Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le retour des chemises noires en Italie

Le retour des chemises noires en Italie

Le titre peut choquer mais c’est ce qui se passe actuellement en Italie.

Un projet de loi du gouvernement de Berlusconi prévoit la possibilité pour des associations de volontaires non armés de collaborer avec la police pour surveiller le territoire et garantir l’ordre public.

Ce projet de loi satisfait les requêtes de la Ligue du Nord qui possède déjà des groupes, les « rondes padanes », qui sont nés de façon spontanée pour faire face au problème de la sécurité, en particulier dans les zones où une grande quantité d’immigrés est présente.

Pourtant, les autres partis ne veulent pas se laisser faire par la Ligue du Nord et donc d’autres groupes politiques de sécurité vont naître en vue de l’approbation définitive de ce projet de loi.

Celui qui a reçu plus d’attention et de critiques est la « Garde Nationale Italienne », association née de l’initiative du parti d’extrême droite « nouveau Mouvement Social Italien - Droite Nationale ». à Milan, les « rondes noires », comme on commence à les surnommer, ont présenté hier leurs uniformes avec une grande fierté.

D’après l’association « Garde Nationale Italienne », près de 2100 volontaires sont prêts à porter ces uniformes et imposer l’ordre et la discipline dans toutes les rues d’Italie.

Le maître de cette opération est Gaetano Saya, fondateur du parti « Nouveau MSI - Droite Nationale », qui aux dernières élections européennes a donné son soutien public au « Peuple de la Liberté » de Berlusconi et qui depuis 2004 est poursuivi en justice pour « propagande d’idées fondées sur la supériorité et la haine raciale ».

Dans l’attente de l’approbation de la loi, nombre de groupes politiques se préparent ainsi à vivre leur credo dans la lutte à la criminalité.


Moyenne des avis sur cet article :  3.6/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • plancherDesVaches 16 juin 2009 17:39

    Vous êtes en retard de 2-3 mois dans l’actualité. Mais une piqure de rappel 1939 n’est jamais mauvaise.

    Si vous fouillez un peu plus, vous retrouverez peut-être un article du Monde qui expliquait que la police officielle était embétée avec ces « volontaires » car obligée de les défendre contre la criminalité....

    Manipulation ou comble italien, personne ne le saura jamais : la presse italienne appartient à Berlusconi.
    Un peu le cas en France, me direz-vous.....


    • Fergus fergus 16 juin 2009 17:47

      L’Italie est en effet sur une pente glissante. Cela dit, ces inquiétantes chemises non pas noires (comme les SS) mais plutôt brunes (comme les SA) ne verront pas le jour. Les milices n’en existeront pas moins, et avec elles l’embryon d’un bras militarisé pour les nationalistes transalpins.

      Inquiétant et dangereux ! Mais comment pourrait-il en aller autrement dans un pays confronté à une détestable surenchère populiste ?


      • Bois-Guisbert 17 juin 2009 16:18

        « Inquiétant et dangereux ! Mais comment pourrait-il en aller autrement dans un pays confronté à une détestable surenchère populiste ? »

        La grande différence entre la France et l’Italie, ce n’est pas une « détestable surenchère populiste », c’est que les Français se font vaseliner à l’immigrationniste depuis plus de quarante ans, tandis que les Italiens étaient en train de se faire en—ler à sec depuis quelques années à peine. Donc ils se rebiffent (voir ci-dessous 16:06) et c’est tout à leur honneur.

        Et quand Berlusconi dit qu’à Milan, il a parfois l’impression d’être en Afrique, ce n’est pas non plus de la « détestable surenchère populiste », c’est la stricte vérité que chacun peut vérifier de ses propres yeux. J’ai eu ce sentiment deux ans avant que le président du Conseil ne l’exprime publiquement.


      • Andrea Campilungo 16 juin 2009 18:12

        cher plancherDesVaches ,
        je ne suis pas du tout en retard sur l’actualité. Le projet de loi sur les volontaires est au Parlement depuis des mois et les syndicats de la police se sont exprimés tout de suite contre. C’est à ça que l’article du Monde se réfère, peut-etre.
        La nouveauté de ces jours est que parmi ces groupes de volontaire se sont proposés aussi les « rondes noires », émanation d’un parti d’extrème droite. C’est là l’actualité.
        Et cette nouveauté a tellement choqué que le procureur général de Milan a ouvert une enquete contre ce groupe pour « apologie de fascisme » et « reconstitution du parti fasciste », qui en Italie sont des délits pénaux.
        En plus, face aux réactions qu’il y a eu, le gouvernement a été obligé de dire qu’il va adopter un règlement pour interdire aux groupes politiques, comme celui-ci, de participer à la collaboration avec la police.
        Tout ça est bien actuel. Je lis les journaux de mon pays tous les jours et je n’ai pas besoin de lire Le Monde pour savoir ce qui est actuel en Italie.

        à propos de la situation italienne, je suis tout à fait d’accord avec fergus....


        • Nobody knows me Nobody knows me 17 juin 2009 15:31

          En plus, face aux réactions qu’il y a eu, le gouvernement a été obligé de dire qu’il va adopter un règlement pour interdire aux groupes politiques, comme celui-ci, de participer à la collaboration avec la police.

          D’ailleurs, un parti politique qui collabore avec la police, ça s’appelle une police politique.
          Chose que je n’aime pas du tout.


        • plancherDesVaches 16 juin 2009 20:35

          Cher http://www.agoravox.fr/auteur/andrea-campilungo

          Veuillez m’excuser d’avoir à vous rectifier mais Berlusconni a autorisé les milices civiles depuis plusieurs mois.

          Que vous réagissiez parce qu’elles sont d’un seul coup utilisées par les partis d’extrême droite ne change rien au principe.

          Arrivederci

          Et comme on écrit partout dans le train berlusconni :

          e pericoloso sporgersi

          • E-fred E-fred 16 juin 2009 22:18

            Bravo l’auteur pour nous avoir tenu informé !
            Presque aucune info de ce qui se passe sur ce sujet dans la presse « classique » !
            « On » préfère taper sur les anarcho-autonome de gauche, c’est plus vendeur dans les « démocratie » laïque positive...


            • italiasempre 16 juin 2009 22:44

              Mais oui Freddi !

              La presse « classique » aux ordre du « pouvoir impérialiste » « nous cache tout et en plus ne nous dit Rien » 
              surtout quand on ne la lit pas.

               smiley Ca te suffit comme ça ?

            • TALL 17 juin 2009 12:39

              bien vu italia .... preuve que e-fred ne lit que ce qui lui convient ..

              mais on s’en doutait, vu qu’il lit momo

            • Traroth Traroth 17 juin 2009 15:27

              Mouais. Le fait qu’il y ait des articles ne veut pas dire que l’information a été correctement relayée, loin s’en faut. Ca ne serait pas la première fois qu’un événement passerait inaperçu parce qu’il n’est jamais arrivé en première page, ou simplement sous forme d’entrefilet. Donc à moins de faire un recherche spécifique sur le sujet sur un site type Google News, on ne verra jamais l’article.


            • Nobody knows me Nobody knows me 17 juin 2009 15:40

              En effet, je trouve que c’est un peu exagéré italiasempre.
              Quand on voit la quantité et la longueur des sujets de JT sur l’A33O d’Air France ces dernières semaines, alors qu’il n’y avait même pas un boson de Higgs de preuve ni même une trace de l’appareil, il paraît difficile d’être intrigué par autre chose.
              Il est vrai que c’est peut-être un phénomène spécifique à la télévision et à la radio.


            • italiasempre 18 juin 2009 00:58

              Coucou mon Tall smiley

              freddi adore l’info alternative, à la momo...celle où on appelle les terroristes les « anarco-autonomes de gauche » smiley et celle où tout est la faute des « plutocraties occidento-sionistes » parce que en vérité ce sont elles qui ont tout commencé !

              Et, comme momo, il a des preuves.



            • TALL 18 juin 2009 03:31

              exactement ma bellissima smiley

              et ce qui le lie aussi à l’inénarrable momo, c’est le fantasme qui consiste à espérer voir un match de tennis sur google earth
              ou les secrets de la CIA percés à jour en zoomant sur le coin d’une photo pour voir le badge « espion » du grand black en blue jeans au volant de l’ambulance smiley



            • Fergus fergus 17 juin 2009 09:10

              L’explication du nazisme par la lutte contre le communisme est bien pratique mais ne correspond pas réellement à ce qui s’est passé en Allemagne durant les années 30 dans de nombreux points du territoire.

              A cet égard, l’excellent livre de Hans-Helmut Kirst « Dieu dort en Mazurie » montre comment s’est répandue la peste brune dans les campagnes du nord de l’Allemagne, propagée par des petits voyous ou des apprentis despotes locaux sans autre idéologie que la conquête du pouvoir communal et l’organisation de trafics juteux !


            • Andrea Campilungo 17 juin 2009 00:36

              Cher plancherDesVaches,
              tous mes compliments pour votre italien !
              Vous etes très gentil à me rectifier, mais ce n’est pas correct. Comme le projet de loi n’a pas encore été approuvé, Berlusconi jusqu’ici n’a pu rien autoriser, aucune milice.
              Moi je suis très contraire à l’idée des volontaires de la sécurité, mais vous comprendrez bien qu’en Italie, avec le passé que nous avons vecu, il y a une certaine différence entre un groupe quelconque et un groupe qui se veut « ronde noire » - « garda nationale italienne » et qui vient d’un parti d’extreme droite. Ce n’est pas du tout la meme chose...
              Donc je suis contraire en principe, comme vous, mais il faut aussi considérer ces précisions. Ces groupes existent aussi aux états-Unis, donc ce n’est pas un scandal en soi, mais heureusement là-bas personne n’a voulu faire de groupes fascistes ou du ku-kux-klan.
              En outre, j’aurais aimé « réagir » auparavant mais je viens de m’inscrire à Agoravox française depuis quelques jours et c’est mon premier article....

              Cher Pasou,
              la situation italienne ne correspond pas du tout à ce que tu dis.
              Il y a le problème de l’immigration, comme partout en Europe, mais aucune invasion ! Et surtout, aucune islamisation ! Ce langage n’appartient pas à notre actualité.
              Le gouvernement n’a rien résolu avec l’immigration, car les immigrés sont augmentés, au lieu de diminuer. Seulement le gouvernement essaie de mettre en place toute une série de « mésures-affiches » quasi-racistes contre les immigrés. Et c’est surtout à l’initiative de la Ligue du Nord, qui exprime notre ministre de l’intérieur, Roberto Maroni.
              Cette réaction quasi-raciste appartient au gouvernement et non « aux italiens ». Attention à ne pas mélanger les 2 choses. Nous, on est un peuple accueillant par tradition. On a été nous-memes des « immigrés » ailleurs dans le passé et nous ne craignons aucune invasion. La politique du gouvernement sur l’immigration est tous les jours durement et justement contéstée par la société, surtout par l’église catholique.
              En outre, en Italie le port de tout signe religieux, meme la burka, est un droit garanti par la Constitution et la loi et j’en suis heureux.
              Dans le nord il y a eu quelques maires un peu foux de la Ligue du Nord qui ont voulu se faire la pub en interdisant la burka ou le nijab, mais ça n’a pas du tout marché et les juges ont tout annulé (http://www.altalex.com/index.php?idstr=24&idnot=10585) et j’en suis heureux là-aussi.
              Donc je ne conseille pas aux dirigeants français de « copier » la politique du gouvernement italien, je ne vous le souhaite pas du tout, mes amis français !


              • Bois-Guisbert 17 juin 2009 16:39

                Il y a le problème de l’immigration, comme partout en Europe, mais aucune invasion ! Et surtout, aucune islamisation ! Ce langage n’appartient pas à notre actualité.

                Et Adel Smith non plus. Et pas davantage la profanation du parvis du Dôme de Milan. Et pas davantage non plus la suppression des signes « natalitiaux » dans certaines écoles. Et pas davantage encore la multiplication des projets de mosquées monumentales.

                En outre, en Italie le port de tout signe religieux, meme la burka, est un droit garanti par la Constitution et la loi et j’en suis heureux.

                Ce qu’il y a d’amusant, c’est qu’en Italie, en France aussi peut-être, l’accès aux musées est, pour d’évidentes raisons de sécurité, interdit aux porteurs de casques intégraux, mais on prétend l’autoriser aux burqa sans avoir la moindre idée de ce qu’il y a dedans smiley


              • Andrea Campilungo 17 juin 2009 01:13

                Caro sampiero,

                je vous remercie beaucoup ! Vous etes vraiment très gentil.
                Malheureusement les extremistes se déguisent en « bons croyants » pour avoir la seule légitimation dont ils sont capables et se servent de la religion comme d’un instrument de lutte politique, sans scrupules.
                La différence entre l’Italie et la France, je crois, c’est que chez nous maintenant les extremistes sont au pouvoir....


                • Noel Flantier 17 juin 2009 10:25

                  Visiblement vous voulez empecher les citoyens de se proteger et d’aider la police !

                  Pourtant si la securité des personnes n’est pas assurée, alors il est logique que les gens se prenent en main.

                  Qui est le plus collabo ? Celui qui defend sa maison et ses amis ou ceux qui courbent l’echine face aux malfrats ?

                  L’italie me semble avoir bcp plus d’intelligence et de fierté que nos bobos francais .


                  • Noel Flantier 17 juin 2009 11:59

                    Vous noterez que lorsqu’un citoyen se fait agresser, on n’entend plus le chant des « bonnes ames anti-milices »...

                    Trop occupées à regarder ailleurs sans doute !


                  • Nobody knows me Nobody knows me 17 juin 2009 15:54

                    >> Pourquoi aussi le bénévolat si hautement loué pour d’autres professions, devient si détestable dès qu’il s’applique à celle du gardien de la paix ?

                    Ben vous savez moi, quand on me tend un bras comme ça en hurlant « Heil Hitler » le soir tard, je suis pas super réceptif... J’ai peur de les décevoir à ces pauvres bougres.


                  • Noel Flantier 18 juin 2009 10:34

                    Nobody prefere sans doute l’exotisme du lechage de babouches...


                  • Nobody knows me Nobody knows me 18 juin 2009 10:38

                    Parlons-en de vos arguments...
                    Et je vous pisse poliment au cul monsieur Flantier.


                  • Nobody knows me Nobody knows me 17 juin 2009 15:57

                    Vous délirez complètement mon pauvre...


                  • ASINUS 17 juin 2009 11:54

                    bonjour
                    en France comme en Italie
                    le veritable probleme n est il pas l incapacité des états a assurer la securité de ces citoyens, a quoi cela sert il d envoyer des troupes en afghanistant s il existe de veritables
                    zone de non droits « pour les donneurs de leçon je vis a marseille dans ce qui s appelle
                    une Zone Urbaine Sensible » la veritable question est :cette incapacité des etats releve
                    d une impossiblité ? d une volonté ?ou d une absence de volonté , personnellement une milice citoyenne
                    brune noire ou rouge ou blanche de chemise j applaudirais a celle capable de maintenir calme et securité la ou je dois vivre et travailler


                    • Nobody knows me Nobody knows me 17 juin 2009 14:58

                      Un vrai bal de nostalgiques. Mort de rire. La touche du couillon avec son uniforme...
                      Manque plus que la cravache et on fait un remake italien de « Papy fait de la résistance ».

                      Le plus dur sera de garder son sérieux devant une escouade pareille.


                      • Nobody knows me Nobody knows me 17 juin 2009 15:06

                        Notez le côté rétro « SPQR », façon empire romain... J’en chiale de rire.
                        Qui les a laissé sortir du stade ?
                         smiley


                      • ASINUS 17 juin 2009 16:55

                        bonjour nkm que cela soit l occasion pour les frappadingue de se deguiser le contraire eu eté etonnant ,qui empeche de separer le bon grain de l ivraie reste que vus que nos elus nationnaux se depechent de se defaires des pouvoirs regaliens nationnaux eux aussi pourquoi nos ediles locaux ne pourraient gerer
                        avec des citoyens triés notre sécurité pourquoi n aurais je pas plus a attendre d un sherif que j elis que d une police disparue de toute façon de mon quartier ?


                      • Nobody knows me Nobody knows me 17 juin 2009 17:11

                        Vous avez peut-être raison, de toute façon on trouve des tocards et des tarés de partout, qu’ils soient assermentés ou dans des milices. Et on trouve bien des connards pour abuser de leur pouvoir dans tous les services de police alors pour ce que ça vaut... Autant multiplier les risques de dérive et donner le feu vert à tous les tarés venus... Déjà que les services psychologiques de la police sont complètement hors du coup, si on rajoute des citoyens ça va être très drôle.
                        Tiens, question : si un traumatisme moral arrive à un de ces miliciens lors d’une intervention, sera-t-il remboursé par la sécu pour les traitements lorsque celle-ci aura été démantelé ?? Ou bien errera-t-il dans la rue jusqu’à crever de faim, de froid, ... ?


                      • Nobody knows me Nobody knows me 17 juin 2009 14:59

                        Par contre, y a plus de modération sur Avox ?
                        Tant mieux, vive la liberté d’expression totale.


                        • Nobody knows me Nobody knows me 17 juin 2009 17:25

                          Mais je vais vous y mettre le nez dedans vous !!!
                          J’ai donc écrit :
                          Par contre, y a plus de modération sur Avox ?
                          Tant mieux, vive la liberté d’expression totale.

                          Je suis désolé, je peux pas faire mieux pour votre vue défaillante, on ne peut pas modifier la taille des caractères dans l’édition de post...


                        • TSS 17 juin 2009 15:40

                          rien que le mot milice me donne envie de gerber rien que des bas du front jouant à « moi je suis

                          puissant » j’ai des belles bottes un beau ceinturon (je ne sais pas si la petite moustache est

                          fournie)et je fais peur aux gens et puis après 21 heures ,les bières aidant ,un gus avec les

                          oreilles decollées sera pris pour un lapin et hop !! bavure... !!

                           


                          • Noel Flantier 18 juin 2009 10:30

                            Ca , c’est des arguments de compétition !


                          • Bois-Guisbert 17 juin 2009 16:06

                             

                            Oppeano est un gros bourg de neuf mille habitants, à une vingtaine de kilomètres de Vérone. Il est entré dans l’histoire, au mois de mai de l’an dernier, lorsque le conseil municipal, à majorité Ligue du Nord, a acquis, pour 70’000 euros, le bâtiment servant de mosquée à une centaine de musulmans, afin de le raser au sol et de le remplacer par une place publique dédiée à Oriana Fallaci.

                            Le maire sortant, Alessandro Montagnoli (Lega Nord) avait remporté les élections de 2004 à la majorité relative (39,03 %). Trois listes civiques, s’étaient partagé les 60,97 % de voix restantes. Le 7 juin dernier, les Oppéanais sont retournés aux urnes pour choisir entre la liste de Ligue du Nord et une liste civique de gauche, qui avait obtenu 26,96 % des suffrages en 2004.

                            Avec une participation presque identique (80,08 en 2004 et 80,8 % en 2009), le résultat est tombé sec et sonnant : 77,38 % pour la Ligue du Nord, 22,61 pour la gauche, qu’on imagine sans mal acquise à la cause des immigrés allogènes et des musulmans.

                            C’est donc un véritable plébiscite pour Alessandro Montagnoli et il significatif du choix des peuples lorsqu’on leur offre vraiment la possibilité de choisir entre la préférence nationale et l’invasion étrangère.


                            • Bois-Guisbert 17 juin 2009 20:00

                              Mais enfin Bois-Guibert puisque l’auteur nous affirme que la ligue du nord ne représente pas les Italiens, il nous faut la croire malgré vos chiffres qui prouvent le contraire !

                              Votre remarque m’a interpellé... Pour ne pas dire déstabilisé... Et puis je me suis avisé que les chiffres que j’ai rapportés provenaient tous du Ministère de l’Intérieur, et que le Minsitre de l’Intérieur est Roberto Maroni (dit Bobo), lui-même membre de la Ligue du Nord...

                              De là à conclure que les résultats des élections ont été ahmadinejadisés, il n’y avait qu’un pas que le compagno Campilungo a peut-être aisément franchi...


                            • Andrea Campilungo 17 juin 2009 16:15

                              Cher mcm,
                              le fait que les citoyens élisent leurs gouvernants n’entraine pas automatiquement qu’ils soient ensuite toujours d’accord avec eux....
                              Ce lien si automatique existe seulement dans les pays autoritaires...


                              • italiasempre 18 juin 2009 01:16

                                Oui mcm smiley il parait évident que quand un peuple élit trois fois la même coalition politique c’est parce qu’il n’est pas d’accord avec la politique qu’ensuite elle met en place, non ?

                                Tiens, le peuple italien a encore une fois affiché son profond désaccord lors de dernières élections, il y a 15 jours...

                              • Andrea Campilungo 17 juin 2009 16:19

                                Puis les extremistes qui maintenant sont au pouvoir en Italie ne sont pas les islamistes, qui vous font si peur apparemment, mais la Ligue du Nord.
                                Je vous renvoie à un documentaire de la télé française pour plus d’info

                                http://dailymotion.virgilio.it/video/x8o8s7_europe-ascenseur-pour-les-fachos-pa_news


                                • Nobody knows me Nobody knows me 17 juin 2009 16:49

                                  Entre les deux mon coeur balance...
                                   smiley


                                • marcel 17 juin 2009 16:34

                                  "Puis les extremistes qui maintenant sont au pouvoir en Italie ne sont pas les islamistes, qui vous font si peur apparemment, mais la Ligue du Nord."

                                  Défendre la population locale contre la racaille immigrée , vouloir réduire la présence immigrée sur le territoire du pays seraient donc des idées extrémistes pour vous, alors que toute personne sensée n’y voit que des mesures dictées par le bon sens .
                                  Bravo pour cette idée de milice !

                                  Les extrémistes vraiment dangereux je les vois plutôt barbus et vociférants de haine portés par certaine religion .


                                  • Nobody knows me Nobody knows me 17 juin 2009 16:53

                                    alors que toute personne sensée n’y voit que des mesures dictées par le bon sens .
                                    Bravo pour cette idée de milice !

                                    Ca devait être à peu près le point de vue à l’époque vis-à-vis de la Gestapo.
                                    On a fait un tour sur nous-même et on va recommencer.
                                    On a touché le fond et on creuse... encore.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès