Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le sort des baha’is d’Iran : un scandale ?

Le sort des baha’is d’Iran : un scandale ?

Durement persécutée dès ses premiers jours au 19ème siècle en Perse (Iran actuelle) avec des milliers de morts, cette communauté à vocation mondiale a vu depuis, sous tous les régimes ses droits bafoués, et des centaines de ses membres exécutés aux motifs des plus arbitraires et fallacieux au début de la révolution islamique. Alors que sont célébrés les 60 ans de la Déclaration des Droits de l’homme, un regard inquiet sur cette communauté non violente qui subit encore aujourd’hui de graves discriminations. 

Le mot scandale se définit comme une « indignation que produit une action coupable, affaire malhonnête qui émeut l’opinion publique, fait immoral, révoltant ... » Le terme est revenu sept fois lors de l’intervention d’un journaliste français au cours d’un colloque tenu dans les locaux de la Mairie du 3ème arrondissement à Paris et consacré aux baha’is d’Iran.

Pourquoi une telle affirmation ? Pour ma part, j’aborderai brièvement la situation pour le moins alarmante de cette communauté religieuse datant de 165 ans et dont les membres sont aujourd’hui disséminés dans 170 pays et issus de deux mille groupes ethniques.

Durement persécutée dès ses premiers jours au 19ème siècle en Perse ( Iran actuelle ) avec des milliers de morts, cette communauté a vu depuis, sous tous les régimes ses droits bafoués, et des centaines de ses membres exécutés aux motifs des plus arbitraires et fallacieux au début de la révolution islamique. A noter toutefois qu’une alternative leur est souvent offerte : renier leur foi en échange de l’arrêt de toute exaction.

Leur credo : toutes les religions ont la même origine. Elles s’adressent au coeur de l’homme et à son comportement au sein de la société. Elles se renouvellent au fil des époques par un nouveau message qui s’adresse à l’humanité pour son évolution et le progrès de la civilisation. Les baha’is croient que le dernier en date est celui de Baha’u’llah qui proclame en plein milieu du 19ème siècle « La terre n’est qu’un seul pays et tous les hommes en sont les citoyens » !

Ce message d’unité, les baha’is essayent aujourd’hui de le refléter dans leur vie personnelle, familiale, professionnelle et sociale et ce dans plus de cent dix milles points dans le monde où ils sont recensés. Un des lieux les plus significatifs, en terme historique et numérique, est l’Iran ; logique quand on sait que c’est là le berceau de cette foi mondialiste et avant gardiste. Et il se trouve que c’est justement là aussi où ils sont le plus durement réprimés et persécutés.

Quel étrange sentiment peut pousser aujourd’hui, un membre du clergé, un groupe, une institution un régime, un état, à bafouer les droits d’individus qui travaillent pour la paix, qui plus est sont respectueux des lois de leur pays et qui, de surcroît, sont non-violents.

Cependant, pourquoi s’intéresser plus particulièrement à leur sort alors que de par le monde des millions de gens souffrent d’oppression et de persécutions diverses.

Il n’est pas question, ne serait-ce qu’un instant, de dire que leur souffrance est plus ou moins tolérable que celle d’autres opprimés de la terre. Mais simplement, de considérer qu’en raison de la cause universelle qu’ils défendent, on devrait s’en inquiéter plus particulièrement, et que, ce qui se passe là en toute impunité, devrait interpeler tout un chacun partout.

Certes, les sept millions de baha’is à travers le monde vivent cette situation comme une profonde injustice et avec angoisse et, si certains n’hésitent pas à évoquer un risque de génocide, c’est plus pour les symboles que ces persécutés baha’is représentent qu’ils méritent d’être défendus d’urgence.

En parlant de notre monde, Gilbert Cesbron disait : « ... il s’agit d’édifier une maison où des hommes venus de tous les horizons puissent vivre ensemble. Mais il est temps de partir à la recherche des matériaux ... »

Les baha’is affirment avoir trouvé ces matériaux depuis longtemps déjà et constatent que la construction de la maison avance. C’est dans ce sens que, leur mettre des bâtons dans les roues et ce dans n’importe quelle partie du monde, est inacceptable particulièrement lorsqu’il s’agit du berceau de cette foi où ils représentent la 2ème religion du pays en nombre.

Construire une société humaine prospère, en intégrant les différences harmonisées, travailler minutieusement pour hâter l’unité organique des nations, races, religions et peuples est un projet gigantesque mais non utopique car les baha’is oeuvrent dans tous les coins du globe à l’avancement de cette civilisation et en constituent déjà l’embryon.

Aujourd’hui, ils pourraient se targuer d’offrir un modèle de société où une fois pour toute sont résolus les questions de préjugés de races, de religion, de nationalité, d’égalité des droits de l’homme et de la femme, etc.

C’est pourquoi, finalement, chaque tort fait aux baha’is iraniens est susceptible d’être considéré comme un préjudice causé à l’avancement de la société dans son ensemble.

Dans son livre « A cry from the heart » William Sears, humoriste, et star de la télé américaine, employait les termes de honte, et de déshonneur pour qualifier les persécutions et les exécutions des baha’is iraniens au début de la révolution islamique.

Trente ans après, un autre journaliste, français, emploie le mot scandale.

S’intéresser à la situation des baha’is iraniens revient à s’intéresser à la paix et à la cause de la justice dans son ensemble. C’est probablement la raison pour laquelle c’est effectivement scandaleux de laisser piétiner ceux qui défendent ce type de valeurs.

Si on se réfère à la définition du mot scandale, alors le sort réservé aux baha’is d’Iran peut être considéré comme un scandale. Et un scandale à dimension mondiale...


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 17 décembre 2008 11:48

    Bonjour,

    Intéressant que ce billet évoquant la doctrine baha’i

    Pour ceux qui veulent lire les textes, c’est ici que ça se passe


    • Pierre R. Chantelois Pierre R. Chantelois 17 décembre 2008 12:50

      Behnam

      Très opportun de rappeler l’existence et le sort réservé à cette communauté que nous connaissons fort mal. Merci Bernard pour le lien.

      Pierre R.


      • mcm 17 décembre 2008 13:45

        @Pierre R.

        Bonjour Pierre, ça faisait longtemps ! Ravi de vous voir de retour.


      • Pierre R. Chantelois Pierre R. Chantelois 17 décembre 2008 20:32

        mcm

        Merci pour ces bonnes paroles. smiley

        Pierre R.


      • philbrasov 17 décembre 2008 13:02

        ils sont environ 400 000 en iran....

        je conseille à tous de se connecter de temps en temps sur le site iran resist, afin de comprendre , par l’intérieur, ce qu’est l’Iran aujourd’hui.
        http://www.iran-resist.org/article2769.html
        mais non seulement eux, les protestants, les juifs, les chretiens, sont des minorités persécutées.. de la même façon.

        ce pays est un VRAI SCANDALE..... mais nos politiquement corrects, sont incapables de 
        définir une politique réaliste, vis à vis de l’Iran....

        On préféré de loin taper sur les horribles yankees.....
        C’est triste mais c’est ainsi........
        ps : on pourrait aussi parler des hmongs au Laos....
        c’est plus qu’un scandale.... c’est un génocide......
        envoyé special y avait consacré un reportage..... c’etait BOULVERSANT.....




        • tanguy 17 décembre 2008 23:12

          "On préféré de loin taper sur les horribles yankees.....
          C’est triste mais c’est ainsi........"


          Les USA sont nos alliés, vous connaissez certainement l’OTAN ?
          Ce n’est pas parce que nous "tapons" sur les USA que nous apprécions les horreurs des autres régimes, mais vous admettrez que nous avons plus de poids pour faire cesser NOS exactions que celles de pays avec lesquels nous n’avons pas ou peu de contacts.


        • philbrasov 18 décembre 2008 17:03

          la polémique en pays démocratiques.


          A quand le monde démocratique. ???? A quand la fin des dictateurs ??? A quand la fin de pays religieux ?

          Sans dictateurs, sans pays religieux, sans pays démocratiques, il n’y aurait PLUS DE CONFLITS.....

          en tout cas plus de conflits majeurs.....



        • Pierrot Pierrot 17 décembre 2008 16:54

          Article intéressant.
          Cependant il faudrait aussi mentionner la persécution des Zoroastriens en Iran.
          Ils ne sont pas très nombreux mais ont le droit de vivre librement leur croyance.


          • Bof 17 décembre 2008 16:59

            Et si nous ouvrions enfin nos coeurs .


            • dom y loulou dom 15 janvier 2009 22:40

              voilà qui peut nous y aider... très paradoxalement...

              je suis végétarien maintenant, depuis que je l’ai visioné...

              je suis dégouté à vie de toute ces cruautés que nous infligeons aux habitants de ce monde et n’ai qu’un seul regret, celui de ne pas avoir vu tout cela bien avant. De ne pas avoir vu l’ampleur de l’ignominie qui est déployée pour amener des steaks dans l’assiette ou des sacs de cuir sur l’épaule.

              Pas étonant dès lors que le monde nous envoie catastrophe après catastrophe et maladie sur nouvelles maladies et que la plupart sont apparemment anesthésiés devant la douleur d’autrui et en rajoutent.

              Cette vision matérialiste de la réalité qui a introduit cette vue morte sur les êtres fait cause de destruction à elle seule, elle est une vraie maladie psychique. Voyez plutôt. Une docu vraiment bien foutue, tous mes respects à ses auteurs que je remercie de m’avoir ouvert les yeux.

              pour les animaux l’holocauste est une constante sans même un vague espoir que cela change.



              http://video.google.fr/videoplay?docid=801102045106765290


              nous devons TOUS nous remettre en question.




              • loloroy loloroy 20 avril 2010 20:17

                Philbrasov,
                Vous avez une grande confiance dans la démocratie, qui serait pourtant un recul important pour certains. Sur certaines îles indonésiennes par exemple, les décisions « politiques » ne sont prises qu’à l’unanimité, c’est à dire après de longues négociations qui amènent tout le monde a être d’accord, pour le bien de la communauté. Evidemment c’est beaucoup plus long smiley mais pour eux la démocratie serait une dictature de la majorité smiley

                Quand à un monde sans religion... Staline s’y est essayé, avec le succès qu’on connait. Par contre, un monde où religion et politique soient totalement séparés et cloisonnés pourrait peut-être garantir la justice et l’impartialité. Cela semble impossible dans les pays musulmans du Golfe ou en Israël, et même difficile en Europe, quand on écoute les discours catholicisés de notre cher Président Nicolas smiley

                Il y a encore du chemin à faire smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès