Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les 8 mystérieuses boites noires du 11-Septembre (G. Chiesa)

Les 8 mystérieuses boites noires du 11-Septembre (G. Chiesa)

Cette semaine, sera commémoré le 13e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001. Pour ma part, je continue à suivre le travail de l’équipe du 9/11 Consensus Panel (auquel je vous renvoie, en l’occurrence au Point FLT-4 : Mystérieuses anomalies concernant les boites noires des 4 avions du 11-Septembre).

Je dois dire tout d’abord que même en ayant suivi de près ce travail collectif durant toutes ces années, chaque fois que j’étudie cette affaire plus en détail, je reste stupéfait par cette évidence impressionnante : l’ensemble de l’histoire racontée au monde par les ministères de la propagande (c’est-à-dire par les grands médias occidentaux) sur le 11-Septembre n’est qu’une gigantesque atteinte à l’intelligence la plus élémentaire. Le monde entier a été amené à croire au père Noël. Et cela continue, treize ans après.

Prenons l’exemple de la question des fameuses « boites noires » des quatre avions qui furent – soi-disant – détournés par 19 terroristes le matin du 11 septembre 2001. Dans cette affaire, comme nous allons le voir, pas une seule ligne de la version officielle ne tient debout. Tout d’abord, les « boites noires » sont de couleur orange, c’est important de le rappeler pour la suite. Tous les avions commerciaux dans le monde en emmènent deux. Elles sont conçues pour être pratiquement indestructibles. Et en effet, elles le sont. Elles contiennent un ensemble d’appareils faits pour supporter des sollicitations extrêmement violentes, que ce soit au niveau physique, électrique, chimique, magnétique ou thermique. Les deux appareils essentiels parmi ces équipements sont le FDR (Flight Data Recorder), celui qui enregistre à chaque instant les données de vol, comme la vitesse, l’altitude et la position de l’appareil, et le CVR (Cockpit Voice Recorder), qui recueille tous les sons et les voix dans la cabine de pilotage.

Les cas où ces boites noires n’ont pas été retrouvées, ou bien n’ont pas pu fournir de données utilisables pour comprendre l’incident, sont extrêmement rares. Ces matériels ont été pensés dans ce but. Et cela fonctionne. Les premières à les utiliser sont les compagnies d’assurance, et juste après, arrivent les gouvernements, les services secrets, etc. Donc, quatre avions égalent huit boites noires. Que nous dit la version officielle ? Quatre parmi ces huit boites noires « n’ont jamais été retrouvées. » La moitié donc. Un échec équivalent à un record du monde de tous les temps. Il s’agit des quatre boites noires des deux avions qui ont – officiellement – percuté les Tours Jumelles : l’American 11 (AA 11) et l’United Airlines 175 (UA 175).

Il en reste donc quatre. Celles du Vol American 77 (AA 77), celui du Pentagone, semblent avoir été récupérées. Mais le CVR était trop endommagé et les données étaient irrécupérables. Résultat nul donc pour celle-ci. Quant au FDR du Vol AA 77, il semble bien avoir été retrouvé, cependant, les versions à propos de l’endroit où il l’a été sont contradictoires. Mais comme nous le verrons d’ici peu, il y a plus grave.

Enfin, nous avons les CVR et FDR du Vol United Airlines 93 (UA 93), celui qui s’est soi-disant écrasé dans un champ en Pennsylvanie. La transcription du CVR a été rendue publique par le FBI, mais seulement en 2006, lors du procès de Zacharias Moussaoui. Nous y reviendrons non sans avoir souligné qu’il s’agit là d’une "transcription", vieille de plus de cinq ans. Enfin, il y a le FDR du Vol UA 93. Nous disposons d’un compte-rendu du NTSB (National Transportation Safety Board) du 15 février 2002, numéro DCA01MA065, et nous savons que la carte mémoire (Memory Board) a été amenée dans les locaux d’Honeywell à Redmond, où elle a été examinée. Alors tout est en ordre ? Loin de là !

Résumons : même sur les quatre boites noires récupérées se posent de nombreuses questions encore à éclaircir, treize ans après les faits. Et des contradictions flagrantes. À propos des quatre boites noires des vols qui ont percuté les Tours Jumelles, le « Rapport de la Commission sur le 11/9 » se contente d’affirmer qu’elles n’ont pas été retrouvées. Mais nous avons deux témoins qui disent en avoir retrouvé trois sur quatre, en octobre 2001. Il s’agit d’un pompier, Nicholas DeMasi, et d’un volontaire, Mike Bellone (ci-contre). Les boites se trouvaient parmi les débris et furent consignées à quelqu’un, qui a disparu. La Commission d’enquête ne l’a pas recherché. Toutes les informations ont disparu. Mais dans le même temps, la Commission d’enquête, sans peur du ridicule, et dans le plus grand silence des principaux médias occidentaux, annonce la découverte du passeport (en papier) de l’un des présumés pirates de l’air du Vol AA 11, Salam al-Sugami ; rien de moins ! Nous n’avons donc aucune information [provenant de ces boites noires] ; pas un enquêteur au monde ne se contenterait de ce résultat.

Et il y a plus grave encore. Il ressort des documents judiciaires que le 18 septembre 2001, le directeur de la FEMA (Federal Emergency Management Agency), Edward E. Jacoby Jr. a envoyé un mémo au gouverneur de l’État de New York, George Pataki, pour l’informer que «  les enquêteurs ont identifié les signaux de l’une des boites noires parmi les décombres du World Trade Center. » Et aussi : le général Paul Kern, commandant du US Materiel Command, a rapporté en 2002 que les « capteurs de fréquences radio du CECOM (Communications Electronics Command) avaient été utilisés [avec succès] pour retrouver les boites noires des avions qui ont frappé les Tours Jumelles. » Alors, qui ment ?

Pour les deux boites noires du Vol AA 77, l’affaire est plus compliquée. Deux pompiers (Burkhammer et Morawitz) disent les avoir retrouvées «  près du point d’impact  ». Le porte-parole du Conté, Dick Bridges, explique lui aussi qu’elles étaient « précisément là où l’avion a percuté le bâtiment  » du Pentagone. Mais d’autres sources disent que le FDR a été récupéré à presque 300 pieds (100 mètres) de là. Une différence notable. En outre, Burkhammer et Morawitz racontent que les deux boites noires étaient “de couleur sombre”, alors qu’on leur avait dit qu’elles étaient orange. Mais quand ils les ont indiquées aux fonctionnaires du FBI et du NTSB, ces derniers ont confirmé : mieux vaut noires que rien du tout.

D’autant que l’histoire du FDR du vol AA 77 présente un autre point faible, et pas des moindres. En 2008, un citoyen américain obstiné a posé un recours au titre de la loi FOIA (Freedom of Information Act) sur la liberté de l’information pour contraindre le NTSB à divulguer le fichier rassemblant les données brutes du FDR. Or, il ressort que ce fichier a été créé à 23 h 45 le jeudi 13 septembre 2001. C’est assez étrange, vu que le FDR en question, noir ou orange selon les versions, n’aurait été retrouvé que le lendemain, le vendredi.

Et enfin, voyons ce qui s’est produit avec le FDR du Vol UA 93. Je rappelle à ceux qui auraient oublié, qu’un film commercial a été fait sur ce vol et sur la rébellion héroïque des passagers pour reprendre aux pirates de l’air le contrôle de l’avion. Et je vous demande de garder à l’esprit le cadre global de cette histoire. Voyons ce qu’en dit l’association Pilots for 9/11 Truth.

Ses membres ont également déposé une requête FOIA avant d’obtenir, en 2007, l’information sur ce FDR. Mais les données qui leur ont été fournies, censées correspondre au contenu de cette boite noire, divergent totalement d’autres données disponibles. «  La trajectoire de vol et la hauteur » indiqués ne sont pas ceux enregistrés. La provenance du vol par le nord ne colle pas avec les témoignages publiés par le New York Times. L’avion arrivait du sud-est, comme le prouve, entre autres, le fait qu’on a retrouvé des débris à New Baltimore, à plus de 8 miles (13 km) du cratère où l’avion s’est écrasé. Mais surtout, l’angle de chute de l’appareil, d’après l’enregistrement contenu dans le document du NTSB, ne correspond pas à l’impact vertical que la version gouvernementale soutient, et que le cratère lui-même semble indiquer. Plus précisément, le FDR indique un angle de chute de 35 degrés. Alors que la version officielle dit que l’avion est tombé verticalement. Enfin, les analyses faites par la protection civile sur le lieu d’impact n’ont pas permis de retrouver les traces de pollution aux résidus de kérosène. Cela n’a aucun sens, étant donné que les réservoirs de l’avion devaient être pleins de carburant.

En somme, nous avons le choix : soit cet enregistrement est faux, soit c’est la version officielle du gouvernement américain qui est fausse. Comme l’est, bien sûr, toute l’histoire décrite dans le film, qui n’a servi qu’à émouvoir le grand public. Il ne sera pas inutile de rappeler que toutes ces remarques ont été adressées aussi bien au NTSB qu’au gouvernement US. Réponse : aucune. Zéro. A l’époque, tout comme maintenant, treize ans après les faits.

Il existe enfin l’enregistrement du Centre de contrôle de Cleveland, qui contient les dernières minutes du vol. On peut l’écouter ici.

Dramatique, mais aussi, mystérieux et inexplicable. Ceux qui ont le temps de l’écouter entendront que le personnel à terre tente pendant plusieurs minutes de contacter l’avion en répétant la même question, mais qu’aucune réponse ne leur parvient. L’équipage est muet. Puis, à l’improviste, leur parvient une voix étrange, presque couverte par un important fond sonore. « United 93, c’est votre commandant de bord qui vous parle, merci de rester assis, restez dans vos sièges, il y a une bombe à bord. » Une bombe à bord ? Rester assis ? Mais où se trouve exactement ce Commandant de bord ? Qu’entend-on en bruit de fond ?

A terre, on insiste pour avoir des éclaircissements ; les contrôleurs contactent les autres avions volant dans la zone. Des confirmations leur parviennent. Puis à l’improviste, encore la même voix : « United 93, ici votre commandant. Il vaut mieux que tout le monde reste assis. Nous avons une bombe à bord et nous revenons à l’aéroport. Ils ont accepté nos requêtes, et donc, s’il vous plait, restez assis. » Et puis, plus rien. Mais est-ce vraiment là le comportement d’un pilote de ligne expérimenté ? Sommes-nous certains que ces deux messages provenaient bien du Vol UA 93 ?

Résumons : pas une seule pièce du puzzle officiel ne s’assemble correctement aux autres. Et nous ne parlons que des boites noires qui ont été apparemment retrouvées. L’autre moitié des informations a, comme nous l’avons vu, été totalement effacée de la surface de la Terre. Et tout cela n’est pas l’oeuvre des présumés pirates de l’air, dont d’ailleurs la présence à bord n’a jamais été prouvée. Mais alors, qui a travaillé à effacer toutes ces traces ? Qui a menti ?

Il est plus que jamais devenu impossible de croire encore que la fable officielle qu’on nous a racontée correspond à la vérité.

Giulietto Chiesa
7 septembre 2014
IlFattoQuotidiano.it

Traduction IlFattoQuotidiano.fr

 


Pour en savoir plus :

 

* * *

GIULIETTO CHIESA SERA À GRENOBLE
LE 16 SEPTEMBRE 2014, À 19 h 15
Programme sur
www.reopen911.info


Moyenne des avis sur cet article :  4.79/5   (78 votes)




Réagissez à l'article

86 réactions à cet article    


  • bluerider bluerider 10 septembre 2014 17:52

    je suis surpris par l’aparté dans la démonstration de M. Chiesa, que constitue son allusion au passeport retrouvé dans la rue le long des WTC AVANT leur chute. Il n’est en effet nullement nécessaire de comparer ce fait en soi extraordinaire aussi, pour comprendre le caractère extraordinaire des faits rapportés concernant les boites noires des 4 vols. D’autant et c’est là où je veux en venir, que la récente chute du vol MA MH17 a permis de retrouver dans les débris un nombre incroyable de documents personnels restitués aux familles. Idem du vol AIR ALGERIE AH5017 Le cas extraordinaire du passeport de Suqhami, selon moi, l’est bien davantage quant aux CONDITIONS INCROYABLES dans lesquelles il a été retrouvé, et non le fait de l’avoir retrouvé en soi assez banal. Car personne ne sait qui était la personne qui l’a remis à un passant qui l’a lui même remis à un agent du FBI... et AUCUNE démarche n’a jamais été faite pour la retrouver. Le témoin a dit qu’une personne lui avait donné et qu’elle lui avait dit qu’elle l’avait trouvé dans les débris. Cette personne a disparu rapidement ensuite. Et c’était AVANT la chute des 2 tours. J’ajoute que bien qu’endommagé, ce passeport était presque parfaitement identifiable.... Mystère...


    • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 10 septembre 2014 21:36

      Ne pas oublier que l’avion AA11 a percuté la tour nord et violemment pris feu aussitôt ce qui n’est pas le cas des deux autres crash cités. Il aurait donc fallu que le fameux passeport « tombe » de l’avion au moment de l’impact or l’avion rentre entier dans la tour ce qui n’est d’ailleurs pas le moindre paradoxe.

      L’auteur a juste voulu faire le parallèle entre la fragilité d’un document papier retrouvé et la solidité d’une boîte perdue, je ne connaissais pas cette anomalie supplémentaire, la VO n’en est pas à une invraisemblance près.


    • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 10 septembre 2014 21:23

      @ l’auteur,

      Article très intéressant. Merci

      @ IlFattoQuotidiano.fr
      Un grand bravo pour la traduction de cet article rédigé par l’auteur en italien.

      Je précise, pour ceux qui ne le sauraient pas, qu’une traduction réussie, c’est un texte qui donne l’impression d’avoir été rédigé directement par l’auteur dans la langue cible.
      Ici, aucun francophone ne pourrait se douter qu’il s’agit d’un texte traduit en français à partir d’une autre langue.
      La traduction, c’est un métier, ce que beaucoup de journalistes des grands médias, audiovisuels notamment, semblent ignorer. Hélas.

      Cordialement.

      Thierry Saladin

      • IlfattoQuotidiano.fr IlfattoQuotidiano.fr 11 septembre 2014 08:52

        Merci pour ce message. Il faut dire que Giulietto Chiesa s’exprime clairement par écrit comme par oral, et qu’il est très agréable à traduire, ce que je fais d’ailleurs depuis plusieurs années (en dilettante) tant je trouve que son message doit être passé aux Français.


        On peut être d’accord ou pas avec ce qu’il dit, mais pour moi il a le droit à la parole, et j’invite tous ceux qui sont sensibles à ce qu’il dit sur l’actualité, l’Ukraine, la Russie, l"OTAN et l’invraisemblable désinformation généralisée des médias occidentaux sur les sujets touchant à la géopolitique, a venir débattre avec lui MARDI 16/9 à GRENOBLE, à 19h15, Maison des Associations (6 rue B. de Boissieux).
        Venez nombreux !



      • franc tireur 10 septembre 2014 21:33

        Logiquement,les boites etant situées dans le nez de l’appareil, elles ont du etre projettés dans les rues alentours au moment de l’impact .Dans certaines videos des 2 crashs on peut dailleurs percevoir des morceaux de l avant de l avion telle des etoiles filantes.

        Dailleurs on sait que l’avion arrive tellement vite sur la tour que l’avant la traverse dans un premier temps sans déformation avant de se déformer puis d’etre expulsé coté opposé , boosté par le souffle de la boule de feu issue de l’explosion des réservoirs.
        Ca aurait donc du laisser le temps aux nombreux agents FBI et ATF dépéchés sur place de les reperer , et ce meme apres que les tours ne s effondrent sur elles memes.
        La seule raison pour laquelle on aurait jamais retrouvé ces boites est qu elles aient fondu sous les debris . Seulement quelle est la probabilité que les 4 boites noires soient piégés dans un magma ?Surement infime .


        • IlfattoQuotidiano.fr IlfattoQuotidiano.fr 11 septembre 2014 08:59

          Les boites noires sont placées dans la QUEUE de l’appareil, là où elles sont le moins susceptibles de subir des dommages en cas de crash. Exemple :« L’équipe du BEA a pu déterminer à une vingtaine de mètres près la position des balises acoustiques, et donc celle des enregistreurs qui devraient être dans la queue de l’appareil sur laquelle ils sont accrochés. »
          http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2013/10/21/crash-d-un-avion-au-laos-les-boites-noires-retrouvees_3500278_3216.html

          Tout cela est aussi parfaitement expliqué dans le documentaire de Mazzucco "11-Septembre : Le nouveau Pearl Harbor http://www.reopen911.info/11-septembre/mise-en-ligne-du-documentaire-11-septembre-le-nouveau-pearl-harbor/




        • tf1Groupie 10 septembre 2014 21:41

          Normal qu’on ne retrouve pas les boites noires puisque les avions étaient des hologrammes !!


          • joletaxi 10 septembre 2014 21:48

            aaaahhhhhh du reopen ,du pur jus, car l’article de Morice m’a un peu laissé sur ma fin.

            et ça part bien

            l’avion arrive tellement vite sur la tour que l’avant la traverse dans un premier temps sans déformation avant de se déformer puis d’etre expulsé coté opposé ,

            juste un rappel d’un principe de mécanique

            lors d’un impact, les corps sont soumis à une énergie d’impact en raison inverse de leur masse.


            • Pyrathome Pyrathome 11 septembre 2014 15:20


              Jolasardine

              Tu es incapable de finir un château de sable et tu viens sortir ta science ?

              Explique nous plutôt deux avions dont la vitesse limite à basse altitude est de 550 km/h volait à plus de 900 km/h lors de l’impact, vitesse à laquelle ils auraient du se disloquer depuis longtemps....
              Des avions militaires renforcés, probablement ? pilotés comme des drones ?
              .
              Mes hommages à tes collègues de l’ifis....


            • joletaxi 11 septembre 2014 16:09

              Paraît que la NPD les a flashés, et que les compagnies ont du payer le« ticket »

              encore une pièce à verser au dossier, on avance, on avance


            • Alex Alex 11 septembre 2014 17:38

              Pyrathome

              « deux avions dont la vitesse limite à basse altitude est de 550 km/h... »

              Je note que vous avez mal compris les leçons de notre professeur, car je ne pense pas qu’il ait osé indiquer une vitesse limite de 300 kts à basse altitude. Sur 747, de mémoire, la VMO est de 360 kts (vitesse maxi en opération, qui déclenche une alarme sonore).
              Mais ce n’est pas une vitesse maxi structure, qui est estimée en soufflerie et par des calculs complexes et qui ne doit par principe jamais être atteinte.

              Si ce n’était pas des avions, c’était des hologrammes ? Je ne me rappelle plus ce qu’en disait le savant.


            • Hasard Hasard 11 septembre 2014 17:45

              Bonjour,

              En tout cas Boeing construit des avions supersolides, surtout au niveau du nez du boeing.

              La preuve :

              https://www.youtube.com/watch?v=i73XmZUxnVo

              Faut dire qu’avant certains oiseaux pouvaient leur faire ce genre de dégât :

              https://www.youtube.com/watch?v=wtMN7jhmAFU

              A moins que ce ne soit les ouvreurs de fenêtres dont parlait Tall dans un de ces posts qui avaient pour consigne de laisser passer le nez du zinc ...


            • Alex Alex 11 septembre 2014 22:18

              Hasard

              Effectivement, vous avez raison : ce nez entier qui sort est montré ici.
              Ce qui est bizarre est qu’il se déforme après sa sortie, preuve définitive que c’est un hologramme.


            • Hasard Hasard 11 septembre 2014 22:33

              Euh...Alex , faut apprendre l’anglais.

              Ce site dit que le « nose out » serait en fait des débris expulsés ayant la même forme que le nez (nose)de l’avion.

              Moi je vois bien remarquez, les coïncidences ça existe smiley

              Comme cela là sur le même zinc :

              http://www.youtube.com/watch?v=ZS3VzCF3NBk


            • Hasard Hasard 11 septembre 2014 23:14


              (« moi je veux » et non « moi je vois »)

              Bon y’a aussi une autre coïncidence mais sur l’aile gauche cette fois ci :

              https://www.youtube.com/watch?v=P3NtaDC_ZEo

              Comme ça il est rééquilibré. :)


            • Hasard Hasard 11 septembre 2014 23:20

              (Finalement il y a une certaine cohérence chez boeing car même celui du pentagone avait des ailes pliables pour ne pas trop marquer la façade et être freiné sinon il n’aurait pu aller aussi loin dans le bâtiment.)


            • Hasard Hasard 11 septembre 2014 23:26


              y’a que le vol 93 qui s’est écrasé a Shanksville ou il y a eu un bug car on a retrouvé des débris à 12 km de l’impact final.

              mais ça doit être à cause de la baston héroïque à bord entre les passagers et les pirates : cela a fait rebondir l’avion sur le sol.


            • pemile pemile 14 septembre 2014 12:11

              Pyrathome

              La certification des 767 par la FAA, c’est 500kts mini sans rupture de structure.
               
              Toute les affirmations sur les vitesses impossibles ne font que servir les embrouilleurs genre Judy Wood, John Lear ou Ace Baker, et ne font que servir d’arguments pour ridiculer le mouvement truther.


            • septikettak septikettak 10 septembre 2014 22:27

              Comme aucun avion ne s’est écrasé ni sur le Pentagone, ni sur les WTC1 et 2, ni à Shanksville, il ne peut y avoir de boîtes noires sauf des fausses.


              • Tall 10 septembre 2014 22:42

                Des témoins auraient vu une hôtesse de l’air jeter 2 cubes noirs par la porte arrière peu avant le crash dans le building, et ces cubes noirs seraient tombés dans l’eau.


                Parmi ces témoins, un pêcheur a aperçu un périscope près du point de chute des 2 cubes ... puis ce périscope a rapidement plongé juste après le crash de l’avion dans le building.

                On n’en sait pas plus ...

                • berry 11 septembre 2014 07:33

                   
                  Pauvre troll.
                   
                  Vous n’avez rien à dire sur le fond de l’article.
                  Il ne vous reste que les sarcasmes et les ricanements débiles.


                • Tall 11 septembre 2014 08:33

                  Dans le forums du 0911, l’intelligence se mesure aux moinssages et aux insultes.


                • howahkan howahkan Hotah 11 septembre 2014 09:27

                  tall est juste un troll sioniste qui est « réveillé » de temps en temps sur des sujets de ce genre...le reste du temps il s’agit de bla bla..comme nous tous....

                  cela dit, c’est étrange cette défense acharnée européenne d’un événement Us......y aurait il des liens entre les us et la france par exemple...sont ils eux aussi éternellement pieds et poings liés à .....mais chut !!!


                • SamAgora95 SamAgora95 11 septembre 2014 10:19
                  « Dans le forums du 0911, l’intelligence se mesure aux moinssages et aux insultes. »

                  Dois-je en conclure que tf1 et joe sont des débiles profonds ? Car niveau insulte ils assurent, et niveau moinssage ils battent souvent des records :)


                • tf1Groupie 12 septembre 2014 22:22

                  Encore un mensonge de Samagora facile à débunker : cherche les insultes dans mes messages.

                  Sais-tu pourquoi les complotistes se déplacent en bande ?
                  Parce qu’à plusieurs ils arrivent parfois à obtenir l’équivalent d’un cerveau  smiley


                • TREKKOTAZ TREKKOTAZ 10 septembre 2014 23:07

                  C’ est George Bush,plus besoin der preuves, c’ est évident( à la solde du lobby pétro militaire, et je m arrete la), point barre !!



                  • kalon 11 septembre 2014 00:58

                    Autre chose plus que curieuse !

                    Les deux transpondeurs ont continué à fonctionner plusieurs minutes après le crash et indiquaient une localisation différente que celle des deux tours !

                    Ce qui laisserait suggérer que ce ne sont pas ces avions là qui ont percuté les tours !

                    Ce qui rejoint l’avion « fantôme » qui aurait percuté le pentagone !


                    • vincem13 11 septembre 2014 23:31

                      Source SVP ?


                    • berry 11 septembre 2014 07:11

                      L’attaque du 11 septembre a pu être imaginée et réalisée grâce à une longue expérience des attaques sous faux drapeaux et par un verrouillage total des médias de masse.
                       
                      S’il vous reste quelques illusions sur les crapules qui nous gouvernent au nom de la démocratie, de la liberté et des droits de l’homme, il est toujours utile de prendre un peu de recul.
                       
                      Dix théories du complot qui se sont avérées êtres exactes :
                      http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/08/dix-theories-du-complot-qui-se-sont.html
                       
                      (on pourrait bien sûr en citer beaucoup d’autres, le 11 septembre, Le Maine, l’USS Liberty, l’assassinat du président Kennedy, l’assassinat de son frère quelques années plus tard, etc, etc...)


                      • claude-michel claude-michel 11 septembre 2014 07:37

                        Un révisionniste de plus...UN.. !

                        Article débile comme son auteur.. !

                        • Doume65 11 septembre 2014 12:23

                          T’as pas de chance, ton ami Tall a dit plus haut que « Dans le forums du 0911, l’intelligence se mesure aux moinssages et aux insultes ».
                          Vous devriez vous lire entre vous, les anti-conspi !


                        • Guy Fawkes 11 septembre 2014 16:39

                          Révisionnisme ? Quel est le rapport ? C’est l’argument bateau de ce ceux qui n’ont rien à dire. Dans ce cas abstenez vous merci.


                        • Allexandre 14 septembre 2014 19:56

                          Naïveté quand tu nous tiens... ou bêtise absolue, mais au final, c’est la même chose. 


                        • gaijin gaijin 11 septembre 2014 08:08

                          la thèse officielle c’est comme le paradoxe du gruyère :
                          plus il y a de trous et plus il y a de gruyère et plus il y a de trous moins il y a de gruyère ......

                          je m’explique :
                           plus il y a de trous et plus c’est officiel et plus c’est officiel moins on y croit ......


                          • howahkan howahkan Hotah 11 septembre 2014 09:33

                            cela dit apres le totalement oublié premier soi disant attentat terroriste au world trade centre , il a donc été donné 8 ans pour avoir de le temps de bien préparer le « coup » de 2001..........

                            voir ici...........


                            • Guy Fawkes 11 septembre 2014 16:35

                              Celui de 1993 était aussi organisé par les américains :


                              Et un paquet d’autres ou le FBI a monté la tête des gens pour leur faire faire des attentats :


                            • Gonzague Gonzague 11 septembre 2014 10:08

                              LAS VERITES VINCRAT !!!! RÉVEILLER VOUS BANDE 2 MOUTON A LA SOLDES DU MOSSADE É DES USA. 


                              Joyeux onze septembre à toutes et à tous ! Désolé de me faire rare ces derniers temps mais tant que vous n’aurez rien de nouveau je ne réagirai que très spodariquement, et avant tout pour moquer vos théories sur la matière noire ou les hologrammes ou les 200 000 tonnes d’explosifs ou la fusion/fission froide/nucléaire, joyeusetés dont la débilité fait rire jusqu’aux enfants -même les plus lents de la classe. 

                              Bon tripotage de nouille ! Bisous. 

                              • christophe nicolas christophe nicolas 11 septembre 2014 10:24

                                Bon, en tout cas, je vous invite à regarder cela extrait du site de Judy Wood ? On y voit des photos où le métal se désagrége. J’ai toujours pensé qu’il y avait une préparation intérieure et il y en a eu une mais mes récents travaux sur les antennes prouvent qu’il est possible de focaliser des rayons qui produisent des « champs de Searl »


                                Je rappelle le principe : lorsqu’on crée un champ magnétique, il a un azimut de 360 ° et une élévation comme le montre ce document sur les antennes au §23. Le champ de Searl est une focalisation sur une seule direction sans dispersion d’angle et du coup sans limite de distance comme un laser, sauf que le laser a une seule longueur d’onde, qu’il est arrêté par la matière et qu’il est peu énergétique car la source est infiniment petite ce qui oblige a les refroidir pour monter en puissance. Ce n’est pas le cas pour les antennes de ma conception.

                                Un « rayon de l’espace », en fait, il en faudrait deux avec des orientations à 90° qui travaillent de façon alternée, est tout a fait possible pour détruire une structure en acier faiblement allié de nature ferritique comme le sont les aciers de construction métallique dans le but de les rendre apte au soudage. Ces aciers sont très réactifs au champs magnétiques. En faisant cela, le matériau se désagrège et le très anti académique John Huchinson a observé de tels phénomènes lors de ses expériences.

                                Je vous invite à faire totalement confiance à Judy wood dont on a tenté d’étouffer la voix, je pense que la préparation intérieure du WTC visait à guider la descente pour simuler un effondrement et éviter des dommages collatéraux qui auraient été provoqués par une ruine incontrôlée.

                                Alors les boites noires... elles ont été littéralement pulvérisées. Je suis tout de même très étonné que les Américains maîtrisent de telles technologies qui n’ont rien à voir avec Haarp et compagnie... pour moi, cet attentat à été aggravé par des technologies d’origine extraterrestres ou par des extraterrestres. Il y a des coopérations démoniaques, certains jouent à Faust et on fait allégeance pour avoir la bonne gache, ils préparent un mondialisation pour permettre une allégeance, ils ont l’état d’esprit de la gestapo...

                                Il faut lutter par vérité et la souveraineté.

                                • Gonzague Gonzague 11 septembre 2014 12:18

                                  Enfin un commentaire sensé dans tout ce fatras sans queue ni tête et où l’homme honnête a tendance à rapidement perdre pied. 

                                  Un grand merci à toi, Christophe !

                                • Pyrathome Pyrathome 11 septembre 2014 15:28

                                  pour moi, cet attentat à été aggravé par des technologies d’origine extraterrestres ou par des extraterrestres. Il y a des coopérations démoniaques
                                  .
                                  Sérieusement, t’es payé comme un troll lobbyste qui grouille ici pour discréditer le vrai débat ou quoi ??
                                  La vérité ne te dit pas merci....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès