Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le régime algérien : Un danger pour la paix et la stabilité du (...)

Le régime algérien : Un danger pour la paix et la stabilité du Maghreb

Point de salut pour le Maghreb sans que s’accomplisse la démocratie en Algérie

On ne peut pas comprendre la politique d’hostilité algérienne à l’égard du Maroc, sans caractériser le régime qui gouverne l’Algérie depuis l’indépendance.

Ce régime n’est pas une démocratie. C’est une dictature dont l’acte fondateur est un meurtre : celui de l’architecte de la révolution algérienne Abane Ramdane par Abdelhafid Boussouf et Lakhdar Ben Tobbal. Par cet assassinat, ces deux hommes ont été, avec Houari Boumediene, les principaux fossoyeurs de l’idéal démocratique du congrès de la Soummam de 1956 « qui prônait la primauté du politique sur le militaire ».

Par la répression, par la terreur, par la délation, par la manipulation, par le crime, par le travestissement de l’histoire, le clan Boumediene a confisqué l’indépendance de l’Algérie, fait main basse sur le pouvoir, en mettant en place le monopole d’une oligarchie arbitraire, dominée sans partage par l’institution militaire.

Houari Boumediene a renforcé, consolidé et définitivement installé cette dictature. Il jette, à la suite de son coup d’état militaire de 1965, les fondements de la doctrine qui marquera pour des décennies les relations du Maroc et de l’Algérie. Cette doctrine, pose l’hégémonie de l’Algérie sur le Maghreb comme une donnée stratégique vitale. Sa concrétisation passe par l’affaiblissement du Maroc. Houari Boumediene lance alors l’une des plus longues guerres larvées, dont l’objectif avoué est la déstabilisation du Maroc dans ses fondements historiques, politiques, institutionnels, économiques et sociétaux.

Dans sa quête éperdue pour affaiblir le Maroc et imposer son pouvoir hégémonique sur l’ensemble du Maghreb, le Régime algérien a fait feu de tout bois. Il a nourri la haine entre les Algériens et les Marocains, suscité toutes les tensions régionales, en exploitant toutes les situations pour mettre à genou le Maroc. Alger, fut le refuge et le soutien d’un certain nombre d’opposants marocains dans les années soixante. Dans ces mémoires, l’ancien Président algérien Chadli Benjedid, suggère de manière très allusive une implication de Boumediene dans le coup d’État d’Oufrir de 1972. Ce Régime a apporté une aide financière et logistique à ces « Héros sans gloire » des événements de mars 1973 qui ont secoué le Maroc et tout particulièrement l’Atlas. Le 18 décembre 1975, quelques semaines après la Marche Verte, Boumediene ordonne en guise de représailles, l’expulsion massive de 45 000 familles marocaines (350 000 personnes), pour la plupart établies depuis des générations en Algérie. L’expulsion massive de ces 45 000 familles marocaines restera à jamais un crime contre l’humanité, dans la mesure où elle est caractérisé par « une violation délibérée et ignominieuse des droits fondamentaux d’un groupe d’individus inspirée par des motifs politiques ».

Depuis 1975, le conflit du Sahara constitue le point de tension culminant de la politique d’hostilité algérienne contre le Maroc. Toutes les tentatives de déstabilisation du Maroc par les tenants de la doctrine Boumediene ont basculé, à partir de cette date, de l’escarmouche à l’état permanent de guerre larvée. Une guerre, marquée par une diplomatie algérienne agressive, qui fait de la question de l’intégrité territoriale marocaine, son seul dossier de politique étrangère.

Certains commentateurs, qualifient d’hystérique cette agressivité de la diplomatie algérienne. Concernant les rapports de certaines personnalités algériennes vis-à-vis du Maroc, Mohammed Sifaoui va jusqu’à les qualifier de rapports relevant de la psychiatrie.

Dans le documentaire « Les dernières heures du président Houari Boumediene », Abelmalek KERKEB rapporte cet étrange comportement du Président algérien qui, au sujet du problème du Sahara lors du quinzième sommet de l’OUA de Khartoum (Soudan) en 1978, était dans « un état de nervosité extrême, qu’il n’arrivait plus à se contrôler ». Cela rejoint le témoignage de Jean Daniel qui décrit la réaction du Président Algérien le 16 octobre 1975, à l’annonce par le Roi Hassan II de la Marche Verte pour la récupération du Sahara : « Un moment, le roi parle de l’Algérie sur un ton conciliant et amical. Le Président lui lance, en arabe, une injure et, à ma stupeur, il avance son bras droit et délivre un magistral bras d’honneur. Tel un voyou de Bab el Oued. Le Président austère qui se donnait à voir quelques instants plus tôt avait disparu. J’avais devant moi un autre homme. Un jeune garnement des rues prêt à tout. Il s’est levé de son fauteuil et s’est mis à sautiller de façon étrange. Un peu hystérique. Je ne saurais dire s’il sautait de joie ou de colère, mais, je le revois très bien, il a bondi à plusieurs reprises. Il trépignait, comme s’il avait perdu le contrôle de son personnage. Les insultes contre Hassan II pleuvaient. J’étais stupéfait. Jamais je n’avais vu un chef d’Etat dans cet état. Ce n’était qu’un torrent d’invectives à un niveau insoutenable de grossièreté, d’obscénité, de vulgarité. Sans transition, ont suivi les menaces. Hassan II ne l’emportera pas au paradis. Il ne sait pas ce qui l’attend. L’Algérie ne se fera pas rouler dans la farine. »

Aujourd’hui, quand le Ministre des Affaires Étrangères algérien Ramtane Lamamra déclare « La région a besoin que s’accomplisse la mission de décolonisation du Sahara Occidental », il est dans cette irrationnelle guerre diplomatique de quarante ans, que certains commentateurs qualifient de jeu de bonneteau obsessionnel du pouvoir en Algérie.

Cet entêtement à vouloir à tout prix une défaite marocaine dans le dossier du Sahara, pose la question de la construction maghrébine :

- L’union du Maghreb pourra-elle jamais s’établir sur cette volonté constante et irréductible d’amputer un des membres de cette union d’une partie de son territoire historique ?
- L’union du Maghreb pourra-elle jamais s’établir alors que depuis quatre décennies, l’Algérie entretient sur son territoire, la présence armée du Polisario contre le Maroc, et des populations séquestrées dans les camps de Tindouf, dont les enfants ont été élevés dans la haine du Maroc ?
- L’union du Maghreb pourra-elle jamais s’établir alors que l’Algérie partage avec la Corée du Nord le triste privilège d’être les seuls au monde à tourner obstinément le dos à leurs voisins ?

Contrairement à Ramtane Lamamra, un certain nombre d’intellectuels maghrébins pensent que la région a certainement plus besoin que s’accomplisse la démocratie en Algérie. Car la nature du régime algérien peut être un danger pour la paix et la stabilité au Maghreb. La fin du régime oligarchique en Algérie est immanquablement une donnée stratégique vitale pour la construction maghrébine.

Tous les faits historiques montrent et démontrent que face à la doctrine qui fonde la politique du Régime Algérien à son égard, le Maroc a toujours adopté une stratégie défensive, se signalant par des réactions modérées, privilégiant la main tendue et la sauvegarde du bon voisinage.

Cette stratégie de modération et de la main tendue a systématiquement été mise en échec par le manque de raison et de bon sens, d’un Régime Algérien incapable à jamais de concevoir l’idée d’un espace humain, économique et politique intégré, dans une communauté d’un Maghreb fédéral apaisé.

Pour que ne soit pas compromise sa marche résolue vers une société des droits, des libertés et des justices sociales, et pour une communauté de destin maghrébine apaisée, solidaire et fraternelle :

- Le Maroc se doit d’assumer avec fermeté sa responsabilité de puissance régionale politique, économique et militaire, en opérant une rupture radicale avec la doctrine qui consiste à garder l’équilibre des forces, attendre des jours meilleurs et une autre génération d’hommes politiques algériens, porteurs d’une vision et d’une pensée politique nouvelles.

- Le Maroc se doit d’apporter un soutien massif, déterminé, sans complexe et sans concession à la question de la démocratie et des droits de l’homme en Algérie.

La seule main tendue, se doit d’être à l’adresse de la démocratie en Algérie, à l’endroit du citoyen algérien et des seuls démocrates algériens.

Avec les démocrates tunisiens, le Maroc, ses partis politiques, ses associations, ses intellectuels, ses médias, sa société civile, se doivent d’accueillir et d’aider tous les démocrates algériens, pour contribuer à la victoire des forces démocratiques en Algérie.

Le régime des généraux en Algérie n’a plus sa place dans la construction maghrébine. Il porte à jamais, devant l’histoire, le plus grand passif dans la haine et la discorde qu’il sème depuis plusieurs décennies, non seulement au sein de son propre peuple, mais au sein de l’ensemble des populations du Maghreb.


Moyenne des avis sur cet article :  1.98/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • cedricx cedricx 15 novembre 2014 06:14

    Surtout que le seul régime qui met en danger la stabilité du Maghreb c’est bien le régime monarchiste de droit divin marocain ( Nous savons tous que la démocratie de façade au Maroc n’est là que comme paravent à la monarchie qui dirige tout, qui s’accapare tout, comme le disait un ami marocain :« Au Maroc tu as le droit de tout critiquer sauf le roi, l’armée et Dieu, ce qui revient à dire finalement que tu as le droit rien dire, rien critiquer ! » Ce qui est hélas la vérité ! Quel contraste avec l’incroyable liberté de ton observé en Algérie ou en Tunisie !


    Le seul pays qui au Maghreb qui entretien des rapports conflictuels avec tous ses voisins c’est bien le Maroc, guerre avec l’Algérie depuis son indépendance alors que ce pays n’aspirait qu’à panser ses plaies, avec la Mauritanie puis les Sahraouis en lutte pour leur indépendance, avec au nord l’Espagne qui a dû faire intervenir ses forces spéciales (ilot Persila) pour rappeler au roi qui est le chef...

    L’Algérie dans toutes ses démarches, notamment sur l’affaire du Sahara occidental, le fait en phase avec le droit international et les résolutions de l’ONU, ce qui est tout le contraire du Maroc qui est dans l’illégalité totale au Sahara occidental occupé, et ça en France nous le savons bien mais nous soutenons ce pays justement parce que en vérité nous ne voulons pas d’un Maghreb uni que nous ne pourrions pas contrôler. 
    Par contre nous passons sous silence les horribles assassinats contre nos ressortissants au Maroc, on les enterre vivant ou on les carbonise dans des crimesprétendument crapuleux : un exemple parmi beaucoup d’autres d’un français et d’une française assassinés au royaume enchanté : http://www.ladepeche.fr/article/2014...-a-agadir.html et ne me demandez pas pourquoi personne n’en entend jamais parlé.... 

    N.B:Le Maroc vient encore une fois renier un de ses engagements internationaux en refusant au tout dernier moment d’organiser la plus grande manifestation sportive africaine (la coupe d’Afrique de foot)prétextant que les africains ont l’Ebola, no comment....


  • Zeb_66 14 novembre 2014 13:08

    Bof, un sbire propagandistes US, cela fait plus de 2 ans que les ricains essayent de faire
    tomber le pouvoir Algérien depuis la Tunisie et le Maroc qu’ils contrôlent.
    Des unités spéciales, plus de 500 hommes transportés par des avions à décollage
    vertical sont en attente, basés dans le sud de l’Espagne il y a 1an1/2, en Tunisie aujourd’hui.
    « Ces salauds d’Algériens qui ne veulent pas aller en Syrie faire tomber Assad et qui en plus
    signent des gros contrats pétrolier avec les Russes ; il faut que ça cesse et vite ! »
    Mouarf !


    • LECID 16 novembre 2014 09:41

      Les wahhabites, la CIA, les sionistes... et bientôt les martiens ! La théorie du complot de la main invisible de l’étranger est un subterfuge éculé dont la finalité est de masquer une réalité simple : la nature dictatoriale du régime qui gouverne l’Algérie. Notre pire ennemi, c’est nous-même. Depuis plusieurs décennies, le pire ennemi de l’Algérie (son drame) c’est la logique politique de la nomenclature qui la gouverne depuis l’indépendance, qui porte un préjudice monumental d’abord aux intérêts des populations algériennes.


    • LECID 16 novembre 2014 09:42

      Les wahhabites, la CIA, les sionistes et bientôt les martiens ! La théorie du complot de la main invisible de l’étranger est un subterfuge éculé dont la finalité est de masquer une réalité simple : la nature dictatoriale du régime qui gouverne l’Algérie. Notre pire ennemi, c’est nous-même. Depuis plusieurs décennies, le pire ennemi de l’Algérie (son drame) c’est la logique politique de la nomenclature qui la gouverne depuis l’indépendance, qui porte un préjudice monumental d’abord aux intérêts des populations algériennes.


    • colere48 colere48 14 novembre 2014 16:32

      L’auteur mérite pour cet article un glorieux H’Mar d’or  smiley  smiley 


      • QAmonBra AmonBraQ 14 novembre 2014 17:49

        @ M-Kabech

        A l’ère de l’information citoyenne, globalisée et de qualité, solide alternative aux merdiats, présenter le régime néowahhabite de sa $ionissime M6 comme un parangon de « démocratie » en Afrique du nord, relève de la plus grossière et maladroite propagande.

        Ayant connu plus habile et plus vicieux en la matière, y compris sur ce site, je constate, non sans rire, que les « stages » dispensés par les officines anglo-$ionistes semblent soit baisser de niveau, soit s’adresser à des « apprenants » sous cultivés ou bien alors ce serait une conjugaison des deux.

        J’invite donc l’auteur a « mouiller davantage la chemise », la majorité des agoranautes méritant mieux que cela.


        • christian pène 14 novembre 2014 20:09

          le mot « démocratie » n’a aucun sens pour un musulman.....


          • QAmonBra AmonBraQ 14 novembre 2014 22:48

            @ christian pène

            Et en France, comme dans la plupart des pays dits « occidentaux », il n’en a plus aucun, ou, à l’instar de l’auberge espagnole, les a tous, (colonialisme, $ionisme, libéralisme etc.) ce qui revient au même.

            Ceci met tout le monde sur un pied d’égalité, donneurs de leçon comme les autres . . .


          • ELCHETORIX 14 novembre 2014 22:48

            Faut préciser pour un musulman salafiste takfiriste , wahabite c’est ok ..
            Moi je ne vois pas non plus en cette UE « CHRISTIAN » une démocratie ni ailleurs d’ailleurs !
            Des prémices de démocratie en BOLIVIE , au VENEZUELA et dans les pays des BRICS voilà un bon début .
            Je n’en voie pas non plus aux USA ni en Grande-Bretagne avec la city et la « Reine » qui en tiennent les rênes , encore moins chez les néonazis de KIEV.
            Au MAGHREB oui il y a un état qui résiste à l’Empire et ce n’est pas au royaume chérifien .
            RA.


          • titi 14 novembre 2014 23:01

            « Au MAGHREB oui il y a un état qui résiste à l’Empire et ce n’est pas au royaume chérifien . »

            Et quand le chef de cet Etat résistant est malade, il va se faire soigner auprès des médecins des vraies démocratie !!

            Ah bah non ??? en fait il vient se faire soigner à Grenoble !!!


          • ELCHETORIX 14 novembre 2014 23:35

            Et alors , c’est celà la liberté , que Boutef se fasse soigner en « GAULE » cela montre que le système médical est très en pointe , l’était surtout avec les progrès du CNR , mais depuis la fin de l’après Gaullisme , tout se délite , notre démoncratie tout comme le système sanitaire , politique , de l’enseignement et ainsi de suite ..
            Depuis que le non de 2005 a été renié par les parlementaire 2 ans plus tard , j’affirme que notre état et notre nation FRANCE n’est plus un état Démocratique , c’est devenu une ploutocratie immonde !
            Mais nul doute que ma FRANCE redeviendra le pays des droits de l’homme ET du citoyen !
            RA .


          • titi 15 novembre 2014 00:16

            @Elchetorix

            Que Boutef soit accueilli en France pour se faire soigner, ca prouve qu’il ne chie pas la honte après ses propos sur les Français.

            Pour mémoire lors des inondations d’Alger en 2001, cette sous merde avait expliqué que les immeubles effondrés c’était la faute de la France.
            Alors que ca fait 40 ans que son régime corrompu mange l’argent qui aurait pu être utilisé à rénover les égouts construits sous la IIIème république.

            Ne vous en déplaise, ce n’est pas parce que l’Algérie fait partie de l’Internationale Socialiste qu’elle est fréquentable.


          • titi 15 novembre 2014 00:17

            « l’était surtout avec les progrès du CNR »

            Selon RTL, Boutef se fait soigné à Grenoble en ce moment même en 2014.

            Inutile de remonter à Mathusalem.


          • Michel Maugis Michel Maugis 15 novembre 2014 02:49
            @titi

            Il est clair que titi, à cervelle de moineau, souhaite OTANAZIER l’ Algérie, par de vrais démocrates français, dont il fait sans doute partie.

            il ne peut supporter qu’ un pays résiste à l’Empire. 
            il faut faire comme nos bons démocrates comme Sarekonazi, Hollande, Fabius..

            Titi : crier comme la poubelle FABIUS Bouteflika doit partir, Bouteflika doit partir, pour montrer votre très haute valeur de démocrate.

            Article archi NUL d’ un démocrate, certainement, qui nous apprend que l’ Algérie est une dictature et le Maroc... on ne sait pas.

          • ELCHETORIX 15 novembre 2014 14:58

            Et alors titi, comme Boutef a été membre du GPRA et son pays ayant obtenu justement son indépendance , ce citoyen Algérien apès avoir été citoyen Fançais ne devrait pas se déplacer en mon pays , excolonisateur , encore que nos organes étant infiltrée par qui vous n’en doutez pas , j’espère , mon pays donc , de par ses agissements géopolitiques actuels ( soumission à l’Empire Anglo - USraélien redevient néo-colonialiste pour piller certains états afin de maintenir le niveau vie d’une caste , niveau de vie insultant pour nous les citoyens et pour les citoyens d’autres pays .
            A la décharge des organes du pouvoir Algérien ; il est évident que la « junte » des généraux FLN , entretient un sentiment « populaire conte l’ancien colonisateur ( nos organes de pouvoir , pas le peuple de citoyens de France ) afin de maintenir une certaine cohésion et donc leur pouvoir confiscatoire des richesses produites par ce pays ( l’Algérie ).
            Et , donc quand ce pays se sera émancipé de ces »généraux " FLN , la démocratie avancera , mais l’Empire travaille pour diviser et régner en cette contrée riche en hydrocarbures et pas que ..
            Puis , qu’on le veuille ou non , entre nos deux pays nous avons une histoire contemporaine commune
            titi , , le belge qui prétend connaitre l’histoire de France , sans le Royaume d’Angleterre et celui de Napoléon , la Belgique serait en grande partie intégrée au royaume de France et l’autre partie Flamande au royaume Néerlandais , alors ..
            RA.


          • titi 15 novembre 2014 22:08

            @Michel Maugis

            Si je comprends bien quand Boutef affirme que lorsque des immeubles s’effondre en Algérie, c’est la faute des Français, vous trouvez ça normal ?
            Qu’il traite les Français de nazis comme il l’a fait sur une chaine francaise, vous trouvez ca normal ?

            C’est bien écartez encore un peu plus les cuisses.


          • lsga lsga 15 novembre 2014 22:09

            les français sont des Nazi, c’est vrai.


          • titi 15 novembre 2014 22:27

            « Puis , qu’on le veuille ou non , entre nos deux pays nous avons une histoire contemporaine commune »
            Et alors ?

            « titi , , le belge qui prétend connaitre l’histoire de France »
            Euh... j’aime beaucoup me promener dans Bruges, mais je ne suis pas belge.

            « sans le Royaume d’Angleterre et celui de Napoléon , la Belgique serait en grande partie intégrée au royaume de France et l’autre partie Flamande au royaume Néerlandais , alors .. »
            Alors techniquement, Napoléon n’avait pas de royaume, mais un Empire

            Ensuite qu’est-ce que vous en savez ?

            Parce que quitte à écrire l’histoire, si les anglais sont entrés en guerre en 1914 c’était justement pour aider les belges. Pas de Belgique en 1914, pas d’anglais. Pas d’anglais en 1914, plus de France.


          • lsga lsga 15 novembre 2014 22:46

            mais les français ne connaissent pas l’Histoire de France. Le plus grand roi de « France », c’est Alaric qui a mis à genoux l’empire Romain... personne ne le connait ici... Faut dire l’Occitanie s’est faite écraser par « la » France. 


          • Michel Maugis Michel Maugis 15 novembre 2014 23:07
            @titi

            « Qu’il traite les Français de nazis comme il l’a fait sur une chaine francaise, vous trouvez ca nor
            mal »

            Dire la vérité, est ce normal ?

            Les français, ceux qui disent être en démocratie, sont effectivement des Nazis, puisqu’ils approuvent le coup d´état en Ukraine, l ’otanazie de la Libye, la tentative d’ otanazie de la Syrie, le NAZY Hollande grande merde devant l’ éternel, infiniment plus CON que le grand Bouteflika, qui EXPULSA les français, les nazis, de son pays ( j’étais gosse et j’ admirais déjà ce grand patriote du FLN)

            Titi, vous avez une cervelle de moineau.

            Vous approuvez les ASSASSINATS de FABIUS, de HOLLANDE etc... et vous osez chercher des poux chez des dirigeants d’ autres pays.


            Vous êtes un trouillard, un lâche, pas capable de nommer une merde une merde, c’ est à dire Fabius Hollande, etc.. et les français qui approuvent ces merdes et n’ osent rien dire comme titi, et osent se pavaner sur Agoravox pour sortir des petites histoires de con.

          • titi 16 novembre 2014 01:39

            Le problème avec les gens comme vous c’est que vous utilisez des mots dont vous ne connaissez pas le sens.

            Dites que Hollande est un incapable, un abruti, un baltringue.
            Mais ce n’est certainement pas un Nazi.

            Et donc que je vois une merde, je sais dire que c’est une merde... ou un Michel Maugis.


          • titi 16 novembre 2014 02:24

            « les français sont des Nazi, c’est vrai. »

            Le nazisme ca intègre des théories raciales qui établissent une hiérarchie.
            Dans ces théories les Français sont considérés comme des sous hommes, mais jugés exploitables sans avoir nécessairement recours ni à l’esclavage (comme les slaves), ni à l’extermination (comme les juifs, les tziganes, etc...)

            En écrivant que le Français sont des nazis, vous avez donc écrit que les Français se considèrent eux-mêmes comme des sous hommes, utiles à servir la race arienne.

            La prochaine fois, apprenez le sens des mots avant des les écrire.


          • titi 16 novembre 2014 02:27

            « Et alors , c’est celà la liberté , que Boutef se fasse soigner en « GAULE » cela montre que le système médical est très en pointe , »

            Après ce qu’il a dit sur la France, ca montre surtout que ce mec n’a aucune fierté.


          • Michel Maugis Michel Maugis 16 novembre 2014 04:12
            @titi

            Bouteflika n’a jamais dit comme la merde Hollande : 

             Bachar doit partir !!

            Voilà la fierté des français, du moins ceux comme vous qui rabâchent que nous sommes en démocratie !!


            Et il n’est pas parti Bachar.

            Que fait Hollande ? Où est sa fierté ?
            Et vous osez parler de la fierté de Bouteflika ?

            Allez, soyez courageux, dites que Hollande n’ au aucune fierté !

          • titi 16 novembre 2014 14:21

            @Maugis

            Je vois pas bien le rapport entre Hollande et un sujet sur les relations entre l’Algérie et le Maroc.
            Mais bon puisque vous y allez, dites nous donc pour qui vous avez voté en 2012 ?
            Moi je peux le dire : je ne me suis pas déplacé au 2ème tour. Et vous ?

            Sur la Syrie, Hollande est un con. Il peut très bien dire « assad » doit partir... sauf que quand on ne dispose que d’1/2 porte avion, on s’abstient. Hollande fait l’apprentissage que les « yaka faukon » ça fonctionne pour son électorat, mais pas devant Poutine. La puissance militaire est le prolongement de la diplomatie. Pas d’armée pas de diplomatie, pas de poids sur la scène internationale.

            Mais revenons à l’Algérie... Boutef qui a traité les Harkis de « collabos », ce qui ramène l’armée Française au rang de la Gestapo, et qui s’est fait soigné au Val de Grace en 2005... Val de Grace hôpital géré par l’armée Française...
            Faut vraiment avoir aucune fierté.
            Mais bon. Il n’est pas immortel. La disparition de ce dinosaure sera une bonne nouvelle pour tous.


          • Michel Maugis Michel Maugis 16 novembre 2014 16:29
            @titi

            l’ armée française est analogue à la gestapo, exactement

            L’ armée française est analogue à celle de l’ Allemagne à Oradour

            Vous soutenez le colonialisme, vous êtes un lâche qui ne savez que attaquer des pays qui résistent à cet empire RACISTE et COLONISATEUR que forme le FUKUS. 

            vous soutenez l’ OTANAZIE !!

            pour votre gouverne, je ne vote plus depuis belle lurette pour une merde socialiste et anticommuniste, et je ne voterais pas pour le candidat soutenu par cette merde qu’est le P« cf », traitre à ce qu’ il affiche.

            je ne voterais pas pour Mélenchon, et tout candidat soutenu par le P« cf ».

            J’ attends que l’a armée française devienne vraiment française et se révolte contre ses pantins que vous soutenez, vous et tous ses lâches qui ne font que dire des conneries sur Internet

            Reprocher à Bouteflika d’ aller en France pour faire un diagnostique par son médecin traitant, démontre au combien LA NULLITE DE VOS INTERVENTIONS, et votre désir d’ Otanazier l’ Algérie.

            Bouteflika ou la destruction de l’ Algérie pare le FUKUS.

          • titi 16 novembre 2014 17:37

            @Michel

            Que Boutef pense que l’armée Français soit comparable à la Gestapo, comme vous, grand bien lui fasse.

            Un minimum de cohérence voudrait qu’il ne se remette pas à elle lorsqu’il est malade.

            Un minimum de fierté voudrait qu’il ne se remette pas à elle lorsqu’il est malade

            Un minimum d’intelligence voudrait qu’il ne se remette pas à elle lorsqu’il est malade.

            Mais je constate que toutes ces notions vous dépassent...


          • Michel Maugis Michel Maugis 16 novembre 2014 19:38
            @titi

            Vous vous prenez comme une référence ?

            de la cohérence ?
            de la fierté ?
            de l’ intelligence ?

             ??? alors cela veut dire que VOTRE PRESIDENT est cohérent, est intelligent et est fier, et que vous l’affirmez sans cohérence, sans fierté et sans intelligence.

            Mais que vous êtes si lâche que vous préférez attaquer un Président Courageux, cohérent et fier qui est en train de sauver l’ Algérie d’ une OTANAZIE planifiée pour le seul motif qu ’elle n’obéit pas aux injonctions de CRIMINELS


            C’ est ici que vous votez pour cette CRAPULE d’ Hollande !

            Qu’ y a t il de incohérent à se faire soigner en France plutôt que’ en Algérie ? Se faire diagnostiquer par son médecin traitant ?

            Vous ne savez quoi dire pour nuire à l’ Algérie que vous haïssez parce qu’ ils vous ont foutu la pâté.. avec mon très grand plaisir !!

            j’ étais gamin et j’ étais heureux dès que des criminels fascistes ( hélas français, mais cons comme vous) se faisaient tuer par le FLN.

            d’ autres chialaient comme des petits racistes de merdes, vous en étiez, ( ou vos frères en politique colonialiste et raciste) 

          • titi 16 novembre 2014 23:24

            @Michel

            Bah désolé de vous contredire : je suis profondément anti colonialiste : plutôt la Corrèze que le Zambèze, ce qui était le slogan des partis de droite dans les années 20.

            On ne peut encore une fois que louer la clairvoyance de De Gaulle, lorsqu’il s’est débarrassé de l’empire.
            J’attends maintenant l’indépendance de la Nelle Calédonie (2018 maxi), mais aussi des Antilles, des Mayotte, et de tous ces territoires dit « périphériques », qui sont autant de boulets que nous trainons.

            Ceci étant dit...

            1. Je me fous de Hollande comme de mon premier caleçon. Je sais pas pourquoi vous le remettez toujours dans le débat. Je me fous de Hollande. Les Français ont voté pour lui : ils ont se qu’ils méritent. Et les blaireaux qui ont voté pour lui n’ont pas fini de l’avoir profond... ce qui me ravit.

            2. Donc vous trouvez cohérent, qu’après avoir traité les Français de Nazis, et l’armée de Gestapo, Boutef aille se faire soigner dans un hôpital Français, et voire un hôpital militaire Français.
            Moi je dis qu’il ne faut pas chier la honte.
            Imaginez qu’après votre logorrhée anti Hollande on vous surprenne à passer vos vacances dans sa maison de campagne....

            Bah Boutef c’est pareil : pas de cohérence, pas de fierté.

            Et puisque le débat, dont vous vous foutez totalement, est à l’origine les relations Algérie/Maroc (et pas Hollande, ni Fabius) , et puisque le nœud du problème est le Sahara Occidental, je maintiens que Boutef est une burne : en poussant le Polisario, il va forcément soulever la question de la légitimité de l’occupation du Sahara par l’Algérie.


          • titi 16 novembre 2014 23:33

            « Qu’ y a t il de incohérent à se faire soigner en France plutôt que’ en Algérie ? Se faire diagnostiquer par son médecin traitant ? »

            Je sais pas si vous vous rendez bien compte de ce que vous avez écrit.

            Boutef et ses potes ont toutes les commandes de l’Algérie depuis 50 ans.

            Et au bout de 50 ans d’économie planifiée, lorsque le président est malade il revient la queue basse chez l’ancien colonisateur pour se faire soigner.
            Il n’y a pas d’hôpitaux valables en Algérie ? Qui a eu toute latitude pendant 50 ans pour les bâtir ?
            Il n’y a pas de médecins valables en Algérie ? Qui a eu toute latitude pendant 50 and pour les former ?

            C’est plus qu’incohérent : c’est révélateur du gâchis auquel la politique de ce type a conduit.


          • aliante 14 novembre 2014 23:01

            Aujourd’hui il faut sauver la paix et la stabilité ,il faut une armée et des services secrets je pense que l’Algerie pourra se transformer quand la menace des atlanto sionistes wahabistes sera liquidées ,les printemps atlanto sionistes sont devenus des hivers takfristes
            tout est question de bon sens et de timing,un pays détruit c’est 50 ans de surplace Voyez la Libye ils en ont pour un demi siecle


            • Le Corbeau Magnifique Le Corbeau Magnifique 14 novembre 2014 23:13

              « On ne peut pas comprendre la politique d’hostilité algérienne à l’égard du Maroc... »

              Qu’est-ce qu’on s’en fou ! Mais tu peux pas imaginer comme on s’en fou !

               smiley


              • titi 15 novembre 2014 00:21

                @Le corbeau,

                Il ne vous a pas échappé qu’AV est un site francophone.

                Que des intervenants francophones d’autres horizons viennent y contribué c’est plutôt intéressant.

                Mais bon.... c’est sûr que si il ne parle pas des « pooovres Français » qui sont victimes du système américano-sioniste-capitaliste-medefiste, l’auteur n’aura pas beaucoup d’audience.

                Ca va vous faire grandir de voir les problèmes des autres.


              • Michel Maugis Michel Maugis 15 novembre 2014 23:11

                @titi


                Et de quel horizon êtes vous ?

                Français qui se dit être en démocratie, et donc approuve les coups d’état Nazi, les tueries en Ukraine, l’ otanazie de la Libye, de la Syrie , etc....

                Vous êtes tous simplement un lâche, comme la majorité des français qui se vautrent en parole sur des « droits de l’ homme » pour mieux les bafouer

                l’ Horizon de l’ auteur, est facile de deviner. Il peut aller chez libe. l’ immonde, l’ express etc..

              • titi 16 novembre 2014 01:44

                @Michel

                Je vois bien votre vision de la démocratie. C’est celle qui consiste à dire que ceux qui ne dise pas la même chose que vous sont des cons.

                Qui plus est, vous êtes aussi débile que fifi, qui même sur un sujet traitant de la tête de veau nous sort son speech que la sortie de l’Europe.
                Alors je recadre pour les malcomprenants comme vous : le sujet ce sont les relations du Maroc et de l’Algérie. Ce n’est pas Hollande, ni Fabius, ni la Lybie, ni l’épopée de Gilgamesh : ce sont les relations du Maroc et de l’Algérie.

                Mais au fait Maugis ? dites nous donc pour qui vous avez voté au deuxième tour en 2012 ?
                Ca va ? Pas trop mal ?


              • COVADONGA722 COVADONGA722 15 novembre 2014 07:01

                Qu’est-ce qu’on s’en fou ! Mais tu peux pas imaginer comme on s’en fou !



                ben , non et si vous étiez réaliste et ouvriez les yeux vous sauriez qu’ici ou la bas .
                Nous ne pouvons pas nous permettre de nous en foutre , car si conflit il y a 
                volens nolens nous seront impliqué ici ou la bas .
                Ceci posé d’un mal peu surgir un bien ....

                asinus 

                • mauri13 15 novembre 2014 09:03

                  salut à tous,

                  Il faut envoyer le ministre de la carambouille(BHL)

                  • Gandalf Claude Simon 15 novembre 2014 09:50

                    L’Algérie est plus démocratique que l’Europe. Pour recruter des donneurs de leçons à tendance hégémoniste, cherchez ailleurs.




                    • cedricx cedricx 15 novembre 2014 10:21

                      La fréquence des articles contre l’Algérie semblent s’accélérer ces derniers temps depuis que « la Russie et l’Algérie souhaitent élargir leur partenariat stratégique, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères au terme d’une rencontre du chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov avec le ministre délégué algérien chargé des affaires maghrébines et africaines Abdelkader Messahel. »

                      Il est vrai que l’Algérie contrairement au Maroc n’a jamais participé ni de près ni de loin aux diverses agressions contre les pays arabes, elle n’a jamais reconnue ni entériné le fait accompli au Kosovo issu de la guerre mené contre la Serbie... 

                      • cathy30 cathy30 15 novembre 2014 10:32

                        Pourquoi Bouteflika n’a t-il pas préparé son départ de la présidence ? Non il va laisser une Algérie en danger. Faut-il vraiment être mégalo à ce point ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

N-Tabech


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès