Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le Roi des belges consterné par ce qui se passe au Congo : quelle mauvaise (...)

Le Roi des belges consterné par ce qui se passe au Congo : quelle mauvaise blague !

Bonnes fêtes de Noël à tous les amis de Agoravox.

Dieu merci, cet espace existe, où on peut encore réfléchir à haute voix et résister à notre asservissement et aux manipulations des prédateurs.

Un article dans la presse belge m'a fait bondir, de mon siège chauffé que je voulais pas quitter, pendant cet hiver rude, quand, après avoir écarquillé mes yeux, je lirai qu'un descendant de Léopold III se plaignait de ce que vivent les congolais vivant à l'Est de ce qu'on appelle, sans trop y prêter attention, la RDC.

D pour démocratique !

Quelle ironie, quel cynisme !

Il n'est pas utile de revenir aux tortures subies par des millions des Congolais pendant le hold-up sur le Congo de Léopold, votre aïeul. C'est du domaine public !

A la base, la notion même de coloniser une autre communauté pour s'emparer de ses richesses vient d'une perception de puissance, d'un sentiment de supériorité et une forme de cupidité et malhonnêteté qu'il faut souligner parce cette même conviction est le principe qui soutient cette nouvelle razzia sur l'Afrique.

Et ça ne fait que commencer.

Et on n 'a pas arrêté : la Libye, La Syrie et bientôt l'Algérie, le Kenya, la Somalie et etc..

La colonisation du roi des belges a été un des plus grands drames humains des temps modernes.

Si on se base sur le nombre des morts au Congo, le roi des belges a été un criminel pire que Hitler.

Mais comme il tuait et volait les noirs, ça ne dérangeait pas notre monde.

Nous sommes supérieurs.

Il n'y a même pas l'idée d'un procès, d'un dédommagement pour les morts et vols de la colonisation.

Ne parlons pas de l'esclavagisme. passé par pertes et profits ! 

Si seulement la colonisation passée, les belges et les entreprises du roi, avaient arrêté de prendre de force et par ruse tout ce qui revenait de droit au congolais.

Non, les belges ont continué de piller ce pays.

Pour avoir une échelle des valeurs qui loin des réalités, le contentieux belgo-congolais, conséquence des détournement des biens et actifs congolais par des entreprises belges, était estimé à plus de 40 milliards des dollars. Combien des fois Mobutu n'a t il pas été menacé ou cajolé pour ne jamais l'ouvrir ?

Davignon, impliqué dans le meurtre de Lumumba, n'a t il pas géré les avoirs congolais, pour le compte du roi, à travers la fameuse Société générale ?

Le Congo n'a pas eu le moindre sou. Et ce sont d'autres milliards.

Avez vous entendu le Roi rappeler, au moment de la mise en faillite de Sabena, que cette compagnie avait été créee par de l'argent congolais, comme beaucoup d'autres compagnies pseudo-belges ?

Un seul avion a t il été remis au Congo ? Non. Mieux, les belges ont récupéré les avions et autres actifs, et avec, ils vont crée une compagnie qui va même prendre les lignes extérieures et intérieures( c'est illégal).

Ils vont tué la Compagnie nationale, air zaire. Seule compagnie au monde qui n'avait jamais connu un seul accident d'avions !! Avions entretenus et pilotés par des congolais !! Quand le congolais est libre, il est un grand homme digne ! C'est un peuple digne.

Le manque de dignité de Kabila, entre autres, prouve plus que les élucubrations de Ngbanda, ce petit flic à la solde des services français, qu'il n'est pas congolais !

Un vrai Congolais n'aurait jamais accepté les insultes publiques, pires, silencieuses, de Hollande à Kabila avec le reste du monde comme témoin, au moment de la francophonie !

A tout le moins, la cérémonie aurait été arrêtée et l'Ambassadeur aurait été prié de partir.

Sûrement que Hollande savait que c'était un pétard mouillé.

Un Kengo, Tshisekedi ou un Masangu n'auraient jamais accepté cela.

 

Non, le Roi a une pitié sélective, médiatique et fausse.

Le Roi ne sait il pas que le virus de sida a été crée au Congo par une équipe des "chercheurs" américano-belges, dans un centre de recherche belge ?

Un centre de recherche financé par le fameux Service des contrôle des populations noires ? On savait donc très bien que ce virus tuerait et surtout, se transmettrait par la même voie où passe la procréation ?

Quelle méchanceté !!!

Heureusement pour les pauvres noirs et contrairement aux prévisions de ces quatre médecins, le virus ne s'était limité à se transmettre qu'aux proches des Chimpazés, les noirs. Si il ne se transmettait qu'aux singes et apparentés, les laboratoires auraient ils daigné faire la moindre recherche ?

Heureusement qu'il tue aussi des blancs, contre les prévisions des inventeurs et alors, on trouvera un médicament !

Et puis, quand, certains Dimanches, à Vincennes au Zoo, je regarde un Chimpanzé, je le trouve plus proche de moi, homme blanc que de l'homme noir. Ne serait ce que par la couleur de sa peau, en dessous des poils. Et aussi par sa duplicité et son besoin de prendre ce qui ne lui revient pas !

 

Sortir le Dr. Mukwege de Panzi où, chaque heure il sauve les femmes au lieu, comme avec le m23, de dénoncer les commanditaires de cette tentative d'assassinat, à savoir un Gouverneur( document monusco), sur ordre de Kinshasa, n'est il pas, pour ses patientes là-bas, un autre de ce cynisme meurtrier ? Voulez vous, s'il vous plaît, ramener ce bon docteur à Panzi ?

Non, Dr. Mukwege, comme Bemba, comme Tshisekedi, comme Lumumba, comme Bahile, gênent.

Alors, il faut le "neutraliser" par diverses méthodes, une d'elles étant une bourse d'études ou cette exfiltration qui ne prendra fin que quand il ne gênera plus le voyou ou une ONG belge sur place.

Ngujolo, clairement meurtrier des Tutsis congolais appelés Hima, travaillant avec le voyou et la monusco est lui, libéré !!! Le tribunal s'empresse même de le sortir des cellules sans demander si un Etat peut le recevoir, comme la procédure le demande ! La Procureure, hypocrite, fait appel ! Vaste blague pour nègres. Ngujolo est du bon côté de la nouvelle colonie. Du côté hutu, donc français.Et depuis un moment, la France prouve que ceux qui lui obéissent sont au dessus des loi et CPI. A bon entendeur, salut. Bozizé doit avoit fauté pour qu'on laisse une rébellion venir à Bangui. Quel calme de la France quand cette rébellion concerne la RCA, un pays riche mais appauvri et colonisé par la France par rapport à la RDC pour le M23 !!

Thomas Lubanga, Hima, donc Tutsi, enlevé de sa prison de Kinshasa par les flics français, mais pas livré comme le stipule la loi(cet enlèvement des geôles de Kinshasa, par les services secrets français, avec la complicité d'un sous greffier français à la Haye(Avec Ladsous à la manette, le système est bien sous contrôle !), dénoncé en son temps par le Ministre de la Justice de la RDC, qui, aussitôt après, trouva une mort soudaine, aurait dû forcé le tribunal à le libérer, illico presto), est lui condamné !! Monusco et CPI. Ahurissant si on comprend pas la re colonisation, violente et expéditive, embaumés des termes gentils. Consterné ?!

Le Roi des belges oublie t il que l'ordre de tuer Lumumba et tous les autres nationalistes a été donne, via d'Espremont, par son propre frère, le roi Baudoin ? ET c'est ce qui a toujours fait de ce dossier sacré et explosif. Le roi n'aurait pas été si affaibli, la justice belge n'aurait jamais osé prétendre se saisir du dossier. C'est une farce mais, au moins, une audace car la mort de Lumumba implique directemnet le roi Baudoin !

Des documents, aux mains d'un des héritiers de Kashamura, qui échappa de Léopoldville avec lui, existent.

Celui qui le possèdent est toujours traqué jusqu'à ce jour, par les pillards du Congo, étant en même temps les assassins de Lumumba et géoliers de Bemba et autres nationalistes.

Les documents existent.

Ils sont accablants.

Le roi le sait il ? 

A t il une pensée pour ce peuple dont aujourd'hui, des ministres belges, dont le dernier n'est pas Reynders, affichent sans la moindre gêne leur soutien à un voyou parce que, disent ils , il est illettré et travaille pour l'intérêt des belges plutôt qu'un Jean Pierre Bemba, plus nationaliste ?

Combien des morts la présence de ce voyou à la tête du Congo a t elle provoqué ?

Toutes la pathologies disparues dans les pays moyennement géré, sont revenues au Congo : la lèpre, la maladie du sommeil, il n'y a pas l'once d'un pouvoir, d'un Etat, au Congo. L'épine dorsale d'un pays, son administration, a été complètement d"truite sur avis des conseillers occidentaux, belges et français en majorité, qui se sont substitués à cette administration pour mieux piller le Congo.

Les avions tombent mais les mêmes compagnies reprennent du service presque immédiatement après, avec toujours comme associé, le voyou,

Un hôtel , l'Intercontinental se retrouve dans les mains d'un belge voyou, juste parce qu'il est ami à l'autre voyou ! 

L'eau courante a disparu.

L'électricité est un souvenir.

La jeunesse est dans la rue.

Les boîtes juives pillent le pays avec un dédain et une arrogance de l'époque de l'apartheid. Monsieur le roi, allez voir ce que Banro fait de l'or du Kivu, à l'Est. Allez voir des paysans empoisonnés par Banro parce qu'ils ne voulaient pas quitter leur villages, achetés par Banro et ayant le malheur d'être sur un filon d'or ? Vous n'êtes pas au courant ? Les villageois massacré par les hommes de Ngujolo, dans l'Ituri, l'étaient parce qu'ils étaient sur une mine d'or. Aujourd'hui, Banro y est. Associé avec kabila et Ngujolo est libéré. La monusco est là, veuille, empêche tout paysan de se plaindre en prétextant canaliser leur revendications. La Pax europeana ?

Le Congo de l'Est paie de la colonisation européenne en cours.

A moindre la pluie, et là bas il y en a, le centre - ville de Kinshasa est inondé tellement que même les 4x4 ne peuvent pas passer.

L'état dans lequel se trouvent les hôpitaux est une honte, même pour le brave docteur de Lambaréné.

Les salaires n'existent plus.

Les filles se prostituent aux soldats de la monusco, formant le seul groupe important ayant des revenus réguliers et substantiels . Les rapports de la banque mondiale parlent d'une croissance positive quand les populations n'ont jamais été si pauvres ! Cynisme.

La monusco est le recours pour tout. Le Congolais n'a jamais été aussi infantilisé et rendu absent de la gestion de son espace vital.

Même pour attraper un bandit ou pour dégager un arbre tombé, les autorités font appel à la monusco. Et, incroyable mais vrai, elle vient !!

A plusieurs reprises, le Ministre des Finances, devenu entre temps premier ministre(quelle insulte pour ce poste !), a débloqué des millions des dollars pour réfections des Universités. Allez y y faire un tour.

Ces millions ont fini dans un compte en Belgique et au Luxembourg. Il en a été remercié et promu premier en gardant le ministère des finances. Une entourloupette illégale clairement destinée à continuer de voler pour son maître. Et personne ne dénonce cette hardiesse téméraire ! Le roi rendrait service au peuple congolais en dénonçant ce genre de comportement digne de la maffia sicilienne !

Des millions des dollars du même tandem planqués au Luxembourg, produits des détournements comme l'autoroute de 4 kilomètres à 80 millions des dollars( oui, vous avez bien lu, 4 km, normalement, à 1 million dollars le kilomètre, cette portion aurait coüté 4 millions.), un petit pavillon à l'aéroport à 30 millions des dollars et j'en passe.,

Les universités, les écoles, les hôpitaux, en état de délabrement que même Haïti ne se permettrait pas !

Kabila et Matata, à eux deux, totalisent une fortune évaluée à 1,5 milliards des dollars.

Yuma vient de prendre 450 millions dans des joint-ventures bidons avec la Gecamines pour la piler.

Le même Yuma qui, à la chute de Mobutu, a mis en joue, avec des soldats fous de l'afdl, des personnalités de l'époque de Mobutu comme Jamboleka, pour leur arracher des millions des dollars qui n'arriveront jamais, ni dans les caisses de l'Etat, ni dans celles de Kabila-père. Yuma est un agent belgo-français. Si ce monsieur, comme l'autre voleur de Lubumbashi se retrouvent en prison , avec l'aide de la Belgique, les populations congolaises commenceront à voir le roi positivement. Trop d'argent ont été pris et sont logés en Europe. 

Les rapatrier et les remettre au peuple Congolais seraient plus parlant pour les Congolais que se consterner avec des larmes de crocodiles. 

Cet argent , le pays en a bien besoin !

Il n'y a pas le moindre service qui marche.

Tout est vendu. Il y a même un barrage qui a été vendu à un belge, au Kasaï !

Pour que ce genre de hold-up perdure, il faut alors garder un pseudo président, une main qui signe mais pas un cerveau qui réfléchisse !

Comment peut il lui arriver de penser que ce peuple a eu le malheur d'avoir un jour un vieux monsieur vicieux, jouisseur et malhonnête qui s'y est intéressé et a accaparé ses richesses et ses descendants continuent la sale besogne ?

Monsieur le Roi, l'Est du Congo serait très prospère aujourd'hui si les voleurs colons ne faisaient tout pour empêcher les peuplades du Congo à commercer avec leurs voisins et , par ailleurs frères, de la Tanzanie, du Burundi, du Rwanda, de l'Ouganda, du Soudan.

Comme à l'époque de la colonie où les belges, ce peuple friand des divisions, avait monté des notions fallacieuses, divisant un peuple pacifique des Grands lacs, en hutu et tutsi, engendrant et entretenant une haine qui continue à faire des morts dans cette région.

Ou, comme il est de coutume maintenant, comme quand la Belgique assassinera le Roi du Rwanda et imposera à la place un hurluberlu congolais nommé Kayibanda, et c'est très à la mode, de mettre des étrangers à la tête des pays que l'on veut piller, comme au Congo, en Côte d'Ivoire !

Kabila pense, marche, dort, agit et réagit en Tanzanien. Il n'y a que la vente des actifs du pays qui l'intéresse et aussitôt finie, il ira en Tanzanie. 

Si vous avez le moindre sentiment de compassion pour les congolais, faites remettre ces sommes que les voleurs au pouvoir au Congo logent en Europe, remettez les sommes colossales que votre pays a pris et continue à voler du Congo.

Oui, voler.

Car les contrats et autres documents signés par Kabila n'ont aucune valeur juridique : le Congo n'est pas une monarchie, pour la première fois que l'aviez installé Chef de l'Etat et il a perdu les élections pour la seconde fois.

C'est un hold-up violent et sans pitié.

Il est tellement violent que le bras armé qui sert à asservir le Congo, la monusco, est défendue et prolongée par tous les moyens, même mensongers.

Un des hommes qui dirigent la monusco m'a confié récemment qu'ils ont donné ordre à leur personnel de se faire discret tant les congolais n'en veulent pas. Les congolais maintenant savent que c'est une force d'occupation.

ET on veut qu'elle reste ? Et même d'avoir son mandat renforcé. Pauvres congolais qui ne semblent pas comprendre ce qui se passe se battent avec ceux qui pouvaient les sortir de ce guêpier !

Et Chirac s'en mêle.

Des hommes comme Chirac, qui sont coupables d'avoir imposé ce voyou en lui donnant la stature internationale dès son arrivée par avortement, à la tête du Congo, osent même demander l'élargissement du mandat de cette force des mercenaires modernes des multinationales. 

La nouvelle colonisation de prédation ne se gêne plus !

La monusco continue d' empêcher le Congo d'avoir son armée et sa police pour pouvoir se défendre contre la nouvelle colonisation, avec pour vecteurs, par les experts de mes deux, l'aide et les ong.

Human right watch, médecins sans frontières et autres mercenaires ont acquis tellement de pouvoir dans ce pays colonisé que ces ong se permettent de faire du chantage à Obama pour qu'il les laissent voler en rond.

Monusco. Quelle honte.

L'Afrique devrait quitter l'ONU si on ne lui avait pas imposé des présidents rigolos et jouisseurs.

Monusco , CPI, Human right Watch, tous ces noms qui sonnent mal dans les têtes des Congolais car vecteur de leur nouvelle colonisation. !

Monusco !

Elle doit rester pour que le pays n'ai aucun moyen de dire non au pillage et vol organisés par les occidentaux. Le bras chargé de signer, appelé président, est à défendre contre toute logique.

Sans elle, il n'aurait jamais fait un mois à la tête de ce pays.

Colonisation violente.

Tellement violent que l'on ne se gêne plus à appeler "aide", le vol, avec comme agents, toute la cohorte des hyènes affamées, disséminées partout en Afrique, dans un vocable anesthésiant de ONG, et autres.

Le roi consterné par le sort des Congolais de l'Est (qui au demeurant vivent mieux que la majorité des congolais de l'Ouest qui en arrivent à manger des insectes inconnus !) mais pas par le sang du caoutchouc, le pillage des mines et les assassinats des bons cadres, remplacés par des voyous, fidèles, chargés de signer tout ce qui leur est demandé, sans broncher ?

Le Chargé de signer en chef est l'illustration des motifs du meurtre de Lumumba. 

Il n'est ni légal ni légitime.

Tout Chef d'Etat qui le succédera pourra le prouver facilement et annuler tous ses contrats pour lesquels vous l'aviez imposé ! Le successeur devra le faire, des toute ses façons, quitte à avoir l'Otan sur le dos.

Ne soyez donc pas consterné, monsieur le roi.

Laissez les Congolais vivre entre eux, avec leur voisins.

Ils se battront, feront la paix ensuite et ils grandiront pour savoir que le danger, ce n'est pas le voisin, mais le colon qui fournit à tous les armes pour qu'ils continuent à se battre pendant lui, pille et dit qu'il est consterné.

Restez en Europe et croyez moi, le Congo démarrera, vivra en paix, par les vrais congolais par eux mêmes, pas des postiches comme Bisengimana, Kabila, Matata, Katumbi, Katumba, Yuma, Getler et autres de vos serviles créatures.

 

KW


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Montagnais Montagnais 27 décembre 2012 10:21

    Depardieu en Belgique, ça va s’arranger..


    Le Roi du cinéma va garder le Congo .. !

    • Romain Desbois 27 décembre 2012 10:38

      En tous cas France Télévision lui a bien servi la soupe depuis une semaine. J’espère que les audiences se sont ramassées .


    • le crocodile 27 décembre 2012 11:17

      Le roi des belges , Davignon et toute l´équipe de CRIMINELS . 

      Pour en savoir plus l suffit d´aller sur GOOGLE et de taper :

      la liste de l´élite pédophile belge 

      • Rensk Rensk 27 décembre 2012 13:32

        Beaucoup de liens mais... même chez le député il n’y a plus rien à voir... il nous donne le fameux 404 (très util non ?)


      • chuppa 27 décembre 2012 16:36

        Article on ne peut plus partisan. Nul n’ignore que les colonisations de quelques nations que ce soit, furent des actes innomables et barbares (Belge certes, mais Anglais, Français, Espagnol etc) Juste une question à l’auteur : qu’est ce que l’élite « congolaise » a fait de son pays depuis son indépendance réclamée à cors et à cris.......... Faut quand même regarder dans votre soupe chez ami, et aussi compter les milliers de morts causés par vos luttes tribales qui continuent joyeusement au 21 ème siècle. 


        • lulupipistrelle 27 décembre 2012 17:37

          Hélas, nous savons depuis 20 ans que les luttes tribales peuvent aussi se déchaîner en Europe... pas la peine de vous rengorger . 


        • louphi 28 décembre 2012 17:19

          Willma Kalu.

          Votre exposé de la situation catastrophique en République Démocratique du Congo embrasse audacieusement un champ large et exhaustif. Le contraste est frappant avec les articles auxquels on est habitué sur ce site qui se limitent bien souvent à ne fustiger que Joseph Kabila et le régime rwandais de Paul Kagamé son grand frère protecteur. Vous allez beaucoup plus en profondeur en mettant en lumière, par la relation des faits tant historiques que d’actualité, les implications criminelles notamment de la Belgique ; de la France et notamment de l’ONU, le paravent diplomatique des puissances coloniales.

          Bien évidemment les rivalités entre les puissances coloniales (Angleterre, Belgique, France, Portugal) ont toujours ravagé la région. A ces rivalités des puissances coloniales traditionnelles, s’est ajoutée la rivalité des Etats-Unis d’Amérique. Par ces rivalités, la Belgique, premier propriétaire du Congo, avait été évincée par la France à travers le régime de Mobutu. L’appétit démesuré, pour cette région, de la France sous François Mitterrand voulant poser son grappin sur le Rwanda, est à l’origine du Génocide Rwandais contre l’ethnie Tutsi en 1994, épouvantable génocide exécuté par le régime ethno-centré Hutu d’Habyarimana porté à bout de bras par la France.

          Ayant été commandité par la Fance mitterrandienne, le génocide rwandais est l’élément qui a aggravé le désastre du Congo et de la Région comme on l’observe actuellement. En effet, grâce au génocide rwandais, la main posée sur leur grand cœur humanitaire, les Etats-Unis et l’Angleterre ont évincé la France par l’intermédiaire d’une coalition d’Etats pantins locaux prétendant poursuivre les génocidaires Hutus.

          Pour cause de velléités d’autonomie vis-à-vis tant de ses parrains anglo-saxons que de l’ogre français, Laurent-Désiré Kabila sera assassiné le 16 janvier 2001 le jour et à l’heure précise où Jacques Chirac ouvre le 21eme sommet de la Françafrique à Yaoundé (Cameroun). On peut légitimement voir, dans cette circonstance, la signature de la main rouge baroudeuse française.

          Quoi qu’il en soit, Laurent-Désiré Kabila sera remplacé par son fils présumé Joseph Kabila Kabangué sous la haute main de l’impérialisme anglo-saxon agissant par l’intermédiaire du régime ougandais et du nouveau régime fantoche rwandais de Paul Kagamé. Etant ainsi tenue en respect par l’impérialisme anglo-saxon, la France, propriétaire de la Françafrique jouxtante, et la Belgique, propriétaire déshérité du Congo, cherchent chacune leur retour au devant de la scène du Congo Belge.

          Du côté de la France, cette volonté de retour est très palpable dans les coulisses diplomatiques auprès de l’Europe de Bruxelles et surtout auprès des Etats-Unis et de l’ONU présente sur place au Congo par la MOMUC son bras militaire et les ONG ses mercenaires humanitaires.

          L’auteur de cet article a la perspicacité et l’audace de restituer et resituer de manière assez exhaustive l’ensemble des éléments factuels qui constituent la trame de fond du désastre du Congo et de la région des grands Lacs africains. Ce foyer de rivalités inter-impérialistes du Monde Blanc (MB) au Congo, comme sur le continent Noir en général, ne pourra s’éteindre qu’en étant combattu par une coalition des forces anti-impérialistes de libération nationale des différents pays de cette région, pour une fédération indépendante des Etats Noirs du Continent Noir d’Afrique, dans le cadre du panafricanisme et du pan-négrisme révolutionnaires.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Willma Kalu.


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès