Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le véritable enjeu de la tournée de Chavez : « Le cartel du gaz (...)

Le véritable enjeu de la tournée de Chavez : « Le cartel du gaz »

En quête de popularité auprès de l’opinion publique vénézuelienne, le président Chavez entreprend une tournée sur-médiatisée et profite de cette occasion pour faire appel à ses sens du business, du spectacle, et de la provocation, dont il a le secret.

En effet à l’issue de sa tournée dans six pays : Libye, Algérie, Iran, Syrie, Bélarus et Russie, le président H. Chavez repart avec 760 millions de contrats pétroliers avec l’Iran et des transferts de technologie en matière nucléaire (création d’une ville et d’un programme civil nucléaires). Il complète la coopération russo-vénézuélienne par des accords énergétiques (dans l’exploitation des gisements de l’Orénoque) et d’armement (armes et prêt de la Russie pour le Vénézuela finançant l’achat armes russes), œuvre pour l’évolution de la coopération avec l’Algérie via Sonatrach, conforte les coopérations existantes avec le Bélarus et participe au sommet de l’Union Africaine en Libye.

C’est également pour lui l’occasion de heurter les sensibilités occidentales : attaques contre Israël et les États-Unis, reconnaissance de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Sud, soutien de l’Iran dans le développement de son programme nucléaire, et, plus original, participation en tant que « guest star » à au 66ème festival de la Mostra à Venice pour la présentation d’un documentaire qui lui est dédié : « Au sud de la frontière ».

Mais ce périple cache un tout autre enjeu majeur, la volonté d’Hugo Chavez de réaliser avec ses alliés le « Cartel du Gaz ». Les enjeux économiques d’une telle réalisation seraient économiquement et politiquement énormes, surtout pour l’Europe et les États-Unis. Ce projet avait déjà été tenté il y a quelques années mais n’a connu qu’un faible succès de court terme.

Qu’en est-il des effets recherchés par la reprise du cartel du gaz, historiquement menée par la Russie ? Les pays occidentaux ont-ils des raisons de craindre l’agitation de H. Chavez dans la région ? Ceci fera l’objet près prochainement d’un dossier thématique de l’équipe d’unasur.fr.

Auteurs  : Isabelle Le Guay et Serge Sedille

Equipe : unasur.fr


Moyenne des avis sur cet article :  3.08/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


    • Jean-paul 13 septembre 2009 02:57

      Oui un grand clown !!!!!!


    • Lucien Denfer Lucien Denfer 12 septembre 2009 11:56

      Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a des couilles grosses comme des melons le père Chavez, il n’a pas froid aux yeux. Les régimes avec lesquels il s’acoquine devraient en prendre de la graine et tout faire pour améliorer les conditions de vie de leur peuple, ce qui est loin d’être le cas pour le moment. 

      Quel dommage qu’un si grand président en soit réduit à trouver des partenaires parmi les pires dictatures par faute de l’intransigeance et de la rapacité des hypocrites occidentaux qui persistent à ne voir certaines régions du monde que comme des réserves et des chasses gardées. 

      Le vent tourne...

      • Jean-paul 13 septembre 2009 02:59

        Va visiter la misere des bidonvilles de Caracas ,mais attention aux kidnappings .


      • yacine 13 septembre 2009 06:22

        @ jeanpaul
        Dis encore que c’est Chavez qui a créé les bidonvilles ? que c est un mechant nazi qui a sorti les gens de chez eux pour les cantonner dans des camps ?
        Les bidonvilles et la misere au venezuella existaient a l’arrivée de chavez ! il ne peut pas arranger en un mandat ce que l’élite richissime et corrompue a engendré en 40 ans. A l’arrivée de Chavez, malgré la richesse pétrolière captée par des élites, 70 % de la population vivait sous le seuil de pauvreté, les soins et les écoles n’etaient pas accessibles aux pauvres, les transports et les produits alimentaires etaient hors de prix, alors qu’une couche aisée de la population dispose d’un pouvoir d’achat tel, qu’on les nomme en fonction de leurs moyens « Los Damedos » (Les, donnez-moi en deux).

        Mais enfin, il faut se cultiver avant de venir faire chier sur le forum !!


      • yacine 13 septembre 2009 06:25

        @ lucien
        Eclaire ta pensée, qu’appelles tu « plus grandes dictatures au monde »


      • yacine 13 septembre 2009 06:28

        @ lucien
        Précise ta pensée, que veux tu dire par « plus grands dictateurs au monde »


      • Jean-paul 13 septembre 2009 14:46

        @yacine
        Plutot que te cultiver sur internet ,prends ton billet d’avion et pars au Venezuela .


      • yacine 13 septembre 2009 23:38

        @ jean-paul
        tu crois que tout le monde a les moyens d’acheter un billet d’avion sur un coup de tête comme tu le suggère ?


      • Lucien Denfer Lucien Denfer 15 septembre 2009 08:37

        @yacine,

        Je parle de la libye, de la corée du nord, du soudan, de l’iran (dans une certaine mesure), régimes ou les gouvernants ne proposent pas de remettre en question leur légitimité à mi-mandat (je sais c’est valable pour nombre d’autres) et qui n’ont pour objectif que de se maintenir perpétuellement au pouvoir, même s’ils devaient pour cela faire trépasser la moitié de leur peuple. 

        Mais c’est vrai aussi que la libye est devenue fréquentable, un modèle de démocratie dont on peut s’enorgueillir depuis que le flot des ressources a été rétabli. Des tyrans et des hypocrites, lesquelles sont les plus fréquentables ?

      • sheeldon 12 septembre 2009 13:40

        bonjour

        bon article , mais alors je suis resté sur ma faim . c’est pas un peu court ? je trouve que ça manque de matière . c’est dommage car le sujet est intéressant .

        cordialement


        • Unasur Unasur 12 septembre 2009 13:50

          @Sheeldon : tu as tout a fait raison, ce modeste article est le teaser d’un véritable dossier thématique que nous développerons bientôt sur www.unasur.fr, le temps pour la responsable du dossier de faire ses recherches et vous offrir un travail qui je l’espère sera de qualité.

          Encore une fois merci de vos commentaires.

          L’équipe d’Unasur.fr 


          • Radix Radix 13 septembre 2009 15:21

            Bonjour à « l’équipe d’UNASUR »

            L’équipe c’est combien de membres ?

            Parce-que se mettre à plusieurs pour pondre une merde pareille ! C’est de l’incompétence !

            Radix


          • marie 12 septembre 2009 15:50

            Chavez était au festival du film de Venise avec Oliver Stone, qui a fait un film sur son pays. RIEN LU dans la presse française. tout lu dans l’italienne. C’est qd même bête.


            • Serge Serge 12 septembre 2009 16:18

              Cela en devient tragi- comique cette propension chez certains à « descendre » et à « bouffer »du Chavez ( bien que je n’approuve pas chacun de ses actes !loin de là ! ) alors qu’il se gardent bien de « descendre » les auteurs du coup d’Etat au Honduras...ils parlent même désormais de « gouvernement de facto » signifiant ( mais sans le dire clairement ) qu’ils avalisent le coup d’Etat !!! Que ne diraient-ils pas si Chavez était arrivé au pouvoir de la même façon !!!
              Chez certains l’indignation est vraiment à géométrie variable...et a surtout pour but de voler au secours des intérêts des Etats-Unis.


              • Serge Serge 12 septembre 2009 16:23

                « Heurter les sensibilités occidentales... » combien est révélateur ce « cri du coeur !!! »


              • ELCHETORIX 12 septembre 2009 19:26

                QUELLE OPINION PUBLIQUE AU VENEZUELA, c’est une entité obscure , en revanche la majorité des pauvres et exclus et même du peuple est content des réformes entreprises par HUGO CHAVEZ . Mais peut-être qu’une certaine opinon , celle des « OLIGARQUES » n’est elle pas en symbiose avec le pouvoir qui distribue plus équitablement le produit des ressources pétrolières.
                Allez voir au GABON avec le défunt dictateur et ses 33 propriétés en FRANCE , et dans quel état de pauvreté est maintenu le peuple gabonais.
                Et pour finir , personnellement tous les états qui s’opposent aux ETATS-UNIS , à l’UNION EUROPEENNE , à ISRAEL et autres , bref , les anciens pays colonisateurs , l’oocident avec ses multinationales et sa mondialisation et ses banquiers etc. ,tous ces états sont mes amis.




                • toug toug 13 septembre 2009 01:21

                  Les USA financent de jeunes Vénézuéliens pour dire du mal de Chavez  :

                  http://www.michelcollon.info/index.php?view=article&catid=6&id=2253&option=com_content&Itemid=11


                  • Jean-paul 13 septembre 2009 03:03

                    8 jeunes Venezueliens ,bravo .
                    Et les manifestations des milliers d’etudiants venezueliens contre Chavez .


                  • toug toug 13 septembre 2009 10:58

                    Teh ! Bonjour Trolle ! La forme aujourd’hui ?


                  • Radix Radix 13 septembre 2009 15:04

                    Bonjour

                    Article indigent qui véhicule la même calomnie qu’a subie Allende à son époque !

                    Radix


                    • frédéric lyon 13 septembre 2009 16:49

                      C’est marrant cette idée de « cartel du gaz » que nos amis « auteurs » prêtent à Chavez.


                      D’abord le Venezuela ne fait rien de ses réserves de gaz naturel, qui sert essentiellement à maintenir la pression dans les gisements de pétrole par réinjection.

                      Le seul projet d’exportation du gaz vénézuélien (par gazoduc vers le Brésil et l’Argentine) est tombé à l’eau. Ces deux pays étaient les seuls acheteurs potentiels, mais il semblerait qu’ils ne soient plus du tout intéressés par le gaz vénézuélien.

                      Il est vrai aussi que ces deux pays ont des réserves d’hydrocarbures et n’ont pas vraiment besoin du Vénézuéla.

                      Si bien que le Vénézuéla compte pour des prunes sur le marché mondial du gaz naturel.

                      Et si l’on ajoute à celà que la Russie domine tellement le marché mondial du gaz, avec des réserves énormes et avec les deux principaux marchés de consommateurs de la Planète (l’Europe et la Chine) à portée de gazoduc, que les Russes n’ont aucun, mais alors aucun intérêt, à s’associer avec qui que ce soit au sein d’un cartel.

                      Le « cartel du gaz » c’est Gazprom. Tout seul. 

                      C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il n’y a jamais eu d’organisation de pays producteurs de gaz naturel, semblable à l’OPEP qui est l’organisation des pays producteurs de pétrole.

                      Et c’est aussi la raison pour laquelle il n’y en aura pas, Gazprom n’a besoin de personne pour controler le marché du gaz. 

                      Et surtout pas de Chavez ! 

                      • Bleu Montréal 14 septembre 2009 00:18

                        Drôle d’article qui commence par «  En quête de popularité auprès de l’opinion publique vénézuelienne, le président Chavez entreprend une tournée sur-médiatisée ... »
                        Il y a qqes jours, Data Analysis (favorable à l’opposition vénézuèlienne, en plus...) donnait 57,3% d’opinion favorable au président Chavez, en augmentation par rapport au dernier sondage. Vous commencez votre article de manière insensée. Qui est en quête de popularité avec 57,3% ?

                        Drôle d’analyse aussi avec votre cartel du gaz. Tirée par les cheveux, l’analyse...

                        Une des raisons géopolitiques de la tournée de Chavez est en lien avec la future installation de 7 bases militaires US en sol colombien. Chavez a tout à fait raison de craindre ce qu’il se passe au nord. Il se doit de se doter d’armes dissuasives en cas d’agression armée. C’est le réflexe sensé d’un homme d’État qui se doit de défendre son pays et ses intérêts.

                        Aussi, relisez-vous, on ne comprend rien à cette phrase : « ....(armes et prêt de la Russie pour le Vénézuela finançant l’achat armes russes).... » 2ème paragraphe

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès