Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le rationnement de l’essence en Iran : quelles conséquences (...)

Le rationnement de l’essence en Iran : quelles conséquences ?

Le rationnement de l’essence a commencé hier en Iran, le deuxième producteur de pétrole de l’OPEP, pour une période de quatre mois. Cette décision a été très mal accueillie par la population, et a donné lieu à des violences aux abords des stations-service. Cette situation paradoxale pour le deuxième pays producteur de l’OPEP pourrait avoir des conséquences politiques assez importantes pour le gouvernement d’Ahmadinejad dans un contexte déjà très incertain.

Depuis 00 h 00 le mercredi 27 juin, les automobilistes iraniens voient leur consommation d’essence limitée. Les particuliers ne pourront acheter que 100 litres d’essence par mois, les chauffeurs de taxi officiels 800 litres par mois et les chauffeurs de taxi privés officiellement enregistrés 600 litres par mois. Les voitures des officiels seront quant à elles limitées à 300 litres par mois. Dans un pays où le prix de l’essence est largement subventionné, et où l’accès au combustible fossile est considéré par la population comme un droit naturel, la décision de limiter la consommation d’essence a été très mal accueillie par la population. Des affrontements entre clients ont eu lieu dans les stations-service, et des manifestations spontanées ont eu lieu dès la nuit de mercredi à jeudi. Des autoroutes ont été bloquées à Téhéran, des stations services ont été brûlées et la police anti-émeutes a été déployée dans plusieurs quartiers de Téhéran pour s’opposer aux jeunes qui leur lancaient des pierres en entonnant des slogans anti-Ahmadinejad1. Quelles sont les raisons et quelles pourraient être les conséquences de ce rationnement qui peut sembler paradoxal chez l’un des plus grands producteurs de pétrole au monde ?

Ce rationnement a été annoncé par le gouvernement deux heures avant son entrée en fonction. Les automobilistes se sont vus attribués des carnets de rationnement leur permettant d’acheter de l’essence, et les stations-service sont équipées pour accepter ces coupons. Le gouvernement n’a pour l’instant pas prévu d’accorder le droit de vendre de l’essence hors quota. Les automobilistes iraniens sont inquiets, d’autant plus que pour les citadins (2/3 de la population iranienne), l’automobile joue un rôle très important pour les ménages2. Des embouteillages se sont formés dès mercredi matin aux abords des stations-service, qui étaient parfois protégées par la police.

Le gouvernement iranien a été obligé d’imposer un quota car les capacités de raffinage de l’Iran sont insuffisantes, malgré sa production de 4 millions de barils de pétrole par jour. L’Iran est obligée d’importer près de la moitié de son essence (les raffineries iraniennes produisent 44,5 millions de litres d’essence par jour alors que la consommation quotidienne est actuellement de 79 millions de litres). Selon Ali Farahani, directeur de la distribution des produits pétroliers, le budget de 2,5 milliards USD alloué à l’achat d’essence pour l’année iranienne (qui se termine le 20 mars 2008) sera épuisé avant fin juillet. Le prix de l’essence, malgré une augmentation de 20 % ces derniers jours, reste très fortement subventionné. Le litre d’essence est ainsi passé de 800 à 1000 rials (1000 rials = 0.082 euro). Ce prix ne représente qu’un cinquième du coût du litre sur les marchés internationaux. Cette situation est rendue encore plus difficile avec l’explosion de la consommation d’essence. De nouveaux véhicules iraniens arrivent sur le marché, sans que les anciens soient retirés. Le problème de la capacité de raffinage existe depuis la fin de la guerre Iran-Irak, qui a causé la destruction des raffineries de pétrole iraniennes. La remise en état des raffineries n’a été que partielle du fait des sanctions internationales subies par la République islamique d’Iran et de la difficulté des multinationales à investir dans ce pays. La situation étant devenue critique, des initiatives ont été mises en place afin d’augmenter la capacité de raffinage. En effet, au mois d’avril, l’Iran entamait des négociations avec l’Arménie et la Russie afin de construire une grande raffinerie à la frontière arméno-iranienne, qui permettrait d’approvisionner le marché iranien3.

Cette décision d’imposer un quota sur la consommation met le président Ahmadinejad dans une situation délicate vis-à-vis de la base populaire qui l’a élu, lui qui promettait durant sa campagne en 2005 d’amener «  l’argent du pétrole sur la table » des Iraniens. A Téhéran (qui concentre la moitié des véhicules iraniens) et dans les autres villes d’Iran, les revenus de ceux qui se servent de leur voiture personnelle pour faire le taxi collectif (māshin-e savāri) risquent de souffrir de cette décision. Ceux-là sont ceux qui n’ont pas de travail fixe ou qui veulent arrondir leurs fins de mois4. De plus, les quotas imposés sur la consommation d’essence pourraient causer une augmentation des prix du transport, qui alimentera plus avant l’inflation. La politique économique du gouvernement de M. Ahmadinejad a déjà été critiquée au début du mois de juin 2007 par 57 économistes iraniens. Le 11 juin, ces économistes, dont Mohammad Satari-Far (ancien chef de l’organisation du plan et du budget) et Hossein Abdeh Tabrizi (ancien directeur de la Bourse de Téhéran), écrivaient une lettre ouverte à leur président dans laquelle ils signalaient que les politiques monétaires et bancaires adoptées par le gouvernement allaient à l’encontre de leur objectif de justice sociale. Ils ajoutaient également que ces décisions avaient un prix très élevé, et particulièrement pour les plus pauvres. L’inflation devrait atteindre 17 % pour l’année iranienne 1386 (2007-2008) selon les projections de la banque centrale. Ce chiffre pourrait même être plus élevé selon certains économistes5.

Alors que certains députés iraniens suggèrent l’augmentation du prix de l’essence pour se rapprocher des prix du marché, M. Ahmadinejad et son gouvernement refusent, car cela irait à l’encontre de leur politique visant à améliorer les conditions de vie des pauvres.

Washington a compris que les importations de pétrole de l’Iran étaient un levier important sur l’Iran, et pourraient brandir cette arme dans le bras de fer qui les oppose à Téhéran au sujet du programme nucléaire iranien.

Le rationnement du pétrole est ainsi un sujet hautement politique et dangereux pour le gouvernement de M. Ahmadinejad, et le sujet est déjà débattu dans la classe politique, les journaux et au sein de la population. On voit bien que les conséquences de cette décision impopulaire pourraient être bien plus étendues qu’une simple restriction des déplacements automobiles.

Notes :

1 : Iran fuel rations spark violence, BBC, 27 juin 2006
2 : Manochehr Riahi, « Automobile’s role in the future of transportation system, Tehran as an example », Trafikdage, Ålborg University, 19-20 août 1996
3 : L’Arménie, l’Iran et la Russie vont entamer des discussions pour la construction d’une raffinerie de pétrole, Nouvelles d’Arménie, 19 avril 2007.
4 : Vincent Lepot, « L’impact de la mégapolisation sur une urbanité bien réglée. Quatre phases dans l’évolution du quartier Pirousi-Parastar. », présenté au cours de la séance Téhéran sous Elbourz, "L’air est meilleur là-haut" dans le cadre du séminaire sur la diversité citadine organisé en octobre 2000 par le Centre de Prospective et de Veille Scientifiques et Techniques.
5 : « Iran economists warn Ahmadinejad on inflation », Middle East Times, 11 juin 2007.


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 29 juin 2007 11:40

    Cela va relancer la vente de voiture plus récente et donc moins gourmandes en essence.

    Après avoir subventionné l’essence pendant des années, le parc iranien est remplit de vieille caisse, bouffant plus d’essence qu’un 33 tonnes charger à bloc.

    Mais bon, les barbus s’est très fort, pour aller lapider en place publique une femme dont un type qui habite à 100km à dit qu’elle trompait son mari. Mais dès qu’il faut planifier un truc sur plus de 15 jours ...


    • Karl 29 juin 2007 14:24

      Un drapeau americain sur l’Iran.

      La destabilisation continue du regime Iranien ouvre la porte a une possible action armee de la part des « gentils ».

      Attendons quelques mois... Je dirais pour le printemps prochain. Dans ce cas probable, je suggere de vendre vos actions Renault si la France ne participe pas a l’action « humanitaire » musclee. Mais avec Sarko, je pense qu’on ira leur foutre la patee, et donc je suggere d’acheter des action Renault et Total (2 entreprises aux interets developpees en Iran). Quand aux Iraniens, je leur conseille de baisser la tete, ils vont s’en prendre plein la tronche d’un cote ET de l’autre, pour pas un rond : ils vont etre bien servis !


      • perditadeblanc perditadeblanc 29 juin 2007 15:38

        pouvez vous nous expliquez concrétement ,ce que vous avez personnellement contre la PERSE.. ? peut être qu’un chat persan...ou un tapis...ou montesquieu vous ont fait du mal. ?


      • Michel Maugis Michel Maugis 30 juin 2007 19:36

        Michel Maugis @ Perditadeblanc

        Pouvez vous nous expliquer concrétement ,ce que vous avez personnellement contre la PERSE..

        Hélas ils ne le feront pas, non qu’ils en sont incapables, mais parcequ’ils n’oseront dire les raisons fondamentales.

        L’Iran est un pays pacifique qui n’a jamais bombardé un autre pays pour l’envahir, en contradiction à ce que font l’Usanie et Israel.

        L’Iran est un pays qui clame fort sa souveraineté, non comme Israel et l’Usanie dont on ne sait plus très bien qui gouverne chez l’autre.

        L’Iran est un pays qui respecte la charte de l’ONU et l’égalité internationale, non comme l’Usanie et Israel. . L’Iran est le premier pays à avoir créé le concept des droits de l’homme, il y a plusieurs milliers d’années, et qui a libéré les juifs. Non comme l’Usanie et Israel qui pratiquent régulièrement des génocides.

        l’Iran est un pays qui proclame le droit des palestiniens a résister au fascisme et racisme de l’etat sioniste et de l’Usanie.

        L’Iran est un pays fier et digne qui ne s’agenouille pas devant l’empire comme ces micro états de larvettes que sont les pays europeens France, gb, Allemagne etc..

        Et puis les faibles (intellectuellement) aiment bien se mettre du côté du criminel Bush, ils se sentent en sécurité.

        Ils ont besoin de diaboliser leurs ennemis qu’ils se créent afin de pouvoir perdurer leurs existences par la guerre perpétuelle.

        L’Iran et les autres pays de « l’axe du mal » sont de sérieux obstacles à l’installation du fascisme occidental sur le reste du monde.

        VIVE L’IRAN, VIVE LA PERSE !!


      • Gilles Gilles 1er juillet 2007 10:07

        C’est quoi ce délire ? De la provoc ?

        Peut être, peut être Michel. Personne ne nie que la Perse fût une grande civilisation millénaire qui a beaucoup apporté à l’humanité.

        Cependant, difficile de considérer l’Iran contemporain comme progressiste, à moins d’être aveugle, borné. N’est ce pas une théocratie, une dictature par des religieux ? N’y fouette t-on pas les gens, ne pend t-on pas les adolescents ? Les prisons ne sont-elle pas pleines de « dissidents » ?

        En tout cas, même si je suis persuadé que l’Iran serait un pays intéressant à visiter, que des amis on témoigné de l’affabilité de la population, quitte à choisir mon lieu de vie, je préfèrerais les USA ou même Israël (pourtant pas mal ici connaissent mes critiques virulentes à propos de ces pays)


      • IP115 1er juillet 2007 11:29

        @Gilles

        Laisse tomber ce guignol, c’est un pauvre débile (extrémiste marxiste) qui se prend pour un intellectuel ... Ce malade a un système de valeur tellement faussé qu’il est persuadé que Cuba est une démocratie ... MDR (fait une petite recherche sur le net tu verras à quel point ce débile est atteint) ...

        Pour les autres (ceux qui ont quelque chose entre les oreilles), quelques liens sur l’Iran cette théocratie dirigée par des barbus intégristes, le pays du non respect des droits de l’homme (épinglé chaque année par Amnesty International), le pays de la flagellation et de la lapidation (barbares !), le pays de la pédophilie, le pays de l’esclavage, la prostitution et du commerce des femmes et des fillettes, de la corruption, du terrorisme et du négationisme ... Un bien beau pays ... smiley

        PS : Maugis, le titre d’ingénieur est réservé à ceux qui ont fait les études et obtenu le diplôme correspondant, merci de ne pas le salir ...


      • CAMBRONNE CAMBRONNE 1er juillet 2007 11:51

        IP 115 bonjour

        Effectivement le gars MAUGIS est grâve de chez grâve .

        Je ne sais pas s’il se tient les côtes ou si c’est la camisolle qui lui tire les bras en arrière .....

        Quand on affirme que Cuba est une démocratie il est certain que l’iran en est une autre .

        Vive la Corée du nord quand même .


      • CAMBRONNE CAMBRONNE 1er juillet 2007 14:31

        Furtif

        Vous parlez de Ceccaldi ?

        Cordialement .


      • Michel Maugis Michel Maugis 1er juillet 2007 14:41

        Michel Maugis @ Gilles

        Votre réponse est totalement hors de propos et n’a absolument aucune connexion avec mon commentaire.

        Vous n’avez montré que votre impossibilité à réfuter quoi que ce soit de ce que j’ai dit, et que vous appelez provoc, délire.

        C’est quoi ce délire ? De la provoc ?

        Vous n’avez en rien repris ce que j’ai dit. Votre réaction est donc stupide. Une opinion qui dénote votre niveau intellectuel et QI. Lorsqu’on émet une opinion négative sur une personne ou des propos, on prend soin de l’argumenter.

        Peut être, peut être Michel.

         ??? Vous seriez d’accord avec tout ce que j’ai dit ? Et vous appelez cela provoc ? Votre mauvaise foi est donc accablante.

        Personne ne nie que la Perse fût une grande civilisation millénaire qui a beaucoup apporté à l’humanité.

         ??? Quoique ce que vous dites n’est pas ce que j’ai dit, je le confirme. Mais j’ai dit bien plus que vous n’avez en rien réfuté.

        Cependant, difficile de considérer l’Iran contemporain comme progressiste, à moins d’être aveugle, borné.

        Vous êtes fourbe. Vous ne savez raisonner que sur des propos que vous inventés.

        C’est un peu facile. Je n’ai pas dit que l’Iran avait actuellement un régime progressiste ou ne l’avait pas. Le caractère de la politique interne d’un pays ne peut être jugé que par les Iraniens eux-mêmes. Eux seuls ont vécu leur passé et sont à même de juger le caractère de leurs gouvernements successifs.

        Par contre, nous avons le devoir de juger un peuple, un régime, en fonction de son comportement avec les autres pays. Et on ne peut juger internationalement un pays sous prétexte de sa politique intérieur. Cela est de la fourberie. C’est en fait la politique fourbe des USA depuis quasi toujours.

        Et c’est de cela qu’il s’agit. Et je peux vous dire que l’IRAN est un pays pacifique avec ses voisins et le reste du Monde, comme Cuba, comme la Bielorussie, comme la Corée du Nord. Ce que ne sont pas Israel et les USA qui sont des pays racistes et fascistes et qui ne vivent que par la guerre perpétuelle. Ce que vous n’ avez pas essayé de réfuter.

        Et c’est bien pour les raisons que j’ai indiquées que vous attaquez l’IRAN.

        Quand l’iran a eut un gouvernement progressif avec Mossadegh , vous savez très bien ce qui c’est produit. De même en ce qui concerne l’Afghanistan avant 1979

        N’est ce pas une théocratie, une dictature par des religieux ?

        Vous en avez rien à foutre de cela. Vous attaqué l’Iran parce que l’Iran défend le peuple palestinien. Vous êtes un hypocrite.

        Quand le monde occidental, larbin des USA, traitera l’Iran respectueusement, alors le peuple iranien pourra s’occuper de son système politique librement. On ne fait pas évoluer intérieurement un pays en l’attaquant de l’extérieur, par des pressions externes. C’est tout le contraire.

        N’y fouette t-on pas les gens, ne pend t-on pas les adolescents ? Les prisons ne sont-elle pas pleines de « dissidents » ?

        Cela n’a aucun rapport avec le sujet, et ne concerne que les Iraniens, eux seuls peuvent juger.

        En France et aux USA les prisons sont aussi pleines de « dissidents ». Et les USA sont le pays avec le plus de « dissidents » en prison, ou assassinés.

        En tout cas, même si je suis persuadé que l’Iran serait un pays intéressant à visiter, que des amis on témoigné de l’affabilité de la population, quitte à choisir mon lieu de vie, je préfèrerais les USA ou même Israël (pourtant pas mal ici connaissent mes critiques virulentes à propos de ces pays)

        Il n’y a rien de plus méprisable d’en un débat que de se prendre comme une référence d’autorité pour donné un semblant de crédit à ses propos.

        En fait vous venez de reconnaître avec votre « en tout cas «  qu’ils ne valent rien.

        Les juifs du monde entier vous répondent allègrement qu’ils préfèrent vivre ailleurs qu’en Israel. La prochaine foi, critiqué le fond de mes propos et en les citant


      • Gilles Gilles 1er juillet 2007 18:49

        IP115..... Guignol je veux bien. Extrémiste Marxiste.... heu il me semble que Marx se retournerait dans sa tombe à la seule idée de religieux à la tête d’un état.

        Je remarque que pour une fois nous sommes d’accord sur l’essentiel ! cool


      • Gilles Gilles 1er juillet 2007 18:52

        Je viens de lire la réponse de Michel.

        Pas la peine de répondre je crois, ça devient paranoïaque.

        Lisez mes autres posts sur d’autre articles Michel, vous ravalerez vos erreurs


      • perditadeblanc perditadeblanc 1er juillet 2007 20:45

        il y’a un lobby « suisse » dans ce forum qui soutien georges le vacher contre vents et marées..certains soutiennent même l’idée qu’une mini bombe...nucléaire ferait l’affaire ;je la leur souhaite en plein dans leur gueule de reptiles .de soit disant humains,Insensibles à tout.Surtout qu’on ne raconte pas de bobards au bon peuple de France,la Perse est une nation amie et ne doit à aucun prix faire l’objet de pressions à l’onu qui hypothéquront l’avenir de nos enfants sur des générations.EN CLAIR nous avons(infiniment) de plus grands intérêts avec l’IRAN qu’avec ISRAël.Aucun français ne doit donner sa vie à une cause fantoche pour la gloire et la sécurité de quelques affamés en mal d’histoire.que les sauvages du missouri ou de l’arkansas y aillent seuls.


      • IP115 1er juillet 2007 20:56

        Le laideron de service nous montre son « vrai visage », et c’est aussi moche dedans que dehors ... smiley


      • IP115 1er juillet 2007 21:10

        « heu il me semble que Marx se retournerait dans sa tombe à la seule idée de religieux à la tête d’un état. »

        ben, c’est écrit dans sa fiche « rédacteur », lis la elle est aussi ridicule que le minable qui va avec ... ceci dit, il est dans un tel état de délabrement mental que cela ne m’étonnerais pas que tout cela dépasse un peu ses maigres capacités intellectuelles d’« ingénieur autodidacte » (c’est nouveau) ... smiley


      • Marsupilami Marsupilami 1er juillet 2007 21:36

        @ IP115

        T’es de droite, je suis de gauche, mais tu me fais bien rire jaune avec ta lucidité tranchante. La lucidité n’est ni de droite ni de gauche, même si le joggeur fou va inévitablement se planter vu qu’il est nul en course.

        Bien à toi quand même et calme-toi, ton héros finira par s’asphyxier comme tous les autres.


      • arturh 29 juin 2007 14:24

        Tiens ! Pas encore une seule réaction pour expliquer que tout ça c’est la faute de Bush ? Qu’est-ce qui se passe ?


        • arturh 29 juin 2007 14:26

          Ouf ! je suis rassuré. Juste au moment où j’écrivais, le premier est arrivé. Ca va, tout va bien...


        • donegale 29 juin 2007 14:50

          La politique etrangère Iranienne est bien intelligente et très pointue. L’arrivée au pouvoir de Bush a été pour eux du pain béni ! par sa politique, ils sont arrivés à se hisser en tant que pouvoir régional avec la complicité des russes. Les luttes internes ont la méme qualité, peut être, ils veulent en finir avec l’épouventail de service, ahmadinejad et de légitimiser l’utilisation des centres nucléaires pour l’indépendance énergitique !

          même Avera fait les yeux doux pour Iran !


          • fooz 30 juin 2007 12:28

            Bush n’a pas été du pain béni pr l’Iran !! L’administration Bush traitait secretement avec la diplomatie Iranienne afin de rétablir des relations normales (commerciales, politiques, etc). L’Iran a aidé les Américains en Afghanistan en fournissant des renseignements à la CIA. Tout semblait aller dans la bonne direction. C’est le discours de Bush sur « l’axe du mal » qui a tout brisé. Cheney (qui avait plus la main mise sur la diplomatie que Powell) a refroidi les relations diplomatiques avec l’Iran. Les iranienns l’ont tres mal pris d’etre mis dans le meme sac que les irakiens ou les Nord Coréens. Ce qui a conduit à l’élection de Mahmoud Ahmadinejad (mm si ce n’est pas lui qui controle la politique étrangere ni le programme nucléaire) qui promettait de lutter contre cet affront américain. Finalement, on ne légitime pas l’utilisation d’une centrale nucléaire (que la population soutien) en rationnant l’essence.


          • LE CHAT LE CHAT 29 juin 2007 15:00

            @CALMOS

            khadafi va bientôt devoir importer du sable ,le maroc du shit ,fidel du sucre et hugo de la coco ! smiley


          • Karl 29 juin 2007 15:10

            Pas impossible.

            L’Iran est l’un des premiers producteurs de petrole car il ne dispose pas de capacites suffisantes (en fait tres tres limitees) en raffinage.

            Ceci est partiellement (mais de maniere significative) lie aux restrictions de commerce exterieur impose ces dernieres 25 annees par lONU. (propose par les USA). (pas la faute de Bush, mais pas loin...)

            Ce serait tout de meme immoral de laisser un pays du tiers-monde se developper ses moyens propres de vivre decemment !


          • Algunet 29 juin 2007 15:14

            Arrête ton humour le chat, j’ai mal au ventre ! smiley

            Ceci dit il est vrai que cette situation doit être dure à vivre pour l’iranien de base. Leçon à retenir on a la politique (et la religion) que l’on mérite. Les jeunes étudiants bougent, c’est probablement leur planche de salut...


          • Lilian Lilian 29 juin 2007 15:34

            L’Iran n’est pas un pays du tiers monde. C’est un pays qui a un très haut niveau universitaire, y compris pour les femmes. Et une importante classe moyenne et superieure.Et c’est aussi un pays islamiste. l’Iran est un pays complexe et souvent mal connu.En France, on en a une image souvent éroné, ce n’est pas le Pakistan. C’est pour cela que c’est un pays particulièrement interressant.


          • Karl 29 juin 2007 17:14

            Interessant ? Entierement d’accord. Pour un pays islamiste, il est en effet tres progressiste envers les femmes. Les lois islamistes revoltent apperemment certains ici, et en meme temps, nous avons des habitudes aussi revoltantes dans nos pays.

            Tiers-monde ? Oui et non : tiers-monde sans doute pas dans le sens ou vous l’entender, tiers-monde quand meme dans le sens ou l’Iran dispose d’une marge de manoeuvre tres tres limitee en terme de politique internationale... Il n’est pas loin de subir entierement les desiderata du G8, c’est pas le Zaire ou la Cote d’Ivoire, mais pas loin...


          • Michel Maugis Michel Maugis 30 juin 2007 20:06

            Michel Maugis @ Le Chat

            Et la France de l’Intelligence et dignité, si l’on vous considérait comme un exemplaire représentatif.


          • LE CHAT LE CHAT 2 juillet 2007 09:46

            @Michel Maugis

            pour toi il faudra importer deux palettes d’humour et une de dragées Fuca


          • LE CHAT LE CHAT 29 juin 2007 16:17

            @FURTIF

            vendredi , c’est le jour de la prière . Il l’a peut être remplacé par un saut à l’elastique du haut du minaret ?

             smiley


          • snoopy86 29 juin 2007 17:13

            Mon cher furtif voisin

            Tout est consensuel aujourd’hui...

            Bonnet n’inspire plus guère que le raseur philosophique

            Demian et Bozz se sont retrouvés « sur » Quitterie

            D’ici peu l’imam va envoyer un bouquet à Cosmic


          • manusan 29 juin 2007 16:37

            il y a plus qu’à tourner Madmax 4 en Iran.


            • N.E. Tatem N.E. Tatem 29 juin 2007 16:45

              Salut à tous !

              On prédit la fin du pétrole d’ici 25 à 50 ans, « in Science et Vie » de Mars 2007 smiley

              L’épuisement de cette ressource fossile à l’origine de 50% d’électricité dans le monde -voir les méconnaissances de nos 2 présidentiables lors du face-face Sargo/Ségo pendant la campagne. Environ 60% pour la France, le nucléaire 17%, le charbon 12% et un petit chouia des barrages d’eau et encore plus minime le réseau des éoliennes. Les USA produisent 50% de leur électricité du charbon, 300 000 mineurs assurent la production de la houille.

              L’avenir est au charbon qui peut tenir 2 siècles malgré qu’il soit très polluant, problème du CO² qui fait débat actuellement. La Chine a ouvert 7 grandes mines en l’espace des 6 dernières années.

              Le nucléaire est vraiment la seule solution, mais les salades vertes -des écolos- pensent à l’énergie du vent (éoliennes) malgré son prix pour nous éviter d’être éclairer à la bougie mais n’ont pas de réponse pour faire tourner l’industrie.

              Pour le charbon la géologie terrestre montre qu’il y aurait une bonne répartition sur la surface de la Terre et paradoxalement les actuels pays producteurs de pétrole seront à sec. Il n’ont point de charbon. Le soleil, le vent et le nucléaire sont leur avenir.


              • Lilian Lilian 29 juin 2007 16:56

                Le nucléaire produit dejà 80 pour cent de l’electricité en France (78 exactement) et il représente 17 pour cent de l’energie totale utilisée en france (parce qu’il faut aussi chauffer, faire marcher les gameboy, circuler et bien d’autre chose encore) mais ,même si tu produis 100 de l’electricité avec le nucléaire , il ne representera que 19 pour cent de l’energie totale. Je ne comprends pas en quoi le nucléaire est une solution au problème énergétique alors. Ce n’est pas une attaque, c’est une question. Il faut m’expliquer. Pourquoi ne pas faire un article ?

                Sinon, je ne vois pas trop le rapport de ton commentaire avec le contenu de l’article.


              • vraitravailleur 29 juin 2007 18:15

                « Le nucléaire représente dix sept pour cent de la consommation énergétique en France » : voilà encore une absurdité sortie de la bouche de Ségolène Royal lors de son duel télévisé avec Nicolas Sarkozy.

                Personne n’est en mesure de chiffrer la consommation d’énergie en France plus que la longueur des côtes maritimes.

                Un seul exemple : la consommation de bois ou de déchets de papier de chauffage, y compris dans des chaudières de bâtiments collectifs. Même les ministères s’abstiennent de chiffrer en calories les documents déchiquetés et les dossiers et meubles réformés qui servent de combustible pour leur chauffage central ?

                Comme des millions de gens, et malgré mon abonnement électrique, je chauffe mon habitation avec du matériel de récupération (non toxique) gratuit. Ma voisine se chauffe à la tourbe qu’elle récolte dans d’anciens marécages et l’un de mes voisins a installé son éolienne importée et non subventionnée. Qui peut chiffrer les calories que nous utilisons ?

                vraitravailleur


              • moniroje moniroje 29 juin 2007 17:38

                Je ne crois pas que cette pénurie aura des conséquences sur le gouvernement.

                J’ai vécu dans un pays de ce genre, grand producteur et exportateur de gaz, avec un gouvernement à poigne. Début Décembre : plus de gaz dans les maisons, pour se chauffer surtout ; alors, la nuit, de longues queues de voitures et de gens aux stations-service, pour acheter des bouteilles de gaz : tous frigorifiés, fatigués, écoeurés ; mais aucune réprobation publique et pas un mot à ce sujet dans les journaux ; l’incompétence du gouvernement était dite à mi-voix mais la BM du membre du parti ne risquait pas d’être salie même d’un regard excédé...

                Je suppose qu’en Iran, les conséquences de cette pénurie seront bien moindres que ce que rêvent les détracteurs de son gouvernement.


                • vraitravailleur 29 juin 2007 17:55

                  Que démontre une fois de plus la pénurie en essence dans un pays producteur et exportateur de pétrole ?

                  Le système interventionniste de l’Etat au moyen de subventions et d’une réglementation contraignante pour fixer les prix, que ce soit celui de l’essence, du gaz, de l’électricité, de l’assurance maladie ou des transports est une absurdité économique qui, en définitive, pénalise tout le monde, et plus particulièrement les pauvres qui n’ont pas les moyens de se fournir au marché noir quand on en arrive à la pénurie.

                  L’Iran, soi-disant islamiste, reproduit ainsi les mêmes erreurs que feu l’Union soviétique, soi-disant marxiste, avec ses entreprises d’Etat qui perdaient de l’argent alors qu’elles auraient dû être rentables.

                  Le seul lien avec la religion de cette politique absurde est d’établir comme priorité le soi-disant bien-être des pauvres. Il s’agit là d’un raisonnement commun à beaucoup de prêtres chiites ou catholiques post-conciliaires et aux démagogues qui recherchent les voix du lumpenprolétariat pour se faire élire à Eslamshahr, à Bobigny ou sur le plateau du chemin vert à Boulogne sur mer.

                  vraitravailleur


                  • Atlantis Atlantis 29 juin 2007 21:31

                    Apparemment ils ont du pétrole mais pas d’idée.

                    Pas grave, de toute façon dans peu de temps plus personne n’aura des deux ...

                    (opération humanitaire : donnez votre alambic pour l’iran !)


                    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 30 juin 2007 04:14

                      @ La précipitation de cette mesure impopulaire laisse craindre qu’on ait de bonnes raisons de croire qu’il faille constituer des réserves de toute urgence... comme on le fait avant un conflit. En espérant que ce soit une fausse alerte, le résultat a court terme d’une pénurie devrait être de renforcer les liens entre l’Iran et la Russie, dépanneur le plus probable.

                      Danger, Georges, l’Iran n’est PAS l’Irak

                      http://www.nouvellesociete.org/5120.html

                      Pierre JC Allard


                      • ZEN ZEN 30 juin 2007 08:05

                        @ Pierre Allard

                        Votre hypothèse ne me semble pas probable. L’Iran a depuis longtemps des problèmes de raffinage, sous-équipée dans ce domaine, dépendante de l’étranger.


                      • perditadeblanc perditadeblanc 30 juin 2007 09:43

                        @ ZEN....

                        beaucoup de parvenus,hier, fraîchement débarqués de Dantzig de Bucarest de Varsovie de Dresde ou de Salonique,des sqatteurs qui se mettent à donner des leçons de savoir vivre, de maintien, moralisent, érigent des murs,redéploient d’autres ghettos et maintenant menacent une nation trois fois millénaire sur le même sol, berceau de civilisations, qui ne menace personne outre le fait qu"elle est sous l’embargo depuis 20 ans de ploucs américains chargés jusqu’à la gueule de plutonium de matiére fissile et de napalm.Ceux là même qui n’ont pas hésités à pétrifier par deux fois un Japon déja vaincu sans aucune émotion ni murmure. Et qui vous dit que L’Iran ne crée pas une fausse pénurie,ne se met pas dans une situation de guerre virtuelle rien que pour téster les capacités de résistance de son propre peuple et anticipé par là, les réactions de l’ennemi.. ?


                      • fooz 30 juin 2007 12:33

                        Au risque de perdre le soutien de la population ? De sacrifier la légitimité du pouvoir en place ?


                      • Gilles Gilles 2 juillet 2007 08:12

                        Perditabeblanc, ta photo ne serait-elle pas celle de l’Ex impératrice d’Iran, virée par le peuple ?

                        Si c’est le cas.... quelle ironie !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès