Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Les Chinois mènent-ils le bal diplomatique au Moyen-Orient ?

Les Chinois mènent-ils le bal diplomatique au Moyen-Orient ?

Le renversement radical de la position américaine en Syrie, le réchauffement des relations avec l’Iran, et un accord « historique sur le nucléaire ». Depuis six mois c’est comme si un bon coup de vent avait chassé l’orage qui menaçait d’éclater sur le Moyen-Orient.

Que se passe-t-il donc dans les officines des grandes puissances ?

On nous dit que les chinois se rendent secrètement chez un certain « Baron rouge », héritier du Saint Empire Romain Germanique, afin de rencontrer dans son château en Saône et Loire, des pontes de la diplomaties internationale et de régler ainsi le problème le plus épineux du Moyen-Orient : le nucléaire Iranien.

Est-on en train d’assister à un Yalta du Moyen-Orient auquel les Israéliens premiers concernés dans la région, assistent également en spectateurs ?

Force est de constater que les observateurs les plus érudits sont déconcertés par ce qui se passe actuellement au Moyen-Orient.

Petite analyse non exhaustive des forces en présence :

Une région du monde en conflit depuis la nuit des temps avec de nombreux antagonismes dont les principaux ennemis en présence en termes nationaux sont les nations Juive, Arabes et Perse, très grossièrement.

Les nations arabes étant divisées au sein de certaines nations par des luttes intestines entre les deux grandes branches religieuses de l’islam, sunnisme et chiisme.

Les alliances sont mouvantes, mais à l’heure actuelle, les bailleurs de fond des conflits transnationaux sont :

- les sunnites d’Arabie Saoudite et du Qatar, qui semblent considérer la Perse chiite comme un ennemi plus dangereux que le juif Israélien ou que le Chrétien d’occident.

Pétrole oblige. Ils vendent leur pétrole aux occidentaux et ne souhaitent pas que l’Iran leur dame le pion. 

-l'Iran qui le leur rend bien en finançant également les minorités chiites seditieuses, en conflit ouvert avec les Israélien, principale puissance militaire rivale dans la région.

-Les Israélien qui asspirent à rester la seule puissance nucléaire de la région et à jouer sur les divisions du monde arabe pour mieux le dominer.

Les Américains, grand maître dans la région depuis la seconde guerre Mondiale, et le déclin des empires britannique et français, soutiennent indéfectiblement les Israéliens, tête de pont de l’empire au milieu des nations arabes étrangères, faux amis, partenaires commerciaux, mais dont les peuples et les cultures leur sont plus ou moins ouvertement hostiles.

La Russie, on l’a vue avec la crise syrienne a également ses prétentions au Moyen-Orient, et derrière elle, la première puissance économique de demain : la Chine.

Celle-ci avance à pas de loup, vers ce réservoir d’énergie stratégique qu’est le Moyen-Orient, derrière la Russie de Poutine, historiquement plus belliqueuse et sorte de cheval de Troie de la chine en occident.

Qui a lu L’art de la guerre de Sun Tzu, et les livres de sagesse fondateurs de l’Empire du Milieu sait que les chinois ont une approche radicalement opposée à celle belliqueuse des américains.

Ainsi, à la loi du plus fort et à la loi du Talion, ils opposent la loi du plus malin et celle de la réconciliation stratégique. A la violence, la ruse, et grosso modo, à une philosophie selon laquelle la mer finira toujours par se briser sur un rocher têtu (Philosophie judéo-chrétienne), une philosophie plus fluide qui pourrait se résumer ainsi : soit comme l’eau qui contourne tout et qui finira par pénétrer le plus solide des cailloux.

En un mot, d’après les chinois, l’art de faire la guerre c’est celui de l’éviter.

Il est donc particulièrement intéressant de suivre ce qui va se produire au moyen orient ces prochaines années, mais sans doute, cela ne sera pas le choc tant attendu entre l’occident et l’orient, ce choc des civilisations tant fantasmé par de nombreux écrivains sensationnalistes entre la chrétienté et le monde musulman, certainement un choc beaucoup plus sourd et peut être non-violent entre deux philosophies, la philosophie judéo-chrétienne, et celle du confucianisme bouddhisme pragmatique.

En Syrie, il semble déjà que le veto Russo chinois ait permis d’éviter une intervention militaire américaine, en Iran, est-ce les mêmes puissances qui ont concouru à cet élan « Historique » vers la paix, tout en permettant aux Etats-Unis d’apparaître en grand sauveur de l’humanité ?

On attend la suite...


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • John Eastwood 2 John Eastwood 2 25 novembre 2013 11:54

    Merci pour cet article, je ne sais pas si c’est l’action de la diplomatie chinoise mais Hollande, qui pensait peut-etre redorer son image en s’alignant sur les discours puants des BHL-KOUCHNER-FABIUS et autres lobbyistes, se fait contredire a chaque fois qu’il evoque la region. Le pauvre devient aussi credible qu’une miss poitou-charente, dont l’auteur prefere est 1,75, qui promettrai de se stopper la faim dans le Monde.

    Apres, je suis un peu moins enthousiaste que vous, les amis de Sarkozy, en 2007, assuraient que N.S n’etait pas pro-israelien et utilisaient les projets de l’union pour la Mediterranee et son « amitie » avec ASSAD et KHADAFI pour prouver cette « neutralite ». On a bien vu a quel point il etait neutre, et surtout que ces rapprochements servent parfois a declancher les guerres.


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 25 novembre 2013 12:23

      Il y a également que le taulier actuel de la maison blanche considère que les expéditions militaires ne résolvent pas grand chose et c’est d’ailleurs sur ce programme qu’il a été élu.

      Rappelons nous son slogan : « yes we can » quand il parlait de ramener les boys à la maison.

      Manifestement, il n’était pas un cynique qui voulait les retirer pour les envoyer en Iran ou en Syrie.

      C’est ça le point le plus important.

      De plus, on est parvenu à mettre en place des sanctions qui font suffisemment de torts à l’économie Iranienne pour que ces derniers envisagent - sérieusement ? - de renoncer à l’amement nucléaire qui ne leur est d’ailleurs d’aucune utilité en Syrie : Israel attendra et l’arme atomique aussi.

      Les Iraniens n’ont donc plus de raisons impératives à développer des armes atomiques pour l’instant : ils sont bien trop occupés en Syrie et ils ont besoin de plus d’argent pour financer leur effort de guerre et celui de leurs alliés ce qui fait que les sanctions les gènent considérablement. et qu’ils sont dés lors prèts à négocier sur le nucléaire en échange de l’allègement voire la suppression des sanctions.

      En définitive, la guerre en Syrie est leur Viet Nam à eux sauf qu’ils ne peuvent pas se permettre de perdre et qu’en face les pétromonarques sont prèts à déverser des miliards de dollars pour que la rébellion continue ce qui fait que pour eux aussi le djihad contre Israel pourra attendre.

      Mais ne nous leurrons pas : si un des deux camps finissait par l’emporter, ce ne serait que partie remise pour Israel qui aura le choix entre le Hezbollah ou Al Quaida et ce, uniquement sur la frontière Libanaise ( Hezbollah ) ou sur les frontières Libanaises et Syriennes ( Al Quaida ) .

      Autant dire que d’AUCUNS ont vachement intérèt à ce que la guéguerre sanglante entre Chiites et Sunnites dure le plus longtemps possible et de préférence éternellement histoire qu’ils drainent les maboules islamistes du monde entier ( de chez nous, du Caucase ou du Tarim ) sur place et qu’ils dépensent leur pognon à nous acheter des armes de même qu’aux Russes ou aux Chinois dans l’autre camp : tant qu’ils s’entretuent entre eux, le reste du monde est gagnant.



      • non667 25 novembre 2013 14:13

        un stratège du fln (boumédienne ? ) avait dit vous n’avez pas eu l’algérie française ,vous aurez la france algérienne ! c’est le ventre de nos femmes qui nous amèneront la victoire ( ça vient ,ça vient ! ) !

        dans un monde démocratique sans guerre ,sans frontières ( les guerres de 500 millions de morts étant négligeables face aux 7 milliard d’h .) il n’est pas difficile de voir qui vont gagner !
         y en a qui vont pas rire jaune !


        • Hijack Hijack 25 novembre 2013 15:08

          Bonne analyse.
          Mais quand je lis : " -Les Israélien qui aspirent à rester la seule puissance nucléaire de la région et à jouer sur les divisions du monde arabe pour mieux le dominer."
          .
          ... Je dis qu’ Israël n’aspire pas seulement à demeurer la première puissance nucléaire au M.O ; et pas seulement dans le monde arabo/musulman, il projette de devenir la première puissance mondiale ... et diviser tout le monde, chrétiens, musulmans et juifs.


          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 25 novembre 2013 16:01

            C’est un délire antisémite digne des protocoles des sages de Sion que vous nous sortez là !

            A croire que vous militez chez Dieudonné !


          • volpa volpa 25 novembre 2013 20:36

            Faut écouter Attali !.


          • Hijack Hijack 26 novembre 2013 02:02

            Oui, merci de la correction, car je suis un adorateur d’Attali !


          • QAmonBra AmonBra 25 novembre 2013 15:27
            Quel que soit le rôle des chinois dans le bal diplomatique moyen-oriental, on ne peut que leur être reconnaissant d’avoir contribué avec les russes et étasuniens à ce que les véritables fauteurs de guerre et de malfaisance dans la région : Les $ionistes locaux, leurs alliés $alafistes et autres wahhabites soient aujourd’hui aussi isolés que contrits. 

            En outre, leur petit jeu est de plus en plus compris et cerné, non seulement par le monde arabo-musulman, mais par la planète entière.

            Au risque de décevoir certains, les guerres souhaitées éternelle entre sunnites et chiites, et/ou chrétiens et musulmans, et/ou laïcs et religieux n’auront donc pas lieu et c’est une excellente nouvelle. 
            Par contre, l’heure de vérité pour la colonie talmudiste de Palestine, ainsi que pour ses derniers alliés, au moyen orient et ailleurs, s’approche à grand pas. 

            La solution des 40% de Sinaï pour régler définitivement le compte des palestiniens de Gaza et de Cisjordanie, s’étant écroulée avec le $alafiste Morsi, il ne dépend plus à présent que de l’intelligence des seuls juifs de bonne volonté, quel que soit le pays où ils vivent et constituant l’écrasante majorité, de peser de tout leur poids, pour que cette sanglante mésaventure coloniale engagée il y a plus de 60 ans, se termine enfin comme l’apartheid sud-africain et non comme l’Algérie française. 

            Car la solution à 2 états est morte avant de naître, elle a été tué dans l’oeuf par les $ionistes eux mêmes, qui, pour éviter tout partage territorial, ont jeté inéluctablement et sans le vouloir, les bases d’un état unique et multiconfessionnel.

            L’histoire (la vie ?) est ainsi faite qu’à chercher ce qu’on ne doit pas chercher, on trouve (on fabrique nous mêmes ?) ce qu’on ne cherche pas ! (qui décide et pourquoi, sont autant de questions qui nous dépassent tous) 



            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 25 novembre 2013 15:53

              Sauf que la guerre entre Chiites et Sunnites a déjà commencé et qu’elle ne s’arrêtera probablement pas avant 30 ou 40 ans vu que les compromis entre les deux camps sont impossibles et que chaque camp dispose de sanctuaires ( Iran sanctuarisé par la Russie et la Chine, pétromonarchies sanctuarisées par les USA )

              Le reste de la région ( Syrie - Irak - Liban ) va donc devenir un champ de bataillle de type afghan préintervention Otan avec des débordements sur les confins de la Turquie, de l’Arabie saoudite et de l’Iran.

              La guerre durera tant que les pétrodollars et les volontaires afflueront.



            • doctorix doctorix 25 novembre 2013 15:52

              Les Iraniens ont réussi à vendre très cher une arme nucléaire qu’ils n’avaient pas, et n’avaient pas du tout l’intention d’avoir.

              Trop trop fort.

              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 25 novembre 2013 15:56

                Votre affirmation reste à prouver compte tenu de leurs cachoteries à répétion et de leur programme de missiles ballistiques qui ne servent pas en balancer des explosifs conventionnels.

                Mais rassurez vous : ce n’est que partie remise.


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 25 novembre 2013 15:59

                Partie remise pour tout le monde d’ailleurs car il y a gros à parier que les Israeliens sont en train de développer des missiles ballistiques anti bunkers profond pour mettre un terme au programme nucléaire iranien.

                Un jour ou l’autre des salves de missiles partiront du fond de la mer en pleine nuit et personne ne pourra dire avec certitude qui a fait le coup.

                Mais le coup sera fait soyez en certain.


              • OMAR 25 novembre 2013 17:38

                Omar33

                Vola que notre ami Alois, sioniste de circonstance, se met à rêver....

                Comme il reve aussi de l’extermination de tous les musulmans...


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 25 novembre 2013 18:23

                Contrairement à certains qui rèvent d’exterminer les Juifs conformément à leur vil et mensonger coran ( à la fin du monde mais quand même ) je suis hostile aux génocides et à la peine de mort.

                La seule chose que je souhaite c’est que les gens réfléchissent et foutent la paix aux autres.

                Zallez me dire que c’est pas gagné, notamment avec pas mal de musulmans qui croient encore que leur vil et mensonger coran n’est pas mensonger alors qu’il y est fait état du duel de sorcellerie entre Moise et les sorciers du Pharaon inconnu alors que chacun ne peut que constater que la sorcellerie ne fonctionne pas et qu’en plus, pour connaître le nom d’un Paharaon, il existe des listes qu’une divinité omnisciente devrait connaitre à l’inverse d’un connard qui se prend pour un prophète.


              • Ouallonsnous ? 25 novembre 2013 21:46

                « Avec le nom qu’il trimbale, ça m’étonnerait qu’il soit sioniste  »
                 
                Bien sur que si Sampiero ,le sionisme est le précurseur depuis le 19 éme siécle du nazisme dont le patronyme de notre « ami » Frankenberger parait s’inspirer, et le continuateur actuellement dans l’entité sioniste occupant la Palestine, tout ceci en suivant les plans de l’oligarchie anglaise devenue anglo-yankee !


              • souslik 25 novembre 2013 16:43

                L’Iran aurait un jour l’arme nucléaire et la sécurité du monde en serait menacée ?

                Quelle sécurité du monde ? La notre ? Celle où on dit qui a le droit de faire quoi ?

                J’ai plus de crainte pour la sécurité du monde à l’heure actuelle quand je vois un Etat comme le Pakistan ami des américains disposer de cette arme plutôt que voir l’Iran l’acquérir.
                Autre question : la France dispose de l’arme nucléaire, l’Amérique dispose de l’arme nucléaire. Que deviendraient ces armes si nos sociétés minées dans la dépression économique s’ouvraient à des théories expansionnistes et fascistes ?

                Donc arrêtons de penser à 20 ans et de protéger notre petit jouet nucléaire pour faire pression sur les autres. Cet accord aurait dû intervenir plus tôt.

                • eau-du-robinet eau-du-robinet 25 novembre 2013 16:54

                  Bonjour Jean,

                  Et si les chinois pourront également régler le conflit israélo-palestiniens je leur tirai mon chapeau ! smiley


                  • OMAR 25 novembre 2013 17:45

                    Omar33

                    Pour que les israéliens promettent de vivre en paix, il faut que l’humanité leur cede toute la partie terrestre comprise entre le Nil et l’Euphrate...
                    http://www.alterinfo.net/Syndrome-du-grand-israel-ou-comment-Tel-Aviv-seme-la-zizanie_a45514.html

                    C’est même écrit sur la façade même de la Knesseth....


                  • OMAR 25 novembre 2013 17:33

                    Omar 33

                    Jean "Est-on en train d’assister à un Yalta du Moyen-Orient auquel les Israéliens premiers concernés dans la région, assistent également en spectateurs  ?

                    Ah bon ?
                    Donc, pour vous, les saoudiens, qataris, émiratis, syriens, jordaniens, libanais, yéménites, irakiens, palestiniens, tirques, égyptiens, bref, tout ce qui a une connotation arabe ou musulmane, ne compte que pour du beurre ?


                    • BlackListed BlackListed 25 novembre 2013 17:41

                      Le plus comique est qu’il n’y a pas d’accord !


                      Il existe bien un document, mais ce n’est pas un traité, ni un accord, pas plus qu’un contrat ; c’est un texte intitulé « Plan d’action conjoint ». Il ne contient aucun engagement d’aucune sorte, n’est pas rédigé à la manière d’un document juridique ou d’un traité international et est entièrement au conditionnel.

                      Il y a tromperie sur la marchandise smiley


                      • agent orange agent orange 25 novembre 2013 18:31

                        La perspective de voir les chinois se débarrasser de leurs bons du trésor en dollars (1,2 trillions) en cas d’attaque et ainsi asséner le coup de grâce contre le PQ dollar a peut être été dissuasif ?


                        • QAmonBra AmonBra 25 novembre 2013 22:40

                          En complément d’information de ma précédente intervention et pour attirer l’attention des Agoranautes sur cet excellent site tunisien :





                          • christophe nicolas christophe nicolas 1er décembre 2013 11:19

                            Les alliés Américains viennent de comprendre que l’oligarchie du pognon était un peu, comment dire, comme ça . Et même si les américains ont des défauts, là, ça ne passe pas... d’ailleurs ça ne passe chez personne. Maintenant que l’équilibre revient avec la Russie et la Chine face aux USA, il n’y a plus qu’à dépecer cette chose immonde qu’est l’UE. On ne fait pas des unions économiques supranationales, c’est vendre son âme au Diable, des pédophiles en l’occurrence.


                            • Docteur No Docteur No 2 décembre 2013 09:48

                              ah parce que vous pensez réellement que le projet de la Chine c’est de s’allier avec la Russie pour faire contre poids aux Etats-Unis ? mon pauvre ami, la Chine fait cavalier seul, elle méprise la Russie, peut annexer une partie de son territoire (sud) en quelques heures, détient un partie de sa dette (donc peut l’handicaper sérieusement), et achète des hydrocarbures, alors la Chine agit seule et pour son intérêt, pas pour les beaux yeux de Poutine et contre Obama, la Chine se fout pas mal de avec qui elle bosse, tant que ça rapporte. 


                            • Docteur No Docteur No 1er décembre 2013 21:50

                              Article sympa, mais bon toujours cette vieille théorie, inexacte quoique intéressante d’Empire qui vient miner le propos. Par contre je ne suis pas d’accord avec l’auteur sur certains points, premièrement je ne dirais pas que la Russie est le cheval de Troie de la Chine en Europe, la Chine n’a d’une part pas besoin de la Russie, il suffit d’investir dans l’immobilier dans des quartiers de Paris, tenir un partie de la dette et acheter des TGV. d’autre part, la Chine tient la Russie en respect, c’est pour cela qu’elle est plutôt conciliante avec la Chine mais il se détestent. 

                              Ensuite, je ne suis pas d’accord dans l’idée d’idéologie judéo-chrétienne contre le confucianisme pragmatique, que la Chine soit pragmatique, oui c’est un fait, toutefois l’Occident l’est aussi, si on considère que l’Occident est mené par les Etats Unis, alors on se doit de dire que l’Occident est de fait pragmatique, car les Etats Unis le sont eux même, c’est même eux qui le sont le plus avec la Chine, héritage de l’éthique protestante.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jean Opalinski


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès