Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le quai d’Orsay face à Ahmadinejad

Le quai d’Orsay face à Ahmadinejad

La position de la France face à l’Iran a pris un tour plus pessimiste ces derniers jours. On sent que les diplomates français n’y croient plus vraiment. L’expression utilisée par Douste-Blazy lors de la conférence de presse de lundi (voir ici) comme par le porte-parole mardi est : "vouloir espérer" :

S’agissant du dossier nucléaire, comme le ministre l’a dit hier, nous voulons espérer que les dirigeants iraniens, dans leur majorité, sont prêts à examiner la possibilité d’un retour à la table des négociations.
Effectivement, l’espoir d’un Iran qui se plierait aux volontés françaises et occidentales relève d’un effort de volonté assez prodigieux.

Petit détail qui n’aura pas échappé à la sagacité des lecteurs, maintenant habitués à décoder le langage diplomatique : l’appel à des dirigeants plus "modérés" que le président qui pourraient, eux, comprendre que l’intérêt réel, profond de l’Iran est de ne pas se couper de la communauté internationale. Face à Ahmadinejad qui occupe tout l’espace médiatique ces jours-ci, la France voudrait voir ressurgir des dirigeants plus acceptables et, qui n’est pas peu, "majoritaires". Bref, on n’a pas fini, au Quai d’Orsay, de vouloir espérer.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • (---.---.93.175) 15 décembre 2005 13:41

    « vouloir espérer » n’empèche pas d’être réaliste. Le comportement de l’iran est la preuve évidente que l’objectif final est la construction de bombes atomiques. Car, si ce n’était que pour produire de l’électricité, les limitations demandées par les européens étaient faibles comparées aux contreparties proposés. Certainement les européens comptent-ils sur Israël pour détruire les sites sensibles iraniens. ce qui permettrait de garder de bonnes relations avec l’Iran, pétrole oblige.


    • JCDUS (---.---.71.248) 15 décembre 2005 16:57

      Ni Israel ni personne ne pourra empêcher l’Iran de fabriquer la bombe nucléaire mais avant d’en arriver là qui a poussé l’Iran à vouloir la bombe ? si c’est bien leur objectif (L’AIEA a démontrée +sieurs fois qu’il n’y a pas de preuves), pour moi le seul responsable c’est que il y a toujours 2 poids de mesures pour traiter le pb dans cette région, d’un coté on soutient Israel et de l’autre coté on tape sur tout le reste (Liban, Syrie, Palestine, Irak, ...) pourquoi ? si un pays veut défendre SON pétrole , son pain , sa richesse des agressions incessantes que ce soit américains , israeliens, anglais ou autres ce n’est pas N O R M A L, n’importe qui parmi nous il se battra de toute ses forces pour défendre sa famille, ses enfants , sa maison , sa voiture alors pourquoi les autres ont le droit de menacer, de tuer, de brandir leurs armes pour voler le pétrole comme ils le font en Irak pourquoi eux oui et l’Iran non ? ils foutent la M. partout et ils viennent donner des leçons de démocratie forte, regardons le nombre de résolutions de l’ONU contre Israel non appliqué et maintenant ils demandeent au monde entier d’appliquer une résolution miniable contre un pays faible comme le Liban. Pour le seul responsable de la situation actuelle ce sont : Etats-Unis et Israel.


      • (---.---.93.175) 15 décembre 2005 17:10

        Il n’y a aucune menace contre l’Iran, hormis celles provoquées par son obstination à se doter le la bombe nucléaire. Israël n’a rien à voir là dedans.


        • Sylvio (---.---.119.6) 15 décembre 2005 17:55

          A oui ? Et ben je pense que ça ne va pas tardé justement. A peine un 2e assassinat arrive en politique qu’en quelques jours, tous les gouvernement ont accusé et stigmatusé la Syrie et sont même allé (tjrs en quelques jours) jusqu’à en débattre à l’ONU (comme par hasard l’assassinat a été juste avant une réunion à l’ONU sur la Syrie).

          L’Iran et la syrie sont malheureusement condamné à voir leur gouvernement renversé (par la guerre, un coup d’état ou quoi que ce soit) pour que leurs réserves de pétrole puisse être contrôlées. Le tout est comme pour la guerre d’Afghanistan et d’Irak te trouvé des motifs et de stigmatisé à mort leurs gouvernements.

          L’Iran et la Syrie (et le Venezuela) en sont très conscient et c’est pour cela qu’il se « rebelle » ou « s’insurge ».


        • (---.---.209.17) 16 décembre 2005 00:33

          Encore la litanie du discours anti américain. Certes ce ne sont pas des anges et ils travaillent pour leurs intêrets , comme la France avec le pétrole Africain , comme bientôt la Chine qui est prêt à signer avec tous les régimes plus ou moins clair. Bref tout ces chers gouvernement sont prêts à tout pour obtenir du pétrole. Vu les ennuis que connais l’armée américaine en Irak (meme les pipelines explose) je doute qu’ils soient à même d’envahir la syrie , l’iran et puis pourquoi pas, avec tout le bon pétrole récolté ils pourront aller jusqu’en corée du nord et après le monde :))) Faut arreter les délires. Non l’AIE n’a pas de preuves, ils ont juste retrouvé les plans de fabrication d’une bombe A dans les documents fournis par l’Iran (erreur d’aiguillage ou provocation nul ne sait). La question fondamentale est que va faire l’Iran avec la bombe ? Je crois qu’un certain Adolph avait écrit un livre ou il présentait son programme, personne ne l’a cru et tout le monde à sous estimé ses effets de manche. Dommage. Aujourd’hui le président Iranien parle de rayer Israel de la carte , un rigolo ??? En tout cas un président qui rigole c’est GW , non à l’unilateralisme, vive le multilatéralisme, et bien dans le cas de l’Iran, du Soudan et de bien d’autres crises il montre clairement ses limites (SDN ?). Faut-il ne rien faire ? Comment l’histoire le jugera ?


          • michel lerma (---.---.59.247) 16 décembre 2005 03:06

            La France avait une occasion historique de réaffirmer ses valeurs universelles face un nouveau HITLER

            Malheureusement ,nous sommes dirigé par un USURPATEUR,Jacques Chirac,dont la politique étrangere consiste à rendre hommage à ses amis (a lui pas à nous !) tyrans sur la planéte.

            Et quand un petit tyran hausse le ton,il baisse sa culotte.

            L’aspiration de tout peuple en voie de développement,qui dispose ,de plus de ressources naturelles (pétroles,gaz...) c’est de permettre la démocratie ,le bien etre de sa population,l’enrichissement....

            Le nouvel HITLER iranien,lui réaffirme ses idées ultra-obscurantistes et son objectif de détruire un Etat en se dotant de l’arme nucléaire.

            Donc,soyons clair,nous aurons à régler un problème le plus rapidement possible.

            Ne cherchons pas à négocier ou discuter avec des nazis.

            Préparons nous,tous simplement à leur faire la guerre.

            La fuite en avant est un classique pour les dictateurs ,les militaires argentins avaient procédé de la même maniere pour répondre par le nationalisme à des difficultés économiques qu’ils étaient incapable de solutionner alors que la population aspirait à la liberté

            Qui pourrait prétendre que les iraniens n’aspirent pas à la démocratie ?

            Les valeurs universelles de l’homme sont la liberté

            Qui pourrait prétendre que les iraniens sont libres ?

            Alors arrétons de faire des courbettes à ce NAZI ,cela en devient ridicule et cela rappelle les années noires de la politique étrangere de la France.


            • SS (---.---.44.138) 16 décembre 2005 05:00

              January/Janvier 2005 national intelligence estimate(estimation des Etats Unies (NIE)) : L’Iran a besoin pas 5(estimation ancienne du (NIE))ans mais maintenant 10 ans pour developper en serie des bombes nucleaires.


              • Emile Red (---.---.78.190) 16 décembre 2005 12:18

                Encore une fois les amis de GWB parviennent à détourner les médias de la politique expansionniste de leur gouvernement. Grace à une désinformation manipulatoire systématique, par le biais du « scandale » Iranien, ils sont en train de dissimuler une campagne internationale sans précédent.

                En Colombie, fief de leur stratégie militaire en AmSud ( soutiens aux milices ), ils poussent Uribe à négocier avec les FARC et les gvt Espagnol, Français et Suisse sur le problème des otages, occultant leur encadrement de troupes (souvent d’enfants) massées près de Cucuta et de Arauca à la frontière Vénézuélienne.

                Au Chili, les minéraliers du père Bush sont en train de s’installer dans la seconde vallée agricole du pays ( San Félix ) et promettent une gigantesque pollution destructrice à court terme du sol et des rivières.

                En Bolivie, ils menacent d’intervention si l’issue des élections menait Evo Morales, proche d’Hugo Chávez, au pouvoir ( du MAS ).

                En Argentine, les lobbies céréaliers et bouchers achettent à prix modiques des milliers d’hectares aux agriculteurs ruinés par la crise de 2003/2004.

                Passons sur les tentatives de déstabilisation depuis 2003 du gvt de Obasanjo au Nigeria pour obtenir des concessions sur le pétrole, l’uranium et autre métaux, les aides aux rebelles Rwandais avec fournitures d’armes, la possible participation aux guérillas Ivoiriennes, le financement des milices Burundaises...

                Les Etats-Unis sont sur tous les fronts, veulent réimplanter leur omnipotence en AmSur, virer ce qui reste d’Anglais et de Français en Afrique et nous offrent en pature l’os iranien à ronger.... de nucléaire point question avec la Corée du nord, ou la Birmanie, ou même les Philippines....


                • (---.---.190.136) 16 décembre 2005 21:04

                  Je pense que la haine aveugle du président Iranien,envers les Américains,et les Européens, va se communiqué aux peuples Arabes.

                  et qu’ils serait temps d’y mettre le hôla !!! plutôt que bla...bla..bla.

                  jusqu’à présent , seuls les Américains et les Anglais agissent au nom de la démocratie. N’y voyons pas que le pétrole.

                  C’est quand même un dirigeant arabe qui a déclaré que l’Europe était le prolongement naturel de l’Islam.

                  ça vous plairait que votre femme soit obligée de mettre le tchador,que nous soyons obligés de nous rendre à la mosquée sous peine de représailles.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès