Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le ton monte entre les États-Unis et la Russie

Le ton monte entre les États-Unis et la Russie

Nous en sommes au centième anniversaire de la première Grande Guerre du siècle dernier et les clairons annonçant une nouvelle guerre se font de plus en plus entendre. Depuis plus d’une année, Washington s’acharne contre Poutine et la Russie comme rarement vus depuis la chute du mur de Berlin et l’écroulement de l’URSS.

Lors de son intervention devant l’Assemblée générale des Nations Unies, en septembre dernier, le président Obama a qualifié la Russie comme la deuxième plus grande menace pour l’humanité, juste après le virus Ebola et juste avant le terrorisme. Ce n’est pas peu dire.

Le premier ministre russe, Dimitri Medvedev, a qualifié cette déclaration d’Obama de bien triste. « Je ne veux même pas la commenter. Il s’agit bel et bien d’une aberration totale. »

Le secrétaire général adjoint de l’OTAN, Alexander Vershbow, en rajoute en comparant les excès auxquels se livrent les djihadistes de l’État islamique (EI) à la politique pratiquée par la Russie.

 « Le révisionnisme néosoviétique de M. le président russe, Vladimir Poutine et le terrorisme de l'EI ont leurs traits particuliers, mais des méthodes similaires – intimidation et violence – pour parvenir à des objectifs similaires : rejet de la démocratie, de la tolérance et de la suprématie du droit, en tant que standard d'or des relations internationales ».

Mercredi dernier, 15 octobre, c’est au tour du secrétaire à la Défense, Chuck Hagel, de hausser le ton, en déclarant que l’armée américaine doit être prête à contrer les menaces que posent le terrorisme et la Russie.

« Les défis à relever par l’armée seront plus sérieux et plus compliqués à l’avenir. Les menaces présentées par les terroristes et les combattants armés persisteront pendant encore longtemps. Mais nous sommes également confrontés à une Russie révisionniste, dotée d’une armée moderne et prête au combat. »

Depuis que la Russie a pris ses distances par rapport aux politiques étrangères des États-Unis un peu partout dans le monde et tout particulièrement en Syrie, elle fait l’objet de menaces, de diffamations, d’accusations de toute nature. On la rend responsable de ce qui se passe en Ukraine alors que nous savons tous qu’ils ont été les premiers détonateurs de cette crise en soutenant le renversement du gouvernement légitimement élu et en soutenant les attaques contre la partie de la population ukrainienne d’origine et de culture russe. On accusa, sans jamais fournir de preuves, la Russie d’être responsable de l’attaque de l’avion civil malaisien MH17. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, c’est la Russie qui a incité le Conseil de sécurité des Nations Unies à créer une commission d’enquête indépendante et transparente pour découvrir les auteurs de ce crime. Les accusateurs des premiers jours sont devenus comme muets sur ce drame.

Il faut évidemment ajouter à cette montée de fièvre de Washington, la tournée qu’a réalisée le président Poutine en Amérique latine, en juin dernier. Une tournée où les relations ont été chaleureuses et qui a conduit à la signature de plusieurs ententes de coopération. À ceci, s’ajoute également la rencontre des pays du BRICS qui ont développé certains projets avec UNASUR qui regroupe l’ensemble des pays de l’Amérique du Sud.

Le bastion traditionnellement réservé à Washington s’échappe progressivement et pacifiquement de sa domination.

Face à ce climat de guerre de plus en plus froide, le président Poutine a cru bon de faire le point sur certains sujets.

« Le refroidissement actuel dans les relations entre nos pays n'est pas le premier. Nous espérons que les partenaires sont conscients de l'inconséquence des tentatives de faire chanter la Russie et qu'ils se souviendront des risques qu'une discorde entre grandes puissances nucléaires fait peser sur la stabilité stratégique. De notre côté, nous sommes prêts à développer une coopération constructive basée sur l'égalité en droits et la prise en compte réelle des intérêts mutuels.

La Russie a toujours aspiré à des relations ouvertes de partenariat avec les États-Unis, mais s'est régulièrement heurtée à des tentatives d'ingérence dans ses affaires intérieures.

“Ce qui se passe depuis le début de cette année est de plus en plus accablant. Washington a activement soutenu le Maïdan et lorsque ses partisans à Kiev ont, par leur nationalisme effréné, monté contre eux une grande partie de l'Ukraine et déchaîné une guerre civile, il s'est mis à accuser la Russie d'avoir provoqué la crise”, a déploré le président russe.

 

Il fait donc un appel à Barack Obama à mettre fin au chantage insensé à l’égard de la Russie.

La panique qui s’emparent des hommes politiques tant à Washington qu’en Europe ressemble à celle d’un monde unipolaire, à pensée unique et impériale, qui voit son destin menacé par l’arrivée d’un monde multipolaire, à pensées multiples et respectueuses des droits de chacun. 

Ce n’est pas l’humanité qui est menacée, mais bien ce monde unipolaire qui a fait de l’humanité un monde où les deux tiers vivent dans la pauvreté et où les droits des peuples et des personnes sont bafoués au profit des plus forts, des plus puissants.

Washington et l’OTAN sont dans tous leurs états. Ils n’arrivent pas à ébranler par la force de leurs armes et encore moins par leurs menaces à un Poutin qui sait garder le ton et qui peut compter sur l’appui de son peuple et de nombreux pays dans le monde.

 

Oscar Fortin

http://humanisme.blogspot.com


Moyenne des avis sur cet article :  4.8/5   (118 votes)




Réagissez à l'article

136 réactions à cet article    


  • pierre258 pierre258 16 octobre 2014 15:03

    Pour plus d’informations sur l’agenda international des Etats-Unis, il existe ici un excellent article publié à la fin du mois d’août de cette année, donc très actuel. Nous comprenons entre autres que la guerre contre la Russie, qu’elle soit armée ou économique, est un impératif pour Obama et son administration. http://news360x.fr/exclusif-comment-les-etats-unis-faconne-monde-en-2014/


    • oscar fortin oscar fortin 16 octobre 2014 17:13

      Merci Pierre258 pour ton commentaire et la référence. :Selon l’ancien chef du Parti social démocrate allemand, Oskar Lafontaine, « les pays qui soutiennent les interventions militaires menées par les Etats-Unis sont intégrés à la politique étrangère américaine qui a laissé derrière elle, depuis la Seconde Guerre mondiale, des trainées de sang, des millions de morts à travers la planète. » Selon lui, l’un des principaux projets nationaux des Etats-Unis vise à préserver les marchés d’écoulement et l’accès aux matières premières. 

      Ce qui les intéresse au delà de l’enflure du langage humaniste des droits humains et des libertés fondamentales ce sont le contrôle des marchés et la main mise sur les richesses mondiales. Tout le reste n’est que poésie pour apaiser les peuples et mieux tromper ceux qui l’accompagnent dans ses guerres. Pour en savoir un peu plus… 

      http://french.ruvr.ru/news/2014_10_15/La-paix-impossible-si-les-USA-ne-changent-pas-de-politique-etrangere-expert-allemand-4654/

       


    • lsga lsga 16 octobre 2014 17:18

      c fou comme ça rappelle la France afrique tout ça...


      vous êtes aussi contre l’impérialisme français ? ou bien uniquement contre l’impérialisme US ?

    • oscar fortin oscar fortin 16 octobre 2014 17:33

      Lsga ; dans mon texte je parle de l’effondrement de la pensée unique, du monde unipolaire etc et je dis que la Russie et bcp de ses alliés (BRICS) misent sur la diversité dans la pensée, sur un monde multipolaire et sur des relations internationales fondées sur le respect des droits de chacun. 


      Ce n’est pas l’humanité qui est menacée, mais bien ce monde unipolaire qui a fait de l’humanité un monde où les deux tiers vivent dans la pauvreté et où les droits des peuples et des personnes sont bafoués au profit des plus forts, des plus puissants.

    • lsga lsga 16 octobre 2014 17:35

      j’ai pas compris... vous êtes pour ou contre l’impérialisme français en Afrique ?


    • lsga lsga 16 octobre 2014 17:50

      alors : oui, non ?




    • Hetadame Hetadame 18 octobre 2014 00:45

      ETRE OU NE PAS ETRE POUR L’IMPERIALISME FRANÇAIS !

      La question ne se pose pas en ces termes !
      Avec son retour dans l’Otan, la France est devenue le larbin des USA !
      Elle ne ramasse que des miettes sur le plan économique au pire et au mieux décrédibilise sa politique extérieure (qu’avait prudemment installé De Gaulle) au vu et au su du monde entier ! 

    • lsga lsga 19 octobre 2014 20:12

      si si, moi je pose la question comme ça :


      ÊTES VOUS POUR OU CONTRE L’IMPÉRIALISME FRANÇAIS EN AFRIQUE ?



    • kako 19 octobre 2014 20:51

      Visiblement, la question dérange ... Mais vous avez raison de continuer de poser la question. Car en effet, on ne peut à la fois dénoncer la volonté impérialiste des USA et se montrer tolérant vis à vis de cet impérialisme français en Afrique. Je ne suis pas sûr qu’on vous réponde, mais persévérez. 


    • lsga lsga 19 octobre 2014 20:53
      Bravo kako, tu as le droit à une nouvelle question gênante :

      Es-tu pour la relocalisation des industries françaises en Afrique ?


    • Duke77 Duke77 20 octobre 2014 09:48

      Tous les gens qui dénoncent le nėo-colonialisme des USA sont également contre l’impérialisme français en afrique puisqu’il suit la même logique : destabiliser les pays dont on convoite les ressources, les préseter comme des ennemis (de la democratie et de la liberté universelle, sic) pour s’octroyer le droit d’aller prendre possession de l’objectif en tuant des milliers de femmes et d’enfants et en livrant le pays aux pires salauds... Tout ça participe à la destabilisation du monde entier.

      Quand on dénonce l’impérialisme des forts sur les faibles comme le fait l’auteur, on est également contre celui de la France (son complexe militaro-industriel fait quand même partie des forts !!! lol).

      Pourquoi Igsa, tu pensais poser une question piège ? On comprend pas bien là...

    • lsga lsga 20 octobre 2014 11:36

      parce que l’immense majorité de ceux qui dénoncent l’impérialisme US refusent d’admettre que la bourgeoisie Française fait de même en Afrique. Même quand c’est le cas, la plupart refuse d’en tirer les conséquence en termes de relocalisation.


      Prenons un exemple à gauche, le NPA accepte de dénoncer l’impérialisme français en Afrique, mais, ils manifestent contre les fermetures d’usines en France. Exemple : Pétroplus, industrie impérialiste et polluante, qui n’a rien à faire en France.

    • Hetadame Hetadame 23 octobre 2014 15:48

      Etre pour ou contre de l’impérialisme Francais en Afrique est un faux débat dans la mesure ou il n’y a qu’une logique qui prime a ce jour dans ce bas monde, celle du profit !

      Profit qui ne profite qu’aux plus riches pour assoir leur domination sur le reste du monde avec tout ce que cela entraine ... !
      Au delà de ce constat, l’impérialisme francais en Afrique ou celui des américains dans le reste du monde est dans cette même logique et ils sont donc tout aussi condamnables l’un que l’autre !

    • alinea alinea 16 octobre 2014 16:19

      J’avais proposé qu’on fête l’anniversaire de Poutine, tous dans la rue pour exiger la sortie de l’OTAN !!!!! smiley
      Tout le monde s’en fout, tout le monde s’en fout !


      • Zeb_66 16 octobre 2014 18:03

        Mais non, mais non, alinea, on ne s’en fout pas du tout !
        C’est juste qu’aujourd’hui on n’a pas la main et jouer
        pour perdre c’est assez con.
        Mais ça viendra, ça viendra, inéluctablement, tous ces
        psychos ne pensent pas comme nous et ils imaginent
        qu’ils ont déjà gagné...
        Un jour, pas demain certes, ils se retrouveront la gueule
        dans le ruisseau sans avoir jamais compris pourquoi.
        Les millénaires passés nous l’apprennent et ce ne sont pas
        toutes les technos cybernétiques qui y changeront grand-chose,
        Cela va tout au plus retarder le clash.
        Les 0.1% ont besoin de personnel pour assoir leur emprise
        et bien entendu des meilleurs éléments mais il se trouve que
        ce sont très souvent les moins dociles et les plus critiques.
        Ils doivent donc se rabattre sur du second choix, prêt à
        courber l’échine, voire des individus de basse qualité
        intellectuelle et morale, petits chefs avides de pouvoir et
        d’argent.
        Cela en fait des géants aux pieds d’argile, attaqués de
        l’intérieur ou de l’extérieur, voire simultanément, ils ont
        toujours terminé par terre.
        Sans la participation du peuple et sans son consentement
        aucune société n’a jamais duré.
        Patience, patience...


      • lloreen 16 octobre 2014 22:46

        « Tout le monde s’en fout, tout le monde s’en fout »

        Non, tout le monde ne s’ en fout pas. Cela fait depuis mai 2014 que les citoyens allemands (dans plus de 118 grandes villes), autrichiens et suisses se rassemblent tous les lundis pour un changement sociétal et la paix dans le monde.

        http://montagsdemo.eu/

        Des orateurs de tous horizons prennent la parole.

        J’ avais contacté plusieurs français qui n’ ont pas daigné me répondre.

        Ne comptez sur aucun politicien pour changer quoi que ce soit.Ils sont les piliers qui soutiennent le système.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 octobre 2014 06:18

        alinea
        Pour sortir de l’ OTAN, il faut sortir de l’ UE. Ce que vous ne voulez pas.
        OTAN = article 42 du TFUE


      • Lucide bdpif@laposte.net 17 octobre 2014 14:39

        @Zeb


        Vous jouez au Poker ?

        Vous considérez la guerre comme un match de footbal qu’on regarde avec du popcorn ?
        Franchement je vous la souhaite cette guerre que vous commentez.

        Je vous souhaite également la fin du dollars, la domination economique totale Chinoise et celle militaire Russe. Je vous le souhaite de tout mon coeur.

        Et si cà arrive, ne comptez pas sur moi pour faire de la résistance. J’irais boire un cuba libre en equateur en riant bien de votre sort.

      • Zeb_66 17 octobre 2014 15:28

        @ bdpif@laposte.net

        Je constate avec joie que ma prose vous a touché personnellement,
        vous manquez de nerfs, ce n’est pas bon signe ça !
        Vous ne feriez même pas un second couteau...
        Voyez, je ne vous fais même pas l’honneur de vous « moinsser ».


      • alinea alinea 18 octobre 2014 00:55

        Ce que je ne veux pas ???? Mais pour moi tous les moyens sont bons ! le problème c’est que je ne connais pas le meilleur moyen, enfin si, je le connais, mais je ne peux pas le mettre en route !!


      • leypanou 16 octobre 2014 16:22

        « le président Obama a qualifié la Russie comme la deuxième plus grande menace pour l’humanité,  » : si Obama l’a dit c’est que cela doit être vrai sinon beaucoup de dirigeants du monde en général et de l’UE en particulier ne le suivraient pas les yeux fermés.

        Pire, la quasi-totalité des journalistes qui interviennent aussi dans la presse écrite qu’orale ou télévisée ne passeraient pas leur temps à faire du Poutine-bashing.

        Ce qui est très grave c’est qu’on peut sortir ce genre d’inepties sans risque d’être contredit dans les médias mainstream. A propos, on n’entend pas beaucoup parler du récent sondage sur la plus grande menace pour la paix et la sécurité dans le monde, malgré le matraquage idéologique continu.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 octobre 2014 06:25

          leypanou,
          Obama et l’ UE, font croire à un danger militaire.

          Le danger que représente la Russie et la Chine est bien réel pour les USA, puisqu’ils sont en train de liquider le dollar. Il est économique et vital pour les USA, déjà au bord de la ruine.


          S’ils perdent le dollar comme monnaie internationale, ils ne seront plus qu’un grand pays comme les autres. « Dollar : KO par encerclement ? »

        • njama njama 16 octobre 2014 16:35


          Les Etats-Unis souffrent depuis toujours de paranoïa aiguë, et cela atteint chez eux un niveau psychotique.
          sans adversaire, ils s’effondrent ...
          après ils s’étonnent qu’on ne les aime pas ...


          • Ariane54 Ariane54 16 octobre 2014 19:27

            Voilà fort bien résumé le moteur US.


          • Lucide bdpif@laposte.net 17 octobre 2014 14:52

            On peut faire mieux comme discours:L’empire est à genoux, Adolfo Obama et ses pretres de la morts se couchent face au joueur d’’echec POutine qui n’a pas peur de s’attaquer à l’étoile noire, au péril de sa vie, torse nu.


            Partout où passe les USA, la mort s’installe : Un petit rappel et un comparatif des massacres causé entre Poutine et Adolfo Obama

            Chef des américains : Obama
            Les guerres de l’amérique :

            Le genocide des indiens

            L’invasion de l’URSS en 1981 avec deux millions de civils assacinés
            Toutes les guerres de la guerre froide.
            Vietnam
            Amérique du Sud
            Les hordes de Nazis en Ukraine
            Les 190 000 morts en syrie
            Irak, lybie, bref partout , des milliards de morts
            Pinochet, guantanamo
            Les famines en, URSS sous staline, 
            BREF DES MILLIARDS DE MORTS


            Chef de la Russie : POutine
            J’ai beau chercher, je ne trouve aucuns morts à lui reprocher


            C’est donc evident qu’il y a deux camps : Le camps du Bien (POutine) et le clan du Mal (Adolfo Obama et ses hordes de Nazis Djiadistes)

            Les Usa sont obligés de faire la guerre pour sauver leur dollars.

            Seulement, voilà, ces putaings de merdias non controlés avec leurs saletés de Journalistes libres font de la propagancde pour les USA et empeche une voie unique de s’exprimer. Il es timportant de boycotter tout les medias aux ordres de l’empire et dene lire que la voie de la Russie.

            Quand on pense aux sacrifices des russes qui ont debarqués sur les plages de Leningrad en Normandie pour nous libérer, j’ai honte pour notre peuple de collaborer avec les Nazis américains.

            Il est donc trés important de militer autour de nous et de faire pression sur nos gouvernements pour rejoindre la Russie et sortir de l’Otan


          • bernard bernard 17 octobre 2014 23:19

            Je ne nie absolument pas les morts consécutives aux différentes guerres fourbies par les USA.
            USA que je ne soutiens d’aucune manière... quelle qu’elle soit !

            Mais j’aimerais une précision, une toute petite précision...

            « des milliards de morts » (sic)

            Des milliards, c’est combien ? 
            1,2 3, plus ?

            Parce qu’avec 7 milliards d’habitants sur la planète en 2013, le « des » a une importance capitale... pour le calcul du pourcentage.

            Alors combien ?

            L’exagération n’a jamais fait avancer le « schmilblick »...
            Ni dans un , ni dans l’autre.




          • Lucide bdpif@laposte.net 18 octobre 2014 09:17

            @Bernard


            Bien evidement le message que j’ai ecris n’est qu’un tissus de connerie destiné à montrer à quel point on peut manipuler l’opinion en ecrivant en masse des contre vérités, comme ce qui se passe sur Agoravox.

            C’est tout à votre honneur de l’avoir remarqué.
            VOus avez relevé « les milliards de morts », je vous laisse relever toute les autre anéries de mon message.

            Des plages de léningrad en normandie jusqu« à l’ »invasion de l’afganistan dans l ;es années 80 par les USA.

            Si vous trouvez que j’exagere, je vous laisse voir les messages de mes collegues, il y a moisson.

          • lloreen 16 octobre 2014 21:22

            "Imaginez qu’au petit-déjeuner on vous annonce pêle-mêle, la chute de l’Euro, que votre épargne et tous vos comptes bancaires patiemment alimentés par moult privations, frustrations et en payant de votre personne et de votre santé durant toute votre vie, contiennent désormais rien de chez walou".

            L’ argent, c ’est du vent.
            Plantez un billet de 100 euros, dollars ou autre monnaie de singe et attendez qu’ un arbre sorte de terre.
            C ’est quand même enfantin de comprendre qu’ un morceau de papier ne vaut rien.Tout au plus l’ encre.


          • lloreen 16 octobre 2014 22:10

            "Que de retour chez vous, c’est Jean-Luc le jeune voisin si bien élevé qui vous accueille avec un opinel et le regard complètement changé, je n’ai rien contre x mais je veux ton or et je le veux maintenant."

            Je lui demanderai s’ il a l’ intention de le manger.Et je lui conseillerai de se calmer et d’ apprendre à rechercher des graines pour planter et pour pouvoir se nourrir.
            Il y a des gens qui n’ attendent pas des scénarios catastrophes pour agir.

            http://www.incredible-edible.info/

            La nature DONNE GRATUITEMENT.

            Un jour, dans le train, deux personnes conversaient sur la crise.J’ ai dû me retenir pour ne pas éclater de rire durant leur conversation.
            En résumé, ils essaient de savoir comment s’ organiser pour accéder le plus rapidement dans les grandes surfaces pour tenir un siège...Ils imaginaient les scènes de pillage, le pugilat, les agressions à couteaux tirés.
            Ils n’ avaient apparemment pas compris que ce qu’ il y a dans les supermarchés ne vaut même pas le déplacement.

            En cas de crise, commencez à collectionner les graines pour échanger plus tard et avoir la variété de fruits et de légumes à disposition.
            Au lieu de planter des haies de thuyas pour vous cacher de votre voisin, apprenez à le connaître et à en faire votre ami.


          • lloreen 16 octobre 2014 22:51

            "J’ose espérer que vous aurez compris entre temps que c’est très précisément ce que je suis en train de dire, à savoir que ce papier ne correspond plus du tout depuis longtemps à de la richesse façon équivalent en or par exemple et que depuis le pétrodollar et la planche à billet US à volonté, tout ce qu’il fallait pour que le château de cartes s’écroule c’est que de gros clients/fournisseurs de l’énergie aient l’idée saugrenue de ne plus commercer en dollars. Kadhafi voulait le faire mal lui en prit, mais Poutine n’est pas Kadhafi.".

            Ne vous inquiétez pas pour moi...Cela fait belle lurette que les aïeux l’ ont compris.


          • lloreen 16 octobre 2014 22:59

            A ce propos,d ’ailleurs, je vous mets en lien les plans pour construire votre générateur quantique qui vous fournira l’ énergie gratuitement. C’ en est un parmi d’ autres, naturellement toujours perfectible.
            Pendant que les uns comptent leur stock d’ or , les zéros sur leur comptes en banque ou tombent en pâmoison devant leurs sauveurs de pacotille,d ’autres s’ activent pour rester libres.

            http://qeg.lu/index.php/bauplaene

            Version française.
            http://qeg.lu/files/qeg-user-manual-3-25-14_-_FR.pdf

            Et un conseil d’ amie : l’ or ne se mange pas et planté il ne germe pas.


          • lloreen 16 octobre 2014 23:07

            Quand on vit comme moi et beaucoup d ’autres en autarcie on se passe d’ acheter quoi que ce soit.
            J’ en ai rien à faire de vos billets et de vos piécettes.je n’ ai pas de compte en banque.Pour quoi faire ?J’ ai tout ce dont j’ ai besoin à profusion.Et comme je n’ai ni la folie des grandeurs ni celle des abîmes, je n’ ai besoin d’ agresser personne ou de demander la permission à quiconque .
            Il faut savoir ce qu’ on veut faire de sa vie.
            Et en ce qui me concerne, je ne « gagne » pas ma vie, je la vis.


          • Tartine et Voltaire Tartine et Voltaire 16 octobre 2014 23:39

            Je vous trouve assez rigolo dans votre genre... qui a décrété que le dollar devait se baser sur la « confiance » au point de l« imposer au »monde" ? Qui a laissé le continent d’Obama plonger dans la crise financière ? Qui a suffisamment de cervelle pour s’admettre que fatalement, leur déclin arriverait un jour .. c’est l’hôpital qui se fout de la charité votre excuse quand même ! Parce que les russes et les chinois voire leurs alliés n’ont jamais souffert de leur économie eux ? qu’en aviez vous a faire de leur petit déjeuner ou de leur boulanger ?? non mais retombez un peu les pieds sur terre ! si les us se plantent aujourd’hui, c’est uniquement LEUR FAUTE et si les Russes et les membres de la Brics ont le vent en poupe à l’heure actuel, c’est très certainement parce qu’ils n’en ont plus rien à foutre des us et leur nombrilisme, nous aussi en avons ras le bol d’ailleurs !


          • lloreen 17 octobre 2014 00:55

            qui a décrété que le dollar devait se baser sur la « confiance » au point de l« imposer au »monde" ? Qui a laissé le continent d’Obama plonger dans la crise financière ?

            Sûrement pas moi ni ceux que je fréquente.

            « Parce que les russes et les chinois voire leurs alliés n’ont jamais souffert de leur économie eux ? »
            Certainement.Mais je n’ ai pas la prétention d’ avoir les solutions pour les autres.
            Je vis ma vie et les autres vivent la leur.C ’est le choix de chacun.Je ne suis pas responsable des conséquences des erreurs ou des escroqueries des autres.

            "si les us se plantent aujourd’hui, c’est uniquement LEUR FAUTE et si les Russes et les membres de la Brics ont le vent en poupe à l’heure actuel, c’est très certainement parce qu’ils n’en ont plus rien à foutre des us et leur nombrilisme, nous aussi en avons ras le bol d’ailleurs !"

            Vous savez qui sont les US ? Les Etats-Unis sont des corporations privées dont Washington DC (District of Columbia), Israël et leurs filiales de l’ UE.
            Et je ne vois pas en quoi cela me concernerait.
            Adressez vos doléances aux coupables irresponsables concernés, pas à moi.Ils se plantent, oui, je suis bien de votre avis.Et les BRICS sont restés maîtres chez eux, contrairement aux populations de l’ UE qui se sont laissé imposer des décisions plus illégitimes les unes que les autres.
            A qui la faute ? A ceux qui se laissent faire en s’ imaginant avoir des friandises de Saint Nicolas...

            Il faut quand même finir par émerger et s’ en prendre aux vrais responsables.Pas à ceux qui subissent.Ils ont des torts, d’ accord, mais croyez-vous vraiment qu’ ils ont conscience de ce qui s passe ailleurs que dans leur porte-monnaie ?


          • lloreen 17 octobre 2014 08:11

            Simulez un blackout et restez sans jus pendant 3 jours rien que pour voir - ou pour ne pas voir devrais-je dire, ou même juste débranchez votre bidule Telecom et restez sans internet durant 2 jours.

            Vous ne comprenez pas ?
            Voici les plans pour fabriquer vous- même votre générateur d’ énergie et vous en aurez tant que vous voulez.GRATUITEMENT.

            http://qeg.lu/files/qeg-user-manual-3-25-14_-_FR.pdf


          • Zeb_66 17 octobre 2014 15:45

            Si ça tourne mal, graves émeutes, chaos, guerre, les premières victimes
            seront, comme toujours, les personnes isolées.
            Faites-vous des amis sûrs, à commencer par vos voisins, le groupe est
            une bonne assurance.
            Toutes les personnes ayant subi le chaos yougoslave le soulignent.


          • lsga lsga 16 octobre 2014 17:10

            le spectacle continu !


            La vérité : les milliardaires Russes, Européens et US s’entendent très biens. Ils fréquentent les mêmes bordels de luxe. Ils sont confrontés au même problème : la crise économique, et la grogne sociale qui suit. Ils ont la même solution : déclencher une petite guerre entre eux pour que leurs populations respectives deviennent patriotes et nationalistes. 

            • Hervé Hum Hervé Hum 16 octobre 2014 20:50

              Tu as raison Lsga, mais voilà, les gens aiment par dessus tout les films avec le bon d’un coté et le méchant de l’autre. Pratiquement tous ici ont lu ou connaissent 1984 d’Orwell, mais malgré tout ils persistent à croire encore que le monde est ainsi divisé en deux, le bon et le méchant. C’est que l’enseignement judéo chrétien tient bon, même et surtout ceux qui se prétendent athées.

              Ce qu’ils oublient, c’est que ce n’est pas de savoir qui est le méchant et qui est le bon qui importe, mais le fait qu’il y ait un bon et un méchant pour le brave peuple pour pouvoir le mener par le bout du nez.

              Et cela marche à merveille, suffit de lire cet article pour le constater, comme si la Chine et la Russie de Poutine étaient plus démocratique que les USA. Comme si les pays des BRICS étaient plus social et égalitaire !!! 

              Les cons !!!!


            • lloreen 16 octobre 2014 21:24

              Entièrement d’ accord avec vous.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 octobre 2014 06:52

              Hervé Hum
              A part le fait que l’ UE, l’euro et l’ OTAN, qui nous plongent dans les difficultés de plus en plus grandes, sont des inventions américaines, et pas Russes ou Chinoises.


              Qui a décidé de supprimer le contrôle des capitaux (article 63) qui a permis les délocalisations et au Qatar d’acheter le patrimoine français, et à Mittal de plomber Arcelor ? Les Traités européens !

              Qui a négocié à l’ OMC la disparition de pans entiers de l’ industrie française ?
              Un Commissaire européen, élu par personne. C’est démocratique ?

              Qui a dérégulé le système bancaire du monde entier ? Le Directeur du Trésor US et 4 ou 5 grandes banques américaines.

              La Russie et la Chine n’interdisent pas des élections libres en Amérique du Sud, bien qu’ils signent des accords de coopération.

              Quels pays la Russie actuelle et la Chine ont envahi militairement ? Aucun.
              En Crimée, il y a eu un referendum, comme les USA en ont organisé au Kosovo ou au Sud Soudan.


              Qui a décidé que le NON au referendum de 2005 serait finalement OUI, c’est la Russie et la Chine ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès