Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le réchauffement climatique... et la guerre froide

Le réchauffement climatique... et la guerre froide

Souvenez-vous : c’était il y a plus de cinquante ans. Aux actualités cinématographiques, on voyait des hordes d’avions gigantesques sillonner le ciel américain, ou décoller dans des volutes de fumée noire. Quand j’étais petit, c’est comme ça que j’ai appris mon premier mot compliqué d’anglais : "scramble" (ça et la lecture des Battler Britton). Les pilotes qui s’équipaient à la hâte de leur casque et de leur masque à oxygène et qui partaient s’engouffrer dans le cockpit de leur monstres à 6 ou 8 réacteurs. Les russes faisaient de même, avec leurs Bisons et leurs Bears (toujours actifs en 2008 !), mais il m’aura fallu attendre plus de 30 ans encore pour les voir le faire, sous forme de cassettes VHS. Les souvenirs de la guerre froide, la propagande montrant les abris anti-nucléaires construits au fond des jardins, avec la visite obligatoire de la maîtresse de maison montrant son stock de conserves ou le coin de jeu des enfants. Bref, une époque où on s’attendait à recevoir sur la tête une de ces fameuses bombes thermonucléaires qui auraient ravagé le monde. Et des bombes, on en a fabriqué des tas, qui ont sillonné le monde à bord de ces fuselages d’acier, portées par ses ailes immenses. Et comme les avions, même les plus sophistiqués ne sont que des engins mécaniques, parfois, certains ont eu des ratés. Certaines missions ont tourné court. Notamment le 21 janvier 1968.

La scène se passe à Thulé, au Groenland. Une base immense créée en 1949 par les américains, lors d’une opération intitulée Blue-J, dotée d’un immense radar pouvant aller jusqu’au Pôle Nord . Construite sur un territoire appartenant au Danemark, qui avait banni l’usage de la bombe atomique sur son territoire. Ce jour-là, un B-52 de la 380ème escadrille de Plattsburg AFB, porteur de 4 bombes nucléaires parti faire un tour au dessus de la mer de Baffin est l’objet d’un incendie à bord, obligeant ses 7 membres d’équipage à s’éjecter. L’engin s’écrase sur la banquise à 16H45, avec ses quatre bombes à bord et ses 132 500 litres de kérosène. Cinq membres d’équipage seront sauvés : l’un meurt, l’autre tombe en mer et est porté disparu. L’avion est en miettes, mais la chaleur qui s’est dégagé à l’impact a fait fondre la neige sur plusieurs mètres et l’endroit où il s’est crashé est couvert de débris brûlants. Une énorme explosion a tout détruit, que des témoins venus raconter l’événement à la BBC expliquent avoir entendue. Les techniciens en combinaison jaune hyper-visible accourent, munis de leur compteur geiger et commencent à scrapper la neige sur une bonne épaisseur sur plusieurs centaines de m2, ce qui n’est pas sans étonner les eskimos venus assister à cet étrange ballet. En France, aux actualités, pas de bonhommes en jaune. Un compteur Geiger, pour dire que tout va bien. Et c’est tout.

A l’époque, on indique que les bombes sont OK : elles se sont brisées, mais elles n’ont pas explosé, et on a bien retrouvé les restes de leur détonateurs (qui s’étaient déclenchés à l’impact, avec 400 kg de TNT : les bombes se sont donc bien complètement démantibulées). Après quelques jours, un communiqué rassurant est envoyé sur les téléscripteurs du monde entier : "tout va bien, on maîtrise la situation", dit l’US AIR FORCE. On a retrouvé les 4 bombes, le monde peut être rassuré. Deux ans auparavant, à Palomares, ils avaient dit la même chose. Mais avaient retrouvé une bombe manquante au bout de 81 jours de recherches intenses. Les 3 000 soldats venus à Thulé avec leurs pelles ont bien travaillé. L’armée américaine l’assure : il n’y a plus aucun danger. Elle veille. Seuls les eskimos se grattent la tête, en se demandant ce que sont venus faire les scrappers Caterpillar descendus à la hâte des avions de transport C-124 ou C-133 qui continuent à faire des rotations en plein blizzard. Sous des rafales de vents jusqu’à 137 km/h, et des températures de -33 à -57°C, cela paraît assez irréel. Les débris sont mis dans des containers posés sur des camions, qui filent aussitôt à la base de Thulé à l’abri de tous les regards. 10 000 tonnes de glace seront ainsi collectées  ! Etonnés, ils reprennent leurs kayaks en peaux de phoque et repartent à la chasse au fusil (et non plus au harpon). Ces américains, quelles drôles de personnes quand même : ils ramassent la neige à la pelle en plein mois de janvier. Remarquez, chez les eskimos on ne la ramasse jamais, on ne connaît pas la pelle... et encore moins le Caterpillar.

Et pendant plus de 40 ans on n’en saura pas davantage. Jusqu’à ce 10 novembre 2008, ou un documentaire passionnant de la BBC retrouve deux des pilotes éjectés. John Haug and Joe D’Amario, qui dans une interview renversante révèlent le pot aux roses. Oui, la glace scrappée était bien radioactive... et pire : sur les 4 bombes tombées, il en manquait bien une ! Sur les 4 Mark 28FI, de 4 m de long et pesant 984 kgs, il manquait la numéro 78 252... Pas retrouvée dans les débris... ni au milieu des bacs à neige ramassés à la hâte. Elle est tombée plus loin, dans l’eau, et manquait donc à l’appel. Sur la base, tout paraît pourtant normal dans les mois qui suivent, pourtant. Au printemps Groënlandais, les eskimos dans leurs kayaks voient arriver un bateau qu’ils ont déjà vu plusieurs fois dans le coin. L’USS Eastwind, un... vieux brise-glace des Gardes Côtes US, entré en service en 1944 . De la classe "Wind" ; copiée sur un modèle suédois, l’ Ymer. Drôle d’engin : il possède sous son étrave une hélice pour "hacher" la glace. Sur son pont, ils remarquent une grande bâche. Ces américains, pensent-ils, après nous avoir apporté les pelles, voilà qu’ils nous apportent leurs tentes ou leurs tipis. A son bord, il y a même parfois un hydravion un Grumman Duck coloré ou un hélicoptère orange fluo. Cette fois là, pas d’hélico, juste la grande bâche beige. Le bateau passera son temps à lancer des ballons, pour faire diversion : le voilà devenu station météo circumpolaire. Il lancera aussi parfois des fusées atmosphériques. C’est en fait un de ces derniers voyages : en décembre de la même année il doit être retiré du service. Il sera ferraillé 4 ans après. Un remarquable site montre des photos de l’expédition polaire de 1952 du fameux brise glace. Le bateau n’arrive pas seul : au total on comptera 38 navires nouveaux à Thulé cette année là ! L’opération, secrète, et donc complètement black-outée pour les médias, a reçu un nom de code  : "the recovery operation, conducted in near total darkness at temperatures that plunged to minus-70 degrees, was known as Project Crested Ice. But the work crews called it "Dr. Freezelove." Voilà qui rappelle un film... qui était sorti quatre ans avant. Les danois, à qui appartient le Groënland, ne sont même pas mis au courant de l’opération. Les américains ont toujours eu de drôles de mœurs avec leurs propres alliés.

Sous la bâche, les américains ont en fait caché... l’Alvin. On vous en a déjà parlé, de ce sous-marin. C’est lui qui avait permis de voir les premières images du Titanic. Très mobile grâce à son hélice arrière orientable, équipé de plusieurs phares et de bras télescopiques, il peut ramasser au fond des océans des objets. L’armée américaine l’a réquisitionné à la hâte pour tenter de retrouver la bombe manquante, tombée dans l’océan. Les plongées s’accumulent, toujours fort discrètes, et pourtant il faut se rendre à l’évidence : autant chercher une aiguille dans une meule de foin : "but eventually, the search was abandoned. Diagrams and notes included in the declassified documents make clear it was not possible to search the entire area where debris from the crash had spread. Au bout de trois mois de recherches intensives, les américains abandonnent tout espoir de retrouver la quatrième bombe : "the view was that no-one else would be able covertly to acquire the sensitive pieces and that the radioactive material would dissolve in such a large body of water, making it harmless. ".

Durant les mois qui suivent, les blocs de glace sont fondus sur place et les débris mis dans des fûts. Souvent à la main, et sans masques, jugés trop gênants par ces températures. Un site danois nous offre des images sidérantes sur leur accumulation. Ces fûts seront eux-mêmes scellés plus tard dans d’énormes cylindres d’acier soudés, embarqués sur un cargo... direction Aiken, en Caroline du Sud, à l’usine de retraitement.. de déchets nucléaires de Savannah River. Elle existe toujours, cette usine, et fait toujours la même chose. Les morceaux d’avion eux aussi sévèrement contaminés sont eux envoyés à la centrale nucléaire d’Oak Ridge, une centrale... civile, elle aussi toujours active de nos jours puisqu’elle vient juste de s’équiper cette année d’un surpercomputer Cray XT5 Jaguar de 1.64 petaflops. Elle est reliée à l’organisme de la non-prolifération nucléaire Ornl sous l’égide lui-même du fameux Homeland Security : aux Etats-Unis, on ne s’embarrasse pas du tout de mélanger nucléaire militaire et militaire civil... choses qui sont aujourd’hui tant reprochées à l’Iran.

Quarante ans après donc, on apprend qu’une bombe nucléaire a été abandonnée au fond de l’océan. Elle y a rejoint les vestiges des nombreux sous-marins coulés accidentellement ou lors de cette même guerre froide qui est bien allée jusqu’à en supprimer plusieurs... militairement, en faisant à chaque fois risquer une riposte terrestre et... thermonucléaire. Sans qu’on n’en sache rien dans le pubic. Quarante ans après on fait le bilan : les travailleurs danois venus en aide pour collecter les débris sont en train de mourir tous de divers cancers. Quand ils remplissaient les fûts à la main, on leur disait après de simplement brosser leurs vêtements pour en retirer la neige qui y restait colllée. Tout l’endroit était contaminé, mais on l’a bien caché à tous le monde, y compris aux militaires US venus témoigner pour la première fois dans ce terrifiant reportage.

Aujourd’hui, le bilan de la catastrophe de Thulé est beaucoup plus lourd qu’on ne l’a pensé pendant quatre décennies : dès 1987 une étude montrait une hausse alarmante du taux de cancers des anciens ouvriers de la base, spécialement les danois que l’on n’avait pas averti des dangers. 200 d’entre eux ont décidé cette année de demander des dédommagements aux USA. Sans avoir eu de réponse à ce jour à leurs doléances. L’armée américaine n’a jamais suivi médicalement les 3 000 soldats venus à la hâte scrapper à la pelle les lieux du sinistre. Aujourd’hui encore, le Pentagone se refuse à remettre au public tout élément susceptible de révéler l’immensité des dégâts réels occasionnés par cette perte de bombe nucléaire et les effets de l’éparpillement des trois autres :

"When Danish workers at Thule began to get sick from a slate of illnesses, ranging from rare cancers to blood disorders, the Pentagon refused to help. Even after a 1987 epidemiological study by a Danish medical institute showed that Thule workers were 50 percent more likely to develop cancers than other members of the Danish military, the Pentagon still refused to cooperate. Later that year, 200 of the workers sued the United States under the Foreign Military Claims Act. The lawsuit was dismissed, but the discovery process revealed thousands of pages of secret documents about the incident, including the fact that Air Force workers at the site, unlike the Danes, have not been subject to long-term health monitoring. Even so, the Pentagon continues to keep most of the material on the Thule incident secret, including any information on the extent of the radioactive (and other toxic) contamination". Scandaleux !

Pour tout dire, Greenpeace avait bien tenté le 5 mai 2003 d’alerter le monde sur le problème, en sortant un dossier confidentiel de 4 000 pages, dénonçant le fait que tout n’a pas été transporté aux USA : "personne ne sait apparemment aujourd’hui ce qu’il y a dans les 54 dépôts de la base de Thulé, qui constituent une bombe à retardement pour le Groenland" disait-il. Sorti en pleine fin de guerre de l’Irak, le dossier n’avait eu que fort peu d’écho en Europe comme dans le monde. Le gouvernement danois avait néanmoins posé la question aux USA, Colin Powell s’étant efforcé tout de suite de calmer le jeu. Depuis, rien n’est sorti des accords passés sur la demande d’agrandissement de la base formulée par les USA dans le cadre du bouclier anti-missiles de W.Bush façon Star Wars.

On aurait pu en rester là... si le réchauffement climatique ne s’en était mêlé. Alors que la calotte Groënlandaise fond à une vitesse alarmante, des études montrent qu’il y a bien contamination des sols en profondeur en 1968. En 2003 toujours, Aqulaq Lynge, le président de l’Inuit Circumpolar Conference avait déjà déclaré que le plutonium répandu avait détruit des territoires de chasse eskimos. En 1991, une observation au compteur Geiger de sédiments puisés sur ces terrains montrait déjà des taux alarmants de radio activité. Les Inuits demandaient alors réparation au parlement danois pour le préjudice subi, et la fermeture définitive de la base afin de retourner sur les terres de leurs ancêtres. Une demande restée depuis vaine. La base est toujours là, elle s’est agrandie depuis, a changé son radar pour un modèle nouveau en Phase Array, et fonctionne toujours donc . Elle s’intitule pompeusement "Eye of Freedom" en raison de ce nouveau radar gigantesque de détection de départ de missiles de Russie. Dans le bulletin de la base de Novembre 2008, on y voyait des soldats-pompiers faire un exercice d’extinction de crash d’avion. De fort mauvais goût. Pire encore : deux photos plus loin, c’était une "simulation de recherche de débris humains"... on ne rêve pas. Des fausses mains ensanglantées et des faux membres sont éparpillés dans la neige pour une chasse au trésor pour militaires bien déplacée en ces lieux. C’est bien une base US, qui se moque comme de l’an soixante huit de ce qu’ils ont pu y faire un jour sur place, ces fameux militaires.

Chez les Inuits, on continue à se nourrir des phoques ou des poissons qui vivent aux alentours du fond ou repose toujours l’engin mortel. Sans qu’on ne s’en formalise plus que cela. Le réchauffement climatique déverse aujourd’hui en surface des eaux la contamination maintenue jusqu’ici dans le seul permafrost autour de la base. Oui, mais l’immense radar "de la Liberté" veille, le monde entier peut être rassuré. Quand les bébés eskimos auront tous quatre bras, on commencera peut être à s’intéresser à eux.

PS : un étonnant document découvert juste après la mise en modération par un de mes collègues permet de mieux se faire une idée de l’étendue des travaux de décontamination : c’est un document de l’USAF, que l’on peut évidemment proposer comme étant de la propagande rassurante.

http://www.risoe.dk/rispubl/NUK/nukpdf/ris-r-213_p30-46.pdf

Documents joints à cet article

Le réchauffement climatique... et la guerre froide Le réchauffement climatique... et la guerre froide Le réchauffement climatique... et la guerre froide Le réchauffement climatique... et la guerre froide Le réchauffement climatique... et la guerre froide Le réchauffement climatique... et la guerre froide

Moyenne des avis sur cet article :  3.23/5   (86 votes)




Réagissez à l'article

359 réactions à cet article    


  • Halman Halman 15 novembre 2008 15:30

    C’est curieux cette habitude chez les médias de prétendre faire une découverte historique d’un fait bien connu depuis toujours. C’est le genre d’histoires dont j’ai entendu parlé déjà quand j’étais gosse.

    En même temps, ce genre d’accidents, il est bien naïf de s’imaginer que cela n’arrive jamais.


    • Castor 15 novembre 2008 17:09

      Bon article,
      merci.


      • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 15 novembre 2008 17:33

        Cet accident (ainsi que bien d’autres) est rapporté dans le documentaire de Peter Kuran "Nuclear Rescue 911 : Broken Arrows & Incidents", disponible sur support DVD en import US toutes zones chez Goldhil réf. GH 1558 (pas de sous-titres) ; et quand on connaît la vérité, ces images d’archives et déclassifiées deviennent impressionnantes.


        • K K 15 novembre 2008 18:29

          Très bon article qui apporte, avec ses liens, un complément utiles aux informations parues dans la presse.


          • morice morice 15 novembre 2008 18:46

             C’est curieux cette habitude chez les médias de prétendre faire une découverte historique d’un fait bien connu depuis toujours. C’est le genre d’histoires dont j’ai entendu parlé déjà quand j’étais gosse. 

            Halman soyez au moins honnête : si vous êtes comme moi, vous ignoriez que la 4 eme bombe avait été égarée.. "le fait bien connu" n’a jamais été présenté ainsi. D’ailleurs, le Danemark a émis hier une plainte envers les USA : si l’affaire été connue, ils l’auraient fait en 1968.

            Merci, Castor.


            • John Lloyds John Lloyds 15 novembre 2008 19:19

              Excellent article.

              Comme complément, une carte des épaves radioactives, ou autres missiles nucléaires.



              • jeje46 15 novembre 2008 19:23

                Bonjour,

                Merci morice pour ce bon article qui nous montrer une fois de plus les mensonges et manipulations de nos états !

                Cordialement.

                Jérôme


                • maxim maxim 15 novembre 2008 19:31

                  et ben dis donc .....

                  à part l’Atlantique Sud ,y’a pas beaucoup d’endroits épargnés .....

                  quand je pense que j’allais en week End en Normandie ou en Vendée pour bouffer des plateaux de fruits de mer et du poisson frais ,il devaient contenir une bonne dose de radioactivité !

                  vu le nombre de saloperies immergées ,merci Messieurs les Anglais !


                  • Yohan Yohan 15 novembre 2008 20:04

                    Bon article et bon sujet.
                    J’ai l’impression qu’on n’a pas fini de payer les couilonnades de l’époque de la guerre froide


                    • Lucien B. 15 novembre 2008 20:21

                      Salut morice,

                      Excellent, clair, net et précis !
                      Il me semble qu’il y a également quelques saloperies atomiques US qui traînent au fond de l’eau du côté de l’Espagne, Portugal.


                      • Leonid Bronstein 15 novembre 2008 22:44

                        Oui, le K8 avec un reacteur et des torpilles à tete Nuc à bord. A 800km de Bordeaux...


                      • E-fred E-fred 15 novembre 2008 22:07

                        Personnellement, je n’avais jamais entendu parler de cet "incident".

                        Merci pour le rappel....et je suis surpris par la "qualité" de la propagande américaine : "That’s all Folk’s" en ce qui concerne la fin du nettoyage !!!

                        à Lucien B. vous voulez parlez de l’incident de Palomares ?
                        http://www.brookings.edu/projects/archive/nucweapons/palomares.aspx je suis tombé dessus en faisant des recherhces sur Thulé.

                        J. Lloyds, impréssionnant l’article de science et vie de 1992 !!!

                        Et encore des histoires de sous marins : http://www.europe1.fr/Info/Actualite-Internationale/Europe/20-morts-dans-un-sous-marin-russe/(gid)/178986 


                        • morice morice 15 novembre 2008 22:16

                           le cas de Palomares est cité dans l’article et dans celui de Piccard ainsi que dans le cas du Koursk. A cette date on n’a aucune info de crash possible de bombardier soviétique armé , même si circulent depuis des années des rumeurs.Merci pour la carte que je vais étudier en détail . merci aux technos d’avoir ajouté le lien transmis gentiment par un rédacteur-modérateur.


                          • Lucien B. 15 novembre 2008 22:33

                            @ E-Fred

                            non, Palomares est déjà cité dans l’article.


                          • Alex 15 novembre 2008 22:48

                             smiley morice qui sait dire merci smiley smiley smiley

                            Serieusement, c’est un très bon article, j’ai pris plaisir à le lire, j’ai même cliqué sur quelques bolducs !


                          • E-fred E-fred 15 novembre 2008 22:58

                            Oula, pardon... oui, j’ai raté la phrase de l’article avec "Palomarese" !!! Je suis un peu trop rapide dans la lecture en modération...


                          • Asp Explorer Asp Explorer 15 novembre 2008 23:32

                            Tout ceci est intéressant, mais néanmoins à prendre avec circonspection. Les media anglo-saxons sont friands de ce genre de reportages sensationnels sur les "onnousditrien" et les "onnouscachetout", à grands renforts d’images adroitement recoupées, de témoignages grassement payés et de musique dramatique. En général, la réalité qui finit par en émerger bien des années plus tard et beaucoup moins romanesque.


                            • Lucien B. 16 novembre 2008 00:40

                              Morice,

                              on sait bien que tu ne les aimes pas les ricains.

                              Mais, allons voir chez tes potes si c’est mieux ! tu veux bien ?


                              • morice morice 16 novembre 2008 00:49
                                 
                                par Lucien B. (IP:xxx.x5.76.134) le 16 novembre 2008 à 00H40 
                                 
                                Morice, 

                                on sait bien que tu ne les aimes pas les ricains. 

                                NC 

                                • Lucien B. 16 novembre 2008 00:51

                                  ok morice

                                  allons voir chez tes potes si c’est mieux ! tu veux bien ?

                                   smiley)


                                • morice morice 16 novembre 2008 01:10

                                   par Lucien B. (IP:xxx.x5.76.134) le 16 novembre 2008 à 00H51 

                                   
                                  ok morice 

                                  allons voir chez tes potes si c’est mieux

                                  NC

                                  • Alex 16 novembre 2008 01:14

                                    Voyons morice vous n’allez pas recommencer ! Pour une fois qu’il n’y a aucune insulte sur votre fil.

                                    Et n’oubliez pas, "réagir au commentaire" à la place de "réagir à l’article" histoire que cela soit lisible !


                                  • Lucien B. 16 novembre 2008 02:16

                                    ben momo,

                                    qu’est-ce qui t’arrive ? tu boudes ?

                                    on s’est déjà insulté cordialement non ?

                                    où est le problème ?

                                     smiley





                                  • hihoha 16 novembre 2008 07:28

                                    Bouh les amerloques et les rosbifs sont des méchants, des pollueurs, des fachos hohoho.
                                    Un grand merci pour cet article , de ce scoop.
                                    Un fervent admirateur.


                                    • dazibao dazibao 16 novembre 2008 09:31

                                      Les adeptes de l’église de bobologie vous convaincront sans peine, que l’ennemi ne consiste pas en ces bombes concues pour tuer in fine, mais bien les centrales électro-nucléaires françaises...


                                      • morice morice 16 novembre 2008 10:54

                                         par hihoha (IP:xxx.x39.223.14) le 16 novembre 2008 à 07H28 

                                         
                                        Bouh les amerloques et les rosbifs sont des méchants, des pollueurs, des fachos hohoho. 
                                        Un grand merci pour cet article , de ce scoop. 
                                        NC
                                        par Lucien B. (IP:xxx.x5.76.134) le 16 novembre 2008 à 02H16 
                                         
                                        ben momo, 

                                        qu’est-ce qui t’arrive ? tu boudes ? `
                                        NC

                                        • Alex 16 novembre 2008 16:09

                                          Ben momo, j’ai pas le droit à un NC moi ? smiley


                                        • morice morice 16 novembre 2008 18:36

                                           J’espère aussi que les différentes piques, pour démarrer une nouvelle querelle avec morice, vont cesser car c’est vraiment pénible.

                                           je l’espère, mais vous avez déjà l’exemple inverse. Les moinssages, eux, continuent.


                                          • ouallonsnous 16 novembre 2008 19:53

                                            A @morice, t’en fais pas momo, ils sont irrémédiablement cons et jaloux, ce qui est plus grave, c’est que la modération soit impuissante à nous en protéger !


                                          • morice morice 17 novembre 2008 01:07

                                             par ouallonsnous (IP:xxx.x04.253.118) le 16 novembre 2008 à 19H53 

                                             
                                            A @morice, t’en fais pas momo, ils sont irrémédiablement cons et jaloux, ce qui est plus grave, c’est que la modération soit impuissante à nous en protéger !
                                            ah ça, je ne comprends toujours pas cette inertie.

                                          • morice morice 17 novembre 2008 01:05

                                             

                                            Mr morice, quand pour y répondre, vous citez la phrase d’un commentateur, pourriez- vous utiliser les caractères penchés et les guillemets, car on a du mal à distinguer votre réponse ?. merci.

                                            c’est ce que je fais en général... sauf quand je commente de chez mes clients, où je n’ai pas toujours accès à la barre de menus des styles !


                                            • Alex 17 novembre 2008 01:16

                                              Vous vous connectez avec votre compte auteur de chez vos clients ?


                                            • Alex 17 novembre 2008 01:08

                                              Bonsoir morice,

                                              Je suis allé voir sur cent-papier l’article "les fonctionnaires zèlés" et j’ai trouvé la comparaison entre notre situation aujourd’hui et celle d’il y a 60 ans très pertinente, c’est un bon article.

                                              D’ailleurs je me demande pourquoi il n’est pas passé sur avox.

                                              Je pense que nos querelles sont allées beaucoup trop loin, sachez que je n’ai aucun pouvoir sur la parution d’article, je n’ai pas de compte auteur et je n’ai pas piraté agoravox, je ne suis pas un gars d’extrême droite comme vous devez le penser, ni un néo-nazi et je ne suis pas non plus un "combattant" comme j’ai pu le dire il y a quelques jours de ça pour déconner, je suis juste un simple citoyen de France, et je ne veux pas plus la guerre en Iran que vous et je n’ai jamais approuvé l’intervention en Irak.

                                              Essayez, comme on vous la dit de nombreuses fois de répondre sous les commentaires concernés, et de mettre des guillemets lorsque vous citez quelquun, et surtout répondez à vos interlocuteurs de façon moins narcissique et vous verrez que tout rentrera dans l’ordre.

                                              J’espère que vous croyez en ma sincérité.

                                              Bien à vous,
                                              Alexandre.


                                              • hihoha 17 novembre 2008 09:44

                                                Mrde alors...

                                                Le seul texte intelligent et intelligible de Momo est sur cent papiers et pas sur Agora !!!!

                                                Est-ce que cet article a été proposé à la publication sur Agoravox ou non ?
                                                SI oui ,il serait intéressant d’en connaître le refus de sa parution par les modérateurs !! 


                                                • morice morice 17 novembre 2008 10:27

                                                   Est-ce que cet article a été proposé à la publication sur Agoravox ou non ? 

                                                  oui. Chez moi, c’est dans l rubrique "Vos articles en attente de validation". Depuis le 30 octobre !
                                                  QUI BLOQUE ICI LES PARUTIONS ? VOUS et vos amis, ne jouez pas au repentir.

                                                  Je pense que nos querelles sont allées beaucoup trop loin..

                                                  Pas qu’un peu... maintenant, à vous de vous débrouiller avec. Il est un peu tard pour s’en rendre compte là.

                                                  je ne suis pas non plus un "combattant" comme j’ai pu le dire il y a quelques jours de ça pour déconner, je suis juste un simple citoyen de France, et je ne veux pas plus la guerre en Iran que vous et je n’ai jamais approuvé l’intervention en Irak. 


                                                  C’est pas bien de mentir, voilà tout : je n’aime pas les menteurs. Surtout ceux qui se cachent sous différents pseudos.

                                                  "J’espère que vous croyez en ma sincérité."
                                                  NON, pas du tout, vous ne cessez de mentir ici.


                                                  • morice morice 17 novembre 2008 10:27

                                                     par Alex (IP:xxx.x26.170.225) le 17 novembre 2008 à 01H16 

                                                     
                                                    Vous vous connectez avec votre compte auteur de chez vos clients ?
                                                    NC

                                                  • morice morice 17 novembre 2008 10:55

                                                     par Papy (IP:xxx.x9.8.14) le 17 novembre 2008 à 10H47 

                                                     
                                                    "Un site danois nous offre des images sidérantes sur leur accumulation" 

                                                    c’est DANS le texte. Il suffit de regarder les photos, et je vous prierai de ne pas tenter de mettre le texte comme vous n’avez cesser de le faire. Merci.
                                                    `
                                                    ar Atavus (IP:xxx.x8.2.28) le 17 novembre 2008 à 10H42 
                                                     
                                                    C’est un scandale, comment des individus peuvent oser bloquer vos articles. 
                                                    Il serait plus que temps que l’équipe de modération se penche sur cet épineux problème.
                                                    NC

                                                    • morice morice 17 novembre 2008 12:44

                                                       par Papy (IP:xxx.x9.8.14) le 17 novembre 2008 à 11H55 

                                                       
                                                      Morice, 

                                                      J’ai vu que vous avez essayez de me repondre mais votre commentaire n’est pas affiché... Pourriez vous me redonner le lien ? 

                                                      DANS LE TEXTE.


                                                      • morice morice 17 novembre 2008 13:35

                                                         par Calito (IP:xxx.x8.53.109) le 17 novembre 2008 à 11H55 

                                                         
                                                        Morice, 

                                                        Ce que souligne papy, c’est que très vraisemblablement vous ne parlez pas Danois. 
                                                        NC

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès