Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le TTIP - Leçon de choses en neuf mots et un secret

Le TTIP - Leçon de choses en neuf mots et un secret

Le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement, TTIP dans son sigle anglais, est un accord commercial en cours de négociation entre Union Européenne et Etats-Unis. Il est d'autant plus controversé et contesté qu'il promet s'il est adopté de bouleverser les règles non seulement du commerce international entre les deux blocs économiques, mais encore d'avoir des impacts majeurs des normes sociales aux normes environnementales, et jusqu'à l'équilibre entre Etats et entreprises.

On peut cependant comprendre cet accord en seulement neuf mots...

Le TTIP est l'héritier d'un autre accord de commerce négocié secrètement avant d’être tué dans l'œuf en 1998. L'Accord multilatéral sur l'investissement (AMI) avait entraîné de vives oppositions de la part des partisans de l'exception culturelle, de syndicats et des défenseurs de l'environnement lorsqu’il avait été rendu public par des mouvements de citoyens américains, ce qui avait finalement entraîné son abandon. Comme le disait l’une des responsables des ONG américaines « l'AMI est comme Dracula : il meurt à être exposé en plein jour »

Cependant, comme tout vampire digne de ce nom, il parvient toujours à renaître sous une autre forme...

 

Neuf mots

John Hilary, directeur de l’ONG charitable britannique War on Want (Guerre contre le Besoin) a rencontré au mois d’octobre Cecilia Malmström, qui en sa qualité de Commissaire au commerce de l’Union européenne est la responsable des négociations pour le TTIP du côté européen.

Ce qui fut l’occasion d’une leçon de choses inoubliable sur la nature du TTIP comme sur celle du processus de décision européen.

Il le rapporte dans sa tribune publiée dans la presse britannique : Je ne pensais pas que le traité TTIP pouvait devenir encore plus effrayant - jusqu'à ce que je parle avec la négociatrice en chef de l'Union Européenne

J'ai eu récemment le rare privilège d'un coup d’œil derrière la façade officielle de l'Union européenne en rencontrant la Commissaire au commerce dans son bureau à Bruxelles.

(Cecilia Malmström) est en charge de la politique de commerce et d'investissement pour l'ensemble des 28 Etats membres, et ce sont ses collaborateurs qui finalisent actuellement le traité TTIP avec les Etats-Unis.

Quand je le lui fis remarquer, Malmström reconnut qu'aucun traité de commerce n'a jamais inspiré une opposition aussi large ni aussi passionnée. Mais lorsque j’ai demandé à la Commissaire au commerce comment elle pouvait continuer de faire une promotion aussi assidue de ce traité en face d'une opposition publique aussi massive, sa réponse fut froide et concise : "Je ne reçois pas mon mandat des peuples européens" (“I do not take my mandate from the European people.”)

Rien que neuf mots.

Et pourtant, tout est dit.

Naturellement, la Commissaire a plus tard démenti avoir prononcé ces paroles.

Je n’ai pas dit cela. Ce que j’essayais d’expliquer, c’est que le mandat pour négocier le TTIP et les autres traités de commerce est donné par le conseil des ministres (…) le mandat ne peut être changé que par l’ensemble des Etats membre. Ce n’est pas de ma responsabilité.

Nul doute que des conseillers en communication sont passés par là, et lui ont expliqué les inconvénients d’une telle franchise…

Et cependant, même dans son démenti elle confirmait encore le fond de l’affaire. En résumé : je n'ai pas dit cela... mais pourtant c'est vrai. Sans négliger d'ajouter que de toute façon la chose n’était pas de sa responsabilité.

Comme le lui répondait par voie de presse John Hilary – qu’elle venait tout de même d’accuser de mensonge – « ses commentaires n’ont fait que confirmer en public ce qu’elle nous avait dit en privé »

Commissaire au Commerce de l’Union Européenne, en charge de la négociation du TTIP

« Je ne reçois pas mon mandat des peuples européens »

 

Secret maniaque

Si l’opposition de nombreux hommes politiques, ONG, syndicats et simples citoyens au traité TTIP est aussi radicale, c'est aussi à cause du secret maniaque maintenu autour du texte en cours de négociation.

C'est que les négociations sont absolument secrètes, avec un nombre extrêmement réduit de personnes disposant du texte en cours de négociation. Wikileaks a annoncé une prime à qui fournirait une version à jour, mais il y a peu de chance qu'elle soit jamais versée, car le secret est très très bien gardé.

Depuis un an, ces documents sont sous haute surveillance. Sur l’insistance des Américains, ils ne sont plus transmis par voie électronique ou sur papier, comme auparavant, afin de limiter les possibilités de fuite. Pour les consulter, les heureux élus doivent se rendre dans une salle de lecture ultra-sécurisée à Bruxelles (ou l’une de ses annexes, dans les ambassades américaines d’Europe), où il est interdit d’utiliser un téléphone portable, ou tout autre appareil qui permettrait de les scanner. « Il n’est pas possible de sortir les documents de la salle : seulement de prendre des notes sur des feuilles qui nous sont fournies, avec notre nom inscrit dessus, expliquait M. Jadot au Monde il y a quelques mois. Or, tout seul, il est impossible de recopier des centaines de pages de textes juridiques, d’autant que nous signons une déclaration de confidentialité. »

Le plan est clairement de bloquer toute information et d’empêcher tout débat jusqu'aux derniers moments avant la signature, afin de prendre de vitesse les critiques et de faire alors pression sur chaque Parlement national appelé à approuver le traité. Les arguments sont connus et éculés, mais ont jusqu’ici eu à chaque fois un impact déterminant :

  • il est impossible d’apporter la moindre modification car sinon aucune négociation n’aboutira jamais,
  • c’est donc à prendre ou à laisser,
  • le libre-échange est par principe et dans tous les cas une bonne chose,
  • un seul pays ne peut se permettre de bloquer un accord d’importance presque mondiale,
  • le voudrait-il qu'il se retrouverait sous pression maximale de la part des Etats-Unis, tandis que les autres pays européens ne piperaient mot...

Nul parlement d’un pays européen n’a jamais résisté jusqu’ici à ce genre d’argumentation.

Sans doute un peuple pourrait-il aller jusqu’à se permettre de répondre comme il le souhaite, et non nécessairement comme on l’attend… mais comme aucun pays ne prévoit de faire approuver le TTIP par référendum !

Et une fois le texte signé il deviendrait totalement inamovible et impossible à modifier pour aucun pays européen, sauf naturellement pour ce pays à sortir au préalable de l'Union Européenne.

Qui donc "ne reçoit pas (son) mandat des peuples européens", négocie en secret au profit des plus puissants puis tente d'imposer ses décisions aux pays européens et à leurs parlements par le chantage, sans qu'il soit possible de revenir moindrement sur ces décisions après coup ?

Qui... sinon l'Union européenne !

L'Union européenne, et au-delà...


Moyenne des avis sur cet article :  4.92/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

84 réactions à cet article    


  • Spartacus Spartacus 9 novembre 2015 08:46

    C’est bien connu les accords commerciaux amènent les goulags et les massacres de masses et les pays fermés au commerce sont le bonheur de l’échange et la coopération....


    Vite revenons au mur de Berlin. Interdisons les accords commerciaux..
    Et fermons le pays. Devenons la Corée du Nord. C’est tellement mieux des pays fermés aux échanges.


    • samuel 9 novembre 2015 10:08

      @Spartacus

      Saviez-vous qu’entre 1945 et 1975 la plupart des pays du monde (sinon tous) pratiquaient le contrôle à la circulation des marchandises et des capitaux ?

      Et vous n’allez pas le croire mais ni les USA ni l’Europe de l’Ouest n’avaient pourtant de goulag.

      Un esprit logique et non dogmatique en déduirait qu’un contrôle des capitaux et des marchandises n’est pas le goulag ou la Corée du Nord. 

      êtes-vous un esprit logique et non dogmatique ?

    • flourens flourens 9 novembre 2015 10:21

      @Spartacus
      tu as raison, abolissons toutes frontières, réglementations, et codes en tous genres et le bonheur des peuples sera assuré, les entreprises ne déverseront plus leur merde en mer, les OGM deviendront bio, les salariés payés autant que les PDG, plus d’entraves, le saccage généralisé
      de plus, bien entendu, plus de guerres, le monde des bisounours, plus de pays forçant un autre, plus d’industrie de guerre non plus puisque le commerce est pacifique
      mais malheureusement les faits sont têtus et comme disait Jaurès, « le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée l’orage », citation jamais démentie
      je rappelle que les pires bagnes furent les bagnes coloniaux des empires européens où les indigènes moururent par million pour le plus grand bien de nos industriels, et pourtant les « goumuniss » n’y étaient pour rien, de même les massacres en Serbie en 95 ne doivent rien aux marxistes
      et puis le mur de Berlin est un gagne petit face aux murs de Palestine, des frontières sud de l’europe, de la « frontier » entre USA et Mexique, c’est bien le capitalisme qui construit ces murs
      mais pour Spartacus et ses maitres il y a les mauvais murs, ceux qui empêchent de sortir, et les bons murs, ceux qui empêchent de rentrer


    • robin 9 novembre 2015 10:43

      @Spartacus

      Exagération totalement navrante destinée à ne pas répondre sur le fond, on en attendait pas moins de vous.


    • Spartacus Spartacus 9 novembre 2015 11:49

      @robin

       ?????
      Le fond c’est qu’il n’y en a pas.

      C’est de l’idéologie basique qui refuse tout mouvement d’ouverture à de mondialisation et au libre échange. 

    • izarn 9 novembre 2015 11:53

      @Spartacus
      Niveau argumentaire totalement délirant.


    • samuel 9 novembre 2015 11:59

      @izarn


      Il n’y a d’argumentaire lorsqu’on est dogmatique ! Le mieux que l’on puisse faire avec Spartacus, c’est faire comme avec les chats.

      Lui mettre la tête dans la litière et voir si il comprend... Seulement il prend bien soin d’éviter la litière

    • flourens flourens 9 novembre 2015 12:03

      @Spartacus
      CONFUSION MENTALE, (intentionnelle ou fortuite ?) typiquement de ceux qui veulent imposer leur idéologie, j’appelle cela le syndrome de la bougie, dites à des interlocuteurs type Spartacus que vous êtes contre le nucléaire, immédiatement on vous accuse de vouloir revenir à la bougie, faites le test, vous verrez, idem si vous êtes contre la politique de l’état d’Israël, vous êtes de immédiatement catalogué antisémite
      pareil pour l’Europe et la mondialisation, vous êtes contre cette Europe et ce monde de brutes, vous êtes de suite accusé de fermeture, et autres billevesées, il ne vient pas à l’esprit de Spartacus et de ses maitres que l’on propose autre chose
      il y a bien longtemps Protagoras a dit « l’homme est la mesure de toute chose » et puis sont arrivés les Spartacus de tout poil qui ont dit, non « l’entreprise est la mesure de toutes choses »
      nous on veut simplement que l’homme soit au centre, mais ça cela dépasse leur compréhension


    • gerard5567 9 novembre 2015 12:24

      @Spartacus
      Les accords commerciaux n’ont jamais empêché des pays signataires d’être des goulags. Nous en avons de parfaits exemples en ce si brillant XXIe siècle.


    • HELIOS HELIOS 9 novembre 2015 16:05

      @Spartacus
      ... sans parler du fond, juste sur la forme :


      Est-ce qu’on a le droit d’avoir un avis, autre que celui de l’ouverture sans aucune contrepartie sociale ?

      Parce que si « non », votre dogmatisme n’a rien a envier a celui des autres (ie communistes par exemple)... et si oui, qu’attend-on pour mettre en place des mesures de protections sociales a chaque règle de liberalisme ?

    • howahkan howahkan Hotah 9 novembre 2015 08:57

      Tout ceci est encore et comme toujours superficiel, totalement superficiel bien sur...l’origine du désastre, l’humain et le peu qu’il lui reste de cerveau, dirigé par les plus tarés d’entre eux, et pour qui « on » va encore allez voter, humain qui n’est plus qu’un programme d’analyse a conclusion binaire qui élimine des concepts et fait de meme par extension à tout ce qui existe...jusqu’ a se détruire lui meme ,sous la douleur de cette non vie de machine que l’humain a choisit..

      on a cherché le paradis et on collecte la souffrance...l’humain ne dirigera jamais L’Origine...si entre le non né et ce qui est né l’un doit disparaître....ce sera nous c’est joué d’avance, et cela ne restera qu’une mauvaise parenthèse d’une espèce qui a échoue, car la vie et tout ce qu’elle est est le seul miracle pour nous...et nous refusons cela pour lui substituer ce que « MOI » je veux...

      le reste est bla bla bla


        • chantecler chantecler 9 novembre 2015 10:22

          Plus nous avançons plus nous entendons parler de la corruption au sein des institutions européennes .
          Par exemple des ex commissaires qui sont embauchés ensuite au sein de multinationales puissantes .
          Les lobbystes de Bruxelles etc, etc ...
          Bref il y a de quoi être plus que circonspecte.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 novembre 2015 17:15

            @chantecler
            Il y a surtout qu’ils se cooptent entre anciens de Goldman Sachs et ne sont élus par personne.


          • robin 9 novembre 2015 10:40

            "Mais lorsque j’ai demandé à la Commissaire au commerce comment elle pouvait continuer de faire une promotion aussi assidue de ce traité en face d’une opposition publique aussi massive, sa réponse fut froide et concise : « Je ne reçois pas mon mandat des peuples européens » (“I do not take my mandate from the European people.”)"

            Aveu clair net et précis de l’illégitimité totale et du caractère antidémocratique absolu de l’U.E..

            Qu’en disent les Europhiles si il existent encore ?


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 novembre 2015 17:19

              @robin
              Ils disent que c’est la mauvaise Europe, qu’ils sont en désaccord, mais pas au point de vouloir en sortir, faut pas pousser ! . Mais qu’en votant pour eux, ils nous en fabriqueront une bien meilleure, ça fait plus de 30 ans qu’ils nous promettent « Une Autre Europe à la St Glinglin ».


            • Daniel Roux Daniel Roux 9 novembre 2015 10:52

              Rien de bien nouveau sous le soleil de plomb de l’Union Anti démocratique Européenne inventée pour et par les USA, inspirée pour et par les multinationales.

              Les peuples ne sont que des entités politiques théoriques, comme le contrôle qu’est censé exercer les parlements sur les exécutifs ou l’indépendance de la Justice.

              « Nous ordonnons, vous exécutez » Pourrait paraphraser Obama, représentant provisoire de l’oligarchie.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 novembre 2015 17:40

                @Daniel Roux
                C’est un copain de Delors, un italien nommé Padoa Schioppa, qui expliquait que l’ Europe ne découlait pas de la démocratie, mais que c’était « du despotisme éclairé. »

                On comprend mieux quand on découvre que la construction européenne n’est que la suite de « l’ Europe Nouvelle » d’ Hitler : la fabrication d’un Empire colonial, nous avions juste changé de patron.


              • Zolko Zolko 9 novembre 2015 12:03

                 Le texte du TTIP est secret, mais le texte final du TPP (le traité de libre-échange du Pacifique) est, lui, disponible maintenant :
                 
                - https://medium.com/the-trans-pacific-partnership

                - https://ustr.gov/trade-agreements/free-trade-agreements/trans-pacific-partnership/TPP-Full-Text
                - https://www.washingtonpost.com/news/the-fix/wp/2015/11/05/we-made-president-obamas-big-tpp-trade-deal-searchable/
                 
                et qu’est-ce qu’on y trouve ? par exemple, chapitre 18 sur la « propriété intellectuelle », il y a :
                 
                « Geographic Indications (GI)
                 
                The TPP will enhance due process and other disciplines on the use of GIs to address growing concerns of U.S. exporters, whose access to foreign markets can be undermined through overly expansive GI protections advocated by certain countries whose agricultural producers compete with U.S. exporters. »
                 
                ce qui veut dire que les AOC et AOP vont être limités, et que des termes géographiques comme « champagne » ou « camambert » peuvent être considérés comme génériques et donc ne plus être protégés. Vous allez trouver du chocolat sans cacao, des OGM non-étiquetés, du vin de bordeaux américain, du fromage corse anglais... Et puis, ne négligeons pas des perles d’autosatisfaction :
                 
                « The United States, as an intellectual property-driven economy, is a center and global model for the development of 21st-century innovation... »


                • elpepe elpepe 9 novembre 2015 12:12

                  Le traite est symetrique et s applique aux deux parties non ?
                  Le fait que les negociations soient secretes c est plutot normal ce sont des negociations non ?
                  Quel est le concensus requis par les traites europeens pour approuver un tel accord, la majorite ou totalite des signatures des Ministres de l Economie de chaque pays, est requise ? cela violerait-il certains principes de notre constitution ?
                  Ou un decret est requis et doit etre adopte par le parlement et senat ? auqeul cas le textes pourrait etre soumis a des amendements et deviendaient certainement caduques par simple voie democratique.
                  Quoi qu il en soit, a la fin pour etre applicable en France il devra etre transpose en droit Francais, ou sinon des tribunaux de juridiction Europeennes (l equivalent de nos tribuneaux de commerce) pourront condamner les etats, ou les societes directement ?
                  Personne ne sait ?


                  • gerard5567 9 novembre 2015 12:35

                    @elpepe Un traité n’est qu’un rapport de forces et il peut fort fort bien se montrer déséquilibré. Autant des négociations entre partenaires privés peuvent rester secrètes, autant des négociations mettant en cause la vie des peuples doivent être rendues publiques. Les promoteurs de ce TIPP savent que ce traité déclenchera de fortes oppositions ; dès lors devrait-il être soumis à référendum du moins en France et non pas à un vote du Parlement comme cela en prend le chemin. Il est possible que ce traité viole certains principes de notre constitution mais il faudra attendre sa publication.

                    Une pétition de plus de 3 000 000 de personnes majoritairement allemandes et britanniques, a dit non à ce TIPP (ouTafta).

                    Pour le reste, l’article st clair, s’il est approuvé par l’ensemble des parlements, il faudra, par la suite, pour y échapper sortir de l’Union européenne, ce qui ne serait pas un mal de touite façon, vu les résultats au passif de cette Union.


                  • Zolko Zolko 9 novembre 2015 14:31

                    @elpepe : vous êtes mal informé.
                     
                    "Quoi qu il en soit, a la fin pour etre applicable en France il devra etre transpose en droit Francais, ou sinon des tribunaux de juridiction Europeennes (l equivalent de nos tribuneaux de commerce) pourront condamner les etats, ou les societes directement ?"
                     
                    Depuis le traité de Lisbonne - et c’était un des points les plus critiques du TCE - les directives européennes sont des lois européennes, qui s’appliquent directement sans avoir besoin d’être traduites en droit français. Donc le TTIP s’appliquerait directement et immédiatement en France.
                     
                    et oui, des tribunaux de commerce, privés, américains, et tenant séance secrètement pour cause de confidentialité commerciale, pourraient condamner des états Européens.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 novembre 2015 17:44

                    @elpepe
                    C’est l’appartenance à l’ UE qui est incompatible avec la Constitution qui garantit la souveraineté.
                    Or, c’est la Commission européenne qui négocie ce traité, avec le mandat des gouvernements des 28 Etats. Encore une fois, les décisions sont prise à l’étranger, par des non élus, ce qui relève de la Haute trahison.


                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 9 novembre 2015 19:32

                    @Fifi Brind_acier
                    Exact.
                    Haute trahison : crime indiscutable.
                    L’infraction a malheureusement été vidée de sa substance, et pour cause :

                    http://regards-citoyens.over-blog.com/article-la-haute-trahison-dans-le-droit-fran-ais-98328731.html

                    Nul doute cependant qu’un dirigeant politique qui se verrait accusé de haute trahison en tant qu’auteur et/ou complice (un chef d’État et son Parlement croupion, pour parler clairement) du chef de concours à l’assujettissement volontaire de son pays à une inféodation politique et économique étrangère - comprendrait aisément pour quelles raisons il serait décidé de l’envoyer passer le restant de ses jours aux Kerguelen ou plus simplement de le passer par les armes.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 novembre 2015 05:03

                    @Renaud Bouchard
                    Il n’y a plus de Haute trahison dans la Constitution, c’est Sarkozy qui l’a supprimée avant sa forfaiture sur le referendum de 2005. Dans son programme l’ UPR propose de la remettre en place.


                  • elpepe elpepe 10 novembre 2015 11:26

                    @Zolko
                    Bonjour merci pour la clarification alors nul doute que sortir de L europe n est plus une option mais la seule condition de notre survie, mais cela ne va pas se faire sans des pleurs.


                  • izarn 9 novembre 2015 12:44

                    Bien entendu, à Washington, ils ont le prix Nobel....Bien entendu, ils n’utilisent pas de menaces terroristes....Ils sont incapables de crimes. Main sur le coeur du 9/11... Bien entendu.
                    Remarquons le dernier crime en date : L’avion russe en partance d’Egypte qui a été probablement descendu par la CIA. (Pas par les crétins de l’EI qui auraient mis au chaud un Buk 21 pendant 4 ans, sans savoir s’en servir....Hilarant ! de plus le Buk-21 n’a jamais été vendu à Kadhafi, que je sache, mais à L’Egypte et à la Syrie : On est en plein délire !)
                    A qui profite le crime ? L’EI ? C’est quoi l’EI ? La CIA. La vengeance US est dirigée bien sur contre la Russie, et bien sur l’Egypte qui arme ses Mistral franco-russes avec des hélicoptères de combats russes...
                    Deux avions malaisiens flingués rien qu’en 2014 : Pourquoi la CIA a flingué deux avions malaisiens ? (Un directement au dessus de l’océan Indien vers Diego Garcia, et l’autre par l’intermédiaire de Kiev au dessus de l’Ukraine.)
                    Argumentation appuyée par l’impérialisme économique américain, qui ne recule devant rien, depuis 2008, date de son début d’effondrement.
                    La Malaisie fait partie de l’ASEAN :
                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Association_des_nations_de_l’Asie_du_Sud-Est
                    Ces association, non alignée lors de la guerre froide, a vu l’arrivée du Viet-Nam et de la Birmanie.
                    Elle a conduit, aprés la catastrophe financière de 1997, à un libre marché entre eux, et la Chine :

                    En 2013, les pays de cette organisation représentaient :

                    • 620 millions d’habitants (environ 8.8 % de la population mondiale)
                    • 2400 milliards $USD de PIB

                    L’APT permet aux pays de l’ASEAN de se renforcer dans les négociations internationales notamment à l’OMC pour contrebalancer l’influence de l’UE et de l’ALENA.

                    En mai 2000 à Chiang Mai, ils s’accordent pour lutter contre une nouvelle crise financière. En 2001, la Chine lance une initiative majeure destinée à établir une Zone de libre échange entre elle et l’ASEAN. Un accord cadre est signé en 2002 en vue d’établir la zone en 2010 pour l’ASEAN 6 et en 2015 pour l’ASEAN au complet. Des initiatives similaires ont été lancées en réponse par le Japon et la Corée. (Une réponse ricaine ;bien entendu.)
                    Défense malaisienne :
                    En 2003 un accord est passé avec la Russie pour la livraison de 18 Sukhoi Su-30 MKM (En remplacement des F/A 18 Hornet )
                    La Malaisie a également fourni de gros efforts pour développer sa flotte sous-marine. En 2006 deux sous-marins français de la classe Scorpène – dont les équipages seront formés à Brest – sont commandés. Leur armement comprend des torpilles guidées Black Shark et des missiles anti-navires Exocet SM-39. Ils ont été livrés en 2009.
                    Le 8 décembre 2005, la force aérienne malaisienne annonce son intention d’acquérir des Airbus A-400M pour accroître sa capacité de transport, les premiers appareils devant être livrés en 2013.

                    On comprends que l’ASEAN échappe au controle impérialiste américain et s’associe avec la Chine, commandant son armement aux Russes, et...A la France.
                    L’attaque contre les Mistral, et donc l’indépendance militaire de la France est donc justifiée par les américains. Et pas uniquement contre la Russie. Il s’agit de détruire bien entendu l’indépendance de la France en ce domaine.
                    Si vous analysez les évènements sous cet angle ; tout se tient de façon simple. Et il n’est pas utile de suivre Philippe Grasset de dedefensa pour croire que l’Empire, idiot comme un orque, ne fomente rien . Ce serait selon lui du complotisme, moqué par les intellectuels.
                    Mais au contraire, le complot est bien la caractéristique des orques ! L’Empire selon lui, passe son temps à se tirer des balles dans le pieds de manière désordonnée...
                    Oui, c’est possible, in fine. Mais en attendant...C’est comme les lendemains qui chantent ou l’arrivée de la Fin du Monde. Bon, alors en attendant, on fait quoi ?
                    On se laisse bouffer ?


                    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 9 novembre 2015 19:18

                      @izarn
                      Très bonne analyse.
                      Pour répondre à votre question, on ne se laisse pas...dévorer (car bien plus que de « bouffe » il s’agit de dévoration). On agit en créant une force qui n’entre pas dans le cadre des formations partisanes habituelles, « les usual suspects », totalement obsolètes, qui ne sont soucieuses que de leur propres représentations et qu’anime le dur désir de durer, et rien d’autre.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 novembre 2015 05:12

                      @Renaud Bouchard
                      Vous aussi faites partie du coup d’état du 14 juillet ? Petits rigolos ! Les Français demandent de la démocratie et vous leur proposez un coup d’Etat ? Si c’est une révolution colorée, elle n’a pas grand succès, Soros perdrait-il la main ?


                    • chantecler chantecler 10 novembre 2015 09:01

                      @izarn

                      « L’avion russe en partance d’Egypte qui a été probablement descendu par la CIA. (Pas par les crétins de l’EI »....)

                      Ah bon , vous avez des preuves ?


                    • Werner Laferier Werner Laferier 9 novembre 2015 13:03

                      Je vous le dit de manière sincère, le Traité Transatlantique est fait pour qu’aucuns pays Européens ne soient lésés, ce traité n’a pour but que de promouvoir une plus grande justice.
                      Les offres sont sérieuse, il est du devoir des européens d’accepter nos conditions si nous voulons une plus grande transparence dans les marchés.
                      N’en déplaise aux extrémistes, les exportations et importations mutuelles existent déjà, l’enjeu de ce traité c’est l’harmonisation des règles qui encadrent l’économie et le commerce.
                      Si vraiment l’agriculture française est en danger avec ce traité, c’est qu’elle n’est pas viable économiquement.
                      Il faut savoir qu’avec ce Traité, la prévision la plus optimiste (qui est à 5% par décennie), celle-ci est plutôt pessimiste. Et malgré tout, +0.5%, ça fait des centaines de milliards gagnés, l’avantage est donc plus que décisif pour nous (UE et USA) si vous adoptez le traité.
                      Concernant l’agriculture, si vraiment l’agriculture française ou européenne est en danger avec ce traité, c’est qu’elle n’est pas viable économiquement n’oublions pas que la France possède des fermes familiales qui n’ont plus lieu d’être ne serait ce qu’avec le principe d’égalité ou la France ne reconnait pas les privilèges d’Ancien-Régime.
                      La France doit procéder a une agriculture intensive afin de nourrir le plus grand monde et faire des économies, notre objectif, c’est l’économie. l’Agriculture doit être sous tutelle de la loi du marché.
                      En quoi donc vous opposez vous au peuple européen et luttez en son intérêt en imposant toujours des barrières douanières ?
                      Le Peuple n’aurait-il pas raison comme vous le clamez toujours, doit-il être mis sous tutelle pour apprendre comment bien consommer ?
                      Si le peuple veut consommer américain, c’est que la qualité est la et correspond a la mondialisation actuelle, le peuple sait vivre avec son temps.

                       


                      • Osis Oxi gene. 9 novembre 2015 14:23

                        @Werner Laferier

                        La plus grande majorité de la planète hait les USA à un point inimaginable...
                        Comment donc avez vous fait pour en arriver là ?

                        Votre prose ressemble au gag d’un mauvais western... nous sommes vos nouveaux indiens.

                        Les autres européens et/ou français je ne sais pas...
                         Mais moi en accord avec le reste du monde, je vous emmerde, vous et votre mentalité de gros ploucs bouffis de saloperies sucrées de toc et de frime.

                        Merci de votre attention et bon vent.


                      • Zolko Zolko 9 novembre 2015 14:24

                        @Werner Laferier : vous êtes un comique, c’est ça ?
                         
                        "La France doit procéder a une agriculture intensive afin de nourrir le plus grand monde et faire des économies, notre objectif, c’est l’économie. l’Agriculture doit être sous tutelle de la loi du marché.« 
                         
                        1) la France ne doit rien du tout, elle vous emmerde.
                         
                        2) l’agriculture intensive est mauvaise pour l’environnement et la santé, il faudrait au contraire aller vers une agriculture extensive, locale, de saison.
                         
                        3) l’objectif de la France n’est pas de nourrir le plus grand monde, je ne sais pas où vous êtes allé chercher ça. L’objectif de l’agriculture française est avant tout de nourrir les français.
                         
                        4) notre objectif ? C’est qui, »nous" ?
                         
                        5) idem pour l’Agriculture, elle ne doit rien du tout, elle vous emmerde aussi.
                         


                      • Werner Laferier Werner Laferier 9 novembre 2015 15:00

                        @Zolko
                        @Oxi gene.

                        L’intérêt commun suggère le contraire.
                        Votre système biologique coûte cher et n’est point rentable pour la société et les différentes entreprises de l’agroalimentaire.
                        Vos solutions ne sont pas pertinentes .

                        Y a-t-il une différence entre l’agriculture conventionnelle et l’agriculture de saisons, bio ?
                        La seule et unique différence, c’est l’aspect « moins beau » du bio, saisons mais les deux ont exactement le même gout dans son exactitude et les mêmes apports journaliers, nutriments pour l’être humain.
                        La chimie rend prospères des millions de familles dans le monde et permet de se nourrir à sa faim, signe de nos progrès scientifiques.
                        Une parcelle de maraîchage bio produira trois fois moins qu’une parcelle de grande culture conventionnelle.
                        L’agriculture de saisons n’est qu’une vaste arnaque, qui permet à des milieux obscurs issus souvent des classes paysannes ou rejeté de la société de se faire un profit au dos des Européens.
                        Ce sont les engrais chimiques et les pesticides qui ont pu permettre cette croissance de la population mondiale. Revenir à une agriculture traditionnelle c’est condamner bon nombre à la famine .
                        Ils ont permis d’éviter des ravages et des famines surtout aux 20èmes siècles dus par les insectes, par exemple le doryphore contre les patates.
                        Depuis que les Africains sont passés aux pesticides, fongicides, herbicides, engrais phosphatés, OGM, ces continents sont devenus le grenier du monde et peuvent subvenir à leurs besoins.

                         


                      • malitourne malitourne 9 novembre 2015 15:54

                        @Werner Laferier
                        Werner : le mac-do, le poulets aux hormones et le saumon OGM, ça devrait être obligatoire. Je vous invite à diner et en plus je vous offrirai de la merde en dessert.


                      • Werner Laferier Werner Laferier 9 novembre 2015 18:41

                        @malitourne
                        Qu’avez vous contre le MCDO ? Ce n’est que de la restauration rapide afin d’aider les plus défavorisés à se nourrir convenablement.
                        Quand aux poulets aux hormones ou au saumon, c’est à son propriétaire de choisir comment nourrir ses bêtes. Il y’a de la diversité, mais il faut savoir que cela permet de faire des économies tout en obtenant un plus grand rendement. La qualité est la même seul le processus change.


                      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 9 novembre 2015 19:21

                        @Werner Laferier
                        Permettez-moi une simple question : vos propos relèvent-ils d’un humour qui m’échapperait, le faites-vous exprès ou êtes-vous sincère dans ce que vous dites ?
                        Quelques lecteurs en viennent à s’interroger.


                      • Pyrathome Pyrathome 9 novembre 2015 21:26

                        @Renaud Bouchard
                        êtes-vous sincère dans ce que vous dites ?
                        .
                        Malheureusement oui, c’est ce qu’on appelle un cerveau malade.....


                      • lloreen 10 novembre 2015 16:59

                        @Werner Laferier
                        "Qu’avez vous contre le MCDO ? Ce n’est que de la restauration rapide afin d’aider les plus défavorisés à se nourrir convenablement.« 

                        Faut-il être vicieux au delà de toute limite pour proférer un tissu d’ ineptie en quelques mots.

                        Les »plus défavorisés" comme vous le dites ne le seraient pas si la brochette d’ escrocs et de mafieux dont vous défendez le fonds de commerce ne se servaient pas de leur monnaie de singe pour organiser la pénurie, la malbouffe et tous les maux qui en découlent (maladies, obésité, organisation systémique de la bêtise et l’ inculture, destruction d’ abord larvée puis en pleine éclosion de tous les services publics qui ont permis à la nation française d’ être une grande nation avant qu’ une nuée de malfaisants s’ attaquent au trésor public pour ouvrir ses caisses de l’ intérieur grâce à un ex directeur de la banque Rothschild.

                        Il n’ y a aucun besoin de Mc Do ou d’ autres empoisonneurs qui dénaturent tout ce qu’ ils touchent en remplaçant les produits que la terre donne GRATUITEMENT et A PROFUSION par des organismes de synthèse et des aliments génétiquement modifiés qu’ il faut payer en monnaie de singe, qui plus est.


                      • rotule 12 novembre 2015 09:10

                        @Werner Laferier
                        Nous ne devons pas habiter sur la même planète, vous et moi . Ou alors vous faites de l’humour. J’espère que c’est volontaire ....
                        Prenez encore un peu le temps de vous documenter .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès