Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le Rif et les changements politiques internationaux dans l’espace (...)

Le Rif et les changements politiques internationaux dans l’espace euro-méditerranéenne

L’espace euro-méditerranéenne connaît actuellement quelques changements politiques au niveau des pays du sud après la révolte des peuples du sud depuis 2011 contre les régimes totalitaires. Ces changements touchent la scène politique (conduit à la démocratie) et sociales (conflits entre les islamistes et les sécularistes). Ces conflits deviennent une titre des grands changements au niveau de la carte politiques des pays du sud de la méditerrané, surtout après l’échoué de plusieurs systèmes de gouvernances dans la gestion politique et économique dans cette zone (tyranniques, totalitaires et islamistes).

Les changements politiques au niveau de la carte politique est une obligatoire pour libérer les peuples qui vivent sous la dictature des systèmes totalitaires, surtout que les peuples de cette zone appellent a l’autodétermination dans la sombre de la légitimité internationale (droit international). Les changements qui auront une continuation des changements politiques qu’a connus l’espace euro-méditerranéenne après la deuxième guerre mondiale, de l’indépendance des pays africains du nord et subsahariens dans les années 50-60 à l’effondrement du bloc de l’est, des évolutions démocratiques d’états sud européens (naufrage du régime des colonels en Grèce en 1973, révolution des œillets au Portugal en 1974, chute du franquisme en Espagne en 1977) aux évènements qui touchent aujourd’hui le nord du continent africain, de la Tunisie à l’Egypte.

Le Rif et la stratégie politique euro-méditerranéenne :

Quand nous parlons sur le Rif, nous parlerons sur une zone très stratégique au sud de la méditerrané. Une jonction entre l’orient et l’occident, et n'est plus depuis la fin de l'ère bipolaire une zone de confrontation entre les forces aéronavales de l'Ouest et de l'Est et elle a donc cessé d'être un espace militarisé. Par contre, elle n'est pas devenue une zone de stabilité et de paix et elle demeure affectée par de nombreuses crises souvent très graves et qui développent une tension dangereuse. Elle devienne une zone de transit des immigrants de subsaharienne qui veulent obtenir le rêve européenne. Alors la paix dans cette zone, qui est l’une des zones du sud de la méditerrané très proche de l’Europe signifie la paix des pays européennes et l’équilibre sociale des sociétés du nord de méditerranés.

Malgré son importance dans les équilibres sociopolitiques dans l’espace euro-méditerranéen, et malgré son richesse au niveau des ressources naturelles et humaines, cette zone reste parmi les zones plus ignoré par l’Etat marocain et aussi par la politique euro-méditerranéenne en général, malgré que cette dernière annoncé le soutien des zones du sud de méditerrané au niveau sociale et politique, surtout après la charte de Barcelone de 1995.

Cette zone est plus connu a travers les révolutions de ces habitants en plusieurs époque historique, comme celles de 1921 avec la commence de la guerre contre le protectorat espagnol et la création de la république Rifaine par le chef de guerre, le politicien, le penseur Mohamed Abdelkarim El Khattabi. Aussi celles de 1958/1959 qui était une révolution contre le régime marocain qui devient depuis 1956 le régime autoritaire sur le Rif. Aussi les révoltes des peuples de cette zone contre la marginalisation et l’ignorance qui vivre les habitants de cette zone sous le pouvoir central de Rabat. Les révoltes qui donnent des résultats plus tragédies à la raison de l’intervention militaire de l’Etat marocain contre les voix qui réclament des revendications plus que légitimes a travers des manifestations pacifiques, comme celles de 1984, 2005, 2011… et le qui passe actuellement contre les membres de l’association des chômeurs diplômes.

Cette zone qui était déjà une république dans une époque historique, elle besoin de construire son propre système de gouvernance dans le cadre du droit international, pour sortie de la situation catastrophique qui la vit sous le régime dictature de la monarchie marocaine, alors elle est besoin d’un soutien des pays du nord pour obtenir cet objet politique pour participer finalement dans le maintien de la paix et les équilibres sociopolitiques dans l’espace euro-méditerranéen.

Le Rif et l’application du droit d’autodétermination :

Le peuple Rifain aujourd’hui est plus convaincu que la seule solution pour la sortie de la situation catastrophique, qui la vit sous le régime de l’Etat central du Mekhzen marocain, c’est l’autodétermination surtout que l’Etat central n’a pas réussi dans la gestion politique, sociale, économique …etc. dans cette zone qui était une république indépendante entre 1921 et 1927 sous le pouvoir de Mohamed Abdelkarim Al Khattabi.

Après avoir éliminé la république Rifain par les forces de la colonisation française, espagnole et marocaine, le Rif devienne une partie sous le protectorat espagnol et français jusqu'à 1956. La date de transformation, où bien, la date du changement des rôles politiques entre les autorités françaises et les fils du mouvement nationale dans la convention d’Aix-les-Bains. Le Rif devienne autre foie une partie sous le régime de la monarchie Alaouite (le Mekhzen) marocain jusqu’à maintenant.

Durant cette période, les autorités marocaines commettaient des grands crimes contre le peuple Rifain (par exemple en 1958 / 1959, 1984, 2011….etc.). Aussi cette Etat empêche le peuple Rifain de vit ses droits sociales et économiques (les obligations de la vie) comme le droit de la couverture de santé, le droit de travail, le droit au logement, le droit d’expression… etc. plus que tous ça, l’Etat marocain exerce un grand racisme contre le peuple Rifain lorsque il l’empêche de parler son langue natale « Tamazight » dans tous les administrations et les fondations publique et semi publique !

C’est pour cela, plusieurs compositions de la société civile Rifaine appellent à l’autodétermination comme la seule solution pour la sortie de cette situation qui est vraiment catastrophique. L’appel à l’autodétermination du Rif base sur la légitimité internationale des droits de l’homme, surtout que le droit d’autodétermination conformément à la doctrine et à la jurisprudence internationales, et à travers la pratique diplomatique, est généralement lié à la Résolution 1514 -intitulée « Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux »- adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies le 14 décembre 1960.

C’est-à-dire la société civile Rifaine ne sort pas de la légitimité internationale quand elle demande l’autodétermination, qui est un principe de droit international. Il établit qu’un peuple doit avoir le droit de déterminer sa propre forme de gouvernement, indépendamment de toute influence étrangère.

D’une autre coté, le peuple Rifain est une victime des autorités marocaines au niveau des plusieurs domaines comme nous affirmons déjà dans le début de cette article. Alors il est besoin d’autodéterminer, dans le cadre de la légitimité internationale toujours, surtout que le principe stipule que tout peuple lorsqu’il est victime d’un oppresseur au droit de se défendre. Il est défini dans l’article premier du Pacte sur les droits civils et politiques du 16 décembre 1966 : « tous les peuples ont le droit de disposer d’eux-mêmes. En vertu de ce droit, ils déterminent librement leur statut politique et assurent librement leur développement économique, social et culturel. »

Malgré tous les articles des droit international qui donnent au peuple le droit d’autodéterminer, et malgré que ce droit est un principe principal des droits de l’homme internationales. Aussi malgré que le Rif était une république indépendante dans une époque historique (1921 / 1927), le régime marocain continue d’empêcher les Rifains d’expriment ce droit. Joue sur une dualité entre le discours et la pratique, et conduit une guerre médiatique sur toutes les voix qui réclament les droits de l’homme, surtout le droit d’autodétermination.

En résumé le peuple Rifain ne réclame pas plus de son droit d’autodéterminer qui est un droit plus que légitime pour lui. Ce droit qui est la seul solution des grands problèmes au niveau de plusieurs domaines dans le Rif actuel qui vit sous le régime de l’Etat central marocain.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Alliance Rebelle Alliance Rebelle 29 mai 2013 12:12

    Fikri El Azrak « l’autodétermination, qui est un principe de droit international. Il établit qu’un peuple doit avoir le droit de déterminer sa propre forme de gouvernement, indépendamment de toute influence étrangère »


    il faudrait d’abord que le peuple marocain puisse disposer de lui meme et determiner sa propre forme de gouvernement
    ce qui est loin d’etre le cas , et d’ailleurs je me conterais de la dictature en place , puisque l’alternative serais les barbus qui non seulement n’offriront aucune liberté politique , mais en plus imposeront une dictature sur sur les droits civils et sociaux

    en outre , j’aimerais savoir sur quoi vous vous basez pour affirmer qu’il y’as un « peuple rifain » ? c’est un non sens , etant donné que la population marocaine est a plus de 80 %¨amazigh / moins de 20 % arabe , et que les amazigh peuple le pays au nord , le rif et au sud , le souss , zone agadir tiznit taroudant , les arabes peuplant le centre rabat / casa + marrakech et l’extreme sud guelmin tan tan etc ...

    il n’ya rien de plus debile que d’affirmer « le peuple rifain » , a moins d’etre totalement deconecté de la réalité !

    • Rensk Rensk 29 mai 2013 14:27

      Attention, le Jura Suisse est principalement de la même « race » que les autres suisses et pourtant nous avons été déclaré terroriste, la France a pris deux réfugiés politique l’Espagne 1.
      Nous avons crée notre propre État contre deux États (canton de Berne et confédération), quand ont parle du droit des peuple il n’est en rien mentionné des races où des religions, c’est vous qui mélangez tout.


    • cedricx cedricx 29 mai 2013 12:41

      Je souhaite beaucoup de courage au peuple rifain qui a beaucoup enduré sous la dictature sanguinaire de la monarchie absolue, sous l’horrible et Hassan2 qui faisait disparaître ses opposants dans des bains d’acide, et aujourd’hui ce n’est pas mieux.


        • A l’auteur, Pourquoi vouloir morceler avec « l’autodétermination » du Rif « l’’espace euro méditerranéen » comme vous l’appelez alors qu’au contraire, cet espace là sur la rive sud de la Méditerranée aurait intérêt à former une Union, un bloc à la fois identitaire (origines berbères et très peu d’arabe, et religion musulmane) et surtout économique, de la Libye à la Mauritanie ?

        • Rensk Rensk 29 mai 2013 14:32

          Vous aussi ne semblez pas aimer vos corses...


        • titi 29 mai 2013 21:14

          « j’aimerais savoir sur quoi vous vous basez pour affirmer qu’il y’as un « peuple rifain »  »

          Bah peut être sur le fait que ce peuple s’est fédéré dans les années 1920 contre les Espagnols et les Français, à l’inverse du reste du pays.

          C’est un bon début.


          • Chris De Baün 30 mai 2013 10:27

              smiley sur ces liens dans le texte ce que j’en dis sur le Maroc, les sujets du royaume et la sois-disant démocratie  chérifienne..... !


            • abdel 30 mai 2013 14:43

              Bonjour Monsieur le séparatiste rifain,
              Vous faites des pieds et des mains pour présenter un fantasme comme une réalité historique alors que les données sur lesquelles vous vous basez sont complètement erronées. Pour faire simple vous présenter une carte en langue anglaise, langue de vos mentors atlantistes. Vous annexez Taza, Tanger, ... de manière totalement arbitraire ; Tarifite(berbère rifain) n’est pas dominante dans ces villes, voire inexistante à Taza par exemple. Vous mettez dedans les enclaves Ceuta et Melilla, mais on ne vous entend pas réclamer une quelconque concession à l’Espagne. Estimez-vous, peut-être, que c’est moins grave d’être colonisé par l’Espagne, que d’être chez sois au Maroc. Vous utilisez les jargons de l’occident (autodétermination, droit de l’homme, démocratie etc...) comme une légitimité à laquelle on ne peut qu’adhérer. Mais vous omettez presque malgré vous de faire référence à l’Islam comme vecteur d’union. Vous avez peur de vous faire taxer de « Musulman » auprès de vos mentors euro-atlantiste. Le malheur dans nos pays, ne vient pas des dirigeants qui sont, eux, connus, malgré les reproches qu’on peut légitimement leur faire ; il vient de gens comme vous, des agitateurs à la solde de je-ne-sais quel groupe, ONG, État... Les marocains ne vous demandent rien monsieur. vous parlez depuis votre bulle rancunière avec une vision étriquée de la réalité et des raisonnements en prêt-à-penser qui ajoutent la consternation à la pitié. Vous parler des Alaouites en disant le mekhzen, pour susciter l’indignation. Le mekhzen a existé et existe peut-être dans une nouvelle forme, mais si je dis que je suis alaouite pour vous je serais le mekhzen ? Vous conseillez donc au gens de souss de réclamer leur indépendance, les gens du centre aussi, ceux de l’atlas également. Voilà le travail d’un bon petit soldat de la division des colonisés mentaux. Vous croyez, qu’il suffisait d’un Drapeau, d’une monnaie, d’un hymne et d’un dialect pour faire une nation ? En plus vous cautionnez, en bon patriote atlantiste, les intrusions des ONG ( celle de Kennedy est avérée corrompue, Lisez un peu..)et des USA en violation de la souveraineté marocaine. Enfin, la seule autodétermination que je vous suggère, c’est celle de votre esprit. Essayez de vous libérer de l’endoctrinement et ouvrez les frontières de votre vision au lieu d’en créer pour votre maître à penser.


              • ecolittoral ecolittoral 30 mai 2013 14:47

                "du Pacte... du 16 décembre 1966 : « tous les peuples ont le droit de disposer d’eux-mêmes...ils déterminent librement leur statut politique et assurent librement leur développement économique, social et culturel. »

                Vous rigolez ! Le droit des peuples, c’était il y a longtemps !
                Les Grecs, Espagnoles etc en savent quelque chose !
                Le Rif est marocain et doit le rester ! Que les dirigeants de Rabat négligent ou ignorent les habitants de beaucoup de régions marocaines, ce n’est pas nouveau.
                Espérons que ça change pour LE peuple Marocain. 

                • le_wankh_du_pnume 31 mai 2013 00:05

                  Un colon ethnocentriste ?

                  =

                  Dehors les envahisseurs arabes ! (non pas ici ... au Maghreb berbère, mais ici aussi ...)

                  =

                  VIVE LE BETON !

                  =

                  VIVE L’IMMIGRATION !

                  =

                  VIVE LE GRAND REMPLACEMENT !

                  =

                  « La proportion de colons vivant sur le sol britannique passera de 10% en 2006 à 40% en 2050. Si la tendance actuelle se poursuit, le groupe souchien briton sera minoritaire en 2070. »

                  Gauleiter à la désouchiennerie du Global State des Seigneurs Capitalistes

                  http://www.migrationobservatory.ox.ac.uk/sites/files/migobs/Briefing%20-%20Immigration%20Population%20and%20Ethnicity_0.pdf (page 7 et 8)

                  http://www.youtube.com/watch?v=cbTW_kz4iKo


                  • Wald 31 mai 2013 00:16

                    Si la tendance actuelle se poursuit, le groupe souchien briton sera minoritaire en 2070

                    Mais entre nous, qui ne serait pas ravi d’échanger dans son lit une anglaise de souche contre une orientale ? smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès