Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les chefs artificiers du Pakistan

Les chefs artificiers du Pakistan

 La bombe à l’hôtel Mariott ne vous a pas laissé indifférent, des lecteurs comme Armand m’en ont fait part, parfois de manière virulente, ça tombe bien, moi non plus je n’y suis pas resté indifférent. Un cratère de 8 mètres de profondeur, ça ne peut être créé que par un engin de très forte puissance. D’après le format du camion, on pense à une bombe de type classique, à base de nitrate d’ammonium... comme on a pu le voir lors de l’explosion de l’usine AZF, et comme a tenté de l’expliquer ici même Sylvain. Mais un détail saisissant a retenu mon attention : à l’inverse des attentats de ce type, type celui d’Oklahoma, par exemple, toute la scène autour du lieu d’explosion est noir de suie. Dévasté, mais aussi intensément et profondément brûlé. Noir, entièrement noir. Ces photos m’intriguent. Comme intriguent dès le lendemain des scènes assez surréalistes, comme celle d’ouvriers peintres en bâtiment en train de repeindre déjà en blanc les façades, alors que dans le bâtiment on est encore en train de sortir les corps ! Le soir de l’explosion et le lendemain tout est noir, deux jours après tout a déjà été nettoyé. Il n’y a donc pas que cette terrible explosion qui intrigue, il y a surtout ce qu’on fait après sur les lieux du crime. Je veux bien croire que la chaîne d’hôtel puisse avoir une réputation à défendre, mais la karcherisation de la scène de l’explosion m’en rappelle étrangement une autre : celle de l’attentat contre Benazir Bhutto, où on s’était empressé de faire pareil. Phénomène qui avait été dénoncé cette fois-là... mais pas pour le cas de l’hôtel Marriott, ce qui me surprend également.

Or, l’enquête a révélé tout de suite que l’explosion avait été décuplée en intensité car on avait mélangé au produit détonant de la poudre d’aluminium. Un procédé que connaissent bien les militaires : dans les bombes de type BLU-82 comme la "Daisy cutter", c’est le cas. La poudre d’alu mélangée se retrouve à la périphérie de la boule de feu et décuple l’intensité de cette dernière : le choc est tel contre l’air que le souffle peut se propager jusqu’à la vitesse du son. L’aluminium fondu projeté décuple les effets incendiaires : or, on a calculé que la température du souffle avait atteint 400 °C à l’hôtel Mariott. Ce qui explique la violence des incendies aux étages de l’établissement, augmenté il est vrai par la présence aux étages d’une canalisation de gaz qui a sauté lors de l’explosion et a nourri le terrible incendie qui a suivi. Dans un sens, on peut parler de bombe thermobarrique, selon la définition même de ce type d’engin : "A thermobaric explosive consists of a container of a finely powdered solid fuel of differing particle size mixed with a low percentage of oxidizer and binder. The solid fuel could be an explosive metal powder or reactive organic. A high explosive charge is placed in the middle of the mixture". La daisy cutter fonctionne ainsi : "elle disperse dans l’air un immense aérosol, mélange de polystyrène, de poudre d’aluminium et de nitrate d’ammonium. Dès que l’aérosol a atteint un volume suffisant, un détonateur y met le feu. L’air, l’eau et le sol, pénétrés de millions de particules incandescentes, brûlent dans un rayon de plusieurs centaines de mètres".

Intérieurement, la bombe se présente sous forme d’une pâte (ou d’une "boue" comme disent les documents américains), le nitrate et la poudre d’aluminium étant retenus ensemble par un liant. Selon Asia Times, la composition de la bombe pakistanaise ne fait aucun doute : "The attack on one of the hotels in the chain of the US Marriott group was one of the worst in Pakistan’s history and involved the sophisticated use of over 600 kilograms of TNT explosive blended with RDX and phosphorous, detonated when a truck rammed into a security barricade in front of the hotel". Le RDX se trouve facilement : c’est la tête explosive d’une roquetteTBG-7V thermobarrique. De 4,5 kg… avec 133 roquettes seulement, on vous fait donc une super bombe de 600 kg. Sachant la facilité à trouver l’engin dans la région...

La bombe principale a dû être déclenchée par une première mise en pression via l’incendie créé par une première explosion : le procédé a été long à se déclencher comme le montre la vidéo de surveillance de l’hôtel : le temps de chauffer à blanc une bonbonne de gaz pour tout déclencher, très certainement. La façon de procédé est donc en même temps artisanale et en même temps requiert des connaissances militaires. Nous dirons pour simplifier que c’est une bombe faite par un militaire avec les moyens du bord... les produits existent dans le commerce, encore faut-il savoir les mélanger et les doser correctement. Pour un membre habitué aux opérations spéciales, ce ne doit pas représenter un problème insurmontable, et ça fait surtout partie de sa formation, de se débrouiller avec les moyens du bord. Pour ceux qui désireraient se faire une idée de ce qu’est une explosion de ce genre, ils peuvent aller voir ici, où l’on a photographié par un avion d’observation (ou largueur le MC-130E Talon) l’explosion de la dernière Daisy Cutter des stocks américains, le 21 juillet 2008 en plein désert de l’Utah. Largué par un C-130 du 919th Special Operations Wing de la base d’Eglin. La dernière du genre, car depuis un modèle supérieur en taille et en effets dévastateurs est né. La MOAB. Monstrueuse.

Le 717 Special Operations Squadron de Floride, lui-même inclus dans le 919 th SOW est comme par hasard présent… au Pakistan. Un article du 2 mars 2008 d’Eric Schmitt, dans le New York Times, nous apprend en effet qu’un document de 40 pages classé défense “Plan for Training the Frontier Corps,” indique que des forces de l’American Special Operations sont en train d’entraîner les Frontier Corps, une force "paramilitaire" de près de 85 000 membres (?) tous recrutés dans les zones ethniques susceptibles de cacher des talibans. Un porte-parole précise "The U.S. trainers will be primarily focused on assisting the Pakistan cadre who will do the actual training of the Frontier Corps troops.” L’aide se limitait au départ à une centaine d’hommes, mais s’apprêtait aussi à passer à autre chose "The Americans are helping with techniques on sharing satellite imagery and addressing Pakistani requests to buy equipment used to intercept the militants’ communications, a senior American officer said." Une somme d’argent a été spécialement affectée aux opérations  : "The Pentagon has spent about $25 million so far to equip the Frontier Corps with new body armor, vehicles, radios and surveillance equipment, and plans to spend $75 million more in the next year." Ce faisant, cette aide a déjà ses détracteurs au sein même de l’administration américaine : "Robert L. Grenier, a former director of the CIA’s s Counterterrorism Center, told a panel of the Council of Foreign Relations last week that any high-profile American military presence in the tribal areas or the neighboring North-West Frontier Province would be “the kiss of death.” Le baiser de la mort ? Il a peut-être eu lieu, avec le renforcement récent de la présence américaine sur place : "Approximately 20 kilometers from Islamabad lies Tarbella, the brigade headquarters of Pakistan’s Special Operation Task Force (SOTF). Recently, 300 American officials landed at this facility, with the official designation as a "training advisory group", according to documents seen by Asia Times Online." L’Asia Times révélant une étrange installation sur place : "Now, the US has bought a huge plot of land at Tarbella, several square kilometers, according to sources directly handling the project. Recently, 20 large containers arrived at the facility. They were handled by the Americans, who did not allow any Pakistani officials to inspect them. Given the size of the containers, it is believed they contain special arms and ammunition and even tanks and armored vehicles - and certainly have nothing to do with any training program." Le journal, très au courant semble-t-il, déclarant que les préparatifs n’ont que peu de choses à voir avec une quelconque prochaine offensive dans les zones tribales : "There is little doubt in the minds of those familiar with the American activities at Tarbella that preparations are being made for an all-out offensive in North-West Frontier Province against sanctuaries belonging to the Taliban and al-Qaeda led by bin Laden". Bref, à Tarbella se tramait et se trame toujours quelque chose, mais il est fort difficile de savoir quoi. Operations spéciales, ça veut bien dire ce que ça veut dire.

Des militaires, en effet, ce n’est pas ce qui manque au Pakistan. Et il y en a, retraité, qu’on s’est empressé d’aller interviewer après l’attentat. Ça tombait bien, notre homme semblait parfaitement au courant de ce qui s’était tramé. Au journal Adnkronos, voici ce que notre homme a dit. Selon lui, les "militants" avaient "observé leur objectif depuis des semaines, puis avaient sélectionné soigneusement leur camion et enfin l’avaient rempli de 600 kg d’explosifs". Pour avoir deviné le poids exact de la bombe, nous dirons que notre homme n’est certainement pas que devin. Cet ancien militaire est aussi un ancien directeur de l’ISI. Logique qu’il ait gardé quelques informateurs ou des connaissances certaines sur les bombes artisanales pouvant faire les mêmes ravages qu’une bombe industrielle ou aussi bien conçues que ces dernières... et celui aussi dans ce cas qui n’a rien fait pour empêcher l’attentat dont il semblait connaître à l’avance bien des détails. Cet homme disons trouble, c’est Hamid Gul, qui ne cache ni son islamisme radical ni son amitié envers Ben Laden. Un homme ayant servi les Américains au temps de l’occupation de l’Afghanistan et devenu à la chute des Russes un violent opposant aux Américains... au point en 2004 de souhaiter une Bhutto moins liée au régime de W. Bush, et surtout pas du tout dans la lignée de Musharraf jugé trop pro-américain : "Pakistan’s future will lie in the hands of those who oppose America and who take a stand on Kashmir. Benazir will have to oppose Musharraf who is seen as pro-American. Unless she changes her stand of pleasing Americans, she has no political future. Pakistan has to redeem dignity and honour, which we have lost to the Americans". Pour lui donc, le changement d’attitude de Benazir Bhutto était déjà une trahison... sachant que son mari s’est encore plus rapproché depuis des Etats-Unis... on imagine très bien l’individu désireux de se passer du nouveau pouvoir en place. Et pourquoi pas non plus d’éviter à son pays une Benazir Bhutto ayant annoncé haut et clair un rapprochement avec les Etats-Unis juste avant son retour... et sa mort prématurée. Et pour lui aussi, l’implication américaine ne fait aucun doute, et elle n’est pas toujours "officielle" comme il le déclare dans Adnkronos “I confirm this to you on the basis of my information that those American commandoes will be sent [to Pakistan] through private [security] contracting firms like Blackwater and they will supervise the whole operation," ajoute le journal, "a private security firm that has been at the centre of a controversy over private contractors in Iraq."

Se passer de Musharraf, donc, en raison d’une attitude trop répressive à l’égard des protégés de Gul. A la suite de plusieurs bombardement de drones, notre "paisible" retraité de l’ISI avait clairement prévenu : "If bombs were to fall in Karachi and Islamabad, that would then be considered an act of war. The Pakistani government wants to pretend that these areas are not part of Pakistan, but they are". "Instead of solving the problem, it has only exacerbated it. If those people in those areas were not part of the Taliban forces before these strikes, they will be now." Si les Américains continuaient leur offensive dans les zones tribales, c’est clair, pour lui ce serait comme une déclaration de guerre. Or, ces deux derniers mois, des drones n’ont cessé de viser des leaders talibans sur le sol pakistanais. De quoi fortement irriter Gul. Ou même l’armée pakistanaise avec laquelle il est très proche... La décision du gouvernement pakistanais de débuter une offensive militaire à Bajaur a été perçue comme une deuxième trahison : Qari Ziaur Rahman, le chef taliban de la région du Nooristan et de Kunar, dont l’étoile monte depuis des mois, s’était préparé à une offensive de taille, et des combats difficiles ont eu lieu. Au point le 28 août pour les Américains de signifier à l’armée pakistanaise de cesser l’offensive, jugée sans résultat probant. Une réunion secrète à bord du porte-avions USS Abraham Lincoln entre l’amiral Mullen et le chef des armées Ashfaq Pervez Kiani a entériné le fait que cette offensive avait été désastreuse : tous les chefs talibans avaient déjà déguerpi... vers l’Afghanistan ! Deux jours avant l’offensive, ils avaient tous été prévenus de l’arrivée des soldats pakistanais ! Car Kiani a un problème avec sa propre armée : "Kiani does not have a strong constituency in the military, as Musharraf did, and he might stand with his military commanders and decide on a policy to limit cooperation with the U.S. in the "war on terror"." Les militaires pakistanais, dont beaucoup sont restés fidèles à Gul... pèsent du poids de leur influence pour freiner les opérations. L’ISI est toujours là, à jouer le double jeu complet entre Etats-Unis et talibans. Des Etats-Unis qui freinent l’armée pakistanaise le 28 août et attaquent eux-mêmes le 3 septembre... décidément, les militaires américains veulent garder la mainmise complète sur leurs opérations !

Plus de 500 000 personnes qui avaient été déplacées pouvaient songer à revenir... encore plus favorables qu’avant… aux talibans ! En représailles de l’offensive de Bajaur, les talibans avaient déclaré désormais viser la tête du pays, en s’en prenant à Asif Zardari le nouveau président et à Rehman Malik, le conseiller du ministre de l’Intérieur ou au général Kiani et le Premier ministre Yousaf Raza Gilani. "The Bajaur operation, mainly because of the severity of the aerial bombing that caused widespread civilian displacement, has aroused intense anger in militant circles and bloody reprisal attacks can be expected within Pakistan", nous dit l’Asia Times. L’offensive ratée, les Américains se seraient-ils rendu compte un peu tard qu’ils avaient mis en danger la vie des nouveaux dirigeants du pays ? Ou ont-ils une nouvelle fois empêché la capture d’un Ben Laden fantomatique, donné comme résidant à Quetta en 2004 encore, et un peu trop approché par l’armée pakistanaise ? Ou se sont-ils rendu compte un peu tard que l’armée pakistanaise ne trouverait JAMAIS de Ben Laden vivant ?

Les déclarations du gouvernement pakistanais la veille de l’explosion sur l’alignement complet de l’état sur la "War of Terror" américaine ont-elles mis le feu aux poudres, c’est le cas de le dire ? Gul s’est-t-il senti offensé au point de monter une opération de la sorte ? Que fomentent les Américains de la base de Tarbella ? La campagne orchestrée des Etats-Unis sur la santé mentale de Zardari a été menée dans quel but et par qui ? Je n’ai PAS, je le précise bien, la réponse à ces interrogations. Mais le fait d’entendre dès les premières minutes de l’explosion des phrases telles que "le 11-Septembre pakistanais" résonne fort étrangement à mes oreilles. Et la vision dun peintre en bâtiment déjà à l’ouvrage dans les décombres non encore totalement fouillés d’un hôtel n’est pas là pour minimiser mes inquiétudes. Le Pakistan est un troisième front de guerre après l’Irak et l’Iran, à part que le pays possède des têtes nucléaires et que ses relations avec l’Inde, munie aussi de l’arme nucléaire, sont catastrophiques.

Documents joints à cet article

 Les chefs artificiers du Pakistan  Les chefs artificiers du Pakistan  Les chefs artificiers du Pakistan  Les chefs artificiers du Pakistan  Les chefs artificiers du Pakistan  Les chefs artificiers du Pakistan

Moyenne des avis sur cet article :  3.35/5   (114 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 25 septembre 2008 12:47

    @momo

     c’est ce qui m’a bien fait rire , le peintre en bâtiment ! en train de peindre un bâtiment sur le point de s’effondrer ! si on enlève l’echelle , restera il accroché au pinceau ? smiley


    • morice morice 25 septembre 2008 13:09

       Merci, antitall, mais c’est le moment de le faire, car il se passe de drôles de choses ici. On m’empêche de parler, ni plus ni moins. 


      • Yohan Yohan 25 septembre 2008 13:25

        Mais comment fais-tu pour pondre à cette vitesse ? sachant que tout ne passe pas la modération.
        Etonnant non ?


      • morice morice 25 septembre 2008 13:14

        par Julien Larsen (Paris) (IP:xxx.x54.156.241) le 25 septembre 2008 à 12H17 Je ne comprend pas... L’ article sur Israel et les nazis a bien été censuré non ? ?

        NON !! il est TOUJOURS EN COURS DE MODERATION !!! arrêtez de croire Calito le menteur !!!


        • morice morice 25 septembre 2008 13:16

           l’article parle de ça...


          • morice morice 25 septembre 2008 13:19

            le sujet c’est ça..

            e
            t on attend que ça paraisse.... c’est "sensible" y parait... et moi, j’en PARLE. En trouvant ça INACCEPTABLE. En israel comme en France et comme ailleurs... point barre.


          • Thierry Israël JACOB 25 septembre 2008 14:35

            Oh morice tu sais, la démocratie d’ISRAEL en parle aussi, les TV, les journaux, le parlement, les citoyens, la justice...plus qu’en parler même....ce n’est vraiment pas un scoop...mais un sujet que l’on peut traiter en toute sérénité...
            le jour ou le hamas arrêtera les terroristes poseurs de bombes...oups ! C’EST EUX LES TERRORISTES...


          • morice morice 25 septembre 2008 13:26

             . Je ne vois pas trop l’Inde fourrer son nez dans ce panier de crabes actuellement. Si vous avez des infos.....

            elle est simple l’info : l’attentat contre l’ambassade indienne en Afhganistan, et le revirement US sur les centrales nucléaires indiennes....


            • Avatar 25 septembre 2008 15:06

              " La relation pakistano-américaine demeure - plus que jamais - frappée au sceau de la duplicité. George Bush a proclamé, mardi 23 septembre, la volonté des Etats-Unis d’"aider" le Pakistan à "protéger sa souveraineté", en recevant, en marge de l’Assemblée des Nations unies à New York, son homologue pakistanais, Asif Ali Zardari. Au même moment, plusieurs sources à Islamabad faisaient état d’une nouvelle incursion en territoire pakistanais d’un drone - avion espion sans pilote - américain. Selon des services de sécurité pakistanais, le drone aurait pénétré mardi soir dans l’agence tribale du Sud-Waziristan, frontalière de l’Afghanistan, s’écrasant près d’un village.

              A Washington, un porte-parole du Pentagone a indiqué ne pas disposer d’informations sur ce crash. Si l’incident était confirmé, il se serait produit au moment même où M. Bush recevait M. Zardari, venu lui exprimer les vives inquiétudes de son pays face aux incursions répétées des troupes américaines dans les zones tribales pakistanaises où sont retranchés des sanctuaires d’Al-Qaida.

              Cette quasi-simultanéité entre assurances officielles et raids américains exaspère les Pakistanais. Déjà le 17 septembre, l’amiral Mike Mullen, chef d’état-major américain, en visite à Islamabad, avait affirmé que les Etats-Unis "respectaient" la souveraineté du Pakistan alors même que quatre missiles américains tuaient cinq personnes dans le Sud-Waziristan. Après une certaine passivité, l’armée pakistanaise semble s’être raidie. (...) "

              http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2008/09/24/rencontre-tendue-bush-zardari-sur-fond-de-raids-americains_1098942_3216.html#ens_id=1037718


              • Avatar 25 septembre 2008 15:23
                Morice,

                A propos de la conduite de gaz, voici ce qu’en dit le "Pakistan Daily"


                What Was Mysterious Activity Going on in the Marriott Hotel Islamabad by United States Marines
                Sunday, 21 September 2008 12:18 www.daily.pk

                " Marriott Hotel has now become a ghost house which was yesterday the most beautiful and prestigious hotels in the Islamabad. While the condemnation of the blasts and the deaths and the loss of property is going on from all the quarters, some intriguing news is also pouring in.

                After the blast, mysteriously fire was started at the fourth and fifth floors. It was said that this fire was the result of gas pipeline burst running through the hotel. The million dollar question is that was the gas pipeline not running through the other floors ? Why the fire broke out from the fourth and fifth flours ? That is the question which perhaps holds the key to the mystery as why the hotel was targeted yesterday, in which more than 60 people died including many foreigners.

                Though it would never get confirmed but the fire on the fifth and fourth floor of the hotel broke out because those flours were housing the mysterious steel boxes under the heavy guard of United States marines and no one including the Pakistani security forces and the security men of the hotel were allowed to go near with the them. These boxes were shifted inside the hotel when the Admiral Mike Mullen met Prime Minister Yousuf Raza Gilani and others in Islamabad.

                It is said that one member of parliament Mumtaz Alam who belongs to the PPP, the ruling party was there eye witnessed the whole scene when the white truck of US embassy came to the gate of Marriot Hotel and US marines themselves unloaded the steel boxes from the trucks and shifted them to the fourth and fifth floors without passing through them the scanners at the entrance of the hotels. When the truck was there, all the entrance and the exit passage way to the hotels were closed.

                And now this blast has occurred at the Marriott, while that mysterious activity was going on. "

                http://www.daily.pk/politics/politicalnews/7422-what-was-mysterious-activity-going-on-in-the-marriott-hotel-islamabad-by-united-states-marines.html


              • n’a rien à dire 25 septembre 2008 17:13

                haddock j’ai signalé l’abu.


              • Onegus onegus 26 septembre 2008 21:33

                Traduction de l’article du Pakistan Daily cité par Avatar :

                Qu’elle était donc cette mystérieuse activité qui se déroulait dans l’hôtel Marriott d’Islamabad et à laquelle prenaient part des Marines US ?
                				
                					 Pakistan Daily 					
                					 Dimanche, le 21 septembre 2008 					
                					 				
                			
                			 		 		
                		 			 				 L’Hôtel Marriott est maintenant devenu un hôtel fantôme alors qu’il était hier le plus beau et le plus prestigieux des hôtels d’Islamabad. Au moment où la condamnation des explosions, des pertes en vies humaines et des dégâts matériels se fait entendre de toutes parts, certaines nouvelles intrigantes se propagent.

                Après l’explosion, le feu a mystérieusement débuté aux quatrième et cinquième étages. On a expliqué que ce feu était attribuable à l’explosion d’une ligne de gaz qui traverse l’hôtel. La question à un million de dollars est comment ce fait-il que cette ligne de gaz ne traverse pas les autres étages ? Pourquoi le feu a-t-il éclaté aux quatrième et cinquième étages ? C’est dans cette question que l’on découvre peut-être la clé du mystère des raisons pour lesquelles l’hôtel a été pris pour cible hier, où plus de 60 personnes sont mortes, dont de nombreux étrangers.
                					 					
                Bien que cela ne sera jamais confirmé, le feu aux quatrième et cinquième étages de l’hôtel a éclaté parce que ces étages servaient de logis à de mystérieuses boîtes en acier qui étaient sous la garde de marines US et personne, y compris les forces de sécurité pakistanaises et les hommes de la sécurité de l’hôtel, n’était autorisé à s’y approcher. Ces boîtes ont été déplacées à l’intérieur de l’hôtel alors que l’amiral Mike Mullen rencontrait le premier ministre Yousuf Raza Gilani ainsi que d’autres personnes à Islamabad.
                					 					
                On raconte qu’un membre du Parlement, Mumtaz Alam, membre du PPP, le parti au pouvoir, a été témoin oculaire de toute la scène lorsque le camion blanc de l’ambassade des États-Unis est arrivé à la porte de l’Hôtel Marriot et que les marines US ont eux-mêmes déchargé du camion les boîtes en acier et les ont transféré aux quatrième et cinquième étages, sans passer par les détecteurs à l’entrée de l’hôtel. Au moment où le camion était sur place, toutes les entrée et les sorties de l’hôtel sont demeurées fermées.
                					 					
                					 Et voilà que survient cette explosion à l’hôtel Marriott, alors que cette mystérieuse activité était en cours. 					

              • Onegus onegus 27 septembre 2008 00:50

                En complément de l’article du Pakistan Daily, le commentaire de "questionneur" :

                Citation de l’auteur de l’article : "Le 717 Special Operations Squadron de Floride, lui-même inclus dans le 919 th SOW est comme par hasard présent… au Pakistan." Et peut-être même s’est-il trouvé à l’hôtel Mariott.

                Voir un Article intitulé"Pakistan probes mystery of US Marines’ steel boxes in Marriott" (le Pakistan enquête sur le mystère des caisses en acier des marines US à l’hôtel Mariott) http://www.hindustantimes.com/... 
                Information rapportée par yahoo actualités, voir : http://in.news.yahoo.com/43/20... 
                Voir aussi ce lien français : http://www.planetenonviolence.... 

                Résumé : Les autorités pakistanaises cherchent à "résoudre l’énigme" des Marines américains et de leurs mystérieux caisses en acier qui ont été déplacés à l’hôtel Marriott quatre jours avant qu’il ne soit rasé dans le pire attentat terroriste dans la capitale fédérale, selon un rapport des médias mardi.
                "Les autorités veulent vérifier s’il s’est agit d’un exercice de routine ou de quelque mission spéciale qui n’a pas obtenu l’approbation du gouvernement du Pakistan".
                Selon une source officielle, les autorités ont appris que cette mystérieuse activité des Marines US a eu lieu autour de minuit le 16 septembre. L’ambassade des États-Unis a indiqué que cette activité est celle d’un personnel d’assistance qui précède et /ou accompagne certains responsables américains qui achemine du matériel de communication et de bureau qui est nécessaire par exemple au support de membres de haut niveau de l’administration ou du congrès. Il est tout a fait possible que certains aient vu ce matériel déplacé dans l’hôtel.
                Citation de l’article" US embassy spokesperson Lou Fintor said in a written reply in response to a query on the Marines : "A team of support personnel often and routinely precede and/or accompany certain US government officials. "They often carry communication and office equipment required to support large delegations, such as high-level administration officials and members of the US Congress." He added that the chairman of the Joint Chiefs of Staff Admiral Mike Mullen, who was in Pakistan last week, would travel with communications equipment. "It is quite possible that some saw this communications equipment moved into the hotel. This equipment would leave with the CJCS. If the equipment was transported in full public view then obviously there was no attempt made to conceal its movement."
                Qu’avaient vu ces témoins. A signaler le mot "possible" dans cette dernière phrase !
                Citation du lien en français : "Plusieurs témoins dont un député du PPP, Mumtaz Alam Gilani, et deux de ses amis, ainsi qu’un responsable du PPN, Sajjiad Chaudhry, venus se divertir au restaurant Nadia de l’hôtel, ont été témoin, en quittant les lieux vers minuit, d’un déchargement de boîtes en fer d’un camion blanc de l’ambassade américaine. Coïncidence ? Ces boîtes ont été transportées à l’intérieur de l’hôtel Marriott la nuit même ou l’Amiral Mike Mullen chef des forces conjointes US rencontrait le premier ministre pakistanais,Yousuf Raza Gilani, et d’autres dirigeants à Islamabad. Les principales portes d’entrée et de sortie de l’hôtel avaient été fermées tandis que seuls les Marines US étaient autorisés à s’approcher du camion pour décharger les boîtes et les transporter à l’intérieur de l’hôtel. Ces boîtes en fer n’ont pas été passées aux scanners installés à l’entrée du hall de l’hôtel et ont été montées au quatrième et cinquième étage. Aucun membre du service de sécurité de l’hôtel n’a été autorisé à s’approcher du camion et à transporter les boîtes, seuls une douzaine de Marines US baraqués l’ont fait." Le député Mumtaz Alam a protesté en vain contre ce relâchement en matière de sécurité auprès des Marines et du personnel de sécurité de l’hôtel, et a menacé d’évoquer l’affaire devant le Parlement. Son frère, Imtiaz Alam, journaliste, se trouvait samedi soir au Marriott quand le camion a explosé devant la principale entrée de l’hôtel. L’ascenseur qu’il utilisait a chuté juste après qu’il ait réussi à s’en extirper au quatrième étage de l’hôtel. Il a pu échapper de l’enfer provoqué par l’explosion." La première question qui se pose est de savoir pourquoi ces boîtes en fer n’ont pas été passées aux scanners installés à l’entrée du hall de l’hôtel et pourquoi aucun membre du service de sécurité de l’hôtel n’a été autorisé à s’approcher du camion et à transporter les boîtes, pourtant officiellement ce n’était que du matériel de bureau et de communication.


              • Le péripate Le péripate 25 septembre 2008 19:25

                 Donc le raisonnement est : cet attentat nécessitait des connaissances militaires, ce sont donc des militaires. Comme j’aime les beaux raisonnements, transposons : cet article nécessitait des connaissances militaires, c’est donc que l’auteur est un militaire. Beauté parfaite d’un raisonnement parfait. 


                • jaja jaja 25 septembre 2008 21:18

                  Ce qui est certain c’est que les auteurs de l’attentat ne sont pas des joueurs de baby-foot ! Les Talibans qui se baladent comme ils le veulent au Pakistan avaient un service de sécurité (armée, police etc...) d’environ 300.000 hommes quand ils étaient au pouvoir. Ils forment aujourd’hui l’ossature de la résistance et faire péter une bombe, sophistiquée ou non, n’est vraiment pas un problème pour leurs troupes issues de l’ancienne armée Afghane...

                  Au passage je regrette que les articles de Morice soient systématiquement trollés ce qui empêche tout débat de fond sur les questions soulevées... C’est sans aucun doute le but de ceux qui estiment qu’ils devraient être les seuls à pouvoir s’exprimer...


                • maxim maxim 25 septembre 2008 20:00

                  Morice arrêtez un peu.... je n’ai aucune connaissance en informatique et incapable de faire du hackage !


                  • aml 25 septembre 2008 20:03

                    Je ne sais même plus si je dois répondre à l’article, à l’oteur (bah quoi ?) ou aux commentaires...
                    Est-ce que c’est possible d’être constructif avec des "réac" sauf que par soucis de justesse, je viens de lire sur wik que c’est péjo...
                    Si je vous dis "je vous aime"... C’est nazze ? Bon alors je dis, pfff z’êtes fatiguants pour mon esprit étriqué. 


                    • K K 25 septembre 2008 23:12

                      Bonjour Morice.

                      Texte intéressant car vous posez de bonnes questions. Vos réponses me laissent comme souvent dubitatif, mais c’est à votre honneur d’ouvrir le débat.

                      Bonne continuation.

                      @Haddock : vos traits d’humour sont excellents ;)


                      • morice morice 25 septembre 2008 23:50

                         Vos réponses me laissent comme souvent dubitatif, mais c’est à votre honneur d’ouvrir le débat. 

                        ....de réponses je n’en ai pas : j’ai DEUX solutions là pour l’attentat. Et aucune Talibane. On va donc laisser les sempiternels réacs laisser croire que c’est par ce que je serais pro-taliban ce que je ne suis aucunement. Qu’on me trouve d’abord un Taliban sachant faire de pareilles bombes... Pour l’instant j’en ai trouvé deux autres... on peut aussi faire ça au 421 pour déterminer lequel des deux. Mais un bureau d"investigation devrait nous DIRE d’où provient cet explosif. Or si c’est le même que pour Bhutto... vous vous souvenez de Scotland Yard ?? non ?? ils devaient nous trouver la soluce.. on attend toujours.. On ne saura JAMAIS la composition exacte de la bombe.. qui nous aurait donné l’auteur de l’attentat !

                        Autre point que je n’ai pas eu du tout le temps d’élucider : où est passé le pilote kamikaze du camion ? Sauté avec ?? rien ne le montre vraiment. Echappé ??? pas grand chose son plus (une frame de la vidéo).. car ça devient plus simple : s’il réussit à partir ce n’est pas un kamikaze, la palissade : mais c’est un membre de forces spéciales alors.. si quelqu’un a un idée et le TEMPS de décortiquer la vidéo, je suis preneur... et s’il y en a bien un, où est-il allé la chercher sa bombe ?? Pour Bhutto, on a bien aussi deux kamikazes y semble : or on n’a pas trop parlé de talibans mais plutôt de l’ISI encore.... 


                        • aml 26 septembre 2008 00:37

                          @Morice

                          Vous lisez l’espagnol ?

                          Moi j’ai été (quelques secondes) interpellée par le lien de Bulgroz.... Mais je n’ai pas trouvé les commentaires smiley
                          Allez, dites le clairement, vous êtes pour ou contre... Les attentats smiley
                          Qui et pourquoi en sont la cause, est-ce l’essentiel ? Le quand, c’est malheureusement un peu plus important.

                          Tant qu’il y aura des arguments de haine, il y aura de l’horreur... Les intrigues des uns et des autres en sont un argument pour certains... Et d’ailleurs, cela confirme que la m... attire les mouches (à m....)

                          Je me demande si c’est le bon débat.

                          J’ai été assez convaincu par l’exposé de.... Oupsssss où est-il ? Bon, je vous laisse le bénéfice du doute, mais il va falloir que vous arrêtiez... Sinon je vais passer du mauvais côté.

                          Vous avez des ennemis qui créent des profils rien que pour répondre de façon négative à vos commentaires et moi je n’ai pas que ça à faire, d’autant plus que je vous trouve plutôt... Comme une tornade qui rassemble les pour et les contre sans rien donner en contrepartie... Toujours sur des sujets trop sensbles et vos commentaires incitent à l’excitation des extrémistes !

                          Moi aussi je vais laisser tomber Agoravox car je me fiche bien de ce qu’on peut penser de mes pensées, mais je ne veux pas contribuer en devenant "réac".

                          J’attends avec impatience l’article promis sur les DVD en espèrant que cela vous décontractera, même si je préfère des astuces pour visionner des séries débiles sur Internet (qui sont de plus en plus difficiles à trouver).

                          Bonne nuit smiley




                        • Gilles Gilles 26 septembre 2008 11:44

                          Morice a peut être raison

                          Les talibans sont aidés, depuis toujours, par l’ISI, les services secrets pakistanais, au grand dam des américains.

                          Il est tout à fait possible que ce soit l’ISI ou une branche de l’ISI ou des électrons libres de l’ISI qui aient posé cette bombe, mais dans ce cas même si ce n’est pas une bombe talibane, c’est tout comme, vu que se sont deux alliés qui agissent dans un but conjoint. D’autant plus que l’ISI a trempé dans d’autres attentats, alors pourquoi pas ?


                        • frédéric lyon 26 septembre 2008 08:19

                          L’attentat du Mariott est à replacer dans le cadre des opérations de nettoyage du sanctuaire que les Talibans sont parvenus à installer dans les zones tribales du Waziristan Pakistanais.

                          On sait que cette zone a toujours plus ou moins échappée au contrôle du gouvernement Pakistanais et que l’installation des bases arrières des Talibans dans la région a accentué le problème.

                          Le nouveau gouvernement Pakistanais semble avoir décidé de reprendre l’affaire en main et l’attentat du Mariott a pour but de l’intimider et de le dissuader. Car si le sanctuaire des Talibans est remis en cause, la fin des Talibans ne fera plus guère de doute.

                          Par ailleurs, depuis quelques temps, on a pu noter des interventions des services spéciaux de l’OTAN au delà de la frontière, en territoire Pakistanais, il faut multiplier ces opérations. Les chefs Talibans doivent être informés de la façon la plus claire qu’ils risquent désormais leurs vies en sortant de chez eux, sur le pas de leur porte.

                          Lorsqu’ils passeront plus de temps à essayer de sauver leurs misérables peaux qu’à organiser des attentats contre des civils en Aghanistan, l’issue sera proche !


                          • Gilles Gilles 26 septembre 2008 11:39

                            Lyon

                            " des interventions des services spéciaux de l’OTAN au delà de la frontière, en territoire Pakistanais, il faut multiplier ces opérations"

                            Hier les pakistanais ont tiré sur les forces de l’OTAN au Pakistan (ou à la frontière selon l’Otan). Le premier ministre pakistanais a avertis Bush et Rice que la violation répétée des frontières pakistanaise et les massacres de civils ne pouvaient durer sans réactions. Car oui des "talibans" sont peut être tués mais comme l’Otan ne fait pas dans le détail, les civils meurrent aussi comme des mouches et les refugiés se comptent par dizaines de milliers avec une rancoeur particulière contre l’OTAN et le pouvoir pakistanais qui laisse faire............. et on va avoir comme en Afghanistan une usine à talibans tournée cette fois contre leur gouvernement

                            Donc si ça continue, à mon avis, le Pakistan nucléaire sera encore plus sur la voie de la déstabilisation, comem le montre les attentats quasi quotidiens (encore un ce jour dans le sud)

                            Il est temps d’admettre que quoi qu’on fasse, il est impossible de gagner cette guerre. Tout au mieux on pourra contenir les "talibans" dans les montagnes, et encore....et comme on ne restera pas 100 ans à un moment donné ils gagneront. A moins qu’un accord se négocie


                          • Verneuil 26 septembre 2008 11:45

                             @ Morice,

                            sur d’autres sites géneralement bien informés l’on nous dit que l’attentat a été organisé par l’OTAN, ce qui paraît évident même si d’autres pistes sont envisageables, comme le Mossad auquel on pense souvent à juste titre lorsqu’il y a un attentat dans un pays musulman.

                            Pensez-vous que les peintres en bâtiment aient pu faire partie de l’équipe de terroristes de l’OTAN ?


                            • Philippe D Philippe D 26 septembre 2008 12:01

                              Ben oui, tu le dis toi-même, c’est des sites super bien informés qui trouvent 2 nouveaux complots par jour !
                              1 coup la CIA
                              1 coup les Américains (sans précision)
                              1 coup l’OTAN (pourquoi pas)
                              2 coups le MOSSAD (attention faut pas l’oublier celui là)
                              Les marines, les alliés des américains, les services secrets pakistanais téléguidés par les faucons US ....

                              Et à tous les coups tu te fais prendre pour un con. smiley


                            • Verneuil 26 septembre 2008 12:31

                               Monsieur CANAAN,

                              nous pouvons effectivement remercier le rédacteur citoyen Morice qui nous aide à y voir plus clair, peut-être au péril de sa vie, car déjouer des complots peut coûter très cher.
                              Qui d’autre que Morice a le courage de parler des peintres en bâtiment ?


                            • E-fred E-fred 26 septembre 2008 13:47

                              Reopen Mariott

                              In a never say die spirit, Sadruddin Hashwani, owner of the hotel that was reduced to a burnt shell after Saturday’s suicide bombing that killed 53 people, has promised that the Marriott would be ready in less than four months.

                              "We’ll try our level best to open the hotel on the first day of the new year," Hashwani said.

                              The work has already begun on Tuesday, with more than 100 labourers clearing the debris inside the complex. There were trolleys, lifters, pulling machines and human power toiling to rebuild the hotel virtually from scratch. Though the building smouldered for two days, the structure has been declared safe and sound by experts.

                               


                            • Montag Montag 26 septembre 2008 11:57

                              80 commentaires annoncés or il n’y en a plus que 36 actuellement.

                              Et bien, Agoravox est en train de faire un peu de nettoyage, il était temps.

                              PS : Article intéressant...


                              • Verneuil 26 septembre 2008 12:33

                                 Agoravox ne garde que les commentaires contructifs


                                Verneuil de l’équipe modération


                              • CANAAN 26 septembre 2008 12:10

                                Cet attentat sent le terrorisme islamique taliban... 

                                bombe de type classique, à base de nitrate d’ammonium... comme on a pu le voir lors de l’explosion de l’usine AZF

                                merci morice pour les sources et les précisions !


                                • Verneuil 26 septembre 2008 12:46

                                   Monsieur Morice,

                                  je vous trouve bien défaitiste lorsque vous dîtes On ne saura JAMAIS la composition exacte de la bombe.. 


                                  • maxim maxim 26 septembre 2008 12:57

                                    tiens aux infos de midi ,ils y a eu une annonce intéressante ..

                                    en Allemagne :

                                    deux Jihadistes viennent d’être arrétés alors qu’il étaient à bord d’un avion ,il avaient l’intention de se sacrifier au nom de la guerre sainte ...

                                    deux autres sont recherchés par la police Allemande ,parmi ces volontaires pour le Paradis il y a un Allemand pour souche converti à L’islam .....

                                    et bien voilà !........que dire de plus ..

                                    et vous Morice ,une petite reflexion là dessus ?


                                    • Verneuil 26 septembre 2008 13:06

                                       Monsieur maxim,

                                      Agoravox ne souhaite pas que vous évoquiez le terrorisme en Europe, car il n’existe pas comme nous l’avait si joliment dit Morice avec sa désormais célebre petite phrase "il n’y a pas plus de jihad que de beurre au derrière" c’est simplement une invention destinée à nous faire peur.

                                      Merci pour votre compréhension,

                                      Verneuil de l’équipe de modération



                                      • maxim maxim 26 septembre 2008 17:15

                                        bonjour Canaan ....

                                        ah et bien maintenant ,je répond qu’il ne s’est rien passé ,il ne faut surtout pas évoquer le Jihad ni tout ce qui s’y rapporte chez Morice et sur Avox ..

                                        c’est tabou !

                                        donc je pratiquerai la langue de bois en disant que l’Europe est épargnée par le terrorisme et que tous les attentats sont l’oeuvre soit de la Cia ,ou des services secrets d’Israel ,soit par la Dgse pour discréditer nos frères Musulmans ......

                                        quand même ces salauds d’Américains ....

                                        là je suis dans le bon ton !

                                        tout va bien, braves gens dormez en paix !


                                      • Avatar 28 septembre 2008 00:51

                                        Merci à la modération d’avoir, enfin et légitimement, supprimé les commentaires insultants de messieurs Atavus et Balai dans le cul ; qui restaient visibles malgré les signalements d’abus...

                                        Je vous prierai donc de supprimer également mes réponses à ces derniers qui n’avaient que pour seul but de vous alerter de nouveau, celles -ci n’ayant plus lieu d’être maintenant.

                                        Merci d’avance.


                                      • E-fred E-fred 26 septembre 2008 13:35

                                        j’ai encore appris quelque chose.

                                        j’avais cherché des liens avec la fabrication du nitrate d’ammonuim etc...mais je ne m’étais posé la question de la forte chaleur dégagée , ni de la coloration noire.

                                        Autre doc de bombe thermobarique : http://bouillondecultures.blogspot.com/2007/09/la-russie-test-une-nouvelle-bombe.html

                                        autre doc en pdf : http://www.cdef.terre.defense.gouv.fr/publications/doctrine/doctrine09/fr/d octrine/art03.pdf


                                        J’aimerais faire remarquer que vos deux posts sur mon article ont été suprimé, je n’avais pas eût le temps de répondre.

                                         


                                        • E-fred E-fred 26 septembre 2008 13:57

                                          ISLAMABAD - L’ambassadeur de République Tchèque au Pakistan est porté disparu depuis qu’il a appelé au secours par téléphone depuis l’hôtel Marriott d’Islamabad, peu après l’attentat qui a fait 60 morts samedi, a annoncé dimanche à l’AFP l’ambassade tchèque.

                                          Selon Jaroslav Kalfirt, le chef adjoint de la mission diplomatique tchèque, l’ambassadeur a répondu au téléphone cinq minutes après l’explosion, disant qu’il était sain et sauf. Mais il a rappelé quelques minutes plus tard, réclamant de l’aide et demandant à être évacué. La dernière conversation téléphonique a eu lieu peu avant 20h00 (14h00 GMT), selon le diplomate.

                                          http://www.dabio.net/Pakistan-l-ambassadeur-tcheque-a-ete-tue_a2597.html



                                           


                                        • Bulgroz 26 septembre 2008 14:07

                                          http://en.wikipedia.org/wiki/Special:Search?search=morice&go=Go

                                          Following the election of Nicolas Sarkozy on 6th May 2007, life continued normally for many in France. However, the Sarkowist occupation authorities and the collaborationist regime began employing increasingly brutal means in order to subdue the French population, and although the majority of people neither collaborated nor resisted the occupation,the authorities’ unpopular acts provoked movements of active and passive resistance among a discontent minority.

                                          The French resistance involved men and women of all ages, social classes, occupations, religions and political movements.

                                          The first and only true famous resistant was Alfred Meumeu (alias Morice, or better kmown as Lihman brother Momo) who went into resistance on 6th May 2007 at 8pm after the french television TF1 illegaly declared Sarkowy the first and only president of the Banana Republic.

                                          Morice was born and died in the city of Tourcoing (now city of Meumeu). A bronze plaque posted on his home door says :”here lived and died the famous resistant Albert Meumeu from an electric shock from his computer while making real resistance withe his computer against the horrible zhionhist ennemy”.

                                          Momo was an undercover publisher of the most resistant and rigorous articles on the world wide famous free press Agoravox.

                                          Momo was also representative that signed the Molotov-Ribbentrop Pact , was the secretary of the bureau of the international real resistance against Sarkowysm and zionhism.

                                          Morice was also a real big resistant poet and very open minded writer, his best known poem was awarded with the famous “ La grande foire commerciale d’Automne de Tourcoing”.

                                          Segolene Royal, the new President made obligatory for the pupils of CM2 to read, understand and share an extract of his poem which is given here below. (english translation not available) :

                                          Au point qu’à partir de CE POST je ne répondrai PLUS au lot d’abrutis qui cherchent à me faire taire. Je continuerais à écrire, certains se reconnaitrons obligatoirement, mais je ne REPONDS PLUS à votre débilité profonde, attisée de post en post par des gens qui sont INCAPABLES de respecter quoi que ce soit ou qui que ce soit. Qu’on n’annonce pas demain la mort de Bétancourt, car avec votre attitude sectaire d’irresponsables absolus, vous pourrez hériter justement et sans problème d’une part de responsabilité : des gens continueront à mourir dans le monde avec la bande de nombrilistes que vous représentez ! j’en ai marre de passer mes soirées à vous répondre, j’arrête, je n’engage plus aucun débat avec vous. C’est impossible. Vous ne savez qu’injurier, provoquer, foutre la zone, être irrespectueux du boulot d’info qu’on peut faire. Je ne répondrai qu’à ceux qui en vaudront la peine ; désormais, et pas à ce quarteron de malfaisants et de malpolis.Vous êtes assez grands pour vous reconnaitre, j’espère, inutile de citer les noms. Ils sont tous dans le forum ouvert sur ce texte, dont AUCUN de ces trolls n’a évoqué le contenu ....”

                                           

                                           


                                          • antitall antitall 26 septembre 2008 14:25

                                            Un article très pertinent comme toujours,merci à toi Morice,je vois que l’on a fait le ménage ici, la karchérisation a fait des victimes,même parmis les innocents.......attention quand-même de pas jeter le bébé avec l’eau du bain ...... !....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès