce status à celui d’esclave. Sans pour autant se complaire dans cette situation , ils n’ont pas d’autre choix que de l’accepter.
      Et jusqu’a maintenant , je n’ai pas entendu les religieux soit disant humanistes dénoncer ce fait et demander que quelque chose change , il en va de leur richesse.

    • saint_sebastien saint_sebastien 8 août 2009 14:37

      je voulais réagir au propos d’internaute qui a entre temps été « modéré », mais ce qui est dramatique c’est qu’il a raison ... je suis moi même béninois ( le pays d’à coté ) , et tout le monde s’en contrefiche , même labas ...
      Alors on peut toujours blamer la CIA , le FMI , la banque mondiale qui sont en partie responsable de la pauvreté , et même l’occident , qui pour être riche doit appauvrir le sud... cependant à un moment faut se prendre en main...

      les conflits peuvent bien sur être provoqués par des multinationales qui ont interets à l’instabilité pour des raisons économiques , mais les africains ont aussi un cerveau que je sache , il faudrait qu’ils commencent à s’en servir.

      mon pays , le bénin a d’énormes difficultés économiques, pauvreté , chomage , corruption , etc... cependant , alors qu’il existe énormement d’éthnies , et de divergeances religieuses , il existe tout de même une certaine « paix » sociale , peut être parce qu’on a pas de pétrole lol...

      Bref cet article est très interessant mais comme je dis plus haut tout le monde s’en contrefiche , les africains les premiers...un mort africain, comme un mort chinois ou un mort des bidons villes indonésiens ne vaut rien, un sdf mort dans les rues de Paris non plus.

      L’interet de l’article réside dans le fait qu’il souligne bien que les tentatives d’états religieux , surtout en Afrique , quand chaque pays a une population très diverse et complexe , seront toujours un échec. On le voit au soudan , en somalie , etc... ou les guerres font rages et la religion n’est qu’un prétexte à la prise du pouvoir par la force.


      • appoline appoline 8 août 2009 20:22

        @ Saint-Sébastien,

        J’ai apprécié votre post,, on y sent toute votre tristesse de voir votre pays péricliter. Moi aussi, j’ai trouvé cet article intéressant, chaque pays se bat avec ses démons. L’indifférence et la bêtise sont des fléaux difficiles à combattre. Et puis, il faut avouer que l’exemple que l’on peut donner aux africains sur notre façon de vivre laisse à désirer sur bien des côtés. Notre décadence ne fait, heureusement, plus rêver, pire, elle risque de se retourner contre nous.


      • Citizen N 9 août 2009 13:26

        Mon frère,

        Je ne suis pas sur de comprendre ce que vous voulez dire par « tout le monde s’en contrefiche, les africains les premiers » !

        A qui doit-on montrer que l’on ne s’en fiche pas ? Et comment doit-on montrer que l’on ne s’en fiche pas ?  Faut-il faire du bruit dans de stériles manifestations comme certains le font pour se donner bonne conscience ? Et vous, qu’avez-vous fait qui vous dédouanerais de l’indifférence dont les africains seraient coupables à vos yeux ? Vous n’êtes pas sans savoir que bon nombre de béninois sont aussi nigérians par un de leurs parents, comment pouvez vous donc affirmer avec cet aplomb que nous (béninois et surtout africains) nous contrefichons de ce qui se passe au Nigéria ?

        Que de phrases à l’emporte pièce (« les africains ont aussi un cerveau que je sache, il faudrait qu’ils commencent à s’en servir. ») ! En quoi les africains ne se servent pas de leur cerveau ? Insinuerez vous que les nigérians ne se servent pas leurs cerveaux contrairement aux béninois du fait d’une certaine paix sociale présente chez vous et supposée absente chez eux ?

        Ce n’était pas le sujet de l’article mais de très nombreux africains depuis des lustres se prennent en main, faut-il vous le rappeler ? La question est de savoir quels sont les mécanismes intérieurs ou extérieurs (surtout) qui répriment une expansion généralisée de cette prise en main. Ce qui est un autre débat.

        Citer la Somalie comme d’une tentative d’instauration d’un état religieux me semble bien péremptoire et surtout un raccourci historique des plus malhonnêtes.

        L’auteur de l’article s’est contenté de collecter (et traduire) un certain nombre des faits parus dans la presse locale et s’est abstenu de parler des analyses données par cette même presse à la situation décrite tout comme il s’est abstenu d’apporter les siennes. C’est déjà un mérite car les ramifications de ces situations ne sont pas seulement à aller chercher dans je ne sais quel non usage de cerveaux par les africains mais dans une histoire économique, politique, sociale et j’en passe.

         

        Tout ceci pour vous signalez le caractère un peu trop hâtif et inutilement sentencieux de votre intervention qui aurait gagné à plus de réflexion en profondeur et permis de poser sereinement le débat.

         


      • courageux_anonyme 8 août 2009 15:00

        ...Religion de paix et d’amour.


        • katalizeur 8 août 2009 15:22

          @ l’auteur
          salama likoum....merci pour la mise en lumiere d’un crime silencieux ; votre article est excellent malgres quelques derapages comprehensibles de la part d’un homme au back ground formaté par son itineraire universitaire....

          «  »« Yusuf se dresse surtout contre la culture occidentale et la science plus que contre l’éducation à proprement parler : il rejette l’idée d’une terre sphérique, le darwinisme et d’autres acquis scientifiques depuis le XIXème siècle. Il faut noter qu’il n’a reçu qu’une éducation rudimentaire. »«  »

          d’autre se sont dressés contre la culture «  » occidentale«  » «  » la science " le darwinisme et certains acquis scientistes du19° voir GUENON,DELEUZE, EVOLA

          JULIUS EVOLA : --- revolte contre lemonde moderne--- ou il decrit la dechéance du monde dit --- moderne--- annoncée par les traditions antiques...


          • jullien 8 août 2009 16:21

            Kataliseur, merci de nous dévoiler vos sympathies : Julius Evola était fasciste, farouchement hostile à la démocratie et haineux envers les monothéismes. Et en plus, il délirait sur l’Atlantide.


          • katalizeur 8 août 2009 17:43

            fasciste vous dites....d’autre sur ce forum auraient ecrit islamo-fasciste....

            ne vous inquiétez pas pour moi , je ne fais que citer d’autres hommes qui sont contre le modernisme et qui eux aussi ont reçue une education .......... rudimentaire .

            dans la meme veine des metaphysiciens il y a DELEUZE, SPINOZA, KANT, ;; ;etc ...tous aussi fascistes les uns que les autres et d’education tres........ rudimentaire....

            pour vous etre agreable, j’aurais peut etre du citer le BHleuh, le FINKELCROTEUH et autre philosopheuh....qui eux ont reçue une education poussée sur la rotondité de la terre, le darwinisme et les dogmes scientistes du19° ET 20°. ILS SONT BIEN ENTENDUS POUR l’humanisme , la paix et le bonheur pour tous les peuples.....


          • jullien 9 août 2009 14:01

            A Kataliseur :
            j’ai été pas revenu sur Agoravox depuis hier après-midi mais je vous réponds quand même. Je n’ai jamais dit que Julius Evola avait reçu une éducation rudimentaire.
            Mais il était incontestablement fasciste (un fasciste hétérodoxe d’accord) même s’il entretenait des relations ambigues avec le régime de Mussolini. Sa pensée politique reposait sur le principe qu’il fallait créer une élite supérieure guerrière et virile (une « race » même s’il entendait pas ce mot au sens biologique) ce qui logiquement l’amenait à haïr le christianisme, religion promouvant l’égalité des êtres humains (devant Dieu) et à souhaiter l’avénement d’un empire païen et d’une Europe revenue à ses racines anté-chrétiennes. Durant la seconde guerre mondiale, il mena des recherches sur l’histoire des sociétés secrètes pour le compte de la SS. Après 1945, il fut l’un des principaux intellectuels du néo-fascisme.
            Et je n’ai jamais parlé d’islamo-fascisme : l’islamisme est théocratique et le fascisme adepte du totalitarisme, ce qui en fait deux doctrines complètement différentes.


          • jullien 9 août 2009 14:10

            Mais où avais-je la tête ? C’est bien sûr « Je n’étais pas revenu » qu’il fallait écrire.


          • katalizeur 9 août 2009 16:40

            @jullien

            merci pour votre reponse,et votre commentaire

            je ne cite julius EVOLA que pour sa revolte contre le monde « moderne » et sa dégénérecense...je suis moi aussi contre cette société scientiste et de gadgetisation....

            pour le reste EVOLA est seul responsable de ses actes, sur lesquels je ne porte aucun jugement de valeur....

            en se qui ne concerne , il me plait de me definir comme GUENONIEN( Abdelwahid yahia)

            l’islamisme je ne sais pas ce que c’est — je connais un peu l’islam, le fascisme pas du tout.....

            je vous presente mes excuses si ma reponse est un peu confuse, je suis occupé a preparer les reponses aux questions de certains amis prieurs...salam


          • saint_sebastien saint_sebastien 9 août 2009 17:13

            « religion promouvant l’égalité des êtres humains (devant Dieu) »

            c’est pour cela que le clergé à l’époque du commerce triangulaire considérait que les negres n’avaient pas d’ames hein...

            Bref vous avez une vision trop naive de ce qu’est le christianisme...


          • Le péripate Le péripate 9 août 2009 17:29

            Avez vous entendu parler de la controverse de Vallallodid, Saint-Sébastien ?


          • fonzibrain fonzibrain 8 août 2009 15:35

            http://fonzibrain.wordpress.com/


            à mon avis c’est les pétroliers qui se vengent de perdre du pognon dans le delta,alors ils ont montés la tête de quelques gars,en ont corrompu d’autres et dit au gvt,
            « si vous ne réglez pas le problème de la sécurité de l’industrie pétrolière,regardez ce qui va vous arriver,on va vous faire un biafra 2 ,à la ruwandaise,alors faites pas chier »
            lol

            je sais que ça se passe comme ça

            • katalizeur 9 août 2009 10:37

              @ george hussein

              bonjour tout le monde, salam a tous, que la paix soit avec vous.....

              lol


            • katalizeur 9 août 2009 10:44

              @ georges

              ce matin est un grand jour, tes neurones recommencent a fonctionner, un choc cette nuit les a peut etre degrippés.....

              «  » A mon avis ce sont les judeo sionistes occidentaux qui manipulent certains pseudo-musulmans pour en faire des criminels sans pitié.«  »"

              cela a beaucoup plus de poids quand c’est toi cousin qui le dit..merci


            • katalizeur 9 août 2009 12:46

              @ georges

              ou est l’insulte mon bon ? je ne fais que reprendre ton argumentaire....

              «  » l’argument des niais«  » lol c’est encore une fois l’inversion accusatoire.... lol


            • katalizeur 9 août 2009 17:52

              @ georges

              «  »« Le niais, est celui qui n’a qu’un degré d’analyse (islamophobie), ne remet jamais en question sa betise et souhaite imposer à tout le monde cette absurdité.... »

              tu te decris parfaitement bien.....un reflet plus que realiste...merci


            • franck2010 8 août 2009 15:40

              ....une rebellion écrasée, dix qui se dressent.

              La misère a de la patience....

              Le pauvre ne pouvant échapper à son sort , tôt ou tard il rencontre une rebellion....Si cette rebellion l’emporte, alors c’est une révolution . Autrement la botte du soldat lui écrase la gueule, sous le regard attendri des médias occidentaux....car l’Occident possède un double language. Ferme avec les accés de violence de ses ennemis, et policé avec les violences de ses alliés. Avec ses propres violences il passe par un processus compliqué qu’il nomme : Combat pour la liberté. Celà l’oblige à passer par l’ONU, puis l’oblige à se passer de L’ONU quand le Conseil de Sécurité s’oppose....

              On dit aussi ’ visage pâle à la langue fourchue ’ . 

              On se demande vraiment pourquoi ....


              • Loan 8 août 2009 15:48

                L’état français devrait demander conseil au Nigéria pour rétablir l’ordre dans le 9-3.


                • Stéphane Mantoux Stéphane Mantoux 8 août 2009 15:55

                  Est-ce notre futur ici même en Europe ? C’est hélas à craindre. L’article est très bien documenté, très factuel et c’est sans doute son défaut : il y manque un point de vue, une analyse, et ce titre, ambigu....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès