Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > International > Les citations non « politically correctes » de Mandela

Les citations non « politically correctes » de Mandela

Voici quelques-unes des phrases de Nelson Mandela que la plupart des grands médias éviteront soigneusement de citer, au moment où le personnage est encensé et sanctifié par tous.

Alors que le monde entier vénère l’héritage de Nelson Mandela comme premier président noir de l’Afrique du Sud et comme icône antiapartheid, il convient de rappeler qu’il fut toujours extrêmement sceptique vis-à-vis de la puissance américaine, de l’invasion de l’Irak, et qu’il était surtout l’un des soutiens essentiels de l’organisation pour la Libération de la Palestine.

Vous allez prendre connaissance de sept citations du leader sud-africain qui ont très peu de chances d’être rendues publiques, alors que tous rendent hommage à sa vie et commémorent son décès dans les médias mainstream.

Avant l’invasion de l’Irak, Mandela critiqua durement les actions des États-Unis, à l’occasion d’un discours prononcé au Forum international des femmes à Johannesburg, où il déclara que la principale motivation de l’ex-président George W. Bush n’était autre que le pétrole, ajoutant que Bush était en train de « torpiller » les Nations Unies.

« S’il y a un pays qui a commis des atrocités indicibles dans le monde, c’est bien les États-Unis d’Amérique. Ils n’ont rien à faire des êtres humains,  » s’insurgea Mandela.

Le président sud-africain ne s’est pas privé de faire des déclarations féroces à l’encontre des États-Unis, et a plusieurs fois mis en garde contre leur intention d’envahir l’Irak. Au moment où les USA préparaient leur invasion massive en 2002, Mandela déclara à Newsweek :

«  Si l’on étudie ces choses, on arrive à la conclusion que le comportement des États-Unis d’Amérique est une menace pour la paix dans le monde.  »

Mandela est un soutien de longue date de l’organisation pour la Libération de la Palestine, et a prononcé en 1999 un discours devant un parterre de journalistes, dans lequel il acceptait de servir de médiateur politique entre Israël et ses voisins.

«  Israël devrait se retirer de toutes les zones qu’il a conquises aux dépens des Arabes en 1967, et en particulier, Israël devrait de retirer complètement du plateau du Golan, du Sud Liban et de la Cisjordanie,  » a-t-il affirmé, comme l’a rapporté Suzanne Belling de l’agence Jewish Telegraph.

Mandela a rencontré Fidel Castro en 1991, et a prononcé avec lui un discours intitulé « Comme nous sommes allés loin, nous autres, esclaves  ». Le pays était en train de commémorer le 38e anniversaire de la prise de Moncada, et Mandela rendit hommage à la « place toute spéciale » de Cuba dans le coeur des Africains, sa révolution, et tout le chemin parcouru par ce lointain pays.

« Depuis les premiers jours, la Révolution cubaine a également été une source d’inspiration pour toutes les personnes éprises de liberté. Nous admirons les sacrifices du peuple cubain pour maintenir sa propre indépendance et sa souveraineté face à la sinistre campagne impérialiste orchestrée dans le but de détruire les avancées impressionnantes réalisées au cours de la révolution cubaine… Vive la Révolution cubaine. Longue vie au camarade Fidel Castro.  »

Mandela demanda officiellement à mettre fin aux dures sanctions imposées par l’ONU à la Libye en 1997, et promit de soutenir le leader libyen Mouammar Kadhafi, qui était lui-même un soutien de longue date de Mandela.

« Il est de notre devoir d’aider fraternellement ce dirigeant… surtout en ce qui concerne les sanctions, qui ne le frappent pas lui, mais plutôt la masse des gens anonymes… nos frères et soeurs africains,  » déclara Mandela.

À l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec le Peuple palestinien, le 4 décembre 1997, Mandela rassembla un groupe «  en qualité de Sud-Africains, de Palestiniens qui sont nos hôtes, et d’humanistes, pour exprimer notre solidarité avec le peuple de Palestine. » Lors de ce discours, il lança un appel pour que les flammes métaphoriques de la solidarité, de la justice et de la liberté soient toutes allumées.

« L’ONU a adopté une position forte contre l’apartheid, et avec les années, un consensus international s’est constitué et a contribué à mettre fin à ce système injuste. Mais nous savons bien que notre liberté est incomplète sans la liberté des Palestiniens.  »

 

Source  : ilfattoquotidiano.fr

Article original : http://rt.com/news/mandela-sharp-quotes-media-860/



Sur le même thème

Retour sur l'héritage de Mandela
"Mandela et moi", de Lewis Nkosi, ou le carnet de route d'une groupie
Israël est l'agresseur et non l'agressé !
Gorbatchev, Frederick De Klerk, Pierre Buyoya. Trois réformateurs, trois destins
Jimmy Carter, du champ de cacahuètes à la paix mondiale


Les réactions les plus appréciées

  • Par Ronny (---.---.---.47) 9 décembre 2013 14:17
    Ronny

    Perso, je trouve ces citations tout à fait correctes... Politiquement parlant mais pas forcement diplomatiquement !

  • Par ZenZoe (---.---.---.167) 9 décembre 2013 16:32
    ZenZoe

    On comprend Mandela aussi. Il sait de quoi il parle.
    Rappelons-nous qu’il est tombé en 1962 grâce aux efforts teigneux de la CIA, et qu’il figurait encore sur la liste noire américaine du terrorisme en 2008 ! Ce n’est qu’après des demandes répétées de quelques parlementaires éclairés qu’il en a finalement été retiré.
    Quand je pense qu’à son enterrement, il y aura Obama, Bush père et fils et Clinton - décidément, les USA ont l’affront tenace.

  • Par bourrico6 (---.---.---.180) 9 décembre 2013 15:36

    Ce genre d’évènement est toujours l’occasion d’assister a un bal de faux culs.
    Les gens qui vont se tripoter en public en parlant du personnage ne le suivront jamais sur ce terrain, celui de la réalité.

    Le faux derchisme... pardon, le politiquement correct, est un sport de classe mondiale !
    Entre l’Abbé Pierre, encensé par toute la classe politique, ou Obama, prix Nobel de la paix spécialisé dans les chasses à l’Homme planétaire et les assassinats par drone interposé...

    On vit une époque formidable !

     smiley

  • Par Pingouin094 (---.---.---.2) 9 décembre 2013 17:00
    Pingouin094

    Un bon choix, mais qui oublie l’une des plus importantes à mes yeux :

    « C’est toujours l’oppresseur, non l’opprimé qui détermine la forme de lutte. Si l’oppresseur utilise la violence, l’opprimé n’aura pas d’autre choix que de répondre par la violence. Dans notre cas, ce n’était qu’une forme de légitime défense »

    Car Mandela n’était pas Gandhi. Tout comme Arafat, il n’est pas devenu Prix Nobel de la Paix parcequ’apôtre de la non violence. Ol a d’abord été le chef d’une organisation de résistance armée, mais qui a su prendre les armes quand il l’a fallut, les déposer quand cela a été possible pour négocier la paix.

    Adage applicable aujourd’hui encore, notamment en Palestine. Ce ne sont pas les Palestiniens, mais bien l’occupant Isralien, par l’occupation militaire de la Palestine qui détermine la forme de la lutte (armée) du peuple palestinien.

Réactions à cet article

  • Par Ronny (---.---.---.47) 9 décembre 2013 14:17
    Ronny

    Perso, je trouve ces citations tout à fait correctes... Politiquement parlant mais pas forcement diplomatiquement !

  • Par bourrico6 (---.---.---.180) 9 décembre 2013 15:36

    Ce genre d’évènement est toujours l’occasion d’assister a un bal de faux culs.
    Les gens qui vont se tripoter en public en parlant du personnage ne le suivront jamais sur ce terrain, celui de la réalité.

    Le faux derchisme... pardon, le politiquement correct, est un sport de classe mondiale !
    Entre l’Abbé Pierre, encensé par toute la classe politique, ou Obama, prix Nobel de la paix spécialisé dans les chasses à l’Homme planétaire et les assassinats par drone interposé...

    On vit une époque formidable !

     smiley

  • Par ZenZoe (---.---.---.167) 9 décembre 2013 16:32
    ZenZoe

    On comprend Mandela aussi. Il sait de quoi il parle.
    Rappelons-nous qu’il est tombé en 1962 grâce aux efforts teigneux de la CIA, et qu’il figurait encore sur la liste noire américaine du terrorisme en 2008 ! Ce n’est qu’après des demandes répétées de quelques parlementaires éclairés qu’il en a finalement été retiré.
    Quand je pense qu’à son enterrement, il y aura Obama, Bush père et fils et Clinton - décidément, les USA ont l’affront tenace.

    • Par CASS. (---.---.---.234) 10 décembre 2013 11:33
      CASS.

      et encore il est bien gentil dans ces dires mandela. concernant les Zionistes qui vont faire leur fête satanique en afrique du sud à l’occasion des funérailles (obama - bush, hollande - sarko et cie) -en fait en afrique du sud il s’est créé une bourgeoisie noire associée à une bourgeoisie blanche cul et chemise, la grande majorité des sud africains ne profitent que d’une extréme misére (voir les mineurs esploités et massacrés). ne point oublié que par ex ; khadafi à grandement agi contre l’apartheid impérialo sioniste en afrique du sud etc, pourquoi croyez -vous que le sionistan a donné l’ordre de massacrer la Lybie de la voler et de massacrer khadafi. Voir aussi mandela en Iran etc . Pourquoi croyez -vous que les sionistans et les bandar al sultan sont occupé à massacrer la Syrie et a égorger les vrais chrétiens syriens libanais grecques etc et leurs fréres et soeurs chiites etc en Syrie ; Pourquoi nos merdias ne parlent t’ils pas de l’apartheid du sionistan, pourquoi oublié aussi que les bhl and co ont fait encore massacrer des africains noirs en lybie, je passe toutes les horreurs les tortures innomables qui ont été subies par les lybiens. Bref l’axe du mal va festoyer en afrique du sud. 

    • Par Arnaud69 (---.---.---.41) 10 décembre 2013 11:45
      Arnaud69

      CASS est toujours l’un des plus pertinents car l’un des plus cultivé en matière d’histoire vraie et non de propagande.

      On peut même ajouter à vos propos la traite des esclaves là aussi le sionistan était sur-représenté, tant en matière de vendeurs d’esclaves qu’en matière de transport d’esclaves. (80% des esclaves ont été vendus et transportés par les sionistes)

      Les archives sont imparables sur le sujet, ce depuis le IV éme siècle !
      (d’ailleurs il a fallu un traité au V éme siècle pour que les sionistes cessent de faire commerce d’esclaves Gaulois, c’est dans les archives nationales...)

    • Par CASS. (---.---.---.28) 13 décembre 2013 00:55
      CASS.

      Tout à fait exacte au niveau des archives et des preuves concernants le commerce d’esclaves des sionistes dont les winsors les rothchilds et cie , commerce d’esclaves dont des gaulois et des celtes, vous faites très bien de le rappeler.

    • Par Arnaud69 (---.---.---.41) 13 décembre 2013 01:51
      Arnaud69

      @ CASS

      Posté ce jour sur un autre article :

      Une question : Pourquoi quand vous parlez d’impérialisme et de colonialisme vous ne parlez jamais de l’Angleterre, qui pourtant était le plus grand pays colonialiste du monde entier ?

      La Chine s’en souvient très bien, les Palestiniens, les Mauriciens, l’Espagne, le Portugal, l’Afrique du nord, l’Amérique, l’Afrique, le Brésil, les Caraïbes, la Guyane, la Grenade, Canada, Indes, Chine, Palestine, Gibraltar, l’Acadie, Louisiane, Bengale, 13 états des USA, Australie, Ile Maurice, Sainte Lucie, Tobago etc... J’en ai beaucoup oublié ....

      France-Afrique c’est une chose mais les Anglais eux se servent en ne viennent au secours de personne par la suite sans que jamais personne ne leur reproche et sans que personne ne leur demande des excuses officielles !

      Pour info : La Grande-Bretagne fut responsable de la déportation de près de 3,5 millions d’Africains vers l’Amérique, soit un tiers de tous ceux victimes du Commerce triangulaire aux USA.

      Contexte du commentaire.

      Pour moi il est impératif de remettre les yeux en face des trous de tout le monde, commencer à raconter la vraie histoire.
      J’en ai plein de c.., qu’on nous raconte des fables officielles totalement parcellaires, tronquées, truquées et qu’en plus nous en payons plusieurs fois les conséquences.
      Pendant ce temps là les pourris sont très loin de subir les mêmes conséquences.

      Plein le c.. que des types qui se disent « laïcs » athées nous tapent le complexe de Jésus et nous forcent à nous taper un chemin de croix depuis 30 ans sur la base de mensonges.
      Développé içi dans le détail ! (un peu long mais je met au défi quiconque d’y déceler la moindre fausseté, tout est vérifiable, )

      Plein le c.. de me faire traiter de tous les noms à la TV 30 ans, de me repentir pour des faits pendants lesquels je n’étais même pas né !

      Si les athées « laïcs » veulent se repentir qu’ils se repentent tout seuls en se promenant avec une pancarte « je suis coupable plantez-moi là ! » dans le dos !

      Précision importante :
      Les chiffres officiels de l’Algérie « Française »et gravés dans le marbre sont incontestables :

      Population Algérienne totale : 9 442 000 Habitants

      Européens : 117 366

      Européens Israélites : 480 000

      Et ce serai les Goys les colons peut-être ? 

      On est très très loin de la proportion d’Africains en France ou même de la proportion de Musulmans en France .... (je ne parle même pas de la proportion d’églises ..)
      Mais les Français seraient de vilains colonialistes racistes ? On se moque de qui, ?
      A force de prendre les gens pour des « jambons » ce qui doit arriver arrivera !

      L’Algérie était avant tout une colonie sioniste les chiffres parlent d’eux mêmes !

      Leur propagande et leurs manipulations ne survivent pas à la réalité !

    • Par bakerstreet (---.---.---.81) 15 décembre 2013 16:56
      bakerstreet

      Arnaud


      C’est sûr que le régime de l’apartheid est de même obédience que le système de castes,en indes( encouragé par les anglais) pour casser un pays, entretenir la haine et le clivage, au profit d’une petite minorité. 
      On ne fait pas assez le procés des méthodes de la colonisation. 

      Et il faut reconnaitre que l’art anglais de la colonisation est encore plus pernicieux que le système français, dont je ne veux pas pour autant dresser des lauriers. 

      Mais les colons français, pour le meilleur et pour le pire, firent tout de même souche avec la population, du moins en partie. 
      Il n’y eut pas de « pieds noirs » en Indes. Les anglais restaient entre eux, ne se mélangaient pas avec l’autochtone, créaeint des strates de fonctionnaires zéles, liés à des ethies, tels les siks, comment paliatifs à leur oeuvres. 

      Les français, les trappeurs en particulier, qui furent pointes de lance des premières explorations, au canada et aux etats unis, se mélangèrent aussi assez souvent aux indiens,et créerent un metissage, qu’on ne retrouve qu’exceptionnellement parmi les anglo saxons. 
      Tout l’univers des classes, à l’anglaise, est en prégnance, reproduissant le shéma du pays natal. 

      La colonisation, c’est le retour du refoulé, la caricature de la philosophie nationale, greffée sur un pays neuf. 
      Parfois avant coureur de ce qu’on verra après, annonciatrice des pires atrocités réimporter, comme après avoir été soumises à un laboratoire d’expérimentation. 
      Les allemands furent ainsi les derniers à occuper le terrain, néanmoins, en terme d’horreur, on peut dire, que sur un pettit empire, il s’en tirèrent remarquement bien, si l’on peut dire ainsi, en terme de comparaison d’horreurs, sus en comparaison des autres. 

      Au début du vingtième siècle, le peuple Herrero eut ainsi le privilège, d’expérimenter ce qui sera développé a grande échelle au niveau de la politique d’extermination du troisième reich, plus tard. 

      « Le génocide Héréro est à cet égard emblématique de tous ses parents du 20ème siècle chrétien, mettant en jeu l’Allemagne coloniale, bourreau du peuple africain Héréro. Cette expérience allemande va léguer les cadres idéologiques et mentaux racialistes, la pratique raffinée et bureaucratisée des camps de concentration, de l’esclavage des Inférieurs regroupés dans des structures aménagées. Autant d’éléments qui reviendraient tragiquement lors des génocides des Arméniens et des Juifs quelques années, décennies plus tard. »
       


    • Par Arnaud69 (---.---.---.41) 15 décembre 2013 18:03
      Arnaud69

      @ bakerstreet

      Merci d’attirer mon attention sur cette composante historique que je n’ai pas encore étudié.
      Du coup elle a été ajoutée à une liste de recherches à approfondir.

      Pour info lire ce livre :

      Le pacte Germano Sioniste de 1933 ce qui a permis de financer l’économie Allemande surendettés après 1918 et achevée avec la crise de 1929 Les fonds pour déclencher un tel conflit ne pouvaient pas venir que de l’Allemagne en si peu de temps 1937-1939 c’est un peu court .On sait qui a financé la chose en toute connaissance de cause..... Étudiez cette vidéo et le système Octogon, sans oublier la Déclaration de Balfour signée dès 1917  ça vaut le détour pour l’Oligarchie  (Rien n’est vraiment ce qu’il semble être, l’Oligarchie a bien travaillé)

      Je n’ai rien contre certaines obédiences quand elles ne se transforment pas en projet politique suprémaciste mondial. Quand les respectent mon peuple, mes traditions, mes coutumes, mon pays et son histoire vraie.

      Quand des petits « malins » prennent le Goy pour un jambon ça finit toujours très mal, 2500 ans d’histoire en témoignent. Cette fois ci ça risque de finir définitivement puisqu’ils ont leur terre bien à eux que tout l’occident subventionne à grand coup de milliards annuellement depuis 74 ans.

      Quand j’invite quelqu’un à ma table que je le traite comme ma propre famille et qu’il finit par commander ma famille et insulter mes enfants, au bout d’un moment il se fait virer plus ou moins violemment. C’est ce que certains n’ont pas encore compris...

      Quand on déterre les cadavres dans le placard de mes lointains ancètres et qu’on me les met sous le nez pendant plus de 70 ans, il ne faut pas s’étonner que je rendre la pareille un jour ou l’autre.
      Le souci c’est que certains cadavres apparemment mieux dissimulés sentent méchamment mauvais et peuvent réveiller de mauvais souvenirs aux Chinois, Russes, Africains, Canadiens et citoyens US etc...
      La mégalomanie c’est bien gentil mais se comporter en suicidaire puis s’étonner d’être très malade c’est de la pure folie .

      Cette forme de colonisation discrète mais pour le moins oppressante n’en est pas mois abjecte et criminelle que les autres formes de colonisation.
      Que les donneurs de leçons « BHL & C° & Associates » en tirent les conclusions qui s’imposent.

    • Par Alinea (---.---.---.212) 15 décembre 2013 18:12
      alinea

      En Inde Orwell s’est régalé de cette ségrégation ; puis il s’est lassé ! smiley
      hein bakerstreet !

  • Par Pingouin094 (---.---.---.2) 9 décembre 2013 17:00
    Pingouin094

    Un bon choix, mais qui oublie l’une des plus importantes à mes yeux :

    « C’est toujours l’oppresseur, non l’opprimé qui détermine la forme de lutte. Si l’oppresseur utilise la violence, l’opprimé n’aura pas d’autre choix que de répondre par la violence. Dans notre cas, ce n’était qu’une forme de légitime défense »

    Car Mandela n’était pas Gandhi. Tout comme Arafat, il n’est pas devenu Prix Nobel de la Paix parcequ’apôtre de la non violence. Ol a d’abord été le chef d’une organisation de résistance armée, mais qui a su prendre les armes quand il l’a fallut, les déposer quand cela a été possible pour négocier la paix.

    Adage applicable aujourd’hui encore, notamment en Palestine. Ce ne sont pas les Palestiniens, mais bien l’occupant Isralien, par l’occupation militaire de la Palestine qui détermine la forme de la lutte (armée) du peuple palestinien.

    • Par hopeless (---.---.---.200) 9 décembre 2013 20:33
      « Car Mandela n’était pas Gandhi. »

      La différence entre les deux hommes est peut-être plus mince qu’on ne croit, si l’on examine cette citation étonnante de Gandhi :

      « Là où il n’y a le choix qu’entre lâcheté et violence je recommande la violence » 
    • Par bakerstreet (---.---.---.81) 15 décembre 2013 17:55
      bakerstreet

      Même Jesus bouscula les marchands du temple, au lieu de tendre l’autre joue. 

      On n’a jamais tiré la leçon révolutionnaire de son geste
      Face à la marchandalisation, il ne peut y avoir de tangiversation !
  • Par Mortargent (---.---.---.24) 10 décembre 2013 02:32

    Perso je me moque de ces citations. Ce qui me fair toujorus rire c’est que chaque fois qu’un homme célèbre meurt, on voit fleurir sur Facebook des milliers de citations à la con qui leur sont attribuées. Et ce sont souvent les mêmes qui sont recyclées avec une photo du mort ou de la morte en fond.

    « Si quand tu pêtes tu veux que ca sente la rose, bouffe des savonnettes » Nelson Mandela le 09/12/13. Oui il était déjà mort, mais c’est de lui quand même. Et là dessus tous ceux qui veulent faire genre je suis bien, vont faire +1 ou j’aime ou partager...

  • Par Fifi Brind_acier (---.---.---.129) 10 décembre 2013 09:00
    Fifi Brind_acier

    Il n’était pas le seul à tirer à boulets rouges sur l’impérialisme américain :

    « La leçon de Chavez à l’ Empire »

    Faut dire que le palmarès des guerres des USA depuis le 19e siècle est assez consternant...

  • Par Serpico (---.---.---.206) 10 décembre 2013 10:25
    Serpico

    Je ne saisis pas : vous dénoncez qui ? les media ou Mandela ?

    Sinon, pour moi, il a tout juste de A à Z. Le seul à avoir des couilles dans ce monde de larves.

  • Par Furax (---.---.---.51) 10 décembre 2013 11:46
    Furax

    « Doctorix » a mis en modération une remarquable :
    Lettre de Mandela à Thomas Friedman, éditorialiste au New York Times, du 28 mars 2001

    à propos d’Israêl et de la Palestine.
    Il est incompréhensible qu’elle ne soit pas publiée !

    • Par IlfattoQuotidiano.fr (---.---.---.32) 10 décembre 2013 12:06
      IlfattoQuotidiano.fr

      En effet, J’ai été voir dans la Modération et ce courrier de Mandela à l’éditorialiste du NYT est bien cinglant et sans équivoque sur la situation en Palestine.
      L’article de Doctorix devrait être publié (votez pour, ceux qui peuvent !). Pour l’instant, le score est de +4...

  • Par lloreen (---.---.---.252) 10 décembre 2013 11:53

    Un article de wikistrike et un autre son de cloche sur Nelson Mandela.

    http://www.wikistrike.com/article-v...

  • Par Arnaud69 (---.---.---.41) 10 décembre 2013 12:06
    Arnaud69

    Les USA sont un nom de façade, la réalité c’est qu’il s’agit des USRAËL. (Israël + USA)

    Il faut se souvenir que les pères fondateurs des USA étaient convaincus de créer une nouvelle sion,

    Après si on observe l’histoire vraie, l’Angleterre des Windsor sionistes + le soutien financier et logistique des sionistes des USA ont crée de toute pièces le printemps « Russe », qui comme les printemps « Arabes » n’avait rien de Russe du tout.

    1 (il suffit de lire les livres d’histoire et les noms ,pour réaliser que 80% des acteurs de haut plan de la révolution Russe étaient des Sionistes. Pour 1%, de la population Russe être sur-représentés à ce point ce n’est en rien une coïncidence ...)

    2 (Les printemps Arabes et les guerres Irak et Afghanistan ne servent qu’à désarmer les pays potentiellement néfastes à la création du Grand Israël qui s’étendra de l’Égypte jusqu’à la Turquie. D’où l’accord récent entre la Turquie et l’Europe pour que les Turcs puissent circuler librement dans toute l’Europe dès 2014. Cela fait partie des négociations pour la création du Grand Israël, on n’a pas fini de bouffer du Kébab à la viande avariée ....Tout comme pour la création d’Israël le grand Israël est fiancé par les Occidentaux, à l’insu de leur plein gré. !)

    3 (Le printemps Ukrainien actuel est monté de toute pièces par USRAËL, personne n’est dupe, les FEMEN ont laissé des souvenirs en Occident et tout le monde sait qui les finance ...)

  • Par cathy30 (---.---.---.192) 15 décembre 2013 13:23
    cathy30

    Mandela n’était pas plus un « prisonnier politique » que les gens d’Action Directe en FranceLa révolution Humaine démarrera t elle par la France ?. Lire la suite ... » ont été des « prisonniers politiques ».
    Ensuite, Mandela n’est pas l’homme qui a aboli l’apartheid. L’apartheid a été aboli par les autorités sud-africaines de l’époque, sous l’égide de Frederik de Klerk, qui a fait libérer Mandela, et lui a permis de participer aux premières élections démocratiques multiraciales du pays en 1994.

    Mandela, assagi par ses années de prison est devenu le premier Président noir de l’Afrique du Sud d’après l’apartheid et a gouverné le pays sur un mode prudent et modéré qui n’a pas fait basculer celui-ci vers le chaos.
    Il a laissé le pouvoirL’abandon de son pouvoir et sa reconquete.. Lire la suite ... » à son successeur dans le cadre d’élections démocratiques multiraciales en 1999. Qu’on lui donne acte de s’être assagi, d’avoir gouverné le pays de manière prudente et modérée et d’avoir laissé démocratiquement le pouvoir à un successeur est une chose, et c’est tout à son honneur.

    Qu’on considère que tout cela relève de l’héroïsme est très excessif. Qu’on le dise « père » de la nation relève d’une idolâtrie frelatée et sans rapport avec la réalité.

    Enfin, Mandela n’est plus au pouvoir depuis quatorze années, et le moins qu’on puisse dire est que l’Afrique du Sud ne se porte pas bien et n’est pas du tout une « nation arc en ciel ».
    C’est un pays à l’économie très détériorée, rongé par la corruption, organisée par l’ANC, qui n’est pas le parti de tous les Africains, mais essentiellement le parti de l’ethnie à laquelle appartient Mandela, les xhoshas.
    C’est un pays gangréné par la violence la plus extrême où, à côté d’une petite minorité d’Africains noirs qui se sont enrichis grâce à leurs liens avec le gouvernementLe futur de l’humanité peut ressembler a cela.... Lire la suite ... » et à côté d’Africains blancs qui représentent ce qui reste des anciens propriétaires et entrepreneurs, et qui vivent dans des quartiers clos et très gardés, vit pour l’essentiel une population qui vit entre la misère et la pauvreté, dans des conditions sanitaires très précaires, imprégnée de tribalisme et de pensée magique.

    Le Président actuel, Jacob Zuma, membre du Parti communiste Sud Africain avant de rejoindre l’ANC en 1990, polygame disposant de six épouses et de vingt enfants, se définissant lui-même comme économiquement « très à gauche » incite régulièrement les Noirs les plus pauvres à s’en prendre aux blancs et à les tuer.

    Les fermiers blancs meurent assassinés les uns après les autres, et il y a eu plus de soixante huit mille blancs assassinés depuis 1994.

    http://stopmensonges.com/mort-de-nelson-mandela-franc-macon-du-33eme-degre-illuminati/

  • Par lloreen (---.---.---.196) 15 décembre 2013 15:29

    La grande messe pour le cirque des funérailles de Mandela,décédé le 11 juin 2013 et maintenu artificiellement en vie dans le cadre d’ un « certain » agenda....

    http://fawkes-news.blogspot.fr/2013...

    • Par cathy30 (---.---.---.192) 15 décembre 2013 16:08
      cathy30

      Effectivement ça sent l’astrolatrie. Comprendre par comète Ison plutôt Sion et Nelson Mandela son et man cad fils de l’homme.

    • Par lloreen (---.---.---.196) 15 décembre 2013 16:39

      Effectivement.
      Les commentaires suite à l’ article figurant dans mon lien sont encore plus édifiants que l’ article et l’ on sent derrière tout cela un plan parfaitement rodé.Il est urgent que la population se réveille !
      Les loups sont aux abois.Et ce n’ est jamais bon signe...sauf lorsqu’ ils se mangent entre eux...ce qui n’ arrive jamais...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires