Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le Sud-Soudan, un espoir internationaliste

Le Sud-Soudan, un espoir internationaliste

Paradoxalement, l'aboutissement de la revendication nationaliste du Sud-Soudan est un espoir pour tous les partisans d'un monde où l'humanité soit moins divisée.

L'histoire d'un nouvel Etat commence ce week-end, celui du Sud-Soudan. Né dans le sang des histoires dramatiques, ce 54e Etat africain (si on ne compte pas le Somaliland, Etat non reconnu mais distinct de la Somalie) est issu d'un conflit entre les parties méridionales et septentrionales du pays, où 2 millions de personnes auront connu la mort. C'est depuis l'indépendance de la république soudanaise que se déroule avec bien trop peu d'accalmies ( à part entre 1972 et 1983) un conflit entre un nord arabe à tendance islamiste et un sud noir africain comprenant animistes, chrétiens et une minorité musulmane.

Peu connues en France, bien plus suivies par les ONG US, les conflits se déroulant au sein de l'espace soudanais sont multiples et dramatiques puisque s'ajoute à ce conflit aujourd'hui éteint les massacres du Darfour.

Lors de la cérémonie d'indépendance, c'est d'ailleurs un auteur de crimes contre l'humanité, le président de la république du Soudan, l'islamiste du nord Omar el-Bachir, mis en accusation par la justice internationale, qu'ont été obligés de cotoyer les officiels venus à la création du nouvel Etat.Si cet homme n'est pas à lui seul à l'origine des problématiques nord-sud, il aura tout fait pour les attiser.

Venu au pouvoir à la suite d'un coup d'Etat soutenu par la branche locale des frères musulmans (organisation que l'on trouve en Egypte, en Palestine avec le Hamas, dans de nombreux pays arabes et dans quelques pays européens), Omar Al-Bachir aura instauré la loi islamiste au début dans les zones musulmanes du pays avec le projet affiché de l'étendre à l'ensemble du Soudan. Ce n'était pas le premier du genre à tenter cela : déjà en 1983, la volonté de soumettre tous les soudanais au droit musulman version radicale avait relancé le conflit nord/sud, éteint après les accords de paix de 1972.

A l'arrivée de Omar el-Béchir l'Etat, déjà inégal dans la répartition des aides entre les différentes zones du pays, se mis à sous-investir dans les parties méridionales du pays.

C'est tristement la tragédie du Darfour qui permettra aux sud-soudanais en 2003 de pouvoir entamer des discussions sur l'indépendance. Pris entre les pressions internationales, une économie exsangue, il devenait difficile pour Omar el-Béchir et sonde mener un conflit à la fois contre les animistes, chrétiens et musulmans du sud et les indépendantistes musulmans de l'ouest.

Le régime de Khartoum a toujours d'ailleurs eu cette dimension, celui d'être à la fois me représentant d'un certain élitisme des populations arabophones et celui d'être le refuge, au sein de la communauté musulmane du pays, d'une vision radicale de l'Islam. Au point que les musulmans du sud-soudan ont eux aussi voté très majoritairement pour l'indépendance, comme le reste des autres sud-soudanais il y a quelques mois.

Loin d'être la validation d'une quelconque thèse sur le choc des civilisations, telles que le rêvent certains pour tenter de valider leurs théories sur l'impossibilité du mélange des religions, la création du sud-soudan est au contraire un nouvel espace où le vivre ensemble est possible entre différents groupes. Que le chemin soit long, qu'il y ai déjà des conflits est inévitable. Mais paradoxalement, la création de cette nouvelle entité étatique est un espoir pour les internationalistes. Bien autrement qu'une scission nationalilste, la nouvelle République est, de par son ambition démocratique et respectueuse de tous, contrairement à son voisin du nord, un espoir pour tous les hommes et femmes de bonne volonté.


Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Ariane Walter Ariane Walter 11 juillet 2011 11:23

    Vous ne seriez pas pro-US pur jus, vous , par hasard ???
    C’est curieux mais j’ai entendu dire que ce sud -soudan, partie la plus riche du territoire, devenait une nouvelle province dans l’escarcelle de nos amis Zuniens avec un chef à leur botte évidemment.
    Dans la série, œuvrons pour l’humanité, créons des sécessions, mettons nos pantins en place et volons toutes les richesses d’un pays....
    Bref votre article est de la propagande.


    • katalizeur 11 juillet 2011 13:09

      @ l’auteur
      etes vous sure d’y connaitre quelque chose ? moi je ne le pense pas..mais laleçon de TF1 est bien apprise je dois rconnaitre...

      @ ariane

      «  » sud -soudan, partie la plus riche du territoire «  »

      pour qui suit un peu cette crise de redecoupage, il faut savoir qu ’a la fin de negociations la chine est intervenue pour exclure les champs petroliersqui resteront toujours sous controle du gouvernement de kartoum ( visite de deux jours d’omar el bachir en chine...) seul lot de compasation pour botul et c° UNE AMBASSADE d’israel.....c’est beaucoup et peu a la fois...


    • Gérard Luçon Gerard Lucon 11 juillet 2011 13:49

      @Ariane, et pan dans le mille ! j’ai meme des copains « CIA-europe de l’est » qui y ont alles en mission ONU ces dernieres annees ... histoire de limiter les ambitions des « jaunes » ...

      ... et l’autre clown qui fait son discours avec un stetson sur sa tronche .. au lieu du chapeau traditionnel des Peuhl ... la mondialisation part en couille ...


    • romain blachier romainblachier 11 juillet 2011 14:42

      Ce qui est de la propagande, c’est de nier l’envie des populations du sud de faire leur propre Etat et la cruauté de Khartoum....


    • romain blachier romainblachier 11 juillet 2011 15:03

      Pourquoi ferais-je de la propagande Us ? Et quelle solution auriez vous voulu face à une guerre entre sud et nord qui dure depuis des décennies et avec un pouvoir de Khartoum qui commet massacres et génocides ?

      Après sur les champs de pétrole, vous devriez vous rensiegner un peu sur les accords passés à leur sujet...


    • paul 11 juillet 2011 11:56

      Pétrole et terres fertiles, le Sud Soudan va se vendre aux plus offrants . Population exclue .

       http://www.rue89.com/2011/07/08/terre-petrole-sud-soudan-pays-neuf-a-vendre-212982


      • Scual 11 juillet 2011 12:59

        Ce pays a été crée sur la base de rien, plusieurs ethnies, plusieurs religions et même plusieurs langues etc... ah si c’est la partie du territoire soudanais où il y a le plus de pétrole.

        Cet État sera mauvais pour sa population. Il sera peut-être moins pire que pendant la période Soudan, et encore que, ça sera surement uniquement parce qu’il ne sera plus en situation de guerre civile.

        Remarque ce pays étant grand et divisé... pas sur qu’on se retrouve pas face à une nouvelle guerre civile d’ici peu à cause des revenus du pétrole mal répartis ou des population spoliées et dominées.


        • Scual 11 juillet 2011 13:01

          Je me demande si cette indépendance n’a pas été obtenue contre des « facilités » pour Khartoum pour résoudre le cas du Darfour...


        • Georges Yang 11 juillet 2011 13:11

          Facile d’applaudir vu de loin, le Sud-Soudan est un futur non état livré à des prédateurs incultes
          Bachir ne favorisait pas les musulmans mais une petit corterie d’arabe de la vallée du Nil, la partition est une erreur due aux dirigeants du nord incapable d’avoir une grande vision pour l’ensemble du pays
          La corruption, les prébendes, la vente des richesses caractérisent le nouvel état, pas de quoi pavoiser


          • Annie 11 juillet 2011 22:07

            George,
            Peut-être un trop grand pays, ingérable, aux frontières tracées au cordeau par des pays qui voyaient dans les populations noires une entité homogène. Je ne suis vraiment pas optimiste.


          • James James 11 juillet 2011 13:34

            Ce que vous nous présenter comme une merveilleuse aventure ,la création d’un nouvel état sur base ethnique et confessionnelle, n’est que la volonté affichée des colonialistes de toujours, de diviser pour régner.
            Fragmenter les différents états sur base ethnique et confessionnelle (tentative Liban 1982 ,Irak Kurdes...).
            On installera bientôt une base permanente au Sud Soudan (Américaine ou Israélienne) pour contrôler toujours un peu mieux l’Afrique, surtout dans les zones à vaste potentiel pétrolifère.
            Moi je connais un tas de criminels de guerre, bien blancs, qui paradent en toute liberté, écrivent même des ouvrages pour conter leurs saloperies (Bush, Blair......) sans qu’aucun mandat d’arrêt ne soit délivrer, elle est belle votre justice internationale !
            L’allusion aux frères musulmans , dans quel but ? donner du crédit à votre œuvre de propagande ? Au lieu d’affoler le petit peuple, tels tous les perroquets médiatiques avec le péril islamique, il serait bon d’étudier la genèse et la réalité de ces mouvements ,nous ne sommes pas à Hollywood !


            • romain blachier romainblachier 11 juillet 2011 14:51

              Je parle des fréres musulmans parce qu’ils sont impliqués dans le coup d"Etat. Pourquoi faudrait-il le cacher ?

              Quand à un Etat sur base confessionnelle je suppose que vous parlez du Soudan du nord à régime islamiste et non du sud qui comporte animistes, chrétiens et musulmans.


            • ZEN ZEN 11 juillet 2011 14:21

              Ce nouveau pays suscite bien des convoitises...


                • doctorix doctorix 11 juillet 2011 16:32

                  Propagande, oui :
                  Tous ces états qui ne marchent pas au pas US et qui ont du pétrole voient leurs dirigeants diabolisés de la même façon..leurs leaders ne sont pas des tendres, certes, mais ils défendent les intérêts de leur pays, à l’inverse d’autres qui le vendent au plus offrant, de la grèce à la france de sarkozy.
                  En plus des sept invasions prévues au programme US dès le 11/9, de l’afghanistan à l’iran, pour bientôt, vous pouvez rajouter la biélorussie, qui se bat comme elle peut pour préserver ses biens, contre la rapacité des requins, tant de Russie, que d’Europe et des USA. Les sanctions pleuvent par l’intermédiaire du FMI.
                  http://resistance71.wordpress.com/2011/07/11/imperialisme-et-ingerence-le-cas-peu-connu-de-la-bielorussie/
                  Vous n’en avez pas marre, de défendre l’empire, romain ? (ouarff : mais pas de quoi rire...)
                  Ca fait quand même un certain temps que le scénario se répète sous vos yeux, et vous n’avez pas encore compris ?
                  Si, vous avez compris : et vous participez à l’arnaque. Mais sur ce site, vous ne convainquez plus personne : regardez les commentaires.
                  La ficelle vient de casser : il est temps pour les rats de quitter le navire : il sombre.


                  • OMAR 11 juillet 2011 20:17

                    Omar 33

                    Romain, le titre de votre article est aussi trompeur que son contenu :

                    -Le Soudan est un pays africain parlant arabe certes, mais pas arabe du tout.

                    -Omar el-Bachir, est mis en accusation par la justice occidentale et non pas internationale,
                    d’ailleurs la majorité des pays s’en foutent de cette justice aux deux poids et deux mesures (cf les criminels Bush, T. Blaire, Natanyahu, etc..)

                    -Le Somalilande est une pauvre création de petits esprits en mal d’islamophobie.

                    -Le probleme de l’instauration de la Chariâ n’a rien à voir avec les raisons légitimes indépendantistes du Sud Soudan, car même les musulmans soudanais en souffrent.

                    Et puis, il contient tellement d’amalgames, de bmensonges et surtout de non-dits qu’il me donne envie de gerber.

                    Aucun mot sur le fait que ce sont les richesses de ce pays et principalement on pétrole qui ont fait bouger les USA en particulier..

                    J’avais pensé que vous alliez conclure sur le souhait de voir naitre l’etat Palestinien, non, vous preferez étaler votre islamophobie primaire..

                    Romain, je vous conseille d’aller voir un psy, car même la haine gratuite se guerit.


                    • Georges Yang 11 juillet 2011 21:56

                      Les frères musulmans autour d’Hassan al Tourabi ne sont pas du tout le soutien du régime Bachir, ils ont même tenté de le renverser

                      Quant à Salva Kir il laissent le pays aux mains des seigneurs de la gurre Dinkas , mais aussi Nuers pour ne pas trop les exiter


                      • Gargantua 12 juillet 2011 10:44

                        Maintenant qu’ils sont arrivés à leurs fins, ils vont pouvoir pillées le pays sans vergogne aux détriment de la population local..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès