Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le sommet de la honte

Le sommet de la honte

L’Union européenne se prosterne devant le sultan Erdogan et lui verse un tribut de trois milliards d’euros.

Dimanche 29 novembre se tient un sommet européen sur lequel les médias sont très discrets. Il s’agit de payer très cher le sultan Erdogan pour qu’il retienne en Turquie les millions de réfugiés venus de Syrie et d’Irak.

En octobre dernier Angela Merkel se rend en Turquie pour supplier le sultan Erdogan, il faut arrêter les centaines de milliers syriens qui arrivent en Europe, Erdogan doit les retenir. Le sultan a compris qu’en laissant opérer les passeurs, il maitrisait les flux vers une Europe incapable de contrôler ses frontière extérieures. Merkel de son côté se trouve piégée par un discours généreux qui lui a permis d’être nominée pour le prix Nobel de la PAIX.

 

Après avoir lâché 700 000 réfugiés vers l’Europe, le sultan peut savourer sa victoire face à une Europe donneuse de leçon. Il n’a aucune envie d’intégrer l’Union, la Turquie bénéficie déjà de l’ouverture du marché européen grâce aux accords de voisinage. Erdogan a fait le choix d’un retour à l’impérialisme ottoman, s’appuyer sur les turcophones présents dans de nombreux pays, mettre en place des régimes idéologiquement proches et donc liés aux Frères Musulmans .

En Syrie l’objectif est clair : abattre les Kurdes et le gouvernement de Damas. Pour y parvenir tout est bon depuis longtemps, l’aviation turque bombarde tous ceux qui combattent les islamistes et le financement de Daesh passe par des ventes de pétrole via le territoire turc

Le très politiquement correct Olivier Ravanello doit lui-même le reconnaitre : « En voyant la révolution embraser la Syrie, Erdogan s’est dit que la bascule allait avoir lieu. Ensuite, il a commencé à soutenir ceux qui se battaient contre Assad. Armée syrienne libre qu’il a hébergée sur son territoire. Puis voyant qu’elle s’essoufflait, il a financé des groupes plus radicalisés, jusqu’à Al Qaida (le front Al Nosra), tous réunis dans l’armée de la conquête. Soutenir, financer, entrainer, appuyer par des bombardements. Tout a été essayé pour renverser Assad. » 

L’union Européenne fournit un soutien tacite à Erdogan : depuis 2011 les sanctions contre la Syrie d’el Hassad se sont multipliées, elles ont même été alourdies en 2015 ; Les rebelles eux peuvent en toute légalité exploiter et exporter les ressources syriennes

Devant des députés de la commission des affaires étrangères du Parlement européen, l'ambassadrice de l'Union européenne en Irak Jana Hybaskova a affirmé que "malheureusement, des Etats membres de l'UE achètent ce pétrole". "Je ne peux pas partager avec vous cette information. Ce n'est pas une information publique", a-t-elle ajouté refusant de donner plus de détails aux députés. http://www.huffingtonpost.fr/2014/10/11/daech-petrole-etat-islamique-marche-petrolier_n_5964614.html.

EN 2015 LE SULTAN PERD LA TETE

En 2015 le sultan peut savourer ses victoires, Angela se prosterne, les kurdes piétinent. Des attentats revendiqués par Daesh ciblent les opposants du sultan et permettent sa réélection.

Malheureusement pour lui les islamistes vont trop loin. Les attentats en France conduisent l’opinion publique occidentale à s’interroger sur la politique de gribouille menée par leurs dirigeants. La prise de conscience s’impose, la géopolitique du coït interrompu de Hollande et des Américains a échoué, on ne peut faire semblant de combattre Daesh pour satisfaire le sultan.

http://pgibertie.com/2015/10/06/syrie-la-geopolitique-du-coit-interrompu-a-echoue/

 L’intervention russe brouille également les cartes, les amis djihadistes d’Erdogan reculent devant les Kurdes et ASSAd

//fr.news.yahoo.com/blogs/ravanello/avion-russe-abattu-en-turquie-quand-erdogan-prend-du-plomb-dans-l-aile-175349479.html

Qu’un journaliste comme Olivier Rovanello puisse tenir des propos critique témoigne de l’évolution du regard porté sur le sultan : « Mais voilà. Assad a un ami qui s’appelle Poutine. Et depuis un mois et demi, le soutien est devenu direct. L’aviation russe bombarde les protégés d’Erdogan qui viennent s’adosser à la frontière de leur puissant allié. Mais ça ne suffit pas. L’armée de la conquête est pilonnée, affaiblie jour après jour par les Russes. Assad relève la tête et Erdogan voit ses rêves s’effondrer. La défense de l’espace aérien n’était qu’un prétexte. Abattre le Soukhoï a été le coup de sang d’un président sultan qui perd la main… En tout état de cause, c’est froidement que les chasseurs turcs ont abattu le SU24 russe, après avoir demandé autorisation de tir à leur hiérarchie. Le Soukhoï a bien été descendu pour l’exemple.

L’argument le plus probant est celui fourni par les Turcs eux-mêmes. L’avion russe a fait tout au plus 3 à 5 kilomètres en Turquie. Il y est resté moins d’une minute. En aucun cas l’avion russe ne lançait une attaque sur les Turcs. Personne n’était menacé de ce côté-ci de la frontière »

Erdogan peut compter sur le soutien officiel de l’Otan mais l’organisation appelle cependant à la désescalade. Obama se ridiculise en affirmant que la Turquie a le droit se défendre mais qui en Europe accepterait de faire la guerre à la Russie pour défendre le Sultan. 

Tout peut aller très vite et des observateurs s’interrogent sur les responsabilités d’Erdogan dans le déclenchement de la guerre civile en Syrie. Et si l’isolement diplomatique précédait les difficultés économiques ? La Turquie vient de perdre plusieurs millions de touristes russes et si d’autres les imitaient.

Les journalistes incarcérés par le régime autoritaire du sultan écrivent à François Hollande :"Le Premier ministre turc, que vous rencontrerez ce week-end, et le régime qu’il représente sont connus pour leur politique et leurs pratiques qui ignorent complètement la liberté de la presse et les droits de l’Homme. Vos gouvernements sont en train de négocier avec le gouvernement d’Ankara afin de trouver une solution à la crise des réfugiés, qui brise nos cœurs à tous. Nous espérons sincèrement que vous trouverez une solution durable à ce problème au cours de ce sommet."

 François Hollande vient de répondre en exhortant à renforcer la coopération avec la Turquie ; " pour lutter contre les trafics, pour agir contre le terrorisme (…) et pour trouver une solution pour la Syrie"

François Hollande a beaucoup d'humour.


Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 30 novembre 2015 08:40

    Les « false flags » et les « proxy wars » ont leurs limites ; il faut bien que de temps en temps les masques tombent et que les sponsors montrent leur action réelle d’acteurs décisifs dans la partie. Le maquillage peut cacher les rides, il ne peut pas dissimuler longtemps une maladie chronique.


    Le camp USA-OTAN-UE-Israël-Turquie-Ukraine-Arabie-Qatar-UAE est en guerre contre le camp Russie-Chine-Iran-Irak, c’est tout !


    • HELIOS HELIOS 30 novembre 2015 13:22

      @M de Sourcessure


      il ne s’agit pas d’une guerre comme vous le laissez entendre, il s’agit d’une bande de malfrats, de voyous de banlieue qui s’affrontent dans un quartier, actuellement, mais pas exclusivement, en Syrie.

      L’Erdogan devrait se méfier car tout peut rapidement basculer.
      Un certain El Assad s’asseyait place de la Concorde juste un peu avant que des « forces libres » décident de lui jouer des tours.

      Demain, quelles vont être ces « forces libres » qui pourraient demander gentiment puis avec beaucoup plus d’insistance a mr Erdogan de faire ses valises ? Surement pas a l’ouest où les pays de l’UE sont des lavettes, question souveraineté, mais plus a l’est il y a encore des hommes, des vrais !!!

      Bonne journée a tous

    • howahkan howahkan Hotah 30 novembre 2015 08:46

      Salut, respect et robustesse

      Pour moi nous sommes encore dans la continuité de la deuxième guerre mondiale, mèmes acteurs, mème enjeux, en gros, mais la Palestine apprends enfin les joies de la démocratie ..yeah

      La Turquie n’entre dans la Seconde Guerre mondiale aux côtés des Alliés qu’en février 1945, mesure tellement tardive qu’elle est insignifiante sur le plan militaire. Sur le plan diplomatique cependant, elle permet à la Turquie de participer aux conférences de paix de l’après-guerre dans le camp des vainqueurs.

      Lors de la montée des tensions, pendant les années 1930, la Turquie a cherché avant tout à se garder d’un aventurisme qui aurait risqué de mettre en péril ses intérêts : proche de l’Allemagne, craignant l’Italie, elle a tenté de ménager les deux parties aussi longtemps de possible. Grande-Bretagne et France cependant, l’ont courtisée ardemment, voyant dans le pays un maillon essentiel de la défense alliée en Méditerranée orientale : il s’agissait pour eux, au mieux, de la faire entrer dans le camp des Alliés, au pire, d’être assurés de sa neutralité. Les clauses de neutralité garantissent, en droit international, l’inviolabilité territoriale de l’état neutre, des droits de commerce et assurent qu’aucun soutien militaire (livraison d’armement, autorisation de l’usage du territoire) n’est accordé par l’État neutre à l’un des belligérants. Au début de la Seconde Guerre mondiale, la notion est supplantée par celle de non-belligérance, qui autorise la coopération économique avec des États en guerre. Le statut de la Turquie, quant à lui, est intermédiaire [1].

      etc..à lire plus ici..........


      • howahkan howahkan Hotah 30 novembre 2015 09:14

        @howahkan Hotah

        une fois de plus comme avec Naples Oléron et Adolphe, amis de qui vous savez, la Russie est en train de l’emporter et tous les chacals essayent encore de venir boire à la marre...pour encore essayer d’en tirer un petit billet....


      • boris boris 30 novembre 2015 14:07

        Salut, respect et robustesse @howahkan Hotah

        Le salut bien sur, le respect on se doit, et la robustesse tu as . Dis moi grand chef est ce que l’hiver sera rude ?


      • howahkan howahkan Hotah 30 novembre 2015 15:18

        @boris

        Salut à toi et merci de passer par là pour une petit visite ....

        pour l’hiver donc le bois , je ne sais pas, j’ai pas mal de bois alors ???...........bien sur cela évoque un sketch bien connu, de Coluche je crois ??..ici en Irlande soit il pleut et il fait assez doux, soit il fait bleu et c’est froid mais pas trop...

        sauf que sinon en hiver 2008 et 2009 nous avions eu du - 15+ constant pendant 3 à 4 semaines...du jamais vu de leur vivant , de mémoire d’anciens qui croisèrent mon chemin à ce moment...

        les canalisations s’en rappellent encore....

        @+

         smiley


      • njama njama 30 novembre 2015 09:01

        « la crise des réfugiés, qui brise nos cœurs à tous. »
        c’est pathétique !


        • njama njama 30 novembre 2015 09:11

          Un million de réfugiés syriens sont rentrés dans leur pays depuis l’intervention turque ...
          Si François Hollande et ses amis cessent de chercher à renverser le régime syrien, ou à annexer une partie de la Syrie pour créer un « Sunnistan » à cheval sur la Syrie et l’Irak, la quasi-totalité des réfugiés rentreront chez eux
          « Dès le lancement de l’opération russe, selon les estimations des structures de l’Onu, plus d’un million de personnes sont revenues dans leurs domiciles en Syrie », a fait savoir M.Mechkov.

          Le vice-ministre a également ajouté que les Syriens ne représentent pas actuellement la majorité des migrants arrivant en Europe.
          http://arretsurinfo.ch/un-million-de-syriens-ont-regagne-leurs-domiciles-grace-a-la-russie/


          • fred.foyn Le p’tit Charles 30 novembre 2015 09:50

            Tous les « POLLUEURS » de la planète se retrouvent pour constater le chaos qui est le leur...en fanfare et flonflons...pour consacrer leur connerie sous l’égide de notre gros-simplet pour la modique somme de 300 millions d’euros... !


            • elpepe elpepe 30 novembre 2015 11:55

              Ce qui prouve bien que Daesh sont les amis du gouvernement Francais les attentats de Paris sont juste le resultat de la haine de nos banlieux contre la France et les blancs de peau,
              Nos bombes tombent toujours a cote de leurs objectifs car notre soi-disant ennemi Daesh est prevenu de toutes nos intentions et cibles bien avant
              L etat d urgence ainsi que tous les parefeux ASA, IDS , web security appliance deployes par l etat au centre de paris sont la preuve que le IV Reich Herr Hollande, et sa police secrete dirigee par Herr Casaneuve est entrain de se mettre en place,
              Avec ca ils vont pouvoir nous regarder in the ass hole a la loupe, ca tjrs etait la vocation d un gouvernement socialiste collabo, anyway
              Mon pb est que je pense que le FN sera encore pire, c est pour cela que j ai quitte la France car je suis un democrate, et je n entrevois aucune force de liberation digne de ce nom a part le partie UPR de Mr Asselineau, ou des personnes comme Mr Soral. (seuls vrais resistants francais) , qui s egare de tps en tps, mais dans l’ensemble cible vrai.
              La France est obviously entrain de renouer avec la partie de son histoire la plus sombre, il est vrai que la resistance Francaise etait deja a l epoque une minorite de la minorite, les justes, je salue leur memoire et baisse tres bas mon chapeau, prenons exemple sur eux ...


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 novembre 2015 19:39

                @elpepe
                Vous rejoignez Londres pour poursuivre la Résistance ?
                Je plaisante.


              • elpepe elpepe 1er décembre 2015 10:16

                @Fifi Brind_acier
                Bonjour Fifi,
                Londres, c est la direction, mais j ai du traverser le grand lac,
                Pour être honnête mes intentions étaient moins louables il s agissait de remplir la gamelle de ma petite famille, si j attendais après les socialos, on serait tous mort de faim ou de froid smiley

                Mais je reste totalement sidéré comment les gens restent soumis et gobent toutes les conneries que l on leurs racontent, In fine, les résistants qui avaient sacrifie leurs vies, ne l on pas fait pour un peuple francais de vaches et de moutons, mais pour la seule idée qu ils avaient d eux mêmes, cad l humanité.

                Maintenant je serais un piètre résistant car avant tout pacifique, je ne crois pas que la violence puisse résoudre quoique ce soit,
                La preuve, en 44 on croyait s être débarrasse des collabos, et vous voyez le résultat aujourd’hui, ils sont au pouvoir et les francais s’en réjouissent, ils en redemandent une couche supplémentairement avec le FN smiley

                Le combat et la résistance, c est le seul moyen de ne pas sombrer dans la haine et la vieillesse, a plus de 50 ans je suis toujours un adolescent.
                Bien a vous


              • Alren Alren 30 novembre 2015 12:06

                Deux grands empires ont été démantelés au lendemain de la Première guerre mondiale, deux systèmes où une minorité règne sur une majorité, l’Autriche et la Turquie, les allemands de « l’empire de l’Est » sur essentiellement des slaves et les turcs essentiellement sur des arabes.

                Si les Autrichiens se sont résignés à cette réduction drastique de leur territoire, il n’en a pas été de même pour les turcs qui ont la nostalgie de leur puissance passée.

                En 1918, les dirigeants turcs ont ont cherché les causes de leur défaite. Elle était d’abord due à celle de leur grand allié, qu’ils croyaient invincible, à savoir l’Allemagne du kaiser. Mais aussi à l’archaïsme d’une société musulmane naturellement passéiste, naturellement indifférente ou hostile aux modernités techniques et sociales de « l’Occident chrétien ».

                D’où l’arrivée au pouvoir de Kémal pacha qui, pour avoir une armée efficiente, va adopter plusieurs de ces modernités occidentales (d’autres nations l’avaient précédés sur cette voie bien avant, la Russie d’abord sous l’impulsion de la grande Catherine (une allemande de naissance) et des tsars créant St-Pétersbourg (un nom allemand !) et d’autre part le Japon de l’Ère Meiji. Plus tard, ce sera au tour de la Perse de faire sa mutation militaro-technique grâce à l’argent du pétrole, sous l’impulsion du shah d’Iran. Le mouvement, pourtant ultra-réactionnaire, impulsé par Khomeiny, ne remettra pas en cause cette importance des savoirs techniques. Car les imams ont compris qu’ils sont nécessaires pour que cette puissance chiite résiste à ses ennemis sunnites en l’absence de puissants alliés occidentaux.

                Une des plus symboliques mesures prises par Kémal sera l’adoption de caractères latins pour écrire la langue.

                Dans les faits, ce dépoussiérage d’une vieille civilisation a sans doute permis à la Turquie de conserver la partie occidentale du Bosphore et la perle turque, Constantinople, volée aux Grecs en 1453 par une victoire militaire des musulmans contre les chrétiens.

                La laïcisation à marche forcée de la Turquie par Kémal « Attaturk » ("Père des Turcs") fut remise en cause dès après sa mort par un clergé s’appuyant, comme tous les clergés, sur les peurs métaphysiques des classes populaires analphabètes.

                Et si, comme en Tunisie ou en Égypte, les officiers issus des classes « bourgeoises » et urbaines réussirent à maintenir une apparence de modernité laïque à la Turquie, la vague de fond religieuse issue en particulier d’Anatolie l’a rapidement réduite à un vernis.

                En 1915, les troupes turques firent presque jeu égal avec les troupes russes, bien occupées par ailleurs à combattre les Allemands et les Autrichiens. En 2015 et malgré le soutien US, l’armée turque n’est qu’un pou en face du lion russe. Erdogan, au fond, refuse de tout son être cette réalité qui fait de lui un « sultan » d’opérette.

                Mon point de vue reste que l’attaque de l’avion russe au-dessus de la Syrie était bien sûr préparée de longue main par l’armée de l’air turque sur ordre d’Erdogan, mais que les États-uniens s’y seraient opposés s’ils avaient été informés du plan. En effet, leurs experts auraient objecté que le prix à payer pour cette victoire sans gloire (Je suis persuadé que les pilotes de chasse du monde entier, y compris donc les pilotes US se sont mis à la place de ceux qui effectuaient leur mission sur le Sukhoi et non de ceux qui les ont tirés, sans déclaration de guerre, comme des lapins. Cela rappelle l’attaque « infâme » de Pearl Harbor.) serait "contre-productive.

                Et cet impulsif imbécile d’Erdogan mesure maintenant toutes les mesures de vengeance que pourra prendre contre elle la puissante Russie. Mais c’est trop tard.


                • Elliot Elliot 30 novembre 2015 12:13

                  @ Patrice Gibertie

                  C’est de très bonne polémique de caricaturer le Sultan et, ma foi ! vous vous y entendez.

                  Comme le personnage Erdogan ne dégage naturellement aucun courant de sympathie - il faut avoir choisi de vivre l’enfer sur terre dans l’espoir d’un hypothétique paradis pour lui trouver quelque qualité - la tâche en est d’autant facilitée.

                  Sur ce point vous n’aurez guère de contradicteurs.

                  Erdogan rêve de grandeur pour son pays mais De Gaulle aussi travaillait à rétablir la France dans sa splendeur passée, on mesure aujourd’hui avec ses successeurs, pires les uns que les autres, ce qu’il est advenu de cette utopie, il n’y a plus personne pour accorder à la gouvernance française autre chose qu’une attention distraite.

                  Posé ce préalable, rappelons tout de même que la Turquie accueille plus de 2 millions de réfugiés et que, bien qu’appelant par pur opportunisme d’abord à la démission de Bachar El Assad et ensuite à son renversement, la Turquie n’est en rien responsable des troubles qui ont gagné la Syrie.
                  D’ailleurs on la voit mal appeler au respect des Droits de l’Homme alors qu’ils sont écornés sur son propre territoire.

                  Autrement dit, la Turquie n’est pas à l’origine de la machination qui, en Syrie comme en Ukraine d’ailleurs, a conduit le pays dans le chaos ( plus manifeste en Syrie qu’en Ukraine ) mais de même nature.

                  Alors je vous pose une question : pourquoi la Turquie devrait-elle assumer sur son territoire les conséquences des expériences d’apprentis-sorciers ( que je ne citerai pas puisque vous en donnez les noms ) et enfermer à ses frais les réfugiés sur son territoire ?

                  Devrait-elle assumer le coût de la construction d’un nouveau mur de la honte ?

                  Notez que je perçois bien l’avantage de cette hypothèse : on aurait encore quelque chose à ajouter au climat de turcophobie ambiante.

                  Et en vertu de quel principe serait-ce à la Turquie d’assurer l’étanchéité des frontières de l’Union Européenne ?

                  Que je sache, ce sont des fonctionnaires français qui ont pris en charge depuis le 13 novembre l’entrée des personnes sur leur territoire national.

                  Toute délégation de ses responsabilités a un coût : pour l’UE ce sera trois milliards d’Euros.

                  Si scandale il y a, c’est en amont : il ne fallait pas libérer les chiennes de l’enfer.
                  Au début du 19 e siècle, des armées ont été aussi apporter la flamme de la démocratie et de la liberté aux quatre coins de l’Europe : ça a débouché sur des massacres, la retraite de Russie et Waterloo. 


                  • HELIOS HELIOS 30 novembre 2015 15:54

                    @Elliot

                     ... il faut avoir choisi de vivre l’enfer sur terre dans l’espoir d’un hypothétique paradis pour lui trouver quelque qualité ...


                    Peut être que quelques peuples arabo-musulmans lui trouvent suffisamment de qualité, vérité en deçà, mensonge au delà...

                  • Elliot Elliot 30 novembre 2015 16:15

                    @HELIOS


                    Les arabo-musulmans, ça m’étonnerait, qui ont connu la sévérité du joug ottoman !
                    Notez que je n’écris pas qu’il soit sans qualités, notre sultan ! je décris le contexte qui devrait permettre, à mon avis, de lui en trouver. 
                    Mais, bien entendu, Pascal n’a pas tort : tout est relatif

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 novembre 2015 19:46

                    @Elliot
                     « La Turquie n’est en rien responsable des troubles ... »

                    La Turquie est bel et bien participante active au chaos en Syrie.
                    Elle a fait de l’élevage de djihadistes en batteries ; elle a soutenu le pillage du pétrole au profit de Daesh (2000 milliards de trésor de guerre quand même ! ) ; elle quémande maintenant 3 milliards aux contribuables européens ; fait du chantage aux réfugiés dont elle se fiche éperdument... ; et a livré des tonnes d’armements aux terroristes sous couvert de convois humanitaires...


                  • Elliot Elliot 1er décembre 2015 14:16

                    @Fifi Brind_acier

                    J’adore quand on lance des chiffres sur les revenus que Daech tirerait de la contrebande de pétrole.

                    Pourquoi s’arrêter à 2.000 milliards d’ailleurs ?

                    Qui a évalué ce montant ?

                    Et comment font-ils pour acheminer ces quantités faramineuses de barils ?

                    J’ai quelques hypothèses.

                    Bien qu’il ait un accès à la mer, l’état islamique ne dispose pas, à ma connaissance, de supertankers qui batifolent sur les mers du globe, on devrait donc vite abandonner cette option.

                    A moins bien sûr que les services de surveillance américains soient distraits et que des supertankers amis échappent à leur vigilance.

                    Ou peut-être sont-ils volontairement accommodants avec cet état islamique qui sert une partie de leurs desseins ( j’arrête, je suis une mauvaise langue )

                    Pour arriver à des revenus de cette hauteur, on ne peut donc logiquement que supposer un transfert avec une noria de camions « furtifs « qui déjouent tous les systèmes de surveillance pour traverser le désert ( sans s’enliser et en évitant les régions montagneuses impossibles d’accès ) et arriver à bon port en Turquie ( en territoire kurde par parenthèse ) où, selon vous, ils bénéficient, récompense ultime du voyage ! de la complicité d’Erdogan.

                    Bref, je me demande bien au fait ce que bombardent les Américains et accessoirement les Français en Irak puisque des convois de pétrole et des colonnes de véhicules blindés ou autres échappent à la vigilance de leurs instruments de détection dont on nous dit qu’ils sont infaillibles. Comme la précision de leurs frappes où il me semble que ce sont toujours les mêmes images qui tournent en boucle bien que cela soit sensé se passer a des endroits différents mais rien ne ressemble plus à une image vidéo qu’une autre image vidéo !

                    En conclusion, soit on nous vend des vessies pour des lanternes, soit les complicités avec Daech sont plus subtiles que de taper sur le lampiste Erdogan, au demeurant un triste sire.

                    Ou alors, au-delà des affirmations péremptoires que vous n’êtes pas seul(e) à lancer, vous allez m’expliquer ce qui reste pour moi un mystère : Daech, seul contre tous et qui défie avec succès les plus puissantes armées du monde au point de faire commerce comme si de rien était ! 

                    Avec un petit bémol : il semblerait que la Russie soit plus efficace, c’est d’ailleurs pourquoi on lui en veut tant ( et pas seulement Daech ), pensez donc ! casser le jouet des Occidentaux ! 


                  • Elliot Elliot 1er décembre 2015 15:22

                    @Fifi Brind_acier

                    En complément à ce que je vous ai écrit, il semblerait qu’un pipeline aboutissant en Turquie serait contrôlé en Syrie par des dissidents syriens d’un groupe d’insurgés qui n’a rien à voir avec Daech donc que soutient l’Occident.
                    En tout la production théorique contrôlée par l’opposition au régime irakien ( essentiellement Daech ) et l’opposition au sens large en Syrie serait de plus ou moins 50.000 barils : jour dont il convient de retrancher la moitié qui couvre les besoins propres des dissidents.
                    Calculez comme vous voulez, le chiffre de 2000 milliards de dollars pour Daech suppose une production bien au-delà de ses capacités et même dans cette hypothèse une flotte de camions qui ne passe pas inaperçue ( de l’ordre de 450 véhicules/jour, ce qui implique pour la fluidité du trafic le double voire le triple de camions ).

                  • Dom66 Dom66 6 décembre 2015 12:06

                    @Elliot

                    Erdogan rêve de grandeur pour son pays Ouarff Ouarff  smiley smiley

                     

                    Si guerre il y aura, de Merdogan elle viendra (vieux proverbe Turc)

                     

                    Le palace de Merdogan

                    https://www.youtube.com/watch?v=pYMQYPkPtpY

                     

                    Clientélisme et culte de la personnalité

                    Le nouveau palais présidentiel est ainsi une construction illégale, sans que cela pose de problème au pouvoir, symbolisant ainsi l’instauration d’un régime où la seule loi est celle d’Erdogan. Mais son nouveau sérail n’est pas la seule manifestation de sa dérive égocentriste. Le troisième aéroport d’Istanbul, dont la construction continue de provoquer de vives protestations à cause de la destruction des forêts du nord de la ville, devrait porter le nom de… Recep Tayyip Erdogan. Une université et un stade de football portent déjà le nom du président turc. La construction d’une mosquée géante sur la butte de Camlica, à Istanbul, qui ambitionne d’être visible de tous les coins de la ville, a aussi été ordonnée par Erdogan. Son souhait serait, dit-on, d’y être enterré. Sur les pas des sultans ottomans qui construisaient une grande mosquée portant leur nom, Erdogan joue là encore sur le symbolisme d’une époque d’avant la République.

                    Ce merdogan est bien un débile dangereux

                    Pour la débilité regardez ceci :

                     

                    http://www.huffingtonpost.fr/2015/01/12/erdogan-abbas-turquie-palais-ankara-international-photos_n_6456102.html


                  • filo... 30 novembre 2015 12:26

                    Aujourd’hui votre président de la république et son ministre des AE retournent encore une fois leurs vestes et exigent au préalable que Bachar El Assad quitte la présidence.

                    Chez Poutine à Moscou il disaient contraire.

                    Avec Hollande dernier qui parle a raison. Cette fois ci c’était Erdogan.

                    Votre président est un politicard invertébré. Mais ce volte-face est rabaissant pour Poutine et pour le peuple syrien.


                    • sls0 sls0 30 novembre 2015 14:10

                      @filo...
                      Votre président.
                      Un commentaire de l’étranger, de quel pays que l’on puisse juger de sa politique.

                      Comme français j’ai toujours assumer les conneries des présidents français malgré que je n’avais pas toujours voté pour eux. Je n’était pas d’accord avec eux, je m’exprimais mais pas de déni, le seul étant valable étant le changement de nationalité pour pouvoir écrire votre président.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 novembre 2015 19:48

                      @filo...
                      Ils peuvent changer d’avis chaque matin, l’espace aérien syrien est bouclé par la Russie, aucun avion de la Coalition ne s’aventure plus en Syrie.


                    • izarn 30 novembre 2015 12:43

                      Il y a une manière trés simple d’empecher les migrants : Bateaux de douane et de guerre autour de la Turquie. Interdiction de circuler entre les frontières Europe-Turquie, ou envers les irresponsables non UE qui laissent entrer. Italie, Grece, etc...
                      Les migrants seront immediatement renvoyés en Turquie par avion.
                      Ca couterait largement moins cher, et serait efficace.
                      Une autre méthode utilisée par la Russie : Les sanctions économiques contre la Turquie, Erdogan serait obligé d’obéir à ses frais, pour éviter la faillite et le soulèvement de son peuple.

                      On observe la totale et lamentable irresponsabilité de l’UE, et meme de l’Allemagne.
                      L’UE montre son vrai visage, comme celui d’Erdogan.
                      On voit qu’en France grace au terrorisme, il n’y a plus d’autorisation de manifester, meme avec une forte augmentation du chomage, et une dégradation continue de l’économie, par la cause de sanctions débiles contre la Russie, avec l’euro mortifère...

                      Et ces enfoirés veulent sauver la planète au COP21...On a plus Chavez et son« Si le climat était une banque vous l’auriez déja sauvé »
                      Faut-il peut-etre en priorité sauver les européens ? Charité bien ordonnée ne passe pas par nous-meme ?
                      Ont-ils un sens de l’humanité et des responsabilités ?
                      Non. De plus en plus je pense que Junker, Hollande et Merkel sont passibles de haute trahison, devant leur peuple et devant tous les européens.
                      Je boycotte COP21. On dirait Davos avec ses flics qui protegent les salopards. Le débat ne m’interesse pas. J’en ai rien a foutre, j’aime le CO2 et j’espere que le climat va se réchauffer, j’espere que la mer va engloutir New-York et Wall Street. J’espere que la terre va noyer tous ces enfoirés.
                      Je boycotte toute retransmission de ce bordel. Je ne regarde meme pas les photos, c’est de la pornographie climatique. Pour moi COP21 n’existe pas. C’est le fond des chiottes. Ou Poutine viendra les chercher un jour, il l’a dit.
                      Comment faire pour accentuer le réchauffement ? Tel est mon but.
                      Merci le climat ! Sauveur de l’humanité ! Merci le Déluge !
                      Dieu existe-t-il en fin de compte ?


                      • Auxi 30 novembre 2015 13:44

                        @izarn


                        J’espere que la terre va noyer tous ces enfoirés.

                        Je vous comprends et ne suis pas loin de partager vos sentiments ; malheureusement, la mer ne fera pas le tri entre les enfoirés susnommés et les simples quidams, qui n’en peuvent mais. C’est là que le bât blesse… Comme le disait je ne sais plus qui : « Si la guerre ne tuait que des généraux, ce serait une bénédiction ! »


                      • .

                        Quelques nouvelles révélations de Thierry Meyssan (30-11-2015) concernant la zone de 8 km a la frontière turco-syrienne :

                        .

                         Pourquoi la Turquie a-t-elle abattu le Soukhoï russe ?, par Thierry Meyssan

                        ’’.....

                        Afin de protéger ses avions, la Russie a déployé sur zone une trentaine de chasseurs supplémentaires pour escorter ses bombardiers. Surtout, elle a installé des missiles sol-air S-400 sur son aéroport militaire de Hmaymime (à proximité de Lattaquié). D’une portée de 600 kilomètres, ces systèmes peuvent accrocher jusqu’à 160 cibles à la fois et les détruire. La Coalition états-unienne, dont la France et la Turquie, a immédiatement interrompu tous ses vols au-dessus de la Syrie.

                        De ces éléments, nous pouvons conclure que l’Otan était informée de la préparation de l’attaque turque et qu’elle l’a laissé faire. Tout laisse à penser que Washington, qui pourrait soutenir le projet d’un Kurdistan en Turquie, mais est opposé à l’invention d’un pseudo-Kurdistan en Syrie, s’apprête avec la Russie à contrer le projet franco-israélo-britannique comme jadis les deux Grands s’étaient opposés à la colonisation du Canal de Suez (1956)......’’


                        • tinga 30 novembre 2015 13:16

                          Erdogan touche juste sa récompense pour bons et loyaux services.


                          • zygzornifle zygzornifle 30 novembre 2015 13:50

                            avec ses 3 milliards il va pouvoir se payer ses 100 vierges bien salopes .....


                            • sls0 sls0 30 novembre 2015 14:12

                              @zygzornifle
                              Et c’est avec nos impôts, elle est pas belle la vie ?


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 novembre 2015 19:18

                              @sls0
                              La Turquie doit entrer dans l’UE, car les USA veulent que l’OTAN ait le même périmètre que l’ Union européenne. Ce ne sont pas les citoyens européens qui décident de l’élargissement sans fin de l’ UE, on ne leur demande pas leur avis, ni les marionnettes Mamamouchis qui dirigent les pays européens.

                              •  
                              Ce sont les USA qui poussent leur cheval de Troie, Merkel, à faire entrer sans cesse davantage de pays dans l’UE, pour qu’ils soient dans l’ OTAN.
                              « L’élargissement sans fin de l’ Union européenne », par Asselineau.

                              Une fois dans l’ UE, plus de frontières du tout, et les 3 milliards donnés à la Turquie se perdront dans les méandres de la corruption généralisée d’ Erdogan...

                            • Jelena 30 novembre 2015 14:20

                              Si n’y avait que le sultan... Suite à un combat contre « des barbus modérés », les irakiens viennent de capturer un colonel israélien faisant parti de ce groupe... Sur place on nous dit « c’est la guerre » contre le Daesh, en dehors des frontières, les amis de la France soutiennent le Daesh.


                              • Alex BIENFAIT Alex BIENFAIT 30 novembre 2015 18:51

                                @Jelena
                                Bonjour, Pourriez-vous developper cette information ??
                                Ou nous préciser vos sources ??


                              • Jelena 30 novembre 2015 19:31

                                @Alex BIENFAIT La presse française fera bien évidement silence sur cette info, mais vu que ces barbus étaient majoritairement d’origine tchétchène, ce n’est pas passé inaperçu sur le web russe.
                                 
                                Une source en français.


                              • Hijack Hijack 30 novembre 2015 14:29

                                Erdogan, celui qui veut devenir calife à la place du calife ...
                                Je ne pense pas que l’UE se prosterne devant ce larbin en chef, mais le supporte !
                                .

                                Poutine, ne le prend plus au téléphone se plaint Erdogan ... qui ne le rencontra pas non plus en marge du sommet !
                                .
                                Le scénario qui se déroule actuellement sous nos yeux, je n’y aurai pas cru dans un roman ...
                                Entre, depuis tout en haut >>> le vrai Grand Tsar jusqu’au plus petit et vil serviteur que n’lhistoire n’ait connu ... en passant par les donneurs d’ordres, les vassaux, les souteneurs, les payeurs, les victimes.


                                • roby 30 novembre 2015 15:21

                                  Mme Merkel à sa main d’oeuvre à bas coût pour faire tourner les mines de charbon en lieu et place des centrales nucléaires , l’Allemagne en déficit démographique a profité de l’aubaine et de plus elle passe pour un pays généreux , on en reparlera quand les 2ème et 3ème générations voudront
                                  que les Allemands adoptent leurs coutumes et imposeront leur religion un peu comme chez nous quoi !


                                  • wawa wawa 30 novembre 2015 16:39

                                    putain que c’est bon !


                                    les masques sont en train de tomber !

                                    après « bachaar doit partir » , « reiceip doit partir ». enfin !!

                                    tant pis pour le gaz du katar (on prolongera les centrale nukes : avis aux ecolos) . 

                                    tout recul du wahabisme est bon a prendre.

                                    un bon moyen de faire pression sur la Turquie : ne plus y aller tant qu’erdogan est au pouvoir.

                                    Un bon film à revoir sur les réfugiées : scarface : imaginez un « tony montana wahabite ».

                                    Non !!! le très saint sultan erdogan n’aurait pu penser a telle infamie : envoyer de 10% de psychopathe parmi les réfugié et en profiter pour vider ses propres prisons !!! impossible !

                                    et nous on dit « willkommen »

                                    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani stux 30 novembre 2015 17:11

                                      Les Allemands désignent leur leader par le mot « Fuhrer » guide.
                                      Merkel est une ménagère, une domestique de la vie politique Allemande. Une employée de maison pour l’OTAN.
                                      Helmut Schmit fût le dernier « Fuhrer » ,pour les Allemands.
                                       



                                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 novembre 2015 19:36

                                        Ravanello prépare l’opinion publique à la mauvaise nouvelle ?
                                        Les projets de colonisation de la France en Syrie sont tombés à l’eau.


                                        ** « La destruction du Soukoï 24 par la Turquie n’est pas un accident, mais une opération planifiée de longue date pour repousser la Russie hors de la zone des 8 kms en Syrie, accordée par Bachar à Erdogan au nord de la Syrie.
                                        Zone destinée à être occupée par la France, Israël et le Royaume Uni.
                                        L’ OTAN a laissé faire. »

                                        ** « Loin de céder à la pression, la Russie a étendu sa présence militaire en Syrie et contrôle l’espace aérien syrien avec ses S400. »

                                        ** « Les pratiques de la Turquie, que la presse internationale a ignorées pendant 4 ans, sont désormais publiquement évoquées : pillage des 80 000 usines d’ Alep, démontées et reconstruites en Turquie, installations de camps d’entraînement de djihadistes en Turquie, encadrement des djihadistes, soutien à Al Qaïda et contrebande de pétrole pour financer Daesh...

                                        ** L’opération franco- israélo- britannique est interrompue.
                                        Les avions de la Coalition ne s’aventurent plus en Syrie. »
                                        Source : Thierry Meyssan.
                                        La COP 21 tombe à point nommé pour qu’on parle d’autre chose....

                                        • alanhorus alanhorus 30 novembre 2015 21:48

                                          Hollande lutte contre le terrorisme en le créant ....

                                          https://www.youtube.com/watch?v=3Gi50weS_Wk
                                          Attentats de paris - Un mannequin détecté au Comptoir Voltaire

                                          https://www.youtube.com/watch?v=lIqJy3V8hSs
                                          14 Novembre 2009 François Hollande : l’État fabrique des terroristes !


                                          • Qui s’emploie à faciliter le transport du pétrole brut volé ? Et où ce brut finit-il en fin de compte ?

                                            .

                                            .De sources russes, iraniennes et libanaises  :

                                            .

                                            Plus tôt dans le mois de novembre, le chef d’Etat russe Vladimir Poutine a détaillé les progrès des opérations anti-djihadistes :

                                            "Je vous ai montré des photos prises de l’espace, depuis un vaisseau spatial, qui attestent clairement de l’échelle du trafic illicite du pétrole et des produits pétroliers", a-t-il déclaré aux journalistes, en marge du sommet du G20 à Antalya.

                                            Le même jour, les Etats-Unis ont détruit près d’une centaine de camions-citernes de Daech transportant de l’or noir. Puis, dans les deux semaines qui ont suivi, Moscou et Washington en ont détruit environs 1.300.


                                            Ici, il faut bien un éclairage en ce qui concerne cette "route du pétrole" de Daech. Ceyhan, ville portuaire dans la province d’Adana en Turquie, est justement le cœur de ces opérations de contrebande, hébergeant des terminaux d’où le pétrole kurde, juridiquement illégal, poursuit son chemin vers d’autres pays. Le pétrole est transporté dans des quantités dépassant un million de barils par jour, et vu que Daech n’a jamais été capable de vendre, en un jour, plus de 45.000 barils, il devient évident que la détection de telles quantités de brut ne peut pas être effectuée grâce à des méthodes de comptabilisation des stocks. Autrement dit, si le pétrole de Daech a été transporté via le port de Ceyhan, il était apparemment invisible.

                                            Voilà donc où cela devient intéressant. Le portail Al-Araby al-Jadeed, basé à Londres, a réussi à reconstituer le trajet du brut de Daech, faisant référence à un représentant des services de renseignement irakiens.

                                            "Après que le pétrole ait été extrait et embarqué, des véhicules transportant du brut part de la province de Ninive pour Zakho (une ville du Kurdistan irakien près de la frontière turque, ndlr), à 88 kilomètres de Mossoul. Arrivés à Zakho, les 70 à 100 véhicules sont accueillis par des représentants de la mafia faisant de la contrebande pétrolière, dont des Syriens, des Kurdes irakiens, ainsi que des Turcs et des Iraniens", explique-t-il.

                                            Après, le responsable de ces opérations vend le pétrole au client qui a proposé le prix le plus élevé. En cela, la compétition parmi les groupes engagés est très élevée, et les meurtres parmi ces derniers sont assez fréquents.

                                            Ce client paie immédiatement entre 10 et 25% de la valeur du brut, en général le reste de la somme est payé par la suite. Les conducteurs cèdent leurs véhicules à d’autres chauffeurs disposant de tous les documents nécessaires pour franchir la frontière avec la Turquie, alors que les conducteurs « initiaux » reviennent, dans des véhicules vides, dans les territoires sous le contrôle de Daech.

                                            Une fois en Turquie, les véhicules transportant ce trésor pétrolier poursuivent leur chemin vers la ville de Silopi où une personne connue sous les noms de Dr Farid, Hajji Farid ou bien Oncle Farid met finalement la main sur cet or noir. Et à l’intérieur du pays, le pétrole de Daech se confond avec celui vendu par le gouvernement régional du Kurdistan puisque les deux sortes sont considérées comme « illégales », « venues d’une source inconnue » ainsi que « non autorisées ».

                                            Ensuite, les groupes pétroliers transportent le brut acquis à travers des ports turcs en Israël, le principal client de Daech en matière de pétrole. En cela, ces groupes qui achètent du brut du gouvernement régional du Kurdistan s’approprient inévitablement du pétrole de Daech, fait remarquer Al-Araby al-Jadeed.

                                            Qui sont les médiateurs de Daech ?


                                            Comme le graphique ci-dessus l’indique, le pétrole vient directement depuis Ceyhan au port israélien de Ashdod mais une autre question se pose, notamment si Malte est également impliquée dans ce trafic illicite, du fait que la société de transport maritime appartenant au fils du président turc, Bilal Erdogan, se trouve sur l’île méditerranéenne.

                                            Ces derniers mois, cette société, BMZ Group, a acheté deux navires, auparavant dans les mains de l’entreprise Palmali Denizcilik et dont le montant s’élève à 34 millions de dollars. Coïncidence ? Peut-être. Mais il semble hautement probable que la famille Erdogan participe délibérément au trafic du brut de Daech, compte tenu de tous les trucs connus d’Ankara concernant le pétrole kurde illégal. C’est-à-dire, si Ankara vaque à transporter du brut kurde, pourquoi pas transporter celui de Daech via ces mêmes canaux ?


                                            "Tout ce brut a été livré à la société qui appartient au fils de Recep Tayyip Erdogan", estime le ministre syrien de l’Information Omran al-Zoubi, cité par Zero Hedge. "C’est pourquoi la Turquie s’est soudainement inquiétée lorsque la Russie a commencé ses frappes aériennes contre les infrastructures de Daech et a détruit plus de 500 camions-citernes transportant du pétrole", poursuit-il.

                                            En fin de compte, nous ne saurons peut-être jamais l’histoire complète, mais les faits connus nous poussent à supposer, au minimum, qu’Ankara non seulement approvisionne les djihadistes en munitions et financements, mais aussi ne manque pas d’assumer la tâche de facilitateur dans le trafic illicite de brut, les sociétés internationales comme celle de Bilal Erdogan et d’autres, achetant du pétrole kurde, figurant en tant que médiatrices.


                                            Lire la suite : http://fr.sputniknews.com/international/20151130/1019933975/syrie-business-petrole.html#ixzz3t0lZ7liG

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès