Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le vaisseau fantôme au large de la Méditerranée

Le vaisseau fantôme au large de la Méditerranée

Un article de Médiapart en date de 15 juillet nous fait part de ce bateau errant à la recherche d'un havre de paix, sans succès. A son bord des centaines de réfugiés en provenance de la Libye. Les réfugiés ont pu être sauvés d'une mort certaine. Mais la générosité ne va pas plus loin, aucun Etat, ni l'Italie ni Malte, ne souhaitant les prendre en charge, se renvoyant la responsabilité. Cette errance dure maintenant depuis quelques jours sans pouvoir trouver une solution. Dans le même temps, on s'agite pour reconnaître le CNT.

Depuis le début de la crise libyenne, au mois de février 2011, plusieurs centaines de milliers de personnes ont fui. Au 14 juin, l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), dénombrait un million de réfugié.es ayant quitté la Libye, dont plus de 500 000 en Tunisie, plus de 300 000 en Egypte et 70 000 au Niger.

Chaque jour, des réfugié.es arrivent en Tunisie pour rejoindre des camps déjà surpeuplés [1]. En majorité originaires de pays d’Afrique subsaharienne touchés par des conflits comme la Somalie, le Soudan, l’Erythrée ou la Côte d’Ivoire, leurs occupant.es ne peuvent être rapatrié.es et vivent dans des conditions de plus en plus difficiles, auxquelles s’ajoute le risque croissant de déstabilisation du pays qui les accueille.

 Ces réfugié.es sont pris en étau : le régime de Kadhafi instrumentalise la question migratoire en forçant au départ des milliers de personnes dans des embarcations de fortune tandis que, accusés d’être des mercenaires à la solde de Tripoli, de nombreux Africains sont victimes d’exactions de la part de partisans du CNT (Conseil National de Transition) [2]. Les pays de la coalition, de leur côté, ne semblent établir aucun lien entre leur intervention militaire et la fuite de ces exilé.es. L’Union européenne n’a toujours pas pris d’initiative pour les accueillir [3]. ou sauver celles et ceux qui se perdent en mer. Au contraire, elle renforce la surveillance de ses frontières en déployant l’agence Frontex en Méditerranée et les navires de la coalition ne portent aucune assistance aux boat-people.

Selon le HCR, plus de 2 000 personnes sont portées disparues en mer depuis le mois de février.

De nombreuses organisations pressent les autorités européennes de prendre des dispositions pour recevoir des réfugié.es, aider les pays dans lesquels ils sont contraints de rester, et enrayer cette hécatombe en Méditerranée. En vain. La politique d’inhospitalité des États européens atteint un niveau tel qu’il est de notre devoir d’agir afin de montrer qu’un espace euro-méditerranéen solidaire et respectueux des droits humains est possible.

Réunies à Cecina (Italie), les organisations euroméditerranéennes de défense des migrants ont pris la décision d’affréter une flottille ayant pour mission d’effectuer une surveillance maritime afin que soit enfin porté assistance aux personnes en danger. Elles veulent aussi interpeller les instances de l’UE et les gouvernements des deux rives de la Méditerranée, afin que des relations fondées sur l’échange et la réciprocité soient instaurées au sein de cet espace commun. Cette flottille embarquera des personnalités politiques, des journalistes, des artistes et des responsables des organisations partenaires au projet.

Une telle opération, de grande ampleur, n’aurait un intérêt que si elle mobilise très largement.

 Les organisations, les syndicats, les responsables politiques, les marins, les journalistes, les artistes et toutes les personnes intéressées par cette initiative sont invitées à rejoindre la liste d’information « appel intervention Méditerranée » [4].

__

Notes

[1] http://afrique-europe-interact.net/index.php?article_id=462&clang=2

[2] Voir le rapport de la FIDH, « Retour de mission d’enquête à la frontière égypto-libyenne » http://www.fidh.org/Retour-de-mission-a-la-frontiere-egypto-libyenne

[3] La situation dans les camps de réfugiés du Sud de la Tunisie risque de déstabiliser fortement le pays, voir le rapport de la Cimade et du Gadem (2011) « Défis aux frontières de la Tunisie », 50 p. et les communiqués de Human Right Watch (http://www.hrw.org/fr/middle-eastn-africa/libya

[4] Pour s’inscrire à la liste, envoyer un mail à migreurop07@yahoo.it



 

http://www.migreurop.org/article2000.html

http://www.jrsmalta.org/content.aspx?id=279259


Moyenne des avis sur cet article :  3.12/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Asp Explorer Asp Explorer 16 juillet 2011 10:51

    S’ils viennent de Libye, pourquoi est-ce qu’on ne les y renvoie pas ?


    • Croa Croa 16 juillet 2011 23:25

      Ce n’est pas parce qu’ils sont passé par la Libye qu’il faut les renvoyer en Libye, surtout avec une guerre là-bas !  smiley


    • Asp Explorer Asp Explorer 17 juillet 2011 09:05

      l’alibi pour les condamne

      Pas besoin d’alibi. S’il essaient d’entrer dans un pays étranger sans avoir de visa délivré par les autorités de ce pays, cela constitue un délit, ce sont donc par définition des délinquants, il est alors parfaitement légitime de leur donner le choix entre la prison et le retour volontaire chez eux.


    • docdory docdory 16 juillet 2011 11:30

      @ Asp Explorer

      Effectivement, il est censé y avoir toute une partie de la Libye « libérée » par l’intervention franco-onusienne. Nul doute que ces libyens « libérés » auraient à coeur de venir en aide à leurs frères musulmans mis à la mer par Kadhafi ! ... On peut peut-être même bien exercer une petite pression sur eux, si jamais ils se montraient réticents, non ?

      • FRIDA FRIDA 16 juillet 2011 12:04

        @Docdory

        Pour le moment, nos médias s’intéressent qu’ aux exploits des rebelles (y compris leurs enfants), ce n’est pas à l’ordre de jour cette catastrophe humanitaire. Une fois la Libye partagée, ou si on met un régime aussi despotique et corrompu que le précédent, c’est à ce moment là que l’on s’intéressera aux réfugiés et aux immigrés, cela coïncidera avec l’agenda de l’élection présidentielle, les politiques auront de quoi nourrir leurs programmes nauséabonds faute d’avoir nourri les requins


      • ali8 16 juillet 2011 12:08

        il y existe des lois sur la sauvegarde de la vie en mer, et ces lois impliquent de sauver les naufragés sans distintion de race et de sexe et de nationalité

        nombre de capitaines furent condamnés à l’époque des boat people viet-namien alors que leurs passagers ne fuyaient pas la guerre

        cette affaire lybienne aura des répercutions : ici c’est pas encore Ghaza encerclé de murs et subissant un blocus maritime inhumain

        en tant que médecin vous devez vous élever contre ces exactions même si elles vont à l’encontre de vos convictions politiques, même si nous devons faire face à un afflux important d’immigrés

        voyons ! un peu de coeur et d’humanité


      • FRIDA FRIDA 16 juillet 2011 11:56

        @Azar

        « Encore un épandage de guimauve droidlomiste. Que ces hordes allogènes arriérées servent de nouriture aux requins, on s’en tamponne »

        Votra strabisme intellectuel est flagrant, pourquoi l’Otan ne « s’en tamponne » pas en bombardant la Libye. Après tout ils n’ont demandé rien à personne.
        Question commentaire, vous êtes comme une hyene, prête à se jeter sur les charognes, c’est en cela que se manifeste votre hauteur d’esprit, quant à l’Homme (n’en parlons pas des droits de l’homme, des notions qui dépasse votre esprit), vous n’en avez que l’apparence. Vous êtes la honte de la race humaine tout simplement.


      • ali8 16 juillet 2011 12:12

        ce n’est pas par azar que des qi de poule pratiquent Agx smiley


      • slipenL’air 16 juillet 2011 12:41

        Les Nazis sont de retour


      • Aafrit Aafrit 16 juillet 2011 14:00

        le genre de trucs autour desquels les gars comme Docdory et son ami azar ou pas hasard (on s’en tape au passage) trouvent du gras alléchant afin de bouffer de la bougnoulerie à satiété..
         Non seulement Ces doc et son ami azar bouffent des bougnoules mais souhaitent que les gros poissons font de même !


      • flesh flesh 17 juillet 2011 00:11

        Bonne idée d’avoir rectifié votre orthographe pour le mot nourriture azar, c’est moins choquant comme ça


      • ali8 16 juillet 2011 11:53

        tous les boats-people naviguant en Méditerranée doivent être secouru par tous navire de qq nationalité qu’il soit : c’est la loi

        il est inconcevable que nous laissions périr des gens qui fuit un pays en guerre et en particulier les bombardements de pays qui apportent une démocratie d’un genre très particulier

        Sarkozy, Fillon, Juppé sont directement impliqués dans cette affaire pour non assistance à personnes en danger

        d’autre part, je me demande quels apports personnels nos dirigeants tous partis confondu offrent pour secourir les réfugiés, rien bien sûr, impossible de mettre la main dans une poche pleine d’oursins

        ils sont tous pire que Kadafi, des semeurs de mort et de misère sous prétexte de démocratie

        tous nos politiciens s’entendent à merveille pour détruire les infrastructures de la Lybie et je suis sidéré par l’apathie du peuple qui mérite bien ses dirigeants

        et de l’argent pour les bombes mais pas pour les écoles, les hôpitaux, c’est honteux mais accepté par tous ; et bientôt on va nous ressortir la dette,qu’il faut faire des efforts

        la résolution 1973 des Nations Unies est violée et reviolée mais comme Bush, ces criminels obtiendront un non lieu

        mais ne sommes nous pas en croisade (Guéant) après que le conducator eu visité le pape


        • OMAR 16 juillet 2011 22:14

          Omar 33

          Bonjour Frida et merci d’attirer l’attention sur ces malheureux refugiés.

          "De nombreuses organisations pressent les autorités européennes de prendre des dispositions pour recevoir des réfugié.es, aider les pays dans lesquels ils sont contraints de rester, et enrayer cette hécatombe en Méditerranée. En vain...

          Les peuples européens subissent un matraquage médiatique et politicien en régle et permanent tendant à stigamtiser les émigrés et les refugiés.
          Ajouter à cela la vague nationaliste qui envahit l’Europe et aussi ce courant ôu il ne fait pas bon d’etre muisulman..

          Dans ces conditions, quel gouvernement serait assez honnete et humain pour répondre de maniere significative à ces refugiés ?

          Et si l’on considère que pour certains dirigeants (Sarko, Camerone, ..) fabriquer des bombes fait marcher l’économie, et les balancer sur des lybiens fait remonter dans les sondages, on comprend la dérobade des autorités européennes devant ce drame...


          • Croa Croa 16 juillet 2011 23:32

            FAUX : « le régime de Kadhafi instrumentalise la question migratoire en forçant au départ des milliers de personnes »

            C’est la déstabilisation actuelle de la Libye qui a ouvert une vanne précédemment fermée.


            • Ruut Ruut 18 juillet 2011 15:53

              Au Groenland pas besoin de Visa.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

FRIDA

FRIDA
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès