Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les Arabes : en attendant que la Démocratie pointe son nez !

Les Arabes : en attendant que la Démocratie pointe son nez !

C’est une vraie lapalissade que de dire que le monde arabe ne connaît pas la démocratie ou que les efforts démocratiques y sont timides ou contrariés.

C’est une vraie lapalissade que de dire que le monde arabe ne connaît pas la démocratie ou que les efforts démocratiques y sont timides ou contrariés.


Pour la grande majorité des pays arabes, deux formes de régimes politiques s’imposent. On retrouve d’une part, les monarchies qui font état de leur légitimité par la famille et la tribu, se réclamant de la lignée du Prophète dont ils sont les descendants. On observe d’autre part, des régimes présidentiels. Mais attention, un président élu et un parlement n’en font pas des démocraties loin s’en faut. Ces régimes relèvent davantage d’un cocktail politique savant mêlant autoritarisme et clientélisme, où le parti du président occupe une place centrale et si le pluralisme est toléré, il n’est que de façade. Entre autres caractéristiques, on relève assez souvent une mainmise de l’armée, des services secrets et de la sécurité nationale, une idolâtrie hypocrite du Raïs.

L’exemple syrien où Hafez Al Assad, après 30 ans de règne, a passé la main à son fils Bachar pourrait en inspirer bien d’autres. Au pouvoir depuis 1981 en Égypte, on dit que Hosni Moubarek prépare activement son fils Gamal pour lui succéder. En Libye, Mouammar Kadhafi est poste depuis 1969. Tout laisse à penser qu’un des fils Kadhafi succédera au colonel. Tant qu’à y être et puisqu’on donne dans la dynastie, il n’y aurait qu’un pas à franchir pour instaurer le régime monarchique, mais ils sont quand même un peu trop timorés pour cela !


En Tunisie, Ben Ali, arrivé au pouvoir après un coup d’état médical, avait fait modifié la Constitution pour que la présidence à vie instituée par son prédécesseur Habib Bourguiba, soit remplacé par une limite de 3 mandats présidentiels. À la fin de son 3ème mandat, en 2002, le Président décidait d’amender une fois encore la Constitution par voie référendaire afin de remplacer cette disposition par une limite d’âge de 75 ans pour les candidats à la présidence. Depuis, le 7 novembre 2006, date anniversaire du changement, les parlementaires (majoritairement RCD : Rassemblement constitutionnel démocratique, parti fondé le 27 février 1988 par Zine El-Abidine Ben Ali), plusieurs associations, tout récemment les patrons de Tunisie, et même les « mères » de Tunisie exhortent Ben Ali à briguer un 5ème mandat.


Certes la Tunisie affiche de beaux résultats, souvent mis en avant par les organisations internationales, sur le plan de l’éducation, de la santé, des droits des femmes et même de l’économie. Elle est même le pays le plus compétitif d’Afrique et du monde arabe d’après le « Global Competitiveness Report 2006-2007 ». Cependant, la Tunisie demeure en fin de peloton en ce qui concerne la liberté de presse (148ème). En 2006, elle est passée au 51ème rang dans le classement de la corruption dans le monde établi par Transparency International. Elle est aussi classée, 135ème dans l’index de la démocratie.


Le monde arabe est-il condamné à ne connaître que ces mascarades de démocratie ? On ose espérer et dire NON !


La mise en route d’un véritable processus démocratique passe obligatoirement par une libération de la société civile, (liberté d’opinion, liberté d’expression et liberté d’association) et par l’émergence d’une bourgeoisie éclairée, intègre, c’est-à-dire, économiquement indépendante du pouvoir en place. C’est ainsi que les individus pourront peut être devenir citoyens et s’approprier cette démocratie qui ne peut être instaurée de manière autoritaire par l’extérieur.


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (61 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • moniroje (---.---.246.3) 11 décembre 2006 12:02

    Et alors ???? qu’est-ce que ça peut bien nous foutre ???

    Laissez les arabes vivre en arabes. Envisagez que votre démocratie qui vous plaît à vous peut ne pas être du goût des autres.

    Les mascarades de démocratie osez-vous dire... et en France, vous croyez que c’est la démocratie exemplaire ?

    Allez vivre en Asie ou au Moyen-Orient ou aux Amériques et vous verrez que votre modèle à vous n’est pas obligatoirement le modèle des autres.


    • jerome (---.---.255.192) 11 décembre 2006 12:20

      @ l’auteur : bien vu . Mais - et je parle en connaissance de cause - libérez donc la société civile en Tunisie , et paf , dès le lendemain , les barbus sont aux manettes . Je sais c ’est pas gentil de dire ça , mais c ’est comme ça . Un Ben Ali est ce qu ’ il est mais pas ou mal remplaçé et c ’ est la burka assurée ...


      • GRL (---.---.91.38) 11 décembre 2006 12:30

        Il y a comme une certitude sous tendue dans cet article , non ?

        C’est comme si les peuples arabes voulaient secretement une démocratie , mais leurs dirigeants , inspirant crainte et incarnant la succession légitime , la leur refuserait ... Alors , on ne voit plus que des gens opprimés ... depuis notre petite lucarne. Et elle fait du bien , en occident cette petite lucarne , elle évite de se poser ... des cas de conscience ...

        L’europe , les etats unis , ont certes besoin de ces « démocraties » pour fonctionner économiquement , ils cherchent à faire rentrer l’orient dans le moule.

        Mais là bas , qui , mais qui croit réellement à la démocrtatie occidentale ? Qui croit réellement , à la chemise toute blanche des dirigeants occidentaux ? Nous en sommes exactement au point où les gens commencent à réflechir sérieusement au fait que l’amérique eut cyniquement fait écrouler ses tours sur ses propres « citoyens » , trop de preuves et de bizarreries tendent à le confirmer . Les fameuses démocraties occidentales , ... et le casse du siecle , ... WTC et ses milliers de victimes .

        Sans rire , l’opinion publique se doit , impérativement de changer de regard , je vous dis bien de regard.

        L’europe a voulu « civiliser » l’Afrique , elle s’est cassé les dents , l’a pillée , çà oui , et les laisse aujourd’hui dans une situation plus que critique avec une dette incroyable. Mais quelle oppression pour l’étranger , cette fameuse démocratie.

        L’amérique a anéanti les indiens , un vrai génocide accompli , occupé un demi continent et organisé à peu pres toutes les guerres récentes , en tirant profit des ventes d’armes et des fameux plans de reconstruction qui mettent les pays ruinés dans une situation de « dette à vie » .

        Vous me direz que je mélange ? Non , la démocratie dont vous parlez est la piqure de rappel pour ne pas vous reveiller , et tous les jours , la télévision remet çà pour garder nos citoyens epris de bon droits , à leur place.

        Alors doit on idéaliser nos droits de l’homme ?

        Avez vous l’impression , devant le matraquage télévisuel américain , que les citoyens soient libres ? Pas moi , ils sont stressés , paumés , et non instruits du monde et même de leur propre histoire . C’est la « démocratie » qui a fait celà.

        Aves vous l’impression , devant le cynisme affiché à la face du monde , que les victimes du WTC ne vivaient pas sous un régime des plus dangereux ? Si , l’administration américaine est actuellement la plus dangereuse du monde , y compris et surtout pour ses propres citoyens . De fait l’avenir proche le dira , j’en reste absolument convaincu .

        Les arabes , là dedans , vous donnent peut etre une version plus pittoresque de ce qu’il reste des monarchies. Mais il n’est pas normal de raisonner comme si nous devions nous investir d’une quelconque mission purificatrice , une de plus , et une erreur historique de plus. la peur est la culture faiseuse de dictature , de mauvaise politique étrangere. Mon souhait pour l’occident des ... peuples . Qu’ils se réveillent , l’Amérique et l’Angleterre en tête , et qu’il chasse les bandits de ses gouvernements . le seul ménage que nous ayons à faire , c’est celui qui se trouve devant nos portes ... mais avant , il faut arreter la pilule , et çà ... elle est confortable , hein , la pillule qui fait croire qu’on est les gentils , ... et eux , les vilains ... elle est confortable .... tiens et en plus , au fond de chaque occidental , il commence à y avoir un petit malaise , un petit bout d’etre humain qui sait cela et qui culpabilise , on le voit même au travers des discours de paix d’humanité et ... oui , on en fait trop , c’est signe que la mascarade ne tiendra plus si longtemps . Bref ...

        De fait , cet article , est encore une image , une facette d’occident frustré de pas pouvoir appliquer ses systemes de gouvernances sur une partie du monde qui n’est d’ailleurs pas choisie au hasard ( parlez un peu de la Chine , çà nous changera ) , la peur y est visible , et la parole rapportée , répétée y est lisible. J’en appelle à votre réveil.

        Notre démocratie vaut le coup que si elle ne sert pas sur un plateau les bandits de ce monde , Bush , Blair et tous les suivants , en file « indienne » .

        Vous verrez , il va devenir de plus en plus difficile de créditer celà , les années passant.

        GRL.


        • Popov De Kerl popov de kerl 11 décembre 2006 12:35

          franchement l’instalation de la démocratie dans un pays doit de faire « de vox populi » et pas y être amené par d’autre, c’est la seule solution vivable, lorsqu’un peuple se bat pour acquerir sa liberté, il fera tout pour la garder apres, et garder sa liberté ca passe entre autre par une éducation de masse, un système judiciaire sans exception, et une coruption limité.

          Si un peuple n’est pas près dans sa majorité a accepté crégime politique qui nous donne le droit de leur imposer, et c’est une question de fond, parceque dans ce cas nous refusons a un peuple le droit de choisir et nous leur Imposons la liberté.

          De plus Algy je vous signale que les indicateurs que vous utilisez pour etayer votre opinion, sont bien sur ceux de pays sous régime démocratique et que ces indices ne correspondent peut être pas aux réalités culturelles de tout les pays.

          Je pose une question, de quel droit les pays les plus développés se permettent en parlant de liberté d’imposer leur point de vue et leur système de gouvernement au reste du monde ?

          Du droit du plus fort ?


          • Christophe (---.---.58.18) 21 décembre 2006 01:19

            Je vois que nous sommes sur le même type de raisonnement !

            La liberté politique, sociologique ne peuvent s’imposer de l’extérieur ; encore moins par ceux qui sont censés défendre la liberté.

            C’est donc au peuple de chaque pays de vouloir ou non son émancipation, de voire instaurer le régime qui lui sied ; qu’il soit monarchique, oligarchique, dictatorial ou même démocratique, nous n’avons pas à nous en méler.

            Qu’est-ce qui nous permet d’emmettre le moindre jugement de valeur sur ce que souhaite ces peuples ? L’envie de les voire optempérer pour enfin s’aligner sur notre façon d’appréhender la vie en société ; mais est-ce bien là leur volonté ? Mais peut-être avons-nous peur de voir fleurir un système différent qui pourrait faire ombrage au notre ?

            Pour votre question sur le droit des pays développés, nous nous sommes déjà donné ce droit ; ce fût la période des colonies ; quel bel exemple !!! smiley


          • LE CHAT (---.---.75.49) 11 décembre 2006 12:54

            si leur apporter la démocratie est de transformer leur pays en charnier comme l’Irak , il est plus sage de s’abstenir ......................


            • seb59 (---.---.180.194) 11 décembre 2006 14:56

              qu’ils fassent ce qu’ils veulent , c’est leurs pays et leurs droits !

              Pourquoi vouloir leur imposer une « vision » occidentale de la facon de gouverner ?

              Evitons ce besoin de « colonialisme », et occupons nous de nous !


              • LE CHAT (---.---.75.49) 11 décembre 2006 16:23

                exactement cher seb , chacun chez soi et les vaches seront bien gardées !


              • Nono (---.---.2.133) 11 décembre 2006 15:18

                @ Algy,

                Un bel article et une analyse juste et incontestable.

                GRL , dans son post de 12H30, a dit en mieux ce que je voulais écrire comme commentaire et je rejoins donc totalement son point de vue.

                Cordialement

                Nono


                • Algy Algy 11 décembre 2006 16:33

                  A tout ceux qui pensent ou sous-entendent que l’auteur de ce texte plaque une vision franco-française ou occidentale sur un univers politique qu’elle ne connaît pas ou qu’elle croit observer à travers l’image réductrice des médias, je vous préciserai qu’il est facile de juger sans savoir qui je suis, d’où je parle et pourquoi ce sujet me préoccupe vraiment. Sachez que mon regard n’est peut être pas si extérieur que cela ... .

                  Qui s’arroge ici le droit de juger de la légitimité des uns ou des autres pour parler de démocratie et pour savoir si oui ou non les Arabes « méritent la démocratie » ?

                  C’est faire insulte aux démocrates, aux opposants des pays concernés (Oui, il y en a et ils seraient plus nombreux à se rallier à la démocratie si la liberté d’expression existait), pour penser que la démocratie n’est qu’un système occidental plaqué sur une réalité complexe, chaotique qui n’aurait le choix qu’entre les barbus et les régimes autoritaires et liberticides ?

                  Quelle belle manière d’infantiliser toujours et encore les « masses » ou la « rue » arabes (termes qui ne veulent pas dire grand chose) que je juger qu’ils n’ont pas droit à la liberté d’expression, à la liberté politique, à la liberté d’entreprendre dans un pays non soumis au système mafieux d’une corruption organisée et généralisée ?

                  La démocratie ne peut en effet se transposer comme une recette miracle de l’extérieur. On ne parle pas ici d’ « apporter » la démocratie. La démocratie est un long processus d’apprentissage et d’appropriation qui doit se faire par les populations elles-mêmes.. si du moins, on leur laisse la chance de l’apprendre progressivement. On ne peut condamner définitivement des peuples à vivre sous le joug autoritaire et/ou islamique et penser qu’arabe et démocratie sont irrémédiablement antinomiques. En tout cas, je m’y refuse.


                • Christophe (---.---.58.18) 21 décembre 2006 01:32

                  Cher Algy,

                  Bien des interventions me semble plutôt aller dans le sens où personne ne conteste quelque liberté qu’il soit ; bien au contraire.

                  Mais si un peuple préfère vivre sous une dictature militaire qu’une démocratie, quel droit avons-nous, pour les étrangers de ce pays, à pousser le peuple vers ce qu’il ne veut pas.

                  La démocratie est avant tout accaparée par le peuple, pour cela, il faut que sa perception évolue et que, sans doute, certaines adaptations s’opèrent. Pour cela, il faut le temps de l’évolution vers une prise de conscience collective, ou du moins majoritaire.


                • GRL (---.---.91.38) 11 décembre 2006 17:07

                  N’ayez crainte , cette pensée est effectivement tres occidentale à mon gout , mais par contre , le « qui vous etes » ne fait pas de cette pensée quelque chose de si singulier . Voyez vous , c’est lorsqu’on lit un article , que la réaction nous vient . L’impression d’avoir mille fois entendu que ces pauvres gens ont besoins d’une « démocratie » . Mais qu’empeche t elle en occident qu’il n’ y ait déjà là bas ?

                  Les meurtres ? Le port systematique des armes ? Les bandits au pouvoir ? La colonisation economique du monde dans sa continuité ? La guerre ? La pollution du monde dans son entier ?

                  Alors , vous vous sentez bien chez vous , vous avez envie que d’autres en bénéficient ... certes ...

                  Mais c’est en nettoyant nos propres systemes , Européens ou Nord Américains , que l’on pourrait donner envie à ce monde de nous imiter , bon sang .

                  Le seul probleme pour celà , c’est qu’il faut ... deux yeux ouverts et du courage , et l’occident , qui a pourri sa base en laissant des bandits au pouvoir et en nourissant les lobbies , n’en a que pour envoyer des gosses de 18 ans faire la guerre dans les pays chauds et entretenir l’illusion que tout est bien à la maison . il y a des travaux , des gens qui ont enqueté , qui montrent la connerie , l’avidité , l’imperialisme qui subsistent encore chez nous et en nous ...

                  Mais voilà , dans le téhatre géopolitique , l’on sait qu’il doit y avoir un dominant , alors la politique sera toujours , « si il doit y en avoir un , il faut que ce soit nous . » ... c’est tout .

                  Et alors , même si le Canada est un pays de gens aux moeurs plutôt courtoises , peu de gens rêvent d’y vivre , sinon , vous seriez litteralement envahis. Du reste , le Canada n’est pas , et même loin de celà , représentatif de toute la mentalité des dirigeants occidentaux ... Au sud de chez vous réside un « aboutissement occidental ». On ne sait même plus se nourrir là bas , pour vous dire à quel point çà ne peut pas donner envie , le style anglo saxon. Non , je vous assure , laissez tomber cette image , prenez la pilule rouge , pas la bleue . Cà fait un peu mal , mais au bout se trouve la liberté de penser , et çà n’a pas de prix lorsqu’on est en position ( et pas en droit ) de décider pour les autres.

                  Alors faites donc preuve de courage . Eux , lorsqu’ils ont à nous décrire , à décrire nos gouvernements et nos pensées, que pensez vous qu’il disent , écrivez le maintenant et là , nous saurons , si vous y tenez , bien mieux « qui vous etes » .

                  GRL .


                  • septquiprend (---.---.159.179) 11 décembre 2006 20:21

                    Excellent article pleins d’exemples ;iIl suffit de regarder ce qui se passe au Liban, ou on voit un pays, à plusieurs composantes religieuses, mettre en place avec toutes les communautés et après une guerre civile dévastatrice, un difficile consensus qui pouvait déboucher sur une démocratie exemplaire pour la région et patatras voilà que ce consensus se trouve fragilisé par une milice irresponsable à la solde d’autres états (Syrie, Iran) et qui a éte, par son aventurisme à l’origine de la destruction du pays. Peut on concevoir dans nos pays qu’un parti, quelqu’il soit décide du jour au lendemain de remettre en cause la légitimité du gouvernement parce qu’ il a le sentiment que sa représentation ne reflète pas la réalité. On verrait alors une opposition bloquer les institutions parce qu’elle n’a pas suffisamment de députés ou mieux encore un FN réclamant une représentation au prorata de ses sympathisants. Le Liban est un exemple qui rend lamentable le conception de la démocratie dans cette région.


                    • Radnor (---.---.1.13) 11 décembre 2006 20:21

                      Haaa le Proche Orient ...

                      C’est tout ce qu’on aime sur Agoravox : on peut en parler pendant des jours ( les systèmes politiques, la théocratie , l’histoire ... )

                      Mais maintenant il y a du nouveau : quelque chose de paradoxal... d’aucuns suggèrent qu’il ne faut plus juger ni comparer !!!

                      Que la démocratie ce n’est pas si bien que ça !!!

                      Que la liberté ben ... comme qui dirait ce n’est pas top canon !!!

                      Vous préféreriez sans doute qu’on vive dans des dictatures ?

                      Ce serait mieux non ?

                      Plus besoin d’aller voter !!!

                      Plus de syndicats pour protéger nos droits !!!

                      Plus de tribunaux pour nous protéger des envies des « chefs » !!!

                      Ha ouais ce serait vachement mieux !!!

                      Il y a une solution pour vous : si vous voulez rester en Europe il y a toujours moyen d’émigrer en Biélorussie et dans le reste du monde vous aurez l’embarras du choix !!

                      Allez, bon voyage !


                      • (---.---.155.19) 11 décembre 2006 22:33

                        Ben Ali renversé et c’est la moitié de la population qui se retrouvera la tronche sous un sac de patate avec deux trous pour les yeux. Mieux vaut un dictateur éclairé qu’un barbu haineux.


                        • Forest Ent Forest Ent 11 décembre 2006 23:39

                          Ce genre de thread fleurit en permanence sur les forums US.

                          Loin de moi l’idée de soutenir des tyrannies.

                          Mais ...

                          Pourquoi l’occident soutient-il tant de dictatures ?

                          Pourquoi soutient-il si peu les démocraties quand elles éclosent ?

                          Pourquoi les US soutiennent-ils tant depuis 1932 la monarchie saoudienne ?

                          Pourquoi ont-ils viré d’Iran Mossadegh, démocratiquement nommé, pour le remplacer par un « empereur » ?

                          Etc, etc ... voir cet article :

                          http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=12129

                          Et nous ?

                          Qui nos avions bombardent-ils au Tchad à l’heure actuelle ?

                          Quel a été notre rôle dans le génocide rwandais ?

                          Pourquoi soutenons-nous le gouvernement de Nguesso ?

                          Etc, etc ...

                          Avons-nous tant de leçons à donner ?


                          • josh (---.---.205.32) 12 décembre 2006 20:00

                            t’as toujour pas compris que le pouvoir c’est le pognon.


                          • Laurent t (---.---.110.58) 11 décembre 2006 23:43

                            Ce qui m’aggace le plus chez nous occidentaux c’est cette hypocrisie flagrante (et paradoxalement inconsciente),de sembler vouloir que les autres jouissent de « notre liberté » et de notre démocratie « humaine » et en meme la leur refuser et les punir quand ils finissent par y accéder,en utilisant les moyens les plus vils et illicites (embargots,guerres ,massacres etc) .Et la situation inhumaine et catastrophique du peuple palestinien(qui a choisi en toute démocratie ses dirigeants),due à la politique absolument partiale et anachronique de nos démocraties,envers Israel,un état racial et « démocratique » (paradoxe)qui confisque les terres des autres ,assassine ,refuse les résolutions de la communauté internationale ,n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Ayons le courage de reconnaitre que cette démocratie dont on se vante tant ici, n’a rien d’attrayant ni d’humain pour tenter les autres peuples,et ayons surtout la lucidité de balayer devant nos portes ,de faire une introspection profonde ,seule solution qui nous permettra de découvrir nos défauts qui sont hélas trop nombreux,et dont le principal est de croire que nous sommes les meilleurs de ce monde et donc les plus aptes à donner des leçons.


                            • Erwan P (---.---.110.58) 12 décembre 2006 00:11

                              J’ai 2 questions à poser à Agly :

                              1.Pouquoi parler des Arabes spécialement(qui ne représentent ,si je ne me trompe pas ,que 200 millions d’individus)et pas des 5 milliards d’habitants de la terre qui vivent sous des régimes dictatoriaux ? y’a t-il une raison cachée à cela.

                              2.Qui vous fais croire que les autres peuples sont tentés par nos« démocraties » ? à voir le mal que font nos démocraties à ces peuples (Irak,Palestine)on comprend bien leur doutes sur les « bonnes »intentions de l’occident.


                            • erdal (---.---.242.88) 11 décembre 2006 23:52

                              Pfff, vraiment n’importe quoi le contenu de cet article.

                              Il est vrai que la démocratie est au sens premier le pouvoir au peuple, mais à ce que je sache les dictatures européennes sont de plus courte durée (le temps de leur mandat). Si vous avez la prétention de me dire que ici, en france, nous avons le pouvoir c’est vraiment que vous allez pas loin dans votre reflexion.

                              Et dire que vous êtes diplômé d’étude politique, he bien, je vous conseil de remettre en question votre instruction.

                              erdal


                              • Algy Algy 12 décembre 2006 00:31

                                Et vous avez-vous vécu dans un des pays que j’ai pu citer pour pour « balancer » un truc pareil ? Aller faire un stage de l’autre côté de la Méditerannée ou dans un autre régime dictatorial... essayer de surfer sur le net, d’ouvrir votre bouche dans le café du coin pour donner votre avis sur le petit monde politique, la corruption ambiante et on verra ce que vous me direz en rentrant...

                                Ces propos sont honteux et ignobles pour tous ceux qui subissent intimidations, tortures, arrestations arbitraires et j’en passe et après cela on dira que les Démocraties occidentales sont des régimes pourris ...

                                Vous me faites rire....jaune !


                              • erdal (---.---.242.88) 12 décembre 2006 14:28

                                @ Agly

                                Bon, je vous l’accorde...la différence entre les deux, c’est la violence dans l’un je suis pris pour un con et dans l’autre je subis des violences. Mais dans les deux cas, je suis condamné à subir leur pseudo-autorité....

                                A méditer

                                erdal


                              • Algy Algy 12 décembre 2006 00:18

                                Un fois encore, à ceux qui pensent que le contenu de l’article équivaut à une leçon d’occidental(e) à destination des Arabes.. je dis méfiance... et qui êtes-vous pour juger que la démocratie n’est pas pour eux ! A pousser votre raisonnement je me demande si certains ne sont pas tentés de croire que ce sont finalement des sauvages incivilisés qui n’ont que ce qu’ils méritent.

                                Certes, tout système est perfectible ou connaît des failles... la démocratie est le moins pire de tous les systèmes .Vous devriez vous estimer heureux de pouvoir vous exprimer librement sur un tel forum, bien des esprits éclairés, ailleurs dans ce monde, voudraient en faire autant s’ils pouvaient seulement déjouer les censeurs...


                                • GRL (---.---.91.38) 12 décembre 2006 09:51

                                  Oui , votre fameuse liberté d’expression , et il est important de l’avoir pour nous , la preuve on en use actuellement comme on ne pourrait le faire dans un autre pays que vous citez je suppose . .... voiiilà.

                                  Mais lorsque je vous dis , ne vaut il mieux faire envie aux autres d’adopter un autre régime que de leur imposer par les armes et la gueule ? Si le régime démocratique , DANS LA PRATIQUE ( pas sur les bancs de l’université ) , est si parfait , mais tant de gens l’adopteraient ... hein , l’essayer , euuuh , c’est l’adopter , allez expliquer çà à la « mission » américaine en Irak ; eux , comme les civils là bas , ils se prennent les pruneaux . Aujourd’hui , la plupart sortent de leur dix huit ans , ils savent , pour ceux qui reviennent , que cette guerre n’a jamais eu aucun sens pour eux , prétexte démocratique ou non .

                                  En fait , peu de gens y croient à votre histoire aujourd’hui .

                                  Mais vous , vous y croyez , vous que l’occident veut annexer l’orient pour apprendre les bonnes manieres aux gens ? ... « un long apprentissage » ... tsss , ouais , vous avez l’air d’y croire .

                                  Sans rire , de onner des leçons pareilles alors que vous n’avez même pas l’air d’entrevoir le faible échafaudage sur lequel tiennent les dix derniere guerres au proche/moyen orient ou même an Afrique sub Saharienne.

                                  L’orient , l’afrique , est comme un bon petit film me le rappelait il y a peu , victime de sarichesse , pas de sa pauvreté . Et cette richesse justifie tout , absolument tout le reste depuis de tres nombreuses années déjà. Le virage n’est pas possible tant que les gens ont le regard baissé et répetent la bonne version du programme officiel.

                                  Cà vous ferait peur et mal d’ouvrir les yeux , alors , vous les garderez probablement fermés . Dommage.


                                  • (---.---.229.236) 12 décembre 2006 10:25

                                    De toute façon, maintenant que Bush à libéré l’Irak en apportant les Droits de l’Homme et la Démocratie à des Arabes, ca finira par faire tache d’huile (ils finiront bien un jour par arreter les attentas d’Al-Quaida). Alors tout les Arabes se tournerons vers la Civilisation, au lieu de venir la chercher chez nous. Donc, il ne faut pas deséspérer des Arabes, mais les aider plus, avec plus de troupe, de bombardement, tous ca..


                                    • allah (---.---.226.40) 12 décembre 2006 13:48

                                      tant que l islam existera les sauvages resterons des sauvages. smiley


                                      • Adama (---.---.238.229) 12 décembre 2006 14:43

                                        Article intéressant, mais peut-être aurait-il fallu parler des pays musulmans et non pas « arabes »(terme qui ne signifie rien puisque les arabes ne sont pas un peuple)et l’islam étant le principal frein à la démocratie comme chacun ayant un peu de bons sens, peut le remarquer.


                                        • (---.---.208.4) 12 décembre 2006 18:26

                                          L’Islam est-il compatible avec la démocratie et les droits de l’homme ?

                                          « Le système démocratique qui est prédominant dans le monde n’est pas un système approprié pour les peuples de notre région... Le système des élections libres n’est pas approprié à notre pays » Le Roi Fahd d’Arabie Saoudite

                                          Reconnaissons a ce dictateur qui se paraît du titre de Roi qu’il a eu l’honnêteté d’admettre l’incompatibilité de l’Islam et de la démocratie.

                                          Droits de l’homme et Islam

                                          Considérons la déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 et comparons-la à la loi et à la doctrine islamique.

                                          Article 1 « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité ».

                                          Article 2 « Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation ».

                                          Article 3 « Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne »

                                          Article 4 « Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude ; l’esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes »

                                          Commentaires :

                                          (1) en vertu de la loi islamique les femmes sont inférieures aux hommes ; leur témoignage devant un tribunal ne vaut que la moitié de celui d’un homme ; leur liberté de mouvement est strictement limitée, elles ne peuvent pas épouser un non-Musulman

                                          (2) en vertu de la loi islamique les non-musulmans vivant dans les pays musulmans ont un statut inférieur, ils ne peuvent pas témoigner contre un musulman. En Arabie Saoudite, conformément à une sentence de Mahomet « deux religions ne peuvent pas coexister en Arabie », on interdit aux non-musulmans de pratiquer leur religion, de construire des lieux de cultes, de posséder des bibles etc...

                                          (3) les non-croyants : dans les pays musulmans, les athées (sûrement la minorité la plus négligée dans l’histoire) n’ont pas « droit à la vie ». Ils doivent être tués. Les théologiens musulmans divisent généralement les péchés en grands et petits péchés. Des dix-sept grands péchés, l’incroyance est le pire : plus honteux que le meurtre, le vol, l’adultère etc....

                                          (4) l’esclavage est présent dans le Coran. Il permet aux musulmans de vivre en concubinage avec n’importe laquelle de leurs esclaves femelles ; il leur permet de violer des femmes mariées pourvu qu’elles soient des esclaves.

                                          Article 5 Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

                                          Commentaire :

                                          (1) nous connaissons la panoplie des punitions pour les transgresseurs de la loi sainte : amputations, crucifixion, lapidation, bastonnade. Un musulman pourrait arguer du fait que peu de pays musulmans les pratiquent mais en sont-elles moins inhumaines ? De même un musulman pourrait affirmer que ces châtiments sont d’origine divine et ne doivent pas être jugés selon des critères humains pourtant selon des normes humaines, ils SONT inhumains.

                                          Article 6 Chacun a le droit à la reconnaissance en tous lieux de sa personnalité juridique.

                                          La notion même d’individu qui peut faire un choix et est moralement responsable de ses actes n’existe pas dans l’Islam ; de même que la notion des droits de l’homme.

                                          Articles 7. 8. 9, 10, 11 relatifs au droit d’un accusé à un traitement équitable. Commentaires :

                                          (1) Les considérations de bonne foi, d’équité, de justice, de vérité, et ainsi de suite ne jouent qu’un rôle subalterne dans la charia.

                                          (2) la vengeance privée est officiellement autorisée, bien qu’un dédommagement en argent soit également possible.

                                          (3) En Islam les procédures judiciaires peuvent difficilement être qualifiées d’impartiales ou d’honnêtes car en matière de témoignages toutes sortes d’injustices existent. Un non-musulman ne peut pas témoigner contre un musulman. Ainsi, un musulman peut voler impunément un non-musulman s’il n’y a aucun témoin musulman. Le témoignage des femmes musulmanes n’est que très exceptionnellement admis et seulement si elles sont deux fois plus nombreuses que les témoins masculins.

                                          Article 16 : relatif au mariage des hommes et des femmes

                                          Commentaire

                                          (1) sous l’Islam les femmes n’ont pas l’égalité des droits : elles ne sont pas libres de se marier avec qui elles le souhaitent, les procédures du divorce les défavorisent.

                                          Article 18 « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites ».

                                          Commentaires :

                                          (1) Il est tout à fait clair que sous l’Islam, un musulman n’a pas le droit de changer de religion. Appliquant le système du deux poids deux mesures, les musulmans sont tout à fait ravis d’accepter des convertis à leur religion, mais un musulman ne peut pas se convertir à une autre religion ; ceci serait une apostasie punissable de mort. Voici comment le grand commentateur Baydawi (1291) voit les choses « Quiconque se détourne de sa croyance, ouvertement ou secrètement, prenez-le et tuez-le où que vous le trouviez, comme n’importe quel infidèle. Rejetez-le complètement. N’acceptez aucune intervention à son égard ».

                                          (2) Pour des raisons évidentes il est difficile d’établir des statistiques portant sur les conversions de musulmans à d’autres religions, et donc sur l’apostasie dans le monde islamique. Il faut cependant tordre le cou au mythe selon lequel les musulmans seraient impossibles à convertir. Au contraire nous avons d’abondants témoignages de milliers de musulmans contemporains abandonnant L’Islam pour le Christianisme. Rien qu’en France, dans les années 90, il y avait deux ou trois cents conversions au christianisme TOUS LES ANS. En Egypte des conversions se produisent suffisamment fréquemment que pour irriter les responsables musulmans et mobiliser l’opinion musulmane conservatrice en faveur de propositions de loi appliquant la peine de mort pour l’apostasie. Etc ...

                                          (3) ceux qui se convertissent au christianisme et choisissent rester dans leur pays s’exposent personnellement à un grand danger. Le converti se voit dénié la plupart de ses droits : ses papiers d’identité lui sont souvent confisqués de sorte qu’il a des difficultés à quitter son pays ; son mariage est déclaré nul et non avenu, la garde de ses enfants lui est retirée et ils sont placés chez des musulmans, il perd ses droits à l’héritage. Souvent la famille de l’apostat prendra l’affaire en main et l’assassinera purement et simplement ; la famille bénéficiera naturellement de l’impunité.

                                          Article 19 « Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit ».

                                          Commentaires

                                          (1) les droits proclamés aux articles 18 et 19 sont complètement bafoués en Iran, au Pakistan et en Arabie Saoudite. Dans ces trois pays qui forment le tiercé de tête de l’intolérance religieuse mondiale, les droits des minorités sont totalement niés. Ces trois pays justifient leurs actes en se référant à la charia. Les chrétiens de ces pays sont fréquemment arrêtés pour blasphème et leurs droits niés. Voici comment Amnesty International décrit la situation en Arabie Saoudite : « des centaines de chrétiens, y compris des femmes et des enfants ont été arrêtés et détenus au cours des trois passés années, la plupart du temps sans motifs, uniquement pour avoir exprimé paisiblement leur croyance religieuse. La torture est courante durant la détention... La simple possession d’objets religieux non-islamiques - y compris les bibles, chapelets, croix et les images du Christ est interdite et de tels articles peuvent être confisqués. »AINO 62 Juillet/Août 1993 De même beaucoup de musulmans de chiites sont harcelés, arrêtés, torturés et dans certains cas, décapités. Par exemple, le 3 septembre 1992 Sadiq Abdul Karim Malallah a été décapité en public à Al Qatif après avoir été condamné pour apostasie et blasphème. Sadiq, un musulman chiite, a été arrêté en 1988 pour avoir lancé des pierres sur un poste de police, puis a été accusé d’avoir introduit une bible dans le pays. Il était maintenu en isolement et torturé. " La situation des Ahmadis du Pakistan est assez similaire. Le mouvement Ahmadiyya a été fondé par Mirza Ghulam Ahmed (mort en 1908) qui est considéré comme un prophète par ses adeptes. Amnesty International résume leur situation de cette manière : « Les Ahmadis se considèrent comme des musulmans mais sont tenus comme hérétiques par les musulmans orthodoxes parce qu’ils appellent le fondateur de leur mouvement Al Masih [ le Messie ] : ceci implique que Mahomet n’est pas le sceau des prophètes comme l’Islam orthodoxe l’affirme (c-a-d. le prophète qui a diffusé le message final de Dieu à l’humanité). Selon les Ahmadis leur foi n’implique pas la réfutation du statut du prophète Mahomet parce que Mirza Ghulam Ahmed n’a pas prétendu apporter une nouvelle révélation divine qui pourrait s’ajouter ou se substituer au Coran. Mirza Ghulam Ahmed se considérait comme un mahdi, une réapparition du prophète Mahomet, et pensait que sa mission était de rétablir l’Islam. En raison de ces divergences, les Ahmadis sont l’objet de discriminations et de persécutions dans plusieurs pays islamiques. Dans le milieu des années 70, la World Muslim League basée en Arabie Saoudite a invité les gouvernements musulmans du monde entier à agir contre les Ahmadis. Les Ahmadis sont depuis lors interdit en Arabie Saoudite. » Depuis la naissance du Pakistan, les Ahmadis ont été soumis à un harcèlement qui, occasionnellement, a dégénéré en pogroms. Les choses ont encore empiré pour eux, quand Le général Zia UL Haq est parvenu au pouvoir après un coup d’état en 1977. Il a alors lancé une politique d’Islamisation et de persécutions à l’égard des Ahmadis. En 1984 une nouvelle législation visant explicitement ces hérétiques (dixit) a été introduite. Dorénavant, un Ahmadi ne peut plus se qualifier de musulman et de nombreux Ahmadis ont été inculpés et sévèrement condamné en application du code pénal du Pakistan. Ainsi un Ahmadi peut être emprisonné et même condamné à mort juste pour avoir exercé son droit à la liberté religieuse incluant le droit de proclamer sa religion. Il est important de se rendre compte que cette attitude envers des « hérétiques » est une conséquence logique de la position musulmane orthodoxe selon laquelle Mahomet est le sceau des prophètes, l’Islam l’expression la plus parfaite et la plus achevée du dessein de Dieu pour l’humanité et qu’en dehors de cet Islam le salut n’est pas possible.

                                          (2) le blasphème envers Dieu et le prophète sont punissables de mort en Islam. De nos jours, le blasphème est devenu pour les gouvernements musulmans un outil commode pour museler toute opposition ; et pour les particuliers c’est un instrument pour régler des comptes personnels sous prétexte de démasquer et punir « l’hérésie ». Un article du « The Economist » dévoile la manipulation de la notion de « blasphème » au Pakistan : « un jugement de la Haute Cour de Lahore inquiète les chrétiens du Pakistan. La cour a récemment décidé que les lois du Pakistan relatives au blasphème sont applicables à tous les prophètes de l’Islam. Jésus est considéré comme un prophète dans l’enseignement islamique. En adorant Jésus en tant que fils de Dieu, les chrétiens pourraient être considérés comme commettant un blasphème....Il y a environ de 1,2 million de Chrétiens au Pakistan sur d’une population de 120 millions. Bon nombre d’entre eux sont de basse caste, effectuant les travaux serviles. Certains ont souffert pour leur croyance. Tahir Iqbal, un mécanicien de l’Armée de l’Air qui s’est converti au christianisme et a été inculpé de blasphème, est mystérieusement mort en prison en attendant son jugement. Manzoor Masih a été accusé de blasphème, pourchassé et massacré en rue.... Les observateurs des droits de l’homme disent qu’il y a souvent derrière ces accusation une rivalité sectaire ou politique, un conflit de propriété ou la concurrence pour un emploi » [7 mai 1994 ]

                                          Article 23.1 Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.

                                          Commentaire

                                          (1) les femmes ne sont pas libres de choisir leur profession sous l’Islam, certains emplois leur sont interdits, même dans des pays musulmans réputés libéraux. L’Islam orthodoxe interdit aux femmes de travailler en dehors de la maison.

                                          (2) les non-musulmans ne peuvent pas accéder à certains emplois dans les pays musulmans. Un exemple récent en Arabie Saoudite l’illustre. Des employés musulmans d’une compagnie saoudienne ont été choqués quand le propriétaire musulman a nommé un nouveau directeur qui était chrétien. Les musulmans ont exigé une fatwa déterminant s’il était permis qu’un chrétien ait autorité sur eux. Le cheik Mannaa K. Al Qubtan de l’université islamique de Riyad a déclaré qu’il était intolérable qu’en terre d’Islam des non-musulmans puissent avoir autorité sur des musulmans."

                                          Article 26 relatif au droit à l’éducation.

                                          Commentaire

                                          (1) Certaines études sont refusées aux femmes

                                          Conclusion :

                                          Les militants islamiques se rendent parfaitement compte de l’incompatibilité de l’Islam et de la Déclaration des Droits de l’Homme de 1948. Ils ont donc pondu leur « Déclaration Islamique des Droits de l’Homme » qui supprime toutes les libertés en contradiction avec les lois islamiques mais le plus préoccupant est que, sous la pression des pays musulmans, dans la « Déclaration sur l’élimination de toutes les formes d’intolérance et de discrimination fondées sur la religion ou la conviction » de Novembre 1981,toute référence au droit de changer de religion a été éliminée et ramenée au droit de pratiquer une religion.


                                          • josh (---.---.205.32) 12 décembre 2006 20:18

                                            L’ISLAM EST LE CANCER DE NOTRE PLANETE.


                                            • GRL (---.---.91.38) 13 décembre 2006 11:24

                                              Vous me faites bien rigoler ... Mais oui , l’Islam est comme ceci ou comme celà , bon ... ALors quand , à quelle époque ,la religion , quelle qu’elle fut , n’ait pas servi à proteger le pouvoir de ceux qui l’avaient introduite ?

                                              L’islam , mais le christiannisme , ainsi que toutes , toutes les religions ont ainsi défendu le pouvoir des gourous sur le peuple , vous pensez , des intermédiaires entre Dieu et les hommes simples , qui mettrait cela en doute ?

                                              J’ai coutume de le répeter au long des fils d’AV . Ici , vous avez remarqué , on vit pleinement l’époque où le christiannisme , ou du moins , ce qu’il en reste , se donne toute les raisons , construit tous les schémas de pensée qui visent à regarder l’Islam de la façon dont vous le décrivez .

                                              Toutes ces références à la loi islamique valent bien l’application de nos droits de l’homme en termes d’efficacité. Tout de même , avez vous l’illusions , qu’en occident , nous nous traitons comme des gens égaux devant la vie ? J’espere que vous avez mis le nez dehors , quelque fois , que vous avez quelques amis dans la diversité de ce monde pour vous confirmer que chez nous , ce n’est pas le cas ? ... On aimerait peut etre , traiter les autres comme nos égaux , mais regardez , si vous étiez vraiment comme celà , pourquoi , parleriez vous ainsi des musulmans ? Il ... ne rentrent donc pas dans l’espece humaine pour que vous n’appliquiez pas un peu plus de considération des droits de l’homme , ... à leur égard ?

                                              Mais enfin , si le texte désigne un idéal ( le texte a toujours dépeint l’idéal ) , un vecteur , la pratique nous montre bien qu’on est loin de l’appliquer dans la vie de tous les jours.

                                              Et donc de même , combien de musulmans vivent à coté de chrétiens sans que cela ne soit sujet à aucune polémique . Je reviens juste d’un pays musulman où un mois s’est déroulé dans les familles , à coté des voisins chrétiens , et aussi dans des familles à religion mixte . J’y ai vu des femmes heureuses , des actes de partage , et des gars plutôt emmerdés par la pauvreté de leur pays que par leur femme ou par la religion . Pourtant , en pleine période de ramadan , on s’aligne par centaines , des fois , sur les places ou dans la rue , et l’on prie , mais en paix , vous pouvez me croire ...

                                              L’escalade de vos arguments , est la même , qui racontée par mon propre père , m’expliquait comment , il y a quelque temps de cela , la France de l’entre deux guerres (j’entends , le peuple français , les gens , dans les maisons , les quartiers , les rues ) à progressivement jeté de l’huile sur le feu de l’antisémitisme par des centaines de remarques assassines . Mon père me disait : " c’était incroyable , on entendait des rumeurs sur les juifs , des histoires , des tas de trucs qui les rendaient de plus en plus détestables au fur et à mesure que la population s’emparait de la rumeur ... bref , il a eu la chance d’assister à cette montée d’opinion , tout en réalisant ce qui ce passait. Tant mieux pour lui , mais il a du se sentir un peu seul ... j’imagine.

                                              Cela s’appelle la stigmatisation et c’est ce qui se passe au jour d’aujourd’hui avec les arabes , avec l’islam. Nombre de gens se donnent de l’importance , tentent de se faire un sorte de pedigrée et clamant , par toutes ces considérations , qu’eux , n’en sont pas , des musulmans . Tous ceux la veulent , alimentent , en le sachant ou sans le savoir , la guerre . Mais la feront ils , la ferez vous ? ... Ou y enverrez vous vos gosses ? C’est à vous d’en décider , la paix n’a que soixante ans chez nous , pas plus .

                                              Aujourd’hui , l’huile sur le feu , c’est tous les « josh (IP:xxx.x8.205.32) le 12 décembre 2006 à 20H18  ». Ils ne savent pas pourquoi , mais ils le disent , l’islam , c’est le nouvel empcheur de tourner en rond , oui , c’est celà ... donc un vrai cancer , n’est ce pas ? Tant de peur et d’ignorance derriere tout çà , et tant de paresse surtout , de paresse.

                                              Des phrases qui n’amenent rien d’autre qu’un lien , entre maladie planétaire et religion inconnue , une image de plus pour légitimer l’envie d’un corps social d’en affronter un autre.

                                              Eh , tss , entre parantheses josh , si la planete est réellement malade , ce n’est certainement pas à cause d’une religion , mais plutot de la maniere dont les etres humains passent leur vie dessus , non ?

                                              Allez, pour ceux qui l’acceptent , ceux qui le veulent bien , car je pense qu’on en est tous capables , tentez de reflechir à celà :

                                              « Il n’y a pas de religion au monde , à qui la terre entiere n’ait pas été ... promise »

                                              GRL


                                              • Dominique (---.---.184.109) 13 décembre 2006 22:26

                                                Merci Algy pour votre article. Je suis désolée de lire certaines réactions qui se demandent au nom de quoi nous (les occidentaux odieux) devrions « imposer » la démocratie aux Arabes.

                                                1) Ils n’ont pas compris votre article,

                                                2) ils n’ont pas eu la chance d’accueillir une Algérienne qui fuyait le FIS et ses exactions en 92 et qui commentait, ulcérée, scandalisée, les réactions et « analyses » de la presse française. Je la revois, blême, stupéfaite, se demandant si nous, Français, pensions vraiment que les Arabes n’étaient que des sauvages, condamnés à s’égorger au fil des siècles et, benoitement, la presse (sauf le Point) se refusait à prendre parti et incitait ses lecteurs à faire de même. Car telle était la vision, si condescendante, si méprisante de la presse « progressiste » française à l’époque.

                                                Manifestement il reste quelque chose de cet atroce point de vue au pays des droits de l’homme...


                                                • mcm (---.---.121.69) 18 décembre 2006 15:46

                                                  Le monde arabe souffre du manque de démocratie pour la bonne raison qu’il est noyé depuis 14 siècle dans une idéologie tyrannique nommée Islam.

                                                  C’est marrant que chacun devine l’association entre le socialisme et la chute de l’ex tyrannie russe, mais que personne n’associe les tyrans du monde arabe à l’idéologie islamique !

                                                  Mais la langue de bois sévit sans retenue, ainsi moi qui suis islamophobe on me traite de raciste, alors que l’islam n’est pas une race mais une idéologie politique déguisée en religion !!!

                                                  Et ceux qui confondent racisme et islamophobie sont des illustres membres du MRAP dont monsieur Mouloud Aounit. Pourtant je suis d’origine arabe, et je ne peux donc pas être raciste contre ma propre race !

                                                  Qui est raciste monsieur aounit qui va juqu’à comparer Redecker à Ben Laden, ou moi qui souhaite au monde arabe d’être débarassé de la vermine islamiste ?

                                                  C’est bien de constater l’absence de démocratie du monde arabe, c’est mieux d’en dénoncer les causes.


                                                  • Christophe (---.---.58.18) 21 décembre 2006 02:00

                                                    Le monde arabe souffre du manque de démocratie pour la bonne raison qu’il est noyé depuis 14 siècle dans une idéologie tyrannique nommée Islam.

                                                    Juste une petite question. Lisez les articles des contistutions des grandes démocraties. Vous y verrez poindre des textes qui font référence à la culture qui a longuement rassemblée l’ensemble de ces peuples sous une culture appelée judéo-chrétienne. Pensez-vous sérieusement que par nos constitutions nous avons aboli nos références culturelles issues de plus de 1500 ans de domination religieuse ?

                                                    Savez-vous que la démocratie indienne a nécessité des adaptations particulières et que le principe de caste est toujours appliqué dans ce pays ; ce qui n’est guère conforme à l’égalité en droit.


                                                  • mcm (---.---.121.69) 22 décembre 2006 17:03

                                                    @christophe,

                                                    Votre logique démontre parfaitement que de toute les idéologies religieuses, la plus incompatible avec la démocratie est bien l’islam, sinon comment expliquez vous que ni le « judéo-christiannisme », ni d’autres religions n’ai été des obstacles insurmontables à l’avènement de la démocratie ?

                                                    Pour me détrompez citez moi donc une seule démocratie islamique (Darfour, Afghanistan, Tchétchénie, Arabie Séoudite, etc... ?), et vous verrez que la démocratie n’existe pas en islam ou du moins plus pour très longtemps dès l’avènement de l’islam !


                                                  • (---.---.224.173) 22 décembre 2006 17:12

                                                    La religion est une chose, l’idéologie une autre. Il n’y a pas d’idéologies religieuses.

                                                    Mais sur l’islam, vous avez raison.

                                                    http://perso.orange.fr/Connaissance.ouverte/NA.doc


                                                  • (---.---.224.173) 22 décembre 2006 17:16

                                                    @ Christophe

                                                    Nos références culturelles ne sont pas seulement judéo-chrétiennes ; elles sont aussi, et même surtout, gréco-latines.

                                                    http://perso.orange.fr/Connaissance.ouverte/CEC.doc


                                                  • moebius (---.---.59.39) 21 décembre 2006 21:33

                                                    Pas de société civile pas de démocratie.


                                                    • moebius (---.---.59.39) 21 décembre 2006 21:36

                                                      Pas de mains pas de chocolat


                                                    • adil (---.---.183.115) 24 décembre 2006 02:32

                                                      que dieu nous bennissent ! smiley

                                                      tunisie

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès