Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le terrorisme a bon dos

Le terrorisme a bon dos

J’ai mis en ligne récemment dans un post lors d’une conversation sur le forum Agoravox une référence qui en a étonné plus d’un, et que j’imaginais plus connu que cela : celle d’un remarquable reportage de la BBC, intitule « The Power of Nightmares », signé Adam Curtis, qui détonne plutôt dans le paysage audiovisuel. Et pourtant, il n’est pas tout récent, date de 2004, a été diffusé pour la première fois par la BBC le 18 janvier 2005, et affirme sans ambages... qu’Al-Qaïda n’existe pas, tout simplement. Evidemment ça peut en choquer certains, même trois ans après la sortie du film. Les plus incrédules d’entre nous, qui depuis 2001 gobent tout ce que la propagande gouvernementale américaine veut bien leur faire gober (il y en a, et pas mal ici même chez Agoravox !).

Dans ce remarquable reportage, les auteurs, qui ne sont pourtant ni islamistes ni illuminés, arrivent à démontrer avec brio que la "guerre au terrorisme" n’est qu’une création de l’esprit, et que son outil principal s’appelle Al-Qaïda, pure création des services secrets américains. A voir les marchés ensanglantés de Bagdad ou les attentats revendiqués, on est en droit de crier au fou. Et pourtant. A bien y regarder, nos journalistes sont plus que crédibles dans leurs assertions, Curtis étant une sommité reconnue, et rejoignent directement des thèses comme celle développées par Webster G.Tarpley, dans sa bible de La Terreur fabriquée (aux Editions demi-lune) dont on ne saurait trop recommander la lecture. Dans le reportage, un ancien gradé de la CIA n’y va pas par quatre chemins : “Al Qaeda is not an organization. Al Qaeda is a way of working ... but this has the hallmark of that approach.” Voilà c’est dit une bonne fois pour toutes.

Vous vous dites que ça ne tient pas debout, comme théorie ? Et pourtant. Il faut revenir aux sources de la fondation d’Al-Quaïda pour s’apercevoir du décalage énorme entre ce qui en a été dit ou ce qu’on peut encore en dire aujourd’hui, et la réalité. Personne ne peut nier aujourd’hui qu’Al-Qaïda est à l’origine une créature de la CIA, qui, pour lutter contre les troupes russes avait mis en place des cellules afghanes qu’elle entraînait et qu’elle armait. Parmi ces cellules, celle d’Al-Qaïda, alors sans nom véritable, où un dénommé Ben Laden est alors simple trésorier. Pour s’en rappeler, il suffit de tomber sur n’importe quel reportage où l’on voit Ben Laden tirant à la Kalachnikov. Outre qu’on s’aperçoit sur les reportages qu’il ne sait pas la tenir, sa mitraillette, on s’aperçoit que ce sont les seuls documents de ce type, et qu’ils font partie des archives de la CIA et non de celles du mouvement islamiste, qui n’en a que fort peu. Quelques années après, on retrouve un Ben Laden traqué et amaigri filmé dans une région qui semble être le Pakistan, car l’homme est devenu à lui tout seul le représentant de ce que W. Bush appelle "l’axe du mal". On lui a fait porter un chapeau que beaucoup d’observateurs trouvent trop grand pour ce frêle personnage sans aucun charisme. Oui, mais, entre-temps, la CIA a fait son œuvre d’information ou de désinformation, c’est selon ce qu’on considère comme bord politique à l’opération. Or, ce chapeau a été tressé de main de maître par un homme, Jamal Ahmed al-Fadl, un Soudanais présenté comme le second de Ben Laden, qui aurait quitté l’organisation pour rejoindre la CIA, via l’Erythrée, et venir habiter aux Etats-Unis en 1996, lesté de 100 000 dollars "volés à Ben Laden" selon sa propre légende. Offerts par la CIA selon une autre. L’homme depuis est à la base de tout ce qui a pu être raconté sur Ben Laden, ce qui induit un doute considérable sur ce qu’on peut savoir sur l’individu. Et bénéficie depuis de toutes les protections possibles, selon le "Witness Protection Program", un système calqué sur celui des repentis mafieux. Et d’une aide financière, qui atteindra 950 000 dollars, toujours offerts par le FBI en... 2001 !

Dans un remarquable article, le Guardian, le 15 octobre 2004, revient sur notre personnage. Et précise des choses assez intrigantes : avant 2001, le nom même d’Al-Quaïda n’existait pas. Sur 661 détenus incarcérés au nom de la guerre au terrorisme en Angleterre, seuls 17 ont été maintenus accusés, et aucun.... n’était en relation directe avec Al-Quaïda ! Selon les spécialistes, seuls les attentats de Madrid semblent clairement avoir eu un lien avec la nébuleuse Ben Laden, par des voies détournées. Tous les autres ont été perpétrés par des groupes distincts de terroristes sans trop de liens entre eux et surtout sans contacts aucun avec Ben Laden. Car ce que démontre avec brio ce documentaire, c’est le fait que le terrorisme international et la guerre au terrorisme sont étroitement liés : les pouvoirs ayant perdu de leur influence auprès des populations ont trouvé dans un phénomène comme Al-Quaïda un repoussoir idéal à leurs actions violentes (on répond à une violence par une autre violence, celle de l’Etat), les terroristes isolés trouvant dans une appellation unique un sentiment de plus grande existence que ne leur offre la réalité. A partir de là, les deux partis ne peuvent plus que mentir l’un et l’autre : l’un en reliant n’importe quel attentat obligatoirement à cet Al-Quaïda virtuel, l’autre étant ravi d’obtenir le label, même si son opération est peu glorieuse ou mal montée. Ce qui compte, pour les deux parties, c’est que la violence monte d’un cran : plus terribles sont les attentats, plus forte peut être la répression, quitte à la déguiser en contrôle de l’ensemble de la population du pays, ou Homeland Security.

Quelques exemples récents vont nous montrer qu’Al-Quaïda a bon dos dans un bon nombre d’événements actuels. Aujourd’hui, depuis quelques mois, ressurgit dans l’actualité le spectre d’une "bombe sale", à savoir celui d’une bombe thermonucléaire fabriquée à la sauvette par des illuminés. La dernière en date provient des informations d’Uribe, ce dirigeant prêt à tout pour venger la mort de son père, y compris à désinformer sa population ou le monde entier. Cet été, c’était l’interception de traces d’uranium à la frontière tchèque, et en automne dans un ancien pays du bloc soviétique, avec en arrière-fond des annonces alarmantes sur "Al-Quaïda et la préparation d’une bombe radioactive". On a retrouvé récemment des éléments de soi-disant "preuves" de cette préparation : leur indigence prêterait à sourire si le sujet n’était pas aussi grave. Or, en 2001, via la CIA, on apprend que, dès 1993, le groupe de Ben Laden, qui à l’époque n’a pas encore de nom, a déjà tenté d’acheter de l’uranium au Soudan ! Très vite, donc, on charge al-Fadl de diaboliser le groupuscule en lui donnant une valeur qu’il n’a absolument pas. On récidivera de même avec Saddam Hussein et l’affaire Palme, comme si la détention d’uranium était pour le gouvernement américain l’adoubement nécessaire au statut d’organisation terroriste "sérieuse". Vous avez dû vous faire la même réflexion que moi lors de cette annonce pour les Farc : vous vous êtes dit c’est ridicule, en pleine jungle de se balader avec ce matériau. Sauf si ce faisant on veut diaboliser un groupe terroriste qui n’en demandait peut-être pas tant. Et qui aurait été bien incapable de fabriquer une bombe atomique au milieu de la jungle.

Un autre phénomène de désinformation choquante est celle des attentats de début d’année à Bagdad, un véritable massacre de plus de cent personnes, survenu après une période d’accalmie. Comme à ce moment-là le gouvernement de W. Bush annonce au Congrès américain que ça va beaucoup mieux, en Irak, grâce à une rallonge financière pour activer "The Surge", un bien meilleur contrôle de Bagdad, selon lui. En fait un calme relatif uniquement dû à un leader chiite qui a décidé de driver davantage ses troupes. L’explosion fait alors mauvais genre car elle tombe mal question relations publiques. Qu’à cela ne tienne, dans la journée on va lui rajouter une dimension ignominieuse, censée provoquer encore plus de dégoût chez des gens comme vous et moi, dans le but de démontrer que l’horreur est telle... que n’importe quelle répression pourrait être acceptée, du genre... admettre et surtout ne pas condamner la torture de prisonniers, par n’importe quel supplice, peu importe... pourvu qu’on puisse démontrer qu’un seul aveu éviterait une tuerie de ce genre.

Souvenez-vous : un officiel, quelques heures après les attentats, annonce que les deux kamikazes sont des femmes, et qu’elles sont... mongoliennes. Le terme, édulcoré dans les traductions françaises de l’annonce des attentats, est bien présent dans les originaux. C’est d’abord un général américain qui s’y colle pour dénoncer l’odieux attentat : "a U.S. military spokesman for the Baghdad area, Lt. Col. Steve Stover, also said at the time that medical experts with his division had examined the photos and agreed the women probably suffered from the genetic disorder. "They were both females and they both looked like they had Down syndrome." Puis c’est à un chef de la police irakienne, aux ordres, on le sait, des Américains : "Lt. Gen. Abboud Qanbar, the chief Iraqi military commander in Baghdad, said soon after the attacks that photos of the women’s heads showed they had Down syndrome, but he did not offer any other proof". Un autre insiste encore pour la thèse déjà évoquée "We found the mobiles used to detonate the women, Major-General Qassim Moussawi, an Iraqi military spokesman, said. He said that both women had Down’s syndrome."

Mais très vite, déjà, les conclusions bien hâtives des militaires sont mises en doute par les journalistes sur place "A cell phone image of one of the heads viewed by The Associated Press was inconclusive." "There was speculation that the heads could have been distorted by the blast, leading police initially to believe they had Down syndrome." Cela n’empêche un intervenant de poids d’affirmer que ce sont bien des femmes atteintes de mongolisme, en insistant sur le fait que c’est donc encore plus horrible que d’habitude, si tenté que l’on puisse parler d’habitude "Iraqi and American officials blamed al-Qaeda, and accused the terrorist organisation of plumbing new depths of depravity." C’est obligatoirement Al-Quaïda, puisque c’est pire que la "normale". Dont acte. Or, l’homme qui fait la déclaration officielle du lien entre l’attentat et Al-Quaïda n’est autre que... Ryan Crocker, l’ambassadeur américain à Bagdad ! L’Etat irakien ajoutant la touche finale : "Le modus operandi de l’attaque correspond aux habituels modes d’action d’Al-Qaïda, a relevé la source au ministère de l’Intérieur." Les deux s’accordent bien sur le fait : c’est abject comme procédé : "Iraqi and American officials blamed al-Qaeda, and accused the terrorist organisation of plumbing new depths of depravity." Des dépravés, mon bon monsieur, des dépravés. Avec ça en face, on a toutes les excuses pour torturer !

En fait, très vite l’histoire sordide se dégonfle : de mongolisme, il n’y a pas, et cela devient donc obligatoirement des femmes traitées en hôpital psychiatrique pour dépression "The director of the Ibn-Rushd psychiatric teaching hospital in central Baghdad, Dr. Shalan al-Abboudi, said that one of the pet market bombers, a 36-year-old married woman, had been treated there for schizophrenia and depression, according to her file. Refusing to identify her, he said she received electric shock therapy and was released into the custody of an aunt". Impossible en effet après avoir parlé de mongolisme de ne pas se retrouver en psychiatrie, sinon le sentiment d’horreur créé dans les médias s’effondre. Mais ça se dégonfle encore plus quelques heures après. Après nous avoir raconté qu’il s’agissait de deux pauvres femmes ayant perdu la tête (sans mauvais jeu de mots) et équipées à leur insu de bombes téléguidées par téléphones portables... on commence déjà à revoir la théorie. A un détail près, en effet, mais de taille : un journaliste indique qu’on n’est pas sûr de l’origine de l’explosion : "But a police official told McClatchy Newspapers that authorities were still investigating whether the explosion at the second market might have come from a bomb hidden in a cage or a box of eggs." Au départ, on a des certitudes mongoliennes téléguidées, l’horreur sans nom, l’abjection totale, de ces "dépravés", au final un attentat assez commun en Irak (sans être péjoratif, c’est une simple constatation), à part son nombre effarant de victimes qui implique l’emploi de fortes charges, assez incompatibles avec l’usage de deux kamikazes seulement portant leurs bombes sur elles. Personne n’a remarqué que deux kamikazes qui font cent morts au final est un record peu banal. Surtout pas les autorités, qui avaient déjà les porteurs et le commanditaire obligatoire de prêts quelques minutes à peine après l’explosion. Al-Quaïda avait été cité avant même l’implosion du WTC7, ici c’est un peu la même chose : le marché baigne dans le sang à cause de "dépravés" qui utilisent des fous ou des personnes diminuées comme vecteurs de bombe.

Un journaliste plus curieux que la moyenne va plus loin, beaucoup plus loin encore dans cette quête de la vérité sur ces actions horribles. Il est pourtant de la BBC, radio et télévision d’Etat, et affirme lui que des "escadrons de la mort" circulent librement à Bagdad. On en connaît le principe : pour rejeter la faute d’un groupe sur un autre, on fait exploser quelque part une bombe qui laisse suffisamment de traces accusant l’un des deux groupes. Il ne reste plus qu’à attendre les représailles et à compter les points bien au chaud. Tout gouvernement corrompu a pratiqué un jour ce genre de sport. Un ministre irakien en place l’a même avoué "Iraq’s interior minister has admitted death squads and other unauthorised armed groups have been carrying out sectarian killings in the country." L’auteur apportant d’autres précisions : "The ministry of the interior in Baghdad, which is run by the CIA, directs the principal death squads. Their members are not exclusively Shia, as the myth goes. The most brutal are the Sunni-led Special Police Commandos, headed by former senior officers in Saddam’s Ba’ath Party. This was formed and trained by CIA", dit John Pilger, qui évoque clairement une collusion entre d’anciens partisans de Saddam Hussein et les Américains ! Un comble, et bien le contraire en tout cas du langage officiel ! A deux étages, la collusion : non seulement c’est un ancien Baassiste qui aide les soldats américains, mais aussi les troupes de la mort sont sunnites et non chiites ! Une accusation gravissime ! Qui accuse des vétérans d’une bonne vieille méthode inaugurée il y a bien longtemps déjà "According to the investigative writer Max Fuller (National Review Online), the key CIA manager of the interior ministry death squads ’cut his teeth in Vietnam before’ in Vietnam before moving on to direct the US military mission in El Salvador"... Du Vietnam à l’Irak, en passant par le Salvador. Le terrorisme a décidément souvent bon dos au pays de la liberté... A vous de vérifier davantage désormais ces informations qui fleurent tant la propagande éhontée.

Les derniers exemples en date étant l’annonce, à peu près à la même époque de l’usage d’enfants comme kamikazes ou comme leurres par les islamistes. La dépêche qui l’annonce partout est signée APS "Diplomat News Services"... Les sites qui relaient les images mettent cependant des guillemets au mot preuve ("proof"). Aussi abject, se dit-on que la version précédente des kamikazes mongoliens. Et c’est là où ça coince : dans le propos du général américain qui explique les vidéos saisies dans un repère... d’Al-Quaïda, on s’en doute... on explique que l’horreur, là, est religieuse : un musulman, un VRAI, ne ferait jamais ça. En poussant un peu le bouchon, certains en arrivent même à affirmer que des "terroristes" vont jusqu’à manger des petits enfants, comme au temps des contes d’Anderssen. Ne rêvez pas j’ai trouvé un site qui évoque le cas ! La propagande pour un Américain moyen se situe au niveau CM2 en moyenne !

Sachant que l’on a affaire à un extrémisme qui se réclame de l’islamisme pur et dur, on comprend bien que ce ne sont pas les enfants qui importent dans le discours, mais bien le discrédit sur une religion qu’apporte leur emploi comme kamikazes. Les vidéos, tournées dans des cours fermées ou dans des chambres sans repère extérieur ne prouvent en définitive qu’assez peu de choses : on a déjà eu un Ben Laden filmé dans de pires conditions avec une fois la barbe grise et une fois la barbe noire, on se dit que de donner 300 dollars à un gamin pour qu’il joue au kamikaze devant une caméra ne doit pas revenir beaucoup plus cher que l’heure de Photoshop pour teindre la barbe du grand satan. S’il n’y avait pas eu antériorité de "preuves" ainsi fabriquées, comme l’épisode des bombes vivantes mongoliennes, nous aurions pu les croire sans problème, ces soldats américains, car, chaque jour, à Bagdad des femmes et des enfants se font déchiqueter par de véritables fous de Dieu, des islamistes extrêmes emportés dans leur folie destructrice. Le problème, c’est qu’il n’y en a pas qu’une de violence. L’une se nourrit de l’autre, et inversement. Le terrorisme nourrit la guerre contre le terrorisme qui fabrique à tour de bras de nouveaux petits terroristes. C’est pourquoi évoquer le terrorisme, dans ces colonnes, ce n’est pas en évoquer qu’un seul. A regarder les attentats qui se succèdent, soyez désormais un peu plus attentifs, et tentez de discerner au mieux ce qui est information de ce qui est pure propagande. Je peux vous faire un aveu : pour l’attentat engageant des mongoliennes, j’ai fait comme tout le monde : j’ai d’abord cru à la thèse officielle. Avant de me renseigner, et de m’apercevoir qu’encore une fois on m’avait mené par le bout du nez... le terrorisme a si bon dos pour les pouvoirs forts...


Moyenne des avis sur cet article :  4.07/5   (146 votes)




Réagissez à l'article

425 réactions à cet article    


  • Castor 13 mars 2008 10:26

     

    Attention, l’auteur de la blague ci-dessous tient à signaler qu’elle a été censurée par la modération en raison d’il ne sait quelle raison dans le précédent article de l’auteur.
     
     
    L’auteur de l’article ci-dessus ne saurait en aucun cas être tenu pour responsable des dégâts éventuels que la lecture de cette blague pourrait occasionner.
     
     
    De la même manière, la modération d’Agoravox rappelle qu’elle se réserve le droit de supprimer tout commentaire à caractère vexatoire pour les animaux.
     
     
    Toute insulte de type : « nazillon à cornes » sera donc interdite tandis que l’on pourra continuer à dire « nazillon » lorsque l’on sera, par exemple, à court d’arguments.
     
     
    Ceci étant précisé, c’est un papa gnou qui est en haut d’une colline avec son fiston gnou.
     
     
    En bas, dans la plaine, un troupeau de femelles est en train de paître gentiment.
     
     
    Le fiston est raide énervé parce que ses hormones le travaillent et que le printemps s’annonce, et il dit à son père :
     
     
    « Papa, Papa, on descend à toute berzingue et on s’en fait une »
     
     
    Le père lui répond :
     
     
    « tsst, tsst, on descend tout doucement et on se les fait toutes »
     
     
    Post scriptum : cette blague ne doit en aucun cas être considérée comme une parabole sur l’expérience, sous peine d’astreinte journalière prononcée illico de chez presto.
     
     
    La même peine sera prononcée de la même manière à l’encontre de quiconque chercherait un lien entre ce post et l’article dont il va être amplement question ci-après, elle serait doublée pour celui qui trouverait le dit lien.

    • lavabo 13 mars 2008 10:36

      Bonjour à tous

      castor : trop fort, 1er sur les commentaires....... respects

      J’ai pas encore lu l’article peut-être plus tard......... mais le titre annonce déjà tout un programme

       


      • morice morice 13 mars 2008 10:36

        Ça ne s’améliore pas vraiment chez une certaine engeance : comme vous avez remarqué, le premier post PARLE du CONTENU du texte proposé et de RIEN d’AUTRE. Démocratie, quoi. On a déjà dit qu’ils étaient brindzingues, mais là, ça se VOIT. Quelle diarrhée !! 

        PS : on va laisser poster toute la journée, on a autre chose à faire aujourd’hui que de contempler la haine. On fera un résumé ce soir, pas avant.. bons posts à tous, défoulez-vous bien !!! 


        • morice morice 13 mars 2008 10:38

           "J’ai pas encore lu l’article peut-être plus tard......... mais le titre annonce déjà tout un programme" symptomatique d’un état d’esprit, non ??? 


        • Castor 13 mars 2008 10:46

          Lu en travers, juste le temps de tomber sur une perle...

          "Si tenté que"...

          Je connaissais "forcé de constater" mais là, on franchit un nouveau pas.

          Mais bien entendu, ceci n’attaque que le bonhomme, pas le fond, mea culpa.

          Pour le fond, j’ai pas le temps là maintenant, mais j’ai l’impression que là aussi, l’auteur franchit un nouveau pas...


        • lavabo 13 mars 2008 11:06

          On peut parler du votre d’état d’esprit...

          perso, je suis dérangé, mais j’assume


        • lavabo 13 mars 2008 11:13

          moi moi moi

          euuuuuuuh le tire-bouchon dans la patte du chien ?


        • Djanel 13 mars 2008 12:17

           

          Lavabo = bouche d’égout.

           

          .

          .

           

          Qu’elle est donc l’estime que vous avez de vous-même pour avoir choisi un pseudo aussi ridicule ? Le seul moyen que vous allez trouver pour vous défendre, c’est de dire que « le pseudo est mon nom de famille. » Je ne vous croirais pas parce que dans ce cas vous auriez rajouté votre prénom pour éviter les confusions avec ceux qui portent le même nom que vous, vos parents.

           

          Quant à dom 22

           

          Vous m’avez insulté plusieurs fois d’une manière répréhensible. Sachez que sur le dernier fil le commentaire, où je formulais que l’on pouvait emmener Rapetout au pénal en portant plainte contre lui a été censuré et par la suite, rapetout a été exclu du forum.

           

          Vous avez commis des erreurs contre moi, je peux donc agir de la même manière contre vous d’autant que sur certain vos commentaires vous vous révélez en parfait abruti à la conscience immonde. Comme ce mot immonde n’est pas très signifiant pour vous, alors pensez donc à immondice le mot poli pour désigner les ordures.

           

          C’est parti .... à. ... l’abordage !! !! et toujours avec le sourire car ce sont les voyous qui vont pleurnicher.


        • lavabo 13 mars 2008 12:46

          Djanel, pov’ gars qui vous parle de l’estime de soi même ? 

          Vous voyez pas que ce forum ressemble plus à une récréation qu’à autre chose ? Lavabo ridicule ? certes mais pas plus que vos interventions


        • Nobody knows me Nobody knows me 13 mars 2008 15:01

          Pour le fond, j’ai pas le temps là maintenant, mais j’ai l’impression que là aussi, l’auteur franchit un nouveau pas...

          Mais on dirait que vous n’avez JAMAIS le temps de discuter le fond. En tout cas, mission réussie, je suis vacciné des zozos et vais éviter de lire les articles à tendances gauchistes pendant qqs temps. Faîtes-moi part de vos centres d’intérêts, j’éviterai de lire les fils où vous pourriez intervenir.


        • Djanel 13 mars 2008 12:27

           

          dom 22

           

          Idiot soyez logique et commencez par réfléchir avant de poster. Si Satan n’existe pas, il ne peut pas manipuler. Donc vous raisonner en parfait abruti en disant ce que vous venez de dire.

           

          T’as pas fini d’en baver. La technique de combat employé ici : fatiguer l’ennemi en le harcelant pour mieux  lui trancher la tête, si toute fois on peut lui en trouver une à celui-là.

           

          Djanel chasseur de trolls pour vous servir avec le sourire.


        • Yifu66 13 mars 2008 12:38

          Djanel, je vous souhaite un joyeux suicide.


        • lavabo 13 mars 2008 12:49

          Djanel ja me demande ce qui se passe dans votre cerveau parfois.....

          Lavabo, troll

          pour vous faire chier......... avec le sourire


        • nick 13 mars 2008 11:07

          si uniquement les débiles peuvent tomber dedans, pourquoi la rappeler à longueur de posts ? Tu considères tous les lecteurs d’Agoravox comme des débiles ?


        • fonzibrain fonzibrain 13 mars 2008 11:44

          t as raison ,ya jamais eu de manipulation,l incendie de reichstag,le golf de tonkin,les bébé sorti de leur couveuse,c etait vrai ,point de manipulation,ca fait plaisir de voir qu il y a des gens intelligent et qui parfois savent reflechir et remmetre les conspirationiste dans la verité une et veritable.


        • fonzibrain fonzibrain 13 mars 2008 11:55

           je savis que les gens du nord s etait usé genetiquement a force de creuser la terre comme des dingues,de boire comme des trou et de baiser entre cousin,mais je pensais qu ils savaient reflechir un mininmum quand meme.

          t as raison, crois que les mechants barbu muslims sont responsable de cette guerre,c est vrai que cest dans leur interet et qu ils risquent de gagner la guerre,non ?

          mon dieu quel abruti ti fais pas !!!!!!!!


        • lavabo 13 mars 2008 12:00

          ouh la vous allez vous faire des ennemis des gens du nord y en a une tripotée ici


        • Castor 13 mars 2008 12:00

          Toi le pochard, je sais pas d’où tu viens mais tu devrais y retourner, pôv con !!!


        • fonzibrain fonzibrain 13 mars 2008 12:00

          enfin, cela me fais reelement plaisir, cest bien ce que tu dis,malheureusement bcp ne partage pas ton point de vu,laissons les dans leur ignorance intellectuel,j espere juste qu ils sen rendront compte un jour !!!!!!!!!!

          voila merci encore


        • fonzibrain fonzibrain 13 mars 2008 12:08

          ok ok desolé pour les gens du nord qui se sente vexé,mais point de polemique,je plaisante et ma femme est née a pecancour,mais le castor ma vraiment fais rire et je crois l avoir vexé profondement,le pauvre ,en plus de dire des conneries il est mega suceptible

           


        • Djanel 13 mars 2008 12:53

           

          .

           

          .

           

          rapetout

           

          Vous êtes revenu avec ce pseudo. Je m’en réjoui car vous êtes une faiblesse ambulante, un crétin authentique certifié comme :

          __ Un type qui ne peut commettre que des gaffes.

          __ Un facho qui se vante d’être nazi et qui renie sa parole en disant qu’il ne l’a jamais dit. Il a fallu que toute la bande des zozos viennent à votre rescousse pour nous dire qu’il y avait des circonstances appelée contexte.

           

          Les zozos sont des communistes car ils pensent que l’union fait la force et pour eux c’est la lutte finale. La lutte des classes sans la classe …

           

          Rapetout à l’intelligence supérieure, dites moi quelle sont les deux significations du mot classe dans cette expression « La lutte des classes sans la classe … » selon contexte évidemment parce que vous vous y connaissez en contexte et deuxième degrés.

           

           

          Ha ! ha ! ha ! les cons, je me marre.

           

          Djanel chasseur de trolls. Il n’y a aucun mérite d’être chasseur de trolls car il ne sont pas plus difficile à attraper qu’une taupe. Il repasse toujours au même endroit. Il n’y a plus qu’à les attendre sans se fatiguer. Il viendront se jeter eux-même dans les pièges même quand il n’y en a pas. Ils sont cons comme des manches.


        • throne 13 mars 2008 15:47

          ceux qui brulent les drapeaux, c’est evident, veulent la mort des etats-unis, pas des etats-uniens. est-ce si difficile d’imaginer qu’on peut vouloir la chute d’un pays qui pratique sur des peuples oprimé embargo sanctions economiques et autres dictatures agro-alimentaire ? si vous etiez dans le meme cas, vos compatriote auraient tot fait, et avec tout le bon sens possible, de vous traiter de collabo.

          d’autre part, il faut tout de meme rappeller que le jour des attentat du 11 septembre, tout les peuples de la terre se sont unis dans une procession à la memoire des victimes ? et que comme par hasard, les pays arabe auraient été les seuls à tirer joyeusement en l’air à la kalash en brulant des drapeaux americains (qu’ils doivent imprimer en serie c’est pas possible) si vous regardiez autre chose que la fox ou tf1, vous sauriez que ces images etaient mensongère et que les pays arabes ont fait comme le reste des humains, ils ont defilés avec des bougies et en silence. mais là encore, c’est une vision qui va vous amener sur le terrain du conspirationnisme, et c’est là qu’on vous perd tous.


        • throne 13 mars 2008 15:51

          enfin d’ailleurs, ils ne veulent qu’à peine la mort des etats-unis, les forces les plus visés sont à juste titre le FMI la BCE et compagnie, des organisations drapées dans la democratie qui affament les peuples qui ne sont pas capitalistes


        • throne 13 mars 2008 17:04

          deja, laisse tomber les smiley, ça commence à gaver sevère l’humour gratuit decomplexé qui decrédibilise tout debat. ensuite, oui tu serais vraiment étonné de constater que les gens intelligent ne tombent pas dans l’amalgame facile "t’es americain=c’est toi qui affame mon pays". avoir une nationalité ne veut pas dire que l’on EST le pays d’où on vient. en tant que français j’ai été étudier aux etats-unis, j’avais peur d’etre raillé à longueur de journée, et bien finalement personne ne m’a sorti la moindre vanne en 2 ans, meme pas sur les french fries. alors tes raccourcis faciles, hein...


        • ficelle 14 mars 2008 08:43

          ah viiiii, et les belches cathos pédos sont solidaires !

          pour qui ils se prennent les sudistes esclavagistes. ah ! c’était pas ici !


        • lavabo 13 mars 2008 10:53

          Ben c’est sur d’ailleurs vous avez vu la belle photo mise en illustration pour l’article ? une belle flaque bien rouge......... très sanguin quoi, c’est d’un goût


        • morice morice 13 mars 2008 10:52

           Tall, pour la DERNIERE FOIS aujourd’hui : puis-je vous demander de RELIRE attentivement le texte du jour ? C’est tout ce que moi je vous demande. RIEN d’autre !! à ce soir pour les scores de vos sbires...


          • lavabo 13 mars 2008 11:04

            Ca y est tout lu...... ben alors on va directement à la conclusion :

            le terrorisme a si bon dos pour les pouvoirs forts...
            La réciproque est vraie également, on voit encore un gros parti pris de l’auteur

            Juste une question Morice : pourquoi avec un titre général vous ne focalisez que sur les américains ?


          • haddock 13 mars 2008 13:07

            Rapetout 

             

            je dois rectifier , on ne dit pas sans zembage on dit sans jambaje , question pieds .


          • haddock 13 mars 2008 11:07

            Excellent article de Morice , où l’ on apprend que le terrorisme entraine le terrorisme .

             

            Que les Mongols n’ habitent pas tous en Mongolie .

             

            Auteur : Morice .

             

            Profession : noyeur de poisson .


            • lavabo 13 mars 2008 11:11

              Salut Haddock

              Bravo bien résumé


            • lavabo 13 mars 2008 11:13

              Y a un brevet ?


            • Castor 13 mars 2008 11:14

              pas tenté, si tenté que l’on soit forcé de le constater.


            • Yohan Yohan 13 mars 2008 11:09

              ça devient obsétionnel !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès