Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le Pentagone accusé de financer les talibans par Enrique Roman

Le Pentagone accusé de financer les talibans par Enrique Roman

Deux alliés des Etats-Unis dans leur principale zone de conflit, le Moyen Orient et l’Asie centrale, ont osé élever la voix contre l’administration actuelle en un bref laps de temps.

En premier lieu, Israël, qui a boudé la visite du vice-président Joseph Biden en annonçant sans préavis la construction de nouveaux établissements dans l’est de Jérusalem.

L’autre voix discordante est celle de l’Afghanistan, dont le président Hamid Karzaï, jusqu’ici l’homme de Washington dans cette guerre déboussolée, a réagi avec violence aux critiques formulées par Barack Obama lors de sa récente visite, contre la corruption gouvernementale.

Dans ce qui a été interprété comme une tentative de prendre ses distances par rapport aux forces d’invasion, Karzaï a soutenu que s’il y avait eu fraude aux dernières élections, c’était les Occidentaux qui s’en étaient chargés, nommément les observateurs des Nations unies et de l’Union européenne.

Ses réflexions sur la présence des troupes d’occupation ont laissé coi ses interlocuteurs : « Dans cette situation, c’est à peine s’il existe une différence entre invasion d’une part, assistance et coopération de l’autre. » Et d’ajouter que si les soldats étrangers sont perçus comme des envahisseurs et les soldats du gouvernement afghan comme leurs mercenaires, l’insurrection des talibans « pourrait devenir un mouvement de résistance nationale ».

Le sens même de la guerre en Afghanistan, qui a déjà suscité pas mal de polémiques, revient donc à l’ordre du jour. Aux déclarations de Karzaï s’ajoutent l’invitation qu’il a faite au président iranien Mahmoud Ahmadinejad et ses menaces d’alliance avec les talibans. On ne s’en étonnera pas : nombreux sont ceux, du côté étasunien, à voir dans le président afghan non pas une perspective de solution mais au contraire une complication supplémentaire.

On le sait : en matière de politique, ce qui fait surface n’est souvent que la pointe de l’iceberg dont le volume réel, dans le cas de l’Afghanistan, est incommensurable, puisque gonflé par des intérêts obscurs et inavouables. Les exemples ne manquent pas.

On attend toujours les résultats d’une enquête ouverte à la demande du Congrès étasunien sur la dénonciation, il y a quelques mois, d’un fait insolite : 10% des dépenses du Pentagone en contrats logistiques au profit de cette guerre aboutiraient aux mains des talibans.

C’est le célèbre journaliste Aram Roston, de The Nation, qui aurait levé le lièvre. Son article très documenté a ensuite été repris par d’autres Les révélations de Roston étaient pour le moins déconcertantes : « Des militaires des Etats-Unis à Kaboul estiment qu’au moins dix pour cent des contrats logistiques du Pentagone – des centaines de millions de dollars – consistent dans des paiements versés à l’insurrection. » A quoi des fonctionnaires afghans ajoutent : « C’est de là que provient la plus grosse part de leurs revenus. »

La dénonciation pourrait viser plusieurs coupables. Comme en Irak, des entreprises privées complètent la logistique militaire étasunienne et font ainsi de bonnes affaires. Roston détaille la participation à ce négoce de figures importantes de la famille Karzaï, dont certaines ont été liées, à une période ou une autre, aux talibans. Il évoque aussi le soutien apporté par ces entreprises à la création d’institutions qui s’occupent de faire monter la pression politique sur Washington.

Ainsi, fait aujourd’hui partie de la direction de la Campaign for a U.S.-Afghanistan Partnership, une institution de création récente qui fait du lobbying politique, un certain Ahmed Wardak, fils du ministre afghan de la Défense et président de NCL Holdings, une des principales sociétés privées associées à la guerre.

Ou encore Ahmad Rateb Popal, le traducteur du ministre des Affaires étrangères des talibans avant l’invasion de 2001, un homme que l’on voyait sur les écrans de télévision avec un turban noir, une barbe fournie et les traces de la guerre contre l’Union soviétique : une main et un bras difformes et un pansement sur l’oeil. Popal, cousin du président Karzaï, contrôle aujourd’hui le Watan Group, un consortium spécialisé dans les télécommunications, la logistique et la sécurité.

Ces entreprises florissantes ont pour mission de protéger les convois d’armes et d’autres livraisons destinés aux troupes occidentales depuis le Pakistan jusqu’au territoire afghan. Ces convois empruntent des passages creusés dans l’imposante cordillère dominée par des tribus armées, des seigneurs de la guerre et des groupes de talibans.

« En fait, les sociétés en question ne protègent pas les convois destinés aux troupes des Etats-Unis. Pour la simple raison qu’elles n’en ont pas les moyens. Il leur faut la coopération des talibans », écrit le journaliste Bruce Wilson. Et Roston précise : « Le vrai secret du transport par camion est d’assurer le passage sur des routes dangereuses. Le cadre étasunien avec qui j’ai parlé a été clair et précis : ‘ L’Armée paye les talibans pour qu’ils ne tirent pas. Cet argent provient du département de la Défense’. Tout le monde confirme ses dires. »

Jean McKenzie, du Global Post, raconte qu’un agent de ces firmes dans la province de Helmand négociait avec un fournisseur local un chargement de canalisations à faire venir du Pakistan. Le fournisseur a facturé 30% de plus que le prix réel : une somme à verser aux talibans pour garantir que le chargement arrive à bon port.

La doctrine de la contre-insurrection de l’administration Obama a fait de l’argent une arme puissante, et ceci a servi à grossir le chiffre d’affaires des firmes sous contrat. Les transports routiers de NCL Hodings, assurent les journalistes, lui ont rapporté 2,2 milliards de dollars, soit 10% du produit intérieur brut de l’Afghanistan.

Au moment où ces données scandaleuses ont été publiées, le représentant John Tierney, président du Sous-comité de sécurité nationale et des relations extérieures, a informé qu’une enquête préliminaire avait permis de réunir assez de preuves pour lancer une enquête exhaustive

Mais l’enquête n’est toujours terminée, et on ignore si elle le sera un jour. NCL Holdings a intenté un procès à Aram Roston, indiquant que Wardak avait été informé des opportunités de contrats de transports routiers en Afghanistan par le site web consacré aux affaires fédérales du gouvernement des Etats-Unis.

Même les partisans de l’administration de Barack Obama multiplient les critiques contre la guerre. Quant aux troupes d’occupation, elles parcourent les chemins qu’ont connus d’autres armées et distribuent de coquettes sommes à leurs ennemis dans une guerre criminelle, impopulaire et inutile. •

Granma International

Source : http://socio13.wordpress.com/2010/04/16/le-pentagone-accuse-de-financer-les-talibans-par-enrique-roman/


Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • morice morice 21 avril 2010 12:44

    Les frères Popal sont pires encore.... et le prix des salades pareil entre l’Irak et l’Afghanistan demeure le même, taxé par le péage taliban....


    • LE CHAT LE CHAT 21 avril 2010 13:09

      Peut on payer les frères Popal par Pay Pal ?  smiley


      • Iren-Nao 21 avril 2010 13:56

        Il est meme pas mal du tout le Karzai, en plus il est chez lui. Il a beaucoup plus de chance d’etre une solution que les USA qui ne sont que sinon le seul et unique probleme, tout au moins le principal.

        Il est savoureux que les USA se plaignent de la corruption, parce que le lobbying et les dons aux candidats a tous les postes elus, chez eux, ca n’est pas de la corruption...

        Bien sur que non Connard de moi, c’est la Democrassouille. Donc c’est vachement bien.

        Iren Nao


      • paoum 21 avril 2010 15:00

        karzaï ?

        consultant de longue date de la firme halliburton ?
        c’est de lui qu’on parle là ? ce bandit ?
        il a été l’intermédiaire des négociations pour la construction du gazoduc américain qui doit traverser le pays (on en entend pas beaucoup parler de ce coup-là, pourtant c’est une des raisons les plus importantes de la guerre, déjà le monde diplo en a parlé au tout ,tout début des hostilités.rrraah, je retrouve pas l’article mais dès que, je le fais tourner)
        quelqu’un peut-il nous éclairer concernant ce gazoduc ?est-il construit désormais ?


      • Bélial Bélial 21 avril 2010 15:55

        tout à fait Paoum.
        Le gazoduc en Afghanistan ? Les médias évitent bien d’en parler (idem pour le trafic d’opium), l’Amérique et ses alliés envoient leurs enfants en kaki mourir au bout du monde pour la démocratie c’est bien connu.


      • ZEN ZEN 21 avril 2010 19:18

        Sur le gazoduc :

        MOURIR POURQUOI EN AFGHANISTAN ? :

        "...La présence militaire américaine et de l’OTAN en Afghanistan de même que l’envahissement de l’Irak font partie d’une stratégie ayant deux objectifs 1) Établir des bases militaires à proximité de l’Iran et 2) Contrôler l’exploitation pétrolière en Irak et construire le pipeline trans-afghan pour accéder au pétrole et au gaz naturel des républiques de l’Asie Centrale au nord de l’Afghanistan. Pour y arriver les américains doivent non seulement envahir militairement pour déloger les gouvernements en place mais y maintenir une présence militaire permanente, c’est à dire au-delà de 20 ans, temps minimum requis pour implanter un gouvernement amis stable et former une armée efficace de même qu’un corps policier fiable..."

        -La sécurisation de la route du pétrole rime-t-elle avec l’élimination des régimes islamo-révolutionnaires ?


      • pierre60 pierre60 21 avril 2010 13:29

        Cette fois-ci, on ne reprochera pas aux Americains de partir pour l’Orient complique avec des idees simples.

        http://www.thenation.com/doc/20091130/roston


          • finael finael 21 avril 2010 18:35

            Ce qui est étonnant c’est que tant de gens soient étonnés.


            • BOBW BOBW 21 avril 2010 19:39

              « Français Moyen », je me pose la question quel but poursuit notre monarque surdoué dans un tel bourbier à « fric » en y envoyant nos soldats mal équipés alors que l’opinion publique est opposée à cette guerre absurde ? smiley


              • insomnia insomnia 22 avril 2010 23:38

                Simplement celle dictée par les US dirigé par le Sionisme...
                A lire : Sarkozy Israël et les Juifs de Paul-Eric BLANRUE « Livre à l’index en France »
                Absurde ? Oui, mais pas pour certains !
                Faille quelque peu se réveiller de cette torpeur programmée et contrôlée !
                A bon entendeur...


              • Pyrathome pyralene 22 avril 2010 00:12

                Sont tous devenus fous à lier , ce monde devient dangereux....


                • Traroth Traroth 22 avril 2010 12:53

                  Tall, ce qu’on est en train de nous dire, c’est qu’il n’y a pas de guerre en Afghanistan, tout simplement. Rien de plus qu’une pièce de théâtre où les acteurs (qui pensent être des soldats) meurent pour de vrais.


                • Martin D 22 avril 2010 09:29

                  je suis curieux de savoir combien la France perd d’argents en finançant la guerre des usa ???
                  je suis aussi curieux de savoir quels avantages ça procure à la France d’être les vallets des usa ?
                  je suis curieux de savoir pourquoi la France ne fait-elle pas parler sa différence en matière de politique comme de villepin à l’époque ? pourquoi ne sont-ils pas allé + loin en disant que cette guerre est illégale ? pourquoi les autres nations européennes se taisent ?

                  pourquoi au final, tout le monde a peur des usa ?


                  • insomnia insomnia 22 avril 2010 10:54

                    Ceci n’est que la continuité mis en place durant la seconde guerre mondiale... Gladio cela vous parle ?

                    • A lire sur ce domaine, édition Demi Lune  : Les Armées Secrètes de l’OTAN de Daniele GANSER
                    • Ainsi qu’un livre publié en 1976 édition Combats SEUIL : Journal ’un agent secret de Philip AGEE ayant travaillé dix ans pour la CIA.
                    Pour une vision plus large de ce que on nous sommes en mesure de savoir... et que l’on nous cache !...

                  • Traroth Traroth 22 avril 2010 12:55

                    Personne n’a peur des USA. Les politiques ont peur des intérêts dont les USA sont le bras armé.


                  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 22 avril 2010 10:23

                    Si les Talibans acceptent de l’argent pour ne pas tirer sur les convois et qu’en plus ils sont copains avec Karzai, il me semble qu’on se rapproche de la pacification de l’Afghanistan.

                    Bientôt, ils ne se donneront plus la peine de risquer leur vie pour gagner des dollar.

                    Il ne reste plus qu’à installer des supermarchés avec pleins de produits technologiques alléchants qu’ils pourront acheter avec leurs dollar.

                     smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                     smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                     smiley smiley smiley smiley smiley smiley

                    Elle est pas belle la vie ?


                    • xray 22 avril 2010 11:29

                      Les étasuniens ne sont pas idiots. 
                      Ils ont besoin des Talibans pour justifier la présence des troupes de l’OTAN en Afghanistan.  (Visiblement, l’enjeu est ailleurs.) 

                      Le 9 11
                      Une opération menée par l’armée américaine. 
                      http://mondehypocrite501.hautetfort.com/archive/2006/10/05/un-certain-11-septembre.html 




                      • dom y loulou dom 22 avril 2010 11:38

                        Gog et Magog en lumière presque complète

                        on l’expliquait il y a neuf ans déjà...

                        vous comprenez maintenant pourquoi le symbole des grandes familles de marchands d’armes tels les Rothschilds est l’aigle bicéphale ?


                        • dom y loulou dom 22 avril 2010 11:54

                          où a passé John Loyds ? agoravox ferme arbitrairement des comptes ?

                          abdel, Henghxi, forest ent et tant d’autres habituels commentateurs

                          et on se demande pourquoi on vient encore commenter quoi que ce soit quand plus aucun fil de discussion ne se voit épargné de censure.

                          Revelli faites un ménage sérieux de votre site, il est apparemment totalement corrompu.


                          • franc 22 avril 2010 21:11

                            J’ ai l’impression que les américains s ne veulent pas qu’un parti gagne sur l’autre et que la guerre continue et perdure ,et ceci partout dans le monde ,que ce soit entre Israël et l’Iran ,entre les talibans et leurs opposants ,entre les sunnites représentés par l’arabie Saoudite et les chiites représentés par l’Iran,entre les juifs et les musulmans ,entre les chrétiens et les musulmans ,entre les hindous et les musulmans ,entre les hindous et les chrétiens etc....afin de vendre ses armes à tout le monde et faire des affaires tous azimuts .------------------------------------------------comme dans le temps dans les guerres en Europe de la 1ère comme la 2è guerre mondiale ,où ils vendaient des armes à tous les belligérants,poussent les allemands à faire la guerre à l’URSS et venent des armes aux russes comme aux allemands .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Baptiste L

Baptiste L
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès