Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le scandale russe a de beaux jours devant lui

Le scandale russe a de beaux jours devant lui

Comme prévu, le cadavre d’Anna Politkovskaïa à peine refroidi, le Kremlin a offert à la presse une piste bidon, reprise partout, celle d’ « extrémistes ultranationalistes » qui auraient juré de « liquider » une série de « 89 personnalités » représentant pour eux des « ennemis de la Russie ». « Cette liste appelle les patriotes à prendre les armes et à l’exécuter ainsi que d’autres amis de l’étranger ». Ces informations prétendues « capitales » auraient été connues dès le mois d’août dernier. Des « extrémistes », pourquoi pas ? Ca ne mange pas de pain, ça ne désigne personne, c’est vague, et surtout ça laisse peu de chance de retrouver le coupable. Difficile quand on accuse une « mouvance », des « groupuscules », de mener une enquête sérieuse et qui ait une chance d’aboutir. Lancer ce genre d’hypothèses aux journaux permet en tout cas à Poutine de laisser penser à quelques innocents qu’il n’y est pour rien, et qu’il s’efforcera de trouver les coupables. Mais cette piste a ses faiblesses, et pas des moindres. Car si l’on peut penser, après tout pourquoi pas, que quelques extrémistes zélés aient entrepris de « nettoyer » la Russie des « traîtres à la patrie », ça sent un peu beaucoup le scénario bidon, le mauvais Navarro. Le principal problème dans tout ça, c’est qu’Anna Politkovskaïa avait déjà été victime d’une tentative de meurtre en 2004 : dans un avion, sa nourriture avait été saupoudrée de poison. Elle était tombée dans le coma et ne s’était jamais remise totalement de ce violent coup. Monsieur Poutine parlera certainement, là encore, de « regrettable incident », mais en cherchant un peu, il se souviendra que ces méthodes d’un autre temps (l’empoisonnement), il les a déjà utilisées contre l’ancien président d’Ukraine, Victor Youchenko, empoisonné par les services secrets de monsieur Poutine, de l’Ordre de la Légion d’honneur, un empoisonnement particulièrement féroce, qui défigurera sans doute à vie le leader ukrainien. A l’époque, Poutine voulait le déstabiliser, mais son forfait mal orchestré, et surtout le fait que le poison n’ait pas fait son effet, qu’il n’ait pas entraîné la mort, sera à l’origine de ce qu’on appellera la « révolution orange », qui fera finalement triompher Youchenko. Poutine était derrière cet empoisonnement, comme il devait être derrière la tentative d’empoisonnement de Politkovskaïa. Mais manifestement, le chef du Kremlin ne maîtrise pas autant le poison que les balles. Pour en finir « sans risque » avec les articles entêtés et insistants de la journaliste, il choisira finalement une volée de balles, la dernière dans la tête, pour ne pas laisser de chance au hasard. Politkovskaïa était déjà morte quand sa tête reçut le dernier projectile. Peu importe, elle se retrouvait après ce dernier coup de feu plus morte que morte. Indispensable pour un pouvoir qui n’aime pas qu’on lui rappelle ses « erreurs »(le théâtre de Moscou en 2002, Beslan en 2004) et qui n’aime surtout pas qu’on lui rappelle chaque semaine, ou presque, à longueur d’articles documentés et précis, informés et irréfutables,qu’il mène depuis de trop longues années une guerre inutile, sanglante et archaïque enTchétchénie. En France, seul André Glucksmann, inlassablement, vient sur les plateaux télé, écrit des livres noirs, pour rappeler combien ce qui se passe en Tchétchénie est « dégueulasse », et que le silence de l’Occident est « scandaleux ». Il a raison, Glucksmann, raison de dire ce qu’il écrit, raison de le répéter, raison d’ennuyer tout le monde avec ce combat-là. Raison, surtout, de pointer du doigt monsieur Poutine. Mais ici, en France, pays du droit de l’homme à ne pas nier le génocide arménien, ça ne passe pas bien, de critiquer ainsi Moscou et son grand homme. Ici, on déploie toujours de longs tapis rouges pour recevoir le visage taillé à la serpe du leader « post-soviétique ». Ici, on ne considère pas monsieur Poutine comme un « criminel de guerre ». Pourtant, c’est bien cet homme qui veut « traquer les Tchétchènes jusque dans les toilettes », pour parler poliment. C’est bien lui qui donne aux soldats l’ordre de débusquer les « terroristes », quels qu’ils soient, et de les faire avouer, qu’ils aient quelque chose à se reprocher ou non. « Poutine a dit, regardez bien, de tous les côtés ». C’est un soldat qui parle ainsi, dans le dernier reportage, inachevé, jamais bouclé de Politkovskaïa. Alors ils regardent de tous les côtés, et de tous les côtés, ces hommes qu’ils voient, jeunes ou moins, ce ne sont pour eux que des terroristes. Alors ils les attrapent, les torturent, sauvagement, jusqu’à ce que mort (à défaut d’aveu) s’ensuive. Poutine est derrière leurs gestes, derrière leurs violences, derrière leur sauvagerie. Sans se « salir les mains », il est incontestablement à l’origine de cette longue,minutieuse et patiente boucherie qu’ils opèrent depuis de trop longues années. La Tchétchénie,c’est le tatami de Poutine, sur lequel il se défoule, de coups défendus en coups défendus. Et on laisse faire. Glucksmann a raison, cent fois raison : tout le monde s’en fout. Cen’est pas « on regarde mais on ne fait rien », c’est « on ne regarde même pas ». Cachez ce massacre que l’on ne saurait voir. Rien ne passe, ni le désespoir des mères russes, ni celui des mères tchétchènes. Les premières ne voient pas revenir leurs enfants soldats, les autres voient disparaître leurs fils, leurs filles, sans plus de nouvelles que la mention de quelques fosses communes, et encore, si on les trouve un jour, si on les cherche un jour. La Tchétchénie est ailleurs, et nous n’y sommes pas. C’est tout. Ce n’est pas qu’on ne sache pas, de nombreux reportages existent, sont diffusés, et certains journalistes russes osent encore aller sur place faire leur travail. Mais pour combien de temps ? Et pour finir dans quelle cage d’escalier ? Le corps criblé de combien de balles ? Certains ont écrit que la mort d’une journaliste n’était pas un fait rare, que nombreux sont les faiseurs d’info. qui meurent sous les balles chaque année. C’est vrai. Mais Anna Politkovskaïa, journaliste russe, est un symbole. Le symbole d’un grand pays, la Russie, dirigé par un homme que Jacques Chirac a décoré comme un « grand » récemment, mais qui manifestement ne mérite pas le qualificatif de « démocrate ». En témoigne cet extrait d’un article traduit dans le dernier numéro de Courrier international, un article écrit par Llia Milshtein, paru sur le site Graniu.ru : « On n’est pas en 1937, nos amis sont tous en liberté, certains sont encore vivants, les restaurants sont pleins et proposent une abondance de mets. Malgré tout, l’air que l’on respire évoque celui d’un dépotoir. On n’a plu d’oxygène. La haine généralisée est si lourde, la douleur, la peur et le désespoir ont à ce point envahi les cœurs que l’on attend la prochaine explosion et l’on se demande où elle va avoir lieu. Le moindre prétexte suffirait à mettre le feu aux poudres. La rage animale qui s’est emparée de notre pays est inexplicable. » A ce terrible tableau, il manque bien sûr une touche de pétrole et un fond de gaz, qui ne sont pas pour rien dans la contemplation bienveillante des uns et dans la complaisance forcée des autres. Le scandale russe a de beaux jours devant lui.


Moyenne des avis sur cet article :  3.95/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • Cochonouh Cochonouh 16 octobre 2006 10:00

    AgoraVox est mal réveillé ce matin, il manque plein d’espaces entre les mots.


    • parkway (---.---.18.161) 17 octobre 2006 12:43

      à cochonou

      C’est parce qu’Agoravox connaît la musique.

      Sans les « silences » ou les espaces entre les notes,il n’y a plus de musique.


    • aebc (---.---.251.147) 16 octobre 2006 10:09

      L’article est bien écrit mais il est dans la droite ligne de la propagande anti-Russie qui a suivi l’anti-soviètique... Pourquoi le président Poutine serait-il moins ou plus digne de foi qu’un autre chef de gouvernement quand il s’exprime ? Qui connaissait politovskaïa avant son assassinat ? Sait-on que « environ 10 personnalités » sont assassinés en Russie en moyenne depuis la chute du mur (le chiffre est sans doute en dessous de la réalité) ? L’assassinat d’une journaliste qui était considéré par la grande majorité du peuple russe comme une traîtresse est tragique mais relativisons sa porté... Politovskaïa assassinée fait plus de mal à Poutine que Politovskaïa vivante...alors soit Poutine est abruti... soit on l’accuse à tort et sans preuve....Toute personne est présumée innocente il me semble si on n’apporte pas de preuves irréfutables de sa culpabilité...Sauf si on considère qu’il y aune loi pour nous les occidentaux ....et une pour les autres....


      • parkway (---.---.18.161) 17 octobre 2006 12:46

        a aebc ! « alors soit Poutine est abruti... soit on l’accuse à tort et sans preuve.. »

        il y a une troisième solution : c’est un abruti qu’on accuse sans preuve !

        mais non je blague, Poutine est un brave type, un humaniste de la première heure ; faisons confiance à Poutine.

        Vive Poutine !

        Poutine über alles !


      • (---.---.76.231) 16 octobre 2006 10:28

        Voir des salauds sélectifs et sionistes Ultras comme Glucksmann,« porte parole eradicatrice par anti Islamisme primaire de la junte militaire Algérienne » Goupil l’abruti supporter fanatique de la destruction de l’Irak en 2003 par atlantisme outrancier, le magouilleur et spoliateur du bois d’Afrique BHL, quelle honte pour les Tchétchènes ce peuple sublime si souvent martyrisé et adoré par les plus grands Lermontov et Tolstoï, il y a parfois des parangons du grand écart, et faux défenseurs de nobles causes qui vous donnent la nausée.

        Sélim


        • parkway (---.---.18.161) 17 octobre 2006 12:51

          dis donc selim, est-ce que, par hasard, sans trop m’avancer, on pourrait dire, sans te fâcher bien sûr, et avec bienveillance de ma part,avec, tu t ’imagines toutes les précautions de respect qui t’échoient, donc pourrais t’on dire que tu es musulman ?

          si j’ai deviné juste, je gagne quoi ?


        • Matozzy (---.---.219.34) 16 octobre 2006 11:02

          Lilian Massoulier... le champion toute catégorie de l’article binaire et simpliste. Jamais de remise en question, jamais de recul... Une bonne paire d’œillères, une louche de répétition... et c’est reparti pour un nouvel article. Que du bonheur...


          • Josh (---.---.246.172) 16 octobre 2006 11:32

            Ce meurtre n’est qu’une conséquence de la politique ultra libérale de jean pierre raffarin et de sarkozy le toutou de bush et du medef. Ils veulent privatiser le SNCF et l’éducation nationnal afin de tuer toute contestation et combativité chez les camarades de la CGT comme poutine a tué la journaliste pour l’empecher de parler.


            • Rasta Farin (---.---.64.135) 16 octobre 2006 11:48

              Tuer la sncf et l’éducation nationale ?

              Déjà des pissenlits sur leurs cadavres cedent leur place aux chênes et autres frondaisons !

              il était plus dur d’assassiner politovskaïa que de mettre quelques pelletées de chaux sur les chairs putrides de l’état francais et de ses services publiques !


            • José w (---.---.25.142) 16 octobre 2006 12:51

              Cet article ressemble étrangement à un procès stalinien :

              Enormément d’accusations, très peu de preuve ou d commencement de preuve, aucune place à la défense, un procès uniquement à charge.

              Un accusé présumé coupable, du grand Massoulier...


              • Renaud D. (---.---.194.229) 16 octobre 2006 15:02

                La Fédération Internationale des Journalistes : l’assassinat de Terry Lloyd par les américains est un crime de guerre TEHERAN .IRNA.14 OCTOBRE 2006.

                International .FIJ .

                La Fédération Internationale des Journalistes a condamné l’assassinat du journaliste de la chaîne privée britannique ITV Terry Lloyd, par les forces militaires américaines en 2003 en Irak et par la voix de son secrétaire général, Aidan White, a qualifié cet acte de crime de guerre.

                Andrew Walker, le coroner (juge spécialisé) siégeant à Oxford (Angleterre), a précisé qu’il demanderait au parquet britannique de déférer devant un tribunal les auteurs des tirs.

                Un collègue de Terry Lloyd ayant mené sa propre enquête avait affirmé la semaine dernière que le journaliste avait été tué par des tirs américains alors qu’il tentait de gagner un abri.

                Terry Lloyd travaillait pour ITN, le journal télévisé d’ITV. Il a été tué d’une balle dans la tête le 22 mars 2003, au début de l’invasion de l’Irak, alors qu’il couvrait, de manière indépendante, l’avancée des troupes de la coalition menée par les Etats-Unis près de Bassorah. Il était accompagné d’uninterprète libanais Hussein Othman, également tué, du cameraman belge Daniel Demoustier, qui avait été blessé, et du caméraman français Fred Nérac, officiellement porté disparu.

                La Fédération Internationale des Journalistes, le plus grand groupe de journalistes au monde, a publié aujourd’hui un rapport détaillé sur la guerre en Irak et a appelé à “une campagne mondiale pour dénoncer l’obscurantisme, la malhonnêteté et l’arrogance des autorités des Etats-Unis ” autour de la mort d’au moins sept journalistes pendant et après la guerre.

                Le rapport de la FIJ, intitulé “Déni de Justice sur la Route de Bagdad”, examine les conditions de sécurité des journalistes durant le conflit et se concentre sur quatre incidents dans lesquels des journalistes ont été tués ou ont disparu, présumés morts.

                “Ces incidents ont causé une vague d’indignation dans le journalisme à l’échelle mondiale”, a déclaré le Président de la FIJ Christopher Warren. “Il est choquant de constater qu’après six mois, les familles, les amis et les collègues des victimes attendent toujours des informations crédibles sur les conditions et les raisons de leur disparition. ”

                Le rapport, préparé par le Secrétaire Général de la FIJ, Aidan White, accuse les Etats-Unis “d’irresponsabilité flagrante” quant au respect de la sécurité personnelle des journalistes, face à l’absence d’instructions pour les commandants militaires et les soldats sur le terrain leur ordonnant d’éviter de prendre les médias pour cibles.

                “Dans tous ces cas, les Etats Unis n’ont pas été en mesure de produire un rapport, ou n’ont pas publié les résultats de leurs propres enquêtes”, a déclaré Aidan White. “Ils se sont déchargés de toute responsabilité et ont passé l’éponge sur les mensonges et la malhonnêteté de leurs troupes en réponse à des témoignages visuels qui vont à l’encontre de la version officielle des évènements. Il s’agit d’un profond déni de justice.”

                “Dans la plupart des cas, nous connaissons les individus qui ont ouvert le feu. Mais nous devons défier ceux qui sont responsables de cette culture de négligence et d’arrogance qui mettent en danger les employés des médias qui travaillent en zone de guerre.”a déclaré Aidan White.

                “On ne peut pas accepter l’injustice en Irak,” a déclaré Aidan White. “Une guerre menée au nom de la démocratie ne devrait pas faire fi des droits des personnes à connaître la vérité."


                • Barbudos (---.---.64.135) 16 octobre 2006 15:09

                  Un qui faisait son boulot ! On voit moins ppda ramener des chti bebes dans un grosnavion de BadGag ces derniers temps !


                • Chris (---.---.9.230) 16 octobre 2006 15:55

                  Aux commentateurs,

                  Je crois que vous faites fausse route. Mr Massoulier est en train de nous faire du pur Orwell (vous vous souvenez du « 1984 » de notre jeunesse, et des « deux minutes de la haine ») avec Volodia V. Poutine dans le rôle du « Traître Emmanuel Goldstein ».

                  Dazvidania.


                  • Matozzy (---.---.219.34) 16 octobre 2006 18:03

                    Bien vu... C’est tout à fait ça.


                    • isveztia (---.---.64.135) 16 octobre 2006 17:34

                      Pas de pravda dans les komsomolskaïa ,pas de komsomolskaïa dans la pravda !


                      • sabreaxel (---.---.57.80) 16 octobre 2006 17:46

                        Il est parfaitement impossible à l’heure actuelle de dire avec certitude qui a fait assassiner cette journaliste. M.Poutine n’est d’ailleurs logiquement pas en haut de la liste des suspects, loin de là : il est soutenu par une très large majorité de Russes qui déteste la faiblesse et soutient au besoin la violence d’Etat. On peut le regretter ou s’en féliciter mais c’est ainsi et cette journaliste n’avait aucune influence sur son peuple. Elle ne représentait donc pas un danger politique pour le président russe. Il faudrait donc sans doute plutôt se tourner vers ses enquêtes financières et les quelques mafias qu’elle pouvait bien inquiéter...


                        • Matozzy (---.---.219.34) 16 octobre 2006 18:06

                          Exact... mais pour cela il faut avoir mis un pied en Russie et avoir rencontré des Russes.

                          Mais Mr Massoulier n’en a pas besoin. Il simplifie tout et désigne des coupables faciles.


                        • jean (---.---.106.66) 16 octobre 2006 20:57

                          voila les pourri petit francais pour qui poutine et un seigneur de guerre qui peut tué mais ce sera jamais lui au contraire quand je vous lit vous avait surement applaudi chirac lui remettant une medaille de la france quel honneur vous avais fretiller youpi vive les mort de tchetchenie pauvre francais enfin ce qu il en reste !!!


                        • Roman (---.---.253.231) 16 octobre 2006 18:15

                          Aux commentateurs sur la réserve,

                          Vous avez raison, on ne sait pas si Poutine y est pour quelquechose, l’enquête indépendante vient juste de commencer. C’est quand même pas de la faute à Poutine si tous ses collaborateurs sont corrompus et liés avec les mafias. Poutine aimerait bien les identifier et les virer mais il n’arrive pas à les identifier (ce nétait pas son travail de faire ça au KGB). C’est pas faute d’avoir essayer en plus, mais tous les responsables qu’il charge de lutter contre la corruption se font assassiner. Pauvre Poutine, seul contre tous... au moins son peuple le soutien, c’est pas comme cette journaliste qui dit n’importe quoi sur la tchétchénie. A la télévision russe ils ont pourtant bien dit que c’était que des terroristes là bas.

                          Il faudrait remercier Poutine de fournir tout le gaz à toute l’europe ainsi que du pétrole, il ne peut être quelqun de mauvais pour être aussi généreux avec nous et enrichir son peuple. Merci aux dirigeants européens de lui faire confiance.

                          Je soutient Poutine qui a largement mérité sa légion d’honneur pour son combat contre la corruption depuis des années et ses enquêtes toujours rigoureuses pour découvrir qui a assassiné les journalistes et les hommes politiques de courage ayant lutté contre la corruption et la guerre en tchétchénie. Malheureusement toutes les enquêtes sont toujours en cours même pour les assassinats d’il y a 7 ans. Mais j’ai confiance en Poutine pour tout ça, même s’il reste seulement une centaine d’enquêtes à faire.

                          Nouvelle de dernière minute : les enquêteurs seraient sur une piste tchétchène pour Anna !! Comme quoi la vérité risque bientôt d’apparaître...

                          à suivre...


                          • Roman (---.---.253.231) 16 octobre 2006 18:22

                            Je précise que je ne sais effectivement pas qui a tué la journaliste (pas de preuves) mais ça ne fait aucun doute pour moi que Poutine est derrière la majorité des crimes anti-corruption et anti-tchétchénie de la Russie, ce qui est bien plus grave encore que du seul meurtre de la journaliste.


                          • Ariel Sharone (---.---.129.229) 16 octobre 2006 22:04

                            Article extrement simpliste.. PArti pris et ignorant les realites sur le terrain.. Son seul merite est de soulever quelques bonnes questions, mais par son incompetances les reponses sont remplies de cliches...

                            Le seul point juste est que personne ne croit que cela soit de l’Hypothetiques nationalistes deglingues style action directe qui l’aient tues...

                            Certainement un groupe mafieux ou un general que Anna aurait touche dans ses reportages. Poutine n’as pas besoin de se salir avec ca... Il y a toujours un general epingle en Tchetchenie qui est pret a faire le besogne...

                            Ce que vous comprenez pas et cela est normal cela depasse votre vision fanco-gaulloise bien carree, c’est que si Poutine est la c’est que le peuple... sa masse sombre est inculte se reconnait parfaitement en lui !!! Les 2-3 pauvres intellectuels de Saint-Petersbourg pu de Moscou qui lisent Politkonvskaja, Kommersant et revent des jeunes democrates ne font pas le poids... Le peule veut une democratie autoritaire... Une sorte de Gaullisme bien epanouis...

                            C’est les intellos et l’Occident qui pleure Anna, le peuple lui il s’en fout. Il veut du pain, une poigne de fer qui tape sur les voleurs et de la liberte de mater le film qu’il veut et de se deplaces la ou il veut... Il s’en fout de la denonciation politique et des journaux independants...

                            C’est pour la meme raison que vous ne comprendrais jamais pourquoi la Bielorussie ne se revolte pas. Le peuple y tiens ferme a Loukashenko... il maintient le niveau de vie minimal pour eux et cela lui suffit. Les intello untraminoritaires ne peuvent pas le soulever...

                            Pareil pour vous Yutcheko, qui auraient ete empoisonne ar le diabolique Poutine (selon ses dires et sans qu’aucune preuve ait ete jamais presentee), n’est pas un revolutionnaire droit-de-lomiste... C’est le meme apparatchik representant une mafia differente anti-russe.. Une permutation des cercles du pouvoir rien de plus... Un jeu pro-occidental a la recherche de la miche de pain plus grasse...

                            La Tchetchenie ! Qu’y comprends-t’on en Occident ? La barbarie est le lot commun du Caucase, toutes les guerres y sont sanglantes a souhait... Vous qui faites la morale a la Russie avec la France droit-de-lomistes... souvenez vous que ce n’est que du bout des levres qu’on avoue en France toute la barbarie de la guerre d’Algerie !!! Et Mitterand dont les conseillait aidaient dans l’Organisation du genocide Rwandais ? Cela fait 200 ans que dure la guerre du Caucase... Les russes y sont aussi barbares que les autres... ni plus ni moins.. C’est juste pla puissance dominante... La moitie du sal boulot est effectue par les Tchetchenes de Kadyrov qui prennent le plaisir fou a massacrer les siens...

                            Cette Tchetchenie la durant ses 5 ans de quasi-independance etait devenu le sentre du rapt et du vol avec rencon.. Pour finir dans une aventure militaire lamentable au Dagestan (attire ou non par La Russie dedans)... Pourquoi l’Ingouchie voisine a toujours vecu assez paisiblement malgre tous les efforts tchetchenes de l’embraser ? Parce qu’il a tout fait pour eviter un mouvement sessessioniste !!!

                            Je vous rappel que la Tchetchenie a adopte quelque jours apres sa prise d’independance la Sharia et voulait l’exporter a tout le Caucase...

                            Vous defendez cette civilisation comme vous defendez les Islamistes du Hezbollah ou le Hamas face au Tsahal... Les insurges Irakiens face au GI Americains... Mais vous inquietez pas quand ils seront la ls ne vous defenderont pas... Du moins tant que vous portez pas la Bourka !!! Et vu ce qui se passe leurs arrivee est en bonne voie...


                            • Cincinnatus (---.---.27.128) 16 octobre 2006 22:59

                              Qu’est ce qui vous fait dire que c est le Chef de l Etat Russe qui est derrière cela ? Vous y allez un peu vite !

                              M. Poutine est très apprécié de se concitoyens. Il faut l avoir vu ! Il a remis le pays sur ses rails. Un pays de cette dimention ne se gouverne pas avec des bons sentiments. M. Poutine travaille à l instauration d une Russie nouvelle. C est un pays riche de son Peuple et de son Histoire. Apres 70 ans de décdence communiste la tâche est loin d etre facile. Mais confiance ! Il y arrivera car il est travailleur, très fin, courageux et honnête.

                              De toute manière, vous aboyez après lui, mais attendez un peu qu il vous coupe le gaz ! Et vous verrez que vous lui trouverez des mérites que ceratains chefs europeens n ont pas !!!!!!!!http://agoravox.fr/smileys/mort_de_rire.png http://agoravox.fr/smileys/mort_de_rire.png


                              • jean (---.---.106.66) 17 octobre 2006 09:02

                                vive poutine vive dieu vive sont gaz vive c’est mort vive les imbeciles qui heureusement parle pour eux et qui cautionne la torture pour leurs bien etre ahh ce gaz russe qui vous rechauffe vos coeur glacé


                              • Ariel Sharon (---.---.115.19) 17 octobre 2006 10:21

                                Je vous rappelle aussi que vous achetez du Gaz en Algerie, un pays connu pour son autoritarisme et ses methodes non catholiques de questionnement de suspects.

                                Vous achetez aussi du petrole a l’Arabie Saoudite et votre Twingo roule avec... Alors que c’est l’etat parmi les plus reac au monde... Vous achetez des vetements chinoix alors que la Chine eradique depuis 50 ans la culture Tibetaine et tout le monde s’en fout !!! Je continue la liste des regimes que vous cautionnez en consommant ?

                                Alors arretez de croire que vous avez les mains propres !!!

                                Poutine est l’image de ce que veux la masse populaire russe, celle qui gronde comme un ocean, insdiscernable, sombre et inculte... Alors arretez d’etre plus catholique que le roi et croire que vous devez trouver mieux...

                                Pour la Tchetchenie vous ne pouvez rien malheureusement... Meme pas informaer car les tchetchenes ont pri en otage les peu de journalistes qui osaient s’y aventurer !!! Vous savez combien de journalistes ont du etre rachetes des mains d’independantistes ?

                                Ce qui se passe en Tchetchenie est malheureusement la normaedans les guerres de cette region... et les Tchetches ont tout fait pour que cela degenere... Et pour que cela degenere dans tout le Caucase...

                                Vous confortablement assis dans votre foteuil en France ne resoudrez pas ce probleme... Vous n’y pouvez rien. Et le pire c’est que si vous essayerez a le resoudre les Tchetchenes ne vous diront pas merci, ils vous prendront en otage pour tirer des sous...


                              • Roman (---.---.253.231) 17 octobre 2006 10:58

                                T’as raison Ariel Sharon, vaut mieux se servir de la Russie pour taper sur les arabes au moyen orient comme l’Allemagne nazie l’a fait en 1939 avec la Russie pour le partage de la Pologne qui cachait des terroristes.

                                Cela dit je suis aussi d’accord que le pétrole et le gaz de france ne vient pas que de dictatures comme la Russie. Cependant l’une des dernières journalistes à couvrir le conflit tchétchène a été assassinée, il est temps que l’occident ouvre au moins un peu les yeux sur ce que fait Poutine en Russie, au lieu de lui accorder la légion d’honneur.

                                C’est complètement nul de dire « il est pourri, et alors ? nous aussi ! donc ne dénonçons rien ». Je n’ai probablement pas le courage d’aller faire la guerre en afghanistan, en Russie, ou en Corée du Nord, ou y faire du journalisme, mais c’est en éclairant les peuples sur ce que sont leurs gouvernements que nous pouvons apporter un peu moins de tensions dans le monde. Comme vous dites le peuple soutient Poutine. Croyez vous vraiment que Poutine n’y est pour rien, et que cela ne vient que de son honnêteté et de son efficacité dans la lutte contre la corruption ? C’est plutôt sa force d’intimidation et de propagande télévisuelle. Il est évident que Poutine laisse la corruption dans son pouvoir car elle serre ses intérêts.


                              • jean (---.---.27.113) 17 octobre 2006 17:30

                                et vous assis sagement le jour ou en vous enculera vous aller dire ohh seigneur merci


                              • Ariel Sharone (---.---.129.229) 17 octobre 2006 19:16

                                >Croyez vous vraiment que Poutine n’y est pour rien, et que >cela ne vient que de son honnêteté et de son efficacité dans >...serre ses intérêts.

                                Premiere main la Russie n’est pas une dictature, mais une democratie autoritaire. Elle possede un parlement avec une opposition et un president elu pour 4 ans. Pas plus de deux fois de suite. Elle possede une Justice a priori independante du pouvoir central. Faut arreter le delire.

                                La Russie a ses particularites d’un Etat semi-asiatique avec sa mafia et ses jeux d’interets que l’Occident comprends tres peu. Ses assassinats, son jeu d’interets entre nationalistes, imperialistes, pro-occidentaux etc...

                                Pour le moment la constitution est toujours en vigueur et Poutine sauf si il procede a un coup d’etat devra partir en 2008. Un coup d’Etat au fond n’est pas dans les interets de Poutine... Il sera tres mal vu de l’exterieur. Or Poutine mise sur son role a l’Etranger. La constitution n’interdit pas de se representer une 3e fois, mais pas de suite.

                                Je suis Russe et je connais un peu mon pays... La propagande ne sert a rien si le peuple n’as pas un bon apriori sur Poutine et inversement. Les russes contrairement a bien d’autres sont assez inertes et peu confiants dans le pouvoir... L’URSS avait beau avoir le monopole parfait de la propagande il est tombe de l’interieur... C’est ce qui differencie la Russie de la Chine ou de la Coree du Nord...

                                Le peuple au fond veut avoir du pain et de la liberte de mouvement. Il veut etre fier et pouvoir acceder au bien-etre Occidental... Il s’en fout de la liberte de critiquer le pouvoir !!! Les russes aiment une bonne poigne de fer, mais qui fasse pas trop mal au petit peuple... Que ca tape sur les intellectuels ou sur les tchetchenes le russe s’en fout. Il aime aussi peu le Tchetchene que le Gaullois moyen aime un islamiste Algerien...

                                C’est ce que Poutine a parfaitement bien compris. Compare a Eltsine il s’est mis a payer regulierement les salaires, il a augmente les pesions. Les produits americains entrent bien sur le marche. Il touche pas a la liberte du net et filtre pas le cinema et il a tape sur le Tchetchene, l’oligarque, « les voleurs » l’Americain et sur ceux qui sont pas fiers de l’Empire... C’est pour ca que le peuple au depart l’a bien accepte... Evidement apres la propagande tompe sur un terrain fertile !!!

                                C’est ca qu’on comprends pas... Tout le monde sait en Russie que Politkovskaja a ete abbatue et tout le monde sait que le pouvoir y est pour quelque chose... mais le peuple des regions s’en FOUT !!! C’est les intellos de Saint-Petersbourg (style moi) et de Moscou qui craignent, mais que representent ils... Quelques millions tout au plus sur les 140 que compte la Russie.


                              • Roman (---.---.253.231) 17 octobre 2006 19:44

                                @Ariel Sharone

                                Je comprends bien les intérêts pour les russes et probablement que je voterai poutine si j’en étais russe pour avoir pu relever le pays et ma condition de vie. Seulement tout comme un grande partie des russes se foutent de l’avenir des tchétchènes et qu’une grande majorité des européens dont les francais se foutent des arabes, cela me dégoute. C’est pour moi inhumain. Je peux rien y faire mais je le répète, cela est du faschisme et je n’ai pas envie que l’Europe ou la Russie prenne cette pente qu’ils ont déjà bien entamé. Ce que fait Poutine est une meilleure solution pour la Russie à court terme mais pas à long terme, ni même à moyen terme. C’est la même chose pour l’Europe qui n’a pas su se rassembler autour d’une voix humaine et qui prend la voix de l’extrêmisme. Quand je parle d’humanité il ne s’agit absolument pas de communisme que je hais tout comme le faschisme, mais de respect des autres, d’honneur, et de paix pour tout le monde. Nous sommes tous sur une seule Terre, il faut donc vivre tous ensemble en harmonie et non les uns contre les autres. C’est juste ce message que j’essaye de faire passer qui apparment ne passe pas ici, car Poutine semble mériter sa légion d’honneur dans notre « civilisation développée et démocratique ».


                              • Ariel Sharone (---.---.129.229) 18 octobre 2006 02:04

                                >Je comprends bien les intérêts pour les russes et >probablement que je voterai poutine si j’en étais russe

                                Moi je partage pas cette vision du pays profond. Je suis de Saint-Petersbourg initialement. Malheuresuement je connais un peu mon pays et les forces sombres et grouillantes qui l’animent... Personellement j’ai vote pour Hakamada. La seule representante des jeunes democrates aux presidentielles. Elle a eu 3%. Un score tres honorable pour une femme, semi-japonaise, representatnte de l’inteligencia et du liberalisme. Cela vous donne l’ordre de grandeur des intellectuels liberaux en Russie. :(

                                >Seulement tout comme un grande partie des russes se >foutent ...dégoute. C’est pour moi inhumain.

                                Je vous comprends. Mais pour moi c’est au contraire tres humain !!! Deja que les gens se sentent peu concernes par la plupart des 6 milliards d’habitants sur terre et s’interessent a la survie des uns et des autres (pour ne pas gaspiller le petit stock de pitie qu’on a en chacun de nous) seulement si ca concerne leurs « tribu » ou une tribu « amie » qui leurs est sympatique... De la vient le fameux adage : « L’afrique ne compte pas ! ». Il peut s’en genocider autant qu’on veut on y pense pas... En plus si les victimes viennent de cultures qui sont en confronation plus ou moins directe avec la notre (c’est le cas des russes et des tchetches, des francais et des migrants arabes, avec les problemes qui leurs sont connues), alors on s’en fout vraiment de ces morts... Telle est la triste verite, je pense.

                                >Ce que fait Poutine est une meilleure solution pour la >Russie à court terme mais pas à long terme, ni même à >moyen terme.

                                N’oubliez pas que l’humanisme s’appelle « faiblesse » aux yeux d’une societe qui ne partage pas cette valeur. A la societe tchetchene qui est restee encore dans le moyen age du point de vue de la structure clanique et legale, cette valeur est plutot inconnue. Cela n’est pas pour rien que la premiere chose que la Tchetchenie a fait ayant gagne sa quasi-independance est d’avoir introduit la Sharia. Le rapt avec rancon de russes et d’Occidentaux y est devenu une industrie. Pire les Tchetchenes ont tente d’exporter cette culture vers le Dagestan et l’Ingouchie qui a heureusement su eviter le desastre...

                                De meme pour la civilisation arabo-musulmane. Le sens du mot humanisme y est tout relatif et cantonne a quelques pays qui ont developpe un semblant de societe civile comme la Tunisie ou le Liban avant sa guerre civile... Du point de vue d’un nombre tres important de representants de ces pays les Humanistes sont les pigeons laches a plumer... On en voit des exemples eclatants dans nos banlieux...

                                >de paix pour tout le monde.

                                Vous qui parler de fascisme, souvenez vous que l’envie d’une paix a tout prix et a n’importe quelle condition a conduit a la guerre la Plus Sanglante que l’histoire a jamais connue. La paix et l ;humanisme ne peuvent etre atteints que lorque la civilisation qui les professe a les moyens et la volonte de defendre ces acquis face a des rapaces qui confondent « humanisme » et « faiblesse », « pacifisme » et « lachete »...

                                >Nous sommes tous sur une seule Terre, il faut donc vivre >tous ensemble en harmonie et non les uns contre les >autres.

                                C’est vrai que cela ne mange pas de pain de vouloir cela :) Malheureusement meme dans les civilisations les plus « humanistes » que l’histoire n’a jamais connus, les conflits sont restes tout aussi apres que dans les civilisations « les plus barbares » !!!!! Ils ont juste ete circoncis et institutionalises. On a aussi sanctuarise la vie... Le conflit d’aujourd’hui dans notre chere « France humaniste » se passe chez le juge, verbalement, concurrentiellement etc... Moi je suis adepte de la theorie de Hobbes. « L’Home est loup pour l’homme ». Le contrat social permet de circoncir et formaliser ces envies feroces pour le bien general, mais jamais les eradiquer !!!


                              • Roman (---.---.253.231) 18 octobre 2006 09:55

                                @Ariel Sharone

                                Je comprend votre point de vue et il a beaucoup de sens. J’ai une conception très différente, car je ne concois pas le sacrifice de quelques innocents pour le bien probable de tous. L’homme est loup pour l’homme, mais les mêmes hommes sont souvent dans la même catégorie dans notre société, ce que je ne peux tolérer. En fait ce que vous dites marche très bien quand on est le prédateur seulement.

                                Mais merci de votre apport sur la société russe qui m’a beaucoup appris, ainsi que votre point de vue.


                              • Ariel Sharone (---.---.129.229) 18 octobre 2006 14:01

                                Le plaisir est partage :)


                              • Chris (---.---.9.230) 17 octobre 2006 13:38

                                Prenons un peu de recul et appliquons cet antique argument inventé par Ciceron : « CUI BONO ? »

                                En effet, à qui profite le crime ? Certainement pas à V.V. Poutine, tout au contraire. Son oeuvre de redressement du pays se poursuit (l’envolée des cours des hydrocarbures accélérant même le mouvement), il n’y a aucune opposition sérieuse à son pouvoir tant le soutien populaire est fort (il n’y a finalement que les bobos de Moscou et Peter qui y trouvent à redire). Anna S. Politkovskaya avait un poids insignifiant dans le débat INTERNE russe (heureusement qu’il y a les étrangers et quelques bobos pour acheter la Novaya Gazeta), son assassinat ne peut donc que nuire au pouvoir en place. Cette ancienne Nomenklaturiste (fille de « diplomates » en poste à l’ONU, et idéologiquement tellement sûrs qu’il est dit que son père était un officier de haut rang du KGB, comme VVP) n’avait aucune crédit auprès de la population russe. Son fonds de commerce était en fait à l’étranger, auprès des lecteurs russophobes.

                                Alors, cui bono ? Interne ? Oligarkhs ? Maffia ? Ultranationalistes ? Communistes ? Externe ? Pora ? Berezhozski ? Khodorkhovski ? Saakashvili ? Dallas et Big Oil ? USA ?

                                Dans l’age de la démocratie d’opinion toutes les manipulations sont envisageables. Alors un peu de retenue et de modération lorsque vous vomissez votre haine du Russe.

                                Je comprends que vous n’admettiez pas la popularité national de VVP, qui est parfaitement en phase avec les aspirations de la majorité de son peuple. Boris N. Yeltsine était tellement mieux, corrompu jusqu’à la moelle, soulard, braillard, débraillé et bradant les richesses de son pays qu’il laissait s’enfoncer dans la misère et qu’il transformait en république bananière. On pouvait mépriser les Russes en toute bonne conscience...

                                Autre petit rappel, relisez de vieux numéros de Business Week ou du FT quand ils encensaient le très libéral (ultra diraient les bobos parisiens) Maire de Peterburg Anatoly A. Sobchak. Vous souvenez-vous de l’un de ses bras droits ? V.V. Poutine ! C’est grâce à ce mentor qu’il est entré en politique.

                                Enfin n’oubliez jamais que c’est le chef suprème du KGB Yuri V. Andropov qui a décidé de réformer (sa position le rendais parfaitement conscient de l’état de déliquescence atteint par le système)en profondeur l’URSS. Sa mort prématurée fera que se sera surtout son dauphin Mikhail S. Gorbachov qui la mettra en oeuvre avent d’être dépassé sur sa gauche par le coup de force de B.N. Yeltsine.

                                Les choses sont un peu plus compliquées que vous ne le pensez.

                                Dazvidania.


                                • boyer andre (---.---.6.180) 17 octobre 2006 17:34

                                  poutine est responsable de la mort de la journaliste il pretend de faire le maximun pour retrouver les assasins cela n aboutira jamais..il est responsable de plusieurs empoisonements notament celui du president ukrainien comment peut on collaborer avec un assasin pourtant chirac notre president a decorer cet assasin semble t il soit il est d accord ou bien notre president est malade quand je vois debre critiquait sarkozy ce dernier n est pas intelligent il sait que la retraite lui est promise car sarkozy sera president debre va feliciter segolene royal il crache dans la soupe de ses amis il faut le virer quant a poutine il merite la porte comme chirac.en principe je ne me trompe pas en 2008 il va y avoir du changement dans le bon sens poutine dehors chirac aussi les nouveaux vont mieux s entendre j en suis sur a bientot boyer

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès