Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le plus important parti politique de l’Islande est maintenant le « (...)

Le plus important parti politique de l’Islande est maintenant le « Parti Pirate »

Je l'ai toujours dit, les pays d'ont il faut s'inspirer c'est la Suisse ou l'Islande, tous les autres pays (dont la France) on fait le mauvais choix... (Informations complémentaires)

Birgitta Jonsdottir

Le Parti Pirate anti-élite de l'Islande continue à être en tête des sondages à l'échelle nationale, comme le choix le plus populaire pour les prochaines élections. Le parti - dont les politiques comprennent la liberté sur Internet, la dépénalisation de la drogue, la décriminalisation et la démocratie ouverte - a toujours été en tête des sondages durant l’année dernière et, par conséquent, a obtenu plus de fonds que tout de ses rivaux.

La crise financière de 2008 a frappé durement l'Islande. L'année suivante, la couronne a été dévaluée d'environ 50%, le chômage a doublé, et les contrôles de capitaux on été mis en place. Miraculeusement, le pays renaît de ses cendres pour devenir l'un des pays européens les plus performants en termes de croissance. Plus récemment, la classe politique a été dans la tourmente alors que trois ministres du gouvernement ont été impliqués dans le scandale mondial des Panamas Papers.

En dépit de leur lutte, ou peut-être à cause de cela, la liste des raisons pour admirer les Islandais continue à s’étendre. Qu’il s’agisse de la condamnation des banquiers seniors - ou l'indignation de masse quant à la fuite vers les pays off shore, qui a propulsé 10% de la population dans les rues et évincé le Premier ministre - le refus radical des Islandais de se prosterner et d'accepter la corruption mise en place est admirable.

De ce fait, la montée en popularité de la petite frange du Parti Pirate est peu surprenante - les récents sondages suggèrent que presque la moitié de la nation les soutient.

En Islande, le soutien financier des partis politiques est réparti en fonction de leur popularité dans les sondages.

Bien que le parti n'ait pas de chef formel, le président du groupe parlementaire et porte-parole, Birgitta Jonsdottir, a dit qu'ils n’espéraient pas ce financement. Affirmant que leur campagne a été, jusqu'à présent, financée sur un marché aux puces, elle a dit que cela suffisait et que ce dont tout le parti avait besoin c’était d'être en mesure de payer les salaires de ses employés.

« Nous ne nous attendions pas à cela. Nous ne nous en soucions pas. La démocratie ne tourne pas autour d'obtenir des charges et de l'argent du gouvernement », a-t-elle ajouté.

 

Source(s) : Crashdebug.fr via Blacklistednews.com

Traduction :  folamour 
Corrections :  chalouette  

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr : L'argent dette de Paul Grignon
Crashdebug.fr : Les Origines de la Monnaie - Lisandru - Gérard Foucher - Ici & Maintenant !
Crashdebug.fr : La drôle d'histoire des banques françaises...
Crashdebug.fr :
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 31 mai 10:36

    C’est assez facile à réaliser dans un milieu restreint, je crois qu’il y a 300.000 habitants en Islande, où presque tout le monde se connait, mais MALHEUREUSEMENT irréalisable dans un pays aussi divisé que le notre, où les médias manipulent l’opinion..
    Le référendum Suisse par contre, oui, ce serait une bonne chose. Mieux en tout cas que notre système.

    Mais il faut rappeler qu’il y a juste un changement qui modifierait toute la donne politique : il suffirait que nos élus soient obligés de rendre des comptes périodiquement, avec la possibilité pour les électeurs de les révoquer s’ils n’ont pas fait ce pourquoi ils ont été élus. Les lobbys ne serviraient plus à rien, ce serait une vrai gouvernance du peuple.

    Irréel, non ? Effectivement, ce ne sont pas nos élus qui mettront ce système en place.


    • Vipère Vipère 31 mai 12:55

      @Alpo47

      Vous ne faites que répétez ce que les médias assènent comme une vérité !

      Pourquoi, ce que fait un pays non corrompue ne peut pas être fait par un autre à une grande échelle ?
      réfléchissez à cette question, et vous vous rendrez à l’évidence : ce n’est qu’une question de volonté politique et d’orientations.

      La France n’est pas une véritable démocratie, à l’appui de mon propos, la Loi travail qui comme son nom l’indique concerne les travailleurs.
      Or, le texte concernant les travailleurs français ne leur même pas été soumis, concrètement, ils n’ont pas connaissance de la teneur de cette qui a pourtant un lien direct avec leurs revenus, n’est ce pas là effarant ? L’oligarchie politique qui ne remet pas en cause ses salaires et avantages, les rémunérations indécentes des grands patrons veut dicter des restrictions salariales au peuple.

      .../...


    • Alpo47 Alpo47 31 mai 13:11

      @Vipère

      Oui, et est ce que les 40 millions (?) de salariés sont dans la rue ? Non ? Pourquoi donc ?
      Partis, syndicats, médias ... tout le monde se contredit allègrement. Il y a même un syndicat (en est ce encore vraiment un ?) qui est pour cette loi.
      Alors, on fait quoi ?


    • folamour folamour 31 mai 13:30

      @Vipère pour info :

      L’Union européenne assume : la loi El Khomri, c’est elle...

      https://www.crashdebug.fr/actualites-france/11828-l-union-europeenne-assume-la-loi-el-khomri-c-est-elle

      Amitiés,

      f.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 mai 21:07

      @Alpo47
      On se rassemble pour sortir de l’ Union européenne, et faire comme en Islande.
      Les Grecs qui s’accrochent à l’ UE & à l’ euro, sont ruinés.
      Programme de Libération Nationale de l’ UPR.


      PS : L’Islande, bien plus endettée que la Grèce a fait tout ce qui est interdit par le FMI et les Traités européens :
      - dévaluer sa monnaie, la couronne islandaise.
      - remettre en place le contrôle des mouvements de capitaux.
      - protéger les comptes bancaires des Islandais
      - laisser les banques faire faillite.

    • Vipère Vipère 31 mai 21:32

      @Alpo47

      Pourquoi tous les salariés ne sont pas dans la rue ? 

      Une bonne partie sont protégés, les fonctionnaires, tandis que d’autres travaillent dans des très petites entreprises artisanales, s’ils faisaient grève, ils se feraient virer immédiatement, il y a également des salariés à mi temps ou en contrat à durée déterminée, en intérim etc... pour lesquels travailler coûte que coûte est leur unique moyen de survie.

      En définitive, ceux qui font grève, sont soit, les précaires et ou les sans emploi, soit les salariés très protégés, Air France, EDF, RATP, en gros toujours les mêmes qui protègent leurs acquis afin qu’ils ne soient pas rognés.

       Ne pas oublier les étudiants disponibles et politisés qui aident les grévistes dans différentes actions, et les retraités eux aussi très disponibles, préoccupés par l’avenir de leurs petits enfants.

      Ceux qui ne font pas grève sont les salariés des petites boîtes artisanales qui travaillent avec les patrons et ne peuvent s’associer à des grévistes de près ou de loin parce qu’’ils seraient immédiatement virés, vu les effectifs réduits, la mentalité des patrons qui ne tolèrent aucun contre pouvoir.

      Vous avez raison, la CFDT, FO ne sont pas des syndicats de défense des salariés, ils le prouvent largement par leur inaction et leur proximité avec le patronat.


    • Vipère Vipère 31 mai 22:00

      @folamour

      Les bureaucrates de Bruxelles font des recommandations au gouvernement français, mais il n’est pas obligé de suivre, c’est donc bien pour complaire au Patronat que la Loi Travail a été écrite.

      Imaginons que le Gouvernement s’oppose à une recommandation que se passerait-il ? ceci :

      "Après Bernard Cazeneuve, vendredi, Manuel Valls est à son tour monté au créneau, samedi 16 mai, contre la proposition de la Commission européenne d’instaurer des quotas migratoires à l’échelle communautaire. « Ceci n’a jamais correspondu aux propositions françaises », a insisté le premier ministre à la gare de Menton (Alpes-Maritimes), à l’occasion d’une visite près de la frontière franco-italienne, où plusieurs centaines de migrants ont été arrêtés ces derniers jours. 


      En définitive, M. VALLS peut pour la Loi Travail, avancer le même argument que pour les quotas de migrants, à savoir que de tels recommandations n’ont pas été mentionnées aux français dans les propositions de campagne, la profession de foi, bases sur lesquelles le PS a été élus.





    • Doume65 31 mai 23:11

      @Vipère
      « d’autres travaillent dans des très petites entreprises artisanales, s’ils faisaient grève, ils se feraient virer immédiatement »

      En réalité, dans une petite entreprise, si un salarié fait un peu trop grève... Il coule la boîte. C’est lui-même qui se licencie et licencie ses collègues. Ce n’est pas donc spécialement le patron qui le prendra mal, mais ses collègues. Les petits patrons n’ont pas le pouvoir de virer immédiatement leur salariés, comme tu prétends : ils n’ont ni DRH, ni service juridique.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 juin 18:54

      @Vipère
      Si le Gouvernement n’applique pas les réformes, c’est une pénalité de 0,2% du PIB, soit 4 milliards d’euros. Cela s’appelle l’astreinte, ce sont les sanctions financières contre les états membres.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 juin 18:59

      @Vipère
      Les salariés ne sont pas tous dans la rue, car ils n’ont pas plus confiance dans les syndicats que dans la classe politique.


    • Croa Croa 5 juin 23:33

      Assez Fifi !  smiley
      Occupes-toi plutôt de politique. Tu y est bien meilleure même si ici tout le monde sait que ton chou-chou c’est Asselineau.
      *
      Tu ne rend service à personne et surtout pas aux salariés avec ton anti-syndicalisme primaire !


    • Cocoyoc1974 (---.---.205.213) 6 juin 09:18

      @Alpo47, l’Islande est sur une position spéciale géographiquement et démographiquement
      (300 000 habitants). Pour le cas de la France et ses institutions, il est difficile de quitter
      le système financier internationale, de l’Euro et de l’Union Européenne avec le système électoral
      et politique français.

      La possibilité pour faire pression et de sortir des Institutions de l’Union Européenne c’est des mouvements populaires comme en 2005 contre le référendum en France. Et de réaliser une rupture unilatérale sur ce système.

      Un parti politique propose cette voie : le parti de la démondialisation

      http://www.pardem.org/le-parti/lettre-d-information/356-lettre-n-5-un-parti-demondialisateur-pour-redonner-vie-a-la-politique


    • colere48 colere48 31 mai 10:53
      ce ne sont pas nos élus qui mettront ce système en place.

      Non... ça c’est sur !

      Rappel : toutes les grandes réalisations de l’humanité ont été d’abord des Utopie !

      Rappel : le pouvoir ne se donne pas, il se conquiert ! 

      Le combat par procuration ne suffira pas, il faudra descendre dans la rue , nombreux.....



      • leypanou 31 mai 12:01

        le refus radical des Islandais de se prosterner et d’accepter la corruption mise en place est admirable. : l’acceptation de certains Français de se prosterner et d’accepter la corruption mise en place est incompréhensible.

        On ne va pas citer ces mairies, circonscriptions, départements, etc, etc qui réélisent des politiciens véreux et/ou incompétents.

        On doit admettre que le gavage par les MSM a une certaine efficacité.


        • Phalanx Phalanx 31 mai 15:55

          Si ils vénèrent la culture du free market (extension illimité des droits individuels : dépénalisation des drogues, immigrationisme, jeunisme, mépris des traditions etc ...) alors ils auront le free market, full force.
          C’est juste une question de temps. 


          • Jeff84 5 juin 16:22

            @Phalanx
            On ne peut qu’espérer pour eux que ce soit le cas !


          • JMichel (---.---.98.161) 31 mai 17:51

            Bravo et félicitation a tout les citoyens Islandais pour leurs courage, leurs capacité a se poser les bonnes questions et a orienter l’avenir du pays dans la bonne direction.


            • Ratatouille Zoblard le terrible 31 mai 20:54

              j’aime bien aussi la hollande (la vrai),c’est le climat
              qui me retient d’y habiter.
              mon rêve l’ Islande au Canarie





              • Vipère Vipère 31 mai 21:04

                @Zoblard le terrible

                Il faut choisir, entre l’Islande et les Canaries ! smiley


              • shyroki (---.---.88.237) 31 mai 21:46

                En islande, pratiquement toute la population a due subir un fichage ADN qui a été donnée à une société privé, avec toute les dérive qu’on peut imaginait sur la possession de ce type d’information. Au vu de cet exemple, on peut facilement imaginer une classe dirigeante intrusive dans la vie privé. Actuellement seul le parti pirate se préoccupe de ce genre de chose d’où le capital sympathie.


                • Doume65 31 mai 23:14

                  @shyroki
                  Merci. Tu es le premier sur ce fil à donner une information sur ce « Parti Pirate ».


                • vigneron 1er juin 19:20

                  @shyroki
                  Le séquençage ADN n’était pas « subi » mais était soumis au volontariat de chaque Islandais. Parfaitement dans le cadre idéologique libertaire (voire libertarien pour le grand frère suédois) du Parti Pirate donc.


                • Jo.Di Jo.Di 1er juin 00:18

                   
                  Les islandais sont tous cousins consanguins
                   
                  (comme repète tjrs benêt rose frigide sans pède degree, qui chie tjrs une crotte insignifiante derrière son Maître)
                   
                  Et ils ont un pays ; des traditions, des mœurs, une Histoire à défendre donc, bref ils ont un reste de holisme (des vikings pas des chiures grand remplacées) et ne sont donc pas juste des cochons bavant pour un Caddie dans un Supermarché multiethniqué où se suivent,
                   
                  geek, burka, pouf dégraissée dans une clinique esthétique du Bled, djellaba, grande bobo citoyenne du Moooonde, barbu, souchien véreux, branleur de nuit, dealer, gôôôchiste soumis grand remplacé, rappeur .... sous la surveillance vague de boubou à la sortie.
                   
                   


                  • Hieronymus Hieronymus 1er juin 08:51

                    vous êtes très créatif en matière d’orthographe

                    les pays d’ont il faut s’inspirer

                    j’avais encore jamais vu DONT écrit de la sorte


                    • rocla+ rocla+ 1er juin 09:01

                      @Hieronymus


                      l’ orthographe si vous ne l’ eussiez  su  , est un d’ ont .

                    • Doume65 2 juin 20:53

                      @Hieronymus
                      La première phrase de l’article n’est pas mieux : « Les autres pays on fait le mauvais choix »


                    • Jean Keim Jean Keim 1er juin 09:10

                      << Miraculeusement, le pays renaît de ses cendres pour devenir l’un des pays européens les plus performants en termes de croissance. Plus récemment, la classe politique a été dans la tourmente ... >>


                      On retrouve encore et toujours les mêmes antiennes, celles qui font sens dans l’économie mondiale, c’est désespérant, les suisses et les islandais ont les moyens de se faire plaisir mais pour autant sont-ils plus heureux, apparemment la cupidité n’a pas disparue pour autant.
                      Certaines entreprises suisses sont autant prédatrices que des grands groupes anglo-saxons, alors à quoi bon leur particularité égoïste.

                      Il me revient en mémoire 2 dessins dont j’ai oublié l’auteur ; un 1er montre en gros plan une jolie maison avec un terrain clôturé impeccable de propreté et son propriétaire trouve « oh horreur ! » un papier qui fait tache sur la pelouse immaculée, alors il le ramasse et le jette à l’extérieur, extérieur qui fait l’objet d’un 2ème dessin en plan large et là on voit que le monde environnant n’est qu’un immense amoncellement d’immondices. 

                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 juin 19:07

                        @Jean Keim
                        C’est sûr, mieux vaut les solutions appliquées en Grèce par la Gauche dite radicale ...Ce n’est pas la fin du capitalisme, c’est la fin des haricots... 


                      • zygzornifle zygzornifle 1er juin 10:06

                        Depardieu est le chef du parti picrate ......


                        • Marc Chinal Marc Chinal 1er juin 17:29

                          1ère correction  : quels que soient les gugus derrière la création monétaire (rappelons que la monnaie créée par les banques privées lors des crédits, est détruite dès que le crédit est remboursé, mais cela n’a pas assez « démagogique à dire » lorsqu’on cherche « un ennemi », un mouton noir à ses problèmes.)
                          http://www.voter-a-m.fr/videos.htm
                          La monnaie est et restera un outil d’échanges ET d’exclusion. Obligatoirement.
                          .
                          2ème correction sur la « croissance économique de l’islande ».
                          Comme pour l’argentine (qui est un peu sortie de l’ornière grâce aux sojas OGM qu’ils vendent à travers le monde entier),
                          l’Island vend à l’exportation... quoi ? De l’aluminium ! Une production polluante.
                          http://www.courrierinternational.com/article/2011/04/14/l-aluminium-pese-trop-lourd-sur-l-islande
                          http://www.lemoci.com/fiche-pays/islande/
                          et si le tourisme marche bien, c’est parce que leur monnaie ne vaut pas grand chose, et cela, si tous les pays du monde le fait, ben... ça ne fonctionne pas smiley
                          .
                          Vivement la suite, une civilisation de l’accès, une civilisation post-monétaire.


                          • vigneron 1er juin 18:51

                            @Marc Chinal
                            Oui, et de l’alu produit par deux usines dans des mains US et une dans des mains canadiennes....

                            Sinon ils viennent de finir de rembourser les milliards de roros dus aux gvts british et hollandais depuis l’affaire Icesave.... Vus les conditions très favorables qui étaient offertes pour le prêt refusé par référendum, z’auraient été mieux inspirés de l’accepter...

                          • fanchig (---.---.173.2) 1er juin 18:31

                            Islande = Bretagne

                            France go home

                            • gale (---.---.85.248) 2 juin 08:32

                              2 questions au parti pirate pensez vous que conserver des taxes aeroportuaires prohibitives comme c’est le cas actuellement - la taxe aeroport est equivalente au prix du billet d’avion europe, soir favorable au developpement ? Quelle est votre position sur le contrat en cours de négociation avec la chine pour la mise en place d’u port haute mer transit international qui devrait depasser en taille rotterdam ?


                              • Croa Croa 5 juin 23:54

                                À gale,
                                Effectivement tous ces petits aéroports dits « régionaux » qui coûtent les yeux de la tête aux français c’est mieux ! En fait de « développement » ça permets surtout à quelques affairistes de changer de résidence le week-end et pas grand chose de plus. Et on évitera de parler de ’’low-cost’’ qui fait du transport aérien l’activité de l’Union Eurototalitaire dont la production de gaz à effet de serre connaît la progression la plus forte. Grâce à leur taxes l’Islande fait différemment et c’est heureux.


                              • Jeff84 5 juin 16:27

                                Le lien concernant un soit-disant contrôle des capitaux ne mène pas à un article en mentionnant.


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 juin 19:04

                                  @Jeff84
                                  Il s’agit du contrôle des mouvements de capitaux.
                                  3 économistes du FMI viennent d’expliquer que l’austérité et l’absence de contrôle des mouvements de capitaux étaient de l’idéologie, et on aboutit à l’inverse des effets escomptés...


                                • Jeff84 6 juin 07:39

                                  @Fifi Brind_acier
                                  Rien à voir, et ce n’est pas du tout ce qu’ils disent dans leur article, de toute manière.


                                • Habana Habana 6 juin 09:11

                                  Je suis toujours épaté par ces Pays qui ne partent de rien et qui sans vraiment rien faire de plus productif qu’avant deviennent comme par magie les plus « performants ».

                                  C’est une utopie ! Du montage financié et économique. Voilà de quoi il s’agit ! Ni plus ni moins.
                                  Et dans 5 ans, ils s’écroulent à nouveau, comme la Grèce qui a falsifié les chiffres pendant tant d’années ! Balivernes !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès