Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le sommeil des Arabes !

Le sommeil des Arabes !

Encore une rencontre des chefs d’Etats arabes à Khartoum ! Encore des discours, des mots... que des mots ! Depuis sa création, vers la fin de la Seconde Guerre mondiale, la Ligue arabe, sous l’impulsion de l’Egypte, de l’Arabie Saoudite et du Royaume de Jordanie, n’a jamais convaincu le citoyen arabe. Dans chaque capitale arabe et non arabe (est-ce que les Comores ou même le Soudan sont des pays arabes ?) le club des présidents et des rois de cette ligue se contente de "salamaleks" et de conférences de presse pour soutenir des causes et dénoncer certains pays qui mettent des entraves à cette honorable confrérie, qui ne fonctionne que par la "baraka" de moyens financiers de la manne pétrolière des pays du golfe.

Le conflit palestino-israëlien est devenu le fonds de commerce de la ligue, et dans chaque rencontre, une résolution est approuvée pour soutenir les "frères palestiniens" contre l’Etat sioniste. En manipulant la fibre nationaliste arabe de leurs peuples, les dirigeants de cette partie du monde ne font que paralyser cette instance obsolète, qui ne fait qu’ignorer les véritables préoccupations des peuples arabes : chômage, corruption, santé, éducation, liberté d’expression, droits de l’homme (et la femme arabe) et...démocratie. Actuellement, le citoyen arabe aspire à une vie meilleure, à une stabilité politique, et à une citoyenneté pleine et entière dans ce nouveau monde constitué par la mondialisation.

Aucun crédit n’est à mettre au compte de cette ligue, en comparaison de l’Union européenne, de l’Unité africaine et des autres communautés régionales et continentales. Aucun des différends, aucune guerre civile et ethnique des pays arabes n’a trouvé de solution dans ces "grands-messes" . Le problème sahraoui au Maghreb, la crise libano-syrienne, le "nettoyage " ethnique au Darfour, le conflit inter-religieux en Irak... n’ont pas sensibilisé les dirigeants arabes, en dehors de promesses et de mises en garde qui provoquent des railleries de la communauté internationale.Un sociologue arabe n’a-t-il pas dit que "les Arabes se mettent toujours d’accord pour qu’ils ne soient pas en accord" ? Et le dernier mot revient à cet habitant de la ville de Tunis : "La Ligue arabe n’est que des légumes sur le plat de couscous !"


Moyenne des avis sur cet article :  4.66/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • ngoya (---.---.101.56) 30 mars 2006 12:33

    bonjour ; seulement pour repondre question concernant le comores et le soudan, tu peu meme elargir la question en rajoutant le maroc,la tunise et l’algerie ;normalment ils ont rien avoir avec les pays arabes et lise bien l’histoire de deux pays le soudan et le comores


    • malik (---.---.102.90) 30 mars 2006 15:01

      Pour reprendre la celebre formule « tout ce qui est excessif est insignifiant », dire que les pays du Maghreb central n’ont « rien à voir » avec les pays arabes me semble participer d’une exagération idéologique que l’on devrait songer à dépasser si l’on veut commencer à vivre de manière pacifiée dans nos sociétés.


    • pupput (---.---.239.64) 30 mars 2006 12:45

      Chaque organisation est le reflet de la valeur des membres qui la composent où les intérêts particuliers, les rapports de force... jouent un rôle capital. en fait il s’agit d’un jeu d’acteurs et il en va de même pour nombre de structures et en premier lieu l’ONU


      • idir (---.---.14.71) 30 mars 2006 16:11

        Le probleme de la ligue arabe consiste en particulier dans sa charte qui, pour prendre une decision, exige un accord entre tous les membres. Cette methode n’a rien avoir avec la democratie.Et tout simplement les Etats arabes ne sont pas démocratiques.Comment vous voulez alors que les chefs et les présidents arabes travaillent au profit de leurs peuples ? Ces pauvres dirigeants arabes ne savent pas encore que leurs régimes n’ont aucun avenir s’ils n’accèptent pas la démocratie. Mais le problème ne consiste pas seulement dans cete classe politique arabe.Mais aussi dans ces peuples qui accèptent d’etre des moutons, et non des loups devant des loups !


        • (---.---.182.223) 30 mars 2006 17:29

          Qu’ils dorment, qu’ils dorment, qu’ils dorment.

          Ils ne dorment pas assez. A chaque instant un terroriste islamiste s’éveille pour faire de la vie des autres un cauchemar.


          • nami (---.---.93.56) 24 avril 2006 22:07

            Tu mélanges arabes et musulmans ? C’est la preuve de ton racisme , mais passons les ignares se défoulent toujours sur ce genre de site.En arménéen on dit CHIDNIMINOU YA MIBOUN


          • (---.---.215.93) 30 mars 2006 18:14

            Quelle cauchemar bien dans ton lit douillet avec le petit pot de confiture de mère grand qui t’attend après une grasse matinée pas toujours méritée ?

            Ce n’est évidemment jamais un cauchemar qui est cause d’une guerre, mais une volonté d’affrontement ou une volonté de conquête telles que menée jusqu’à aujourd’hui et qui se perpétue en Irak, en Palestine ou en Afghanistan etc. Et la volonté guerrière est très claire dans l’esprit de ceux qui l’ont conçue, planifiée et conduite.


            • Lalla Mennana (---.---.204.232) 30 mars 2006 18:22

              Les chefs Arabes ne sont pas entrain de dormir, ils sont dans un coma profond. Ceci dit, ils parviennent à bouger de temps en temps un membre pour faire croire qu’ils sont encore en vie, mais personne n’est dupe !


              • gaiaol (---.---.215.93) 30 mars 2006 19:16

                Pas la peine de taper car on aura beau taper sur les peuples et les dirigeants arabes, ils ne se réveilleront pas tant :
                - qu’on soutiendra leurs dictateurs
                - qu’on ne les laissera pas gérer leurs affaires eux mêmes au vu de leurs intérêts à eux
                - qu’on financera en catamini des petites gueguerres quand nos intérêts seront en jeu en jouant au gendarme pyromane
                - qu’on manipulera nos opinions nationales pour atteindre des objectifs plus ou moins inavouables
                - qu’on versera le sang des autres pour arriver à nos fins
                - qu’on ne laissera pas les arabes choisir librement leurs leurs dirigeants, leurs choix de vie, leurs partenaires économiques.


                • laachiri (---.---.229.54) 1er avril 2006 23:06

                  tant que ils ne denoncent pas le teorrismes ils vont rester loin de la verite


                  • Vanité (---.---.34.222) 3 avril 2006 18:20

                    http://www.csi-suisse.ch

                    Le 20 novembre 2005, en présence de trente gouverneurs de province, le président iranien Mahmud Ahmadinejad a exhorté son pays à stopper la croissance du christianisme. Quelques jours plus tard, des inconnus ont enlevé, puis torturé à mort le pasteur évangélique Ghorban Dordi Tourani.

                    De l’islam au christianisme

                    Le président iranien a-t-il donné le signal de la destruction de la chrétienté dans son pays ? Le fait est que, deux jours après sa déclaration, le pasteur Ghorban Dordi Tourani a été enlevé et torturé à mort.

                    (Note : Partout l’islam instille dans le coeur des hommes la même haine pour tout ce qui n’est pas musulman.)

                    Le pasteur Tourani est né dans une famille musulmane turkmène. Il voulait devenir imam. Cependant, ni l’islam, ni, plus tard, l’athéisme, n’ont apporté de réponse à sa quête de Dieu. Après une altercation, il a été condamné, en 1983, à quinze ans de prison pour homicide par imprudence sans intention de donner la mort. En prison, il a été touché par l’amour et la paix qui émanaient d’un codétenu iranien chrétien emprisonné en raison de sa foi. Il a, alors, découvert, dans la Bible, l’œuvre rédemptrice de Jésus-Christ et l’a acceptée pour lui-même.

                    A sa sortie de prison, en 1988, il ouvert une église chez lui, à Gonbad-e-Kuvus, au nord-est de l’Iran, près de la frontière avec le Turkménistan. Il a conduit sur le chemin du Christ de nombreux Turkmènes en témoignant partout, dans la rue, les échoppes et les bazars. Menacé de mort plusieurs fois et grièvement blessé à la tête par son frère, il est, cependant, resté fidèle à sa foi jusqu’à sa mort.

                    Cinq pasteurs assassinés

                    En l’espace de onze ans, Ghorban Dordi Tourani est le cinquième pasteur à avoir été assassiné en Iran. Comme lui, l’évêque orthodoxe Haik Hovsepian Mehr et le pasteur Mehdi Dibaj étaient d’anciens musulmans convertis. En Iran, les anciens musulmans devenus chrétiens peuvent être punis de mort pour apostasie. Juste après sa mort, la maison de Ghorban Dordi Tourani a été fouillée par la police secrète.

                    Source : http://www.csi-suisse.ch


                    • malik (---.---.102.90) 5 avril 2006 15:01

                      quel rapport entre l’article posté et votre « commentaire » copié-collé ? Je ne doute pas un seul instant que votre « confusion » bien opportune entre arabes et musulmans -je sais que je n’ai pas besoin de vous le dire, mais bon puisqu’il faut entrer dans votre jeu : les iraniens ne sont pas arabes...- est bien commode et dans l’air du temps pour faire passer un peu de propagande.


                    • nami (---.---.93.56) 24 avril 2006 22:10

                      Relis un peu l’histoire et jusqu’à nos jours ce sont les fanatiques chrétiens qui ont enfanté des fanatiques juifs et musulmans...en arménéen on dit soumek natin.


                    • Ridiss (---.---.44.85) 4 avril 2006 00:52

                      Des moribonds,appelation exacte des chefs arabes. A force de somnoler, en pensant toutefois aux bacchanales (passées et futures), ils ont oublié la notion du temps, ils se croyaient toujours à l’époque de Haroune Errachid ! LAISSANT derrière eux des peuples assoiffés de justice, équité et droits les plus élémentaires. L’étonnant dans tout cela, c’est qu’ils sont épaulés et soutenus par les mêmes types de dirigeants occidentaux qui « réclament » la démocratie, source de bien être des citoyens.


                      • Moumia (---.---.174.8) 25 avril 2006 17:43

                        Boutef d Algerie le parano, zine el abidine de Tunisie,le despote, Mohamed 6 du Maroc le feodal, Kadafi,le clown Moubarek,le pharaon, le roi des Ibn Seoud,le barbare le sultan de Oman,le moyen ageux, El Assaded de syrie,roi heritage de la famille Et tous ces iles du Golf (Emirates,Qatar,Koweit,...) des portes avions americains.

                        Et Hamas et El Fath de Palestine,les renegats de la lutte palestinienne.

                        AlLez chantez avec moi :Dormez vous ! Dormez vous ! Dormez vous !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès